Taylor Fritz

joueur de tennis américain

Taylor Fritz
Image illustrative de l’article Taylor Fritz
Taylor Fritz à Roland-Garros en 2022.
Carrière professionnelle
2015
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (26 ans)
Rancho Santa Fe
Taille 1,96 m (6 5)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneurs Michael Russell
Paul Annacone
Gains en tournois 14 732 983 $
Palmarès
En simple
Titres 7
Finales perdues 5
Meilleur classement 5e (27/02/2023)
En double
Titres 0
Finales perdues 3
Meilleur classement 104e (26/07/2021)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/16 1/4 1/4
Double 1/16 1/32 1/16 1/16
Mixte - - - 1/16

Taylor Harry Fritz, né le à Rancho Santa Fe, est un joueur de tennis américain, professionnel depuis 2015.

Il a remporté sept titres ATP en simple dont le Masters 1000 d'Indian Wells 2022 en battant en finale Rafael Nadal, alors classé quatrième joueur mondial.

Biographie modifier

Famille modifier

Taylor Fritz est le fils de l'ancienne joueuse de tennis Kathy May (no 10 mondiale en 1977), qui a remporté sept titres en simple au cours de sa carrière et atteint les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem à trois reprises (Roland-Garros en 1977 et 1978 et l'US Open en 1978)[1].

Son père, Guy Fritz, est également un ancien joueur de tennis du circuit secondaire (no 301 en 1979), qui compte quelques participations dans des tournois du Grand Chelem en double. Il s'est reconverti ensuite avec succès dans le coaching[2].

Il est également le neveu de Harry Fritz (no 231 en 1978), membre de l'équipe canadienne de Coupe Davis, qui a atteint la finale du tournoi de Lagos en 1980 et gagné le match le plus long en termes de jeux disputés depuis le début de l'ère Open (record battu par le match Isner - Mahut en 2010)[3].

Vie personnelle modifier

En 2016, à seulement 18 ans, Taylor Fritz épouse sa petite amie de longue date Raquel Pedraza, joueuse de tennis sur le circuit ITF. Un an plus tard, en 2017, il devient père pour la première fois. En décembre 2019, le couple divorce après près de quatre ans de mariage[4].

Depuis juin 2020, il est en couple avec l'influenceuse Morgan Riddle, qui le suit sur les tournois[5].

Carrière modifier

2015. Premiers pas sur le circuit professionnel modifier

Après avoir joué son premier tournoi ATP à l'occasion de l'Open de Nottingham en , et y avoir atteint le deuxième tour au bénéfice de sa victoire sur Pablo Carreño-Busta, Taylor Fritz remporte le tournoi junior de l'US Open en tant que no 1 junior. En battant en finale son compatriote Tommy Paul (6-2, 64-7, 6-2), il prend ainsi sa revanche sur celui qui l'avait battu en finale de l'épreuve junior de Roland-Garros la même année[6].

En octobre, il remporte son premier tournoi Challenger à Sacramento en battant notamment au second tour Dustin Brown (63-7, 7-65, 7-67), 105e mondial, puis Jared Donaldson en finale (6-4, 3-6, 6-4). La semaine suivante, il remporte le tournoi Challenger de Fairfield sans perdre un set, en battant en finale à nouveau Dustin Brown (6-3, 6-4) et intègre le top 250 du classement ATP[7]. Il atteint encore la finale à Champaign où il s'incline contre Henri Laaksonen, ce qui lui permet de finir l'année à la 174e place alors qu'il l'avait commencée à la 1149e.

2016. Première finale ATP modifier

Taylor Fritz commence la saison 2016 en remportant le tournoi Challenger de Happy Valley contre Dudi Sela (7-67, 6-2). Puis il se qualifie pour la première fois dans le tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie, où il est battu au premier tour en cinq sets (4-6, 6-3, 6-0, 3-6, 4-6) par le 22e mondial Jack Sock en 2 h 26[8].

En février, il participe au tournoi de Memphis et bat successivement le 29e mondial Steve Johnson en deux manches, au second tour, puis l'Allemand Benjamin Becker et le Lituanien Ričardas Berankis. À 18 ans, il devient le plus jeune Américain à jouer la finale d'un tournoi ATP depuis Michael Chang en 1989[9], et bat le record de précocité qui était co-détenu par Connors et Roddick (10e participation) en atteignant une finale à sa 3e apparition sur le circuit ATP[10]. Il chute en finale face au 7e joueur mondial et tête de série no 1 Kei Nishikori, sur le score de (4-6, 4-6) en 1 h 20 de jeu. Cette belle performance lui permet de monter à la 102e place mondiale. Après avoir chuté au premier tour à Delray Beach face à son compatriote Tim Smyczek, il se qualifie pour le tableau principal du tournoi d'Acapulco. Il y réalise une belle performance en battant notamment Jérémy Chardy, tête de série no 8 et 30e joueur mondial, au premier tour en 3 manches, avant de chuter en quarts de finale face à Sam Querrey. Ce résultat lui permet de progresser encore au classement mondial puisqu'il entre pour la première fois de sa carrière dans le top 100, à la 81e place.

Sur le gazon de Stuttgart, il bat le qualifié Fabrice Martin, avant de tenir tête à la tête de série no 1 Roger Federer, (4-6, 7-5, 4-6) mais perd finalement[11].

À l'US Open, il perd à nouveau au premier tour contre Jack Sock en cinq manches (63-7, 5-7, 6-3, 6-1, 4-6).

2017. Première victoire sur un top 10 mondial modifier

En 2017, Taylor Fritz fait parler de lui lors du 1er Masters 1000 de la saison à Indian Wells en battant le Croate Marin Čilić, tête de série no 6 et 7e mondial, remportant le match au 2e tour en 3 manches (4-6, 7-5, 6-4). C'est sa première victoire face à un joueur du top 10 mondial, alors qu'il est 136e mondial. Il est ensuite opposé au Tunisien Malek Jaziri au 3e tour, contre qui il perd en 3 sets (4-6, 6-3, 3-6).

2019. Premier titre ATP modifier

 
Taylor Fritz au Tournoi de Wimbledon en 2019.

Classé 42e mondial[12] quand il se présente à Roland-Garros, Taylor Fritz bat l'Australien 84e mondial Bernard Tomic au premier tour en trois sets (6-1, 6-4, 6-1), mais est éliminé au deuxième tour par l'Espagnol 21e mondial Roberto Bautista-Agut, tête de série no 18, en trois sets (2-6, 3-6, 2-6).

Le , au tournoi sur gazon d'Eastbourne, il bat en finale Sam Querrey (6-3, 6-4) et remporte ainsi son premier titre ATP[13].

2020 modifier

En février, lors du tournoi de tennis du Mexique à Acapulco, Taylor Fritz se hisse en finale après s'être défait de John Isner en demies (2-6, 7-5, 6-3). En finale, il retrouve Rafael Nadal contre qui il s'incline (6-3, 6-2).

2021. Première demi-finale en Masters 1000 et intégration du top 25 ATP modifier

 
Fritz lors d'un match à Roland Garros en 2021.

Fritz démarre l'année par un huitième de finale à Melbourne 2, perdu contre Jérémy Chardy (2-6, 4-6)[14]. Il perd pour la troisième année de suite au troisième tour de l'Open d'Australie, ayant éliminé au préalable Albert Ramos-Viñolas ainsi que son compatriote Reilly Opelka en cinq sets (4-6, 7-6, 6-7, 7-6, 6-2)[15]. Il est éliminé par le numéro un mondial et champion en titre Novak Djokovic, après une belle résistance (6-7, 4-6, 6-3, 6-4, 2-6)[16].

