Casper Ruud

joueur de tennis norvégien

Casper Ruud
Image illustrative de l’article Casper Ruud
Casper Ruud à Roland-Garros en 2019.
Carrière professionnelle
2015
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Naissance (23 ans)
Oslo
Taille 1,83 m (6 0)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Christian Ruud
Gains en tournois 7 591 179 $
Palmarès
En simple
Titres 9
Finales perdues 4
Meilleur classement 5e (13/06/2022)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 133e (07/07/2021)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 F (1) 1/32 1/16
Double 1/16 1/16 1/4 1/8
Meilleurs résultats aux Masters
Simple 1/2

Casper Ruud, né le à Oslo, est un joueur de tennis norvégien, professionnel depuis 2015.

Ruud devient le premier Norvégien à remporter un tournoi sur le circuit ATP en 2020. Entré dans le top 10 mondial l'année suivante, il atteint sa première finale en Grand Chelem en 2022, au tournoi de Roland-Garros qu'il perd face à Rafael Nadal.

BiographieModifier

Casper Ruud est le fils de Christian Ruud, ancien joueur de tennis classé 39e joueur mondial en 1995. Celui-ci est désormais son entraîneur.

Après avoir pratiqué le football, le golf et le hockey, il décide de se concentrer sur le tennis à l'âge de onze ans[1].

Il s'entraîne à la Rafa Nadal Academy à Majorque depuis l'été 2018[1].

Il fait partie de l'équipe norvégienne de Coupe Davis depuis 2015.

CarrièreModifier

2016-2017 : N°1 mondial junior puis révélation sur le circuit ATPModifier

Ruud se distingue tout d'abord sur le circuit junior lors de la saison 2015 en remportant plusieurs tournois dont l'Osaka Mayor's Cup en octobre. Il atteint début 2016 la place de no 1 mondial et participe au Masters junior au mois d'avril où il atteint la finale.

En février 2016, classé au-delà de la 1100e place, Ruud parvient à remporter son premier tournoi Future à Majorque. Après trois échecs en finale, il s'adjuge son second titre à Kaarina en Finlande en août. En septembre 2016, il crée une grosse surprise en remportant le tournoi de Séville à sa première participation à un tournoi Challenger. Classé 450e mondial, il élimine notamment Íñigo Cervantes (75e) et Taro Daniel en finale[2]. Ruud devient le quatrième joueur à réaliser cet exploit, après Dmitri Toursounov, Richard Gasquet et Mahesh Bhupathi. Il reçoit ensuite une invitation pour le tournoi de Chengdu, où il perd face à Viktor Troicki.

Ruud se révèle en 2017 en atteignant les demi-finales du tournoi ATP 500 de Rio de Janeiro après avoir dominé Rogério Dutra Silva, Roberto Carballés Baena et Thiago Monteiro. Il échoue contre Pablo Carreño-Busta 24e mondial, malgré une balle de match en sa faveur (6-2, 5-7, 0-6)[3]. Ruud reçoit par la suite une invitation pour les Masters 1000 de Miami et de Monte-Carlo mais ne parvient pas à franchir le premier tour. Après un deuxième tour à Barcelone, il évolue principalement sur le circuit secondaire sans parvenir à dépasser le stade des quarts de finale.

2018-2019 : Progression régulière jusqu'au top 100Modifier

En 2018, Ruud remporte ses premiers matchs dans des tournois du Grand Chelem à l'Open d'Australie contre Quentin Halys, puis aux Internationaux de France face à Jordan Thompson à chaque fois en cinq sets. Sur terre battue, il dispute deux finales en Challenger à Francavilla et Braga. Au mois de juillet, il est quart de finaliste à Båstad après avoir battu David Ferrer (7-5, 6-2).

Début 2019, Ruud fait son entrée dans le top 100 grâce à un quart de finale à Rio et une demi-finale à São Paulo. Il atteint ensuite sa première finale sur le circuit ATP à Houston, perdue contre Cristian Garín (7-64, 4-6, 6-3). En mai, il accède au 3e tour des Internationaux d'Italie, profitant de l'abandon de Nick Kyrgios, et à Roland-Garros où il bat Ernests Gulbis et Matteo Berrettini en trois sets avant de s'incliner contre Roger Federer (6-3, 6-1, 7-68)[4]. Début août, il se hisse jusqu'en demi-finales du Kitzbühel. Ruud se qualifie en fin de saison pour le Masters NextGen où il s'incline en poule avec un bilan d'une victoire pour deux défaites.

2020 : Confirmation dans l'élite, premier titre et 1/2 finale à RomeModifier

Ruud se distingue début 2020 lors de l'ATP Cup en disposant de Fabio Fognini et de John Isner, tous deux membres du top 20. Au mois de février, il devient le premier Norvégien à remporter un tournoi ATP[5], à Buenos Aires, en battant en finale le Portugais Pedro Sousa (6-1, 6-4)[6]. Deux semaines plus tard, il parvient jusqu'en finale de l'Open du Chili mais s'incline contre l'espoir Brésilien Thiago Seyboth Wild (7-5, 4-6, 6-3).

En septembre, Ruud atteint les demi-finales du Masters de Rome, battant le 16e mondial Karen Khachanov au premier tour et en remportant sa première victoire sur un joueur du top 10, le 8e mondial Matteo Berrettini en quart de finale (4-6, 6-3, 7-65). Il est finalement battu par le n°1 mondial Novak Djokovic (7-5, 6-3). Il enchaîne par une nouvelle demi-finale à Hambourg ainsi qu'un 3e tour à Roland-Garros[1].

2021 : 5 titres ATP 250, domination sur terre battue et entrée dans le top 10Modifier

Ruud est huitième de finaliste de l'Open d'Australie mais abandonne après être mené deux manches à rien face à Andrey Rublev en raison d'une douleur abdominale.

Il se montre de nouveau à son avantage lors de la tournée sur terre battue avec tout d'abord une demi-finale à Monte-Carlo où il écarte sur son passage Diego Schwartzman (6-3, 6-3), Pablo Carreño Busta (7-64, 5-7, 7-5) et le tenant du titre Fabio Fognini (6-4, 6-3) [7]. Il s'incline (3-6, 5-7) à nouveau contre Andrey Rublev.

Ruud enchaîne avec deux nouvelles demi-finales à Munich et au Masters de Madrid où il se distingue avec une victoire sur le n°5 mondial Stéfanos Tsitsipás. Son succès en quart sur Alexander Bublik le propulse dans le top 20 au classement ATP[8].

Éprouvé physiquement, Ruud se retire du Masters de Rome puis se rend à Genève et remporte le tournoi contre Denis Shapovalov[9]. Lors des Internationaux de France, il est stoppé dès le 3e tour par le surprenant Espagnol Alejandro Davidovich Fokina à l'issue d'un combat épique en cinq manches et h 35 min de jeu (63-7, 6-2, 66-7, 6-0, 5-7)[10].

Ruud n'obtient ensuite aucun résultat probant sur gazon, chutant dès le premier tour à Wimbledon. Faisant l'impasse sur les Jeux olympiques de Tokyo, il reste en Europe pour disputer des tournois sur terre battue. Profitant de l'absence de la plupart des meilleurs joueurs mondiaux, il parvient à remporter trois tournois en trois semaines à Båstad, Gstaad et Kitzbühel sans rencontrer un seul membre du top 40. Un tel triplé n'avait plus été réalisé depuis Andy Murray en 2011[11].

Quart de finaliste aux Masters du Canada et de Cincinnati, Ruud échoue cependant dès le deuxième tour à l'US Open contre le modeste Botic van de Zandschulp. Il devient néanmoins à l'issue du tournoi no 10 mondial, devenant le premier Norvégien à atteindre cette position[12].

Au tournoi de San Diego, Ruud écarte tour à tour l'ancien no 1 mondial Andy Murray, Lorenzo Sonego et Grigor Dimitrov pour atteindre la finale. Opposé à Cameron Norrie, il s'impose sans débat (6-0, 6-2) et remporte son premier tournoi ATP sur dur, une surface où il a souvent été décevant, preuve de sa progression[13].

Qualifié pour les finales de l'ATP disputées à Turin, Ruud parvient en demi-finale grâce à ses succès sur Cameron Norrie et Andrey Rublev[14]. Il y est toutefois sèchement battu par Daniil Medvedev (4-6, 2-6).

2022 : Entrée dans le top 5 et 1re finale en Masters 1000 et en Grand ChelemModifier

Ruud fait l'impasse sur l'Open d'Australie après s'être tordu la cheville lors d'un entraînement[15]. Il reprend sa saison sur la terre battue de Buenos Aires, tournoi qu'il remporte en battant en finale Diego Schwartzman. Il se distingue lors du Masters de Miami en se qualifiant pour la finale après avoir éliminé le no 4 mondial Alexander Zverev en quarts de finale (6-3, 1-6, 6-3)[16]. Il est battu en deux sets par le jeune Espagnol Carlos Alcaraz, nouveau phénomène du tennis mondial, pour sa première finale en Masters 1000 (7-5, 6-4), au cours d'un match où il fait appel au corps médical pour une douleur à la hanche[17]. Par la suite, il conserve sur terre battue son titre à Genève aux dépens du Portugais João Sousa. Il s'impose sur le score de 7-6, 4-6, 7-6 après plus de trois heures de jeu[18].

Ruud réalise un grand tournoi à Roland-Garros. Tête de série numéro 8 située dans la partie basse du tableau où les principaux favoris sont absents[19],[20], il commence la compétition en éliminant le Français Jo-Wilfried Tsonga, qui dispute le dernier match de sa carrière. Il perd le premier set et remporte les trois sets suivants (6-7, 7-6, 6-2, 7-6), aidé par la blessure du Français en fin de match[21]. Il bat ensuite le Finlandais Emil Ruusuvuori au deuxième tour en trois sets (6-3, 6-4, 6-2)[22]. Un premier test important intervient au troisième tour face à l'Italien Lorenzo Sonego, également spécialiste de la terre battue. Ruud s'impose après un bras de fer en cinq sets (6-2, 6-7, 1-6, 6-4, 6-3)[23]. Il affronte ensuite le Polonais Hubert Hurkacz, qu'il bat en huitièmes de finale (6-2, 6-3, 3-6, 6-3) pour se qualifier en quarts de finale, une première pour lui en Grand Chelem[24]. Il y rencontre le jeune Danois Holger Rune qui fait de la résistance mais craque en quatre sets dans un match accroché joué en session de nuit sur le court central (6-1, 4-6, 7-6, 6-3)[25]. Ce quart est également marqué par des tensions entre les deux hommes, le Norvégien reprochant à son cadet de vérifier trop de marques, ce à quoi Rune lui répond de se taire. À l'issue de la rencontre, la poignée de main est froide et Rune reproche par la suite à son adversaire de lui avoir crié « Yes! », en signe de victoire, dans le vestiaire, ce que Ruud conteste[26]. En demi-finale, il bat le Croate Marin Čilić en quatre sets pour rejoindre Rafael Nadal en finale[27]. Opposé au détenteur de treize titres dans ce tournoi, Ruud ne parvient pas à rivaliser avec son idole de jeunesse. Malgré une possibilité de mener 4-1 lors du deuxième set, il se fait rattraper par Nadal et concède un troisième et dernier set blanc après h 18 min de jeu (3-6, 3-6, 0-6)[28]. Malgré sa défaite, Ruud justifie son statut de top 10 mondial avec une première performance majeure dans un Grand Chelem et confirme sa prédominance sur terre battue. Il atteint le cinquième rang mondial à l'issue du tournoi[29].

Les semaines suivantes sont plus difficiles. Il dispute en tant que tête de série numéro 1 le tournoi du Queen's sur gazon et perd au premier tour contre l'invité britannique Ryan Peniston en deux tie-breaks[30]. Il perd fin juin au deuxième tour de Wimbledon contre le Français Ugo Humbert en quatre sets (6-3, 2-6, 5-7, 4-6)[31]. Mi-juillet, il s'incline d'entrée au tournoi de Båstad, dont il est tenant du titre, contre l'Argentin Francisco Cerúndolo (6-4, 3-6, 7-5)[32]. Il se rattrape cependant en conservant son titre lors du tournoi de Gstaad en écartant en finale Matteo Berrettini à l'issue d'un match disputé (4-6, 7-64, 6-2)[33].

PalmarèsModifier

Titres en simpleModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 10-02-2020   Argentina OpenBuenos Aires ATP 250 596 135 $ Terre (ext.)   Pedro Sousa 6-1, 6-4 Parcours
2 16-05-2021   Gonet Geneva OpenGenève ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Denis Shapovalov 7-66, 6-4 Parcours
3 12-07-2021   Nordea OpenBåstad ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Federico Coria 6-3, 6-3 Parcours
4 19-07-2021   Swiss Open GstaadGstaad ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Hugo Gaston 6-3, 6-2 Parcours
5 26-07-2021   Generali Open KitzbühelKitzbühel ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Pedro Martínez 6-1, 4-6, 6-3 Parcours
6 27-09-2021   San Diego OpenSan Diego ATP 250 600 000 $ Dur (ext.)   Cameron Norrie 6-0, 6-2 Parcours
7 07-02-2022   Argentina Open, Buenos Aires ATP 250 602 250 $ Terre (ext.)   Diego Schwartzman 5-7, 6-2, 6-3 Parcours
8 15-05-2022   Gonet Geneva Open, Genève ATP 250 534 555  Terre (ext.)   João Sousa 7-63, 4-6, 7-61 Parcours
9 18-07-2022   EFG Swiss Open Gstaad, Gstaad ATP 250 534 555  Terre (ext.)   Matteo Berrettini 4-6, 7-64, 6-2 Parcours

Finales en simpleModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 08-04-2019   Fayez Sarofim & Co. US Men's Clay Court ChampionshipHouston ATP 250 583 585 $ Terre (ext.)   Cristian Garín 7-64, 4-6, 6-3 Parcours
2 24-02-2020   Chile Dove Men+Care OpenSantiago ATP 250 604 010 $ Terre (ext.)   Thiago Seyboth Wild 7-5, 4-6, 6-3 Parcours
3 23-03-2022   Miami Open presented by ItaúMiami Masters 1000 8 584 055 $ Dur (ext.)   Carlos Alcaraz 7-5, 6-4 Parcours
4 22-05-2022   Roland-GarrosParis G. Chelem 21 256 800  Terre (ext.)   Rafael Nadal 6-3, 6-3, 6-0 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 Q3   Reilly Opelka Q2   Maxime Janvier Q2   Simone Bolelli
2018 2e tour (1/32)   D. Schwartzman 2e tour (1/32)   Albert Ramos Q1   Antoine Hoang 1er tour (1/64)   Guido Pella
2019 Q1   H. Laaksonen 3e tour (1/16)   Roger Federer 1er tour (1/64)   John Isner 1er tour (1/64)   J.-L. Struff
2020 1er tour (1/64)   Egor Gerasimov 3e tour (1/16)   Dominic Thiem Annulé 3e tour (1/16)   Matteo Berrettini
2021 1/8 de finale   Andrey Rublev 3e tour (1/16)   A. Davidovich 1er tour (1/64)   Jordan Thompson 2e tour (1/32)   B. van de Zandschulp
2022 Finale   Rafael Nadal 2e tour (1/32)   Ugo Humbert

