Frances Tiafoe

joueur de tennis américain

Frances Tiafoe, né le à Hyattsville (Maryland), dans la banlieue proche de Washington DC, est un joueur de tennis professionnel américain.

Frances Tiafoe
Image illustrative de l’article Frances Tiafoe
Frances Tiafoe lors d'un match à l'US Open en 2022.
Carrière professionnelle
2015
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (26 ans)
Hyattsville
Taille 1,88 m (6 2)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Wayne Ferreira
Gains en tournois 10 592 861 $
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 5
Meilleur classement 10e (19/06/2023)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 160e (01/11/2021)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/16 1/8 1/2
Double 1/8 1/16 1/32 1/16
Mixte - - 1/16 1/8

Il a remporté trois titres sur le circuit ATP, sur trois surfaces différentes. Il a atteint la 10e place mondiale en 2023.

Carrière modifier

2013-2016. Des débuts prometteurs modifier

 
Frances Tiafoe à l'Open de Nice 2015.

Fils d'immigrés sierra-léonais, Frances Tiafoe est né dans le Maryland et a habité le centre de formation régional de l'USTA à College Park (Maryland) où son père était responsable de la maintenance[1]. Tiafoe remporte l'Orange Bowl à l'âge de quinze ans et devient le plus jeune champion du tournoi[2]. Quatre mois plus tard, il atteint la 2e place mondiale chez les juniors après un succès à l'Easter Bowl d'Indian Wells.

Il débute sur le circuit ATP sur invitation à l'occasion du tournoi de Washington et perd son premier match professionnel contre Evgeny Donskoy. En septembre, il est demi-finaliste de l'US Open junior s'inclinant seulement au jeu décisif du 3e set contre Quentin Halys.

À dix-sept ans, il gagne une wild card pour jouer dans le tableau principal de Roland-Garros grâce à de bons résultats sur terre battue dont une finale à Tallahassee, devenant le plus jeune américain à y participer depuis Michael Chang en 1989[3]. Sur dur, il se qualifie pour le tournoi de Winston-Salem où il bat James Duckworth au premier tour (3-6, 7-64, 7-63). Il reçoit dans la foulée une invitation pour l'US Open et s'incline d'entrée contre Viktor Troicki (7-5, 6-4, 6-3). Il dispute en fin d'année une nouvelle finale à Knoxville et termine sa première saison chez les professionnels à la 180e place.

En 2016, il remporte ses deux premiers tournois Challenger à Granby et Stockton après trois défaites en finale. À l'US Open, il perd au premier tour contre John Isner après avoir mené deux sets à rien et 5-3 au cinquième set (3-6, 4-6, 7-65, 6-2, 7-63)[4].

2017. Première victoire sur un top 10 modifier

Lors de l'Open d'Australie 2017, il sort des qualifications et bat Mikhail Kukushkin en quatre sets (6-1, 63-7, 6-3, 6-2) avant de s'incliner assez nettement contre Alexander Zverev (2-6, 3-6, 4-6) alors tête de série numéro 24. En avril, il atteint sa première finale sur le circuit ATP en double avec Dustin Brown à Houston, mais ils s'inclinent face à Julio Peralta et Horacio Zeballos (6-4, 5-7, [6-10]). Il s'illustre ensuite dans deux tournois Challenger qu'il remporte à Bradenton contre Tennys Sandgren et Aix-en-Provence face à Jérémy Chardy.

En juillet, il atteint son meilleur classement avec une 60e place au classement ATP après avoir battu le 38e mondial Robin Haase au 1er tour (6-3, 3-6, 7-65, 7-5) du tournoi de Wimbledon, avant de s'incliner au 2e tour face à Alexander Zverev (3-6, 4-6, 3-6)[5].

En août, alors détenteur d'une invitation, il participe à son premier Masters de Cincinnati et élimine à cette occasion le qualifié Maximilian Marterer au 1er tour (6-3, 7-62), avant de battre son premier top 10, l'Allemand Alexander Zverev, 7e mondial, en 3 manches (4-6, 6-3, 6-4)[6]. En huitième de finale, il est éliminé par son compatriote John Isner (64-7, 5-7). Lors de l'US Open, il pousse Roger Federer en cinq sets mais finit par s'incliner (6-4, 2-6, 1-6, 6-1, 4-6)[7].

