Ouvrir le menu principal

Fernando Meligeni

joueur de tennis brésilien

Fernando Meligeni
Image illustrative de l’article Fernando Meligeni
Carrière professionnelle
1990 – 2003
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance (48 ans)
Buenos Aires
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Gaucher, revers à deux mains
Entraîneur Enrique Perez
Gains en tournois 2 555 367 $
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 3
Meilleur classement 25e (11 octobre 1999)
En double
Titres 7
Finales perdues 0
Meilleur classement 34e (3 novembre 1997)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 1/2 1/64 1/32
Double 1/32 1/4 - 1/64

Fernando Meligeni est un joueur de tennis brésilien, né le 12 avril 1971 à Buenos Aires.

Sa famille s'est installée à São Paulo lorsqu'il avait quatre ans et il a choisi la nationalité brésilienne par la suite.

Il a évolué sur le circuit ATP de 1990 à 2003, remportant dix tournois, trois en simple et sept en double. Son meilleur classement ATP en simple reste une 25e place atteinte le . Il a été classé 34e en double le . Préférant la terre battue aux autres surfaces, il a atteint la demi-finale à Roland-Garros en 1999. Il compte également à son palmarès une quatrième place aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996.
Depuis 2005, il est le capitaine de l'équipe brésilienne de Coupe Davis.

Carrière en détailModifier

En 1989, alors qu'il évolue en junior, il remporte l'Orange Bowl et finit l'année à la troisième place mondiale. Passé professionnel l'année suivante, il peine à confirmer ses bons résultats en junior. Il dispute ses premiers tournoi ATP et rentre dans les 300 premiers mondiaux au classement ATP en 1991.

Fin 1992, il se qualifie pour l'US Open où il s'incline au premier tour, participant ainsi pour la première fois à un tournoi du Grand Chelem.

C'est en 1993 que sa carrière prend son envol. Après avoir disputé le tournoi de qualification, il participe pour la première fois au Tournoi de Roland-Garros et atteint les huitième de finale perdant contre le futur vainqueur de l'épreuve Sergi Bruguera. Il entre par la même occasion dans le top 100 au classement ATP.

Après une année difficile en 1994, il dispute sa première finale ATP contre Thomas Muster à Mexico en 1995. La même année, il remporte l'Open de Suède à Båstad, sa première victoire sur le circuit ATP.

L'année suivante, il bat le vétéran Mats Wilander en finale à Pinehurst s'adjugeant son second titre ATP. En 1996, il atteint également la demi-finale des Jeux olympiques d'Atlanta où il s'incline face à Sergi Bruguera. Mais il ne parvient pas à confirmer ses résultats dans les tournois du grand chelem, n'ayant pas encore réussit, à en passer le premier tour, à l'exception de Roland-Garros où il ne parvient toutefois pas à réitérer sa performance de 1993.

Très souvent associé à Gustavo Kuerten, futur triple vainqueur de Roland-Garros, il remporte entre novembre 1996 et octobre 1997, cinq tournois en double. Il ne remporte pas de victoires en simple et ne dépasse pas le 3e tour des tournois du grand chelem durant cette période.

En 1998, la carrière de Meligeni va prendre un nouveau tournant : Vainqueur du tournoi de Prague sur terre battue, il va également atteindre à nouveau les huitième de finale à Roland-Garros, perdant après un match en cinq manches très disputé contre Thomas Muster, ancien vainqueur du tournoi. il atteint les quart de finale en double, associé à Gustavo Kuerten avec qui il remporte également l'Open de Gstaad.

En 1999, il atteint l'apogée de sa carrière en même temps qu'une demi-finale à Roland-Garros, perdue contre Andreï Medvedev, après avoir éliminé, entre autres, Patrick Rafter, Félix Mantilla et le finaliste de l'année précédente Àlex Corretja. Il devient 25e joueur mondial et remporte son 7e et dernier titre en double à Casablanca.

Entre 2000 et 2003, il dispute et perd deux finales en 2001 et 2002. Il atteint encore le 3e tour à Roland-Garros en 2001 mais ne parvient plus à jouer les premiers rôles. Il met un terme à sa carrière en 2003.

Depuis 2005, il est le capitaine de l'équipe brésilienne de Coupe Davis, c’est-à-dire qu'il entraîne et sélectionne les joueurs.

PalmarèsModifier

Titres en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 10-07-1995   Swedish OpenBåstad World Series 303 000 $ Terre (ext.)   Christian Ruud 6-4, 6-4
2 06-05-1996   US Men's Clay Court ChampionshipPinehurst World Series 264 250 $ Terre (ext.)   Mats Wilander 6-4, 6-2
3 27-04-1998   Paegas Czech OpenPrague World Series 340 000 $ Terre (ext.)   Sláva Doseděl 6-1, 6-4

Finales en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 27-02-1995   Abierto Mexicano TelcelMexico World Series 305 000 $ Terre (ext.)   Thomas Muster 7-64, 7-5
2 10-09-2001   Brasil OpenCosta do Sauípe Int' Series 375 000 $ Dur (ext.)   Jan Vacek 2-6, 7-62, 6-3 Parcours
3 25-02-2002   Abierto Mexicano PegasoAcapulco Series Gold 700 000 $ Terre (ext.)   Carlos Moyà 7-64, 7-64 Parcours

Titres en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 04-11-1996   Hellmann's Cup
 Santiago
World Series 203 000 $ Terre (ext.)   Gustavo Kuerten   Dinu Pescariu
  Albert Portas
6-4, 6-2
2 07-04-1997   Estoril Open
 Estoril
World Series 600 000 $ Terre (ext.)   Gustavo Kuerten   Andrea Gaudenzi
  Filippo Messori
6-2, 6-2
3 09-06-1997   Internazionali di Tennis Carisbo
 Bologne
World Series 303 000 $ Terre (ext.)   Gustavo Kuerten   Dave Randall
  Jack Waite
6-2, 7-5
4 14-07-1997   MercedesCup
 Stuttgart
Championship Series 915 000 $ Terre (ext.)   Gustavo Kuerten   Donald Johnson
  Francisco Montana
6-4, 6-4
5 27-10-1997   Tournoi de tennis de Bogota
 Bogota
World Series 303 000 $ Terre (ext.)   Luis Lobo   Karim Alami
  Maurice Ruah
6-1, 6-3
6 06-07-1998   Suisse Open
 Gstaad
Int' Series 525 000 $ Terre (ext.)   Gustavo Kuerten   Daniel Orsanic
  Cyril Suk
6-4, 7-5
7 22-03-1999   Grand-Prix Hassan II
 Casablanca
Int' Series 215 000 $ Terre (ext.)   Jaime Oncins   Massimo Ardinghi
  Vincenzo Santopadre
6-2, 6-3

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1992 1er tour (1/64)   Tommy Ho
1993 1/8 de finale   Sergi Bruguera 1er tour (1/64)   Andreï Medvedev
1994 1er tour (1/64)   Wayne Ferreira 1er tour (1/64)   Àlex Corretja 1er tour (1/64)   Goran Ivanišević 1er tour (1/64)   Martin Damm
1995 3e tour (1/16)   Renzo Furlan 1er tour (1/64)   Pete Sampras
1996 1er tour (1/64)   Albert Costa 1er tour (1/64)   Albert Costa 1er tour (1/64)   Félix Mantilla
1997 2e tour (1/32)   Félix Mantilla 2e tour (1/32)   Filip Dewulf 3e tour (1/16)   Magnus Larsson
1998 1er tour (1/64)   Cédric Pioline 1/8 de finale   Thomas Muster 1er tour (1/64)   Thomas Johansson
1999 1er tour (1/64)   Todd Martin 1/2 finale   Andreï Medvedev 2e tour (1/32)   Sláva Doseděl
2000 1er tour (1/64)   Tomas Behrend 2e tour (1/32)   Àlex Corretja 1er tour (1/64)   Thomas Johansson 1er tour (1/64)   Juan Carlos Ferrero
2001 3e tour (1/16)   Andre Agassi 2e tour (1/32)   Nicolás Massú 2e tour (1/32)   Tim Henman
2002 1er tour (1/64)   Michel Kratochvil 2e tour (1/32)   Fernando González 1er tour (1/64)   Jiří Novák 2e tour (1/32)   Tommy Robredo
2003 1er tour (1/64)   Sébastien Grosjean

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1997 1er tour (1/32)
  Gustavo Kuerten
  M.-K. Goellner
  D. Prinosil
2e tour (1/16)
  Gustavo Kuerten
  Rick Leach
  J. Stark
1er tour (1/32)
  Gustavo Kuerten
  David Adams
  Wayne Ferreira
1998 1/4 de finale
  Gustavo Kuerten
  J. Björkman
  Patrick Rafter
1er tour (1/32)
  Mariano Puerta
  M. Bhupathi
  L. Paes
1999 1er tour (1/32)
  André Sá
  Wayne Arthurs
  P. Tramacchi
2e tour (1/16)
  Jaime Oncins
  D. Prinosil
  D. Vacek
2000 1er tour (1/32)
  Cristiano Testa
  Wayne Black
  A. Kratzmann
2001
2002
2003 2e tour (1/16)
  Antony Dupuis
  Yves Allegro
  Roger Federer

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier