Ouvrir le menu principal

Grand Chelem de tennis

quatre tournois majeurs du circuit international
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grand Chelem.

Réaliser le Grand Chelem en tennis est le fait de remporter, la même année, les quatre tournois majeurs du circuit international organisé par la Fédération internationale de tennis, à savoir :

Le Grand Chelem doré consiste en année olympique (tous les 4 ans) à remporter ces quatre tournois et à s'imposer aux Jeux olympiques.

Les quatre tournois majeurs sont les plus prestigieux et les plus difficiles à gagner du circuit. Ils se déroulent en effet chacun sur deux semaines consécutives (hors phases de qualifications) et, pour le simple messieurs, chaque tour se joue en trois sets gagnants (deux sets gagnants pour les autres épreuves : simple dames, double dames, double messieurs, mixte, juniors, seniors et tennis en fauteuil roulant) ; seul à Wimbledon le double messieurs se joue toujours en trois sets gagnants, ce qui le rend de fait encore plus prestigieux. Les derniers Grand Chelem calendaires en simple ont été réalisés par l'Australien Rod Laver en 1969 et par l'Allemande Steffi Graf en 1988, agrémenté cette année-là de sa victoire aux J.O de Séoul pour le seul Grand Chelem doré jamais réalisé sur une année. Serena Williams a également remporté les quatre tournois du Grand Chelem à la suite, et par deux fois, mais à cheval sur deux saisons (2002-2003 et 2014-2015), tout comme Novak Djokovic, de Wimbledon 2015 à Roland-Garros 2016.

On parle également de « Grand Chelem en carrière » pour les joueurs et joueuses qui ont réussi à remporter ces tournois de façon discontinue, sur plusieurs saisons. Dans la période la plus récente, cela a été le cas de Roger Federer, Rafael Nadal et Novak Djokovic chez les hommes ou de Maria Sharapova chez les dames. Rafael Nadal et Andre Agassi ont également réalisé un grand chelem doré en carrière, alors que Serena Williams, en remportant le simple et pour la troisième fois le double avec sa sœur, Venus aux J.O de Londres, est devenue la première joueuse (hommes et femmes confondus) à avoir tout remporté en carrière, simple et double, dans les quatre tournois majeurs et aux J.O. Roger Federer chez les hommes et Margaret Smith Court chez les dames détiennent pour leur part les records du nombre de victoires dans ces tournois majeurs, avec respectivement vingt et vingt-quatre titres individuels. Pour ce qui est de l'ère Open, le record féminin appartient à Serena Williams avec 23 titres individuels.

Sommaire

HistoriqueModifier

Le journaliste John Kieran semble avoir emprunté l'expression Grand Slam au bridge et l'appliqua au tennis lorsque Jack Crawford, qui avait remporté les Internationaux amateurs d'Australie, de France et de Grande-Bretagne, atteignit la finale des Internationaux amateurs des États-Unis à Forest Hills en 1933.

Il semblerait que le journaliste du New York Times Allison Danzig ait utilisé cette expression (qu'il aurait, lui, emprunté au golf) après Kieran, après que Crawford eut perdu la finale face à Fred Perry.

Cette notion de Grand Chelem fut oubliée jusqu'en 1938, année où Donald Budge accepta de rester un an de plus chez les amateurs afin que les États-Unis conservent leur trophée en Coupe Davis, alors la plus prestigieuse épreuve du tennis amateur. À l'époque, le tenant de la Coupe Davis ne disputait qu'une seule rencontre, le Challenge Round, signifiant pour le joueur du pays détenteur de la Coupe qu'il ne pouvait disputer que deux simples et un double au maximum dans l'année. Pour occuper son année, Budge décida de disputer les Internationaux amateurs des pays qui avaient remporté la Coupe jusqu'alors, à savoir les États-Unis, la Grande-Bretagne (et les Îles Britanniques), la France et l'Australie (plus précisément l'Australasie à l'époque). À l'époque, les déplacements des joueurs étaient très difficiles pour des raisons pécuniaires et de transport (aller en Australie nécessitait environ un mois) : Budge ne serait probablement pas allé en Australie s'il n'avait pas été invité par le président de la fédération australienne, Norman Brookes. Budge ne confia son objectif qu'à son partenaire de double, Gene Mako. En l'absence des meilleurs professionnels, interdits des tournois amateurs (jusque début 1968), comme Ellsworth Vines, Fred Perry ou Hans Nüsslein, Budge réussit le premier Grand Chelem amateur en 1938. Sa performance fut juste saluée par quelques lignes où le Grand Slam ne fut même pas évoqué. Cette expression n'a véritablement été popularisée qu'en 1956 lorsque Lew Hoad fut à deux sets près de réaliser l'exploit.

Rod Laver a remporté deux Grands Chelems en 1962 chez les amateurs, sans les meilleurs joueurs de l'époque comme Pancho Gonzales, Ken Rosewall ou Lew Hoad, déjà professionnels, puis en 1969, cette fois-ci pendant l'ère Open et en présence des meilleurs. Cependant, le Grand Chelem de Rod Laver est très différent de l'actuel : hormis Roland-Garros joué sur terre battue, les trois autres tournois étaient disputés sur gazon et l'Open d'Australie, où peu de joueurs se rendaient, ne comptait que 6 tours au lieu de 7, et pour les têtes de série comme Laver seulement 5 tours. Une telle performance aujourd'hui nécessite, au-delà d'un talent certain, une grande adaptation puisque les surfaces en dur, différentes à l'US Open et l'Open d'Australie, se sont ajoutées. Cette performance a depuis été réalisée, étalée sur plusieurs années, par Andre Agassi (Roland-Garros en dernier en 1999) puis par Roger Federer (Roland-Garros en dernier en 2009), Rafael Nadal (US Open en dernier en 2010) et Novak Djokovic (Roland-Garros en dernier en 2016). Historiquement, on entend par réaliser le Grand Chelem le fait de remporter les quatre tournois la même année, mais au vu de la difficulté de l'exercice, le faire à cheval sur deux saisons mérite aussi cette appellation bien que cela reste logiquement moins prestigieux. Novak Djokovic est le premier depuis Laver à avoir réalisé le Grand Chelem à cheval sur deux saisons, après avoir gagné les éditions 2015 de Wimbledon et de l'US Open, puis les éditions 2016 de l'Open d'Australie et de Roland Garros. Rafael Nadal est le premier et le seul joueur toutes ères confondues ayant gagné sur les trois surfaces différentes qu'il y a en Grand Chelem dans la même année (2010). Depuis Laver, seuls quatre joueurs ont réussi à remporter les deux premiers tournois du Grand Chelem de l'année, Björn Borg (1978, 1979, et 1980), Mats Wilander (1988), Jim Courier (1992) et Novak Djokovic (2016). De 2005 à 2014, Rafael Nadal remporte neuf fois Roland-Garros, le deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année mais n'a remporté le premier tournoi (l'Open d'Australie) qu'à une reprise en 2009, justement l'année où il ne s'est pas imposé sur l'ocre parisienne.

Chez les femmes, seules Maureen Connolly (en 1953), Margaret Smith Court (en 1970) et Steffi Graf (en 1988) ont réussi à remporter les quatre tournois du Grand Chelem dans une même année. Steffi Graf a même réalisé en 1988 un Grand Chelem doré en s'imposant également aux Jeux olympiques de Séoul. La joueuse allemande est ensuite à nouveau parvenue à remporter quatre tournois du Grand Chelem consécutifs, à cheval sur deux années (1993-1994).

L'Américaine Martina Navrátilová a également réalisé cette performance sur deux années, avec la bagatelle de six titres de rang de Wimbledon 1983 à l'US Open 1984 (l'Open d'Australie était joué en fin d'année à cette époque). De Roland-Garros 1985 à l'US Open 1987, Navrátilová atteint la finale des 11 tournois du Grand Chelem qui se sont déroulés au cours de cette période, remportant six d'entre eux.

Doris Hart, Margaret Smith Court et Martina Navrátilová sont les trois joueuses à avoir remporté, chacune au moins une fois, les quatre tournois du Grand Chelem, à la fois en simple, double dames et double mixte.

Serena, la sœur cadette des Williams, a réalisé à deux reprises le Grand Chelem à cheval sur deux années, d'abord en 2002 et 2003, puis à nouveau en 2014 et 2015[réf. nécessaire].

En 2006, la Belge Justine Henin a participé aux finales des 4 tournois du Grand Chelem, mais n'en a remporté qu'un seul (Roland-Garros).

Les quatre tournois du Grand ChelemModifier

Open d'AustralieModifier

Article détaillé : Open d'Australie.

L'Open d'Australie est le premier tournoi du Grand Chelem de l'année.

Il se déroule actuellement le mois de janvier et se joue sur Plexicushion.

Cependant, l'Open d'Australie est le tournoi du Grand Chelem ayant l'histoire la plus mouvementée. Ce n'est en effet qu'à partir de 1983 que le tournoi a commencé à mériter son appellation de Grand Chelem (voir l'article détaillé) et il s'est d'abord disputé sur gazon puis sur dur à partir de 1988 (Rebound Ace, et depuis 2008 sur Plexicushion).

Roland-GarrosModifier

Article détaillé : Internationaux de France de tennis.

Roland-Garros est le deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année.

Il a lieu la dernière semaine de mai et la première semaine de juin et se déroule sur terre battue.

Le tournoi de Roland-Garros est parfois considéré comme le plus difficile des tournois du Grand Chelem, en raison de la surface lente de jeu qui a pour conséquence de faire durer les échanges et de fatiguer les joueurs (glissades). Il n'y a pas de jeu décisif dans le cinquième set (à l'opposé de l'US Open), ce qui augmente la difficulté du tournoi de Roland-Garros lorsqu'on combine ce paramètre avec celui de la surface.

WimbledonModifier

Article détaillé : Tournoi de Wimbledon.

Wimbledon débute près d'un mois après Roland-Garros (première semaine de juillet). Et comme à Roland-Garros, il n'y a pas de jeu décisif dans le cinquième set.

Il se déroule sur gazon et a pour particularité d'imposer aux joueurs de se vêtir de blanc.

C'est le plus vieux tournoi de tennis au monde (créé en 1877).

US OpenModifier

Article détaillé : US Open de tennis.

L'US Open est le dernier tournoi du Grand Chelem de l'année.

Il a lieu aux mois d'août-septembre et se joue sur Decoturf, la surface la plus rapide des tournois du Grand Chelem.

L'US Open est réputé pour son palmarès prestigieux. En effet, 18 des 26 numéros un mondiaux masculins de l'histoire l'ont remporté au moins une fois, ce qui est plus que pour les autres tournois du Grand Chelem. Depuis qu'il se déroule à New York, dans le parc de Flushing Meadows-Corona Park (1978), tous les vainqueurs ont été ou sont devenus no 1 au classement ATP, sauf trois exceptions : Juan Martín del Potro, vainqueur en 2009, Marin Čilić, vainqueur en 2014 et Stanislas Wawrinka, vainqueur en 2016.

PalmarèsModifier

Palmarès messieursModifier

Détail des vainqueurs en simple et en double

Palmarès damesModifier

Détail des vainqueurs en simple et en double

Palmarès mixteModifier

Détail des vainqueurs en double mixte

Palmarès garçonsModifier

Détail des vainqueurs en simple et en double

Palmarès fillesModifier

Détail des vainqueurs en simple et en double

RecordsModifier

Liste des différents Grands Chelems de l'histoireModifier

Meilleures avancées dans la conquête du Grand ChelemModifier

En une saison 

Grand Chelem :

  •   Rod Laver : Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon, US Open en 1969 : 26 matchs.

Meilleures avancées :

Sur 2 ans 

Grand Chelem :

  •   Novak Djokovic : Wimbledon, US Open, Open d'Australie, Roland-Garros en 2015/2016. 28 matchs (30 matchs remportés d'affilée en Grand Chelem en ajoutant les deux tours passés à Wimbledon 2016).

Meilleures avancées :

Ces résultats ne doivent pas être confondus avec le plus grand nombre de matchs remportés sur une année ou d'affilée :

  • Matchs remportés sur une année : 27 par Roger Federer (2006 et 2007) et Novak Djokovic en 2015.
  • Matchs remportés d'affilée sur une année : 21 par Rafael Nadal en 2010.
  • Matchs remportés d'affilée en 2 ans : 30 par Novak Djokovic en 2015-2016.

Plus grand nombre de titres (simple)Modifier

Dans les tableaux suivants :

  • « V » signifie nombre de victoires.
  • « F » signifie nombre de finales perdues.
  • « NP » signifie que le/la joueur/joueuse n'a jamais joué dans ce tournoi du Grand Chelem.
  • Les joueuses/joueur encore en activité sont en gras.
  • Le record de titres par tournoi est souligné.
  • La durée correspond au temps écoulé entre le premier et le dernier titre remporté par le/la joueur/joueuse.
  • La durée 2 correspond au temps écoulé entre la première et la dernière finale par le/la joueur/joueuse.

Important :

  • Les résultats des Championnat de France international de tennis, disputés de 1891 à 1924, ne sont pas pris en compte ; cette compétition, étant réservée aux joueurs amateurs, français ou pas, licenciés en France, n'a pas le statut de tournoi du Grand Chelem (Henri Cochet vainqueur 1922, Jean Borotra vainqueur 1924, René Lacoste finaliste 1924 et Max Decugis, Paul Aymé, André Vacherot, Maurice Germot, André Gobert, Suzanne Lenglen, etc.). En 1925, 1939 et 1946 le tournoi se déroule en 6 tours au lieu de 7 les autres années et actuellement. de 1925 à 1967 il y a eu des exemptions de premiers tours dans tous les tournois sauf en 1954 remporté par Tony Trabert. Tous les vainqueurs durant cette période ont remporté le tournoi en étant exemptés du premier tour, donc en ne jouant que 6 tours, sauf József Asbóth en 1947, Ken Rosewall en 1953, Nicola Pietrangeli en 1960, Manuel Santana en 1961 et 1964, Fred Stolle en 1965 et Tony Roche en 1966. En 1925 et 1939 où les tournois avaient 6 tours, il y avait des exemptions du premier tour, ce qui aurait permis aux joueurs en bénéficiant de remporter le tournoi en 5 tours mais aucun n'est arrivé en finale ; en 1946 il n'y a eu que 6 tours également mais pas d'exemption. En 1973 (vainqueur : Ilie Năstase) ainsi que 1974 et 1975 (vainqueur : Björn Borg) les deux premiers tours sont joués en 2 sets gagnants.
  • Les titres de l'Open d'Australie avant 1988 n'ont pas été acquis en 7 tours avec matchs en 3 sets gagnants (à partir de 1982 il y a 7 tours mais uniquement pour les non-têtes de série, ce qui n'a jamais été le cas d'un vainqueur) : Rod Laver (1969, 5 matchs), Arthur Ashe (1970, 5 matchs), Ken Rosewall (1971 et 1972, 5 matchs), John Newcombe (1973, 5 matchs et 1975, 6 matchs), Jimmy Connors (1974, 6 matchs avec 1er tour en 2 sets gagnants), Mark Edmondson (1976, 6 matchs), Roscoe Tanner (1977 janvier, 6 matchs), Vitas Gerulaitis (1977 décembre, 6 matchs), Guillermo Vilas (1978 et 1979, 6 matchs), Brian Teacher (1980, 6 matchs), Johan Kriek (1981, 6 matchs et 1982, 6 matchs dont 1/16 et 1/8 en 2 sets gagnants), Mats Wilander (1983 et 1984, 6 matchs), Stefan Edberg (1985 et 1987, 6 matchs), pas de tournoi en 1986.
  • Le premier US Open était réservé aux membres de l'USNLTA (United States National Lawn Tennis Association).

HommesModifier

Rang Nom Pays Open d'Australie

V-F

Roland-Garros

V-F

Wimbledon

V-F

US Open

V-F

Total

V-F

Durée

(années) V

Durée 2

(années) V+F

1 Roger Federer   Suisse 6-1 1-4 8-3 5-2 20-10 2003-2018 (16) 2003-2018 (16)
2 Rafael Nadal   Espagne 1-4 11-0 2-3 3-1 17-8 2005-2018 (14) 2005-2019 (15)
3 Novak Djokovic   Serbie 7-0 1-3 4-1 3-5 15-9 2008-2019 (12) 2007-2019 (13)
4 Pete Sampras   États-Unis 2-1 0-0 7-0 5-3 14-4 1990-2002 (13) 1990-2002 (13)
5 Björn Borg   Suède 0-0 6-0 5-1 0-4 11-5 1974-1981 (8) 1974-1981 (8)
6 Ivan Lendl   Tchécoslovaquie 2-2 3-2 0-2 3-5 8-11 1984-1990 (7) 1981-1991 (11)
7 Andre Agassi   États-Unis 4-0 1-2 1-1 2-4 8-7 1992-2003 (12) 1990-2005 (16)
= Jimmy Connors   États-Unis 1-1 0-0 2-4 5-2 8-7 1974-1983 (10) 1974-1984 (11)
9 Mats Wilander   Suède 3-1 3-2 0-0 1-1 7-4 1982-1988 (7) 1982-1988 (7)
= John McEnroe   États-Unis 0-0 0-1 3-2 4-1 7-4 1979-1984 (6) 1979-1985 (7)
11 Stefan Edberg   Suède 2-3 0-1 2-1 2-0 6-5 1985-1992 (8) 1985-1993 (9)
12 Boris Becker   Allemagne 2-0 0-0 3-4 1-0 6-4 1985-1996 (12) 1985-1996 (12)
13 John Newcombe   Australie 2-1 0-0 2-1 1-0 5-2 1968-1975 (8) 1968-1976 (9)
14 Rod Laver   Australie 1-0 1-1 2-0 1-0 5-1 1968-1969 (2) 1968-1969 (2)
15 Ken Rosewall   Australie 2-0 1-1 0-2 1-1 4-4 1968-1972 (5) 1968-1974 (7)
= Guillermo Vilas   Argentine 2-1 1-3 0-0 1-0 4-4 1977-1979 (3) 1975-1982 (8)
17 Jim Courier   États-Unis 2-0 2-1 0-1 0-1 4-3 1991-1993 (3) 1991-1993 (3)
18 Andy Murray   Royaume-Uni 0-5 0-1 2-1 1-1 3-8 2012-2016 (5) 2008-2016 (9)
19 Arthur Ashe   États-Unis 1-1 0-0 1-0 1-1 3-2 1968-1975 (8) 1968-1975 (8)
= Jan Kodeš   Tchécoslovaquie 0-0 2-0 1-0 0-2 3-2 1970-1973 (4) 1970-1973 (4)
21 Stanislas Wawrinka   Suisse 1-0 1-1 0-0 1-0 3-1 2014-2016 (3) 2014-2017 (4)
22 Gustavo Kuerten   Brésil 0-0 3-0 0-0 0-0 3-0 1997-2001 (5) 1997-2001 (5)
23 Ilie Năstase   Roumanie 0-0 1-1 0-2 1-0 2-3 1972-1973 (2) 1971-1976 (6)
24 Lleyton Hewitt   Australie 0-1 0-0 1-0 1-1 2-2 2001-2002 (2) 2001-2005 (5)
= Patrick Rafter   Australie 0-0 0-0 0-2 2-0 2-2 1997-1998 (2) 1997-2001 (5)
= Marat Safin   Russie 1-2 0-0 0-0 1-0 2-2 2000-2005 (6) 2000-2005 (6)
27 Sergi Bruguera   Espagne 0-0 2-1 0-0 0-0 2-1 1993-1994 (2) 1993-1997 (5)
= Ievgueni Kafelnikov   Russie 1-1 1-0 0-0 0-0 2-1 1996-1999 (4) 1996-2000 (4)
= Stan Smith   États-Unis 0-0 0-0 1-1 1-0 2-1 1971-1972 (2) 1971-1972 (2)
30 Johan Kriek   Afrique du Sud 2-0 0-0 0-0 0-0 2-0 1981-1982 (2) 1981-1982 (2)
31 Andy Roddick   États-Unis 0-0 0-0 0-3 1-1 1-4 2003 (1) 2003-2009 (7)
32 Michael Chang   États-Unis 0-1 1-1 0-0 0-1 1-3 1989 (1) 1989-1996 (8)
= Goran Ivanišević   Croatie 0-0 0-0 1-3 0-0 1-3 2001 (1) 1992-2001 (10)
34 Pat Cash   Australie 0-2 0-0 1-0 0-0 1-2 1987 (1) 1987-1988 (2)
= Juan Carlos Ferrero   Espagne 0-0 1-1 0-0 0-1 1-2 2003 (1) 2002-2003 (2)
= Vitas Gerulaitis   États-Unis 1-0 0-1 0-0 0-1 1-2 1977(1) 1977-1980 (4)
= Michael Stich   Allemagne 0-0 0-1 1-0 0-1 1-2 1991 (1) 1991-1996 (6)
= Marin Čilić   Croatie 0-1 0-0 0-1 1-0 1-2 2014 (1) 2014-2018 (5)
39 Andrés Gimeno   Espagne 0-1 1-0 0-0 0-0 1-1 1972 (1) 1969-1972 (4)
= Petr Korda   Tchéquie 1-0 0-1 0-0 0-0 1-1 1998 (1) 1992-1998 (7)
= Carlos Moyà   Espagne 0-1 1-0 0-0 0-0 1-1 1998 (1) 1997-1998 (2)
= Manuel Orantes   Espagne 0-0 0-1 0-0 1-0 1-1 1975 (1) 1974-1975 (2)
= Juan Martín del Potro   Argentine 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 2009 (1) 2009-2018 (10)
= Roscoe Tanner   États-Unis 1-0 0-0 0-1 0-0 1-1 1977 (1) 1977-1979 (3)
45 Albert Costa   Espagne 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 2002 (1) 2002 (1)
= Mark Edmondson   Australie 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1976 (1) 1976 (1)
= Gastón Gaudio   Argentine 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 2004 (1) 2004 (1)
= Andrés Gómez   Équateur 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1990 (1) 1990 (1)
= Thomas Johansson   Suède 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 2002 (1) 2002 (1)
= Richard Krajicek   Pays-Bas 0-0 0-0 1-0 0-0 1-0 1996 (1) 1996 (1)
= Thomas Muster   Autriche 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1995 (1) 1995 (1)
= Yannick Noah   France 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1983 (1) 1983 (1)
= Adriano Panatta   Italie 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1976 (1) 1976 (1)
= Brian Teacher   États-Unis 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1980 (1) 1980 (1)
  • Depuis les débuts
Rang Nom Pays Open d'Australie

V-F

Roland-Garros

V-F

Wimbledon

V-F

US Open

V-F

Total

V-F

Durée

(années) V

Durée 2

(années) V+F

1 Roger Federer   Suisse 6-1 1-4 8-3 5-2 20-10 2003-2018 (16) 2003-2018 (16)
2 Rafael Nadal   Espagne 1-4 11-0 2-3 3-1 17-8 2005-2018 (14) 2005-2019 (15)
3 Novak Djokovic   Serbie 7-0 1-3 4-1 3-5 15-9 2008-2019 (12) 2007-2019 (13)
4 Pete Sampras   États-Unis 2-1 0-0 7-0 5-3 14-4 1990-2002 (13) 1990-2002 (13)
5 Roy Emerson   Australie 6-1 2-1 2-0 2-1 12-3 1961-1967 (7) 1961-1967 (7)
6 Rod Laver   Australie 3-1 2-1 4-2 2-2 11-6 1960-1969 (10) 1960-1969 (10)
7 Björn Borg   Suède 0-0 6-0 5-1 0-4 11-5 1974-1981 (8) 1974-1981 (8)
8 Bill Tilden   États-Unis NP 0-2 3-0 7-3 10-5 1920-1930 (11) 1920-1930 (11)
9 Ivan Lendl   Tchécoslovaquie 2-2 3-2 0-2 3-5 8-11 1984-1990 (7) 1981-1991 (11)
10 Ken Rosewall   Australie 4-1 2-1 0-4 2-2 8-8 1953-1972 (20) 1953-1974 (22)
11 Andre Agassi   États-Unis 4-0 1-2 1-1 2-4 8-7 1992-2003 (12) 1990-2005 (16)
= Jimmy Connors   États-Unis 1-1 0-0 2-4 5-2 8-7 1974-1983 (10) 1974-1984 (11)
13 Fred Perry   Royaume-Uni 1-1 1-1 3-0 3-0 8-2 1933-1936 (4) 1933-1936 (4)
14 Mats Wilander   Suède 3-1 3-2 0-0 1-1 7-4 1982-1988 (7) 1982-1988 (7)
= John McEnroe   États-Unis 0-0 0-1 3-2 4-1 7-4 1979-1984 (6) 1979-1985 (7)
16 Henri Cochet   France NP 4-1 2-2 1-0 7-3 1926-1932 (7) 1926-1933 (8)
= René Lacoste   France NP 3-2 2-1 2-0 7-3 1925-1929 (5) 1925-1929 (5)
= John Newcombe   Australie 2-1 0-0 3-1 2-1 7-3 1967-1975 (9) 1967-1976 (10)
19 William Larned   États-Unis NP NP 0-0 7-2 7-2 1901-1911 (11) 1900-1911 (12)
20 William Renshaw   Royaume-Uni NP NP 7-1 NP 7-1 1881-1889 (9) 1881-1890 (10)
21 Richard Sears   États-Unis NP NP 0-0 7-0 7-0 1881-1887 (7) 1881-1887 (7)
22 Jack Crawford   Australie 4-3 1-1 1-1 0-1 6-6 1933-1935 (3) 1931-1940 (10)
23 Stefan Edberg   Suède 2-3 0-1 2-1 2-0 6-5 1985-1992 (8) 1985-1993 (9)
24 Boris Becker   Allemagne 2-0 0-0 3-4 1-0 6-4 1985-1996 (12) 1985-1996 (12)
25 Donald Budge   États-Unis 1-0 1-0 2-0 2-1 6-1 1937-1938 (2) 1937-1938 (2)
= Hugh Lawrence Doherty   Royaume-Uni NP NP 5-1 1-0 6-1 1902-1906 (5) 1898-1906 (9)
= Anthony Wilding   Nouvelle-Zélande 2-0 NP 4-1 NP 6-1 1906-1913 (8) 1906-1914 (9)
28 Frank Sedgman   Australie 2-1 0-1 1-1 2-0 5-3 1949-1952 (4) 1949-1952 (4)
29 Tony Trabert   États-Unis 0-0 2-0 1-0 2-0 5-0 1953-1955 (3) 1953-1955 (3)
30 Jean Borotra   France 1-0 1-2 2-3 0-1 4-6 1924-1931 (8) 1924-1931 (8)
31 Guillermo Vilas   Argentine 2-1 1-3 0-0 1-0 4-4 1977-1979 (3) 1975-1982 (8)
32 Jim Courier   États-Unis 2-0 2-1 0-1 0-1 4-3 1991-1993 (3) 1991-1993 (3)
33 Reginald Frank Doherty   Royaume-Uni 0-0 0-0 4-1 0-1 4-2 1897-1900 (4) 1897-1902 (6)
= Lew Hoad   Australie 1-1 1-0 2-0 0-1 4-2 1956-1957 (2) 1955-1957 (3)
= Frank Parker   États-Unis 0-0 2-0 0-0 2-2 4-2 1944-1949 (6) 1942-1949 (8)
= Ashley Cooper   Australie 2-0 0-0 1-1 1-1 4-2 1957-1958 (2) 1957-1958 (2)
37 Robert Wrenn   États-Unis 0-0 0-0 0-0 4-1 4-1 1893-1897 (5) 1893-1897 (5)
38 Manuel Santana   Espagne 0-0 2-0 1-0 1-0 4-0 1961-1966 (6) 1961-1966 (6)
39 Andy Murray   Royaume-Uni 0-5 0-1 2-1 1-1 3-8 2012-2016 (5) 2008-2016 (9)
40 Bill Johnston   États-Unis 0-0 0-0 1-0 2-7 3-7 1915-1919 (5) 1915-1925 (11)
41 Jaroslav Drobný   Tchécoslovaquie 0-0 2-3 1-2 0-0 3-5 1951-1954 (4) 1946-1954 (9)
= Arthur Gore   Royaume-Uni 0-0 0-0 3-5 0-0 3-5 1901-1909 (9) 1899-1912 (14)
43 Gerald Patterson   Australie 1-3 0-0 2-1 0-0 3-4 1919-1927 (9) 1914-1927 (14)
= Arthur Ashe   États-Unis 1-3 0-0 1-0 1-1 3-4 1968-1975 (8) 1966-1975 (10)
= Neale Fraser   Australie 0-3 0-0 1-1 2-0 3-4 1957-1960 (4) 1957-1960 (4)
46 Wilfred Baddeley   Royaume-Uni 0-0 0-0 3-3 0-0 3-3 1891-1895 (5) 1891-1896 (6)
47 Norman Brookes   Australie 1-0 0-0 2-2 0-0 3-2 1907-1914 (8) 1905-1919 (15)
= Jan Kodeš   Tchécoslovaquie 0-0 2-0 1-0 0-2 3-2 1970-1973 (4) 1970-1973 (4)
= Bobby Riggs   États-Unis 0-0 0-1 1-0 2-1 3-2 1939-1941 (3) 1939-1941 (3)
50 Stanislas Wawrinka   Suisse 1-0 1-1 0-0 1-0 3-1 2014-2016 (3) 2014-2017 (4)
= Jack Kramer   États-Unis 0-0 0-0 1-0 2-1 3-1 1946-1947 (2) 1943-1947 (5)
= Adrian Quist   Australie 3-1 0-0 0-0 0-0 3-1 1936-1948 (13) 1936-1948 (13)
= Ellsworth Vines   États-Unis 0-0 0-0 1-1 2-0 3-1 1931-1932 (2) 1931-1933 (2)
54 James Anderson   Australie 3-0 0-0 0-0 0-0 3-0 1922-1925 (4) 1922-1925 (4)
= Gustavo Kuerten   Brésil 0-0 3-0 0-0 0-0 3-0 1997-2001 (5) 1997-2001 (5)
= Oliver Campbell   États-Unis 0-0 0-0 0-0 3-0 3-0 1890-1892 (3) 1890-1892 (3)
= Malcolm Whitman   États-Unis 0-0 0-0 0-0 3-0 3-0 1898-1900 (3) 1898-1900 (3)
58 Fred Stolle   Australie 0-2 1-0 0-3 1-1 2-6 1965-1966 (2) 1963-1966 (4)
= John Bromwich   Australie 2-5 0-0 0-1 0-0 2-6 1939-1946 (8) 1937-1949 (13)
= Gottfried von Cramm   Allemagne 0-0 2-1 0-3 0-1 2-5 1934-1936 (3) 1934-1937 (4)
61 Maurice McLoughlin   États-Unis 0-0 0-0 0-1 2-4 2-4 1912-1913 (2) 1911-1915 (5)
62 Ilie Năstase   Roumanie 0-0 1-1 0-2 1-0 2-3 1972-1973 (2) 1971-1976 (6)
= Vic Seixas   États-Unis 0-0 0-1 1-0 1-2 2-3 1953-1954 (2) 1951-1954 (4)
64 Lleyton Hewitt   Australie 0-1 0-0 1-0 1-1 2-2 2001-2002 (2) 2001-2005 (5)
= Nicola Pietrangeli   Italie 0-0 2-2 0-0 0-0 2-2 1959-1960 (2) 1959-1964 (6)
= Joshua Pim   Royaume-Uni 0-0 0-0 2-2 0-0 2-2 1893-1894 (2) 1891-1894 (4)
= Patrick Rafter   Australie 0-0 0-0 0-2 2-0 2-2 1997-1998 (2) 1997-2001 (5)
= Marat Safin   Russie 1-2 0-0 0-0 1-0 2-2 2000-2005 (6) 2000-2005 (6)
= Henry Slocum   États-Unis 0-0 0-0 0-0 2-2 2-2 1888-1889 (2) 1887-1890 (4)
70 Sergi Bruguera   Espagne 0-0 2-1 0-0 0-0 2-1 1993-1994 (2) 1993-1997 (5)
= John Hartley   Royaume-Uni NP NP 2-1 NP 2-1 1879-1880 (2) 1879-1881 (3)
= Ievgueni Kafelnikov   Russie 1-1 1-0 0-0 0-0 2-1 1996-1999 (4) 1996-2000 (4)
= Alex Olmedo   États-Unis 1-0 0-0 1-0 0-1 2-1 1959 (1) 1959 (1)
= Budge Patty   États-Unis 0-0 1-1 1-0 0-0 2-1 1950 (1) 1949-1950 (2)
= Mervyn Rose   Australie 1-1 1-0 0-0 0-0 2-1 1954-1958 (5) 1953-1958 (6)
= Stan Smith   États-Unis 0-0 0-0 1-1 1-0 2-1 1971-1972 (2) 1971-1972 (2)
= Richard Williams   États-Unis 0-0 0-0 0-0 2-1 2-1 1914-1916 (3) 1913-1916 (4)
= Ted Schroeder   États-Unis 0-0 0-0 1-0 1-1 2-1 1942-1949 (8) 1942-1949 (8)
79 Pancho Gonzales   États-Unis 0-0 0-0 0-0 2-0 2-0 1948-1949 (2) 1948-1949 (2)
= Rodney Heath   Australie 2-0 0-0 0-0 0-0 2-0 1905-1910 (6) 1905-1910 (6)
= Johan Kriek   Afrique du Sud 2-0 0-0 0-0 0-0 2-0 1981-1982 (2) 1981-1982 (2)
= Don McNeill   États-Unis 0-0 1-0 0-0 1-0 2-0 1939-1940 (2) 1939-1940 (2)
= Dick Savitt   États-Unis 1-0 0-0 1-0 0-0 2-0 1951 (1) 1951 (1)
= Lindley Murray   États-Unis 0-0 0-0 0-0 2-0 2-0 1917-1918 (2) 1917-1918 (2)
= Pat O'Hara Wood   Australie 2-0 0-0 0-0 0-0 2-0 1920-1923 (4) 1920-1923 (4)
86 Herbert Lawford   Royaume-Uni NP NP 1-5 NP 1-5 1887 (1) 1880-1888 (9)
= Tony Roche   Australie 0-0 1-2 0-1 0-2 1-5 1966 (1) 1965-1970 (6)
88 Ernest Renshaw   Royaume-Uni NP NP 1-4 NP 1-4 1888 (1) 1882-1889 (8)
= Andy Roddick   États-Unis 0-0 0-0 0-3 1-1 1-4 2003 (1) 2003-2009 (7)
90 Malcolm Anderson   Australie 0-2 NP 0-0 1-1 1-3 1957 (1) 1957-1972 (16)
= Michael Chang   États-Unis 0-1 1-1 0-0 0-1 1-3 1989 (1) 1989-1996 (8)
= Fred Hovey   États-Unis NP NP NP 1-3 1-3 1895 (1) 1892-1896 (5)
= Goran Ivanišević   Croatie 0-0 0-0 1-3 0-0 1-3 2001 (1) 1992-2001 (10)
= Ken McGregor   Australie 1-2 0-0 0-1 NP 1-3 1952 (1) 1950-1952 (3)
= Horace Rice   Australie 1-3 NP NP NP 1-3 1907 (1) 1907-1915 (9)
= Beals Wright   États-Unis NP NP 0-0 1-3 1-3 1905 (1) 1901-1908 (4)
97 Wilmer Allison   États-Unis 0-0 NP 0-1 1-1 1-2 1935 (1) 1930-1935 (6)
= Pat Cash   Australie 0-2 0-0 1-0 0-0 1-2 1987 (1) 1987-1988 (2)
= William Clothier   États-Unis NP NP NP 1-2 1-2 1906 (1) 1904-1909 (6)
= Sven Davidson   Suède NP 1-2 0-0 0-0 1-2 1957 (1) 1955-1957 (3)
= Juan Carlos Ferrero   Espagne 0-0 1-1 0-0 0-1 1-2 2003 (1) 2002-2003 (2)
= Vitas Gerulaitis   États-Unis 1-0 0-1 0-0 0-1 1-2 1977(1) 1977-1980 (4)
= Michael Stich   Allemagne 0-0 0-1 1-0 0-1 1-2 1991 (1) 1991-1996 (6)
= Marin Čilić   Croatie 0-1 0-0 0-1 1-0 1-2 2014 (1) 2014-2018 (5)
105 Andrés Gimeno   Espagne 0-1 1-0 0-0 0-0 1-1 1972 (1) 1969-1972 (4)
= Spencer Gore   Royaume-Uni NP NP 1-1 NP 1-1 1877 (1) 1877-1878 (2)
= John Hawkes   Australie 1-1 0-0 0-0 0-0 1-1 1926 (1) 1926-1927 (2)
= Arthur Larsen   États-Unis 0-0 0-1 0-0 1-0 1-1 1950 (1) 1950-1954 (5)
= Petr Korda   Tchéquie 1-0 0-1 0-0 0-0 1-1 1998 (1) 1992-1998 (7)
= Harold Mahony   Royaume-Uni NP NP 1-1 NP 1-1 1896 (1) 1896-1897 (2)
= Chuck McKinley   États-Unis NP NP 1-1 0-0 1-1 1963 (1) 1961-1963 (3)
= Carlos Moyà   Espagne 0-1 1-0 0-0 0-0 1-1 1998 (1) 1997-1998 (2)
= Manuel Orantes   Espagne 0-0 0-1 0-0 1-0 1-1 1975 (1) 1974-1975 (2)
= Dinny Pails   Australie 1-1 NP 0-0 0-0 1-1 1947 (1) 1946-1947 (2)
= Ernie Parker   Australie 1-1 NP NP NP 1-1 1913 (1) 1909-1913 (5)
= Roscoe Tanner   États-Unis 1-0 0-0 0-1 0-0 1-1 1977 (1) 1977-1979 (3)
= Sidney Wood   États-Unis NP NP 1-0 0-1 1-1 1931 (1) 1931-1935 (5)
= Juan Martín del Potro   Argentine 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 2009 (1) 2009-2018 (10)
119 Fred Alexander   États-Unis 1-0 NP NP NP 1-0 1908 (1) 1908 (1)
= József Asbóth   Hongrie NP 1-0 0-0 NP 1-0 1947 (1) 1947 (1)
= Marcel Bernard   France NP 1-0 0-0 NP 1-0 1946 (1) 1946 (1)
= Bill Bowrey   Australie 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1968 (1) 1968 (1)
= Albert Costa   Espagne 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 2002 (1) 2002 (1)
= John Doeg   États-Unis NP NP NP 1-0 1-0 1930 (1) 1930 (1)
= Mark Edmondson   Australie 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1976 (1) 1976 (1)
= Bob Falkenburg   États-Unis NP 0-0 1-0 0-0 1-0 1948 (1) 1948 (1)
= Gastón Gaudio   Argentine 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 2004 (1) 2004 (1)
= Rhys Gemmell   Australie 1-0 NP NP NP 1-0 1921 (1) 1921 (1)
= Andrés Gómez   Équateur 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1990 (1) 1990 (1)
= John Gregory   Royaume-Uni 1-0 0-0 0-0 NP 1-0 1929 (1) 1929 (1)
= Frank Hadow   Royaume-Uni NP NP 1-0 NP 1-0 1878 (1) 1878 (1)
= Willoughby Hamilton   Royaume-Uni NP NP 1-0 NP 1-0 1890 (1) 1890 (1)
= Henner Henkel   Allemagne 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1937 (1) 1937 (1)
= Joseph Hunt   États-Unis NP NP NP 1-0 1-0 1943 (1) 1943 (1)
= Thomas Johansson   Suède 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 2002 (1) 2002 (1)
= Algernon Kingscote   Royaume-Uni 1-0 NP 0-0 NP 1-0 1919 (1) 1919 (1)
= Richard Krajicek   Pays-Bas 0-0 0-0 1-0 0-0 1-0 1996 (1) 1996 (1)
= Gordon Lowe   Royaume-Uni 1-0 NP 0-0 0-0 1-0 1915 (1) 1915 (1)
= Vivian McGrath   Australie 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1937 (1) 1937 (1)
= Edgar Moon   Australie 1-0 0-0 0-0 NP 1-0 1930 (1) 1930 (1)
= Thomas Muster   Autriche 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1995 (1) 1995 (1)
= Yannick Noah   France 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1983 (1) 1983 (1)
= Arthur O'Hara Wood   Australie 1-0 NP NP NP 1-0 1914 (1) 1914 (1)
= Rafael Osuna   Mexique NP 0-0 0-0 1-0 1-0 1963 (1) 1963 (1)
= Adriano Panatta   Italie 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1976 (1) 1976 (1)
= James Cecil Parke   Royaume-Uni 1-0 NP NP NP 1-0 1912 (1) 1912 (1)
= Yvon Petra   France NP 0-0 1-0 0-0 1-0 1946 (1) 1946 (1)
= Brian Teacher   États-Unis 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1980 (1) 1980 (1)
= Holcombe Ward   États-Unis NP NP NP 1-0 1-0 1904 (1) 1904 (1)

FemmesModifier

Rang Nom Pays Open d'Australie

V-F

Roland-Garros

V-F

Wimbledon

V-F

US Open

V-F

Total

V-F

Durée

(années)

1 Margaret Smith Court   Australie 11-1 5-1 3-2 5-1 24-5 1960-1973 (14)
2 Serena Williams   États-Unis 7-1 3-1 7-3 6-3 23-8 1999-2018 (20)
3 Steffi Graf   RFA/Allemagne 4-1 6-3 7-2 5-3 22-9 1987-1999 (13)
4 Helen Wills Moody   États-Unis NP 4-0 8-1 7-2 19-3 1923-1938 (16)
5 Chris Evert   États-Unis 2-4 7-2 3-7 6-3 18-16 1974-1986 (13)
6 Martina Navrátilová     États-Unis 3-3 2-4 9-3 4-4 18-14 1978-1990 (13)
7 Billie Jean King   États-Unis 1-1 1-0 6-3 4-2 12-6 1966-1975 (10)
8 Suzanne Lenglen   France NP 6-1 6-0 0-0 12-1 1919-1926 (8)
9 Monica Seles       États-Unis 4-0 3-1 0-1 2-2 9-4 1990-1996 (7)
10 Maureen Connolly   États-Unis 1-0 2-0 3-0 3-0 9-0 1951-1954 (4)
11 Molla Bjurstedt Mallory    États-Unis NP 0-0 0-1 8-2 8-3 1915-1924 (10)
12 Evonne Goolagong Cawley   Australie 4-3 1-1 2-3 0-4 7-11 1971-1980 (10)
13 Venus Williams   États-Unis 0-2 0-1 5-4 2-2 7-9 2000-2017(18)
14 Maria Bueno   Brésil 0-1 0-1 3-2 4-1 7-5 1959-1966 (8)
= Justine Henin   Belgique 1-2 4-0 0-2 2-1 7-5 2003-2010 (8)
16 Dorothea Douglass   Royaume-Uni NP NP 7-4 0-0 7-4 1903-1914 (12)
17 Doris Hart   États-Unis 1-1 2-3 1-3 2-4 6-11 1949-1955 (7)
18 Louise Brough Clapp   États-Unis 1-0 0-0 4-3 1-5 6-8 1947-1955 (9)
19 Blanche Bingley Hillyard   Royaume-Uni NP NP 6-7 NP 6-7 1886-1900 (5)
20 Margaret Osborne duPont   États-Unis NP 2-0 1-2 3-2 6-4 1946-1950 (5)
21 Nancye Wynne Bolton   Australie 6-2 0-0 0-0 0-1 6-3 1937-1951 (15)
22 Helen Jacobs   États-Unis 0-0 0-2 1-5 4-4 5-11 1932-1936 (5)
23 Martina Hingis   Suisse 3-3 0-2 1-0 1-2 5-7 1997-1999 (3)
24 Charlotte Cooper   Royaume-Uni 0-0 0-0 5-6 0-0 5-6 1895-1908 (14)
25 Maria Sharapova   Russie 1-3 2-1 1-1 1-0 5-5 2004-2015 (12)
26 Pauline Betz   États-Unis 0-0 0-1 1-0 4-2 5-3 1942-1946 (5)
27 Althea Gibson   États-Unis 0-1 1-0 2-0 2-1 5-2 1956-1958 (3)
28 Daphne Akhurst Cozens   Australie 5-0 0-0 0-0 0-0 5-0 1925-1930 (6)
= Lottie Dod   Royaume-Uni 0-0 0-0 5-0 0-0 5-0 1887-1893 (7)
= Alice Marble   États-Unis 0-0 0-0 1-0 4-0 5-0 1936-1940 (5)
31 Arantxa Sánchez Vicario   Espagne 0-2 3-3 0-2 1-1 4-8 1989-1998 (10)
32 Kim Clijsters   Belgique 1-1 0-2 0-0 3-1 4-4 2001-2011 (11)
= Shirley Fry   États-Unis 1-0 1-2 1-1 1-1 4-4 1951-1957 (7)
= Hana Mandlíková   Tchécoslovaquie 2-0 1-0 0-2 1-2 4-4 1980-1987 (8)
= Elisabeth Moore   États-Unis 0-0 0-0 0-0 4-4 4-4 1896-1905 (10)
36 Hazel Hotchkiss Wightman   États-Unis 0-0 0-0 0-0 4-1 4-1 1909-1919 (11)
37 Ann Haydon-Jones   Royaume-Uni 0-0 2-3 1-1 0-2 3-6 1961-1969 (9)
38 Lindsay Davenport   États-Unis 1-1 0-0 1-2 1-1 3-4 1998-2000 (3)
= Darlene Hard   États-Unis 0-0 1-0 0-2 2-2 3-4 1960-1961 (2)
40 Angela Mortimer   Royaume-Uni 1-0 1-1 1-1 0-0 3-2 1955-1961 (7)
= Mary Browne   États-Unis 0-0 0-1 0-0 3-1 3-2 1912-1914 (3)
= Hilde Krahwinkel Sperling   Allemagne 0-0 3-0 0-2 0-0 3-2 1935-1937 (3)
43 Angelique Kerber   Allemagne 1-0 0-0 1-1 1-0 3-1 2016-2018 (3)
= Juliette Atkinson   États-Unis 0-0 0-0 0-0 3-1 3-1 1895-1898 (4)
= Dorothy Round Little   Royaume-Uni 1-0 0-0 2-1 0-0 3-1 1934-1937 (4)
= May Sutton   États-Unis 0-0 0-0 2-1 1-0 3-1 1904-1907 (4)
47 Jennifer Capriati   États-Unis 2-0 1-0 0-0 0-0 3-0 2001-2002 (2)
= Joan Hartigan   Australie 3-0 0-0 0-0 0-0 3-0 1933-1936 (4)
= Virginia Wade   Royaume-Uni 1-0 0-0 1-0 1-0 3-0 1968-1977 (10)
50 Simonne Mathieu   France 0-0 2-6 0-0 0-0 2-6 1938-1939 (2)
51 Thelma Long   Australie 2-4 0-0 0-0 0-0 2-4 1940-1956 (17)
= Mary Pierce   France 1-1 1-2 0-0 0-1 2-4 1994-2005 (11)
= Nancy Richey   États-Unis 1-1 1-1 0-0 0-2 2-4 1967-1968 (2)
= Lesley Turner   Australie 0-2 2-2 0-0 0-0 2-4 1962-1967 (6)
55 Kathleen McKane Godfree   Royaume-Uni 0-0 0-1 2-1 0-1 2-3 1924-1926 (3)
56 Marion Jones   États-Unis 0-0 0-0 0-0 2-2 2-2 1898-1903 (6)
= Svetlana Kuznetsova   Russie 0-0 1-1 0-0 1-1 2-2 2004-2009 (6)
= Sarah Palfrey   États-Unis 0-0 0-0 0-0 2-2 2-2 1934-1945 (12)
= Victoria Azarenka   Belarus 2-0 0-0 0-0 0-2 2-2 2012-2013 (2)
= Li Na   Chine 1-2 1-0 0-0 0-0 2-2 2011-2014 (4)
61 Garbiñe Muguruza   Espagne 0-0 1-0 1-1 0-0 2-1 2015-2017 (3)
= Coral Buttsworth   Australie 2-1 0-0 0-0 0-0 2-1 1931-1933 (3)
= Amélie Mauresmo   France 1-1 0-0 1-0 0-0 2-1 1999-2006 (8)
= Margaret Molesworth   Australie 2-1 0-0 0-0 0-0 2-1 1922-1934 (13)
= Bertha Townsend   États-Unis 0-0 0-0 0-0 2-1 2-1 1888-1890 (3)
= Maud Watson   Royaume-Uni 0-0 0-0 2-1 0-0 2-1 1884-1885 (2)
= Petra Kvitová   Rép. tchèque 0-1 0-0 2-0 0-0 2-1 2011-2019 (9)
68 Naomi Osaka   Japon 1-0 0-0 0-0 1-0 2-0 2018-2019 (2)
= Cilly Aussem   Allemagne 0-0 1-0 1-0 0-0 2-0 1931 (1)
= Tracy Austin   États-Unis 0-0 0-0 0-0 2-0 2-0 1979-1981 (3)
= Mabel Cahill  [5] Irlande 0-0 0-0 0-0 2-0 2-0 1891-1892 (2)
= Mary Carter   Australie 2-0 0-0 0-0 0-0 2-0 1956-1959 (4)
= Margaret Scriven   Royaume-Uni 0-0 2-0 0-0 0-0 2-0 1933-1934 (2)
74 Esna Boyd Robertson   Australie 1-6 0-0 0-0 0-0 1-6 1922-1928 (7)
75 Simona Halep   Roumanie 0-1 1-2 0-0 0-0 1-3 2014-2018 (5)
= Jana Novotná   Rép. tchèque 0-1 0-0 1-2 0-0 1-3 1991-1998 (8)
77 Nelly Adamson Landry   Belgique 0-0 1-2 0-0 0-0 1-2 1938-1949 (12)
= Maud Barger Wallach   États-Unis 0-0 0-0 0-0 1-2 1-2 1906-1909 (4)
= Dora Boothby   Royaume-Uni 0-0 0-0 1-2 0-0 1-2 1909-1911 (3)
= Patricia Canning Todd   États-Unis 0-0 1-1 0-0 0-1 1-2 1946-1950 (5)
= Ana Ivanović   Serbie 0-1 1-1 0-0 0-0 1-2 2007-2008 (2)
= Mima Jaušovec   Yougoslavie 0-0 1-2 0-0 0-0 1-2 1977-1983 (7)
= Sylvia Lance Harper   Australie 1-2 0-0 0-0 0-0 1-2 1924-1930 (7)
= Conchita Martínez   Espagne 0-1 0-1 1-0 0-0 1-2 1994-2000 (7)
= Kerry Melville Reid   Australie 1-1 0-0 0-0 0-1 1-2 1970-1977 (8)
= Betty Nuthall   Royaume-Uni 0-0 0-1 0-0 1-1 1-2 1927-1931 (5)
= Gabriela Sabatini   Argentine 0-0 0-0 0-1 1-1 1-2 1988-1991 (4)
= Ethel Thomson Larcombe   Royaume-Uni 0-0 0-0 1-2 0-0 1-2 1903-1914 (12)
= Christine Truman   Royaume-Uni 0-0 1-0 0-1 0-1 1-2 1959-1961 (3)
= Caroline Wozniacki   Danemark 1-0 0-0 0-0 0-2 1-2 2009-2018 (10)
91 Sloane Stephens   États-Unis 0-0 0-1 0-0 1-0 1-1 2017-2018 (2)
= Marion Bartoli   France 0-0 0-0 1-1 0-0 1-1 2007-2013 (7)
= Shirley Bloomer   Royaume-Uni 0-0 1-1 0-0 0-0 1-1 1957-1958 (2)
= Ellen Hansell   États-Unis 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 1887-1888 (2)
= Helen Hellwig   États-Unis 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 1894-1895 (2)
= Helen Homans   États-Unis 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 1905-1906 (2)
= Emily Hood Westacott   Australie 1-1 0-0 0-0 0-0 1-1 1937-1939 (3)
= Zsuzsa Körmöczy   Hongrie 0-0 1-1 0-0 0-0 1-1 1958-1959 (2)
= Myrtle McAteer   États-Unis 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 1900-1901 (2)
= Lena Rice  [5] Irlande 0-0 0-0 1-1 0-0 1-1 1889-1890 (2)
= Ellen Roosevelt   États-Unis 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 1890-1891 (2)
= Virginia Ruzici   Roumanie 0-0 1-1 0-0 0-0 1-1 1978-1980 (2)
= Francesca Schiavone   Italie 0-0 1-1 0-0 0-0 1-1 2010-2011 (2)
= Evelyn Sears   États-Unis 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 1907-1908 (2)
= Samantha Stosur   Australie 0-0 0-1 0-0 1-0 1-1 2010-2011 (2)
= Aline Terry   États-Unis 0-0 0-0 0-0 1-1 1-1 1893-1894 (2)
107 Sue Barker   Royaume-Uni 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1976 (1)
= Cornelia Bouman   Pays-Bas 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1927 (1)
= Dorothy Bundy   États-Unis 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1938 (1)
= Françoise Dürr   France 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1967 (1)
= Karen Hantze   États-Unis 0-0 0-0 1-0 0-0 1-0 1962 (1)
= Barbara Jordan   États-Unis 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1979 (1)
= Anita Lizana de Ellis   Chili 0-0 0-0 0-0 1-0 1-0 1937 (1)
= Iva Majoli   Croatie 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 1997 (1)
= Anastasia Myskina   Russie 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 2004 (1)
= Chris O'Neil   Australie 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1978 (1)
= Jeļena Ostapenko   Lettonie 0-0 1-0 0-0 0-0 1-0 2017 (1)
= Flavia Pennetta   Italie 0-0 0-0 0-0 1-0 1-0 2015 (1)
= Beryl Penrose   Australie 1-0 0-0 0-0 0-0 1-0 1955 (1)
= Muriel Robb   Royaume-Uni 0-0 0-0 1-0 0-0 1-0 1902 (1)

FinalistesModifier

Triple finalistes depuis les débuts du tennisModifier

Joueur
O.A
R.G
WIM
U.S
(Durée) années
1   Eric Sturgess 1/2 F (2) 1/2 F (5) 1947 / 1951
2   Henry Austin 1/4 F F(2) 1/4 (7) 1932 / 1938
3   Harry Hopman F(3) 1/4 1/8 1/4 (3) 1930 / 1932
4   Francis Hunter - 1/4 F(2) F (7) 1923 / 1929
5   Frank Riseley - - F(3) - (4) 1903 / 1906

Double finalistes messieurs (ère Open)Modifier

Joueur
O.A
R.G
WIM
U.S
(Durée) années
1   Robin Söderling 1/8 F (2) 1/4 1/4 (2) 2009 / 2010
2   Mark Philippoussis 1/8 1/8 F F (6) 1998 / 2003
3   Àlex Corretja 1/32 F(2) 1/64 1/4 (4) 1998 / 2001
4   Todd Martin F 1/8 1/2 F (6) 1994 / 1999
5   Cédric Pioline 1/8 1/2 F F (5) 1993 / 1997
6   Miloslav Mečíř F 1/2 1/2 F (4) 1986 / 1989
7    Kevin Curren F 1/32 F 1/8 (2) 1984 / 1985
8   Steve Denton F(2) 1/64 1/8 1/8 (2) 1981 / 1982
9   Kevin Anderson 1/8 1/8 F F (2) 2017 / 2018

Tony Roche (3 finales) et Malcolm Anderson (1 finale) tous deux vainqueurs d'un tournoi du Grand Chelem avant l'ère Open ne figurent pas dans ces tableaux.

Unique finalistes messieurs (ère Open)Modifier

Lieu de la finale et meilleur tour atteint.

Joueur
O.A
R.G
WIM
U.S
Année
1   Tom Okker 1/2 1/2 1/2 F 1968
2   Dick Crealy F 1/8 1/16 1/32 1970
3   Željko Franulović - F 1/16 1/16 1970
4   Patrick Proisy 1/2 F 1/32 1/32 1972
5   Onny Parun F 1/4 1/4 1/4 1973
6   Nikola Pilić 1/8 F 1/8 1/4 1973
7   Alex Metreveli 1/2 1/2 F 1/4 1973
8   Phil Dent F 1/2 1/4 1/16 1974
9   Harold Solomon - F 1/64 1/2 1976
10   John Lloyd F 1/16 1/16 1/4 1977
11   Brian Gottfried 1/8 F 1/2 1/4 1977
12   John Marks 1/32 1/32 1/64 F 1978
14   Víctor Pecci 1/16 F 1/16 1/16 1979
13   John Sadri 1/64 1/4 1/16 F 1979
15   Kim Warwick F 1/32 1/8 1/4 1980
16   Chris Lewis 1/8 1/16 F 1/16 1983
17   Mikael Pernfors 1/4 F 1/8 1/8 1986
18   Henri Leconte 1/8 F 1/2 1/4 1988
19   Alberto Berasategui 1/4 F 1/64 1/32 1994
20   MaliVai Washington 1/4 1/8 F 1/8 1996
21   Greg Rusedski 1/8 1/8 1/4 F 1997
22   Marcelo Ríos F 1/4 1/8 1/4 1998
23   Thomas Enqvist F 1/8 1/4 1/8 1999
24   Andreï Medvedev 1/4 F 1/8 1/4 1999
25   Magnus Norman 1/2 F 1/16 1/8 2000
26   Arnaud Clément F 1/8 1/4 1/4 2001
27   David Nalbandian 1/2 1/2 F 1/2 2002
28   Rainer Schüttler F 1/8 1/2 1/8 2003
29   Martin Verkerk 1/64 F 1/32 1/32 2003
30   Guillermo Coria 1/8 F 1/8 1/4 2004
31   Mariano Puerta 1/32 F 1/64 1/32 2005
32   Márcos Baghdatís F 1/8 1/2 1/8 2006
33   Fernando González F 1/2 1/4 1/4 2007
34   Jo-Wilfried Tsonga F 1/2 1/2 1/4 2008
35   Tomáš Berdych 1/2 1/2 F 1/2 2010
36   David Ferrer 1/2 F 1/4 1/2 2013
37   Kei Nishikori 1/4 1/4 1/4 F 2014
38   Milos Raonic 1/2 1/4 F 1/8 2016
39   Dominic Thiem 1/8 F 1/8 1/4 2018

Demi-finalisteModifier

Joueurs qui n'ont jamais dépassé le stade des demi-finales. Les joueurs en gras sont les joueurs encore en activité.
Depuis les débuts du tennis :

Ère Open :

Aucun joueur demi-finaliste n'a atteint les demi-finales des 4 tournois du Grand Chelem et seul Tommy Haas et Mikhail Youzhny ont atteint tous les 1/4.

Quart de finalisteModifier

Depuis les débuts du tennis :

Ère Open :

(*) Joueurs ayant dépassé ce stade avant l'ère Open.

Seul Roy Emerson a atteint les quarts de finale dans les 4 tournois du Grand Chelem.

Meilleur tour atteint par paysModifier

Ère Open. Hormis les pays vainqueurs d'un titre.

Tour Pays Joueur
F   Canada Milos Raonic
  Chili Fernando González, Marcelo Ríos
  Chypre Márcos Baghdatís
  Japon Kei Nishikori
  Nouvelle-Zélande Onny Parun, Chris Lewis
  Paraguay Víctor Pecci
  Ukraine Andreï Medvedev
1/2   Belgique Xavier Malisse, Filip Dewulf
  Bulgarie Grigor Dimitrov
  Grèce Stéfanos Tsitsipás
  Corée du Sud Chung Hyeon
  Lettonie Ernests Gulbis
  Mexique Raúl Ramírez
  Pologne Jerzy Janowicz
  Slovaquie Dominik Hrbatý, Karol Kučera
1/4   Biélorussie Max Mirnyi
  Égypte Ismail El Shafei
  Finlande Jarkko Nieminen
  Haïti Ronald Agenor
  Hongrie Balázs Taróczy
  Inde Vijay Amritraj, Ramesh Krishnan
  Israël Amos Mansdorf
  Luxembourg Gilles Müller
  Maroc Younès El Aynaoui, Hicham Arazi
  Pérou Jaime Yzaga
  Taipei chinois Lu Yen-hsun
  Uruguay Marcelo Filippini
  Zimbabwe Byron Black
1/8   Arménie Sargis Sargsian
  Colombie Alejandro Falla
  Danemark Kenneth Carlsen
  Géorgie Irakli Labadze, Nikoloz Basilashvili
  Kazakhstan Mikhail Kukushkin
  Nigeria Nduka Odizor
  Norvège Christian Ruud
  Portugal João Sousa
  Thaïlande Paradorn Srichaphan
  Ouzbékistan Denis Istomin
1/16   Bahamas Roger Smith
  Bosnie-Herzégovine Damir Džumhur
  Estonie Jürgen Zopp
  Lituanie Ričardas Berankis
  Moldavie Radu Albot
  Monaco Jean-René Lisnard
  Pakistan Haroon Rahim
  Porto Rico Miguel Nido
  République dominicaine Víctor Estrella
  Slovénie Grega Žemlja
  Tunisie Malek Jaziri
  Venezuela Nicolás Pereira
1/32   Bolivie Mario Martínez
  Cuba Reynaldo Garrido
  Iran Mansour Bahrami
  Irlande Louk Sorensen
  Jamaïque Dustin Brown
  Kenya Paul Wekesa
  Philippines Cecil Mamiit
  Turquie Marsel İlhan
1/64   Algérie Lamine Ouahab
  Chine Wu Di, Zhang Ze
  Costa Rica Juan Antonio Marín
  Sénégal Yahiya Doumbia

Autres principaux recordsModifier

À l'Open d'AustralieModifier

Record Periode Joueur(s) Nombre
Hommes
Plus grand nombre de titres en simple Avant 1969   Roy Emerson 6
Depuis 1969   Novak Djokovic 7
Plus grand nombre de titres consécutifs en simple Avant 1969   Roy Emerson 5
Depuis 1969   Novak Djokovic 3
Femmes
Plus grand nombre de titres en simple Avant 1969   Margaret Smith Court 11
Depuis 1969   Serena Williams 7
Plus grand nombre de titres consécutifs en simple Avant 1969   Margaret Smith Court 7
Depuis 1969   Margaret Smith Court
  Evonne Goolagong
  Steffi Graf
 /  Monica Seles
  Martina Hingis
3

À Roland-GarrosModifier

Record Periode Joueur(s) Nombre
Hommes
Plus grand nombre de titres en simple Avant 1968   Max Decugis 8
Depuis 1968   Rafael Nadal 11
Plus grand nombre de titres consécutifs en simple Avant 1968   Max Decugis 3
Depuis 1968   Rafael Nadal 5
Femmes
Plus grand nombre de titres en simple Avant 1968   Suzanne Lenglen 6
Depuis 1968   Chris Evert 7
Plus grand nombre de titres consécutifs en simple Avant 1968   Suzanne Lenglen 4
Depuis 1968  /  Monica Seles
  Justine Henin
3

À WimbledonModifier

Record Periode Joueur(s) Nombre
Hommes
Plus grand nombre de titres en simple Avant 1968   William Renshaw 7
Depuis 1968   Roger Federer 8
Plus grand nombre de titres consécutifs en simple Avant 1968   William Renshaw[7] 6
Depuis 1968   Björn Borg
  Roger Federer
5
Femmes
Plus grand nombre de titres en simple Avant 1968   Helen Wills 8
Depuis 1968  /  Martina Navrátilová 9
Plus grand nombre de titres consécutifs en simple Avant 1968   Suzanne Lenglen 5
Depuis 1968  /  Martina Navrátilová 6

À l'US OpenModifier

Record Periode Joueur(s) Nombre
Hommes
Plus grand nombre de titres en simple Avant 1968   Richard Sears
  William Larned
  Bill Tilden
7
Depuis 1968   Jimmy Connors
  Pete Sampras
  Roger Federer
5
Plus grand nombre de titres consécutifs en simple Avant 1968   Richard Sears 7
Depuis 1968   Roger Federer 5
Femmes
Plus grand nombre de titres en simple Avant 1968  /  Molla Bjurstedt Mallory 8
Depuis 1968   Chris Evert 6
Plus grand nombre de titres consécutifs en simple Avant 1968  /  Molla Bjurstedt Mallory
  Helen Jacobs
4
Depuis 1968   Chris Evert 4

Tournoi remporté après avoir sauvé une ou des balle(s) de matchModifier

(*) Balles de match sauvées sur service adverse.
À Wimbledon en 1889 après la finale, il y eut le Challenge Round mais pas en 1895 où il y eut forfait du vainqueur de l'édition précédente.
Manuel Orantes sauve d'abord trois balles sur son service puis deux autres au retour.
Brian Norton et Guillermo Coria sont les seuls joueurs de l'histoire du tennis à avoir eu des balles de match dans une finale et qui n'ont finalement jamais remporté un tournoi du Grand Chelem.

Joueur Année Tournoi Tour Adversaire Balle
William Renshaw 1889 Wimbledon All comers finale Harold Barlow 6
Wilfred Baddeley 1895 Wimbledon All comers finale Wilberforce Eaves 1
Arthur Gore 1901 Wimbledon Quart George Hillyard 1
William Clothier 1906 US Open Quart Fred Alexander 3
Bill Tilden 1921 Wimbledon Challenge Round Brian Norton 2
Gerald Patterson 1927 Open d'Australie Finale John Hawkes 5
René Lacoste 1927 Roland-Garros Finale Bill Tilden 2
Henri Cochet 1927 Wimbledon Finale Jean Borotra 6
Ellsworth Vines 1932 US Open Demi Cliff Sutter 4
Gottfried von Cramm 1934 Roland-Garros Finale Jack Crawford 1
Fred Perry 1936 US Open Finale Donald Budge 2
Dinny Pails 1947 Open d'Australie Finale John Bromwich 1
Bob Falkenburg 1948 Wimbledon Finale John Bromwich 3
Ted Schroeder 1949 Wimbledon Quart Frank Sedgman 2
Rod Laver 1960 Open d'Australie Finale Neale Fraser 1
Neale Fraser 1960 Wimbledon Quart Butch Buchholz 5
Rod Laver 1962 Roland-Garros Quart Martin Mulligan 1
Joueur Année Tournoi Tour Adversaire Balle
John Newcombe 1975 Open d'Australie Demi Tony Roche 3
Manuel Orantes 1975 US Open Demi Guillermo Vilas *5[8]
Adriano Panatta 1976 Roland-Garros 1/64 Pavel Hutka 1
Johan Kriek 1982 Open d'Australie Demi Paul McNamee 1
Stefan Edberg 1985 Open d'Australie 1/8 Wally Masur 2
Boris Becker 1989 US Open 1/32 Derrick Rostagno *2[9]
Pete Sampras 1996 US Open Quart Àlex Corretja 1[10]
Gustavo Kuerten 2001 Roland-Garros 1/8 Michael Russell *1[11]
Andy Roddick 2003 US Open Demi David Nalbandian 1[12]
Gastón Gaudio 2004 Roland-Garros Finale Guillermo Coria *2[13]
Marat Safin 2005 Open d'Australie Demi Roger Federer *1[14]
Novak Djokovic 2011 US Open Demi Roger Federer *2[15]
Stanislas Wawrinka 2016 US Open 1/16 Daniel Evans 1[16]

Plusieurs joueurs ont remporté un tournoi du Grand chelem en passant à deux points de la défaite[17] :

Notes et référencesModifier

  1. Steffi Graf a même ajouté le titre olympique à son Grand Chelem : la presse avait alors parlé de Golden Slam.
  2. La finale des Internationaux d'Australie n'ayant pas été disputée en 1965, le Grand Chelem n'est toutefois traditionnellement pas accordé à Margaret Smith.
  3. a b c et d Pendant longtemps, seul Roland-Garros ne se jouait pas sur gazon. Seuls Agassi, Federer, Nadal et Djokovic les ont tous remportés sur quatre surfaces différentes.
  4. en ayant remporté aussi le Masters en 1990, il est le seul à avoir remporté tous les titres majeurs.
  5. a et b À l'époque, l'Irlande faisait partie du Royaume-Uni.
  6. Avant 1925 le French Open (Roland-Garros) n'est pas considéré comme un tournoi du Grand Chelem, seul les licenciés en France étant acceptés
  7. Du temps de Renshaw, le tenant du titre ne jouait que la finale, cette politique fut abolie en 1922.
  8. http://sportsillustrated.cnn.com/vault/article/magazine/MAG1090223/2/index.htm
  9. (en) « Boris Becker vs Derrick Rostagno », sur youtube.com (consulté le 10 février 2013)
  10. (en) « Pete Sampras vs Àlex Corretja », sur youtube.com (consulté le 10 février 2013)
  11. (en) « Gustavo Kuerten vs Michael Russell », sur youtube.com (consulté le 10 février 2013)
  12. (en) « Andy Roddick vs David Nalbandian », sur youtube.com (consulté le 10 février 2013)
  13. (en) « Gastón Gaudio vs Guillermo Coria », sur youtube.com (consulté le 10 février 2013)
  14. https://www.youtube.com/watch?v=s6LeILBuPik (à 3 min 16)
  15. (en) « Titre inconnu, merci de l'ajouter », sur youtube.com (consulté le 10 février 2013)
  16. « Wawrinka a sauvé une balle de match face à Evans - Fil Info - US Open - Tennis », (consulté le 12 septembre 2016)
  17. (en) voodemar.com, "Two points away major winners"

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier