Ouvrir le menu principal

Portail:Résistance française

modifier ]

 

Portail de la Résistance française

L'Affiche rouge

Ce portail regroupe les 3 823 articles concernant la Résistance intérieure française. Il englobe l'ensemble des mouvements et réseaux clandestins qui durant la Seconde Guerre mondiale ont poursuivi la lutte contre l'Axe et ses relais collaborationnistes sur le territoire français depuis l'armistice du jusqu’à la Libération en 1944.

Portail Article principal Catégories Projet Discussion
modifier ]

Lumière sur...

Le Mémorial de la France Combattante au mont Valérien.

Le Mont Valérien contient de nombreux sites mémoriels :

  • le Mémorial de la France combattante sous les remparts du fort, au sud :
  • le circuit mémoriel du Mont-Valérien, retraçant le parcours des condamnés de 1941-1944, dans le fort ;
  • le « bosquet de la liberté », inauguré lors du bicentenaire de la Révolution française, en 1989, est dédié aux « 165 résistants et otages juifs fusillés par les nazis au mont Valérien » ;
  • la place devant le Mémorial de la France combattante, qui rappelle le souvenir de la résistance des Français à l’armée allemande d’occupation, porte le nom de l’abbé Franz Stock.
modifier ]

Les réseaux intérieurs

Les réseaux et mouvements de la Résistance intérieure française se mettent en place à partir de dans la France occupée. Ils s'organisent peu à peu, parfois sous l'impulsion et avec l'appui progressif plus ou moins ferme de la France Libre.

Les 8 réseaux membres du Conseil national de la Résistance mis en place en 43Modifier

Ceux de la Libération • Ceux de la Résistance • Combat • Franc-Tireur • Front national • Libération-Nord • Libération-Sud • Organisation civile et militaire

Les réseaux britanniques du Special Operations ExecutiveModifier

Réseaux Buckmaster (section F) • Réseaux de la section RF • Réseaux évasion de la section DFRéseau Shelburn •

Les autres groupesModifier

Brutus • Cohors-Asturies • Comité de libération de la police parisienne • Confrérie Notre-Dame • Corps franc Pommiès • Défense de la France • Dutch-Paris • Francs-tireurs et partisans • Front national des juristes • Gallia Groupe Derhan • Groupe Géo-Gras • Groupe Guy Mocquet • Réseau Gloria • Réseau Alliance • Groupe Liberté de Saint-Nazaire • Groupe Mario • La Main à plume • Musée de l'Homme • Nemrod • Orchestre rouge • Phalanx • Possum • Réseau Wodli • Résistance-Fer • Turquoise • Comité Allemagne libre pour l’Ouest • O.R.A. • L'Insurgé • Mission Bergamote

modifier ]

Les journaux clandestins

La plupart de ces journaux clandestins sont les porte-parole des mouvements de résistance. Voici les principaux, dont certains ont survécu à la Libération (Une liste plus complète est disponible ici) : Le Front National · Combat · Défense de la France (futur France-Soir) · Le Franc-Tireur · L’Humanité · Les Lettres françaises · Libération (Libération-Nord) · Libération (Libération-Sud) · Témoignage Chrétien

modifier ]

Les prisons et les camps

Les résistants étaient le plus souvent emprisonnés à Fresnes, à la Santé, au Cherche-Midi ou au Fort de Romainville pour la zone nord, puis à Montluc pour la zone sud ou transitent par les camps de Royallieu. Les condamnés à mort étaient exécutés au Mont Valérien. De nombreuses résistantes ont vu leur peine de mort commuée en prison à vie et ont été déportées au camp de femmes de Ravensbrück ou à Mauthausen. Les hommes déportés sont envoyés aux camps d'extermination ou de concentration de Neuengamme, Sachsenhausen, Buchenwald, Dachau, Struthof ou Auschwitz. Les camps de Brens et Rieucros...

Le mémorial du Mont Valérien (Mémorial de la France combattante)

modifier ]

Les décorations

Medaille-resistance-IMG 0950.jpg

Voici, dans le respect de l’ordre protocolaire de port, les principales décorations françaises attribuées pour acte de Résistance :

Légion d’honneur • Ordre de la Libération • Médaille militaire  • Ordre national du Mérite, • Croix de guerre 1939-1945  • Croix de guerre des théâtres d'opération extérieurs  • Croix de la Valeur militaire • Médaille de la Résistance  • Médaille des évadés • Ordre du Mérite Maritime •

Les Ordres nationaux • Légion d'honneur • Ordre de la Libération • Ordre national du Mérite • Ordre du Mérite maritime

Les Principales décorations militaires • Médaille militaire • Croix de guerre 1939-1945 • Croix de la Valeur militaire • Médaille de la Résistance françaiseCroix du Combattant VolontaireCroix du combattantMédaille des évadésMédaille d’Outre-MerMédaille de la Défense nationaleInsignes des blessés militaires et civils

Les Médailles commémoratives Services volontaires dans la France libreCampagne d'Italie (1943-1944)Déportation et internement pour faits de RésistanceGuerre 1939-1945France libérée (1944)

modifier ]

Les grandes figures

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

Y

Z

Les membres du procès des 23 :

Les listes par catégorie :

modifier ]

La résistance en Europe et dans le monde

Ce portail se restreint aux articles concernant la Résistance à l'occupation allemande en France. Il existe, dès 1933, de nombreux exemples de résistance au régime nazi, d'abord en Allemagne, puis dans tous les pays occupés par les nazis ou leurs alliés. En l'absence de portail regroupant ces données, voici une liste, non exhaustive, des articles concernant ces mouvements :

En Europe : Résistance dans l'Europe occupée par les nazis • Allemagne : Résistance allemande au nazisme • Belgique : Résistance en Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale • France : Résistance intérieure française • Résistance dans l'Empire colonial français • Italie : Résistance en Italie pendant la Seconde Guerre mondiale • Pologne : Résistance polonaise pendant la Seconde Guerre mondiale • Yougoslavie : Armée populaire de libération et détachements de Partisans de Yougoslavie •Armée yougoslave de la patrie • Trieste, Istrie, Gorizia et Rijeka (groupe de Résistance slovène) • Dans le monde : SOE