Portail:Châteaux de France

Lumière sur…
Château des Ormes

Le château des Ormes se situe au bord de la Vienne, sur la commune de ce nom, sur la RN 10 entre Tours et Poitiers.

Ce dernier appartenu entre 1729 et 1975, date de la mort du dernier marquis, à une anciènne seigneurie, la famille des Voyer d'Argenson.

Le comte Marc-Pierre d'Argenson fut l'ami de Voltaire, de Fontenelle, de Marmontel, du Président Hénault, et fit édifier les pavillons en retour des ailes Pussort et D'Argenson pour les y recevoir. Il fut aussi le protecteur des Encyclopédistes, Diderot et D'Alembert, qui lui dédièrent le premier tome de leur fameux ouvrage, L'Encyclopédie.

Son fils Marc-René de Voyer d'Argenson (1722-1782), dit « le marquis de Voyer », qui s'intéressait à la propriété depuis les années 1740, reprit et augmenta le domaine avec 108 hectares de terres de prés et de pacages, faisant ainsi passer la seigneurie de 215 à 910 hectares, dont 564 hectares de bois. Propriétaire novateur, il introduisit en 1766 la culture du trèfle et du sainfoin, et procéda surtout à l'achèvement de la reconstruction du château entamée par son père en confiant l'érection du corps central au grand architecte parisien Charles De Wailly, son protégé depuis 1754.

Sélection d'articles

Palais royaux et princiers :

Demeures princières, ducales, comtales et vicomtales :

Châteaux-forts :

Villes fortifiées et/ou closes :

Le saviez-vous ?
Articles récents