Liste des U-Boote allemands de la Première Guerre mondiale

page de liste de Wikipédia
Les U 52 et U 35 en surface en 1916.

Voici la Liste des U-Boote de la Première Guerre mondiale utilisé par la Kaiserliche Marine.

En août 1914, l'Allemagne possède 14 sous-marins de plusieurs classes différentes : à propulsion à essence (Kortling), à la vapeur, et au diesel (Mittel-U) pour usage côtier et semi-hauturier[1].

Plus de 5400 navires furent coulés durant la Première Guerre mondiale, dont environ 4800 par des submersibles[2]. 177 sous-marins furent coulés par des navires, 497 par des mines flottantes ou immergées. La Marine Impériale Allemande en perdit 202 sur 375 lancés.

LégendesModifier

  • = Détruit par l'ennemi
  • ? = Disparu
  • § = Rendu à l'ennemi ou capturé
  • × = Accident ou coulé
  • R = Retiré du service (mis à la casse, démolition ou autre opération)

U-BooteModifier

U-1 à U-100Modifier

 
Le U-9.
Désignation Type Mis en service Mis hors service
U-1 U 1 R
U-2 U 2 R
U-3 U 3 R
U-4 (en) U 3 R
U-5 (en) U 5 ?
U-6 (en) U 5
U-7 (en) U 5 x
U-8 (en) U 5
U-9 U 9 §
U-10 U 9 ?
U-11 (en) U 9
U-12 (en) U 9
U-13 U 13 ?
U-14 U 13
U-15 U 13
U-16 U 16 x
U-17 U 17 A
U-18 U 17
U-19 U 19 §
U-20 U 19 x
U-21 U 19 x
U-22 U 19 §
U-23 U 23
U-24 U 23 §
U-25 U 23 §
U-26 U 23 ? août/
U-27[3],[4] U-27
U-28 U 27 x
U-29 U 27
U-30 U 27 §
U-31 U 31 ?
U-32 U 31
U-33 U 31 §
U-34 U 31 ?
U-35 U 31 §
U-36 U 31
U-37 U 31 ?
U-38 U 31 §
U-39 U 31 §
U-40 U 31
U-41 U 31
U-42*
U-43 U 43 §
U-44 U 43
U-45 U 43
U-46 U 43 §
U-47 U 43 x
U-48 U 43
U-49 U 43
U-50 U 43 ?
U-51 U 51
U-52 U 51 §
U-53 U 51 §
U-54 U 51 §
U-55 U 51 §
U-56 U 51 ?
U-57 U 57 §
U-58 U 57
U-59 U 57 x
U-60 U 57 1er novembre 1916 §
U-61 U 57
U-62 U 57 §
U-63 U 63 §
U-64 U 63
U-65 U 63 x
U-66 U 66
U-67 U 66 §
U-68 U 66
U-69 U 66 ?
U-70 U 66 §
U-71 UE 1 §
U-72[5] UE 1 x
U-73 UE 1 x
U-74 UE 1 x
U-75 UE 1
U-76 UE 1
U-77 UE 1 ?
U-78 UE 1
U-79 UE 1 §
U-80 UE 1 §
U-81 U 81
U-82 U 81 §
U-83 U 81
U-84 U 81 ?
U-85 U 81
U-86 U 81 §
U-87 U 87
U-88[6] U 87 ?
U-89 U 87
U-90 U 87 §
U-91 U 87 §
U-92 U 87 ?
U-93 U 93 ?
U-94 U 93 §
U-95 U 93 ?
U-96 U 93 §
U-97 U 93 x
U-98 U 93 §
U-99 U 57
U-100 U 57 §
  • Le U-42, construit en Italie, est confisqué et sert dans la marine italienne sous le nom de U Balilla. Il est coulé par deux torpilleurs austro-hongrois.

U-101 à U-167Modifier

Désignation Type Mis en service Mis hors service
U-101 U 57 §
U-102 U 57 ?
U-103[7] U 57
U-104 U 57
U-105 U 93 §
U-106[8] U 93
U-107 U 93 §
U-108 U 93 §
U-109 U 93 ?
U-110 U 93
U-111 U 93 §
U-112 U 93 §
U-113 U 93 §
U-114 U 93 §
U 11I7 UE II §
U-118 UE II §
U-119 UE II §
U-120 UE II §
U-121      
U-122 UE II §
U-123 UE II §
U-124 UE II §
U-125 UE II §
U-126 UE II §
U-135 Large MS §
U-136 Large MS §
U-137 Large MS ??
U-138 Large MS ??
U-139 U 139 §
U-140 U 139 §
U-141 U 139 §
U-142 U 142 R
U-151[9] U 151 §
U-152 U 151 §
U-153 U 151 §
U-154 U 151
U-155 U 151 §
U-156[10] U 151 ?
U-157 U 151 §
U-160 U 93 §
U-161 U 93 §
U-162 U 93 §
U-163 U 93 §
U-164 U 93 §
U-165 U 93 x
U-166 U 93 §
U-167 U 93 §

UAModifier

Désignation Type Mis en service Mis hors service
UA UA §

USModifier

En l’armée allemande s’empare de Sébastopol et d’une partie de la Flotte de la Mer noire. Quatre sous-marins de la classe Bars sont intégrés à la Flotte de la Mer noire de la Kaiserliche Marine sous les désignations US-1 à 4 (ils ne sont toutefois pas mis en service et effectuent uniquement quelques entraînements). Onze autres sous-marins russes furent capturés sans toutefois recevoir de désignation allemande. Le l’Allemagne vaincue cède officiellement les sous-marins à l’Ukraine mais les forces d’intervention franco-anglaises s’en emparent le .

Désignation Nom russe Classe
US-1 Bourevestnik Bars
US-2 Orlan Bars
US-3 Outka Bars
US-4 Gagara Bars

U-Boote côtiersModifier

Les sous-marins côtiers étaient de petites embarcations destinées à des opérations au large des côtes. Ils ont été désignés par un préfixe UB et numérotées jusqu'à 155.

UB-1 à UB-100Modifier

Désignation Type Mis en service Mis hors service
UB-1 UB I
UB-2 UB I R
UB-3 UB I ?
UB-4 UB I
UB-5 UB I R
UB-6 UB I x
UB-7[11] UB I mai 1915 ?
UB-8 UB I §
UB-9 UB I R
UB-10 UB I x
UB-11 UB I R
UB-12 UB I ? Août 1918
UB-13 UB I
UB-14 UB I §
UB-15 UB I §
UB-16 UB I
UB-17 UB I ?
UB-18 UB II
UB-19 UB II
UB-20 UB II
UB-21 UB II §
UB-22 UB II janvier 1918
UB-23 UB II §
UB-24 UB II §
UB-25 UB II §
UB-26[12] UB II
UB-27 UB II
UB-28 UB II §
UB-29 UB II
UB-30 UB II
UB-31 UB II
UB-32 UB II ?
UB-33 UB II
UB-34 UB II §
UB-35 UB II
UB-36 UB II
UB-37 UB II
UB-38 UB II
UB-39 UB II ? Avril 1917
UB-40 UB II x
UB-41 UB II
UB-42 UB II §
UB-43 UB II §
UB-44 UB II ?
UB-45 UB II
UB-46 UB II
UB-47 UB II § 1919
UB-48 UB III x
UB-49 UB III §
UB-50 UB III §
UB-51 UB III §
UB-52 UB III
UB-53 UB III
UB-54 UB III ?
UB-55 UB III
UB-56 UB III
UB-57 UB III
UB-58 UB III
UB 59 UB III x
UB-60 UB III §
UB-61 UB III
UB-62 UB III §
UB-63 UB III ?
UB-64 UB III §
UB-65 UB III ?
UB-66 UB III ?
UB-67 UB III §
UB-68 UB III
UB-69 UB III
UB-70 UB III ?
UB-71 UB III
UB-72 UB III
UB-73 UB III §
UB-74 UB III
UB-75 UB III 11 septembre 1917 ? Décembre 1917
UB-76 UB III §
UB-77 UB III §
UB-78 UB III
UB-79 UB III §
UB-80 UB III §
UB-81 UB III
UB-82 UB III
UB-83 UB III
UB-84 UB III §
UB-85 UB III
UB-86 UB III §
UB-87 UB III §
UB-88 UB III §
UB-89 UB III §
UB-90 UB III
UB-91 UB III §
UB-92 UB III §
UB-93 UB III §
UB-94 UB III 1er juin 1918 §
UB-95 UB III §
UB-96 UB III §
UB-97 UB III §
UB-98 UB III §
UB-99 UB III §
UB-100 UB III §

UB-101 à UB-155Modifier

Désignation Type Mis en service Mis hors service
UB-101 UB III §
UB-102 UB III §
UB-103 UB III
UB-104 UB III ?
UB-105 UB III §
UB-106 UB III §
UB-107 UB III ?
UB-108 UB III ? Juillet 1918
UB-109 UB III
UB-110 UB III
UB-111 UB III §
UB-112 UB III §
UB-113 UB III ?
UB-114 UB III §
UB-115 UB III
UB-116 UB III
UB-117 UB III §
UB-118 UB III §
UB-119[13] UB III
UB-120 UB III §
UB-121 UB III §
UB-122 UB III §
UB-123 UB III ?
UB-124 UB III
UB-125 UB III §
UB-126 UB III §
UB-127 UB III 1er juin 1918 ?
UB-128 UB III §
UB-129 UB III x
UB-130 UB III §
UB-131 UB III §
UB-132 UB III §
UB-142 UB III §
UB-143 UB III §
UB-144 UB III §
UB-145 UB III §
UB-148 UB III §
UB-149 UB III §
UB-150 UB III §
UB-154 UB III §
UB-155 UB III §

U-Boote mouilleurs de mines UCModifier

Les U-Boots UC étaient destinés aux mouillages de mines, à miner les ports et les approches ennemies. Ils furent numérotés de 1 à 105.

Il y en eu trois classes : UC I, UC II, UC III. L'UC I était un petit submersible côtier transportable sur wagon de chemin de fer. Il contenait douze mines dans six puits. L'UC II contenait dix-huit mines et était apte aux croisières océaniques. L'UC III est une amélioration du précédent. Trente-neuf de ce dernier type furent commandés, mais seuls quinze furent achevés avant la fin du conflit.

UC-1 à UC-105Modifier

Désignation Type Mis en service Mis hors service
UC-1 UC I ?
UC-2 UC I ×
UC-3 UC I ?
UC-4 UC I ×
UC-5 UC I §
UC-6 UC I
UC-7 UC I ?
UC-8 UC I ×
UC-9 UC I ?
UC-10 UC I  
UC-11 UC II
UC-12 UC II ×
UC-13 UC II ×
UC-14 UC II
UC-15 UC II ? 
UC-16 UC II ? (4.)
UC-17 UC II §
UC-18 UC II
UC-19 UC II
UC-20 UC II §
UC-21 UC II ?
UC-22 UC II §
UC-23 UC II §
UC-24 UC II
UC-25 UC II §
UC-26 UC II
UC-27 UC II §
UC-28 UC II §
UC-29 UC II
UC-30 UC II ?
UC-31 UC II §
UC-32 UC II ×
UC-33 UC II
UC-34 UC II §
UC-35[14] UC II
UC-36 UC II ?
UC-37 UC II §
UC-38[15] UC II
UC-39 UC II
UC-40 UC II 1er octobre 1916 §
UC-41 UC II ×
UC-42 UC II ×
UC-43 UC II
UC-44 UC II
UC-45 UC II ×
UC-46 UC II
UC-47 UC II
UC-48 UC II §
UC-49 UC II
UC-50 UC II ?
UC-51 UC II
UC-52 UC II §
UC-53 UC II §
UC-54 UC II §
UC-55 UC II ×
UC-56 UC II §
UC-57 UC II ? Mi-novembre 1917
UC-58 UC II §
UC-59 UC II §
UC-60 UC II §
UC-61 UC II ×
UC-62 UC II (?)
UC-63 UC II
UC-64 UC II
UC-65 UC II
UC-66 UC II
UC-67 UC II §
UC-68 UC II ×
UC-69 UC II ×
UC-70 UC II
UC-71 UC II §
UC-72 UC II ?
UC-73 UC II §
UC-74 UC II §
UC-75 UC II
UC-76 UC II §1er décembre 1918
UC-77 UC II ?
UC-78 UC II
UC-79 UC II
UC-90 UC III §
UC-91 UC III ×
UC-92 UC III §
UC-93 UC III §
UC-94 UC III §
UC-95 UC III §
UC-96 UC III §
UC-97 UC III §
UC-98 UC III §
UC-99 UC III §
UC-100 UC III §
UC-101 UC III §
UC-102 UC III §
UC-103 UC III §
UC-104 UC III §
UC-105 UC III §

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Site internet www.g1914-18.com __ "La guerre sous-marine", chapitre "Efforts initiaux".
  2. Site internet www.g1914-18.com
  3. Ne pas confondre ce sous-marin avec l'U-27 de la Marine austro-hongroise qui (site internet www.g1914-18.com __"La guerre sous-marine", chapitre "Les convois") opère en Méditerranée, et le 11 juin 1917 torpille et endommage le destroyer Sakaki, navire japonais d'une flottille basée à Malte, destinée à protèger la route maritime vers Alexandrie.
  4. Le U-27 allemand fut mis en service le 8 mai 1914, coula 1 sous-marin et 9 ou 10 cargos, et le transport d'avions HMS Hermes (HMS Hermes (1898) (en)), premier porte-hydravions expérimental de la Royal Navy en 1913. L'U-27 est coulé le 19 août 1915 par le navire-leurre Baralong.
  5. D'après le site internet www.g1914-18.com, l'U 72 fut le dernier submersible Allemand coulé : avarié en Méditerranée, son équipage le saborda.
  6. Mis en service le 7 avril 1917, il coula 12 navires marchands et 1 croiseur auxiliaire, puis disparu le 5 septembre 1917, probablement après avoir heurté une mine. Son commandant était alors Walther Schwieger, connu pour avoir torpillé le RMS Lusitania le 7 mai 1915.
  7. Mis en service le 15 juillet 1917, il coula 7 navires marchands, puis fut éperonné et coulé le 12 mai 1918 par le paquebot RMS Olympic.
  8. Mis en service le 28 juillet 1917, au cours de son unique sortie de guerre il coule un destroyer et endommage un cargo britanniques, et coule lui-même entre le 7 et le 9 octobre 1917 après avoir heurté une mine près de Terschelling.
  9. Il fut le premier U-Boot à opérer le long des côtes Nord Américaines, à partir du 22 mai 1918. En 94 jours il coula 23 navires, et coupa deux câbles sous-marins de communication.
  10. Le 15 juin 1918, il part en mission le long des côtes Nord Américaines et largue des mines devant le port de New York, ce qui conduit à la perte du croiseur San Diego le 19 juillet. Fin septembre il disparaît en retournant en Allemagne, peut-être en heurtant une mine le long des côtes écossaises.
  11. Ce submersible fut conduit par rail, en pièces détachées, jusqu'à Pola. Il se porta ensuite en Mer Noire et opéra à partir de Constantinople. Il devait être remis à la Bulgarie mais heurta une mine et coula au large de Varna.
  12. Forcé de se rendre (21 survivants) au destroyer français Trombe, il coula mais fut récupéré et remis en service le 3 août 1916 sous le nom de Roland Morillot.
  13. Percuté et coulé par le paquebot Green Island entre l'île de Rathlin et la côte irlandaise.
  14. Coulé par le feu du patrouilleur (chalutier armé) français Ailly, le 17 mai 1918 au large de la Sardaigne (20 morts, 6 survivants).
  15. Mis en service le 19 octobre 1916. Coulé dans le Golfe de Corinthe le 14 décembre 1917 par les destroyers Français Lansquenet et Mameluk (9 morts, 25 survivants).