Ouvrir le menu principal

Article labellisé du jour

Compétition d'endurance à Uzès (France), 2005

L'endurance est une course de fond pratiquée à cheval et en pleine nature, dans laquelle le but est de parcourir une longue distance : de 20 km à 160 km en une journée, ou 2 × 100 km sur deux jours. Cette course chronométrée doit être réalisée le plus rapidement possible tout en conservant une monture en parfait état de santé. Des contrôles vétérinaires obligatoires sont effectués de façon régulière tout au long du parcours. Ils garantissent la bonne santé du cheval car en cas de doute (épuisement, boiterie, déshydratation…) celui-ci est disqualifié. Tout au long de l'épreuve, l'effort de l'animal doit donc être maîtrisé.

L’endurance équestre est l’une des sept disciplines équestres mondiales agréées par la fédération équestre internationale et est donc présente aux Jeux équestres mondiaux. Il existe plusieurs types d'épreuves d'endurance qui sont différenciés par le nombre de kilomètres parcourus. La pratique de la discipline est abordable par tout cavalier et tous types de chevaux, mais pour concourir en endurance à partir d'un certain niveau, il est préférable de choisir une monture au type adaptée à la discipline, comme le pur-sang arabe, et de s'équiper d'un matériel spécifique. L'endurance fait aussi l'objet de compétitions officielles internationales dont les épreuves se courent sur les distances maximales.

Depuis environ 2005, l'endurance est l'objet d'un conflit culturel entre les pays occidentaux et ceux du Golfe, appartenant au groupe VII sur les compétitions internationales. Le Qatar, les Émirats arabes unis et le Bahreïn sont fréquemment impliqués dans des affaires de dopage et des décès de chevaux lors d'épreuves. Le problème perdure en raison de l'impuissance de la Fédération équestre internationale.

Le saviez-vous ?

Éphéméride du 25 juin


Lire dans une autre langue