Gualbert Flandrin

Gualbert Flandrin, né le à Moyvillers (Oise)[1] et mort le , est un résistant français et un membre de Combat Zone Nord, mort en déportation.

Gualbert Flandrin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
CologneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Artilleur, il est blessé et gazé pendant la Grande guerre.

Membre du groupe de Compiègne dont il devient l’un des patrons officiels sous le nom d'Hector, chaud partisan de la lutte armée, il participe au repérage de terrains d’atterrissage et d’objectifs d’éventuels sabotages[2].

SourcesModifier

  • Archives Nationales.
  • Archives départementales de l’Oise.
  • Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon.
  • BDIC (Nanterre).

DistinctionsModifier

Bibliographie sommaireModifier

  • Henri Frenay : La nuit finira, Paris, Laffont, 1975
  • Marie Granet et Henri Michel : Combat, histoire d'un mouvement de résistance, Paris, PUF, 1957
  • FNDIR-UNADIF : Leçons de ténèbres, Paris, Perrin, 2004
  • FNDIR-UNADIF, Bernard Filaire : Jusqu'au bout de la résistance, Paris, Stock, 1997
  • Henri Noguères : Histoire de la Résistance en France, Paris, Robert Laffont, 1972
  • Anne-Marie Boumier : Notre Guerre 1939-1945, manuscrit, Musée de Besançon.

Notes et référencesModifier