Ouvrir le menu principal

John McEnroe

joueur de tennis américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McEnroe.

John McEnroe
Image illustrative de l’article John McEnroe
John McEnroe à Roland-Garros 2012.
Carrière professionnelle
1977 – 1992
(épisodiquement en 1994, 1999, 2006)
Nom de naissance John Patrick McEnroe, Jr
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (60 ans)
Wiesbaden (Allemagne)
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Gaucher, revers à une main
Entraîneur aucun
Gains en tournois 12 552 132 $
Hall of Fame Membre depuis 1999
Palmarès
En simple
Titres 104 (77 ATP)
Finales perdues 52 (31 ATP)
Meilleur classement 1er (03/03/1980)
En double
Titres 79 (70 ATP)
Finales perdues 24 (22 ATP)
Meilleur classement 1er (23/04/1979)[1]
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 F(1) V(3) V(4)
Double 1/2 1/4 V(5) V(4)
Mixte - V(1) 1/2 1/8
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 5 (1978, 1979, 1981, 1982, 1992)
World Team Cup 2 (1984, 1985)
John McEnroe en 1981.

John McEnroe, né le à Wiesbaden (Allemagne), est un joueur de tennis américain, professionnel de 1977 à 1992.

Gaucher, il a dominé le tennis au début des années 1980 avec Björn Borg, Jimmy Connors et Ivan Lendl. Il a fait partie des joueurs qui ont marqué l'histoire, notamment par sa personnalité et son caractère. Vainqueur à sept reprises en simple dans les tournois du Grand Chelem anglais et américain, il n'a jamais réussi à s'imposer à Roland-Garros, bien qu'il ait mené deux sets à zéro en finale face à Ivan Lendl en 1984 avant d'être battu en cinq manches. Il a aussi gagné trois Masters plus cinq Coupes Davis, une épreuve qu'il a contribué à relancer alors qu'elle était menacée par le désintérêt des meilleurs joueurs américains.

Son style de jeu était entièrement tourné vers l'attaque, notamment le service-volée (mais aussi le retour-volée avec une prise de balle ultra précoce dans ses très grands jours, bien plus fréquente que chez tous les autres joueurs de sa génération ce qui attestait de ses qualités d'anticipation tant au niveau tactique que technique). Sa technique, basée sur une grande économie de geste, son toucher de balle d'exception, son service très particulier (dos au filet), son aisance à la volée, son coup d'œil et ses réflexes hors norme en font un joueur unique dans l'histoire du tennis. Certains spécialistes du tennis n'hésitent pas à utiliser le terme de « génie », tant la technique de McEnroe était empreinte d'inventivité permanente et de simplicité minimaliste. C'est d'ailleurs un des deux seuls joueurs (avec Stefan Edberg) à avoir été numéro 1 mondial en simple et en double messieurs.

Il n'a jamais eu d'entraîneur.

Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 1999.

Sommaire

BiographieModifier

McEnroe est né en 1959 à Wiesbaden en Allemagne de l'Ouest[2], de parents américains, Kay Tresham et John Patrick McEnroe son père, qui est d'origine irlandaise et est à l'époque en poste à la United States Air Force. La famille déménage à Douglaston dans le quartier du Queens à New York, où le père travaille de jour comme agent de publicité et prend des cours à la Fordham Law School la nuit. Il a deux frères plus jeunes, Mark (né en 1964) et l'ancien joueur professionnel de tennis Patrick (né en 1966 aux États-Unis). Son neveu Altor est également un bon joueur de tennis et sa nièce Eddie joueuse professionnelle de golf. Il a eu avec Tatum O'Neal trois enfants, Kevin, Sean et Emily dont il a la garde et avec Patty Smyth (ne pas confondre avec Patti Smith) deux autres, Anna et Ava. Ils vivent tous dans les quatre derniers étages d'un immeuble de Manhattan donnant sur Central Park. Il commence à jouer au tennis à huit ans au Club de Douglaston avec ses frères. À neuf ans, ses parents l'inscrivent à l'Eastern Lawn Tennis Association et il joue vite des tournois régionaux puis nationaux. À douze ans, il rejoint le Port Washington Tennis Academy à Long Island. McEnroe est diplômé en 1977 à la Trinity School de New York.

CarrièreModifier

 
Le joueur à Rotterdam au tournoi de tennis ABN

Au cours de sa carrière commencée en 1974 en double à l'US Open, il a remporté 104 titres en simple (dont 77[3] enregistrés par l'ATP) dont 7 tournois du Grand Chelem. Il n'a par contre jamais remporté celui de Roland-Garros, dont il dispute la finale en 1984 contre Ivan Lendl, c'est pourtant le seul tournoi du Grand chelem qu'il ait gagné en Junior en 1977. Il aborde cette finale en favori, invaincu depuis le début de l'année, et après avoir battu Lendl en finale lors des deux tournois précédents, qui plus est sur terre battue, à Forest Hill et à la World Team Cup. McEnroe restait ainsi sur cinq victoires d'affilée face à Lendl. C'est pourtant Lendl qui gagne le match, malgré la perte des deux premiers sets au cours desquels il fut totalement dominé, triomphant ainsi dans son premier tournoi du Grand Chelem après quatre finales infructueuses. Lendl avait battu McEnroe en 1981 à Roland Garros et le battra encore une fois en 1988 lors de leurs troisième rencontre porte d'Auteuil. McEnroe ne perdra que deux autres matchs cette année-là, contre Vijay Amritraj à Cincinnati sur dur et contre Henrik Sundström en Coupe Davis à Göteborg sur terre battue, ce qui fait de lui le recordman du pourcentage de victoires sur une saison avec 82 victoires pour seulement 3 défaites. Ni Jimmy Connors en 1974 ni Roger Federer en 2005 n'ont fait mieux. John McEnroe avoua plus tard qu'il pensa pendant des semaines à cette finale perdue, un des rares grands titres qui manque à son palmarès.

Quant à l'Open d'Australie, à l'époque il avait lieu en fin d'année et les grands joueurs le disputaient uniquement si le Grand Chelem était réalisable. Jusqu'en 1987, ce tournoi se disputait au stade de Kooyong, sur des courts en gazon. McEnroe n'y participa pas régulièrement, sa meilleure performance fut une demi-finale en 1983, perdue contre Wilander.

En 1986, il fait un break de mi-janvier à début août, pendant cette pause il se marie avec Tatum O'Neal et devient père. Après l'US Open 1987 en septembre, il écope d'une suspension de deux mois pour insultes et mauvaise conduite, il ne revient qu'en avril 1988.

John McEnroe a aussi été un joueur exceptionnel en double, surtout avec son partenaire de prédilection Peter Fleming (58 tournois remportés ensemble). Son palmarès au total est fort élogieux, avec 81 titres dont 9 en Grand Chelem, ce qui en a longtemps fait le joueur le plus titré de l'histoire du double avant qu'il ne soit détrôné en 2004 par Todd Woodbridge (83 titres au total). Il compte également 7 victoires d'affilée (record absolu) de 1978 à 1984 au Masters, toujours avec Peter Fleming. En double mixte, il a gagné Roland-Garros en 1977 avec Mary Carillo. Au total, il a ainsi remporté 186 tournois toutes compétitions confondues (record absolu de l'ère Open), plus cinq Coupe Davis (1978-1979-1981-1982-1992) et deux World Team Cup en 1984 et 1985 (coupe du monde par équipes se déroulant sur terre battue à Düsseldorf). Enfin, il a été no 1 mondial en simple pendant 170 semaines, non consécutives, entre 1980 et 1985, année où il a entamé son lent déclin. Il est à ce jour le seul joueur à avoir atteint la première place mondiale en simple et en double au cours de la même saison, en 1984.

Il a joué avec une raquette en bois jusqu'à fin 1982.

Il a joué 25 ans en tournoi du Grand Chelem entre son premier tour perdu en double à l'US Open en 1974 et sa demi-finale en double mixte à Wimbledon en 1999.
Il détient le record d'écart entre deux titres du Grand Chelem chez les hommes dans l'ère Open : double mixte aux Internationaux de France de tennis en 1977 et double à Wimbledon en 1992, soit 15 ans.

1984 : l'année de tous les recordsModifier

McEnroe finira no 1 mondial en fin d'année pour la quatrième fois, ce que seuls Pete Sampras (6 années), Roger Federer (5 années), Novak Djokovic (5 années) et Ivan Lendl (4 années) feront par la suite, et que Jimmy Connors aura fait avant lui (5 années). Il aura remporté Wimbledon, l'US Open, le Masters et la Coupe Davis, perdu la finale de Roland-Garros au terme d'un long match en cinq sets, et manqué l'Open d'Australie à la suite d'une suspension en raison de l'affaire de Stockholm.

Au total, il remporte 13 des 15 tournois auxquels il aura participé cette année-là, excepté Roland-Garros et l'Open de Cincinnati, battu par Ivan Lendl et Vijay Amritraj. Il perd aussi une rencontre en finale de Coupe Davis contre Henrik Sundström, battant même Wilander lors d'un match sans enjeu. McEnroe n'aura finalement subi que trois défaites sur l'ensemble de la saison.

Avant la finale à Roland-Garros, il a gagné ses 42 premiers matchs. Il perd son premier contre Ivan Lendl, passant tout près de la victoire sur la terre battue parisienne. Il mène en effet 6-3, 6-2 face au joueur tchèque qui ne s'est encore jamais imposé en Grand Chelem. Mais ce dernier retourne la situation, remporte le troisième set 6-4 et conclut 7-5, 7-5. Trente-deux ans plus tard, alors qu'il anime une émission sur Eurosport en tant que Commissionner autoproclamé du tennis, il s'entretient avec son double de l'époque et lui dit : « Quand tu affrontes ce Tchèque en finale de Roland Garros 1984 et que tu es à cinq points de la victoire, ne pense surtout pas que c'est fini ! », à quoi son double des années 1980 répond : «  tu plaisantes ! Crois-tu que je suis assez stupide pour perdre dans cette situation ? Tu n'es pas sérieux ! », le McEnroe de 2016 enchaîne : « J'aurais aimé ne pas l'être ! »[4].

John McEnroe établira toutefois en 1984 le meilleur ratio victoires/défaites sur une saison : 82 victoires pour 3 défaites seulement (96,47 %). Ce record est toujours d'actualité, seuls Roger Federer en 2005 (81V-4D, 95,3 %) et en 2006 (92V-5D, 94,8 %) et Novak Djokovic en 2015 (82V-6D, 93,2 %), voire Rafael Nadal en 2013 (75V-7D, 91,46%), s'en sont approchés. En 2005, Federer a échoué dans le dernier match de l'année à égaler le record de l'Américain, après avoir mené 2 sets à 0 en finale du Masters face à David Nalbandian, à la manière de McEnroe en finale de Roland Garros.

PersonnalitéModifier

Il est réputé pour son mauvais caractère : il lui arrivait fréquemment de se mettre en colère contre les arbitres et les juges de lignes lors de ses matchs ainsi que contre les photographes, caméramans et preneur de sons.

Décrit comme un perfectionniste enragé par le journaliste américain Richard Evans, McEnroe ne supportait pas l'échec. Il avoua un jour rêver d'un match où il ne commettrait aucune erreur.

On ne sait pas si ses éternelles discussions avec l'arbitre relevaient de l'envie folle de gagner tous les points, de la mauvaise foi, ou tout simplement pensant juger la balle mieux que les arbitres, (ce sera d'ailleurs en 2005 le leitmotiv d'une publicité pour Seat avec McEnroe[5]).

Cette forte personnalité lui a valu d'être exclu à l'Open d'Australie 1990 lors de son huitième de finale à 6-1, 4-6, 7-5, 2-4 contre Mikael Pernfors. Dans ce match, McEnroe avait successivement nargué un juge de ligne, brisé une raquette et insulté l'arbitre central[6].

Il s'était déjà fait ainsi remarquer : à Wimbledon en 1981 contre Tom Gullikson, il dit à l'arbitre : « You cannot be serious ! » (« Vous ne pouvez pas être sérieux ! »)[7]. À Roland-Garros en 1984, il contesta une balle litigieuse en apostrophant l'arbitre, les spectateurs et les cadreurs au point que son adversaire José Higueras demanda à genoux à l'arbitre de lui donner le point[8]. En 1986, à l'Open de Paris-Bercy, il déclara à l'arbitre lors d'un match face à Sergio Casal : « Vous n'arbitrerez plus jamais un seul de mes matchs » ; cette défaite l'empêcha d'avoir le classement requis pour participer au Masters et il écopa d'une suspension[9]. Grosse colère aussi à Roland-Garros en 1988 sur une balle de set en faveur d'Ivan Lendl[10]. À Stockholm en 1984 en demi-finale contre Anders Järryd, il dit à l'arbitre : « Tous les arbitres suédois sont aussi bons que vous ? Pas d'erreurs à ce jour dans ce match, non ? Vous n'avez pas infirmé quoi que ce soit, pas d'erreurs que ce soit ! » ; l'arbitre : « Deuxième service, s'il vous plaît. » ; McEnroe : « Réponds à ma question, la question, abruti ! » (en : « Answer my question, the question jerk ! »)[11]. Au cours de ce match, il a fracassé des gobelets en verre avec sa raquette et envoyé une balle sur un spectateur[12]. Après un avertissement et un point de pénalité, il remporte finalement la rencontre et le tournoi, il sera condamné à une amende et une suspension de 21 jours qui lui fera manquer l'Open d'Australie.

Il est le seul vainqueur de Wimbledon qui n'ait pas été accepté au All England Lawn Tennis & Croquet Club. En 1981, après sa victoire, le club a refusé de lui offrir l'adhésion, ce qu'ils ont toujours accordé au vainqueur ; en réponse, John a décidé de ne pas assister au dîner et les a appelés « un tas de macchabées de 70-80 ans ».

DopageModifier

En janvier 2004, John McEnroe déclare dans le quotidien australien le Daily Telegraph, qu’il a été dopé « à son insu » aux stéroïdes durant sa carrière[13].

Carrière ultérieureModifier

Retour sur le circuit professionnel en 1994, 1999 et 2006Modifier

John McEnroe prend sa retraite à la fin de la saison 1992 ; auparavant, il avait déjà fait un break de 6 mois en 1986 de janvier à août, soit la première moitié de la saison.

Après une interruption d'un an en 1993, il fait son premier retour en 1994 sur invitation au Tournoi de Rotterdam. Il perd au premier tour contre Magnus Gustafsson ce qui restera son dernier match en simple ; en double avec l'Allemand Boris Becker, il atteint les demi-finales.

En 1999, avec une invitation, il atteint pour la première fois les demi-finales de Wimbledon en double mixte avec l'Allemande Steffi Graf, mais ils déclarent forfait. Ce sera sa dernière apparition en Grand Chelem.

En 2006, avec son partenaire suédois Jonas Björkman, il remporte le tournoi de San José, ce qui reste son dernier titre remporté sur le circuit principal, et joue son dernier match de double à Stockholm en octobre, atteignant les quarts de finale. Cela a été le premier titre de McEnroe depuis le Masters de Paris en novembre 1992 avec son frère Patrick. Avec cette victoire McEnroe a gagné des titres (en double) sur quatre décennies différentes et dépasse Tom Okker à la cinquième place du plus grand nombre de titres en double (79) derrière Todd Woodbridge (83), qui lui est spécialiste de double et un honorable joueur de simple.

En 2010, il ouvre la John McEnroe Tennis Academy[14].

Circuit SeniorModifier

Il a remporté 9 fois le Trophée des Légendes à Roland-Garros, dont 6 éditions consécutives entre 2005 et 2010, associé à Yannick Noah en 2005, à Anders Järryd en 2006, 2007, 2008, 2009 et à Andrés Gómez en 2010, et en 2012 associé à son frère Patrick.

McEnroe joue sur deux tours Seniors, Merrill Lynch Tour of Champions and the Outback Champions Series. Beaucoup de joueurs de tennis et d'experts conviennent que le niveau de jeu de McEnroe est encore assez élevé pour le circuit professionnel. Dans des événements de charité et de World Team Tennis, il a battu de nombreux joueurs de haut niveau dans un format de match très court, comme Mardy Fish et Mark Philippoussis.

Depuis 2001, il joue dans le championnat des États-Unis par équipe, le World Team Tennis, avec les Sportimes de New York.

Capitaine de Coupe DavisModifier

Il est devenu le capitaine de l'équipe de Coupe Davis des États-Unis en septembre 1999. Son équipe a échappé de justesse à la défaite lors de leurs deux premières sorties en 2000, en battant le Zimbabwe et la République tchèque 3-2 à chaque fois. Ils ont ensuite perdu 5-0 contre l'Espagne en demi-finale. McEnroe a démissionné en novembre 2000, après 14 mois, déçu par le calendrier et le format de la Coupe Davis. Son frère Patrick a repris l'équipe.

Capitaine de Laver CupModifier

Il est le capitaine de l'équipe du reste du monde qui affronte l'équipe européenne lors de la première édition de la Laver Cup, qui a lieu à Prague en septembre 2017.

CommentateurModifier

Il est devenu commentateur de tennis pour la télévision américaine sur la chaîne CBS mais aussi sur NBC et ESPN, tout comme son frère Patrick. Il commente également lors de Wimbledon pour la BBC au Royaume-Uni.

MusiqueModifier

Après sa retraite des courts, il tente de devenir une star de rock, il avait appris à jouer de la guitare à l'aide d'amis tels qu'Eddie Van Halen et Eric Clapton. Il a formé The Johnny Smyth Band avec sa nouvelle compagne Patty Smyth où il officiait comme chanteur, guitariste et auteur compositeur, et donnait des petits concerts dans les villes où il jouait avec le Senior Tour. Le groupe part en tournée pendant deux ans, mais McEnroe quitte le groupe soudainement en 1997, juste avant de terminer son premier album.

GaleristeModifier

Il est collectionneur d'art et a ouvert une galerie d'art contemporain américain dans son quartier de Manhattan à New York en 1993.

AnimateurModifier

En 2002, John McEnroe a été présentateur du jeu télévisé The Chair, sur le réseau américain ABC et la chaîne britannique BBC One[15]. (Ce jeu fut adapté l'année suivante en France sous le nom de Zone Rouge.)

En juillet 2004, il a commencé un talk-show intitulé CNBC McEnroe qui a été annulé dans les cinq mois par manque d'audience (0,0 sur l'Échelle de Nielsen). Il a également animé l'émission Quiz Président au Royaume-Uni et aux États-Unis, qui fut encore un échec.

PhilanthropieModifier

McEnroe s'investit dans le développement de la philanthropie dans le tennis, pendant des années il a coprésidé le CityParks Tennis charity benefit organisme de bienfaisance pour le tennis, la collecte des fonds annuelle est organisé par la City Parks Foundation. L'événement de bienfaisance a pour but de recueillir des fonds essentiels pour les programmes municipaux de tennis des jeunes de la ville de New York.

ActeurModifier

Il a uniquement incarné son propre personnage avec autodérision.

Série télévisée :

Film :

Pub télévisée :

Vidéoclip :

Sujet du film :

Le réalisateur français Julien Faraut a consacré un film documentaire sur John Mc Enroe intitulé L'Empire de la perfection, sorti en juillet 2018

HommagesModifier

  • Un site internet suédois sur le tennis porte le nom d'une de ses répliques célèbres : answer my question jerk ![16]
  • Sculpture nommée : La colère de Mc Enroe[17]
  • Chansons en français du groupe rock Dionysos : John McEnroe[18]
  • Un documentaire : McEnroe-Lendl : Le Crépuscule des Dieux, réalisé par Benjamin Rassat

Deux livres lui ont été consacrés :

Un film documentaire est consacré à la rivalité entre John McEnroe et Björn Borg :

Détail de ses performances en Grand Chelem et au MastersModifier

Tournoi 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 Carrière V-D
Open d'Australie - - - - - - DF - QF - - - QF 4T - QF 0 18-5
Roland-Garros 2T - - 3T QF - QF F DF - 1T 4T - - 1T 1T 0 25-10
Wimbledon DF 1T 4T F V F V V QF - - 2T DF 1T 4T DF 3 59-11
US Open 4T DF V V V DF 4T V F 1T QF 2T 2T DF 3T 4T 4 65-12
Masters - V DF RR DF F V V 1T - - - DF - - - 3 19-11

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1977 2e tour (1/32)   P. Dent 1/2 finale   J. Connors 1/8 de finale   M. Orantes
1978 n.o. 1er tour (1/64)   E. Van Dillen 1/2 finale   J. Connors
1979 n.o. 1/8 de finale   Ti. Gullikson Victoire   V. Gerulaitis
1980 n.o. 3e tour (1/16)   P. McNamee Finale   B. Borg Victoire   B. Borg
1981 n.o. 1/4 de finale   I. Lendl Victoire   B. Borg Victoire   B. Borg
1982 n.o. Finale   J. Connors 1/2 finale   I. Lendl
1983 n.o. 1/4 de finale   M. Wilander Victoire   C. Lewis 1/8 de finale   B. Scanlon 1/2 finale   M. Wilander
1984 n.o. Finale   I. Lendl Victoire   J. Connors Victoire   I. Lendl
1985 n.o. 1/2 finale   M. Wilander 1/4 de finale   K. Curren Finale   I. Lendl 1/4 de finale   S. Živojinović
1986 n.o. 1er tour (1/64)   P. Annacone n.o.
1987 1er tour (1/64)   H. de la Peña 1/4 de finale   I. Lendl n.o.
1988 1/8 de finale   I. Lendl 2e tour (1/32)   W. Masur 2e tour (1/32)   M. Woodforde n.o.
1989 1/4 de finale   I. Lendl 1/2 finale   S. Edberg 2e tour (1/32)   P. Haarhuis n.o.
1990 1/8 de finale   M. Pernfors 1er tour (1/64)   D. Rostagno 1/2 finale   P. Sampras n.o.
1991 1er tour (1/64)   A. Cherkasov 1/8 de finale   S. Edberg 3e tour (1/16)   M. Chang n.o.
1992 1/4 de finale   W. Ferreira 1er tour (1/64)   N. Kulti 1/2 finale   A. Agassi 1/8 de finale   J. Courier n.o.

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Victoires (7)Modifier

Année Tournoi Adversaire en finale Score
1979 US Open     Vitas Gerulaitis 7-5, 6-3, 6-3
1980 US Open   (2)   Björn Borg 7-6, 6-1, 6-7, 5-7, 6-4
1981 Wimbledon     Björn Borg 4-6, 7-6, 7-6, 6-4
1981 US Open   (3)   Björn Borg 4-6, 6-2, 6-4, 6-3
1983 Wimbledon   (2)   Chris Lewis 6-2, 6-2, 6-2
1984 Wimbledon   (3)   Jimmy Connors 6-1, 6-1, 6-2
1984 US Open   (4)   Ivan Lendl 6-3, 6-4, 6-1

Finales (4)Modifier

Année Tournoi Adversaire en finale Score
1980 Wimbledon   Björn Borg 1-6, 7-5, 6-3, 6-7, 8-6
1982 Wimbledon (2)   Jimmy Connors 3-6, 6-3, 6-7, 7-6, 6-4
1984 Roland-Garros   Ivan Lendl 3-6, 2-6, 6-4, 7-5, 7-5
1985 US Open   Ivan Lendl 7-6, 6-3, 6-4

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1974 1er tour (1/32)
  A. Palafox
  P. Fleming
  Gerulaitis
n.o.
1975 2e tour (1/16)
  Gottfried
  Fassbender
  Pohmann
n.o.
1976 1er tour (1/32)
  Gottfried
  J. Alexander
  P. Dent
n.o.
1977 2e tour (1/16)
  R. Ycaza
  A. Panatta
  Bertolucci
2e tour (1/16)
  B. Mitton
  K. Warwick
  S. Ball
1978 n.o. Finale
  P. Fleming
  B. Hewitt
  F. McMillan
1/4 de finale
  P. Fleming
  Edmondson
  J. Marks
1979 n.o. Victoire
  P. Fleming
  B. Gottfried
  R. Ramírez
Victoire
  P. Fleming
  R. Lutz
  S. Smith
1980 n.o. 1/2 finale
  P. Fleming
  P. McNamara
  P. McNamee
Finale
  P. Fleming
  R. Lutz
  S. Smith
1981 n.o. Victoire
  P. Fleming
  R. Lutz
  S. Smith
Victoire
  P. Fleming
  Günthardt
  P. McNamara
1982 n.o. Finale
  P. Fleming
  P. McNamara
  P. McNamee
1/4 de finale
  P. Fleming
  V. Amaya
  H. Pfister
1983 n.o. Victoire
  P. Fleming
  Gullikson
  Gullikson
Victoire
  P. Fleming
  F. Buehning
  V. Winitsky
1/8 de finale
  P. Fleming
  J. Nyström
  M. Wilander
1984 n.o. Victoire
  P. Fleming
  P. Cash
  P. McNamee
1/2 finale
  P. Fleming
  S. Edberg
  A. Järryd
1985 n.o. 1/2 finale
  P. Fleming
  P. Cash
  J. Fitzgerald
1986 n.o. n.o.
1987 n.o.
1988 n.o.
1989 1/2 finale
  Woodforde
  D. Cahill
  Kratzmann
1/8 de finale
  J. Hlasek
  P. Doohan
  L. Warder
Victoire
  Woodforde
  K. Flach
  R. Seguso
n.o.
1990 1er tour (1/32)
  Woodforde
  G. Forget
  J. Hlasek
n.o.
1991 2e tour (1/16)
  Ivanišević
  J. Courier
  D. Flach
1/8 de finale
  P. McEnroe
  R. Båthman
  R. Bergh
n.o.
1992 1/4 de finale
  A. Agassi
  P. Albano
  C. Motta
Victoire
  M. Stich
  J. Grabb
  R. Reneberg
1/2 finale
  M. Stich
  J. Grabb
  R. Reneberg
n.o.