Il enchaîne avec des demi-finales à Doha, battant sur son passage David Goffin[17] et Denis Shapovalov[18],[19], puis des huitièmes de finale à Doha et Miami. Il occupe pour la première fois de sa carrière après ce tournoi la place de numéro 1 américain.

La tournée sur terre battue est plus délicate malgré une place dans le dernier carré de Cagliari, battu par le local Lorenzo Sonego (4-6, 7-5, 1-6). Il est défait d'entrée à Monte-Carlo et Madrid par Roberto Bautista-Agut (pour la cinquième fois en six duels) et Albert Ramos-Viñolas , ainsi qu'au deuxième tour de Rome, éliminé comme à l'Open d'Australie par Novak Djokovic[20] et Roland-Garros, au cours duquel il sort du court en chaise roulante à la suite d'une blessure au genou[21].

Fin juin, il joue l'unique tournoi sur gazon de sa saison, le Grand Chelem de Wimbledon. Il y atteint son meilleur résultat en battant deux de ses compatriotes, Brandon Nakashima ainsi que Steve Johnson[22] en cinq sets (6-4, 7-6, 4-6, 6-7, 6-4). Il est battu en quatre sets par le numéro six mondial Alexander Zverev (7-6, 4-6, 3-6, 6-7), après avoir mené une manche à zéro[23].

Il s'envole début septembre pour la tournée américaine et aligne deux demi-finales à Los Cabos[24] et Atlanta[25], il élimine à chaque fois Steve Johnson[26]. Il s'ensuit une période de creux avec deux victoires en deux mois, éliminé au premier tour de Washington, Toronto[27] et Cincinnati et au deuxième tour de l'US Open et San Diego.

Il dispute début octobre Indian Wells au cours duquel il se défait de Brandon Nakashima, son compatriote, puis de Matteo Berrettini, son premier top 10 depuis deux ans (6-4, 6-3)[28], d'un autre Italien, Jannik Sinner sur le même score, puis de l'Allemand Alexander Zverev, numéro quatre mondial en quarts de finale, en sauvant deux balles de match[29]. Il est éliminé comme à Doha par le Géorgien Nikoloz Basilashvili en demi-finale en deux manches (6-7, 3-6)[30]. C'est la première fois de sa carrière qu'il élimine deux top 10 durant le même tournoi et sa première demi-finale dans un Masters 1000.

Il confirme son bon résultat en atteignant au cours du même mois la finale de Saint-Pétersbourg, ayant écarté de son chemin Emil Ruusuvuori, Tommy Paul[31], John Millman[31] et Jan-Lennard Struff[32]. Il s'incline en finale en trois sets contre le Croate Marin Čilić (6-7, 6-4, 4-6)[33]. Il dispute par la suite les quarts de finale au Masters de Bercy, éliminant Lorenzo Sonego, le numéro six mondial Andrey Rublev (7-5, 7-6) et Cameron Norrie[34], mais subit sa cinquième défaite de suite contre le numéro un Novak Djokovic[35].

Il boucle son année avec un huitième de finale à Stockholm et une 23ème place mondiale, confirmant sa place dans le Top 50.

2022. Vainqueur de son 1er Masters 1000 à Indian Wells, 1er quart de finale en Grand Chelem et demi-finales aux Masters modifier

Lors de l'ATP Cup, Taylor Fritz bat Félix Auger-Aliassime (66-7, 6-4, 6-4), s'incline contre Alexander Zverev (4-6, 4-6) et vient à bout de Cameron Norrie (7-64, 3-6, 6-1). À l'Open d'Australie, il passe le qualifié Maximilian Marterer, puis son ami Frances Tiafoe et la tête de série no 15 Roberto Bautista-Agut (6-0, 3-6, 3-6, 6-4, 6-3)[36]. Il s'incline (6-4, 4-6, 6-4, 3-6, 4-6) en 3 h 23, après avoir mené contre la tête de série no 4, Stéfanos Tsitsipás[37].

Au mois de mars, Fritz participe au Masters 1000 d'Indian Wells. Exempté de premier tour, il bat Kamil Majchrzak puis passe difficilement (6-4, 2-6, 7-62) le qualifié Jaume Munar. Il livre un autre combat acharné face à l'Australien Alex de Minaur, qu'il remporte (3-6, 6-4, 7-65) pour arriver en quarts de finale[38]. Il vient à bout d'un très bon Miomir Kecmanović (7-65, 3-6, 6-1) en 1 h 57 pour atteindre le dernier carré[39]. Après 1 h 50 de jeu, Taylor Fritz se qualifie pour sa première finale de Masters 1000 à la suite de sa victoire (7-5, 6-4) face à Andrey Rublev[40]. Opposé au 4e mondial Rafael Nadal, invaincu 20 matchs de suite depuis le début de la saison 2022 où il a gagné trois tournois coup sur coup, dont l'Open d'Australie, Fritz est dans le doute avant la rencontre après avoir ressenti des douleurs à la cheville droite lors son opposition face à Rublev[41]. La douleur s'aggrave à l'entraînement quelques heures avant la finale, mais il décide de la jouer, malgré le désaccord des membres de son entourage[42]. Strappé, il se montre pourtant d'emblée supérieur à son adversaire, également diminué physiquement et qui aura recours à un temps mort médical. Il gagne le premier set 6-3. Nadal retrouve ses sensations lors du second set et parvient jusqu'au tie-break. Fritz se montre le plus consistant lors de ce dernier jeu décisif qu'il remporte 7-5 pour s'imposer (6-3, 7-65) en un peu plus de deux heures de jeu, il devient le premier Américain vainqueur d'Indian Wells depuis Andre Agassi en 2001[43],[44]. Ému par son succès, il révèle avoir ressenti de la douleur tout le match : « Si j'avais su que ça allait être aussi terrible, je ne serais pas venu ici. J'ai fait quelques pas pour changer de direction et j'ai crié, et, honnêtement, j'essayais de jouer les durs parce que j'avais des caméras sur moi »[45],[46]. Cette victoire lui permet de se rapprocher du top 10, avec une 13e place mondiale au classement ATP à l'issue du tournoi[47]. Fritz enchaîne avec le Masters 1000 de Miami, où il s'incline (6-3, 1-6, 4-6) contre Miomir Kecmanović en huitièmes de finale.

 
Fritz aux Masters 1000 de Monte-Carlo en 2022.

Sur terre battue européenne, au Masters de Monte-Carlo, Fritz n'est pas non loin de la sortie dès son premier tour face au local Lucas Catarina mais il est finalement victorieux (66-7, 7-65, 6-4). Puis il perd un set contre Marin Čilić et passe son compatriote Sebastian Korda, tombeur d'Alcaraz au tour précédent, qu'il vainc (7-64, 7-5) pour arriver en quarts de finale. Il s'incline (6-2, 4-6, 3-6) contre Alejandro Davidovich Fokina qui ira jusqu'en finale[48].

Au tournoi de Roland Garros, il s'impose difficilement au premier tour contre l'Argentin Santiago Rodriguez Taverna en cinq sets, et est éliminé au tour suivant par l'Espagnol Bernabé Zapata Miralles (6-3, 2-6, 2-6, 3-6), issu des qualifications.

Il commence le mois de juin en disputant le 's-Hertogenbosh sur gazon. Il s'incline au premier tour en trois sets contre le Néerlandais Tim Van Rijthoven, 205ème mondial et futur vainqueur surprise du tournoi[49]. Il est éliminé la semaine suivante, également au premier tour du tournoi du Queen's contre l'invité Jack Draper (3-6, 2-6).

Juste avant le Grand Chelem anglais, il se rassure sur son niveau de jeu et s'impose à Eastbourne contre son compatriote Maxime Cressy, (6-2, 64-7, 7-64)[50]. Il s'agit de son deuxième titre sur ce tournoi après celui de 2019.

À Wimbledon, pour son premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem, Fritz perd aucune manche avec des victoires sur Lorenzo Musetti, Alastair Gray, Alex Molčan et le qualifié Australien Jason Kubler[51],[52]. Puis dans une rencontre de 4 h 21 de jeu, Taylor Fritz passe tous prêt de la victoire face à un Rafael Nadal diminué mais par s'incliné dans une terrible défaite (6-3, 5-7, 6-3, 5-7, 64-7)[53],[54].

Il atteint ensuite durant le mois d'août le troisième tour aux tournois de Washington (abandon contre Daniel Evans) et le Masters du Canada à Montréal (contre le Britannique de nouveau[55]). Il bat durant le Masters 1000 de Cincinnati l'Argentin Sebastián Báez, puis l'Australien en forme Nick Kyrgios[56]. Il vainc au troisième tour le Russe Andrey Rublev, 8e joueur mondial, pour la deuxième fois de la saison (64-7, 6-2, 7-5)[57], puis est battu par le numéro un mondial, Daniil Medvedev en quarts de finale (61-7, 3-6)[58]. C'est alors son meilleur parcours à Cincinnati.

Il dispute l'US Open et est battu dès le premier tour par l'Américain Brandon Holt, 303e joueur mondial en quatre sets (7-63, 61-7, 3-6, 4-6) serrés[59].

Il perd mi-septembre deux rencontres en Coupe Davis contre le Néerlandais Botic van de Zandschulp et le Britannique Cameron Norrie[60] et remporte un match contre le Kazakh Alexander Bublik[61]. Il prend sa revanche à la Laver Cup contre le Britannique pour aider la Team Monde à emporter le trophée pour la première fois[62].

Il s'envole début octobre pour Tokyo et y remporte des victoires contre James Duckworth (6-2, 62-7, 6-1), le local Hiroki Moriya (6-1, 3-6, 6-4), puis accède aux demi-finales à la faveur du forfait de Nick Kyrgios[63]. Il emporte sa demi-finale contre le Canadien Denis Shapovalov (6-3, 65-7, 6-3)[64] puis dispose de son compatriote Frances Tiafoe pour la cinquième fois en six confrontations (7-63, 7-62) pour gagner le quatrième titre ATP de sa carrière, son troisième de l'année. Grâce à ce titre, cela ouvre la voie du top 10 pour Taylor avec une 8e place mondiale[65].

À l'ATP 500 de Vienne, fin octobre en indoor, il bat au premier tour Yoshihito Nishioka en 3 sets (64-7, 7-67, 6-3). Il s'incline au deuxième tour contre le Canadien Denis Shapovalov (1-6, 6-4, 3-6). Il participe la semaine suivante au Masters 1000 de Paris-Bercy. Il affronte au premier tour l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina, qu'il bat en 2 sets (7-5, 6-2). Il perd au tour suivant contre Gilles Simon (5-7, 7-5, 4-6), qui joue à Paris le dernier tournoi de sa carrière, pour lequel il a obtenu une wild-card[66].

Classé 9e à l'ATP à l'issue du tournoi de Paris-Bercy, il n'est théoriquement pas qualifié pour les ATP Finals, qui réunissent du 13 au 20 novembre les huit meilleurs joueurs mondiaux à Turin. Il bénéficie toutefois du forfait du no 1 mondial, Carlos Alcaraz[67], et est placé dans le même groupe de poule que Rafael Nadal, Casper Ruud et Félix Auger-Aliassime[68].

Il commence le tournoi par une victoire en deux sets contre Rafael Nadal (7-63, 6-1) en 1 h 37[69], avant de s'incliner deux jours plus tard contre Casper Ruud (6-3, 4-6, 66-7) en 2 h 11. Sa victoire contre Félix Auger-Aliassime (7-64, 65-7, 6-2) pour son dernier match de poule lui permet de rallier les demi-finales[70]. Il s'incline alors en deux sets contre Novak Djokovic (65-7, 66-7) en 1 h 54, futur vainqueur du tournoi, contre qui il n'a remporté aucune de leurs six confrontations[71],[72].

2023 : 5e et 6e titres ATP, meilleur classement en carrière, 1/2 finale à Monte-Carlo et 1/4 à l'US Open modifier

Taylor Fritz commence sa saison par la première édition de la United Cup. En poule, il bat Jiří Lehečka et Alexander Zverev sur le retour mais perd en trois sets sur Cameron Norrie. En demi-finale, il bat le 10e Hubert Hurkacz en deux tie-breaks et en finale l'Italien Matteo Berrettini également en deux tie-breaks. Les États-Unis remportent cette édition avec ses compatriotes Frances Tiafoe, Madison Keys et Jessica Pegula[73].

Fritz poursuit avec le premier tournoi du Grand Chelem, l'Open d'Australie dont il est tête de série numéro huit. Après avoir écarté le Géorgien Nikoloz Basilashvili en quatre sets (6-4, 6-2, 4-6, 7-5), il s'incline au second tour contre le local Alexei Popyrin en cinq sets serrés (7-64, 62-7, 4-6, 7-66, 2-6)[74]. C'est son pire résultat dans le Grand Chelem australien depuis six ans.

Il dispute mi-février dans son pays natal le tournoi de Dallas et écarte deux de ses compatriotes, l'invité Jack Sock (7-65, 6-4) et Marcos Giron (7-67, 3-6, 6-3) puis est sorti en demi-finale au terme d'un match serré par le Chinois Wu Yibing (7-63, 5-7, 4-6) qui devient le premier Chinois à disputer la finale d'un tournoi ATP[75].

 
Taylor Fritz au tournoi de Delray Beach en 2023.

Mi-février, toujours aux États-Unis, il dispute et remporte le tournoi de Delray Beach, son cinquième titre ATP en carrière. Il bat pour cela l'Équatorien Emilio Gómez (6-4, 6-3), le Français Adrian Mannarino (7-68, 6-4), son compatriote Mackenzie McDonald (6-3, 7-66)[76] et le Serbe Miomir Kecmanović (6-0, 5-7, 6-2)[77]. Grâce à ce titre, il obtient son meilleur classement en carrière avec cette 5e place mondiale[78].

Une semaine plus tard à Acapulco, il se défait de ses compatriotes John Isner (3-6, 6-3, 6-4) et Frances Tiafoe (6-3, 6-4) ainsi que du Canadien Denis Shapovalov (6-4, 6-4) pour s'incliner en demi-finale contre un autre Américain Tommy Paul (3-6, 7-62, 67-7)[79].

Tenant du titre au Masters d'Indian Wells, il élimine son compatriote Ben Shelton (4-6, 6-4, 6-3), l'Argentin Sebastián Báez (6-1, 6-2) et le Hongrois Márton Fucsovics (6-4, 6-3) pour rallier les quarts de finale. Il est déchu de son titre par l'Italien Jannik Sinner (4-6, 6-4, 4-6) après 2 heure et 17 minutes[80]. Il atteint le même stade dans l'autre Masters 1000 californien, à Miami, ce qui constitue sa meilleure performance jusqu'alors. Il bat l'invité Emilio Nava (6-4, 6-1), le Canadien Denis Shapovalov (6-4, 6-4) et le huitième mondial Holger Rune (6-3, 6-4)[81]. Il est écarté par le numéro un mondial, Carlos Alcaraz (4-6, 2-6) en 1 h 18 de jeu[82].

