Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fink.
Ignace Fink
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Ignace Fink (10 octobre 1910, Sanok, Galicie, Pologne-1993, Paris) est le directeur du Comité d'action sociale et de reconstruction (COJASOR), de 1947 à 1990.

Sommaire

Éléments biographiquesModifier

Ignace Fink est né le 10 octobre 1910 à Sanok, en Galicie, Pologne. Il est le fils de Mois Mayer et de Chaja Dreisel Fink.

Ignace Fink et Olga KaplanModifier

En 1939, à Nice, Ignace Fink rencontre Olga Kaplan, une jeune médecin née le 2 juillet 1914 à Petrograd, en Russie. Ils se marient.

Ils s'engagent dans la Résistance[1],[2],[3] et travaillent à l'organisation du sauvetage des milliers de réfugiés juifs de la Côte d'Azur.

Ignace Fink distribue des faux-papiers. Il est repéré par la Gestapo.

Le couple Fink doit quitter Nice, pour Grenoble, où ils restent jusquà la Libération.

C'est à Grenoble que naît leur premier fils, Mathias Fink, futur membre de l'Académie des sciences et professeur au Collège de France[4].

Après la GuerreModifier

De 1947 à 1990, il est le directeur du Comité d'action sociale et de reconstruction (COJASOR)[5]. Il est décédé à Paris en 1993, à l'âge de 83 ans.

Olga Kaplan est décédée en juin 2010.

HonneursModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier