Liste des sous-marins de l'Allemagne

page de liste de Wikipédia

L'Allemagne a mis en service plus de 1 500 sous-marins (en allemand : Unterseeboot) dans ses différentes marines depuis 1906 jusqu'à nos jours. Les sous-marins ont généralement été désignés par un U suivi d'un numéro, bien que les sous-marins côtiers de la Première Guerre mondiale et les sous-marins côtiers mouilleurs de mines aient utilisé les préfixes UB et UC, respectivement. Lorsque l'Allemagne a repris la construction de sous-marins dans les années 1930, la numérotation des sous-marins a été relancée à 1. La renumérotation a été relancée à 1 une troisième fois lorsque l'Allemagne a repris la construction de sous-marins dans les années 1960.

Sous-marins de la Première Guerre mondialeModifier

Quelque 380 sous-marins ont été mis en service dans la Kaiserliche Marine dans les années précédant et pendant la Première Guerre mondiale. Bien que les quatre premiers sous-marins allemands — U-1, U-2, U-3 et U-4 — aient été mis en service avant 1910, tous les quatre ont servi à l'entraînement pendant la guerre. Les U-boote allemands utilisés pendant la Première Guerre mondiale ont été divisés en trois séries. La désignation U était généralement réservée aux sous-marins torpilleurs d'attaque en haute mer. La désignation UB était utilisée pour les sous-marins d'attaque côtière, tandis que la désignation UC était réservée aux sous-marins mouilleurs de mines côtières.

U-bootsModifier

Les U-boots conçus principalement pour le service en eaux profondes étaient désignés par un préfixe "U" et numérotés jusqu'à 167.

Type U 1Modifier

Type U 2Modifier

Type U 3Modifier

Type U 5Modifier

Type U 9Modifier

Type U 13Modifier

Type U 16Modifier

Type U 17Modifier

Type U 19Modifier

Type U 23Modifier

Type U 27Modifier

Type U 31Modifier

Type U 43Modifier

Type U 51Modifier

Type U 57Modifier

Type U 63Modifier

Type U 66 (Type UD)Modifier

Les sous-marins de type U 66 ont été construits à l'origine pour l'Autriche-Hongrie comme classe "U-7", mais ont été vendus à l'Allemagne au début de la Première Guerre mondiale.

Type UE I (Type U 71)Modifier

Type U 81Modifier

Type U 87Modifier

Type U 93Modifier

Type UE II (Type U 117)Modifier

Type U 127Modifier

Type Large MS (Type U 131 et Type U 135)Modifier

Type U 139Modifier

Type U 142Modifier

Type U 151Modifier

Type U 158Modifier

Sous-marins côtiers type UBModifier

Les sous-marins côtiers d'attaque étaient des embarcations plus petites destinées à être utilisées plus près de la côte. Ils étaient désignés par un préfixe "UB" et numérotés jusqu'à 154.

Type UB IModifier

Type UB IIModifier

Type UB IIIModifier

Sous-marins côtiers mouilleurs de mines type UCModifier

Les sous-marins côtiers mouilleurs de mines étaient des navires plus petits destinés à miner les ports et les approches de l'ennemi. Ils étaient désignés par un préfixe "UC" et numérotés jusqu'à 105.

Type UC IModifier

Type UC IIModifier

Type UC IIIModifier

Trente-cinq sous-marins de type UC III étaient prévus, mais seuls 26 ont été achevés. Neuf d'entre eux (UC-106 à UC-114) n'ont jamais été mis en service et ont été attribués au Royaume-Uni et à la France après l'Armistice de 1918, puis démantelés en 1921, sauf pour les navires attribués à la France, pour compensation de dommages de guerre[1].

Sous-marins étrangersModifier

Au début de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne a pris en charge un certain nombre de sous-marins en construction dans les chantiers navals allemands pour le compte d'autres pays.

  • UA (ex-classe norvégienne A-5)
  • U-66 à U-70 (ex-classe Austro-Huongrois U-7 - U-7 à U-11)

Sous-marins de la Deuxième Guerre mondialeModifier

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne nazie a mis en service quelque 1 250 sous-marins dans la Kriegsmarine.

Type IModifier

Type IIModifier

Type IIAModifier

Type IIBModifier

Type IICModifier

Type IIDModifier

Type VIIModifier

Type VIIAModifier

Type VIIBModifier

Type VIICModifier

* U-Boot jamais mis en service

Type VIIC/41Modifier

* U-Boot jamais mis en service

Type VIIDModifier

Type VIIFModifier

Type IXModifier

Type IXAModifier

Type IXBModifier

Type IXCModifier

Type IXC/40Modifier

Type IXDModifier

Type X (XB)Modifier

Initialement prévus comme mouilleurs de mines à longue portée, les types X ont ensuite été utilisés pour le transport de marchandises à longue distance.

