Ouvrir le menu principal

Portail de l'architecture et de l'urbanisme >> Architecture chrétienne ; Bâtiment et travaux publics ; Châteaux > de France > de Versailles ; Gratte-ciel ; Protection du patrimoine > Patrimoine mondial (Canada, France, Portugal) ; Ponts.

Portail des Monuments historiques modifier ]

Logo monument historique - rouge ombré sans texte.svg
Le projet Monuments historiques vise à mettre en valeur les monuments historiques français, afin de les faire connaître et de les illustrer. À terme, il vise à présenter un corpus fiable, cohérent et complet sur les monuments historiques. Ce projet, qui regroupe 22 852 articles, fonctionne en étroite relation avec ses projets-cousins :
Projet sur WikipédiaProjet sur CommonsProjet sur WikidataProjet sur Wikisource
Portail sur WikipédiaContact et discussion
LUSITANA WLM 2011 d.svg Wiki Loves Monuments

Lumière sur... modifier ]

Le grand fanum (mur nord du péribole).

L'oppidum des Châteliers (ou des Châtelliers) est un site archéologique français de la commune d'Amboise, dans le département d'Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire. Dominant la ville moderne d'Amboise, il est implanté de manière stratégique sur un éperon calcaire dominant de près de 50 m le confluent de la Loire et de l'un de ses affluents, l'Amasse.

Après des premiers indices de présence humaine au Paléolithique, le plateau des Châteliers est occupé de manière presque continue du Néolithique au IVe siècle. D'une superficie maximale de plus de 50 ha, cet oppidum est peut-être, sous le nom d'Ambacia, la principale ville et la « capitale » du peuple gaulois des Turones à la fin de l'âge du fer. Il est en tout cas, et de loin, le plus vaste des oppida recensés en Indre-et-Loire et parmi les vingt plus grands de France. Il comprend alors un centre religieux et communautaire, des ateliers artisanaux et des secteurs d'habitat, l'ensemble étant organisé selon un plan d'urbanisation que les archéologues commencent à appréhender. La Butte de César, probable tumulus funéraire de l'âge du bronze ou du premier âge du fer mais encore très mal connu, occupe précisément le centre de ce site, limité à l'est par un rempart de terre massif long de près de 800 m. À partir de l'époque d'Auguste, il semble délaissé mais pas totalement déserté, peut-être au profit de Caesarodunum (Tours), la nouvelle capitale de la civitas. À la fin du Ier siècle il reprend de l'importance avec une fonction différente puisqu'il devient un pôle privilégié de productions artisanales, avant d'être abandonné progressivement entre le début du IIIe siècle et la fin de l'Empire.

Des campagnes de sondages, de diagnostics et de fouilles archéologiques s'y succèdent depuis plusieurs décennies, d'abord dans l'urgence d'une urbanisation rapide puis de manière plus planifiée dans le cadre réglementé de l'archéologie préventive. Elles permettent de progresser dans la compréhension de la longue histoire du site qui est inscrit au titre des monuments historiques en 1985.

Sélection d'articles modifier ]

Droit et histoire

Organismes et associations autour de la protection du patrimoine

Listes

Image aléatoire modifier ]

Cathédrale de Nantes - clé de voûte travée sud.jpg

Cathédrale de Nantes, clé de voûte de la travée sud.
Cette image d'un monument historique provient du projet Monuments historiques sur Commons.

Le saviez-vous ? modifier ]

La liste des monuments historiques de 1840 comprenait 934 monuments historiques, majoritairement des édifices religieux.

Aidez-nous ! modifier ]

Le projet Monuments historiques vous invite à récolter les données erronées de la base Mérimée et à lui en faire part, afin d'améliorer le référencement des monuments historiques français sur Wikipédia.

Pour inscrire les erreurs rencontrées au détour de vos pérégrinations encyclopédiques, cela se passe ici. Toute contribution étant bonne à prendre, nous comptons et vous remercions par avance pour votre soutien !