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Victoires (9)Modifier

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1979 25 juin-7 juillet Wimbledon Gazon   Peter Fleming   Brian Gottfried
  Raúl Ramírez
4-6, 6-4, 6-2, 6-2
1979 28 août-9 sep. US Open
(Flushing Meadows)
Dur   Peter Fleming   Robert Lutz
  Stan Smith
6-2, 6-4
1981 22 juin-4 juillet Wimbledon Gazon   Peter Fleming   Robert Lutz
  Stan Smith
6-4, 6-4, 6-4
1981 1-13 septembre US Open
(Flushing Meadows)
Dur   Peter Fleming   Heinz Günthardt
  Peter McNamara
Forfait
1983 20 juin-3 juillet Wimbledon Gazon   Peter Fleming   Tim Gullikson
  Tom Gullikson
6-4, 6-3, 6-4
1983 30 août-11 sep. US Open
(Flushing Meadows)
Dur   Peter Fleming   Fritz Buehning
  Van Winitsky
6-3, 6-4, 6-2
1984 25 juin-8 juillet Wimbledon Gazon   Peter Fleming   Pat Cash
  Paul McNamee
6-2, 5-7, 6-2, 3-6, 6-3
1989 28 août-10 sep. US Open
(Flushing Meadows)
Dur   Mark Woodforde   Ken Flach
  Robert Seguso
6-4, 4-6, 6-3, 6-3
1992 22 juin-6 juillet Wimbledon Gazon   Michael Stich   Jim Grabb
  Richey Reneberg
5-7, 7-6, 3-6, 7-6, 19-17

Finales (3)Modifier

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Vainqueurs Score
1978 26 juin-8 juillet Wimbledon Gazon   Peter Fleming   Bob Hewitt
  Frew McMillan
6-1, 6-4, 6-2
1980 26 août-7 septembre US Open
(Flushing Meadows)
Dur   Peter Fleming   Robert Lutz
  Stan Smith
7-6, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3
1982 21 juin-4 juillet Wimbledon Gazon   Peter Fleming   Peter McNamara
  Paul McNamee
6-3, 6-2

En double mixteModifier

Victoire (1)Modifier

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finaliste Score
1977 23 mai-5 juin Internationaux de France de tennis Internationaux de France Terre battue   Mary Carillo   Florenta Mihai
  Iván Molina
7-6, 6-3

Participation aux MastersModifier

En simpleModifier

En doubleModifier

Année Ville Surface Partenaire Résultats Résultat final
1978   New York Moquette indoor   Peter Fleming 2v, 0d Vainqueur
1979   New York Moquette indoor   Peter Fleming 2v, 0d Vainqueur
1980   New York Moquette indoor   Peter Fleming 2v, 0d Vainqueur
1981   New York Moquette indoor   Peter Fleming 2v, 0d Vainqueur
1982   New York Moquette indoor   Peter Fleming 2v, 0d Vainqueur
1983   New York Moquette indoor   Peter Fleming 2v, 0d Vainqueur
1984   New York Moquette indoor   Peter Fleming 2v, 0d Vainqueur

Classement ATP en fin de saison

Classement ATP en fin de saison en simple
Année 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992
Rang 264   21  4   3   2   1   1   1   1   2   14   10   11   4   13   28   20

Autres résultats dans les Tournois majeursModifier

Parcours dans les Grand Prix Championship SeriesModifier

Année Philadelphie Monte-Carlo Las Vegas (jusqu'en 1981) puis Forest Hills Rome Hambourg[20] Canada Stockholm (jusqu'en 1980) puis Cincinnati[20] Tokyo[20] Londres (jusqu'en 1983) puis Stockholm[20]
1978 1/4 de finale
  B. Gottfried
- - - - 1/4 de finale
  E. Dibbs
Victoire
  T. Gullikson
- Victoire
  T. Gullikson
1979 1/4 de finale
  R. Tanner
- 1/2 finale
  J. Connors
- - Finale
  B. Borg
Victoire
  G. Mayer
- Victoire
  H. Solomon
1980 Finale
  J. Connors
1/4 de finale
  G. Vilas
1/4 de finale
  H. Solomon
- - 2e tour
  E. Van Dillen
Finale
  B. Borg
- Victoire
  G. Mayer
1981 - - - - - 1/8 de finale
  V. Amritraj
Victoire
  C. Lewis
1/2 finale
  V. Van Patten
Finale
  J. Connors
1982 Victoire
  J. Connors
- 1/2 finale
  E. Dibbs
- - 1/2 finale
  I. Lendl
1/2 finale
  S. Denton
Victoire
  P. McNamara
Victoire
  B. Gottfried
1983 Victoire
  I. Lendl
- Victoire
  V. Gerulaitis
- - 1/2 finale
  A. Järryd
Finale
  M. Wilander
- Victoire
  J. Connors
1984 Victoire
  I. Lendl
- Victoire
  I. Lendl
- - Victoire
  V. Gerulaitis
1er tour
  V. Amritraj
- Victoire
  M. Wilander
1985 Victoire
  M. Mečíř
- Finale
  I. Lendl
- - Victoire
  I. Lendl
- - Victoire
  A. Järryd

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Stockholm Paris
1990 1/4 de finale
  P. Sampras
1/8 de finale
  S. Davis
1/8 de finale
  G. Ivanišević
2e tour
  J. Hlasek
1991 2e tour
  J. Grabb
1/8 de finale
  D. Rostagno
2e tour
  G. Ivanišević
1992 1/8 de finale
  R. Krajicek
2e tour
  S. Pescosolido
1/4 de finale
  I. Lendl
2e tour
  Bo. Becker

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

PalmarèsModifier

Titres en simple (1978-1991) (104)Modifier

Titres en simple ATP (77)Modifier

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 1978 18-24 sep. Hartford United Technologies Classic (États-Unis) M   Johan Kriek 6-2, 6-4
2 1978 25 sep-2 oct. San Francisco Transamerica Open (États-Unis) M   Dick Stockton 2-6, 7-6, 6-2
3 1978 6-13 novembre Stockholm Open (Suède) M   Tim Gullikson 6-2, 6-2
4 1978 14-19 nov. Tournoi de tennis de Wembley (Londres) Indoor (Angleterre) M   Tim Gullikson 6-7, 6-4, 7-6, 6-2
5 1979 10-14 janvier Masters New York (États-Unis) M   Arthur Ashe 6-7, 6-3, 7-5
6 1979 19-25 mars La Nouvelle-Orléans Tennis Festival (États-Unis) M   Roscoe Tanner 6-4, 6-2
7 1979 26 mars-1er avril Milan Ramazzotti Cup (Italie) M   John Alexander 6-4, 6-3
8 1979 16-22 avril San Jose Smythe Grand Prix (États-Unis) M   Peter Fleming 7-6, 7-6
9 1979 1-6 mai Dallas Finales/WCT (États-Unis) M   Björn Borg 7-5, 4-6, 6-2, 7-6
10 1979 11-17 juin Queen's (Londres) Grass Court (Angleterre) Gazon   Víctor Pecci 6-7, 6-1, 6-1
11 1979 30 juil-5 août South Orange Mutual Life Open (États-Unis) Terre battue   John Lloyd 6-7, 6-4, 6-0
12 1979 28 août-9 sep. US Open (Flushing Meadows) (États-Unis) Dur   Vitas Gerulaitis 7-5, 6-3, 6-3
13 1979 24-30 sep. San Francisco Transamerica Open (États-Unis) M   Peter Fleming 4-6, 7-5, 6-2
14 1979 5-11 novembre Stockholm Open (Suède) M   Gene Mayer 6-7, 6-3, 6-3
15 1979 13-18 nov. Tournoi de tennis de Wembley (Londres) Indoor(Angleterre) M   Harold Solomon 6-3, 6-4, 7-5
16 1980 28 jan-3 fév. Richmond United Virginia Bank (États-Unis) M   Roscoe Tanner 6-1, 6-2
17 1980 25 fév-2 mars Memphis U.S. National Indoor (États-Unis) M   Jimmy Connors 7-6, 7-6
18 1980 24-30 mars Milan Ramazzotti Cup (Italie) M   Vijay Amritraj 6-1, 6-4
19 1980 9-15 juin Queen's (Londres) Grass Court (Angleterre) Gazon   Kim Warwick 6-3, 6-1
20 1980 26 août-7 sep. US Open (Flushing Meadows) (États-Unis) Dur   Björn Borg 7-6, 6-1, 6-7, 5-7, 6-4
21 1980 6-12 octobre Brisbane Robinson's Classic (Australie) Gazon   Phil Dent 6-3, 6-4
22 1980 13-19 octobre Sydney Australian Indoor Championships (Australie) D (int.)   Vitas Gerulaitis 6-3, 6-4, 7-5
23 1980 10-16 nov. Tournoi de tennis de Wembley (Londres) Indoor (Angleterre) M   Gene Mayer 6-4, 6-3, 6-3
24 1980 9-14 décembre Montréal/WCT Challenge Cup (Canada) M   Vijay Amritraj 6-1, 6-2, 6-1
25 1981 14-15 février Boca Raton Pepsi Grand Slam (États-Unis) Terre battue   Guillermo Vilas 6-7, 6-4, 6-0
26 1981 23-29 mars Milan Cuore Cup (Italie) M   Björn Borg 7-6, 6-4
27 1981 30 mars-5 avril Francfort Trevira Cup (Allemagne) M   6-2, 6-3
28 1981 13-20 avril Los Angeles Jack Kramer Open (États-Unis) Dur   Sandy Mayer 6-7, 6-3, 6-3
29 1981 27 avril-3 mai Dallas Finales/WCT (États-Unis) M   Johan Kriek 6-1, 6-2, 6-4
30 1981 8-14 juin Queen's (Londres) Grass Court (Angleterre) Gazon   Brian Gottfried 7-6, 7-5
31 1981 22 juin-4 Juiilet Wimbledon (Angleterre) Gazon   Björn Borg 4-6, 7-6, 7-6, 6-4
32 1981 17-23 août Cincinnati ATP Championships (États-Unis) Dur   Chris Lewis 6-3, 6-4
33 1981 1-13 sep. US Open (Flushing Meadows) (États-Unis) Dur   Björn Borg 4-6, 6-2, 6-4, 6-3
34 1981 12-18 octobre Sydney Australian Indoor Championships (Australie) D (int.)   Roscoe Tanner 6-4, 7-5, 6-2
35 1982 25-31 janvier Philadelphie U.S. Pro Indoor (États-Unis) M   Jimmy Connors 6-3, 6-3, 6-1
36 1982 20-26 sep. San Francisco Transamerica Open (États-Unis) M   Jimmy Connors 6-1, 6-3
37 1982 11-17 octobre Sydney Australian Indoor Championships (Australie) D (int.)   Gene Mayer 6-4, 6-1, 6-4
38 1982 26-31 octobre Tôkyô Indoor Seiko World Super Tennis (Japon) M   Peter McNamara 7-6, 7-5
39 1982 9-14 novembre Tournoi de tennis de Wembley (Londres) Indoor (Angleterre) M   Brian Gottfried 6-3, 6-2, 6-4
40 1983 31 jan-6 Fév. Philadelphie U.S. Pro Indoor (États-Unis) M   Ivan Lendl 4-6, 7-6, 6-4, 6-3
41 1983 26 avril-1er mai Dallas Finales/WCT (États-Unis) M   Ivan Lendl 6-2, 4-6, 6-3, 6-7, 7-6
42 1983 1-8 mai Forest Hills/WCT T.O.C. (États-Unis)1 Terre battue   Vitas Gerulaitis 6-3, 7-5
43 1983 20 juin-3 juillet Wimbledon (Angleterre) H   Chris Lewis 6-2, 6-2, 6-2
44 1983 10-16 octobre Sydney Australian Indoor Championships (Australie) D (int.)   Henri Leconte 6-1, 6-4, 7-5
45 1983 7-13 novembre Tournoi de tennis de Wembley (Londres) Indoor (Angleterre) M   Jimmy Connors 7-5, 6-1, 6-4
46 1984 10-15 janvier Masters New York (États-Unis) M   Ivan Lendl 6-3, 6-4, 6-4
47 1984 23-29 janvier Philadelphie U.S. Pro Indoor (États-Unis) M   Ivan Lendl 6-3, 3-6, 6-3, 7-6
48 1984 31 jan-5 fév. Richmond/WCT United Virginia Bank (États-Unis) M   Steve Denton 6-3, 7-6
49 1984 27 fév-4 mars Madrid Grand Prix Indoor Open (Espagne) M   Tomáš Šmíd 6-0, 6-4
50 1984 5-11 mars Bruxelles Belgian Indoor Championships (Belgique) M   Ivan Lendl 6-1, 6-3
51 1984 24-29 avril Dallas Finales/WCT Buick (États-Unis) M   Jimmy Connors 6-1, 6-2, 6-3
52 1984 6-13 mai Forest Hills/WCT T.O.C. (États-Unis)1 M   Ivan Lendl 6-4, 6-2
53 1984 11-17 juin Queen's Grass Court (Angleterre) Gazon   Leif Shiras 6-1, 3-6, 6-2
54 1984 25 juin-8 juillet Wimbledon (Angleterre) Gazon   Jimmy Connors 6-1, 6-1, 6-2
55 1984 13-19 août Toronto International Canadian Open (Canada) Dur   Vitas Gerulaitis 6-0, 6-3
56 1984 28 août-9 sep. US Open (Flushing Meadows) (États-Unis) Dur   Ivan Lendl 6-3, 6-4, 6-1
57 1984 17-23 sep. San Francisco Transamerica Open (États-Unis) M   Brad Gilbert 6-4, 6-4
58 1984 29 oct-4 Nov. Stockholm Scandinavian Championships (Suède) D (int.)   Mats Wilander 6-2, 3-6, 6-2
59 1985 8-13 janvier Masters New York (États-Unis) M   Ivan Lendl 7-5, 6-0, 6-4
60 1985 21-27 janvier Philadelphie Ebel U.S. Pro Indoor (États-Unis) M   Miloslav Mečíř 6-3, 7-6, 6-1
61 1985 25 fév-3 mars Houston Shootout (États-Unis) M   Kevin Curren 7-5, 6-1, 7-6
62 1985 25-31 mars Milan Fila Trophy Italian Indoor (Italie) M   Anders Järryd 6-4, 6-1
63 1985 1-7 avril Chicago Volvo/Chicago (États-Unis) M   Jimmy Connors Forfait
64 1985 22-28 avril Atlanta/WCT Championships (États-Unis) M   Paul Annacone 7-6, 7-6, 6-2
65 1985 5-11 août Stratton Mountain Volvo International (États-Unis) Dur   Ivan Lendl 7-6, 6-2
66 1985 12-18 août Montréal International Canadian Open (Canada) Dur   Ivan Lendl 7-5, 6-3
67 1985 4-11 novembre Stockholm Open (Suède) D (int.)   Anders Järryd 6-1, 6-2
68 1986 15-21 sep. Los Angeles Volvo/Los Angeles (États-Unis) Dur   Stefan Edberg 6-2, 6-3
69 1986 22-28 sep. San Francisco Transamerica Open (États-Unis) M   Jimmy Connors 7-6, 6-3
70 1986 6-12 octobre Scottsdale/WCT (États-Unis) Dur   Kevin Curren 6-3, 3-6, 6-2
71 1988 11-17 avril Tôkyô Outdoor Suntory Japan Open (Japon) Dur   Stefan Edberg 6-2, 6-2
72 1988 14-20 nov. Detroit Little Caesar's Championships (États-Unis) M   Aaron Krickstein 7-5, 6-2
73 1989 20-26 février Lyon Grand Prix de Tennis (France) M   Jakob Hlasek 6-3, 7-6
74 1989 28 fév-4 mars Dallas Finales/WCT Buick (États-Unis) M   Brad Gilbert 6-3, 6-3, 7-6
75 1989 7-13 août Indianapolis GTE/U.S. Men's Hard Court (États-Unis) Dur   Jay Berger 6-4, 4-6, 6-4
76 1990 24-30 septembre Bâle Swiss Indoor (Suisse) D (int.)   Goran Ivanišević 6-7, 4-6, 7-6, 6-3, 6-4
77 1991 25 fév-3 mars Chicago Volvo/Tennis Chicago (États-Unis) M   Patrick McEnroe 3-6, 6-2, 6-4
  • 1 : T.O.C. = Tournament of Champions

Titres non recensés par l'ATP (12, tournois de 8 joueurs ou plus)Modifier

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 1980 14-18 mai Kobe Gunze World Tennis(Japon) M   Victor Amaya 6-2, 6-3
2 1981 7-12 janvier Rosemont Challenge of Champions (États-Unis) M   Jimmy Connors 6-2, 6-4, 6-1
3 1981 3-9 août Fréjus Carré d'As Invitational (France) Dur   Thierry Tulasne 6-2, 6-3, 2-6, 6-4
4 1982 31 mai-5 juin Manchester GMC Mobens Kitchens (Angleterre) Gazon   Russell Simpson 6-3, 6-7, 10-8
5 1983 15-20 nov. Anvers European Community Championships (Belgique) M   Gene Mayer 6-4, 6-3, 6-4
6 1985 1-6 janvier Las Vegas AT&T Challenge of Champions (États-Unis) M   Guillermo Vilas 7-5, 6-0
7 1986 5-10 nov. Anvers European Community Championships (Belgique) M   Miloslav Mečíř 6-3, 1-6, 7-6, 5-7, 6-2
8 1987 6-11 octobre Atlanta AT&T Challenge of Champions (États-Unis) M   Paul Annacone 6-4, 7-5
9 1988 1-6 novembre Anvers European Community Championships (Belgique) M   Andrei Chesnokov 6-1, 7-5, 6-2
10 1989 5-10 juin Beckenham Kent Tennis Championships (Angleterre) Gazon   Broderick Dyke 6-4, 7-6
11 1989 12-17 juin Édimbourg Scottish Tennis Championships (Écosse) H   Jimmy Connors 7-6, 7-6
12 1990 13-16 sep. Palo Alto California Tennis Challenge (États-Unis) D ?   Paul Annacone 3-6, 6-4, 6-2

Titres non recensés par l'ATP (15, tournois sur invitation à 4 joueurs ou * 6 joueurs)Modifier

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score
1 1979 21-22 juillet San Benedetto (Italie) M   Corrado Barazzutti 6-3, 6-2
2 1979 23-24 juillet Fréjus All Stars Exhibition Series (France) Dur   Jimmy Connors 6-4, 6-3
3 1979 10-12 octobre Melbourne BP Super Challenge Round Robin (Australie) M   Vitas Gerulaitis 2e 6-4, 7-6
4 1979 13-14 octobre Perth Super Challenge Tennis (Australie) M   Guillermo Vilas 6-2, 6-4
5 1980 7-8 avril Bruxelles Belgium Invitational Cup (Belgique) M   Jimmy Connors 6-1, 7-5
6 1981 7-8 avril Rome Roma Invitational (Italie) M   Ivan Lendl 7-6, 6-4
7 1982 1-3 novembre Perth Swan Lager Super Challenge Tennis (Australie) M   Björn Borg 6-1, 6-4
8 1984 15-18 février Sydney Akai Gold Challenge Tennis (Australie) M   Guillermo Vilas 6-3, 6-3, 6-3
9 1984 5-6 mars Osaka Japan Invitational Tennis (Japon) M   Yannick Noah 7-6, 0-6, 6-3
10 1985 15-16 avril Inglewood Tennis Challenge Series (États-Unis) M   Ivan Lendl 6-4, 7-6
11 1986 4-5 novembre Bologne All Stars Tennis Classic (Italie) M   Paolo Canè 6-1, 6-2
12 1988 26-27 avril Inglewood Tennis Challenge Series (États-Unis) M   Stefan Edberg 6-3, 6-4
13 1988 21-22 octobre Turin Torino Sport Palace Classic (Italie) M   Aaron Krickstein 6-3, 6-1
14 1988 9-11 décembre Inglewood Michelin Challenge (États-Unis) M   Ivan Lendl 7-5, 6-2
15 1990 11-14 janvier *Adélaïde Rio International Challenge (Australie) D ?   Stefan Edberg 4-6, 7-6, 6-4

Finales perdues en simple (31)Modifier

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 1978 19-24 juin Queen's (Londres) Grass Court (Angleterre) Gazon   Tony Roche 8-6, 9-7
2 1978 24-29 oct. Bâle Swiss Indoor Championships (Suisse) M   Guillermo Vilas 6-3, 5-7, 7-5, 6-4
3 1979 2-8 avril Rotterdam ABN World Tennis (Pays-Bas) M   Björn Borg 6-4, 6-2
4 1979 13-19 août Toronto International Canadian Open (Canada) Dur   Björn Borg 6-3, 6-3
5 1979 17-23 sep. Los Angeles Jack Kramer Open (États-Unis) M   Peter Fleming 6-4, 6-4
6 1980 21-27 janvier Philadelphie U.S. Pro Indoor (États-Unis) M   Jimmy Connors 6-3, 2-6, 6-3, 3-6, 6-4
7 1980 28 avril-4 mai Dallas Finales/WCT (États-Unis) M   Jimmy Connors 2-6, 7-6, 6-1, 6-2
8 1980 5-11 mai Forest Hills/WCT T.O.C. (États-Unis)1 Terre battue   Vitas Gerulaitis 2-6, 6-2, 6-0
9 1980 23 juin-6 juillet Wimbledon (Angleterre) Gazon   Björn Borg 1-6, 7-5, 6-3, 6-7, 8-6
10 1980 28 jui-3 août South Orange Mutual Life Open (États-Unis) Terre battue   José Luis Clerc 6-3, 6-2
11 1980 10-16 nov. Stockholm Open (Suède) M   Björn Borg 6-3, 6-4
12 1981 9-15 nov. Tournoi de tennis de Wembley (Londres) Indoor (Angleterre) M   Jimmy Connors 3-6, 2-6, 6-3, 6-4, 6-2
13 1982 8-14 février Memphis U.S. National Indoor (États-Unis) M   Johan Kriek 6-3, 3-6, 6-4
14 1982 20-26 avril Dallas Finales/WCT (États-Unis) M   Ivan Lendl 6-2, 3-6, 6-3, 6-3
15 1982 7-13 juin Queen's (Londres) Grass Court (Angleterre) Gazon   Jimmy Connors 7-5, 6-3
16 1982 21 juin-4 juillet Wimbledon (Angleterre) Gazon   Jimmy Connors 3-6, 6-3, 6-7, 7-6, 6-4
17 1983 18-23 janvier Masters New York (États-Unis) M   Ivan Lendl 6-4, 6-4, 6-2
18 1983 6-12 juin Queen's (Londres) Grass Court (Angleterre) Gazon   Jimmy Connors 6-3, 6-3
19 1983 15-21 août Cincinnati ATP Championships (États-Unis) Dur   Mats Wilander 6-4, 6-4
20 1983 19-25 sep. San Francisco Transamerica Open (États-Unis) M   Ivan Lendl 3-6, 7-6, 6-4
21 1984 28 mai-10 juin Roland-Garros Internationaux de France Terre battue   Ivan Lendl 3-6, 2-6, 6-4, 7-5, 7-5
22 1985 6-12 mai Forest Hills/WCT T.O.C. (États-Unis)1 Terre battue   Ivan Lendl 6-3, 6-3
23 1985 27 août-8 sep. US Open (Flushing Meadows) (États-Unis) Dur   Ivan Lendl 7-6, 6-3, 6-4
24 1987 2-8 février Philadelphie Ebel U.S. Pro Indoor (États-Unis) M   Tim Mayotte 3-6, 6-1, 6-3, 6-1
25 1987 16-22 mars Rotterdam ABN World Tennis (Pays-Bas) M   Stefan Edberg 3-6, 6-3, 6-1
26 1987 23-29 mars Bruxelles Belgian Indoor Championships (Belgique) M   Mats Wilander 6-3, 6-4
27 1987 7-12 avril Dallas Finales/WCT (États-Unis) M   Miloslav Mečíř 6-0, 3-6, 6-2, 6-2
28 1988 1-7 août Indianapolis GTE/U.S. Men's Hard Court (États-Unis) Dur   Boris Becker 6-4, 6-2
29 1989 14-20 août Montréal International Canadian Open (Canada) Dur   Ivan Lendl 6-1, 6-3
30 1989 9-15 octobre Toulouse Grand Prix de Toulouse (France) D (int.)   Jimmy Connors 6-3, 6-3
31 1991 23-29 sep. Bâle Swiss Indoor Championships (Suisse) D (int.)   Jakob Hlasek 7-6, 6-0, 6-3
  • 1 : T.O.C. = Tournament of Champions.

Finale non terminée ou annulée (1)Modifier

Cette finale n'est pas recensée par le site Web de l'ATP mais figure dans le guide de l'ATP.

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Adversaire Score
1 1987 3-9 août Stratton Mountain Volvo International (États-Unis) Dur   Ivan Lendl 7-6, 1-4

Finale arrêtée à 4-1 au deuxième set et non reprise à cause du mauvais temps (pluie).

Finales perdues non recensées par l'ATP (21)Modifier

Année Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 1977 12-18 déc. Nassau Bahamas Tennis Championships (Bahamas) ?   Cliff Richey 7-5, 4-6, 6-3
2 1979 17-18 février Vienne Velo Tennis Cup (Autriche) M   Björn Borg 3-6, 6-1, 6-4
3 1979 27-28 juillet Montpellier All Stars Exhibition Series (France) Dur   Jimmy Connors 7-6, 2-6, 7-5
4 1979 26-29 nov. Milan Masters Brooklyn Chewing Gum (Italie) M   Björn Borg 1-6, 6-1, 6-4
5 1980 7-8 avril Tokyo Suntory Cup (Japon) M   Jimmy Connors 7-5, 6-3
6 1981 3-8 février Toronto Molson Light Challenge (Canada) M   Vitas Gerulaitis 6-4, 4-6, 6-3, 6-3
7 1981 11-12 avril Tokyo Suntory Cup (Japon) M   Jimmy Connors 6-4, 7-6
8 1981 23-29 nov. Milan Masters Brooklyn Chewing Gum (Italie) M   Ivan Lendl 6-4, 2-6, 6-4
9 1982 6-11 janvier Rosemont Challenge of Champions (États-Unis) M   Jimmy Connors 6-7, 7-5, 6-7, 7-5, 6-4
10 1982 4-7 février Toronto Molson Light Challenge (Canada) M   Ivan Lendl 7-5, 3-6, 7-6, 7-5
11 1982 30 nov-5 déc. Anvers European Community Championships (Belgique) M   Ivan Lendl 3-6, 7-6, 6-3, 6-3
12 1984 7-8 avril Tokyo Suntory Cup (Japon) M   Ivan Lendl 6-4, 3-6, 6-2
13 1985 20-21 avril Tokyo Suntory Cup (Japon) M   Ivan Lendl 6-4, 6-2
14 1985 8-9 octobre East Rutherford Meadowlands Challenge (États-Unis) Dur   Ivan Lendl 7-5, 6-3
15 1985 28 oct-3 nov. Anvers European Community Championships (Belgique) M   Ivan Lendl 1-6, 7-6, 6-2, 6-2
16 1986 19-24 août Jericho Hamlet Challenge Cup (États-Unis) Dur   Ivan Lendl 6-2, 6-4
17 1986 26-27 oct. Ixtapa Beachside Festival (Mexique) Terre battue   Emilio Sánchez 1-6, 6-0, 6-1
18 1987 5-6 mai Barcelone Royal Polo Club (Espagne) Terre battue   Ivan Lendl 6-2, 3-6, 6-2
19 1987 24-25 oct. Vérone Riello International (Italie) M   Mats Wilander 6-3, 6-4
20 1987 21-22 nov. Ixtapa Ford Festival (Mexique) Terre battue   Emilio Sánchez 4-6, 6-3, 6-3
21 1989 24-25 oct. Bologne All Stars Tennis Classic (Italie) M   Ivan Lendl 6-4, 7-5

Titres en double (80)Modifier

  • (70 recensés par le site Web de l'ATP, *9 figurants dans l'ATP Player's Guide, **2 sur invitation)
Année Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 1978 South Orange (États-Unis) Terre battue   Peter Fleming   Ion Țiriac
  Guillermo Vilas
6-3, 6-3
2 1978 Hartford (États-Unis) M   Bill Maze   Mark Edmondson
  Van Winitsky
6-3, 3-6, 7-6
3 1978 San Francisco (États-Unis) M   Peter Fleming   Robert Lutz
  Stan Smith
5-7, 6-4, 6-4
4 1978 Bâle (Suisse) D (int.)   Wojtek Fibak   Bruce Manson
  Andrew Pattison
7-6, 7-5
5 1978 Cologne (Allemagne) D (int.)   Peter Fleming   Bob Hewitt
  Frew McMillan
6-3, 6-2
6 1978 Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) M   Peter Fleming   Bob Hewitt
  Frew McMillan
7-6, 4-6, 6-4
7 1978 Bologne (Italie) M   Peter Fleming   Jean-Louis Haillet
  Antonio Zugarelli
6-1, 6-4
8 1979 *Masters New York (États-Unis) M   Peter Fleming   Wojtek Fibak
  Tom Okker
6-4, 6-2, 6-4
9 1979 Londres/WCT (Angleterre) M   Peter Fleming   Ilie Năstase
  Sherwood Stewart
3-6, 6-2, 6-3, 6-1
10 1979 Richmond/WCT (États-Unis) M   Brian Gottfried   Ion Țiriac
  Guillermo Vilas
6-4, 6-3
11 1979 La Nouvelle-Orléans (États-Unis) M   Peter Fleming   Robert Lutz
  Stan Smith
6-1, 6-3
12 1979 Milan (Italie) M   Peter Fleming   José Luis Clerc
  Tomáš Šmíd
6-1, 6-3
13 1979 Rotterdam (Pays-Bas) M   Peter Fleming   Heinz Günthardt
  Bernard Mitton
6-4, 6-4
14 1979 San José (États-Unis) M   Peter Fleming   Hank Pfister
  Brad Rowe
6-3, 6-4
15 1979 Wimbledon (Angleterre) Gazon   Peter Fleming   Brian Gottfried
  Raúl Ramírez
4-6, 6-4, 6-2, 6-2
16 1979 Forest Hills/WCT (États-Unis) Terre battue   Peter Fleming   Gene Mayer
  Sandy Mayer
6-7, 7-6, 6-3
17 1979 South Orange (États-Unis) Terre battue   Peter Fleming   Fritz Buehning
  Bruce Nichols
6-1, 6-3
18 1979 Indianapolis (États-Unis) Terre battue   Gene Mayer   Jan Kodeš
  Tomáš Šmíd
6-4, 7-6
19 1979 Toronto (Canada) Dur   Peter Fleming   Heinz Günthardt
  Bob Hewitt
6-7, 7-6, 6-1
20 1979 US Open (Flushing Meadows)
(États-Unis)
Dur   Peter Fleming   Robert Lutz
  Stan Smith
6-2, 6-4
21 1979 San Francisco (États-Unis) M   Peter Fleming   Wojtek Fibak
  Frew McMillan
6-2, 6-3
22 1979 Stockholm (Suède) D (int.)   Peter Fleming   Wojtek Fibak
  Tom Okker
6-4, 6-4
23 1979 Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) M   Peter Fleming   Tomáš Šmíd
  Stan Smith
6-2, 6-3
24 1979 Bologne (Italie) M   Peter Fleming   Fritz Buehning
  Ferdi Taygan
6-1, 6-1
25 1980 *Masters New York (États-Unis) M   Peter Fleming   Wojtek Fibak
  Tom Okker
6-3, 7-6, 6-1
26 1980 Philadelphie (États-Unis) M   Peter Fleming   Brian Gottfried
  Raúl Ramírez
6-3, 7-6
27 1980 Memphis (États-Unis) M   Brian Gottfried   Rod Frawley
  Tomáš Šmíd
6-3, 6-7, 7-6
28 1980 Milan (Italie) M   Peter Fleming   Andrew Pattison
  Butch Walts
6-2, 6-7, 6-2
29 1980 Forest Hills/WCT (États-Unis) Terre battue   Peter Fleming   Peter McNamara
  Paul McNamee
6-2, 5-7, 6-2
30 1980 **Kobe (Japon) M   Wojtek Fibak   Victor Amaya
  Brian Teacher
3-6, 6-3, 7-5
31 1980 South Orange (États-Unis) Terre battue   Bill Maze   Fritz Buehning
  Van Winitsky
7-6, 6-4
32 1980 San Francisco (États-Unis) M   Peter Fleming   Gene Mayer
  Sandy Mayer
6-1, 6-4
33 1980 Maui (États-Unis) Dur   Peter Fleming   Victor Amaya
  Hank Pfister
7-6, 6-7, 6-2
34 1980 Brisbane (Australie) Gazon   Matt Mitchell   Phil Dent
  Rod Frawley
8-6
35 1980 Sydney Indoor (Australie) D (int.)   Peter Fleming   Tim Gullikson
  Johan Kriek
4-6, 6-1, 6-2
36 1980 Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) M   Peter Fleming   Bill Scanlon
  Eliot Teltscher
7-5, 6-3
37 1981 *Masters New York (États-Unis) M   Peter Fleming   Peter McNamara
  Paul McNamee
6-4, 6-3
38 1981 *Los Angeles (États-Unis) Dur   Ferdi Taygan   Tom Gullikson
  Butch Walts
6-4, 6-4
39 1981 Las Vegas (États-Unis) Dur   Peter Fleming   Tracy Delatte
  Trey Waltke
6-3, 7-6
40 1981 Forest Hills/WCT (États-Unis) Terre battue   Peter Fleming   John Fitzgerald
  Andy Kohlberg
6-4, 6-4
41 1981 Wimbledon (Angleterre) H   Peter Fleming   Robert Lutz
  Stan Smith
6-4, 6-4, 6-4
42 1981 Cincinnati (États-Unis) Dur   Ferdi Taygan   Robert Lutz
  Stan Smith
7-6, 6-3
43 1981 US Open (Flushing Meadows)
(États-Unis)
Dur   Peter Fleming   Heinz Günthardt
  Peter McNamara
Forfait
44 1981 San Francisco (États-Unis) M   Peter Fleming   Mark Edmondson
  Sherwood Stewart
7-6, 6-4
45 1981 Sydney Indoor (Australie) D (int.)   Peter Fleming   Sherwood Stewart
  Ferdi Taygan
6-7, 7-6, 6-1
46 1982 *Masters New York (États-Unis) M   Peter Fleming   Kevin Curren
  Steve Denton
6-3, 6-3
47 1982 Philadelphie (États-Unis) M   Peter Fleming   Sherwood Stewart
  Ferdi Taygan
7-6, 6-4
48 1982 Queen's (Londres) (Angleterre) Gazon   Peter Rennert   Victor Amaya
  Hank Pfister
7-6, 7-5
49 1982 Cincinnati (États-Unis) Dur   Peter Fleming   Steve Denton
  Mark Edmondson
6-2, 6-3
50 1982 Sydney Indoor (Australie) D (int.)   Peter Rennert   Steve Denton
  Mark Edmondson
6-3, 7-6
51 1982 Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) M   Peter Fleming   Heinz Günthardt
  Tomáš Šmíd
7-6, 6-4
52 1983 *Masters New York (États-Unis) M   Peter Fleming   Sherwood Stewart
  Ferdi Taygan
7-5, 6-3
53 1983 Los Angeles (États-Unis) Dur   Peter Fleming   Sandy Mayer
  Ferdi Taygan
6-1, 6-2
54 1983 Wimbledon (Angleterre) Gazon   Peter Fleming   Tim Gullikson
  Tom Gullikson
6-4, 6-3, 6-4
55 1983 US Open (Flushing Meadows)
(États-Unis)
Dur   Peter Fleming   Fritz Buehning
  Van Winitsky
6-3, 6-4, 6-2
56 1983 San Francisco (États-Unis) M   Peter Fleming   Ivan Lendl
  Vince Van Patten
6-1, 6-2
57 1983 Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) M   Peter Fleming   Steve Denton
  Sherwood Stewart
6-3, 6-4
58 1984 *Masters New York (États-Unis) M   Peter Fleming   Pavel Složil
  Tomáš Šmíd
6-2, 6-2
59 1984 Philadelphie (États-Unis) M   Peter Fleming   Henri Leconte
  Yannick Noah
6-2, 6-3
60 1984 Richmond/WCT (États-Unis) M   Patrick McEnroe   Kevin Curren
  Steve Denton
7-6, 6-2
61 1984 Madrid (Espagne) M   Peter Fleming   Fritz Buehning
  Ferdi Taygan
6-3, 6-3
62 1984 Wimbledon (Angleterre) H   Peter Fleming   Pat Cash
  Paul McNamee
6-2, 5-7, 6-2, 3-6, 6-3
63 1984 Toronto (Canada) Dur   Peter Fleming   John Fitzgerald
  Kim Warwick
6-4, 7-6
64 1984 San Francisco (États-Unis) M   Peter Fleming   Mike De Palmer
  Sammy Giammalva Jr
6-3, 6-4
65 1985 Masters New York (États-Unis) M   Peter Fleming   Mark Edmondson
  Sherwood Stewart
6-3, 6-1
66 1985 Houston/WCT (États-Unis) M   Peter Fleming   Hank Pfister
  Ben Testerman
6-3, 6-2
67 1986 Stratton Mountain (États-Unis) Dur   Peter Fleming   Paul Annacone
  Christo van Rensburg
6-3, 3-6, 6-3
68 1986 San Francisco (États-Unis) M   Peter Fleming   Mike De Palmer
  Gary Donnelly
6-4, 7-6
69 1986 Paris Indoor (France) M   Peter Fleming   Mansour Bahrami
  Diego Pérez
6-3, 6-2
70 1986 Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) M   Peter Fleming   Sherwood Stewart
  Kim Warwick
3-6, 7-6, 6-2
71 1988 Los Angeles (États-Unis) Dur   Mark Woodforde   Peter Doohan
  Jim Grabb
6-4, 6-4
72 1988 San Francisco (États-Unis) M   Mark Woodforde   Scott Davis
  Tim Pawsat
6-4, 7-6
73 1989 **Adélaïde (Australie) Dur   Mark Woodforde   Ivan Lendl
  Mats Wilander
7-6, 6-2
74 1989 Milan (Italie) M   Jakob Hlasek   Heinz Günthardt
  Balázs Taróczy
6-3, 6-4
75 1989 US Open (Flushing Meadows)
(États-Unis)
Dur   Mark Woodforde   Ken Flach
  Robert Seguso
6-4, 4-6, 6-3, 6-3
76 1989 Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) M   Jakob Hlasek   Jeremy Bates
  Kevin Curren
6-1, 7-6
77 1992 Bruxelles (Belgique) M   Boris Becker   Guy Forget
  Jakob Hlasek
6-3, 6-2
78 1992 Wimbledon (Angleterre) Gazon   Michael Stich   Jim Grabb
  Richey Reneberg
5-7, 7-6, 3-6, 7-6, 19-17
79 1992 Paris Indoor (France) M   Patrick McEnroe   Patrick Galbraith
  Danie Visser
6-4, 6-2
80 2006 San José (États-Unis) Dur   Jonas Björkman   Paul Goldstein
  Jim Thomas
7-6, 4-6, 10-7

Finales perdues en double (24)Modifier

  • (22 recensées par le site Web de l'ATP et *2 figurants dans l'ATP Player's Guide.)
Année Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Vainqueurs Score
1 1977 *Ocean City (États-Unis) M   Cliff Richey   Alex Metreveli
  Bill Scanlon
7-6 6-3
2 1977 *Virginia Beach (États-Unis) Dur   Francisco González   Patrice Dominguez
  Ray Ruffels
6-3 6-4
3 1978 Washington Indoor (États-Unis) M   Arthur Ashe   Robert Lutz
  Stan Smith
6-7 7-5 6-1
4 1978 Wimbledon (Angleterre) Gazon   Peter Fleming   Bob Hewitt
  Frew McMillan
6-1 6-4 6-2
5 1978 Maui (États-Unis) Dur   Peter Fleming   Tim Gullikson
  Tom Gullikson
7-6 7-6
6 1979 Philadelphie (États-Unis) M   Peter Fleming   Wojtek Fibak
  Tom Okker
5-7 6-1 6-3
7 1980 Monte Carlo (France) Terre battue   Vitas Gerulaitis   Paolo Bertolucci
  Adriano Panatta
6-2 5-7 6-3
8 1980 US Open (Flushing Meadows)
(États-Unis)
Dur   Peter Fleming   Robert Lutz
  Stan Smith
7-6 3-6 6-1 3-6 6-3
9 1981 Milan (Italie) M   Peter Rennert   Brian Gottfried
  Raúl Ramírez
7-6 6-3
10 1981 Francfort (Allemagne) M   Vitas Gerulaitis   Brian Teacher
  Butch Walts
7-5 6-7 7-5
11 1981 Los Angeles (États-Unis) Dur   Ferdi Taygan   Tom Gullikson
  Butch Walts
6-4 6-4
12 1981 Montréal (Canada) Dur   Peter Fleming   Raúl Ramírez
  Ferdi Taygan
2-6 7-6 6-4
13 1981 Tournoi de tennis de Wembley (Angleterre) M   Peter Fleming   Sherwood Stewart
  Ferdi Taygan
7-5 6-7 6-4
14 1982 Memphis (États-Unis) M   Peter Fleming   Kevin Curren
  Steve Denton
7-6 4-6 6-2
15 1982 Wimbledon (Angleterre) Gazon   Peter Fleming   Peter McNamara
  Paul McNamee
6-3 6-2
16 1982 Toronto (Canada) Dur   Peter Fleming   Steve Denton
  Mark Edmondson
6-7 7-5 6-2
17 1982 Tôkyô Indoor (Japon) M   Peter Rennert   Tim Gullikson
  Tom Gullikson
6-4 3-6 7-6
18 1983 Philadelphie (États-Unis) M   Peter Fleming   Kevin Curren
  Steve Denton
6-4 7-6
19 1983 Sydney Indoor (Australie) D (int.)   Peter Rennert   Mark Edmondson
  Sherwood Stewart
6-2 6-4
20 1986 Los Angeles (États-Unis) Dur   Peter Fleming   Stefan Edberg
  Anders Järryd
3-6 7-5 7-6
21 1989 Lyon (France) M   Jakob Hlasek   Eric Jelen
  Michael Mortensen
6-2 3-6 6-3
22 1991 Bâle (Suisse) D (int.)   Petr Korda   Jakob Hlasek
  Patrick McEnroe
3-6 7-6 7-6
23 1992 Rosmalen (Pays-Bas) Gazon   Michael Stich   Jim Grabb
  Richey Reneberg
6-4 6-7 6-4
24 1992 Toronto (Canada) Dur   Andre Agassi   Patrick Galbraith
  Danie Visser
6-4 6-4

Sources pour cette sectionModifier

  • John Barrett éditeur, World of Tennis Yearbooks, Londres de 1976 à 1983.
  • Michel Sutter, Vainqueurs Winners 1946-2003. Michel Sutter a, dans un premier temps essayé de recenser tous les Tournois Internationaux de 1946 à l'automne 1991. Pour chaque tournoi, il a indiqué la ville, la date de la finale, le vainqueur, le finaliste et le score de la finale. Un tournoi est inclus dans la liste si: (1) le tableau comprend au moins 8 joueurs à quelques exceptions près comme les tournois Pepsi Grand Slam de la seconde moitié des années 1970; et (2) le niveau du tournoi fut au moins égal à celui des tournois challenger de maintenant. Le livre de Michel Sutter est probablement la source la plus exhaustive depuis la seconde guerre mondiale, même si quelques tournois professionnels de la période précédant l'ère Open ne sont pas enregistrés. Par la suite Michel Sutter a publié une deuxième édition, avec pour seules indications, les joueurs, leurs victoires et les années correspondantes sur la période 1946- 27 avril 2003.

CinémaModifier

Il est incarné par Shia LaBeouf dans Borg vs. McEnroe (2017) de Janus Metz Pedersen.

Notes et référencesModifier

  1. ATP World Tour Media Guide, atpworldtour.com
  2. À noter : il joue actuellement avec une raquette aux couleurs du drapeau allemand.
  3. L'ATP a comptabilisé 2 fois à tort le tournoi de Wembley 1978 en enregistrant "London" + "Wembley"
  4. « Le Commissioner McEnroe se revoit en 1982 et réalise que le tennis et lui ont bien changé ! », sur Video Eurosport, (consulté le 20 juin 2016)
  5. la pub sur Youtube
  6. Vidéo de la disqualification de Mc Enroe sur Youtube
  7. [1]« You cannot be serious ! »
  8. Vidéo sur le site de l'INA.
  9. Vidéo sur le site de l'INA.
  10. Vidéo sur le site de l´INA.
  11. [2] « Answer my question, the question jerk ! »
  12. [3] Coup de raquette dans les verres à Stockholm.
  13. Dopage: la confession de John McEnroe
  14. http://www.johnmcenroetennisacademy.com/
  15. (en) Jason Deans, « McEnroe takes The Chair », sur www.theguardian.com, (consulté le 10 juin 2018)
  16. http://answermyquestionjerk.se/
  17. http://www.artsymbol.com/work/details.asp?lang=en&id=1633
  18. https://www.dailymotion.com/video/x9kri_dionysos-john-mc-enroe_news
  19. [lelitteraire.com] Le scandale McEnroe - Rentrée 2006
  20. a b c et d Recors et statistiques des Tennis Masters Series (en)

Voir aussiModifier