Ouvrir le menu principal

Waldeck L'Huillier

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Huillier.

Waldeck L'Huillier
Illustration.
Fonctions
Député
1946 - 1951
Sénateur
1952 - 1962
Député
1962 - 1978
Gouvernement IVe République - Ve République
Groupe politique Groupe Communiste (Sénat)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Chauvigny
Date de décès (à 80 ans)
Lieu de décès Paris
Parti politique PCF
Profession ingénieur
Résidence Seine
puis
Hauts-de-Seine

Waldeck Gabriel L'Huillier, né le à Chauvigny et mort à Paris le , est un homme politique français, ancien dirigeant du Parti communiste français.

BiographieModifier

Son père lui donne le prénom de Waldeck en référence à l'ancien président du conseil Pierre Waldeck-Rousseau qu'il admirait. Orphelin à l'âge de cinq ans, il poursuit ses études à Châtellerault, avant de rejoindre en 1920 Saint-Denis, en région parisienne. Waldeck L'Huillier travaille comme apprenti dessinateur tout en poursuivant des études par correspondance auprès de l'École spéciale des travaux publics.

Il adhère aux Jeunesses communistes dès 1921 où il rencontre Jacques Doriot et Henri Lozeray notamment. Il déménage à Carrières-sur-Seine en 1923. Inscrit au Conservatoire des arts et métiers, Waldeck L'Huillier devient ingénieur en 1927 et est aussitôt envoyé à Mayence pour son service militaire. À la suite de sa participation à la propagande, pourtant interdite, en faveur de la défense des ouvriers allemands, il est condamné à deux ans de prison.

En 1930, Waldeck L'Huillier s'installe à Gennevilliers - une ville qu'il va marquer durablement. Dès 1931, il dirige la section communiste de la ville et participe à la victoire de Jean Grandel en 1934. Il devient deuxième adjoint au maire, chargé des travaux et de la culture. Avec Grandel, il bénéficie des conseils expérimentés du maire communiste d'Ivry-sur-Seine, Georges Marrane.

En 1935, Waldeck L'Huillier est nommé directeur d'une nouvelle école du Parti communiste dont Étienne Fajon, député de Courbevoie et directeur de L'Humanité, et Georges Politzer sont professeurs.

À la Libération, il devient maire de Gennevilliers et participe à la reconstruction de la ville qui a souffert des bombardements. Waldeck L'Huillier est également élu secrétaire général de l'association des maires de la Seine, puis député en 1946.

En 1963, il est élu secrétaire général de la fédération nationale des élus républicains municipaux et cantonaux.

MandatsModifier

Mandats locaux
  • Adjoint au maire PCF de Gennevilliers (1934-1939) ;
  • Maire PCF de Gennevilliers (1944-1973) ;
  • Conseiller général de la Seine (1944-1948 ; 1959-1967) ;
Mandats nationaux
  • Sénateur de la Seine (1959 - 1962) ;
  • Député de la Seine (1946 - 1951 ; 1962 - 1967) ;
  • Député des Hauts-de-Seine (1967 - 1978) ;

SourceModifier

  • Combats pour la ville de Waldelck L'Huillier (Éditions sociales 1982)

Liens externesModifier