Ignace Fink

Ignace Fink ( à Sanok en Galicie - 1993 à Paris) est le directeur du Comité d'action sociale et de reconstruction (COJASOR), de 1947 à 1990.

Ignace Fink
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Éléments biographiquesModifier

Ignace Fink est né le à Sanok, en Galicie, Pologne. Il est le fils de Mois Mayer et de Chaja Dreisel Fink.

Ignace Fink et Olga KaplanModifier

En 1939, à Nice, Ignace Fink rencontre Olga Kaplan, une jeune médecin née le à Petrograd, en Russie. Ils se marient.

Ils s'engagent dans la Résistance[1],[2],[3] et travaillent à l'organisation du sauvetage des milliers de réfugiés juifs de la Côte d'Azur.

Ignace Fink distribue des faux-papiers. Il est repéré par la Gestapo.

Le couple Fink doit quitter Nice, pour Grenoble, où ils restent jusquà la Libération.

C'est à Grenoble que naît leur premier fils, Mathias Fink, futur membre de l'Académie des sciences et professeur au Collège de France[4].

Après la GuerreModifier

De 1947 à 1990, il est le directeur du Comité d'action sociale et de reconstruction (COJASOR)[5].

Il est décédé à Paris en 1993, à l'âge de 83 ans.

Olga Kaplan est décédée en .

HonneursModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier