Ouvrir le menu principal

Unterseeboot 425
Image illustrative de l’article Unterseeboot 425
U-Boot type VIIC
Autres noms U-425
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Danziger Werft, Dantzig
N° de coque : 126
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Heinz Bentzien
Statut coulé le
Équipage
Commandant Heinz Bentzien
Équipage 53 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Déplacement en surface : 769 t
en plongée : 871 t
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel F46
2 moteurs électrique Siemens-Schuckert
Puissance moteur diesel : 2,100 - 2,400 kW
moteur électrique : 550 kW
Vitesse en surface : 17,7 nœuds (32,8 km/h)
en plongée : 7,6 nœuds (14,1 km/h)
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
Rayon d'action en surface : 15 700 km (9 800 mi) à 10 nœuds (19 km/h)
en plongée : 150 km (92 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h)
Carrière
Port d'attache Kiel
Bergen
Hammerfest
Narvik
Localisation
Coordonnées 69° 39′ nord, 35° 50′ est

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Mourmansk

(Voir situation sur carte : Oblast de Mourmansk)
Unterseeboot 425
Unterseeboot 425

L'Unterseeboot 425 ou U-425 était un U-Boot type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'U-425 n'a ni coulé ni endommagé de navire au cours des neuf patrouilles (211 jours en mer) qu'il effectua.

Le sous-marin a également participé à huit Rudeltaktik.

Il fut coulé par des navires de guerre britanniques près de Mourmansk, en février 1945.

Sommaire

ConceptionModifier

Unterseeboot type VII, l'U-425 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m, et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1.23 m, deux moteurs diesel F46 de 6 cylindres produisant un total de 2 060 à 2350 kW en surface et de deux moteurs électriques Siemens-Schuckert GU 343/38-8 produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure), en surface, son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-425 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) et embarquait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon anti-aérien de 20 mm Flak. Son équipage comprenait 53 sous mariniers.

HistoriqueModifier

Le sous-marin fut commandé le à Dantzig (Danziger Werft), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement du Kapitänleutnant Heinz Bentzien.

Il servit dans la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au , dans la 9. Unterseebootsflottille jusqu'au , dans la 11. Unterseebootsflottille jusqu'au et dans la 13. Unterseebootsflottille jusqu'à sa perte.

L'U-425 quitta Kiel le pour sa première patrouille qui le fait naviguer vers le Cattégat et le Skagerrak puis au large de la côte norvégienne. Il arriva à Bergen le 25, après 6 jours en mer.

Lors de sa deuxième patrouille il navigua en Mer de Norvège et en mer de Barents entre le Cap Nord et l'Île aux Ours avant d'amarrer à Hammerfest, le après 37 jours en mer.

Sa troisième et quatrième patrouilles furent relativement tranquille. Il patrouilla entre Jan Mayen et l'Île aux Ours.

Lors de sa sixième, septième, huitième et neuvième patrouilles il navigua principalement en mer de Barents et patrouilla jusqu'à la Nouvelle-Zemble. Ses ports d'attaches alternèrent entre Hammerfest et Narvik, il n'eut guère plus de succès.

Il fut coulé à la position 69° 39′ N, 35° 50′ E par des charges de profondeur lancées par les corvettes HMS Lark (en) et HMS Alnwick Castle (en), le après 12 jours en mer.

52 membres d'équipage décédèrent dans cette attaque, il n'y a qu'un survivant.

RudeltaktikModifier

L'U-425 prit part à huit Rudeltaktik (meutes de loup) durant sa carrière opérationnelle.

  • Isegrim (1er-27 janvier 1944)
  • Werwolf (29 janvier – 1er février 1944)
  • Werwolf (7-27 février 1944)
  • Trutz (13 mai - 6 juin 1944)
  • Dachs (31 août – 3 septembre 1944)
  • Grimm (15 septembre – 1er octobre 1944)
  • Panther (17 octobre – 10 novembre 1944)
  • Rasmus (6-13 février 1945)

AffectationsModifier

CommandementModifier

PatrouillesModifier

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Heinz Bentzien 20 novembre 1943 Kiel 25 novembre 1943 Bergen 6 jours
2 Kptlt. Heinz Bentzien 28 décembre 1943 Bergen 2 février 1944 Hammerfest 37 jours
3 Kptlt. Heinz Bentzien 6 février 1944 Hammerfest 29 février 1944 Hammerfest 24 jours
Kptlt. Heinz Bentzien 1er mars 1944 Hammerfest 8 mars 1944 Bergen 8 jours
Kptlt. Heinz Bentzien 27 avril 1944 Bergen 1 mai 1944 Narvik 5 jours
4 Kptlt. Heinz Bentzien 11 mai 1944 Narvik 7 juin 1944 Narvik 28 jours
Kptlt. Heinz Bentzien 13 juin 1944 Narvik 14 juin 1944 Hammerfest 2 jours
5 Kptlt. Heinz Bentzien 18 juillet 1944 Hammerfest 8 août 1944 Narvik 22 jours
6 Kptlt. Heinz Bentzien 21 août 1944 Narvik 23 août 1944 Hammerfest 3 jours
Kptlt. Heinz Bentzien 29 août 1944 Hammerfest 5 septembre 1944 Hammerfest 8 jours
Kptlt. Heinz Bentzien 6 septembre 1944 Hammerfest 8 septembre 1944 Narvik 3 jours
7 Kptlt. Heinz Bentzien 11 septembre 1944 Narvik 13 septembre 1944 Hammerfest 3 jours
Kptlt. Heinz Bentzien 14 septembre 1944 Hammerfest 3 octobre 1944 Narvik 20 jours
8 Kptlt. Heinz Bentzien 15 octobre 1944 Narvik 24 octobre 1944 Hammerfest 10 jours
Kptlt. Heinz Bentzien 24 octobre 1944 Hammerfest 12 novembre 1944 Narvik 20 jours
9 Kptlt. Heinz Bentzien 6 février 1945 Narvik 17 février 1945 coulé 12 jours
Total 211 jours t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier