Ouvrir le menu principal

Patrick Proisy

joueur de tennis français

Patrick Proisy
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (69 ans)
Évreux
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitier
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 3
Meilleur classement 23e (23/08/1973)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 F(1) 1/32 1/32
Double 1/4 1/8 1/16 1/16
Mixte - 1/4 - 1/16

Patrick Proisy, né le à Évreux, est un ancien joueur de tennis professionnel français.

Il est finaliste à Roland-Garros en 1972.

Sommaire

BiographieModifier

Fils d'un notaire, il fait ses études au lycée d'Évreux.

Après sa carrière de joueur de tennis marqué par sa finale à Roland-Garros, il devient directeur de la filiale française du groupe de management sportif américain IMG McCormack. À la suite du rachat du club de football du Racing Club de Strasbourg Alsace par cette société en 1997, il est aussi président du club strasbourgeois jusqu'en 2003. En 2016, il sera condamné à de la prison avec sursis pour des irrégularités sur des transferts de joueurs pendant cette présidence du club de Strasbourg[1].

Il est ensuite candidat à la présidence de la Fédération française de tennis.

Il a épousé en premières noces Marion Cristiani, sœur du chanteur Hervé Cristiani connu pour son célèbre tube « Il est libre Max ». Ensemble ils ont eu une fille, Daphnée, née en mars 1969. Il a épousé en secondes noces Nathalie Noah, l'une des deux sœurs de Yannick Noah. Ensemble ils ont eu trois enfants : Sébastien (né en 1983)[2], Thomas (né en 1992)[3] et Amandine.

Philippe Proisy, son frère, est l'architecte du centre de formation du Racing Club de Strasbourg.

CarrièreModifier

En 1980, il bat José Higueras, alors membre du top 10 mondial au 1er tour de Monte Carlo et en 1975 à Bournemouth, il bat Ilie Năstase no 7 mondial, mais par disqualification 4-5[4].

En 1972, il atteint la finale de Roland-Garros. Tête de série no 9, il bat en 1/8 Ian Fletcher qui avait battu le no 8 Željko Franulović, en quart il bat Jan Kodeš tête de série no 1 puis en demie le no 4 Manuel Orantes. Grand spécialiste de la terre battue, l’espagnol est alors en pleine confiance avec ses victoires récentes aux internationaux d’Italie contre Kodes et à Bruxelles contre Gimeno. C’est grâce à un style vif et très offensif que le français bouscule l’espagnol tout au long du match. En finale, c'est Andrés Gimeno no 6, tombeur de Stan Smith no 3, qui remporte le combat. Le public parisien apprécie particulièrement la maestria au filet du français qui remporte la première manche. Gimeno répond à ce beau jeu d’attaque par des passing shots qui vont faire la différence au fur et à mesure du déroulement du match. Fort de ce sens naturel de l’offensive, Patrick Proisy atteint la demi-finale de l’open d’Australie six mois plus tard, perdant seulement contre le futur vainqueur de l’épreuve, John Newcombe.

PalmarèsModifier

Titres en simple (2)Modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 10-12-1972   Tournoi de tennis de PerthPerth NC $ Gazon (ext.)   Wanaro N'Godrella 7-5, 6-4, 6-3[5]
2 11-07-1977   Tournoi de tennis des Pays-BasHilversum 75 000 $ Terre (ext.)   Lito Álvarez 6-0, 6-2, 6-0

Finales en simple (3)Modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 22-05-1972   Roland-GarrosParis G. Chelem NC $ Terre (ext.)   Andrés Gimeno 4-6, 6-3, 6-1, 6-1 Parcours
2 12-05-1975   Coca-Cola British Hard CourtBournemouth Grand Prix NC $ Terre (ext.)   Manuel Orantes 6-3, 4-6, 6-2, 7-5
3 03-05-1976   Tournoi de tennis de FlorenceFlorence NC $ Terre (ext.)   Paolo Bertolucci 6-7, 2-6, 6-3, 6-2, 10-8

Finale en double (1)Modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 16-04-1973   Tournoi de tennis de Monte-Carlo
 Monte-Carlo
Championship Series 20 000 $ Terre (ext.)   Juan Gisbert
  Ilie Năstase
  Georges Goven 6-2, 6-2, 6-2

AutresModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1968 2e tour (1/32)   H. Fitzgibbon n.o.
1969 1er tour (1/64)   D. Ralston 1er tour (1/64)   R. Holmberg n.o.
1970 1er tour (1/64)   I. Năstase 1er tour (1/64)   J.-C. Barclay n.o.
1971 1/4 de finale   J. Kodeš 2e tour (1/32)   A. Ashe 1er tour (1/64)   B. Seewagen n.o.
1972 2e tour (1/16)   J. Cooper Finale   A. Gimeno 2e tour (1/32)   P. Cramer 2e tour (1/32)   R. Ramírez n.o.
1973 1/2 finale   J. Newcombe 1er tour (1/64)   T. Gorman 1er tour (1/64)   S. Smith n.o.
1974 3e tour (1/16)   R. Ramírez 2e tour (1/32)   A. Panatta n.o.
1975 3e tour (1/16)   O. Parun 1er tour (1/64)   M. Riessen 1er tour (1/64)   A. Pattison n.o.
1976 2e tour (1/32)   W. Fibak 1er tour (1/64)   R. Lewis 1er tour (1/64)   R. Ramírez n.o.
1977 2e tour (1/32)   B.C. Mottram 2e tour (1/32)   R. Moore
1978 n.o. 2e tour (1/32)   R. Cano
1979 n.o. 1er tour (1/64)   P. Dominguez
1980 n.o. 1er tour (1/64)   P. McNamee
1981 n.o. 2e tour (1/32)   I. Năstase

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1968 1er tour (1/32)
  C. Duxin
  Phillips-Moore
  C. Richey
n.o.
1969 2e tour (1/32)
  Dominguez
  Carmichael
  I. El Shafei
1er tour (1/32)
  J-P. Courcol
  R. Howe
  M. Orantes
n.o.
1970 3e tour (1/16)
  Montrenaud
  Mulligan
  Pietrangeli
1er tour (1/32)
  Montrenaud
  A. Muñoz
  M. Orantes
n.o.
1971 1er tour (1/64)
  G. Goven
  C. Bovett
  Seewagen
2e tour (1/16)
  G. Goven
  I. Năstase
  I. Țiriac
2e tour (1/16)
  Chanfreau
  Alexander
  P. Dent
n.o.
1972 1/4 de finale
  Dominguez
  D. Crealy
  A. Stone
1/8 de finale
  Dominguez
  Likhachev
  Metreveli
1er tour (1/32)
  Dominguez
  J. Austin
  S. Mayer
1er tour (1/32)
  Dominguez
  T. Okker
  M. Riessen
n.o.
1973 1/4 de finale
  Dominguez
  Alexander
  P. Dent
n.o.
1974 1er tour (1/32)
  Barclay
  J. Higueras
  Mandarino
n.o.
1975 2e tour (1/16)
  G. Goven
  Deblicker
  Naegelen
1er tour (1/32)
  N'Godrella
  J. Bartlett
  J. Kuki
n.o.
1976 2e tour (1/16)
  F. Jauffret
  J. Delaney
  S. Menon
n.o.
1977 1/8 de finale
  Deblicker
  B. Hewitt
  I. Năstase
1978 n.o. 1er tour (1/32)
  Deblicker
  J. Kodeš
  T. Šmíd
1979 n.o. 1er tour (1/32)
  B. Fritz
  B. Balleret
  J. Thamin
1980 n.o. 1er tour (1/32)
  Dominguez
  Günthardt
  L. Sanders
1981 n.o. 1er tour (1/32)
  Deblicker
  Günthardt
  B. Sisson

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier