Ouvrir le menu principal

Conchita Martínez

joueuse de tennis espagnole
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conchita Martínez (homonymie), Martínez et Bernat.

Conchita Martínez
Image illustrative de l’article Conchita Martínez
Conchita Martínez lors de l'US Open 2010.
Carrière professionnelle
1988 – 2006
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (47 ans)
Monzón
Taille 1,70 m (5 7)
Prise de raquette Droitière
Gains en tournois 11 527 977 $
Palmarès
En simple
Titres 33
Finales perdues 22
Meilleur classement 2e (30/10/1995)
En double
Titres 13
Finales perdues 28
Meilleur classement 7e (11/01/1993)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F (1) F (1) V (1) 1/2
Double 1/2 F (2) 1/4 1/2
Mixte 1/2 1/16 1/8 1/2
Médailles olympiques
Double 2 1
Titres par équipe nationale
Fed Cup 5 (1991, 1993-95, 1998)

Immaculada Concepción Martínez Bernat dite Conchita Martínez (née le 16 avril 1972 à Monzón) est une joueuse de tennis espagnole.

Professionnelle de février 1988 au 15 avril 2006, elle a remporté trente-trois titres en simple dames, dont le tournoi de Wimbledon en 1994, et treize titres en double dames, incluant trois médailles olympiques, deux en argent et une en bronze.

Martínez a également été finaliste de l'Open d'Australie en 1998, de Roland-Garros en 2000, et a atteint les demi-finales de l'US Open en 1995 et 1996, devenant la seule joueuse espagnole, après Arantxa Sánchez Vicario, à s'être qualifiée dans le dernier carré de tous les tournois du Grand Chelem.

Détentrice de quatre titres aux Internationaux d'Italie, elle a en outre remporté à cinq reprises la Fed Cup avec l'équipe d'Espagne, en 1991, 1993, 1994, 1995 et 1998.

Elle achèvera neuf saisons dans le top dix mondial, en 1989, de 1992 et 1996, puis en 1998 et 2000, et accède à son meilleur classement en octobre 1995, à la seconde place mondiale.

Elle est, depuis 2018, l'entraîneuse de la championne tchèque Karolína Plíšková[1].

CarrièreModifier

Carrière sportiveModifier

Grande spécialiste de la terre battue, c'est pourtant sur le gazon de Wimbledon qu'elle décroche en 1994 son seul tournoi du Grand Chelem, face à Martina Navrátilová, soixante-six ans après les trois finales consécutives perdues par sa compatriote Lilí Álvarez (1926-1928). En 1989, Conchita remporte les tournois de en Tampa, Florida, elle bat Sabatini.

Dès 1993, Conchita Martínez fait partie des grandes favorites du tournoi de Roland-Garros sans parvenir à l'emporter, à la suite de ses victoires dans les tournois préparatoires de Hilton Head (1994 et 1995), Rome (de 1993 à 1996) et Berlin (1998 et 2000) face aux meilleures joueuses mondiales. Martínez bute ainsi souvent face à la puissance de grandes championnes, comme Steffi Graf ou Monica Seles, qu'elle n'a jamais battues en Grand Chelem.

Présente dans le dernier carré des quatre tournois du Grand Chelem en 1995, elle atteint cette année-là, le 30 octobre, le 2e rang mondial. En 1998, elle atteint la finale de l'Open d'Australie (défaite contre Martina Hingis), performance qu'elle réitère en 2000 à Roland-Garros (défaite contre Mary Pierce).

Pendant sa carrière, Conchita a gagné 46 titres WTA (dont 33 en simple) et trois médailles olympiques en double dames (l'argent à Barcelone et Athènes, le bronze à Atlanta).

Au sein de l'équipe espagnole, toujours aux côtés d'Arantxa Sánchez, Conchita Martínez a enfin remporté cinq fois la Fed Cup en quelque dix finales disputées de 1989 à 2002.

̈ReconversionModifier

De 2015 à 2017, elle est capitaine de l'équipe d'Espagne de Coupe Davis. Venue faire une pige aux côtés de Garbine Muguruza pour quelques tournois, l'ancienne championne espagnole annonce la fin de leur association le 28 mars 2018[2].

PalmarèsModifier

En simple damesModifier

En double damesModifier

Parcours en Grand ChelemModifier

Parcours aux MastersModifier

Parcours aux Jeux olympiquesModifier

Parcours en Coupe de la FédérationModifier

Classements WTAModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

NavigationModifier