2018. Premier titre ATP modifier

 
Frances Tiafoe en 2018.

Quart de finaliste de l'Open de New York début 2018, il atteint dans la foulée sa première finale ATP à Delray Beach où il écarte notamment Juan Martín del Potro au 2e tour (7-66, 4-6, 7-5) alors 10e mondial[8], puis Chung Hyeon (5-7, 6-4, 6-4) et Denis Shapovalov (7-5, 6-4) le même jour, qui sont également des joueurs de la Next Gen[9]. Il affronte en finale Peter Gojowczyk[10] qu'il bat facilement (6-1, 6-4)[11].

C'est donc avec le plein de confiance qu'il poursuit la tournée américaine mais il doit s'incliner dès le 1er tour au Masters 1000 d'Indian Wells face à un autre espoir, Ernesto Escobedo (5-7, 3-6). En revanche, il réalise un beau parcours au Masters de Miami où il élimine coup sur coup Kyle Edmund (7-64, 4-6, 7-65) et Tomáš Berdych (62-7, 6-2, 7-61)[12] avant de s'incliner en huitième de finale face au 8e mondial, Kevin Anderson (63-7, 4-6)[13].

Sa saison sur terre battue est mitigée avec pour seule bonne semaine le tournoi d'Estoril où il bat difficilement au 1er tour son compatriote Tennys Sandgren (3-6, 7-65, 7-64) puis se qualifie pour la finale sans perdre de set en passant Gilles Müller, Simone Bolelli et la tête de série numéro 2, Pablo Carreño Busta (6-2, 6-3)[14]. Il s'incline en finale contre le local João Sousa (4-6, 4-6)[15].

À Wimbledon, il atteint le 3e tour en battant Fernando Verdasco et Julien Benneteau en 4 manches, puis s'incline en cinq sets contre Karen Khachanov après avoir mené deux manches à rien[16].

Sur le ciment américain du Masters du Canada, il atteint les huitièmes de finale en battant Milos Raonic puis tombe face au 5e mondial, Grigor Dimitrov (61-7, 6-3, 64-7).

2019. 1er quart de finale en Grand Chelem et en Masters 1000 modifier

À l'Open d'Australie, il atteint son premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem, il est battu par Rafael Nadal (3-6, 4-6, 2-6).

À Roland-Garros, il est tête de série numéro 32 (alors classé 34e à l'ATP) mais est éliminé dès le premier tour par le Serbe Filip Krajinović, en cinq sets (2-6, 6-4, 3-6, 6-3, 0-6).

2020 - 2021 : 1/8 à l'US Open, Première victoire sur un top 5, et première finale ATP 500 modifier

Lors de l'Open d'Australie, il est battu au 1er tour par le Russe Daniil Medvedev, en quatre sets (3-6, 6-4, 4-6, 2-6), cette défaite lui fait quitter le top 50 du classement de l'ATP au début du mois de février.

À l'US Open, il se qualifie pour la première fois au stade des huitièmes de finales dans ce même tournoi, devenant par la même occasion à 22 ans le plus jeune Américain à avoir été aussi loin à l'US Open depuis Donald Young en 2011, en battant l'Italien Andreas Seppi (4-6, 6-3, 6-4, 7-5), l'Australien John Millman (7-66, 3-6, 1-6, 6-3, 6-3) et l'Hongrois Márton Fucsovics sans difficulté en trois sets (6-2, 6-3, 6-2) pour ensuite se faire sortir par le même adversaire que lors de l'Open d'Australie, Daniil Medvedev en trois sets (4-6, 1-6, 0-6). Tiafoe termine la saison au rang de 59e mondial.

Frances Tiafoe entame sa saison 2021 lors du tournoi de Delray Beach, où il s'incline en quarts par le Britannique Cameron Norrie (0-6, 6-3, 4-6). Il a ensuite perdu au deuxième tour de l'Open d'Australie contre le Serbe Novak Djokovic (3-6, 7-63, 62-7, 3-6), au premier et au deuxième tour de plusieurs tournois ATP 250. Lors du Masters 1000 de Miami, il a battu le Britannique Dan Evans en trois sets, mais perd en huitièmes de finale contre la tête de série n°1 Daniil Medvedev.

