SM UC-6
Unterseeboot UC-6
Type U.Boot de type UC I
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1903-1918.svg Kaiserliche Marine
Commanditaire Kaiserliche Marine
Chantier naval AG Vulcan Stettin à Hambourg
N° de coque: 50
Commandé Novembre 1914
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le 28 septembre 1917 au large de North Foreland
Équipage
Équipage 14 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 33,99 m
(Coque pressurisée: 26,92 mètres)
Maître-bau 3,15 m
(Coque pressurisée: 3,15 mètres)
Tirant d'eau 3,04 m
Tirant d'air 3,26 m
Déplacement 168 t (surface), 183 t (plongée)
Propulsion Transmission par 1 arbre
1 × moteur diesel 6 cylindres, 90 ch (67 kW)
1 × moteur électrique Siemens-Schuckert, 175 ch (130 kW)
Puissance 90 ch (surface)
175 ch (plongée)
Vitesse 6,2 nœuds (11,48 km/h) en surface
5,22 nœuds (9,66 km/h) en plongée
Profondeur 50 m
Caractéristiques militaires
Armement 12 mines dans 6 tubes internes de 1 m
1 mitrailleuse de pont (150 coups)
Rayon d'action 750 milles nautiques à 5 nœuds (1 390 km à 9,26 km/h) en surface
750 milles nautiques à 5 nœuds (1 390 km à 9,26 km/h) en surface
Localisation
Coordonnées 51° 30′ 00″ nord, 1° 34′ 59″ est
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
SM UC-6 Unterseeboot UC-6
SM UC-6
Unterseeboot UC-6
Géolocalisation sur la carte : mer du Nord
(Voir situation sur carte : mer du Nord)
SM UC-6 Unterseeboot UC-6
SM UC-6
Unterseeboot UC-6

Le SM UC-6[Note 1] (ou Unterseeboot UC- 6) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type UC I mouilleur de mines utilisé par la Kaiserliche Marine pendant la Première Guerre mondiale.

ConceptionModifier

Sous-marin allemand de type UC I, le SM UC-6 a un déplacement de 168 tonnes en surface et de 183 tonnes en immersion. Il avait une longueur totale de 33,99 m, une largeur de 3,15 m, et un tirant d'eau de 3,04 m. Le sous-marin était propulsé par un moteur diesel Daimler-Motoren-Gesellschaft à six cylindres et quatre temps, produisant 90 chevaux-vapeur (66 kW), un moteur électrique produisant 175 chevaux-vapeur (129 kW) et un arbre d'hélice. Il était capable de fonctionner à une profondeur de 50 mètres[1].

Le sous-marin avait une vitesse maximale en surface de 6,20 nœuds (11,48 km/h) et une vitesse maximale en immersion de 5,22 nœuds (9,67 km/h). Lorsqu'il est immergé, il peut parcourir 50 miles nautiques (93 km) à 4 nœuds (7,4 km/h) ; lorsqu'il fait surface, il peut parcourir 780 miles nautiques (1 440 km) à 5 nœuds (9,3 km/h). Le SM UC-6 était équipé de six tubes de mines de 100 centimètres, douze mines UC 120 et une mitrailleuse de 8 millimètres. Il a été construit par l'AG Vulcan Stettin et son équipage était composé de quatorze membres[1].

Le SM UC-6 a été commandé le comme le sixième d'une série de 15 navires de type UC I (numéro de projet 35a, attribué par l'Inspection des navires sous-marins), dans le cadre du programme de guerre d'expansion de la flotte. Les dix premiers navires de ce type, dont l'UC-6, ont été construits dans le chantier naval Vulcan à Hambourg. Le chantier naval, qui n'avait aucune expérience préalable dans la construction de sous-marins, a estimé la durée de construction du navire à 5-6 mois, et pour respecter ce délai, il a dû arrêter la construction de torpilleurs.

AffectationsModifier

Comme la plupart des sous-marins de sa classe, le SM UC-6 est sous le commandement de la U-Flotille Flanders, qui faisait partie du Marinekorps Flandern (Corps des Marines flamands), et était déployé depuis Zeebrugge.

CommandementModifier

PatrouillesModifier

Le SM UC-6 a réalisé 89 patrouilles pendant son service actif.