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 2e tour (1/16)
  F. Delbonis
  G. Durán
1er tour (1/32)
  M. Arévalo
  Reyes-Varela
1/8 de finale
  O. Marach
  J. Melzer
2020 1er tour (1/32)
  R. Klaasen
  O. Marach
1er tour (1/32)
  John Peers
  M. Venus
Annulé
2021 2e tour (1/16)
  M. Arévalo
  M. Middelkoop
1er tour (1/32)
  A. Krajicek
  T. Sandgren
1/4 de finale
  M. Granollers
  H. Zeballos
1er tour (1/32)
  Hugo Nys
  Rinderknech
2022 2e tour (1/16)
  L. Glasspool
  H. Heliövaara

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2017 1er tour
  Lu Yen-hsun
1er tour
  J.-L. Struff
2019 1er tour
  F. Auger
1/8 de finale
  J. M. del Potro
1er tour
  Guido Pella
1er tour
  A. Mannarino
2020 n.o. n.o. n.o. n.o. 1/2 finale
  N. Djokovic
n.o. 1er tour
  D. Schwartzman
n.o. 1er tour
  U. Humbert
2021 1/8 de finale
  D. Schwartzman
1/2 finale
  A. Rublev
1/2 finale
  M. Berrettini
1/4 de finale
  S. Tsitsipás
1/4 de finale
  A. Zverev
n.o. 1/4 de finale
  A. Zverev
2022 3e tour
  N. Kyrgios
Finale
  C. Alcaraz
1/8 de finale
  G. Dimitrov
2e tour
  D. Lajović
1/2 finale
  N. Djokovic
n.o.

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Parcours au MastersModifier

Année Lieu Résultat Tour Adversaires Victoire / Défaite Scores
2021 Turin Demi-finale RR
RR
RR
Demi-finale
Novak Djokovic
Cameron Norrie
Andrey Rublev
Daniil Medvedev
Défaite
Victoire
Victoire
Défaite
64-7, 2-6
1-6, 6-3, 6-4
2-6, 7-5, 7-65
4-6, 2-6

Victoires sur le top 10Modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis / ATP Cup
# C.R. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 34   Rome 2020 Terre battue   Matteo Berrettini no 8 1/4 4-6, 6-3, 7-65
2 no 27   Monte-Carlo 2021 Terre battue   Diego Schwartzman no 9 1/16 6-3, 6-3
3 no 22   Madrid 2021 Terre battue   Stéfanos Tsitsipás no 5 1/8 7-64, 6-4
4 no 8   Masters 2021 Dur (int.)   Andrey Rublev no 5 Poules 2-6, 7-5, 7-65
5 no 8   Miami 2022 Dur   Alexander Zverev no 4 1/4 6-3, 1-6, 6-3

Classements ATP en fin de saisonModifier

Année 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang en simple 1126   231   141   113   54   27   8
Rang en double - - - - - 188   177