Pour finir la saison 2021, à l'US Open, il a atteint les huitièmes pour une deuxième année consécutive en battant la cinquième tête de série et numéro 7 mondial, Andrey Rublev dans un match en cinq sets (4-6, 6-3, 7-66, 4-6, 6-1). Ila a été le premier Américain à atteindre la deuxième semaine à l'US Open au cours des années consécutives depuis Andy Roddick et Mardy Fish en 2011 et 2012. Il est ensuite battu par le Canadien Félix Auger-Aliassime.

Tiafoe a dû passer par les qualifications pour se qualifier dans le tableau principal à Vienne, en battant le Slovaque Alex Molčan et l'Autrichien Lucas Miedler, tous deux en trois sets. Dans le tableau principal, Tiafoe a battu le Serbe Dušan Lajović au premier tour avant de remporter son deuxième match de l'année contre le Grec Stéfanos Tsitsipas, après s'être remis d'une blessure lors du troisième set. Tiafoe a ensuite battu l'Argentin Diego Schwartzman pour atteindre sa première demi-finale ATP 500, où il se défait de l'Italien Jannik Sinner après s'être relacher dans le deuxième set pour atteindre sa première finale ATP 500. Il perd finalement contre Alexander Zverev en deux sets (5-7, 4-6).

2022 : 1/2 à l'US Open modifier

 
Tiafoe frappant la balle en faisant un revers sautant lors du tournoi de l'US Open en 2022.

Durant le tournoi de Wimbledon, il se défait de deux qualifiés, Andrea Vavassori et Maximilian Marterer puis du Kazakh Alexander Bublik pour disputer son premier huitième de finale à Wimbledon. Il est battu au terme d'une lutte de 4 h 36 par le Belge David Goffin (6-7, 7-5, 7-5, 4-6, 5-7)[17].

À l'US Open, il atteint les huitièmes de finale où il bat Rafael Nadal pour se qualifier pour son premier quart de finale à New York[18]. Tiafoe enchaîne en quart de finale où il vient à bout de Andrey Rublev en 3 sets avant de tomber en 5 sets en demi finale face à Carlos Alcaraz à l'issue d'un match de 4h19.

Début Novembre, il élimine lors du Masters de Paris Bercy le qualifié Lorenzo Sonego (6-4, 6-4), le Britannique Jack Draper (6-3, 7-5) et l'Australien Alex de Minaur (6-3, 7-6) pour ralliers les quarts de finale. Il tombe contre le Canadien Félix Auger-Aliassime, qui enchaîne une seizième victoire de suite (1-6, 4-6). C'est son deuxième quart de finale en Master 1000, le premier depuis trois ans.

2023. 1re demi-finale en Masters 1000, titres à Houston et Stuttgart et 1/4 à l'US Open modifier

Mi-février, il bat d'abord Mackenzie McDonald (6-1, 6-3) à Dallas mais s'incline en quarts contre Jeffrey John Wolf, récent huitième de finaliste surprise à l'Open d'Australie (6-4, 3-6, 4-6). Il atteint le même stade à Acapulco en éliminant le Japonais Yoshihito Nishioka (7-6, 6-4) et l'invité Feliciano López qui joue un des derniers matchs de sa carrière (6-2, 7-6). Il est de nouveau battu par un compatriote, Taylor Fritz, cinquième mondial (3-6, 4-6).

En mars, il élimine à Indian Wells son compatriote Marcos Giron (6-2, 6-2), l'Australien Jason Kubler (6-3, 6-2), le qualifié chilien Alejandro Tabilo (6-4, 6-4) et le Britannique Cameron Norrie en quarts de finale sur le même score[19]. Il accède alors à la première demi-finale en Masters 1000 de sa carrière. Il s'incline à ce stade contre le Russe Daniil Medvedev (5-7, 6-7), qui surfe alors sur trois titres consécutifs et dix huit victoires d'affilée[20]. La semaine suivante à Miami, il sort difficilement le 123e mondial, le Japonais Yosuke Watanuki (6-7, 7-6, 6-4) puis est battu par l'Italien Lorenzo Sonego en deux sets (3-6, 4-6).