Type XIModifier

Le Type XI était un croiseur sous-marin planifié, armé de quatre canons de 128 mm dans deux tourelles jumelées ainsi que d'un hydravion à flotteurs Arado Ar 231. La pose de la quille de quatre unités a été lancée en 1939, mais leur construction a été annulée au début de la Seconde Guerre mondiale.

  • U-112
  • U-113
  • U-114
  • U-115

Type XIVModifier

Le sous-marin de type XIV était une version raccourcie du type IXD et était utilisé comme pétrolier ravitailleur de sous-marins. Vingt-quatre étaient prévus, mais seulement dix ont été mis en service. Trois (U-491 à U-494) ont été annulés avant d'être achevés et onze n'ont jamais été mis en service. Ce type était surnommé Milchkuh (vache à lait).

Type XVIIModifier

Type XVIIAModifier

Type XVIIBModifier

Douze sous-marins de type XVIIB étaient prévus, mais trois seulement ont été achevés. Trois ont été annulés à la fin de la guerre avant leur achèvement et six ont été annulés en faveur du sous-marin de type XXI.

Type XVIIKModifier

Type XVIIIModifier

Le Type XVIII était un projet de sous-marin d'attaque utilisant le système de propulsion Walter]. Deux bateaux ont été mis en chantier en 1943, mais la construction a été annulée en mars 1944.

Type XXIModifier

Type XXIIIModifier

Sous-marins de pocheModifier

BiberModifier

MolchModifier

Seehund (Type XVIIB)Modifier

La gamme des "U-5000" à "U-6442" a été spécifiquement attribuée aux sous-marins de poche allemands. Les U-boot de type XXVIIB "Seehund" suivants ont été inscrits dans le registre de la Kriegsmarine en tant que navires en service

  • U-5001
  • U-5002
  • U-5003
  • U-5004
  • U-5005
  • U-5006
  • U-5007
  • U-5008
  • U-5009
  • U-5010
  • U-5011
  • U-5012
  • U-5013
  • U-5014
  • U-5015
  • U-5016
  • U-5017
  • U-5018
  • U-5019
  • U-5020
  • U-5021
  • U-5022
  • U-5023
  • U-5024
  • U-5025
  • U-5026
  • U-5027
  • U-5028
  • U-5029
  • U-5030
  • U-5031
  • U-5032
  • U-5033
  • U-5034
  • U-5035
  • U-5036
  • U-5037
  • U-5038
  • U-5039
  • U-5040
  • U-5041
  • U-5042
  • U-5043
  • U-5044
  • U-5045
  • U-5046
  • U-5047
  • U-5048
  • U-5049
  • U-5050
  • U-5051
  • U-5052
  • U-5053
  • U-5054
  • U-5055
  • U-5056
  • U-5057
  • U-5058
  • U-5059
  • U-5060
  • U-5061
  • U-5062
  • U-5063
  • U-5064
  • U-5065
  • U-5066
  • U-5067
  • U-5068
  • U-5069
  • U-5070
  • U-5071
  • U-5072
  • U-5073
  • U-5074
  • U-5075
  • U-5076
  • U-5077
  • U-5078
  • U-5079
  • U-5080
  • U-5081
  • U-5082
  • U-5083
  • U-5084
  • U-5085
  • U-5086
  • U-5087
  • U-5088
  • U-5089
  • U-5090
  • U-5091
  • U-5092
  • U-5093
  • U-5094
  • U-5095
  • U-5096
  • U-5097
  • U-5098
  • U-5099
  • U-5100
  • U-5101
  • U-5102
  • U-5103
  • U-5104
  • U-5105
  • U-5106
  • U-5107
  • U-5108
  • U-5109
  • U-5110
  • U-5111
  • U-5112
  • U-5113
  • U-5114
  • U-5115
  • U-5116
  • U-5117
  • U-5118
  • U-5251
  • U-5252
  • U-5253
  • U-5254
  • U-5255
  • U-5256
  • U-5257
  • U-5258
  • U-5259
  • U-5260
  • U-5261
  • U-5262
  • U-5263
  • U-5264
  • U-5265
  • U-5266
  • U-5267
  • U-5268
  • U-5269
  • U-5330

Les sous-marins étrangersModifier

L'Allemagne a capturé et mis en service 14 sous-marins de six pays dans la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Turquie

Royaume-Uni

Norvège

Pays-Bas

France

Italie

Les sous-marins d'après-guerreModifier

Type XXIModifier

Type XXIIIModifier

Type 201Modifier

Type 205Modifier

Type 206Modifier

Type 212Modifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Antony Preston et John Batchelor, « Entre les deux guerres : un sentiment de respect », Connaissance de l'histoire, no 4 Sous-marins de 1919 à nos jours,‎ 1er trimestre 1977, p. 8-9.

Liens externesModifier