Lors de son premier tournoi sur terre battue de la saison au Masters de Monte-Carlo, Taylor Fritz affronte et élimine l'ancien champion invité, Stanislas Wawrinka (7-610, 6-2)[83], le jeune Tchèque Jiří Lehečka (4-6, 6-4, 6-1) et la tête de série numéro deux et double tenant du titre Stéfanos Tsitsipás (6-2, 6-4)[84] pour rejoindre les demi-finale, son meilleur résultat dans un tournoi de ce niveau sur terre battue. Il se fait néanmoins renverser à ce stade par le Russe Andrey Rublev (7-5, 1-6, 3-6), sixième joueur mondial[85]. La semaine suivante, il joue à Munich et renverse le Hongrois Márton Fucsovics dans leur deuxième duel de l'année (4-6, 6-3, 6-3), bat l'ancien numéro trois Dominic Thiem (6-3, 6-4) mais échoue à rallier la finale en perdant contre le finaliste de l'année passée, le Néerlandais Botic van de Zandschulp (4-6, 62-7)[86].

Quelques jours plus tard, il atteint pour la première fois de sa carrière les huitièmes de finale au Masters de Madrid en disposant de l'Australien Christopher O'Connell (7-611, 6-4) et du Chilien Cristian Garín (6-1, 7-64) mais s'incline contre le surprenant Zhang Zhizhen, 99ème mondial (6-3, 65-7, 68-7)[87], après avoir obtenu trois balles de match. Il se présente au Masters de Rome mais ne parvient pas à faire mieux qu'un deuxième tour, perdu contre le qualifié Allemand Yannick Hanfmann (4-6, 1-6). Il rebondit à Genève fin mai où en tant que tête de série numéro deux, il élimine pour la deuxième fois de l'année son compatriote Marcos Giron (4-6, 6-2, 6-3) et le Biélorusse Ilya Ivashka (6-1, 6-2). Il sort néanmoins en demi-finale contre le Bulgare Grigor Dimitrov (6-3, 5-7, 62-7) au terme d'un match serré[88].

Début juin, il rejoint le troisième tour de Roland-Garros pour la seconde fois de sa carrière. Il bat pour cela son compatriote Michael Mmoh (6-2, 6-1, 6-1) et élimine le dernier Français en lice Arthur Rinderknech (2-6, 6-4, 6-3, 6-4) dans une ambiance électrique. Il échoue à disputer la deuxième semaine en s'inclinant contre le terrien Francisco Cerúndolo (6-3, 3-6, 4-6, 5-7)[89].

Pour le début de la tournée sur gazon, il gagne un match contre le Russe Aslan Karatsev (7-64, 6-3) au tournoi de Stuttgart en tant que tête de série numéro deux, puis s'incline en quarts de finale contre le Hongrois Márton Fucsovics (4-6, 5-7). Au Queen's, il bat Bernabé Zapata Miralles puis est défait par le Français Adrian Mannarino (4-6, 67-7). Il joue également en double avec Jiří Lehečka et atteint la finale. Juste avant Wimbledon, il ne rassure pas sur son niveau de jeu en perdant au premier tour d'Eastbourne, tournoi dont il est tenant du titre contre son compatriote Mackenzie McDonald en deux tie-breaks. Lors du tournoi londonien, il bat d'abord difficilement l'Allemand Yannick Hanfmann (6-4, 2-6, 4-6, 7-5, 6-3) mais s'incline dès le deuxième tour de nouveau en cinq sets contre le Suédois Mikael Ymer, alors qu'il menait deux sets à zéro et un break dans le troisième set (6-3, 6-2, 3-6, 4-6, 2-6)[90].

 
Taylor Fritz à l'US Open en 2023.

Fin juillet, Fritz rebondit au tournoi d'Atlanta à nouveau aux États-Unis. Il bat le Chinois Wu Yibing qui l'avait battu à Dallas, puis le revenant Kei Nishikori qui rejoue bien[91] et son compatriote, Jeffrey John Wolf pour atteindre la finale. Taylor remporte son 6e titre en carrière, le second cette année, contre la surprise australienne Aleksandar Vukic (7-5, 65-7, 6-4)[92]. Il part en capitale américaine, à Washington où il bat le qualifié Zachary Svajda (6-3, 6-3), l'ancien champion britannique Andy Murray (6-7, 6-3, 6-4) ainsi que l'Australien Jordan Thompson auteur d'une bonne tournée sur gazon (6-3, 6-3). Il rencontre le Néerlandais Tallon Griekspoor en demi-finale et malgré le gain du premier set, s'incline (6-3, 3-6, 2-6)[93].

Comme l'année précédente, il s'incline ensuite en huitièmes de finale du Masters du Canada contre un joueur en forme, Alex de Minaur (6-7, 6-4, 1-6), finaliste à Los Cabos quelques jours plus tôt, futur finaliste surprise et après avoir battu le Français Ugo Humbert (7-6, 3-6, 6-3)[94]. Comme l'année précédente, il rejoint les quarts de finale à Cincinnati, éliminant le jeune Tchèque Jiří Lehečka (7-6, 6-2), l'Italien Lorenzo Sonego (6-4, 7-6) et profitant de l'abandon du Serbe Dušan Lajović, (5-0 ab.), tombeur de Jannik Sinner[95]. Il joue le numéro deux Novak Djokovic qu'il n'a jamais battu et s'arrête à ce stade contre le Serbe (0-6, 4-6)[96], qui sera vainqueur du tournoi.

Arrivé à l'US Open fin août, il fait forte impression lors de ses premiers tours, se débarrassant facilement de Steve Johnson, invité (6-2, 6-1, 6-2), du Péruvien Juan Pablo Varillas (6-1, 6-2, 6-2) et du jeune qualifié tchèque Jakub Menšík (6-1, 6-2, 6-0) et parvient ainsi facilement en huitièmes de finale du Grand Chelem de son pays natal pour la première fois. Il profite d'un tableau ouvert et sort à ce stade le jeune Dominic Stricker, qualifié et 128e mondial (7-6, 6-4, 6-4)[97] pour s'offrir un quart de finale et une revanche contre Novak Djokovic. Pour la huitième fois en autant de rencontres, il s'incline face au joueur serbe en trois sets (1-6, 4-6, 4-6)[98] qui, comme à Cincinnati, sera vainqueur du tournoi, empochant son troisième Grand Chelem de l'année.

Il atteint début octobre pour la première fois de sa carrière le troisième tour à Shanghai en remportant difficilement un match contre Yosuke Watanuki (7-6, 6-7, 6-4) puis s'incline contre l'invité Diego Schwartzman, ancien membre du top 10 (4-6, 6-3, 6-7). Tenant du titre à Tokyo, il sort le Britannique Cameron Norrie (6-4, 6-3) puis est renversé de manière surprenante par l'invité local Shintaro Mochizuki, 215e joueur mondial (6-0, 4-6, 6-7)[99]. À Bâle, pour la troisième fois de suite, il gagne un match au premier tour contre Max Purcell en deux tie-breaks puis sort au tour suivant, battu par le qualifié Alexander Shevchenko, en trois tie-breaks (7-6, 6-7, 6-7). Il déclare forfait fin octobre au deuxième tour du Masters 1000 de Paris, gêné par une blessure aux abdominaux, ce qui met fin à ses chances de participer au Masters de fin d'année.

2024. 1/4 à l'Open d'Australie et 7e titre à Delray Beach modifier

Taylor Fritz démarre l'année à l'United Cup où il bat Cameron Norrie et perd contre Alex de Minaur. Il commence ensuite l'Open d'Australie par une victoire difficile face à l'Argentin Facundo Díaz Acosta (4-6, 6-3, 3-6, 6-2, 6-4). Il ne concède au deuxième tour qu'un set contre le repêché français Hugo Gaston (6-0, 6-3, 6-1) puis gagne en quatre manches face au Hongrois Fábián Marozsán (3-6, 6-4, 6-2, 6-2). Opposé au Grec Stéfanos Tsitsipás, finaliste du tournoi l'année précédente, il s'impose (7-6, 5-7, 6-3, 6-3) et rejoint pour la première fois de sa carrière les quarts de finale à Melbourne. Il retrouve alors Novak Djokovic, numéro un mondial et vainqueur de trois des quatre derniers tournois du Grand Chelem. Il fait jeu égal avec son adversaire pendant deux sets puis se fait dominer les deux suivants pour subir une neuvième défaite en autant de confrontations face au Serbe (6-7, 6-4, 2-6, 3-6)[100].

Il tient son rang en tant que tête de série numéro une et tenant du titre à Delray Beach en février, s'adjugeant un septième titre sans concéder la moindre manche face au Portugais Nuno Borges (7-6, 6-4), à l'Australien Rinky Hijikata (6-3, 6-3) et contre ses compatriotes Marcos Giron (7-6, 6-2) et Tommy Paul (6-2, 6-3)[101], tous deux en finale du tournoi de Dallas quelques jours auparavant. Il égalise à cette occasion le record du nombre de titres du tournoi (deux fois) avec d'autres joueurs. Il perd la semaine suivante d'entrée à Acapulco contre l'Italien Matteo Arnaldi (4-6, 6-4, 3-6). Au Masters d'Indian Wells, il enchaîne deux nouvelles victoires contre les terriens Alejandro Tabilo (7-6, 6-2) et Sebastián Báez (6-2, 6-2), puis s'incline dès les huitièmes de finale contre le numéro sept mondial danois Holger Rune après avoir obtenu une balle de match (6-2, 6-7, 3-6), son plus mauvais résultat dans le tournoi californien depuis cinq saisons, comme à Miami la semaine suivante où il est sorti dès le deuxième tour par le Brésilien Thiago Seyboth Wild (3-6, 4-6) qui gagne son premier match dans le tournoi[102]. Il continue d'aligner des performances inquiétantes avec une défaite dès le premier tour à Monte-Carlo en Masters 1000, son plus mauvais résultat dans cette catégorie de tournoi depuis près de trois ans, perdant son match contre l'Italien Lorenzo Musetti (4-6, 4-6) alors qu'il était demi-finaliste l'année passée sur le tournoi monégasque.

Palmarès modifier

Titres en simple modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 24-06-2019   Nature Valley InternationalEastbourne ATP 250 684 080  Gazon (ext.)   Sam Querrey 6-3, 6-4 Parcours
2 10-03-2022   BNP Paribas OpenIndian Wells Masters 1000 8 584 055 $ Dur (ext.)   Rafael Nadal 6-3, 7-65 Parcours
3 20-06-2022   Rothesay International, Eastbourne ATP 250 697 405  Gazon (ext.)   Maxime Cressy 6-2, 64-7, 7-64 Parcours
4 03-10-2022   Rakuten Japan Open Tennis ChampionshipsTokyo ATP 500 1 953 285 $ Dur (ext.)   Frances Tiafoe 7-63, 7-62 Parcours
5 13-02-2023   Delray Beach OpenDelray Beach ATP 250 642 735 $ Dur (ext.)   Miomir Kecmanović 6-0, 5-7, 6-2 Parcours
6 24-07-2023   Atlanta OpenAtlanta ATP 250 737 170 $ Dur (ext.)   Aleksandar Vukic 7-5, 65-7, 6-4 Parcours
7 12-02-2024   Delray Beach Open, Delray Beach ATP 250 661 585 $ Dur (ext.)   Tommy Paul 6-2, 6-3 Parcours

Finales en simple modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 08-02-2016   Memphis OpenMemphis ATP 250 618 030 $ Dur (int.)   Kei Nishikori 6-4, 6-4 Parcours
2 22-07-2019   BB&T Atlanta OpenAtlanta ATP 250 694 995 $ Dur (ext.)   Alex De Minaur 6-3, 7-62 Parcours
3 29-07-2019   Abierto Mexicano de Tenis Mifel presentado por CinemexCabo San Lucas ATP 250 762 455 $ Dur (ext.)   Diego Schwartzman 7-66, 6-3 Parcours
4 24-02-2020   Abierto Mexicano TelcelAcapulco ATP 500 1 845 265 $ Dur (ext.)   Rafael Nadal 6-3, 6-2 Parcours
5 25-10-2021   St. Petersburg OpenSaint-Pétersbourg ATP 250 663 750 $ Dur (int.)   Marin Čilić 7-63, 4-6, 6-4 Parcours

Finales en double modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 30-07-2018   Abierto Mexicano de Tenis Mifel
 Cabo San Lucas
ATP 250 715 455 $ Dur (ext.)   Marcelo Arévalo
  Miguel Ángel Reyes-Varela
  Thanasi Kokkinakis 6-4, 6-4 Parcours
2 21-10-2019   Swiss Indoors Basel
 Bâle
ATP 500 2 082 655  Dur (int.)   Jean-Julien Rojer
  Horia Tecău
  Reilly Opelka 7-5, 6-3 Parcours
3 19-06-2023   Cinch Championships
 Londres
ATP 500 2 195 175  Gazon (ext.)   Ivan Dodig
  Austin Krajicek
  Jiří Lehečka 6-4, 65-7, [10-3] Parcours

Palmarès sur le circuit Challenger modifier

Résultat No  Date Tournoi Surface Adversaire Score
Vainqueur 1.   Sacramento Pro Circuit Challenger, Sacramento Dur   Jared Donaldson 6-4, 3-6, 6-4
Vainqueur 2.   Fairfield Men's Pro Challenger, Fairfield Dur   Dustin Brown 6-3, 6-4
Finaliste 1.   JSM Challenger of Champaign–Urbana, Champaign Dur (int.)   Henri Laaksonen 4-6, 6-2, 6-2
Vainqueur 3.   City of Onkaparinga ATP Challenger, Happy Valley Dur   Dudi Sela 7-67, 6-2
Finaliste 2.   RBC Tennis Championships of Dallas, Dallas Dur (int.)   Ryan Harrison 6-3, 6-3
Finaliste 3.   Internationaux BNP Paribas de Nouvelle-Calédonie, Nouméa Dur   Noah Rubin 7-5, 6-4
Vainqueur 4.   Oracle Challenger Series, Newport Beach Dur   Bradley Klahn 3-6, 7-5, 6-0
Vainqueur 5.   Oracle Challenger Series, Newport Beach Dur   Brayden Schnur 7-67, 6-4

Parcours dans les tournois du Grand Chelem modifier

En simple modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2016 1er tour (1/64)   Jack Sock 1er tour (1/64)   Borna Ćorić 1er tour (1/64)   S. Wawrinka 1er tour (1/64)   Jack Sock
2017 1er tour (1/64)   Gilles Müller 1er tour (1/64)   John Isner 2e tour (1/32)   Dominic Thiem
2018 1er tour (1/64)   Guido Andreozzi 2e tour (1/32)   Alexander Zverev 3e tour (1/16)   Dominic Thiem
2019 3e tour (1/16)   Roger Federer 2e tour (1/32)   R. Bautista-Agut 2e tour (1/32)   J.-L. Struff 1er tour (1/64)   Feliciano López
2020 3e tour (1/16)   Dominic Thiem 3e tour (1/16)   Lorenzo Sonego Annulé 3e tour (1/16)   Denis Shapovalov
2021 3e tour (1/16)   Novak Djokovic 2e tour (1/32)   Dominik Köpfer 3e tour (1/16)   Alexander Zverev 2e tour (1/32)   Jenson Brooksby
2022 1/8 de finale   Stéfanos Tsitsipás 2e tour (1/32)   B. Zapata Miralles 1/4 de finale   Rafael Nadal 1er tour (1/64)   Brandon Holt
2023 2e tour (1/32)   Alexei Popyrin 3e tour (1/16)   Francisco Cerúndolo 2e tour (1/32)   Mikael Ymer 1/4 de finale   Novak Djokovic
2024 1/4 de finale   Novak Djokovic

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double messieurs modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 1er tour (1/32)
  M. Daniell
  J. Marray
2016 2e tour (1/16)
  Daniel Evans
  N. Kyrgios
2017 2e tour (1/16)
  J. Chardy
  F. Martin
2018 1er tour (1/32)
  R. Bopanna
  É. Roger-Vasselin
2e tour (1/16)
  Jamie Murray
  Bruno Soares
2019 2e tour (1/16)
  Jack Sock
  J. Withrow
2020 1er tour (1/32)
  J.-S. Cabal
  Jaume Munar
Annulé
2021 1er tour (1/32)
  S. Bolelli
  M. González

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 1er tour (1/16)
  A. Muhammad
  Ashleigh Barty
  John Peers
2015 1er tour (1/16)
  Claire Liu
  Martina Hingis
  Leander Paes

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours au Masters modifier

Année Lieu Résultat Tour Adversaires Victoire / Défaite Scores
2022 Turin Demi-finale RR
RR
RR
Demi-Finale
Rafael Nadal
Casper Ruud
Félix Auger-Aliassime
Novak Djokovic
Victoire
Défaite
Victoire
Défaite
7-63, 6-1
3-6, 6-4, 66-7
7-64, 65-7, 6-2
65-7, 66-7

Parcours dans les Masters 1000 modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2016 1er tour
  F. Tiafoe
2e tour
  D. Ferrer
1er tour
  I. Karlović
1er tour
  M. Youzhny
2e tour
  R. Bautista
2017 3e tour
  M. Jaziri
2e tour
  P. Kohlschreiber
2018 1/8 de finale
  B. Ćorić
1er tour
  P.-H. Herbert
2e tour
  S. Querrey
2019 1er tour
  S. Johnson
1er tour
  M. Marterer
1/8 de finale
  N. Djokovic
2e tour
  N. Djokovic
2e tour
  K. Nishikori
1er tour
  H. Hurkacz
1er tour
  D. Goffin
2e tour
  K. Khachanov
2e tour
  S. Tsitsipás
2020 n.o. n.o. n.o. n.o. 1er tour
  S. Travaglia
n.o. 2e tour
  A. Bedene
n.o. 1er tour
  R. Gasquet
2021 1/2 finale
  N. Basilashvili
1/8 de finale
  A. Bublik
1er tour
  R. Bautista
1er tour
  A. Ramos
2e tour
  N. Djokovic
1er tour
  J. Duckworth
1er tour
  A. Ramos
n.o. 1/4 de finale
  N. Djokovic
2022 Victoire
  R. Nadal
1/8 de finale
  M. Kecmanović
1/4 de finale
  A. Davidovich
1/8 de finale
  D. Evans
1/4 de finale
  D. Medvedev
n.o. 2e tour
  G. Simon
2023 1/4 de finale
  J. Sinner
1/4 de finale
  C. Alcaraz
1/2 finale
  A. Rublev
1/8 de finale
  Zhang Z.
2e tour
  Y. Hanfmann
1/8 de finale
  A. de Minaur
1/4 de finale
  N. Djokovic
3e tour
  D. Schwartzman
2e tour
Forfait
2024 1/8 de finale
  H. Rune
2e tour
  T. Seyboth
1er tour
  L. Musetti

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Confrontations avec ses principaux adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires (6 confrontations minimum et avoir été membre du top 10). Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Joueur Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Novak Djokovic 1 9 0 9 0[103] défaite (63-7, 6-4, 2-6, 3-6) à l'Open d'Australie 2024
  Roberto Bautista-Agut 9 7 2 5 28,6[104] victoire (6-0, 3-6, 3-6, 6-4, 6-3) à l'Open d'Australie 2022
  Alexander Zverev 2 7 3 4 42,9[105] victoire (6-1, 6-4) à la United Cup 2023
  Alex de Minaur 9 7 3 4 42,9[106] défaite (4-6, 2-6) à la United Cup 2024
  Denis Shapovalov 10 9 4 5 44,4[107] victoire (6-4, 6-4) au Masters de Miami 2023
  Cameron Norrie 8 14 8 6 57,1[108] victoire (7-65, 6-4) à la United Cup 2024
  Andrey Rublev 5 7 5 2 71,4[109] victoire (6-2, 7-63) à la Laver Cup 2023
  Frances Tiafoe 10 7 6 1 85,7[110] victoire (6-3, 6-4) au tournoi d'Acapulco 2023

Ce bilan ne prend pas en compte les confrontations en qualifications, en Challenger, Futures, ou durant le parcours junior des joueurs :

Victoires sur le top 10 modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Masters 1000
ATP 500
ATP 250
Coupe Davis
Laver Cup
United Cup
# T.F. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 136   Indian Wells 2017 Dur   Marin Čilić no 7 1/32 4-6, 7-5, 6-4
2 no 50   Auckland 2019 Dur   John Isner no 10 1/8 7-63, 7-65
3 no 28   Cabo San Lucas 2019 Dur   Fabio Fognini no 9 1/4 6-1, 7-61
4 no 30   Laver Cup 2019 Dur (int.)   Dominic Thiem no 5 Poules 7-5, 63-7, [10-5]
5 no 31   Bâle 2019 Dur (int.)   Alexander Zverev no 6 1/16 7-67, 6-4
6 no 32   Coupe Davis 2019 Dur (int.)   Matteo Berrettini no 8 RR 5-7, 7-65, 6-2
7 no 39   Indian Wells 2021 Dur   Matteo Berrettini no 7 1/16 6-4, 6-3
8   Alexander Zverev no 4 1/4 4-6, 6-3, 7-63
9 no 26   Paris-Bercy 2021 Dur (int.)   Andrey Rublev no 6 1/16 7-5, 7-62
10 no 20   Indian Wells 2022 Dur   Andrey Rublev no 7 1/2 7-5, 6-4
11   Rafael Nadal no 4 Finale 6-3, 7-65
12 no 13   Cincinnati 2022 Dur   Andrey Rublev no 8 1/8 64-7, 6-2, 7-5
13 no 12   Laver Cup 2022 Dur (int.)   Cameron Norrie no 8 Poules 6-1, 4-6, [10-8]
14 no 9   Masters 2022 Dur (int.)   Rafael Nadal no 2 Poules 7-63, 6-1
15   Félix Auger-Aliassime no 6 Poules 7-64, 65-7, 6-2
16 no 9   United Cup 2023 Dur   Hubert Hurkacz no 10 1/2 7-65, 7-65
17 no 10   Miami 2023 Dur   Holger Rune no 8 1/8 6-3, 6-4
18 no 10   Monte-Carlo 2023 Terre battue   Stéfanos Tsitsipás no 3 1/4 6-2, 6-4
19 no 8   Laver Cup 2023 Dur (int.)   Andrey Rublev no 6 Poules 6-2, 7-63
20 no 12   Open d'Australie 2024 Dur (ext.)   Stéfanos Tsitsipás no 7 1/8 7-63, 5-7, 6-3, 6-3

Classements ATP en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année2014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple1141  177  76  105  49  32  29  23  9  10
Rang en double1092  949  243  496  219  120  106  204  141  157

Source : (en) Classements de Taylor Fritz sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références modifier

  1. (en-US) « Who Are Taylor Fritz's Parents? Meet Kathy May & Guy Henry Fritz », sur www.sportskeeda.com (consulté le )
  2. (en-US) Chege Karomo, « Taylor Fritz's parents: All about their tennis careers », sur TheNetline, (consulté le )
  3. « Harry Fritz | Overview | ATP Tour | Tennis », sur ATP Tour (consulté le )
  4. (en-US) Ernesto Macias, « The Rise and Pause of Taylor Fritz, America's Next Great Tennis Star », sur Interview Magazine, (consulté le )
  5. « Morgan Riddle, l'autre révélation de Wimbledon », sur Sports.fr, (consulté le )
  6. (en) « Taylor Fritz wins US Open Boys' singles title », sur zeenews.india.com, (consulté le )
  7. « ATP - Taylor Fritz gagne 462 places en deux semaines ! », sur tennisactu.net, (consulté le )
  8. « L'Américain Jack Sock a stoppé le jeune espoir Taylor Fritz », sur lequipe.fr,
  9. « Memphis: La sensation Taylor Fritz », sur sports.fr,
  10. « Le grand espoir Taylor Fritz pour défier Nishikori en finale à Memphis », sur francetvsport.fr,
  11. « Roger Federer vient à bout du coriace Taylor Fritz et passe en quarts à Stuttgart », sur rds.ca,
  12. Classement ATP au 27 mai 2019, consulté le 14 juin 2019.
  13. « Eastbourne : Taylor Fritz sacré pour la première fois sur le circuit ATP », sur L'Équipe, (consulté le ).
  14. « Tennis. Chardy et Moutet en forme avant l'Open d'Australie », sur www.bienpublic.com (consulté le )
  15. « ATP - Atlanta - Isner en demies, Norrie out, Nakashima top 100 », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  16. « Novak Djokovic s'impose dans la douleur face à Taylor Fritz au troisième tour de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  17. Belga, « ATP Doha: Goffin éliminé dès le 2e tour par Taylor Fritz », sur DHnet (consulté le )
  18. « ATP Doha : Fritz renverse Shapovalov (5-7, 6-3, 7-5) en quart de finale », sur Eurosport, (consulté le )
  19. « Indian Wells : Nikoloz Basilashvili bat Taylor Fritz en demie et rejoint Cameron Norrie pour une finale surprise », sur Eurosport, (consulté le )
  20. « Djokovic débute bien au Masters 1000 de Rome », sur L'Équipe (consulté le )
  21. Thomas S, « Roland Garros > Fritz évacué du court à l'aide d'une chaise roulante », sur We Love Tennis, (consulté le )
  22. Jean Muller, « Wimbledon > Fritz, le ressuscité, n'y croit toujours pas », sur We Love Tennis, (consulté le )
  23. « Tennis : Le message fort de Zverev après sa victoire au 3e tour de Wimbledon ! », sur Le 10 Sport (consulté le )
  24. « ATP Los Cabos - Le favori et le novice : Cameron Norrie et Brandon Nakashima en finale », sur Eurosport, (consulté le )
  25. « John Isner élimine Taylor Fritz et se qualifie pour la finale de l'Open d'Atlanta », sur L'Équipe (consulté le )
  26. « ATP - Los Cabos - Les images du pétage de plomb de Steve Johnson », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  27. « ATP : Taylor Fritz a reçu des menaces alors qu'il souffrait d'ennuis cardiaques à Toronto », sur RDS.ca, (consulté le )
  28. « Taylor Fritz cueille Matteo Berrettini au 3e tour du Masters 1000 d'Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  29. « Taylor Fritz sauve deux balles de match et s'offre Alexander Zverev à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  30. « Nikoloz Basilashvili rejoint Cameron Norrie en finale d'Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  31. a et b « Tennis : Taylor Fritz s'offre un billet en quarts comme cadeau à Saint-Pétersbourg », sur RDS.ca, (consulté le )
  32. « Taylor Fritz défiera Marin Cilic en finale de l'Open de Saint-Pétersbourg », sur L'Équipe (consulté le )
  33. « Marin Cilic remporte l'Open de Saint-Pétersbourg face à Taylor Fritz », sur L'Équipe (consulté le )
  34. « Taylor Fritz élimine Cameron Norrie au Rolex Paris Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  35. « Le résumé des quarts de finale | Site officiel du Rolex Paris Masters », sur www.rolexparismasters.com (consulté le )
  36. « Open d'Australie - Taylor Fritz enfin en 8es : "Je n'ai jamais douté" », sur tennisactu.net,
  37. « SIMPLE MESSIEURS - HUITIÈMES DE FINALE - STEFANOS TSITSIPAS S'EN SORT EN CINQ SETS CONTRE TAYLOR FRITZ », sur Eurosport,
  38. (en) « Fritz Edges De Minaur To Reach Third Straight ATP Masters 1000 QF », sur atptour.com,
  39. « ATP INDIAN WELLS : ANDREY RUBLEV MET GRIGOR DIMITROV AU PAS EN QUART DE FINALE (7-5, 6-2) », sur Eurosport,
  40. « MASTERS 1000 INDIAN WELLS - TAYLOR FRITZ DOMINE ANDREY RUBLEV POUR ACCÉDER À SA PREMIÈRE FINALE DE M1000 », sur Eurosport,
  41. (en) « Final Preview: Can Fritz Prevent Nadal From Making History? », sur atptour.com,
  42. (en) Andrew L. John, « BNP Paribas: Taylor Fritz beats Rafael Nadal for historic Indian Wells title, becomes first American winner since 2001 », sur eu.desertsun.com,
  43. « FINALE INDIAN WELLS - TAYLOR FRITZ PROFITE D'UN RAFAEL NADAL DIMINUÉ POUR REMPORTER SON PREMIER MASTERS 1000 », sur Eurosport,
  44. « APRÈS LA VICTOIRE DE TAYLOR FRITZ À INDIAN WELLS, EST-CE (ENFIN) LA FIN DU DÉCLIN DE L'EMPIRE AMÉRICAIN ? », sur Eurosport,
  45. (en) Steve Keating, « Injured Fritz ends Nadal win streak to lift Indian Wells title », sur reuters.com,
  46. (en) « Inside Fritz's Rollercoaster Indian Wells Win », sur atptour.com,
  47. (en) « Fritz Climbs Into Top 15, Mover Of Week », sur atptour.com,
  48. « ATP MONTE-CARLO : DAVIDOVICH FOKINA SE QUALIFIE POUR LES DEMI-FINALES APRÈS SA VICTOIRE SUR FRITZ (2-6, 6-4, 6-3) », sur Eurosport,
  49. « ATP / s'-Hertogenbosh : Van Rijthoven, star à domicile ! », sur www.tennisbreaknews.com (consulté le )
  50. « Taylor Fritz s'impose en finale à Eastbourne », sur L'Équipe (consulté le )
  51. « Fritz continue d’impressionner sur le gazon de Wimbledon », sur tennismajors FR,
  52. « WIMBLEDON - QUARTS DE FINALE - APRÈS INDIAN WELLS, TAYLOR FRITZ PEUT-IL REFAIRE LE COUP FACE À RAFAEL NADAL ? », sur Eurosport,
  53. « WIMBLEDON – TOUCHÉ AUX ABDOS, NADAL S'ARRACHE POUR BATTRE FRITZ ET REJOINDRE KYRGIOS EN DEMIES », sur Eurosport,
  54. « Taylor Fritz après sa défaite contre Rafael Nadal à Wimbledon : « J'avais envie de pleurer » », sur L'Équipe,
  55. Tennis Majors et ses partenaires, « Tennis, ATP – Tournoi de Montréal 2022 : Evans bat Fritz », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  56. « Tennis : Fritz en 8e à Cincinnati, en battant Kyrgios diminué », sur LEFIGARO, (consulté le )
  57. « Tennis : Fritz renverse Rublev et file à Cincinnati », sur LEFIGARO, (consulté le )
  58. « Tennis : Medvedev écarte Fritz et fonce en demie à Cincinnati », sur LEFIGARO, (consulté le )
  59. « Taylor Fritz battu par Brandon Holt au premier tour de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  60. « Coupe Davis - A l'arrache, les USA dominent la Grande-Bretagne (2-1) », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  61. « Coupe Davis - Les USA a lâché le double mais dominé le Kazakhstan (2-1) », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  62. Cédric Rouquette, « Laver Cup : Fritz égalise pour le Reste du monde avant un savoureux Djokovic - Tiafoe », sur Tennis Majors FR,
  63. « Nick Kyrgios forfait, Taylor Fritz en demi-finale à Tokyo », sur L'Équipe (consulté le )
  64. « ATP TOKYO - Fritz ou Tiafoe : la finale de la jeunesse américaine à Tokyo », sur Eurosport,
  65. « ATP TOKYO : TAYLOR FRITZ REMPORTE LA FINALE CONTRE FRANCES TIAFOE (7-6, 7-6) ET INTÈGRE LE TOP 10 MONDIAL », sur Eurosport,
  66. « Masters 1000 Paris - Après 3h05 de combat, Gilles Simon élimine Taylor Fritz et file en 8e contre Auger-Aliassime », sur Eurosport,
  67. rwolff, « Nadal et Tsitsipas peuvent finir la saison numéro un mondial », sur Tennis Majors FR,
  68. « ATP Finals : Le tirage place Djokovic avec Medvedev et Tsitsipas, Nadal sera dans l'autre groupe avec Auger-Aliassime », sur Eurosport,
  69. « MASTERS DE TURIN - RAFAEL NADAL DÉÇU APRÈS SA DÉFAITE CONTRE TAYLOR FRITZ ET EN DANGER D'ÉLIMINATION PRÉCOCE », sur Eurosport,
  70. « ATP FINALS : TAYLOR FRITZ SE QUALIFIE POUR LES DEMI-FINALES APRÈS SA VICTOIRE SUR FÉLIX AUGER-ALIASSIME (7-6, 6-7, 6-2) », sur Eurosport,
  71. « MASTERS TURIN 2022 - L'ANTISÈCHE : MÊME UN "PETIT" NOVAK DJOKOVIC ÉTAIT TROP GRAND POUR TAYLOR FRITZ », sur Eurosport,
  72. « ATP FINALS - TAYLOR FRITZ : "QUAND NOVAK DJOKOVIC A JOUÉ CETTE ANNÉE, C'ÉTAIT LE MEILLEUR SANS AUCUN DOUTE" », sur Eurosport,
  73. « UNITED CUP », sur Eurosport,
  74. « Taylor Fritz sorti dès le 2e tour de l'Open d'Australie par Alexei Popyrin », sur L'Équipe (consulté le )
  75. « Wu Yibing premier Chinois en finale d'un tournoi ATP à Dallas », sur L'Équipe (consulté le )
  76. « Une finale Fritz-Kecmanovic à Delray Beach », sur L'Équipe (consulté le )
  77. « Cinquième titre pour Taylor Fritz à l'ATP 250 de Delray Beach », sur L'Équipe (consulté le )
  78. « Top 5 du classement ATP pour Taylor Fritz, leadership record pour Novak Djokovic », sur L'Équipe (consulté le )
  79. « Tournoi d’Acapulco : Tommy Paul accède à la finale après un combat dingue contre Fritz », sur tennismajors.com,
  80. « Jannik Sinner qualifié pour les demies à Indian Wells grâce à sa victoire face à Taylor Fritz », sur L'Équipe (consulté le )
  81. « Taylor Fritz sort Holger Rune et rallie les quarts de finale à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  82. « ATP MIAMI », sur Eurosport,
  83. « Taylor Fritz domine Stan Wawrinka et se qualifie pour les 8es de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  84. « ATP MONTE-CARLO - FRITZ, L'AMÉRICAIN TOUT TERRAIN : "JE N'AI JAMAIS SU QUELLE ÉTAIT MA MEILLEURE SURFACE" », sur Eurosport,
  85. « Andrey Rublev renverse Taylor Fritz et s'offre une deuxième finale à Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  86. « Botic Van De Zandschulp, finaliste surprise à Munich après sa victoire face à Taylor Fritz », sur L'Équipe (consulté le )
  87. « Zhang Zhizhen, premier Chinois en quarts de finale d'un Masters 1000 », sur L'Équipe (consulté le )
  88. « ATP Genève: "Je peux encore mieux bouger et mieux jouer", promet Grigor Dimitrov », sur rts.ch (consulté le )
  89. « Tennis – Roland-Garros 2023 : Cerundolo élimine Fritz », sur Tennis Majors FR,
  90. « WIMBLEDON 2023 », sur Eurosport,
  91. « ATP ATLANTA - LE REVENANT NISHIKORI S'ARRÊTE EN QUARTS, BATTU PAR FRITZ À ATLANTA », sur Eurosport,
  92. « ATP ATLANTA : TAYLOR FRITZ REMPORTE LE 6E TITRE DE SA CARRIÈRE FACE À ALEKSANDAR VUKIC (7-5, 6-7, 6-4) », sur Eurosport,
  93. « Daniel Evans et Tallon Griekspoor s'affronteront en finale du tournoi de Washington », sur L'Équipe (consulté le )
  94. « Ugo Humbert cède face à Taylor Fritz au deuxième tour à Toronto », sur L'Équipe (consulté le )
  95. « Taylor Fritz en quarts à Cincinnati après l'abandon de Dusan Lajovic », sur L'Équipe (consulté le )
  96. « Novak Djokovic domine Taylor Fritz et se qualifie pour les demi-finales du Masters 1000 de Cincinnati », sur L'Équipe (consulté le )
  97. « Taylor Fritz stoppe Dominic Stricker et se qualifie pour les quarts de finale de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  98. « Novak Djokovic déroule contre Taylor Fritz et rejoint les demi-finales de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  99. « Taylor Fritz battu à Tokyo par le 215e mondial, Shintaro Mochizuki », sur L'Équipe (consulté le )
  100. « Novak Djokovic écarte Taylor Fritz et se hisse en demi-finales de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  101. « Taylor Fritz remporte le tournoi de Delray Beach face à Tommy Paul », sur L'Équipe (consulté le )
  102. « Tsitsipas battu par Shapovalov, Fritz également sorti dès le deuxième tour à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  103. (en) « Confrontations Fritz vs. Djokovic », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  104. (en) « Confrontations Fritz vs. Bautista-Agut », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  105. (en) « Confrontations Fritz vs. Zverev », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  106. (en) « Confrontations Fritz vs. de Minaur », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  107. (en) « Confrontations Fritz vs. Shapovalov », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  108. (en) « Confrontations Fritz vs. Norrie », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  109. (en) « Confrontations Fritz vs. Rublev », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  110. (en) « Confrontations Fritz vs. Tiafoe », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier