Ouvrir le menu principal

Thierry Champion

joueur de tennis français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Champion (homonymie).

Thierry Champion
Image illustrative de l’article Thierry Champion
Thierry Champion lors de Roland-Garros en 1994.
Carrière professionnelle
1981 – 1998
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (52 ans)
Bagnols-sur-Cèze
Taille 1,82 m (6 0)
Prise de raquette Droitier
Gains en tournois 1 255 229 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 44e (26 août 1991)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 135e (10 juillet 1989)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/4 1/4 1/32
Double 1/32 1/16 1/4 -
Mixte - 1/16

Thierry Champion, né le à Bagnols-sur-Cèze, est un joueur et entraîneur de tennis français.

Sommaire

CarrièreModifier

JoueurModifier

Joueur de fond de court, défenseur acharné et contreur très efficace notamment sur terre battue, il commence sa carrière en 1981. Il atteint les quarts de finale à Roland-Garros en 1990 alors qu'il sort des qualifications. Blessé, il s'incline contre le futur vainqueur du tournoi, Andrés Gómez. Son point fort est son revers, considéré alors comme l'un des plus beaux du circuit.

En 1991, après avoir battu l'Américain Pete Sampras au second tour de Roland-Garros, il réalise l'exploit d'atteindre les quarts de finale de Wimbledon en battant notamment Pat Cash avant de s'incliner face à Stefan Edberg.

Vainqueur de tournois challengers, il est l'auteur d'une belle carrière (vainqueur du National en 1987). Il fut aussi sélectionné en simple en Coupe Davis contre la Suisse en quart de finale en 1992 mais récolte deux défaites contre Marc Rosset et Jakob Hlasek.

Thierry Champion s'est illustré - bien malgré lui - lors du 2e tour de Roland Garros 1993, où il s'incline en 60 minutes (record du tournoi) 0-6, 0-6, 0-6 (l'un des 5 répertoriés en tournoi du Grand Chelem) face au futur vainqueur, l'Espagnol Sergi Bruguera. Ce dernier avait lui-même encaissé au 1er tour de l'édition 1992 un 4-6, 2-6, 1-6 en 67 minutes (précédent record du tournoi) face à Ivan Lendl. Ayant assisté ce jour-là juste avant son match à la victoire d'Arantxa Sánchez Vicario sur Naoko Sawamatsu 6-0, 6-0, il déclare à ce propos : « Je regardais l’évolution du score dans les vestiaires et je me disais qu’il y avait une très grande différence de niveau entre les filles. Mais de là à imaginer que j’allais subir la même correction »[1].

Au total, il compte 102 victoires contre 165 défaites sur le circuit professionnel.

Entraîneur et consultantModifier

À la fin de sa carrière de joueur, il devient entraîneur : Hicham Arazi, Paul-Henri Mathieu, Nicolas Escudé, Gaël Monfils, ou Julien Benneteau ont tous fait appel à ses services. Passé par le Team Lagardère, il a été ensuite entraîneur au Tennis Club de Paris et a été capitaine de l’équipe senior du Tennis club de Paris[2].

Il entame au cours de l'été 2016 une collaboration avec Benoît Paire[3], puis au début de 2017, une autre collaboration avec Richard Gasquet, sans quitter Benoît Paire cependant. Il cesse de coacher ces derniers fin 2017.

Consultant dans différents médias depuis l'arrêt de sa carrière, il officie de 2014 à 2017 sur la chaîne beIN Sports.

À l'automne 2017, il est nommé directeur du haut niveau à la Fédération française de tennis[4].

PalmarèsModifier

Finale en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 08-08-1988   Campionati Internazionali della Valle d'AostaSaint-Vincent 125 000 $ Terre (ext.)   Kent Carlsson 6-0, 6-2

Tournois Challenger (2)Modifier

  • 2 titres (Montauban, Poznan)
  • 3 finales perdues

Trophée des LégendesModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1985 n.o. 1er tour (1/64)   Matt Mitchell
1986 n.o. 1er tour (1/64)   Aaron Krickstein 1er tour (1/64)   Martin Wostenholme 2e tour (1/32)   Mats Wilander
1987 3e tour (1/16)   Anders Järryd 2e tour (1/32)   Andrés Gómez
1988 2e tour (1/32)   Jonas Svensson 1er tour (1/64)   Alexander Volkov 1er tour (1/64)   Martín Jaite
1989 1er tour (1/64)   Miloslav Mečíř 1er tour (1/64)   Lawson Duncan 1er tour (1/64)   Goran Ivanišević
1990 1/4 de finale   Andrés Gómez 2e tour (1/32)   Jaime Yzaga
1991 1er tour (1/64)   Jonas Svensson 3e tour (1/16)   Fabrice Santoro 1/4 de finale   Stefan Edberg 2e tour (1/32)   Anders Järryd
1992 1er tour (1/64)   Michiel Schapers 1er tour (1/64)   Carl Limberger 3e tour (1/16)   Jeremy Bates 2e tour (1/32)   Javier Sánchez
1993 2e tour (1/32)   Amos Mansdorf 2e tour (1/32)   Sergi Bruguera
1994 2e tour (1/32)   Richard Krajicek
1995 2e tour (1/32)   Francisco Clavet
1996 2e tour (1/32)   Jonas Björkman 1er tour (1/64)   Jared Palmer
1997 1er tour (1/64)   Andreï Medvedev 3e tour (1/16)   Àlex Corretja

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements ATP en fin de saisonModifier

En simpleModifier

Année 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998
Rang 463   190   128   105   125   404   59   48   98   209   266   191   109   279   712

En doubleModifier

Année 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997
Rang 509   541   656   357   261   243   618   430   573   604   753   405   1200   1313

Victoires sur des joueurs du Top 20Modifier

Quelques joueurs battus par Thierry Champion alors qu'ils figuraient parmi les 20 premiers du classement ATP :

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier