Casper Ruud

joueur de tennis norvégien

Casper Ruud, né le à Oslo, est un joueur de tennis norvégien, professionnel depuis 2015.

Casper Ruud
Image illustrative de l’article Casper Ruud
Casper Ruud au Masters de Monte-Carlo en 2022.
Carrière professionnelle
2015
Nationalité Drapeau de la Norvège Norvège
Naissance (25 ans)
Oslo
Taille 1,83 m (6 0)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneurs Christian Ruud
Pedro Clar Rosselló
Joachim Bjerke
Gains en tournois 18 730 924 $
Palmarès
En simple
Titres 12
Finales perdues 11
Meilleur classement 2e (12/09/2022)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 133e (12/07/2021)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 F (2) 1/32 F (1)
Double 1/16 1/16 1/4 1/8
Meilleurs résultats au Masters
Simple F (1)

En 2020, il devient le premier joueur norvégien à remporter un tournoi sur le circuit ATP. Il a depuis lors remporté douze titres ATP et a atteint onze autres finales dont trois en Grand Chelem (Roland-Garros en 2022 et 2023 et l'US Open en 2022). Ces résultats lui ont permis de se hisser à la 2e place du classement ATP.

Biographie modifier

Casper Ruud est le fils de Christian Ruud, ancien joueur de tennis classé 39e joueur mondial en 1995. Celui-ci est désormais son entraîneur.

Après avoir pratiqué le football, le golf et le hockey, il décide de se concentrer sur le tennis à l'âge de onze ans[1], et pratique alors au club de Snarøya[2].

Il s'entraîne à la Rafa Nadal Academy à Majorque depuis l'été 2018[1].

Il fait partie de l'équipe norvégienne de Coupe Davis depuis 2015, et participe à l'United Cup depuis sa première édition, en 2023.

Carrière modifier

2016-2017. N°1 mondial junior puis révélation sur le circuit ATP modifier

Ruud se distingue tout d'abord sur le circuit junior lors de la saison 2015 en remportant plusieurs tournois dont l'Osaka Mayor's Cup en octobre. Il atteint début 2016 la place de no 1 mondial et participe au Masters junior au mois d'avril où il atteint la finale.

En février 2016, classé au-delà de la 1100e place, Ruud parvient à remporter son premier tournoi Future à Majorque. Après trois échecs en finale, il s'adjuge son second titre à Kaarina en Finlande en août. En septembre 2016, il crée une grosse surprise en remportant le tournoi de Séville à sa première participation à un tournoi Challenger. Classé 450e mondial, il élimine notamment Íñigo Cervantes (75e) et Taro Daniel en finale[3]. Ruud devient le quatrième joueur à réaliser cet exploit, après Dmitri Toursounov, Richard Gasquet et Mahesh Bhupathi. Il reçoit ensuite une invitation pour le tournoi de Chengdu, où il perd face à Viktor Troicki.

Ruud se révèle en 2017 en atteignant les demi-finales du tournoi ATP 500 de Rio de Janeiro après avoir dominé Rogério Dutra Silva, Roberto Carballés Baena et Thiago Monteiro. Il échoue contre Pablo Carreño-Busta 24e mondial, malgré une balle de match en sa faveur (6-2, 5-7, 0-6)[4]. Ruud reçoit par la suite une invitation pour les Masters 1000 de Miami et de Monte-Carlo mais ne parvient pas à franchir le premier tour. Après un deuxième tour à Barcelone, il évolue principalement sur le circuit secondaire sans parvenir à dépasser le stade des quarts de finale.

2018-2019. Progression régulière jusqu'au top 100 modifier

En 2018, Ruud remporte ses premiers matchs dans des tournois du Grand Chelem à l'Open d'Australie contre Quentin Halys, puis aux Internationaux de France face à Jordan Thompson à chaque fois en cinq sets. Sur terre battue, il dispute deux finales en Challenger à Francavilla et Braga. Au mois de juillet, il est quart de finaliste à Båstad après avoir battu David Ferrer (7-5, 6-2).

Début 2019, Ruud fait son entrée dans le top 100 grâce à un quart de finale à Rio et une demi-finale à São Paulo. Il atteint ensuite sa première finale sur le circuit ATP à Houston, perdue contre Cristian Garín (7-64, 4-6, 6-3). En mai, il accède au 3e tour des Internationaux d'Italie, profitant de l'abandon de Nick Kyrgios, et à Roland-Garros où il bat Ernests Gulbis et Matteo Berrettini en trois sets avant de s'incliner contre Roger Federer (6-3, 6-1, 7-68)[5]. Début août, il se hisse jusqu'en demi-finales du Kitzbühel. Ruud se qualifie en fin de saison pour le Masters NextGen où il s'incline en poule avec un bilan d'une victoire pour deux défaites.

2020. Confirmation dans l'élite, premier titre et 1/2 finale à Rome modifier

Ruud se distingue début 2020 lors de l'ATP Cup en disposant de Fabio Fognini et de John Isner, tous deux membres du top 20. Au mois de février, il devient le premier Norvégien à remporter un tournoi ATP[6], à Buenos Aires, en battant en finale le Portugais Pedro Sousa (6-1, 6-4)[7]. Deux semaines plus tard, il parvient jusqu'en finale de l'Open du Chili mais s'incline contre l'espoir Brésilien Thiago Seyboth Wild (7-5, 4-6, 6-3).

En septembre, Ruud atteint les demi-finales du Masters de Rome, battant le 16e mondial Karen Khachanov au premier tour et en remportant sa première victoire sur un joueur du top 10, le 8e mondial Matteo Berrettini en quart de finale (4-6, 6-3, 7-65). Il est finalement battu par le n°1 mondial Novak Djokovic (7-5, 6-3). Il enchaîne par une nouvelle demi-finale à Hambourg ainsi qu'un 3e tour à Roland-Garros[1].

2021 : 5 titres ATP 250, domination sur terre battue et entrée dans le top 10 modifier

Ruud est huitième de finaliste de l'Open d'Australie mais abandonne après être mené deux manches à rien face à Andrey Rublev en raison d'une douleur abdominale.

Il se montre de nouveau à son avantage lors de la tournée sur terre battue avec tout d'abord une demi-finale à Monte-Carlo où il écarte sur son passage Diego Schwartzman (6-3, 6-3), Pablo Carreño Busta (7-64, 5-7, 7-5) et le tenant du titre Fabio Fognini (6-4, 6-3) [8]. Il s'incline (3-6, 5-7) à nouveau contre Andrey Rublev.

 
Casper Ruud à Roland-Garros en 2021.

Ruud enchaîne avec deux nouvelles demi-finales à Munich et au Masters de Madrid où il se distingue avec une victoire sur le n°5 mondial Stéfanos Tsitsipás. Son succès en quart sur Alexander Bublik le propulse dans le top 20 au classement ATP[9].

Éprouvé physiquement, Ruud se retire du Masters de Rome puis se rend à Genève et remporte le tournoi contre Denis Shapovalov[10]. Lors des Internationaux de France, il est stoppé dès le 3e tour par le surprenant Espagnol Alejandro Davidovich Fokina à l'issue d'un combat épique en cinq manches et h 35 min de jeu (63-7, 6-2, 66-7, 6-0, 5-7)[11].

Ruud n'obtient ensuite aucun résultat probant sur gazon, chutant dès le premier tour à Wimbledon. Faisant l'impasse sur les Jeux olympiques de Tokyo, il reste en Europe pour disputer des tournois sur terre battue. Profitant de l'absence de la plupart des meilleurs joueurs mondiaux, il parvient à remporter trois tournois en trois semaines à Båstad, Gstaad et Kitzbühel sans rencontrer un seul membre du top 40. Un tel triplé n'avait plus été réalisé depuis Andy Murray en 2011[12].

Quart de finaliste aux Masters du Canada et de Cincinnati, Ruud échoue cependant dès le deuxième tour à l'US Open contre le modeste Botic van de Zandschulp. Il devient néanmoins à l'issue du tournoi no 10 mondial, devenant le premier Norvégien à atteindre cette position[13].

Au tournoi de San Diego, Ruud écarte tour à tour l'ancien no 1 mondial Andy Murray, Lorenzo Sonego et Grigor Dimitrov pour atteindre la finale. Opposé à Cameron Norrie, il s'impose sans débat (6-0, 6-2) et remporte son premier tournoi ATP sur dur, une surface où il a souvent été décevant, preuve de sa progression[14].

Qualifié pour les ATP Finals disputées à Turin, Ruud parvient en demi-finale après avoir perdu contre Novak Djokovic grâce à ses succès sur Cameron Norrie et Andrey Rublev[15]. Il y est toutefois sèchement battu par Daniil Medvedev (4-6, 2-6). Il finit la saison à la 8e place mondiale

2022. Progression sur dur, 3 titres, 2 finales de Grand Chelem, 1res finales en Masters 1000 et au Masters ainsi que no 2 mondial modifier


Ruud fait l'impasse sur l'Open d'Australie après s'être tordu la cheville lors d'un entraînement[16]. Il reprend sa saison sur la terre battue de Buenos Aires, tournoi qu'il remporte en battant en finale Diego Schwartzman (5-7, 6-2, 6-3) après un premier set accroché.

Il se distingue lors du Masters de Miami en se qualifiant pour la finale après avoir éliminé le no 4 mondial Alexander Zverev en quarts de finale (6-3, 1-6, 6-3)[17]. Il est battu en deux sets par le jeune Espagnol Carlos Alcaraz, nouveau phénomène du tennis mondial, pour sa première finale en Masters 1000 (5-7, 4-6), au cours d'un match où il fait appel au corps médical pour une douleur à la hanche[18].

Par la suite, il conserve sur terre battue son titre à Genève aux dépens du Portugais João Sousa. Il s'impose sur le score de (7-63, 4-6, 7-61) après plus de trois heures de jeu[19].

 
Ruud lors d'un match à Roland-Garros en 2022.

Ruud réalise un grand tournoi à Roland-Garros. Tête de série numéro 8 située dans la partie basse du tableau où les principaux favoris sont absents[20],[21], il commence la compétition en éliminant le Français Jo-Wilfried Tsonga, qui dispute le dernier match de sa carrière. Il perd le premier set et remporte les trois sets suivants (66-7, 7-64, 6-2, 7-60), aidé par la blessure du Français en fin de match[22]. Il bat ensuite le Finlandais Emil Ruusuvuori au deuxième tour en trois sets (6-3, 6-4, 6-2)[23]. Un premier test important intervient au troisième tour face à l'Italien Lorenzo Sonego, également spécialiste de la terre battue. Ruud s'impose après un bras de fer en cinq sets (6-2, 63-7, 1-6, 6-4, 6-3)[24]. Il affronte ensuite le Polonais Hubert Hurkacz, qu'il bat en huitièmes de finale (6-2, 6-3, 3-6, 6-3) pour se qualifier en quarts de finale, une première pour lui en Grand Chelem[25]. Il y rencontre le jeune Danois Holger Rune qui fait de la résistance mais craque en quatre sets dans un match accroché, joué en session de nuit sur le court central (6-1, 4-6, 7-62, 6-3)[26]. Ce quart est également marqué par des tensions entre les deux hommes, le Norvégien reprochant à son cadet de vérifier trop de marques, ce à quoi Rune lui répond de se taire. À l'issue de la rencontre, la poignée de main est froide et Rune reproche par la suite à son adversaire de lui avoir crié « Yes! », en signe de victoire, dans le vestiaire, ce que Ruud conteste[27]. En demi-finale, il bat le Croate Marin Čilić en quatre sets pour rejoindre Rafael Nadal en finale[28]. Opposé au détenteur de treize titres dans ce tournoi, Ruud ne parvient pas à rivaliser avec son idole de jeunesse. Malgré une possibilité de mener 4-1 lors du deuxième set, il se fait rejoindre par Nadal et concède un troisième et dernier set blanc, après h 18 min de jeu (3-6, 3-6, 0-6)[29]. Malgré sa défaite, Ruud justifie son statut de top 10 mondial avec une première performance majeure dans un Grand Chelem et confirme sa prédominance sur terre battue. Il atteint le cinquième rang mondial à l'issue du tournoi[30].

Dans la foulée, il dispute en tant que tête de série numéro 1 le tournoi du Queen's sur gazon et perd au premier tour contre l'invité britannique Ryan Peniston en deux tie-breaks[31]. Il perd fin juin au deuxième tour de Wimbledon contre le Français Ugo Humbert en quatre sets (6-3, 2-6, 5-7, 4-6)[32]. Mi-juillet, il s'incline d'entrée au tournoi de Båstad, dont il est tenant du titre, contre l'Argentin Francisco Cerúndolo (4-6, 6-3, 5-7)[33]. Il se rattrape cependant en conservant son titre lors du tournoi de Gstaad en écartant en finale Matteo Berrettini à l'issue d'un match disputé (4-6, 7-64, 6-2)[34].

À l'US Open, il bat Matteo Berrettini en quart de finale et Karen Khachanov en demi-finale. Il dispute sa deuxième finale en Grand Chelem face au jeune Carlos Alcaraz. L'enjeu du match, en plus d'une première victoire dans un tournoi du Grand Chelem, est l'accession à la première place du classement ATP. C'est l'Espagnol qui s'impose. Casper Ruud se hisse quant à lui à la deuxième place du classement ATP à l'issue du tournoi.

Les semaines suivantes sont plus difficiles avec deux éliminations aux premiers tour des tournois de Tokyo et de Bâle[35] et en quarts de finale du tournoi de Séoul contre le Japonais Yoshihito Nishioka. Au Masters de Paris-Bercy , il bat Richard Gasquet puis il perd au tour suivant face à Lorenzo Musetti.

Qualifié pour le Masters, il finit premier de son groupe après avoir battu Félix Auger-Aliassime et Taylor Fritz. Déjà qualifié pour les demi-finales du tournoi, il perd face à Rafael Nadal le dernier match de poule. Il se hisse pour la première fois de sa carrière en finale du Masters en battant Andrey Rublev en demi-finale (6-2, 6-4). En finale, il s'incline contre Novak Djokovic en deux sets (7-5, 6-3), ce qui constitue sa troisième défaite en autant de finales dans les tournois majeurs. Son parcours au Masters de Turin lui permet toutefois de gagner une place au classement ATP. Il termine la saison à la troisième place mondiale[36].

2023. Résultats nuancés, 10e titre en carrière à Estoril, demi-finale à Rome, deuxième finale consécutive à Roland-Garros et sortie du top 10 en fin d'année modifier

Casper Ruud commence l'année par une défaite en entrée du tournoi d'Auckland contre le Serbe Laslo Djere (6-3, 3-6, 6-7) puis par une défaite au second tour de l'Open d'Australie contre Jenson Brooksby (3-6, 5-7, 7-6, 2-6)[37] après avoir battu le Tchèque Tomáš Macháč (6-3, 7-6, 6-7, 6-3)[38]. Il perd au même stade un mois plus tard à Acapulco. Il bat difficilement l'Argentin qualifié Guido Andreozzi (6-4, 4-6, 7-6) puis perd contre le Japonais lui aussi qualifié Taro Daniel (5-7, 6-2, 6-7). Il remporte un match et perd le suivant à Indian Wells (victoire sur l'Argentin Diego Schwartzman et défaite contre le qualifié Cristian Garín[39]) et Miami (victoire sur Ilya Ivashka, mais sortie contre le Néerlandais Botic van de Zandschulp), alors qu'il était finaliste l'année précédente.

Il remporte, en avril, le tournoi d'Estoril (ATP 250), son dixième titre sur le circuit ATP, en battant le Serbe Miomir Kecmanović (6-2, 7-6), ce qui lui permet de lancer sa saison sur terre battue avant de rejoindre le Masters de Monte-Carlo. Il bat auparavant sur sa route l'invité local João Sousa (4-6, 6-2, 6-2), le tenant du titre Sebastián Báez (6-3, 6-0) et le Français Quentin Halys (6-4, 3-6, 7-6)[40], novice à ce niveau.

Casper Ruud déçoit au Masters de Monte-Carlo, où il est éliminé en huitièmes de finale par le centième joueur mondial, Jan-Lennard Struff, en deux sets (1-6, 6-7), après avoir battu difficilement, en seizièmes de finales, Botic van de Zandschulp (7-5, 7-6)[41]. Il ne fait pas mieux à Barcelone, éliminé par l'Argentin Francisco Cerúndolo (6-7, 3-6)[42] après avoir sorti le jeune Américain Ben Shelton (6-2, 7-6), et à Madrid où il est est battu d'entrée par le qualifié italien Matteo Arnaldi, 105e mondial (3-6, 4-6)[43].

Début mai, il rebondit à Rome en sortant le Français Arthur Rinderknech (6-4, 6-0)[44], le Kazakh Alexander Bublik (6-1, 4-6, 7-6), le Serbe Laslo Djere (6-1, 6-3) et l'Argentin Francisco Cerúndolo (7-6, 6-4) pour arriver en demi-finale, son meilleur résultat depuis l'US Open 2022. Il affronte à ce stade Holger Rune, le jeune tombeur du numéro un mondial Novak Djokovic. Il perd le match (7-6, 4-6, 2-6)[45] mais rassure sur son niveau de jeu à quelques semaines de Roland-Garros.

Tête de série numéro 1 à Genève et tenant du titre, il gagne son premier match contre l'Américain Jeffrey John Wolf (6-3, 7-5) puis perd en quart de finale face au Chilien Nicolás Jarry (6-3, 6-7, 5-7), futur vainqueur, une semaine avant le Grand Chelem parisien. À Roland-Garros, il écarte dans des matchs serrés mais toujours maîtrisés le Suédois Elias Ymer (6-4, 6-3, 6-3)[46], l'Italien Giulio Zeppieri (6-3, 6-2, 4-6, 7-5)[47] et le Chinois Zhang Zhizhen (4-6, 6-4, 6-1, 6-4)[48]. En huitième de finale il prend sa revanche sur le Chilien Nicolás Jarry qui l'avait battu à Genève, dans un match très serré (7-6, 7-6, 7-5)[49]. Jusque-là épargné par les têtes de série, il fait face en quart de finale au Danois Holger Rune, dans une revanche du quart de l'année précédente, il s'impose pour la première fois face à un top 10 en Grand Chelem (6-1, 6-2, 3-6, 6-3)[50]. En demi-finale, il défait l'ancien no 2 mondial allemand Alexander Zverev (6-3, 6-4, 6-0)[51]. Pour sa troisième finale en Grand Chelem, il est opposé à Novak Djokovic, en quête d'un record de titres du Grand Chelem. Il perd la rencontre (6-7, 3-6, 5-7)[52].

Il ne joue aucun match sur gazon avant le tournoi de Wimbledon. Il y gagne un match face au qualifié français Laurent Lokoli (6-1, 5-7, 6-4, 6-3)[53] puis s'incline comme l'année précédente au second tour contre l'invité local Liam Broady (4-6, 6-3, 6-4, 3-6, 0-6), 142e mondial[54].

Tête de série numéro 1 au tournoi de Suède, à Båstad, il échoue en finale face au Russe Andrey Rublev (6-7, 0-6)[55], tête de série numéro 2. Dispensé de premier tour, il bat au second tour le Russe Alexander Shevchenko (6-2, 6-4), en quarts l'Autrichien Sebastian Ofner (6-3, 6-4) et en demi-finale l'Italien Lorenzo Musetti (6-3, 7-5), alors 16e mondial et tête de série numéro 3[56]. Il joue sa troisième finale de la saison contre le Russe Andrey Rublev, septième et s'incline (6-7, 0-6)[57]. Au Masters du Canada, mi-août, il sort le jeune Jiří Lehečka (7-6, 6-4) puis tombe au tour suivant au terme d'un match tendu contre l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (6-7, 6-4, 6-7)[58], futur demi-finaliste. À Cincinnati, il est éliminé d'entrée contre l'Australien qualifié Max Purcell (4-6, 6-3, 4-6)[59].

Il se rend fin août à l'US Open, durant lequel il doit défendre les points de sa finale de l'an passé qui aurait pu lui permettre de devenir numéro un. Il élimine d'abord le local Emilio Nava, qualifié (7-6, 3-6, 6-4, 7-6), sa 200e victoire sur le circuit ATP[60], mais s'incline en cinq sets au tour suivant contre le Chinois Zhang Zhizhen, qui prend sa revanche de Roland Garros (4-6, 7-5, 2-6, 6-0, 2-6)[61]. Il remporte pour la première fois de sa saison deux victoires consécutives sur dur à Pékin contre l'Allemand Jan-Lennard Struff (7-6, 6-3) et contre l'Argentin Tomás Martín Etcheverry qu'il renverse difficilement (1-6, 7-5, 7-6). Confronté au numéro deux mondial Carlos Alcaraz en quarts de finale, il cède logiquement en deux sets (4-6, 2-6)[62]. Il dispute mi-octobre pour la première fois de sa carrière le Masters 1000 de Shanghai et y bat Yoshihito Nishioka (7-5, 6-0) et l'Américain Christopher Eubanks (6-4, 6-2) avant de tomber contre le Hongrois Fábián Marozsán qui gagne ainsi son premier huitième de finale en Masters 1000 (6-7, 6-3, 4-6)[63].

Tête de série numéro deux à Tokyo, il élimine l'invité local Yosuke Watanuki (7-6, 6-3) mais déçoit encore en perdant le match suivant contre le qualifié Marcos Giron (3-6, 4-6). Il s'envole ensuite pour le Masters 1000 de Bercy mais subit une nouvelle défaite d'entrée contre l'Argentin Francisco Cerúndolo (5-7, 4-6), ce qui l'empêche de participer au Masters de fin d'année[64].

2024. 2e finale en Masters 1000 à Monte-Carlo, 1er titre ATP 500 à Barcelone et retour dans le top 10 modifier

Le Norvégien commence la saison par une victoire facile à l'Open d'Australie contre le vétéran Albert Ramos-Viñolas (6-1, 6-3, 6-1). Il sort ensuite difficilement le local Max Purcell, adepte du service volée (6-3, 65-7, 6-3, 3-6, 7-67) avant de tomber au troisième tour contre Cameron Norrie qui ne l'avait jamais battu auparavant (4-6, 7-67, 4-6, 3-6)[65].

Tête de série numéro quatre au tournoi de Cabo San Lucas, il ne laisse que des miettes à Marcos Giron (6-1, 6-0) et au Portugais Nuno Borges (6-3, 6-2) ; avant d'écarter en demi-finale le tenant du titre, Stéfanos Tsitsipás (6-4, 7-64). Il rencontre le surprenant Australien Jordan Thompson en finale qui le bat (3-6, 64-7) et remporte ainsi son premier titre en carrière[66]. Il joue une semaine plus tard une seconde finale à Acapulco, écartant difficilement l'Américain Christopher Eubanks (6-4, 65-7, 6-3), le Serbe Dušan Lajović (6-4, 7-5) puis renversant coup sur coup les jeunes Ben Shelton (67-7, 6-4, 6-4) sans laisser la moindre balle de break, fait marquant, à son adversaire, demi-finaliste à l'US Open en fin de saison passée et Holger Rune (3-6, 6-3, 6-4)[67], septième joueur mondial. Alors qu'il a l'opportunité de gagner son premier titre en ATP 500, il perd en finale contre le tenant du titre Alex de Minaur, déjà finaliste à Rotterdam quelques semaines auparavant (4-6, 4-6)[68].

Il enchaîne avec une nouvelle prestation convaincante à Indian Wells dont il atteint pour la première fois les quarts de finale en sortant le qualifié Lukáš Klein (6-4, 7-6), le jeune Français Arthur Fils (6-2, 6-4)[69], qui sort d'une tournée sud-américaine sur ocre puis un second Français, le vétéran Gaël Monfils dans un match disputé (3-6, 7-6, 6-4)[70]. Il rencontre en quarts de finale le dernier Américain du tournoi, Tommy Paul. Au terme d'un match décousu, il s'incline en trois sets (2-6, 6-1, 3-6)[71]. Il parvient en huitième de finale fin mars à Miami après des victoires contre le jeune Luca Van Assche (7-6, 1-6, 6-1)[72] et l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (6-3, 6-4) mais s'incline à ce stade contre le Chilien Nicolás Jarry (6-7, 3-6)[73].

Il défend début avril son titre à Estoril, pour le début de la tournée sur terre battue. Après des victoires faciles contre Botic van de Zandschulp (6-1, 6-2) et Márton Fucsovics (6-3, 6-2), il concède une surprenante défaite contre l'Espagnol Pedro Martínez qui gagne ainsi son premier match contre un joueur du top 10 (4-6, 6-4, 4-6). Il enchaîne avec le Masters de Monte-Carlo et se défait du Chilien Alejandro Tabilo (6-2, 6-4) et du Polonais Hubert Hurkacz, alors huitième joueur mondial. Il profite dans sa partie de tableau du forfait du numéro deux mondial Carlos Alcaraz pour le tournoi et rencontre le Français Ugo Humbert qu'il bat (6-3, 4-6, 6-1)[74]. En demi-finale, il affronte le numéro 1 mondial Novak Djokovic qu'il bat pour la première fois de sa carrière (6-4, 1-6, 6-4)[75]. Cette victoire lui permet de passer sixième mondial et de disputer sa deuxième finale en Masters 1000 en carrière. Opposé à Stéfanos Tsitsipás, déjà double vainqueur du tournoi, il ne fait pas le poids en finale, ne convertissant aucune balle de break et s'incline (1-6, 4-6)[76]. Une semaine plus tard, à l'Open de Barcelone, il élimine le Français Alexandre Müller (6-3, 6-4)[77], l'Australien Jordan Thompson (6-1, 6-4)[78] et l'Italien Matteo Arnaldi (6-4, 6-3) lors d'un match haché pour atteindre les demi-finales. Il y bat l'Argentin Tomás Martín Etcheverry (7-6, 6-4)[79] pour retrouver Stéfanos Tsitsipás en finale. Il prend sa revanche en deux sets (7-5, 6-3)[80], et remporte ainsi son premier titre en ATP 500 sans avoir perdu le moindre set pendant le tournoi.

Il enchaîne un quatrième tournoi consécutif à Madrid où il bat sans difficulté le Serbe Miomir Kecmanović (6-4, 6-1) et prend sa revanche sur Cameron Norrie (6-2, 6-4). Il est arrêté en huitièmes de finale par le Canadien Félix Auger-Aliassime (4-6, 5-7), qui rallie ainsi ses premiers quarts de finale en Masters 1000 depuis près d'un an. Attendu comme un des favoris à Rome, où il reste sur trois demi-finales sur ses trois dernières participations, il retrouve pour son premier match Miomir Kecmanović et perd cette fois la rencontre malgré le gain du premier set (6-0, 4-6, 4-6).

Palmarès modifier

Titres en simple modifier

12 titres en simple 0 G. Chelem 0 Masters 0 Masters 1000 1 ATP 500 11 ATP 250 0 JO
1 sur dur 0 sur gazon 11 sur terre battue 0 sur moquette
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 10-02-2020   Argentina OpenBuenos Aires ATP 250 596 135 $ Terre (ext.)   Pedro Sousa 6-1, 6-4 Parcours
2 16-05-2021   Gonet Geneva OpenGenève ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Denis Shapovalov 7-66, 6-4 Parcours
3 12-07-2021   Nordea OpenBåstad ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Federico Coria 6-3, 6-3 Parcours
4 19-07-2021   Swiss Open GstaadGstaad ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Hugo Gaston 6-3, 6-2 Parcours
5 26-07-2021   Generali Open KitzbühelKitzbühel ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Pedro Martínez 6-1, 4-6, 6-3 Parcours
6 27-09-2021   San Diego OpenSan Diego ATP 250 600 000 $ Dur (ext.)   Cameron Norrie 6-0, 6-2 Parcours
7 07-02-2022   Argentina OpenBuenos Aires ATP 250 602 250 $ Terre (ext.)   Diego Schwartzman 5-7, 6-2, 6-3 Parcours
8 15-05-2022   Gonet Geneva OpenGenève ATP 250 534 555  Terre (ext.)   João Sousa 7-63, 4-6, 7-61 Parcours
9 18-07-2022   EFG Swiss Open GstaadGstaad ATP 250 534 555  Terre (ext.)   Matteo Berrettini 4-6, 7-64, 6-2 Parcours
10 03-04-2023   Millenium Estoril OpenEstoril ATP 250 562 815  Terre (ext.)   Miomir Kecmanović 6-2, 7-63 Parcours
11 15-04-2024   Barcelona Open Banc SabadellBarcelone ATP 500 2 782 960  Terre (ext.)   Stéfanos Tsitsipás 7-5, 6-3 Parcours
12 19-05-2024   Gonet Geneva OpenGenève ATP 250 579 320 $ Terre (ext.)   Tomáš Macháč 7-5, 6-3 Parcours

Finales en simple modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 08-04-2019   Fayez Sarofim & Co. US Men's Clay Court ChampionshipHouston ATP 250 583 585 $ Terre (ext.)   Cristian Garín 7-64, 4-6, 6-3 Parcours
2 24-02-2020   Chile Dove Men+Care OpenSantiago ATP 250 604 010 $ Terre (ext.)   Thiago Seyboth Wild 7-5, 4-6, 6-3 Parcours
3 23-03-2022   Miami Open presented by ItaúMiami Masters 1000 8 584 055 $ Dur (ext.)   Carlos Alcaraz 7-5, 6-4 Parcours
4 22-05-2022   Roland-GarrosParis G. Chelem 21 256 800  Terre (ext.)   Rafael Nadal 6-3, 6-3, 6-0 Parcours
5 29-08-2022   US OpenFlushing Meadows G. Chelem 27 915 200 $ Dur (ext.)   Carlos Alcaraz 6-4, 2-6, 7-61, 6-3 Parcours
6 13-11-2022   Nitto ATP FinalsTurin Masters 14 750 000 $ Dur (int.)   Novak Djokovic 7-5, 6-3 Parcours
7 28-05-2023   Roland-GarrosParis G. Chelem 23 115 000  Terre (ext.)   Novak Djokovic 7-61, 6-3, 7-5 Parcours
8 17-07-2023   Nordea OpenBåstad ATP 250 562 815  Terre (ext.)   Andrey Rublev 7-63, 6-0 Parcours
9 19-02-2024   Mifel Tennis Open by Telcel OppoCabo San Lucas ATP 250 915 245 $ Dur (ext.)   Jordan Thompson 6-3, 7-64 Parcours
10 26-02-2024   Abierto Mexicano Telcel por HSBCAcapulco ATP 500 2 206 080 $ Dur (ext.)   Alex de Minaur 6-4, 6-4 Parcours
11 07-04-2024   Rolex Monte-Carlo MastersMonte-Carlo Masters 1000 5 950 575  Terre (ext.)   Stéfanos Tsitsipás 6-1, 6-4 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem modifier

Finales (3) modifier

Année Tournoi Adversaire en finale Score
2022 Roland-Garros   Rafael Nadal 3-6, 3-6, 0-6
2022 US Open   Carlos Alcaraz 4-6, 6-2, 61-7, 3-6
2023 Roland-Garros (2)   Novak Djokovic 61-7, 3-6, 5-7

En simple modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 2e tour (1/32)   D. Schwartzman 2e tour (1/32)   Albert Ramos 1er tour (1/64)   Guido Pella
2019 3e tour (1/16)   Roger Federer 1er tour (1/64)   John Isner 1er tour (1/64)   Jan-Lennard Struff
2020 1er tour (1/64)   Egor Gerasimov 3e tour (1/16)   Dominic Thiem Annulé 3e tour (1/16)   Matteo Berrettini
2021 1/8 de finale   Andrey Rublev 3e tour (1/16)   A. Davidovich Fokina 1er tour (1/64)   Jordan Thompson 2e tour (1/32)   B. van de Zandschulp
2022 Finale   Rafael Nadal 2e tour (1/32)   Ugo Humbert Finale   Carlos Alcaraz
2023 2e tour (1/32)   Jenson Brooksby Finale   Novak Djokovic 2e tour (1/32)   Liam Broady 2e tour (1/32)   Zhang Zhizhen
2024 3e tour (1/16)   Cameron Norrie

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double messieurs modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 2e tour (1/16)
  F. Delbonis
  G. Durán
1er tour (1/32)
  M. Arévalo
  Reyes-Varela
1/8 de finale
  O. Marach
  J. Melzer
2020 1er tour (1/32)
  R. Klaasen
  O. Marach
1er tour (1/32)
  John Peers
  M. Venus
Annulé
2021 2e tour (1/16)
  M. Arévalo
  M. Middelkoop
1er tour (1/32)
  A. Krajicek
  T. Sandgren
1/4 de finale
  M. Granollers
  H. Zeballos
1er tour (1/32)
  Hugo Nys
  Rinderknech
2022 2e tour (1/16)
  L. Glasspool
  H. Heliövaara
2023 2e tour (1/16)
Forfait

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000 modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2017 1er tour
  Lu Yen-hsun
1er tour
  J.-L. Struff
2019 1er tour
  F. Auger
1/8 de finale
  J. M. del Potro
1er tour
  Guido Pella
1er tour
  A. Mannarino
2020 n.o. n.o. n.o. n.o. 1/2 finale
  N. Djokovic
n.o. 1er tour
  D. Schwartzman
n.o. 1er tour
  U. Humbert
2021 1/8 de finale
  D. Schwartzman
1/2 finale
  A. Rublev
1/2 finale
  M. Berrettini
1/4 de finale
  S. Tsitsipás
1/4 de finale
  A. Zverev
n.o. 1/4 de finale
  A. Zverev
2022 3e tour
  N. Kyrgios
Finale
  C. Alcaraz
1/8 de finale
  G. Dimitrov
2e tour
  D. Lajović
1/2 finale
  N. Djokovic
1/2 finale
  H. Hurkacz
2e tour
  B. Shelton
n.o. 1/8 de finale
  L. Musetti
2023 3e tour
  C. Garín
3e tour
  v. d. Zandschulp
1/8 de finale
  J.-L. Struff
2e tour
  M. Arnaldi
1/2 finale
  H. Rune
1/8 de finale
  A. Davidovich
2e tour
  M. Purcell
1/8 de finale
  F. Marozsán
2e tour
  F. Cerúndolo
2024 1/4 de finale
  T. Paul
1/8 de finale
  N. Jarry
Finale
  S. Tsitsipás
1/8 de finale
  F. Auger
2e tour
  M. Kecmanović

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Parcours au Masters modifier

Année Lieu Résultat Tour Adversaires Victoire / Défaite Scores
2021 Turin Demi-finale RR
RR
RR
Demi-finale
Novak Djokovic
Cameron Norrie
Andrey Rublev
Daniil Medvedev
Défaite
Victoire
Victoire
Défaite
64-7, 2-6
1-6, 6-3, 6-4
2-6, 7-5, 7-65
4-6, 2-6
2022 Turin Finale RR
RR
RR
Demi-finale
Finale
Félix Auger-Aliassime
Taylor Fritz
Rafael Nadal
Andrey Rublev
Novak Djokovic
Victoire
Victoire
Défaite
Victoire
Défaite
7-64, 6-4
6-3, 4-6, 7-66
5-7, 5-7
6-2, 6-4
5-7, 3-6

Confrontations avec ses principaux adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires (6 confrontations minimum et avoir été membre du top 10). Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Joueur Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Novak Djokovic 1 6 1 5 16,7[81] victoire (6-4, 1-6, 6-4) au Masters de Monte-Carlo 2024
  Andrey Rublev 5 7 2 5 28,6[82] défaite (63-7, 0-6) au tournoi de Båstad 2023
  Diego Schwartzman 8 9 4 5 44,4[83] victoire (6-2, 6-3) au Masters d'Indian Wells 2023
  Matteo Berrettini 6 7 4 3 57,1[84] défaite (4-6, 4-6) à la United Cup 2023
  Holger Rune 4 7 6 1 85,7[85] victoire (3-6, 6-3, 6-4) au tournoi d'Acapulco 2024