Tête de série numéro une, il s'aligne sur le tournoi de Houston et honore son rang en éliminant sans concéder de set son compatriote Steve Johnson (6-2, 6-4), deux fois vainqueur du tournoi, l'Australien Jason Kubler (6-4, 6-4), le Néerlandais Gijs Brouwer (6-4, 6-1) et l'Argentin Tomás Martín Etcheverry en deux tie-breaks en finale. Il remporte ainsi son deuxième titre, le premier depuis cinq ans.

Après avoir loupé le tournoi de Monte-Carlo, il s'incline d'entrée à Barcelone contre le Finlandais Emil Ruusuvuori (4-6, 7-6, 4-6) et au troisième tour à Madrid contre l'Argentin Pedro Cachín (1-6, 6-7). Il gagne un match à Rome contre le qualifié Daniel Altmaier (3-6, 7-5, 6-3), quart de finaliste à Madrid la semaine précédente mais s'incline au troisième tour contre le local Lorenzo Musetti (7-5, 4-6, 3-6).

Il gagne pour la première fois de sa carrière deux matchs à Roland-Garros contre le Serbe Filip Krajinović (6-3, 6-4, 6-2) et le Russe Aslan Karatsev (3-6, 6-3, 7-5, 6-2). Il affronte et perd au troisième tour contre l'Allemand Alexander Zverev (6-3, 6-7, 1-6, 6-7), demi-finaliste l'année précédente[21].

En juin sur gazon, il remporte le tournoi de Stuttgart en battant en finale le local Jan-Lennard Struff (4-6, 7-6, 7-6)[22]. Cette victoire lui permet pour la première fois de sa carrière d'accéder au Top 10[23]. Il avait battu auparavant le Tchèque Jiří Lehečka (7-6, 6-4), l'Italien Lorenzo Musetti (6-7, 7-6, 6-2) et la qualifié Hongrois Márton Fucsovics (6-3, 7-6)[24]. Il emporte une nouvelle victoire au Queen's contre le Néerlandais Botic van de Zandschulp (6-2, 6-4) mais s'incline au second tour, fatigué, contre son compatriote Sebastian Korda (6-7, 3-6). Attendu comme possible outsider à Wimbledon, il atteint le troisième tour avec des victoires sur le Chinois Wu Yibing (7-6, 6-3, 6-4) et le jeune qualifié Suisse Dominic Stricker (7-6, 6-4, 6-2). Confronté à Grigor Dimitrov, ancien demi-finaliste ici-même, il s'incline assez nettement en trois sets (2-6, 3-6, 2-6)[25].

Il s'envole dans son pays natal début août pour jouer à Washington en tant que tête de série numéro deux. Il y bat le Russe Aslan Karatsev en deux tie-breaks et la qualifié Chinois Shang Juncheng (6-2, 6-3) mais est stoppé en quarts de finale par Daniel Evans (4-6, 5-7), vainqueur en capitale américaine quelques jours plus tard. Il est éliminé dès son entrée en lice à l'Open du Canada par l'ancien numéro trois mondial sur le retour, le local Milos Raonic (7-6, 6-7, 3-6), sa plus mauvaise performance ici depuis six ans. A Cincinnati, il s'impose difficilement contre le Néerlandais Tallon Griekspoor (6-4, 6-7, 6-4) mais s'incline au tour suivante contre le vétéran et ancien champion Stanislas Wawrinka, 38 ans (3-6, 4-6). Pour la sixième fois de suite, il ne parvient pas à franchir ce stade dans le tournoi.

Il arrive à New York pour disputer l'US Open, le dernier majeur de l'année et y défendre sa demi-finale de l'an passée. Opposé à un compatriote, Learner Tien, invité par les organisateurs au premier tour, il s'en sort facilement (6-2, 7-5, 6-1) tout comme face à l'Autrichien Sebastian Ofner (6-3, 6-1, 6-4). Contre le Français Adrian Mannarino, il perd le premier set mais renverse la situation (4-6, 6-2, 6-3, 7-6)[26] et file en deuxième semaine pour la première fois de l'année dans un Grand Chelem. Bénéficiant d'un tableau très ouvert, il sort l'Australien Rinky Hijikata, 110e et novice à ce niveau (6-4, 6-1, 6-4) et joue une autre surprise du tournoi en quarts de finale, son jeune compatriote Ben Shelton, demi-finaliste en début d'année à l'Open d'Australie. Favori de ce match, il est renversé en quatre manches (2-6, 6-3, 6-7, 2-6)[27]. Il rejoue à l'occasion du Masters 1000 de Shanghai où pour la quatrième participation, il ne dépasse pas le deuxième tour en perdant contre l'Italien Lorenzo Sonego (6-2, 2-6, 3-6).

Finaliste l'année passée à Tokyo, il perd au premier tour, s'inclinant contre le Russe Aslan Karatsev (3-6, 6-7). Il engrange quelques points à Vienne fin octobre en profitant de l'abandon de Daniel Evans (1-4 ab.) alors qu'il était mal embarqué puis met fin à la série de victoires du vétéran Français Gaël Monfils, vainqueur de Stockholm la semaine passée (5-7, 6-1, 6-4)[28], avant de tomber contre le numéro quatre Jannik Sinner (3-6, 4-6), vainqueur du tournoi autrichien peu de temps après. Il tombe d'entrée contre Alexander Bublik (3-6, 4-6) au Masters 1000 de Paris ce qui le prive d'une première participation au Masters de fin d'année[29].

2024. Finale à Houston modifier

Après avoir battu le Serbe Miomir Kecmanović à Hong Kong (6-3, 7-6), il est surpris par le jeune Chinois invité Shang Juncheng, 183e mondial (4-6, 4-6). Il dispute son deuxième tournoi de la saison dans son pays natal à Dallas. Il bat le jeune Alex Michelsen (6-4, 6-3) puis s'incline contre son compatriote Marcos Giron (1-6, 4-6) en quarts de finale. Il ne rassure pas à Delray Beach où il sort le qualifié moldave Radu Albot en deux tie-breaks et le jeune Italien Flavio Cobolli (6-4, 6-2) mais s'incline sèchement contre son compatriote Tommy Paul, vainqueur la semaine précédente à Dallas (2-6, 2-6). Il perd fin février au second tour d'Acapulco contre l'Allemand Dominik Köpfer (4-6, 7-5, 1-6) après avoir renversé le serveur-volleyeur Max Purcell (4-6, 6-3, 6-0).

En panne de confiance, il défend son titre début avril à Houston et parvient à enchaîner deux victoires d'affilée pour la première fois depuis plusieurs mois contre deux Australiens, James Duckworth (6-2, 6-7, 7-5) et Jordan Thompson (7-6, 6-4). Il efface l'Italien Luciano Darderi (6-2, 7-6), vainqueur à Córdoba quelques mois plus tôt pour s'offrir une finale contre la tête de série numéro une, son compatriote Ben Shelton. Il s'incline (5-7, 6-4, 3-6) et laisse le trophée au jeune Américain[30].

Palmarès modifier

Titres en simple messieurs modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 19-02-2018   Delray Beach OpenDelray Beach ATP 250 556 010 $ Dur (ext.)   Peter Gojowczyk 6-1, 6-4 Parcours
2 03-04-2023   Fayez Sarofim & Co. US Men's Clay Court ChampionshipHouston ATP 250 642 735 $ Terre (ext.)   Tomás Martín Etcheverry 7-61, 7-66 Parcours
3 12-06-2023   BOSS OPENStuttgart ATP 250 718 410  Gazon (ext.)   Jan-Lennard Struff 4-6, 7-61, 7-68 Parcours

Finales en simple messieurs modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 30-04-2018   Millennium Estoril OpenEstoril ATP 250 501 345  Terre (ext.)   João Sousa 6-4, 6-4 Parcours
2 25-10-2021   Erste Bank OpenVienne ATP 500 1 837 190  Dur (int.)   Alexander Zverev 7-5, 6-4 Parcours
3 25-04-2022   Millennium Estoril Open, Estoril ATP 250 534 555  Terre (ext.)   Sebastián Báez 6-3, 6-2 Parcours
4 03-10-2022   Rakuten Japan Open Tennis ChampionshipsTokyo ATP 500 1 953 285 $ Dur (ext.)   Taylor Fritz 7-63, 7-62 Parcours
5 01-04-2024   Fayez Sarofim & Co. US Men's Clay Court ChampionshipHouston ATP 250 661 585 $ Terre (ext.)   Ben Shelton 7-5, 4-6, 6-3 Parcours

Finale en double messieurs modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 10-04-2017   Fayez Sarofim & Co. US Men's Clay Court Championship
 Houston
ATP 250 535 625 $ Terre (ext.)   Julio Peralta
  Horacio Zeballos
  Dustin Brown 4-6, 7-5, [10-6] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem modifier

En simple modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 1er tour (1/64)   Martin Kližan 1er tour (1/64)   Viktor Troicki
2016 1er tour (1/64)   John Isner
2017 2e tour (1/32)   Alexander Zverev 1er tour (1/64)   Fabio Fognini 2e tour (1/32)   Alexander Zverev 1er tour (1/64)   Roger Federer
2018 1er tour (1/64)   J. M. del Potro 1er tour (1/64)   Sam Querrey 3e tour (1/16)   Karen Khachanov 2e tour (1/32)   Alex de Minaur
2019 1/4 de finale   Rafael Nadal 1er tour (1/64)   F. Krajinović 1er tour (1/64)   Fabio Fognini 2e tour (1/32)   Alexander Zverev
2020 1er tour (1/64)   Daniil Medvedev 1er tour (1/64)   J.-L. Struff Annulé 1/8 de finale   Daniil Medvedev
2021 2e tour (1/32)   Novak Djokovic 1er tour (1/64)   Steve Johnson 3e tour (1/16)   Karen Khachanov 1/8 de finale   F. Auger-Aliassime
2022 2e tour (1/32)   Taylor Fritz 2e tour (1/32)   David Goffin 1/8 de finale   David Goffin 1/2 finale   Carlos Alcaraz
2023 3e tour (1/16)   Karen Khachanov 3e tour (1/16)   Alexander Zverev 3e tour (1/16)   Grigor Dimitrov 1/4 de finale   Ben Shelton
2024 2e tour (1/32)   Tomáš Macháč

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double messieurs modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 2e tour (1/16)
  Scott Lipsky
  Rajeev Ram
2017 1er tour (1/32)
  Ryan Harrison
  Michael Venus
1er tour (1/32)
  H. Podlipnik
  A. Vasilevski
2018 1er tour (1/32)
  Jamie Murray
  Bruno Soares
1er tour (1/32)
  R. Bopanna
  É. Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
  Liam Broady
  Scott Clayton
2020 1er tour (1/32)
  G. Barrère
  A. Mannarino
1er tour (1/32)
  A. Mannarino
  Benoît Paire
Annulé
2021 1/8 de finale
  M. Daniell
  P. Oswald
2e tour (1/16)
  R. Bopanna
  Franko Škugor
1er tour (1/32)
  C. Eubanks
  B. Fratangelo
2022 1er tour (1/32)
  T. Pütz
  M. Venus
2e tour (1/16)
  A. Bublik
  T. Kokkinakis
1er tour (1/32)
  A. Bublik
  Holger Rune

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 2e tour (1/8)
  Sachia Vickery
  Hsieh Su-wei
  Henri Kontinen
2016 1er tour (1/16)
  Sachia Vickery
  Martina Hingis
  Leander Paes
2018 1er tour (1/16)
  Whitney Osuigwe
  Nicole Melichar
  Oliver Marach
2019 2e tour (1/16)
  R. Olaru
  F. Škugor

