Portail:Marine française

L’Hermione (1779) L’Océan (1870) Le Fantasque (1934) Le Charles de Gaulle (2000)

Marine française
2 089 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à la Marine française.

La Marine française est la marine de guerre de la France. Elle fait partie des forces armées françaises, aux côtés de l’Armée de terre, de l’Armée de l'air, et de la Gendarmerie nationale. Nommée, selon les époques, Marine royale, révolutionnaire, impériale ou nationale, et aujourd’hui l’une des rares marines à posséder porte-avions nucléaire et sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, sa longue histoire lui vaut d’être toujours appelée « la Royale ».

Lumière sur…
SNLE Le Redoutable.
SNLE Le Redoutable.

La classe Le Redoutable est la première série de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de la Marine nationale française. Six navires de ce type entrent en service entre 1971 et 1985 et constituent alors un des trois vecteurs de la dissuasion nucléaire française avec les Mirage IV et les missiles balistiques du plateau d'Albion. Armés de 16 missiles balistiques équipés de têtes nucléaires ces sous-marins de grande taille ont un déplacement en plongée de 9 000 tonnes. Ils font partie de la Force océanique stratégique (FOST) qui comprend également des installations de maintenance situées dans leur port d'attache à l'île Longue dans la rade de Brest. Ils sont progressivement remplacés par les sous-marins de nouvelle génération de la classe Le Triomphant à partir des années 1990.

La création d'une flotte de SNLE résulte de la décision du président de la République, le général de Gaulle, d'adopter une stratégie de dissuasion nucléaire indépendante des États-Unis en développant des capacités de frappe nucléaire capables de dissuader toute attaque des intérêts nationaux. La création d'une flotte de sous-marins à propulsion nucléaire embarquant des missiles balistiques est décidée en 1960 et est implémentée en 1963. À compter de 1972 la France maintient en permanence au moins un de ces sous-marins en patrouille, caché dans le fonds des océans, prêt à lancer ses missiles sur ordre du président de la République.

La propulsion nucléaire navale, mise au point dans les années 1950, transforme la technologie des sous-marins en leur permettant de se maintenir en plongée indéfiniment tout en disposant d'une source d'énergie permettant d'atteindre des vitesses considérables. L'US Navy est la première à maîtriser ce nouveau type de propulsion avec le prototype Nautilus lancé en 1955, rapidement suivi de sous-marins opérationnels. Les ingénieurs français, après une première tentative basée sur une technologie différente, développent de manière autonome un réacteur nucléaire à eau pressurisée ainsi que des missiles balistiques pouvant être lancés en plongée, une bombe nucléaire miniaturisée et une centrale à inertie répondant aux contraintes de précision des armes embarquées. Le sous-marin tête de série Le Redoutable, dont la construction débute en 1964, entame sa première patrouille début 1972. Au cours de la vie opérationnelle des Redoutable, des missiles aux capacités croissantes (portée, têtes nucléaires) seront installés à bord de ces sous-marins. Le dernier modèle, le missile M4, emporte 6 têtes nucléaires de 150 kilotonnes équivalent en TNT avec une portée supérieure à 4 500 km.

Deux équipages de 135 hommes sont attachés à chacun des Redoutable pour permettre une utilisation maximale. Le sous-marin part en patrouille pour une durée comprise entre deux et trois mois. Une fois au large il quitte la surface et entame une plongée qui ne s'achève qu'à la fin de sa mission. Il circule en maintenant sa position secrète tout en étant en permanence à l'écoute des informations et instructions émanant des autorités militaires.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Marine française

Index thématique
Portails connexes
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Marine française


Lien vers Wiktionnaire

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Lexique de la marine

Lien vers Wikisource

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Marine française