Victoires sur le top 10 modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Masters 1000
ATP 500
ATP 250
Coupe Davis / ATP Cup
# C.R. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 34   Rome 2020 Terre battue   Matteo Berrettini no 8 1/4 4-6, 6-3, 7-65
2 no 27   Monte-Carlo 2021 Terre battue   Diego Schwartzman no 9 1/16 6-3, 6-3
3 no 22   Madrid 2021 Terre battue   Stéfanos Tsitsipás no 5 1/8 7-64, 6-4
4 no 8   Masters 2021 Dur (int.)   Andrey Rublev no 5 Poules 2-6, 7-5, 7-65
5 no 8   Miami 2022 Dur (ext.)   Alexander Zverev no 4 1/4 6-3, 1-6, 6-3
6 no 7   Montréal 2022 Dur (ext.)   Félix Auger-Aliassime no 9 1/4 6-1, 6-2
7 no 4   Masters 2022 Dur (int.)   Félix Auger-Aliassime no 6 Poules 7-64, 6-4
8   Taylor Fritz no 9 Poules 6-3, 4-6, 7-66
9   Andrey Rublev no 7 1/2 6-2, 6-4
10 no 4   Roland-Garros 2023 Terre battue   Holger Rune no 6 1/4 6-1, 6-2, 3-6, 6-3
11 no 11   Acapulco 2024 Dur (ext.)   Holger Rune no 7 1/2 3-6, 6-3, 6-4
12 no 10   Monte-Carlo 2024 Terre battue   Hubert Hurkacz no 8 1/8 6-4, 6-2
13   Novak Djokovic no 1 1/2 6-4, 1-6, 6-4
14 no 6   Barcelone 2024 Terre battue   Stéfanos Tsitsipás no 7 Finale 7-5, 6-3

Classements ATP en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année201520162017201820192020202120222023
Rang en simple1126  231  141  113  54  27  8  3  11
Rang en double944  1168  509  227  188  177582

Source : (en) Classements de Casper Ruud sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références modifier

  1. a b et c Thomas Pradon, « Casper Ruud, un Norvégien sur les traces de son père », sur tennisactu.net,
  2. Casper Ruud, « Open « Casper Ruud » », sur casper-ruud.com,
  3. Fabien Mulot, « À 17 ans, le Norvégien Casper Ruud remporte à Séville le premier Challenger qu'il dispute », sur L'Équipe,
  4. « Casper Ruud futur 133ème mondial à 18 ans », sur tennisactu.net,
  5. Pascal Dronne, « Roland-Garros : l'adversaire de Roger Federer, Casper Ruud, dispute le 3e tour vingt ans après son père Christian », sur L'Équipe,
  6. « Ruud, victoire historique », sur Sports.fr, (consulté le )
  7. « Buenos Aires : Casper Ruud bat Pedro Sousa et remporte son premier titre ATP », sur lequipe.fr (consulté le )
  8. « Casper Ruud domine le tenant du titre Fabio Fognini et rejoint le dernier carré », sur Eurosport,
  9. « Casper Ruud qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 de Madrid », sur L'Équipe,
  10. « Casper Ruud remporte le deuxième titre de sa carrière à Genève face à Denis Shapovalov », sur L'Équipe,
  11. « Alejandro Davidovich Fokina vainqueur d'un duel phénoménal face à Casper Ruud à Roland-Garros », sur L'Équipe,
  12. « Casper Ruud s'impose à l'Open de Kitzbühel », sur lequipe.fr,
  13. (en) « Ruud First Norwegian To Crack Top 10 », sur atptour.com,
  14. (en) « Ruud Rolls Past Norrie In San Diego For Tour-Leading Fifth Title Of 2021 », sur atptour.com,
  15. « ATP Finals 2021 : Casper Ruud dernier qualifié pour les demi-finales après sa victoire sur Andrey Rublev (2-6, 7-5, 7-6) », sur Eurosport,
  16. (en) Dzevad Mesic, « Casper Ruud explains decision to withdraw late from Australian Open », sur tennisworldusa.org,
  17. « Miami : Casper Ruud stoppe Alexander Zverev et se qualifie pour la demi-finale du Masters 1000 », sur France Info,
  18. « Carlos Alcaraz domine Casper Ruud en finale à Miami et remporte son premier Masters 1000 », sur lequipe.fr,
  19. « Ruud titré après un énorme combat face à Sousa », sur sport365.fr,
  20. Vincent Audy, « Roland-Garros : Djokovic, Nadal et Alcaraz dans la même partie de tableau, les Français pas épargnés », sur sudouest.fr,
  21. Rémi Bourrieres, « Rune, du bas de tableau vers le haut de l'affiche ? », sur rolandgarros.com,
  22. Grégoire Allain, « Fin de carrière pour Jo-Wilfried Tsonga, battu au premier tour de Roland-Garros », sur lequipe.fr,
  23. Maxime Battistella, « Eurosport Roland-Garros : Casper Ruud maîtrise Emil Ruusuvuori (6-3, 6-4, 6-2) et file au 3e tour », sur eurosport.fr,
  24. « Roland-Garros - Simple messieurs - Ruud se sort du piège Sonego », sur eurosport.fr,
  25. « Roland-Garros: Casper Ruud sort Hubert Hurkacz et file en quarts de finale », sur lesoir.be,
  26. « Roland Garros. Casper Ruud maîtrise Holger Rune et file en demi-finale », sur ouest-france.fr,
  27. « Roland-Garros : entre Casper Ruud et Holger Rune, ce fut chaud », sur lequipe.fr,
  28. « Roland-Garros : le Norvégien Casper Ruud rejoint Nadal en finale », sur lepoint.fr,
  29. « Vainqueur de Casper Ruud, Rafael Nadal remporte son 14e Roland-Garros, son 22e titre du Grand Chelem », sur lequipe.fr,
  30. « Daniil Medvedev redevient numéro 1 mondial au classement ATP, Novak Djokovic 3e », sur lequipe.fr,
  31. (en) « Britain’s Ryan Peniston enjoys dream Queen’s debut to shock Casper Ruud », sur The Independent, (consulté le )
  32. « Ugo Humbert s'offre Casper Ruud au deuxième tour de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  33. « Tennis - ATP - Bastad : Ruud perd son titre », sur Sport 365, (consulté le )
  34. « Casper Ruud s'impose face à Matteo Berrettini et remporte le tournoi de Gstaad », sur L'Équipe,
  35. « Stan Wawrinka s'offre Casper Ruud au premier tour à Bâle », sur L'Équipe (consulté le )
  36. « Novak Djokovic égale le record de titres aux Masters ATP détenu par Roger Federer », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  37. « Casper Ruud éliminé dès le 2e tour de l'Open d'Australie par Jenson Brooksby », sur L'Équipe (consulté le )
  38. « Casper Ruud s'en sort au premier tour de l'Open d'Australie après plus de trois heures de match contre Tomas Machac », sur L'Équipe (consulté le )
  39. « Nouvelle déception pour Casper Ruud, éliminé dès le 3e tour à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  40. « Quentin Halys battu en demi-finale par Casper Ruud à Estoril », sur L'Équipe (consulté le )
  41. « Casper Ruud s'impose contre Botic Van De Zandschulp au 2e tour du Masters 1000 de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  42. « Casper Ruud éliminé par Francisco Cerundolo au deuxième tour à Barcelone », sur L'Équipe (consulté le )
  43. « Casper Ruud surpris par Matteo Arnaldi au 2e tour du Masters 1000 de Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  44. « Arthur Rinderknech éliminé par Casper Ruud au Masters 1000 de Rome », sur L'Équipe (consulté le )
  45. « Holger Rune premier finaliste du Masters 1000 de Rome après sa victoire contre Casper Ruud », sur L'Équipe (consulté le )
  46. « Casper Ruud franchit facilement le premier tour de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  47. « Casper Ruud lâche un set au deuxième tour de Roland-Garros face au qualifié italien Giulio Zeppieri », sur L'Équipe (consulté le )
  48. « Casper Ruud atteint les huitièmes de finale de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  49. « Casper Ruud en quarts de finale à Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  50. « Casper Ruud maîtrise Holger Rune en quatre sets et se qualifie pour les demies à Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  51. « Impérial face à Alexander Zverev, Casper Ruud s'offre une deuxième finale d'affilée à Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  52. « Novak Djokovic domine Casper Ruud et devient le seul homme à 23 titres en Grand Chelem », sur L'Équipe (consulté le )
  53. « Casper Ruud trop fort pour Laurent Lokoli au premier tour de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  54. « Casper Ruud éliminé dès le 2e tour de Wimbledon par Liam Broady, 142e joueur mondial », sur L'Équipe (consulté le )
  55. « Casper Ruud nettement dominé par Andrey Rublev en finale de l'open de Båstad », sur L'Équipe (consulté le )
  56. « Casper Ruud écarte Lorenzo Musetti et se qualifie pour la finale de l'open de Båstad », sur L'Équipe (consulté le )
  57. « Tennis : Rublev domine Ruud et remporte le tournoi de Bastad », sur LEFIGARO, (consulté le )
  58. « Casper Ruud éliminé par Alejandro Davidovich Fokina en huitièmes de finale à Toronto », sur L'Équipe (consulté le )
  59. « Casper Ruud sorti dès son entrée en lice à Cincinnati par Max Purcell », sur L'Équipe (consulté le )
  60. « Casper Ruud obtient sa 200e victoire à l'US Open 2023 », sur ATP (consulté le )
  61. « Casper Ruud, finaliste en 2022, éliminé dès le 2e tour de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  62. « Alcaraz-Sinner et Zverev-Medvedev : du très lourd en demi-finales à Pékin », sur L'Équipe (consulté le )
  63. « Casper Ruud et Jannik Sinner éliminés en huitièmes de finale à Shanghai », sur L'Équipe (consulté le )
  64. « Francisco Cerundolo domine Casper Ruud au deuxième tour du Rolex Paris Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  65. « Cameron Norrie dispose de Casper Ruud et se qualifie pour les huitièmes à Melbourne », sur L'Équipe (consulté le )
  66. « Jordan Thompson s'offre Casper Ruud en finale de Los Cabos et remporte son premier titre ATP », sur L'Équipe (consulté le )
  67. « Alex de Minaur et Casper Ruud en finale du tournoi d'Acapulco », sur L'Équipe (consulté le )
  68. « Alex De Minaur domine Casper Ruud et conserve son titre à Acapulco », sur L'Équipe (consulté le )
  69. « Arthur Fils battu par Casper Ruud à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  70. « Gaël Monfils éliminé par Casper Ruud en huitièmes de finale à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  71. « Tommy Paul écarte Casper Ruud et se qualifie pour les demi-finales du BNP Paribas Open Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  72. « Luca Van Assche s'incline en trois sets contre Casper Ruud à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  73. « Jarry écarte Ruud et rejoint Medvedev en quarts de finale », sur L'Équipe (consulté le )
  74. « Ugo Humbert stoppé par Casper Ruud en quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  75. « Casper Ruud s'offre Novak Djokovic et une finale au Masters 1000 de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  76. « Stefanos Tsitsipas domine Casper Ruud en finale et s'impose à Monte-Carlo pour la 3e fois », sur L'Équipe (consulté le )
  77. « Open de Barcelone : Casper Ruud en maîtrise face à Alexandre Müller », sur L'Équipe (consulté le )
  78. « Casper Ruud rejoint les quarts de finale du tournoi de Barcelone », sur L'Équipe (consulté le )
  79. « Casper Ruud se qualifie pour la finale du tournoi ATP 500 de Barcelone », sur L'Équipe (consulté le )
  80. « Casper Ruud prend sa revanche sur Stefanos Tsitsipas en finale de l'ATP 500 de Barcelone », sur L'Équipe (consulté le )
  81. (en) « Confrontations Ruud vs. Djokovic », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  82. (en) « Confrontations Ruud vs. Rublev », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  83. (en) « Confrontations Ruud vs. Schwartzman », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  84. (en) « Confrontations Ruud vs. Berrettini », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  85. (en) « Confrontations Ruud vs. Rune », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Simple
Rang Évolution Nom Points
1     Novak Djokovic 9 860
2     Jannik Sinner 8 770
3     Carlos Alcaraz 7 300
4     Alexander Zverev 6 345
5     Daniil Medvedev 6 295
6     Andrey Rublev 4 700
7     Casper Ruud 4 185
8     Hubert Hurkacz 3 885
9     Stéfanos Tsitsipás 3 700
10     Grigor Dimitrov 3 615
Double
Rang Évolution Nom Points
T1     Marcel Granollers 8 130
T1     Horacio Zeballos 8 130
3     Matthew Ebden 7 390
4     Rohan Bopanna 7 210
5     Joe Salisbury 6 630
6     Rajeev Ram 6 585
7     Ivan Dodig 6 230
8     Austin Krajicek 6 140
9     Wesley Koolhof 6 120
10     Neal Skupski 4 700