Navires coulésModifier

Les mines posées par le SM UC-6 ont coulé 54 navires marchands pour un total de 63 319 tonneaux, 1 navire de guerre de 810 tonnes et a endommagé 8 navires marchands pour un total de 33 104 tonneaux et 1 navire de guerre de 810 tonnes au cours des 89 patrouilles qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage[Note 2] Destin[2]
HMT Worsley   Royal Navy 309 Coulé
HMT Japan   Royal Navy 205 Coulé
Disa   Suède 788 Coulé
HMT Dane   Royal Navy 265 Coulé
1915 Sir William Stephenson   Royaume-Uni 1 540 Coulé
Africa   Royaume-Uni 1 038 Coulé
HMT Lydian   Royal Navy 244 Coulé
San Zeferino   Royaume-Uni 6 430 Endommagé
Horden   Royaume-Uni 1 434 Coulé
1915 Groningen   Royaume-Uni 988 Coulé
HMD Great Heart   Royal Navy 78 Coulé
Nigretia   Royaume-Uni 3 187 Endommagé
Alose'   Marine nationale 214 Coulé
Aleppo   Royaume-Uni 3 870 Endommagé
Salerno   Norvège 2 431 Coulé
Monitoria   Royaume-Uni 1 904 Coulé
HMY Aries   Royal Navy 268 Coulé
Eidsiva   Norvège 1 092 Coulé
HMT Othello II   Royal Navy 206 Coulé
Toward   Royaume-Uni 1 218 Coulé
Friargate   Royaume-Uni 264 Coulé
Moorside   Royaume-Uni 311 Coulé
Nigel   Royaume-Uni 1 400 Coulé
Traquair   Royaume-Uni 1 067 Coulé
Leicester   Royaume-Uni 1 001 Coulé
HMT Carlton   Royal Navy 267 Coulé
Trignac   France 2 375 Coulé
Empress of Fort William   Royaume-Uni 2 181 Coulé
Maloja   Royaume-Uni 12 431 Coulé
HMT Angelus   Royal Navy 304 Coulé
HMT Weigelia   Royal Navy 262 Coulé
HMT Flicker   Royal Navy 192 Coulé
HMT Corona   Royal Navy 212 Coulé
Sea Serpent   Royaume-Uni 902 Coulé
Christianssund   Danemark 1 017 Coulé
Saint Cecilia   Royaume-Uni 4 411 Coulé
Halcyon   Royaume-Uni 1 319 Coulé
Shenandoah   Royaume-Uni 3 886 Coulé
Estafette   Marine nationale 267 Coulé
Saint Corentin   Marine nationale 216 Coulé
Batavier V   Pays-Bas 1 569 Coulé
Volharding   Belgique 1 000 Coulé
Excellenz Mehnert   Norvège 646 Coulé
HMT Kaphreda   Royal Navy 245 Coulé
Corton Light Vessel   Royaume-Uni ? Coulé
Saint Jacques   France 72 Coulé
Otis Tarda   Pays-Bas 759 Coulé
Burma   Royaume-Uni 706 Coulé
Waalstroom   Pays-Bas 1 441 Coulé
HMT Hirose   Royal Navy 275 Coulé
Gannet   Royaume-Uni 1 127 Coulé
Kara   Royaume-Uni 2 338 Coulé
Mascotte   Royaume-Uni 1 097 Coulé
Girl Eva   Royaume-Uni 76 Coulé
Lonada   Royaume-Uni 1 286 Coulé
HMPMS Ludlow   Royal Navy 810 Coulé
HMS Totnes   Royal Navy 810 Endommagé
Ashtabula   Royaume-Uni 7 025 Endommagé
HMD Forward III   Royal Navy 89 Coulé
Lumina   Royaume-Uni 5 856 Endommagé
Waterville   Royaume-Uni 1 968 Endommagé
HMPMS Mercury   Royal Navy 378 Endommagé
Roald Amundsen   Norvège 4 390 Endommagé
Dorte Jensen   Danemark 2 086 Coulé

DestinModifier

Le SM UC-6 quitte le port de Zeebrugge le pour aller poser des mines au large de Kentish Knock et n'est pas revenu. Des patrouilles britanniques ont ensuite signalé que de fortes explosions s'étaient produites dans des filets explosifs posés dans la région de North Foreland le même jour à la position géographique de 51° 30′ N, 1° 35′ E. D'autres sources, cependant, indiquent que le SM UC-6 a été détruit par un hydravion britannique le [3].

Voir aussiModifier

NotesModifier

  1. "SM" pour "Seiner Majestät" (français : Sa Majesté) et combiné avec le U pour Unterseeboot peut être traduit comme Sous-marin de Sa Majesté.
  2. Le tonnage des navires marchands sont en Tonneaux. Les navires militaires sont désignés par le tonnage de leur déplacement.

RéférenceModifier

  1. a et b Gröner 1991, p. 30-31.
  2. https://uboat.net/wwi/boats/successes/uc6.html
  3. (en) Dwight R. Messimer, Verschollen : World War I U-boat losses, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, , 341 p. (ISBN 978-1-55750-475-3, OCLC 231973419), p. 243

SourceModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

BibliographieModifier

  • (de) Bendert, Harald (2001). Die UC-Boote der Kaiserlichen Marine 1914-1918. Minenkrieg mit U-Booten. Hamburg, Berlin, Bonn: Mittler. (ISBN 3-8132-0758-7).
  • (en) Gröner, Erich; Jung, Dieter; Maass, Martin (1991). U-boats and Mine Warfare Vessels. German Warships 1815–1945. 2. Translated by Thomas, Keith; Magowan, Rachel. London: Conway Maritime Press. (ISBN 0-85177-593-4).
  • (en) Gardiner, Robert, ed. (1985). Conway's All the World's Fighting Ships, 1906–1921. Annapolis, Maryland: Naval Institute Press. (ISBN 978-0-87021-907-8). (OCLC 12119866).
  • (en) Tarrant, V. E. (1989). The U-Boat Offensive: 1914–1945. Annapolis, Maryland: Naval Institute Press. (ISBN 978-0-87021-764-7). (OCLC 20338385).