Irénée Bonnafous

journaliste française
Irénée Bonnafous
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
MontaubanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Parti républicain, radical et radical-socialiste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Irénée Bonnafous né le à Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse (Aude), mort le à Montauban est un journaliste, homme politique et résistant français.

BiographieModifier

Irénée Bonnafous fut directeur départemental de La Dépêche de Toulouse à Carcassonne puis à Montauban, directeur de l’hebdomadaire l’Indépendant du Tarn-et-Garonne et du Démocrate. Dirigeant du Parti radical-socialiste, il était aussi franc-maçon, vénérable de la loge La Parfaite Union de Montauban.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il fut dirigeant d’un réseau de renseignements en faveur de la Résistance, coorganisateur des « Jacobins Montalbanais », informateur du 2e bureau de l'état-major de l'Armée secrète puis des Forces françaises de l'intérieur de Tarn-et-Garonne.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

SourcesModifier

  • Association« Mémoire résiste », Antimaçonnisme, francs-maçons et résistance dans le midi toulousain : De la persécution à la reconstruction des loges (1940-1945), Paris, Books on Demand Editions, , 560 p. (ISBN 978-2-322-03988-3, lire en ligne), p. 317-323.
  • Max Lagarrigue, « Irénée Bonnafous, journaliste et homme politique », Arkheia. Histoire, Mémoire du Vingtième siècle, Montauban, nos 2-3,‎ , p. 72-107 (lire en ligne).
  • Lucien Étienne, Au-delà des différences, la Dépêche du Midi, , p. 21 ;
  • Enrique de Rivas, « Azaña à Montauban », in Azaña et son temps sous la direction de Jean-Pierre Amalric, Montauban, 1999, p. 408-409 ;
  • Archives départementales de Tarn-et-Garonne, 1188W7, 1188W12 ;