Ouvrir le menu principal

Sergi Bruguera

joueur de tennis espagnol
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bruguera (homonymie) et Torner.
Sergi Bruguera
Carrière professionnelle
1988 – 2002
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (47 ans)
Drapeau : Espagne Barcelone
Taille 1,88 m (6 2)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneurs Luis Bruguera
Paul Dorochenko
Gains en tournois 11 632 199 $
Palmarès
En simple
Titres 14
Finales perdues 21
Meilleur classement 3e (01/08/1994)
En double
Titres 3
Finales perdues 0
Meilleur classement 49e (06/05/1991)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 V(2) 1/8 1/8
Double - 1/8 - 1/4
Médailles olympiques
Simple 1
Titres par équipe nationale
World Team Cup 1 (1992)

Sergi Bruguera Torner, né le à Barcelone, est un ancien joueur de tennis espagnol professionnel.

Sommaire

BiographieModifier

Il s'impose comme l'un des meilleurs joueurs sur terre battue lors de ses deux victoires à Roland-Garros en 1993 et 1994.

En 1993, après avoir écarté en 60 minutes (record du tournoi) Thierry Champion en lui infligeant un 6-0, 6-0, 6-0 (le 5e et dernier en date de l'ère Open) il parvient en finale après avoir sorti notamment Pete Sampras (no 1 mondial) et Andreï Medvedev (no 12 mondial). Loin d'être favori face au numéro 2 mondial et tenant du titre Jim Courier, il s'impose en 5 sets au cours d'une finale accrochée (6-4, 2-6, 6-2, 3-6, 6-3).

Il conserve son titre un an plus tard face à son compatriote Alberto Berasategui 6-3, 7-5, 2-6, 6-1. Il atteint alors la 3e place mondiale.

Après un passage à vide de deux années (à l'exception d'une médaille d'argent obtenue aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996), il parvient de nouveau à se qualifier pour la finale de Roland-Garros en 1997, mais il est battu par Gustavo Kuerten. Il n'a jamais brillé dans les autres tournois du Grand Chelem.

Sergi Bruguera joua un rôle de pionnier pour les joueurs de tennis espagnols puisque nombreux sont ceux qui s'imposeront ensuite également aux Internationaux de France de tennis : Carlos Moyà, Albert Costa, Juan Carlos Ferrero et Rafael Nadal.

Depuis février 2014[1], il est le nouveau co-entraîneur de Richard Gasquet (avec Sébastien Grosjean) en remplaçant Riccardo Piatti.

En octobre 2017, il devient capitaine de l'équipe d'Espagne de Coupe Davis.

PalmarèsModifier

En simple messieursModifier

En double messieursModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1989 1/8 de finale   R. Agenor 1er tour (1/64)   A. Mansdorf 1er tour (1/64)   L. Shiras
1990 2e tour (1/32)   M. Pernfors 2e tour (1/32)   J. Svensson 2e tour (1/32)   B. Shelton 2e tour (1/32)   A. Mansdorf
1991 1er tour (1/64)   G. Ivanišević 2e tour (1/32)   O. Camporese 2e tour (1/32)   J. Sánchez
1992 1er tour (1/64)   I. Lendl 2e tour (1/32)   W. Ferreira
1993 1/8 de finale   J. Courier Victoire   J. Courier 1er tour (1/64)   J. Sánchez
1994 Victoire   A. Berasategui 1/8 de finale   M. Chang 1/8 de finale   T. Muster
1995 1/2 finale   M. Chang 2e tour (1/32)   D. Vacek
1996 2e tour (1/32)   P. Sampras 3e tour (1/16)   T. Muster
1997 3e tour (1/16)   T. Enqvist Finale   G. Kuerten 1/8 de finale   M. Ríos
1998 1er tour (1/64)   K. Kučera 1er tour (1/64)   H. Gumy 2e tour (1/32)   O. Gross
1999
2000 1er tour (1/64)   J. Balcells
2001 1er tour (1/64)   D. Prinosil 2e tour (1/32)   M. Russell 1er tour (1/64)   T. Dent 1er tour (1/64)   C. Rochus

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1990 1/8 de finale
  N. Pereira
  J. Stoltenberg
  T. Woodbridge
1/4 de finale
  T. Carbonell
  P. Annacone
  D. Wheaton
1991 1er tour (1/32)
  T. Carbonell
  L. Mattar
  J. Oncins

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[2] Canada Cincinnati Stockholm puis Essen puis Stuttgart[3] Paris
1990 1/8 de finale
  S. Edberg
2e tour
  J. Tarango
2e tour
  J. Aguilera
2e tour
  J. Gunnarsson
1er tour
  M. Gustafsson
1er tour
  R. Reneberg
1/2 finale
  S. Edberg
1991 2e tour
  E. Sánchez
1/8 de finale
  C. Caratti
Victoire
  Bo. Becker
1/2 finale
  A. Mancini
1/8 de finale
  M. Koevermans
2e tour
  R. Reneberg
1/8 de finale
  P. Korda
1992 1/4 de finale
  M. Stich
3e tour
  J. Stark
2e tour
  G. Prpić
1/8 de finale
  J. Courier
1er tour
  R. Krajicek
2e tour
  W. Masur
1993 1er tour
  B. Gilbert
Victoire
  C. Pioline
1/4 de finale
  J. Courier
1/8 de finale
  J. Svensson
2e tour
  A. Boetsch
1994 2e tour
  A. Krickstein
3e tour
  J. Grabb
Finale
  A. Medvedev
1/4 de finale
  A. Agassi
1/8 de finale
  D. Wheaton
1/4 de finale
  I. Kafelnikov
1/2 finale
  A. Agassi
1995 1/4 de finale
  A. Gaudenzi
Finale
  T. Muster
1/2 finale
  G. Ivanišević
1/8 de finale
  M. Washington
2e tour
  R. Furlan
1/4 de finale
  T. Muster
1/8 de finale
  W. Ferreira
1996 3e tour
  R. Krajicek
2e tour
  F. Mantilla
1er tour
  R. Krajicek
1/4 de finale
  I. Kafelnikov
1er tour
  P. Rafter
1er tour
  S. Lareau
1er tour
  C. Pioline
1997 1er tour
  A. O'Brien
Finale
  T. Muster
1/8 de finale
  F. Santoro
1/8 de finale
  K. Alami
1/4 de finale
  A. Medvedev
1/4 de finale
  A. Costa
2e tour
  F. Santoro
1/8 de finale
  G. Raoux
1998 2e tour
  A. Agassi
2e tour
  D. van Scheppingen
2e tour
  F. Santoro
1er tour
  M. Norman
1/8 de finale
  À. Corretja
1999
2000
2001 1er tour
  A. Calatrava
1er tour
  J. C. Ferrero
2e tour
  S. Grosjean
1er tour
  J. C. Ferrero

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et référencesModifier

  1. « Gasquet avec Bruguera » (consulté le 10 juillet 2015)
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995) et de Stuttgart (1996-2001) se sont succédé.

Voir aussiModifier