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000 modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2016 2e tour
  D. Goffin
2017 1er tour
  D. Lajović
2e tour
  R. Federer
1er tour
  P. Lorenzi
1/8 de finale
  J. Isner
2e tour
  S. Querrey
2018 1er tour
  E. Escobedo
1/8 de finale
  K. Anderson
1er tour
  M. Berrettini
1/8 de finale
  G. Dimitrov
1er tour
  D. Shapovalov
1er tour
  M. Ebden
2e tour
  A. Zverev
2019 1er tour
  N. Jarry
1/4 de finale
  D. Shapovalov
1/8 de finale
  R. Nadal
1er tour
  J. Sousa
2e tour
  R. Bautista
1er tour
  D. Shapovalov
1er tour
  T. Fritz
2020 n.o. n.o. n.o. n.o. n.o. 1er tour
  A. Murray
n.o.
2021 3e tour
  H. Hurkacz
1/8 de finale
  D. Medvedev
1/8 de finale
  G. Monfils
2e tour
  D. Schwartzman
n.o. 1er tour
  M. Giron
2022 3e tour
  A. Rublev
1/8 de finale
  F. Cerúndolo
1er tour
  C. Garín
1er tour
  F. Krajinović
2e tour
  T. Fritz
2e tour
  S. Korda
n.o. 1/4 de finale
  F. Auger
2023 1/2 finale
  D. Medvedev
3e tour
  L. Sonego
3e tour
  P. Cachín
3e tour
  L. Musetti
1er tour
  M. Raonic
2e tour
  S. Wawrinka
2e tour
  L. Sonego
1er tour
  A. Bublik
2024 3e tour
  S. Tsitsipás
2e tour
  C. O'Connell
2e tour
  P. Cachín
2e tour
  D. Köpfer

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Confrontations avec ses principaux adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10). Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Joueur Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Daniil Medvedev 1 5 0 5 0[31] défaite (5-7, 64-7) au Masters d'Indian Wells 2023
  Alexander Zverev 2 8 1 7 12,5[32] défaite (6-3, 63-7, 1-6, 65-7) à Roland-Garros 2023
  Taylor Fritz 5 7 1 6 14,3[33] défaite (3-6, 4-6) au tournoi d'Acapulco 2023
  David Goffin 7 6 1 5 16,7[34] défaite (63-7, 7-5, 7-5, 4-6, 5-7) au tournoi de Wimbledon 2022
  Kevin Anderson 5 5 1 4 20[35] défaite (6-4, 66-7, 64-7) au tournoi d'Estoril 2021
  Denis Shapovalov 10 6 2 4 33,3[36] victoire (6-1, 6-4) au Masters de Toronto 2021
  Stéfanos Tsitsipás 3 5 3 2 60[37] défaite (3-6, 3-6) au Masters d'Indian Wells 2024

Ce bilan ne prend pas en compte les confrontations en qualifications, en Challenger, Futures, ou durant le parcours junior des joueurs :

Victoires sur le top 10 modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
ATP 500
ATP 250
Coupe Davis / Laver Cup
# F.T. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 87   Cincinnati 2017 Dur   Alexander Zverev no 7 1/16 4-6, 6-3, 6-4
2 no 91   Delray Beach 2018 Dur   Juan Martín del Potro no 10 1/16 7-66, 4-6, 7-5
3 no 39   Open d'Australie 2019 Dur   Kevin Anderson no 6 1/32 4-6, 6-4, 6-4, 7-5
4 no 57   Wimbledon 2021 Gazon   Stéfanos Tsitsipás no 4 1/64 6-4, 6-4, 6-3
5 no 53   Toronto 2021 Dur   Denis Shapovalov no 10 1/16 6-1, 6-4
6 no 50   US Open 2021 Dur   Andrey Rublev no 7 1/16 4-6, 6-3, 7-66, 4-6, 6-1
7 no 49   Vienne 2021 Dur (int.)   Stéfanos Tsitsipás no 3 1/8 3-6, 6-3, 6-4
8 no 26   US Open 2022 Dur   Rafael Nadal no 3 1/8 6-4, 4-6, 6-4, 6-3
9 no 19   Laver Cup 2022 Dur (int.)   Stéfanos Tsitsipás no 6 Poules 1-6, 7-611, [10-8]

Classements ATP en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année2014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple1136  180  108  79  39  47  59  38  19  16
Rang en double535685  363  205  443  589  161  232  194

Source : (en) Classements de Frances Tiafoe sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références modifier

  1. (en) « An improbable tennis prodigy », sur The Washington Post,
  2. (en) « College Park’s Francis Tiafoe, 15, becomes youngest tennis champion at Orange Bowl juniors event », sur The Washington Post,
  3. (en) « US's teenage hope Frances Tiafoe crashes out », sur The Guardian,
  4. (en) « John Isner survives five-set duel with Frances Tiafoe », sur NY Times,
  5. (en) « Maryland teenager Frances Tiafoe gets his first main-draw Wimbledon win », sur The Washington Post,
  6. « Masters 1000 Cincinnati : Alexander Zverev sorti par Frances Tiafoe », sur Eurosport,
  7. « Roger Federer écarte Frances Tiafoe en 5 sets au 1er tour », sur Eurosport,
  8. « Frances Tiafoe s’offre Juan Martin del Potro à Delray Beach », sur blackpeoplemag.com,
  9. « Frances Tiafoe défait Denis Shapovalov en deux manches à Delray Beach », sur rds.ca,
  10. (en) « Frances Tiafoe reaches first ATP final at Delray Beach », sur tennis.com,
  11. « L'étonnant Frances Tiafoe va au bout », sur L'Équipe,
  12. « Miami Open : Tiafoe en 8e de finale après un marathon sur deux jours contre Berdych », sur Eurosport,
  13. « Anderson met fin au parcours de Tiafoe », sur Eurosport,
  14. « Estoril : Frances Tiafoe s'offre Pablo Carreno-Busta en demi-finale », sur L'Équipe,
  15. « Joao Sousa sacré devant son public à Estoril », sur L'Équipe,
  16. « Wimbledon : Karen Khachanov renverse Frances Tiafoe », sur L'Équipe,
  17. « Goffin retrouve les quarts de Wimbledon après plus de quatre heures de combat contre Tiafoe », sur L'Équipe (consulté le )
  18. « Rafael Nadal éliminé par Frances Tiafoe dès les huitièmes de finale de l'US Open. », sur L'Équipe,
  19. « Frances Tiafoe premier qualifié pour les demi-finales d'Indian Wells après sa victoire contre Cameron Norrie », sur L'Équipe (consulté le )
  20. « Daniil Medvedev en finale du Masters 1000 d'Indian Wells après sa victoire sur Frances Tiafoe », sur L'Équipe (consulté le )
  21. « Alexander Zverev domine Frances Tiafoe en quatre sets et rejoint les 8es de finale de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  22. « Frances Tiafoe domine Jan-Lennard Struff et remporte le tournoi de Stuttgart », sur L'Équipe (consulté le )
  23. « Frances Tiafoe intègre le top 10 du classement ATP pour la première fois », sur L'Équipe (consulté le )
  24. « Jan-Lennard Struff rejoint Frances Tiafoe en finale de Stuttgart », sur L'Équipe (consulté le )
  25. « Dimitrov expédie Tiafoe et rejoint Rune en 8es de finale à Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  26. « Tennis. US Open : Mannarino éliminé par Tiafoe au 3e tour », sur www.lalsace.fr (consulté le )
  27. « Ben Shelton, la sensation de l'US Open, se qualifie en demi-finales », sur L'Équipe (consulté le )
  28. « Fin de série pour Gaël Monfils, battu à Vienne par Frances Tiafoe », sur L'Équipe (consulté le )
  29. « Frances Tiafoe et Ben Shelton éliminés d'entrée au Rolex Paris Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  30. « Ben Shelton domine Frances Tiafoe et remporte le titre à Houston », sur L'Équipe (consulté le )
  31. (en) « Confrontations Tiafoe vs. Medvedev », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  32. (en) « Confrontations Tiafoe vs. Zverev », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  33. (en) « Confrontations Tiafoe vs. Fritz », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  34. (en) « Confrontations Tiafoe vs. Goffin », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  35. (en) « Confrontations Tiafoe vs. Anderson », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  36. (en) « Confrontations Tiafoe vs. Shapovalov », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  37. (en) « Confrontations Tiafoe vs. Tsitsipás », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :