Ouvrir le menu principal

Alban Vistel

journaliste français
Alban Vistel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Auguste Vistel
Surnom
Colonel Alban
Nationalité
Activité
Cofondateur des éditions Aventures et Voyages et des Éditions Lug
Autres informations
Distinction

Auguste Vistel, dit Alban Vistel, né à Annecy le et mort à Sainte-Foy-lès-Lyon le , est un éditeur français de bandes dessinées, également écrivain, historien et commandant militaire de la région de Lyon pendant la Résistance et Compagnon de la Libération.

BiographieModifier

Ingénieur chimiste de formation, il s'est illustré dans la résistance à laquelle il prit une part active, sous le pseudonyme de « Colonel Alban », dans les maquis de la région lyonnaise. Il est notamment le successeur d'Albert Chambonnet à la tête des Forces françaises de l'intérieur pour la Région R1 à la suite de l'arrestation de ce dernier[1].

Après-guerre, il cofonde en 1948, les éditions Aventures & Voyages avec Bernadette Ratier, puis, en 1950, les éditions Lug avec Marcel Navarro. Il était également passionné par les civilisations d'Amérique latine au sujet desquelles il écrivit plusieurs ouvrages. Sa fille Claude, qui travaillait déjà pour les éditions Lug depuis , le remplace dans ses fonctions à partir de 1988 jusqu’en 1993.

PublicationsModifier

  • Regards sur le monde indo-latin (1936)
  • Héritage spirituel de la Résistance (1955)
  • Trois témoignages sur la deuxième guerre mondiale, avec Ferdinand Rude et René Lacour (1966)
  • La Nuit sans ombre, histoire des mouvements unis de Résistance, leur rôle dans la libération du Sud-Est (1970)
  • L'Heure où tombent les masques, roman (1974)
  • L'Homme des Andes : de la préhistoire aux dernières révolutions (1976)
  • Le Temps des Gracques, roman (1981)

RéférencesModifier

  1. « Alban Vistel », sur ordredelaliberation.fr.

Voir aussiModifier