Ouvrir le menu principal

Àlex Corretja

joueur de tennis espagnol

Àlex Corretja
Image illustrative de l’article Àlex Corretja
Carrière professionnelle
1991 – 2005
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (45 ans)
Barcelone
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Gains en tournois 10 411 354 $
Palmarès
En simple
Titres 17
Finales perdues 13
Meilleur classement 2e (1er février 1999)
En double
Titres 3
Finales perdues 4
Meilleur classement 50e (9 juin 1997)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 F(2) 1/32 1/4
Double 1/8 - 1/8 1/8
Médailles olympiques
Double 1
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (2000)

Àlex Corretja Verdegay, né le à Barcelone, est un joueur de tennis espagnol professionnel de 1991 à 2005 et devenu entraîneur.

Sommaire

Carrière de joueurModifier

Très à l'aise sur terre battue, il fut notamment deux fois finaliste aux Internationaux de France de tennis, en 1998 (battu par son compatriote Carlos Moyà) et en 2001 (battu par Gustavo Kuerten). Il remporta le Masters en 1998 et la Coupe Davis avec l'Espagne en 2000.

Il réussit l'exploit de battre Pete Sampras sur gazon, en Coupe Davis 2002, c'est le dernier match de l'Américain dans cette compétition et aussi l'unique sur cette surface. En 1996, à l'US Open, il perd un match très disputé face à Sampras (7-65, 5-7, 5-7, 6-4, 7-67) où l'Américain était malade. Il bat également Sampras en demi-finale du Masters de 1998, qu'il a remporté.

Style de jeuModifier

Corretja est un joueur très résistant, expert du jeu sur terre battue. Il possède un jeu très complet, repoussant son adversaire par des coups très liftés notamment en revers. Il possède un service très puissant en première balle et souvent kické vers l'extérieur en seconde balle. Il n'hésite pas à enchaîner le service-volée de temps en temps pour brouiller les pistes. Corretja est aussi un excellent joueur de dur, puisqu'il a remporté le Masters en 1998.

Au niveau technique, Corretja est un joueur adoptant des prises très fermées des deux côtés. Sa préparation est très ample en revers, ce qui lui permet d'atteindre des angles étonnants, notamment grâce à son revers croisé.

Après-carrièreModifier

Corretja a été entraîneur d'Andy Murray d'avril 2008 à mars 2011. Il est ensuite capitaine de l'équipe d'Espagne de Coupe Davis de 2012, où il succède à Albert Costa, à 2013[1]. C'est Carlos Moyà qui lui succède.

PalmarèsModifier

En simple messieursModifier

En double messieursModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1992 1er tour (1/64)   A. Mancini 1er tour (1/64)   T. Woodbridge
1993 1er tour (1/64)   M. Larsson 1er tour (1/64)   T. Muster
1994 3e tour (1/16)   G. Ivanišević 2e tour (1/32)   R. Fromberg 1er tour (1/64)   T. Enqvist
1995 1/8 de finale   I. Kafelnikov 2e tour (1/32)   A. Agassi
1996 2e tour (1/32)   I. Kafelnikov 2e tour (1/32)   F. Mantilla 2e tour (1/32)   J. Hlasek 1/4 de finale   P. Sampras
1997 2e tour (1/32)   G. Schaller 1/8 de finale   F. Dewulf 3e tour (1/16)   R. Krajicek
1998 3e tour (1/16)   C. Pioline Finale   C. Moyà 1er tour (1/64)   J. Gimelstob 1/8 de finale   C. Moyà
1999 2e tour (1/32)   C. Ruud 1/4 de finale   F. Meligeni 1er tour (1/64)   W. Arthurs
2000 2e tour (1/32)   L. Hewitt 1/4 de finale   J. C. Ferrero 3e tour (1/16)   C. Moyà
2001 Finale   G. Kuerten 3e tour (1/16)   A. Roddick
2002 1er tour (1/64)   J. Blake 1/2 finale   A. Costa 3e tour (1/16)   A. Roddick
2003 1er tour (1/64)   F. López 1er tour (1/64)   G. Blanco 1er tour (1/64)   A. Agassi
2004 2e tour (1/32)   M. Ančić 3e tour (1/16)   J. I. Chela 1er tour (1/64)   R. Štěpánek 1er tour (1/64)   S. Sargsian

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1996 1er tour (1/32)
  J. A. Conde
  L. Lavalle
  E. Sánchez
1/8 de finale
  J. A. Conde
  E. Ferreira
  J. Siemerink
1/8 de finale
  J. A. Conde
  M. Philippoussis
  P. Rafter
1997 1er tour (1/32)
  T. Carbonell
  K. Jones
  S. Melville
2e tour (1/16)
  P. Albano
  G. Connell
  D. Nestor
1998 1/8 de finale
  P. Albano
  L. Lobo
  J. Sánchez
1999
2000
2001
2002 1er tour (1/32)
  C. Moyà
  J. I. Carrasco
  Á. López Morón
2003 2e tour (1/16)
  A. Costa
  R. Durek
  A. Jones

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[2] Canada Cincinnati Stockholm puis Essen puis Stuttgart puis Madrid[3] Paris
1992 2e tour
  S. Bruguera
2e tour
  C. Caratti
1993 1/4 de finale
  T. Muster
2e tour
  P. Sampras
1994 1/8 de finale
  S. Edberg
2e tour
  P. Sampras
1/8 de finale
  C. Costa
1995 1er tour
  P. Rafter
2e tour
  M. Ondruska
1/8 de finale
  Bo. Becker
1/8 de finale
  W. Ferreira
1er tour
  J. Renzenbrink
1er tour
  D. Wheaton
1996 2e tour
  P. Sampras
2e tour
  T. Martin
1er tour
  S. Edberg
1er tour
  M. Ríos
Finale
  R. Carretero
2e tour
  Washington
1er tour
  D. Vacek
1er tour
  B. Ulihrach
1er tour
  M. Rosset
1997 2e tour
  S. Doseděl
1/8 de finale
  T. Muster
Finale
  M. Ríos
Victoire
  M. Ríos
1/8 de finale
  A. Costa
1/8 de finale
  A. Costa
2e tour
  M. Larsson
1/8 de finale
  T. Muster
1998 1er tour
  M. Norman
1/2 finale
  A. Agassi
1/4 de finale
  C. Moyà
2e tour
  K. Alami
Finale
  A. Costa
2e tour
  S. Draper
2e tour
  J.-M. Gambill
2e tour
  T. Haas
1999 2e tour
  Philippoussis
1/8 de finale
  T. Enqvist
1/2 finale
  G. Kuerten
2e tour
  M. Chang
1/8 de finale
  R. Krajicek
2e tour
  M. Rosset
2000 Victoire
  T. Enqvist
2e tour
  J. Novák
1/4 de finale
  D. Hrbatý
1/2 finale
  G. Kuerten
1/8 de finale
  F. Clavet
1er tour
  J. Björkman
2e tour
  M. Chang
1/4 de finale
  M. Safin
2001 1/8 de finale
  P. Rafter
1/8 de finale
  P. Rafter
1er tour
  M. Gustafsson
1/4 de finale
  G. Kuerten
2e tour
  N. Lapentti
2e tour
  J. Novák
2e tour
  C. Rochus
2002 2e tour
  J. I. Chela
1/8 de finale
  M. Ríos
1/8 de finale
  C. Moyà
1er tour
  G. Galimberti
2e tour
  J. Boutter
1/8 de finale
  J. C. Ferrero
2003 2e tour
  G. Coria
2e tour
  R. Ginepri
1er tour
  F. López
2e tour
  J. C. Ferrero
1er tour
  X. Malisse
1er tour
  M. Mirnyi
2e tour
  R. Federer
2004 3e tour
  T. Henman
2e tour
  N. Davydenko
1er tour
  A. Costa
1er tour
  A. Portas
2e tour
  P. Srichaphan

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et référencesModifier

  1. « Corretja pas reconduit », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995), de Stuttgart (1996-2001) et de Madrid (2002-2008) se sont succédé.

Vie privéeModifier

Marié, il est le père de deux filles nées en 2003 et 2005.[réf. souhaitée]

Voir aussiModifier