Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lambert.

Ruth Lambert (janvier 1914, Thionville, Moselle-1997, Lyon)est une assistante sociale juive française, travaillant pour l'Oeuvre de secours aux enfants (OSE), avec l'aide d'Elisabeth Hirsch et de Ninon Haït-Weyl, elle arrive à faire sortir des camps de détention en France des centaines d'enfants et d'adolescents.

Sommaire

BiographieModifier

Ruth Lambert est une assistante sociale juive française, travaillant pour l'Oeuvre de secours aux enfants (OSE), avec l'aide d'Elisabeth Hirsch et de Ninon Haït-Weyl, arrive à faire sortir des camps de détention en France des centaines d'enfants et d'adolescents[1].

Ruth Lambert au camp de GursModifier

Ruth Lambert est recrutée par Andrée Salomon de l'OSE en 1940. Elle est est assistante sociale au camp de Gurs, de février 1941 à juin 1943, à l'exception du second semestre de 1942, période où elle est expulsée de Gurs par le chef du camp, en raison de son comportement jugé trop favorable aux internés[2],[3],[4],[5].

Ruth Lambert au camp de RivesaltesModifier

En décembre 1943, l'Abbé Pierre Mopty (1913-24 avril 1986, de Montpellier (Hérault), se rend à Lyon pour accompagner une famille juive (les parents Waldman et leur fille de 10 ans) qui se prépare à passer la frontière suisse. Mais avant qu'il puisse les contacter, ils sont arrêtés et internés au Camp de Rivesaltes. Pierre Morty va à Rivesaltes. Il rencontre Ruth Lambert, qui travaillant pour l'OSE vient d'arriver à Rivesaltes, pour sauver des enfants Juifs. Ruth Lambert est aidée par le père Albert Gross (1904-1975), représentant de l'Organisation Caritas-Suisse[6] et par Andrée Salomon, chargée de coordonner les activités de sauvetage de l'OSE. Pierre Mopty réussit à sauver la famille et à la faire passer en Suisse[7].

MortModifier

Ruth Lambert se retire au couvent des Soeurs du Prado à Lyon[8], où elle meurt en 1997, à l'âge de 83 ans[9].

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier