Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Richet et Cousseran.
Claire Richet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
MontaubanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Claire CousseranVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Claire Richet, née Cousseran[1] le à Uzerche[2] et morte le à Montauban[1], est une journaliste française.

BiographieModifier

Née de parents enseignants, Claire Cousseran est issue d'une famille de deux enfants élevés dans le Puy-de-Dôme. Son frère Paul deviendra haut fonctionnaire et diplomate. Pendant l'occupation, ses parents sont renvoyés de l'éducation nationale car son père fait partie de l'obédience maçonnique du Grand Orient de France. Pour subvenir aux besoins de sa famille, elle arrête ses études de droit et devient journaliste à La Montagne[1].

Au début des années 1940, elle et sa famille rejoignent la résistance intérieure française du réseau Alibi, qui révèle des informations au service de renseignements britannique[1].

En 1946, elle intègre la première promotion du Centre de formation des journalistes (CFJ) de Paris, puis devient journaliste à L'Aube. Entre-temps, elle épouse Jacques Richet, co-fondateur et secrétaire général du CFJ, avec qui elle aura une fille. Le 12 avril 1953, son mari disparaît en mer, Claire Richet est nommée secrétaire général du CFJ, poste qu'elle occupera jusqu'à sa retraite en 1985[1].

Elle meurt le à Montauban, à l'âge de 96 ans[1].

Notes et référencesModifier