Source : (en) Classements de Casper Ruud sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Thomas Pradon, « Casper Ruud, un Norvégien sur les traces de son père », sur tennisactu.net,
  2. Fabien Mulot, « À 17 ans, le Norvégien Casper Ruud remporte à Séville le premier Challenger qu'il dispute », sur L'Équipe,
  3. « Casper Ruud futur 133ème mondial à 18 ans », sur tennisactu.net,
  4. Pascal Dronne, « Roland-Garros : l'adversaire de Roger Federer, Casper Ruud, dispute le 3e tour vingt ans après son père Christian », sur L'Équipe,
  5. « Ruud, victoire historique », sur Sports.fr, (consulté le )
  6. « Buenos Aires : Casper Ruud bat Pedro Sousa et remporte son premier titre ATP », sur lequipe.fr (consulté le )
  7. « Casper Ruud domine le tenant du titre Fabio Fognini et rejoint le dernier carré », sur Eurosport,
  8. « Casper Ruud qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 de Madrid », sur L'Équipe,
  9. « Casper Ruud remporte le deuxième titre de sa carrière à Genève face à Denis Shapovalov », sur L'Équipe,
  10. « Alejandro Davidovich Fokina vainqueur d'un duel phénoménal face à Casper Ruud à Roland-Garros », sur L'Équipe,
  11. « Casper Ruud s'impose à l'Open de Kitzbühel », sur lequipe.fr,
  12. (en) « Ruud First Norwegian To Crack Top 10 », sur atptour.com,
  13. (en) « Ruud Rolls Past Norrie In San Diego For Tour-Leading Fifth Title Of 2021 », sur atptour.com,
  14. « ATP Finals 2021 : Casper Ruud dernier qualifié pour les demi-finales après sa victoire sur Andrey Rublev (2-6, 7-5, 7-6) », sur Eurosport,
  15. (en) Dzevad Mesic, « Casper Ruud explains decision to withdraw late from Australian Open », sur tennisworldusa.org,
  16. « Miami : Casper Ruud stoppe Alexander Zverev et se qualifie pour la demi-finale du Masters 1000 », sur France Info,
  17. « Carlos Alcaraz domine Casper Ruud en finale à Miami et remporte son premier Masters 1000 », sur lequipe.fr,
  18. « Ruud titré après un énorme combat face à Sousa », sur sport365.fr,
  19. Vincent Audy, « Roland-Garros : Djokovic, Nadal et Alcaraz dans la même partie de tableau, les Français pas épargnés », sur sudouest.fr,
  20. Rémi Bourrieres, « Rune, du bas de tableau vers le haut de l'affiche ? », sur rolandgarros.com,
  21. Grégoire Allain, « Fin de carrière pour Jo-Wilfried Tsonga, battu au premier tour de Roland-Garros », sur lequipe.fr,
  22. Maxime Battistella, « Eurosport Roland-Garros : Casper Ruud maîtrise Emil Ruusuvuori (6-3, 6-4, 6-2) et file au 3e tour », sur eurosport.fr,
  23. « Roland-Garros - Simple messieurs - Ruud se sort du piège Sonego », sur eurosport.fr,
  24. « Roland-Garros: Casper Ruud sort Hubert Hurkacz et file en quarts de finale », sur lesoir.be,
  25. « Roland Garros. Casper Ruud maîtrise Holger Rune et file en demi-finale », sur ouest-france.fr,
  26. « Roland-Garros : entre Casper Ruud et Holger Rune, ce fut chaud », sur lequipe.fr,
  27. « Roland-Garros : le Norvégien Casper Ruud rejoint Nadal en finale », sur lepoint.fr,
  28. « Vainqueur de Casper Ruud, Rafael Nadal remporte son 14e Roland-Garros, son 22e titre du Grand Chelem », sur lequipe.fr,
  29. « Daniil Medvedev redevient numéro 1 mondial au classement ATP, Novak Djokovic 3e », sur lequipe.fr,
  30. (en) « Britain’s Ryan Peniston enjoys dream Queen’s debut to shock Casper Ruud », sur The Independent, (consulté le )
  31. « Ugo Humbert s'offre Casper Ruud au deuxième tour de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  32. « Tennis - ATP - Bastad : Ruud perd son titre », sur Sport 365, (consulté le )
  33. « Casper Ruud s'impose face à Matteo Berrettini et remporte le tournoi de Gstaad », sur L'Équipe,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Classements ATP au 18 juillet 2022
Simple
Rang Évolution Nom Points
1     Daniil Medvedev 7 775
2     Alexander Zverev 6 850
3     Rafael Nadal 6 165
4     Stéfanos Tsitsipás 5 045
5     Casper Ruud 4 890
6     Carlos Alcaraz 4 845
7     Novak Djokovic 4 770
8     Andrey Rublev 3 540
9     Félix Auger-Aliassime 3 445
10     Jannik Sinner 3 185
Double
Rang Évolution Nom Points
1     Joe Salisbury 7 530
2     Rajeev Ram 7 280
3     Horacio Zeballos 5 325
4     Marcel Granollers 5 175
5     Neal Skupski 5 115
6     Wesley Koolhof 5 060
7     Marcelo Arévalo 4 670
8     Mate Pavić 4 600
9     Jean-Julien Rojer 4 510
10     Nikola Mektić 4 095