Aryna Sabalenka

joueuse de tennis biélorusse

Aryna Sabalenka
Image illustrative de l’article Aryna Sabalenka
Aryna Sabalenka à l'US Open en 2023.
Carrière professionnelle
2015
Nationalité Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Naissance (25 ans)
Minsk
Taille 1,82 m (6 0)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneurs Dmitri Toursounov
Anton Dubrov (2019-présent)
Gains en tournois 23 662 563 $
Palmarès
En simple
Titres 14
Finales perdues 12
Meilleur classement 1re (11/09/2023)
En double
Titres 6
Finales perdues 2
Meilleur classement 1re (22/02/2021)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V (2) 1/2 1/2 F (1)
Double V (1) 1/2 1/4 V (1)
Mixte - - 1/16 -
Meilleurs résultats au Masters
Simple F (1)

Aryna Siarhiejeŭna Sabalenka (en biélorusse : Арына Сяргееўна Сабаленка) est une joueuse de tennis biélorusse, née le à Minsk.

Professionnelle depuis 2015, elle a remporté quatorze titres en simple sur le circuit WTA, dont l'Open d'Australie 2023 et l'Open d'Australie 2024, et six titres en double dames, dont deux en Grand Chelem en duo avec la Belge Elise Mertens.

Elle fait partie des joueuses au jeu le plus puissant mais aussi le plus risqué. Très agressive et puissante, elle écourte les échanges et multiplie les coups gagnants. Son jeu audacieux la dessert parfois mais la positionne comme le plus grand espoir du tennis biélorusse de sa génération.

En septembre 2019, elle remporte à l'US Open son premier tournoi du Grand Chelem en double, puis devient en février 2021 numéro 1 mondiale en double après sa victoire à l'Open d'Australie.

En 2023, les spécialistes commencent à parler d’un « Big Three » régnant sur le circuit féminin, trio majeur dont elle fait partie avec Iga Świątek et Elena Rybakina[1],[2]. Cette même année, elle remporte son premier tournoi du Grand Chelem en simple à l’Open d'Australie face à la Kazakhstanaise Rybakina, puis accède à la finale de l’US Open, battue par l’Américaine Coco Gauff. Sa régularité lors des tournois majeurs lui permet de devenir pour la première fois numéro 1 mondiale le [3], faisant d'elle la deuxième joueuse biélorusse à accéder à la première place en simple après Victoria Azarenka. Elle est désignée championne du monde de tennis à la fin de la saison.

Elle remporte en janvier 2024 son second Grand Chelem pour la deuxième fois consécutive à l'Open d'Australie en battant en finale la Chinoise Zheng Qinwen. Elle ne perd pas le moindre set durant la quinzaine, concédant seulement trente jeux à ses adversaires sur tout le tournoi.

Carrière modifier

Aryna Sabalenka évolue tout d'abord sur le circuit ITF, elle remporte cinq titres en simple et un titre en double.

Elle intègre l'équipe biélorusse pour disputer les barrages du groupe mondial I de Fed Cup en 2016. Malgré sa défaite en double, associée à Olga Govortsova, la Biélorussie crée la surprise et s'impose 3 à 2 face à la Russie[4].

2017 : finale de Fed Cup, premier titre WTA 125, première finale Intern'l et top 100 modifier

 
Sabalenka lors du tournoi de Washington en 2017.

Elle s'incline au deuxième tour des qualifications de l'Open d'Australie pour lancer son année et parvient à sortir ensuite de celles de Dubaï pour affronter Kateryna Volodko, 79e joueuse mondiale. Elle perd le match (6-4, 4-6, 3-6). Elle atteint la finale mi-mars de l'ITF de Shenzen battue par la Russe Ekaterina Alexandrova en finale (2-6, 5-7).

Elle sort quelques mois plus tard des qualifications de Wimbledon en battant Han Na-Lae (4-6, 6-2, 6-4), puis deux Américaines, Jamie Loeb et Kristie Ahn pour disputer pour la première fois de sa carrière un tournoi du Grand Chelem. Elle dispose au premier tour d'Irina Khromacheva (6-3, 6-4) puis s'incline contre l'Allemande Carina Witthöft.

Lors du premier tour de la Fed Cup 2017, elle est sélectionnée face aux Pays-Bas. Elle perd son premier match en simple contre Kiki Bertens[5] mais prend le dessus sur Michaëlla Krajicek pour qualifier son équipe pour les demi-finales. En avril, face à la Suisse, elle perd le second match de son équipe contre Timea Bacsinszky, 22e mondiale (4-6, 5-7). Elle se rachète toutefois le lendemain en battant Viktorija Golubic, 54e mondiale (6-3, 2-6, 6-4) dans le 4e simple et apporte le point décisif à la Biélorussie ; celle-ci s'impose 3 à 2 au bout des cinq duels face à la Suisse. Son pays accueille les États-Unis pour la grande finale en novembre à Minsk[6]. Sabalenka gagne son duel face à Sloane Stephens (6-3, 3-6, 6-4), récente vainqueur de l'US Open, mais perd le lendemain contre Coco Vandeweghe (65-7, 1-6) alors 10e mondiale. La Biélorussie échoue au bout du double décisif remporté par les États-Unis.

Après avoir disputé et perdu la finale de Tianjin (battant Sara Errani en demi-finale et s'inclinant contre l'ancienne numéro une mondiale, Maria Sharapova en finale), elle intègre le Top 100.

Elle confirme son éclosion cette saison en remportant son premier tournoi en catégorie WTA 125 à Mumbaï en Inde, en disposant de Priscilla Hon, Lu Jia-Jing (65-7, 6-2, 7-64), au terme d'un match serré, puis en deux sets de Naomi Broady, de la Française Amandine Hesse et de la Slovène Dalila Jakupović en finale (6-2, 6-3). Elle ne bat ainsi aucune joueuse du Top 100 durant le tournoi[7].

2018 : 1res victoires sur des top 10, évolution au classement et vainqueur en Premier 5 modifier

La Biélorusse commence vraiment sa saison au tournoi de Lugano, passant au 1er tour Mihaela Buzărnescu (5-7, 6-3, 6-2), après Polona Hercog puis Camila Giorgi (6-3, 6-0), avant de boucler son match (6-4, 6-2) face à la locale Stefanie Vögele pour rallier la finale[8]. Elle s'incline contre la tête de série numéro 2, Elise Mertens (5-7, 2-6) en h 24 min[9].

Après pas mal d'inconstance, elle rebondit avec une finale au tournoi d'Eastbourne sur gazon. Elle passe en trois sets Sacha Vickery, puis la tête de série numéro 6, Julia Görges (1-6, 6-4, 6-4) et prenant sa revanche sur Elise Mertens en 1/8 de finale (7-5, 2-6, 7-64) dans une rencontre serrée. Elle vainc la 7e mondiale, Karolína Plíšková (6-3, 2-6, 7-65) pour rallier le dernier carré après h 15 min de jeu[10]. Elle se qualifie pour sa 2e finale de l'année, en battant Agnieszka Radwańska (6-3, 1-6, 6-3) en presque deux heures[11]. Malgré un bon match et une rencontre serrée d'à nouveau deux heures de jeu, elle chute face à la no 2 mondiale, Caroline Wozniacki (5-7, 65-7), perdant ainsi une autre finale[12].

 
Aryna Sabalenka à Wimbledon 2018.

En août sur le ciment américain à Montréal, au 2e tour, elle passe Caroline Wozniacki (5-7, 6-2, 7-64)[13], mais chute au tour d'après face à Elise Mertens (6-2, 61-7, 0-6) après un retournement complet[14].

Puis elle enchaîne avec Cincinnati, en battant une bonne joueuse d'entrée, Johanna Konta (4-6, 6-3, 6-4), puis la 8e mondiale, Karolína Plíšková (2-6, 6-3, 7-5)[15] et enfin la 5e mondiale, Caroline Garcia (6-4, 3-6, 7-5) dans des rencontres serrées se jouant aux détails[16]. Et elle écœure l'Américaine Madison Keys tête de série numéro 13 (6-3, 6-4) pour atteindre sa première demi-finale dans un Premier 5[17]. Elle s'incline en h 16 min (3-6, 4-6) face à la no 1 mondiale, Simona Halep[18]. Troisième tournoi consécutif à New Haven, Sabalenka passe tranquillement Samantha Stosur puis bat difficilement la tête de série numéro 9, Daria Gavrilova (6-3, 66-7, 7-5) et tenante du titre[19]. Par la suite, elle bat (6-3, 6-2) Belinda Bencic, puis elle se qualifie pour la finale en triomphant face à la 9e mondiale, Julia Görges (6-4, 7-63)[20]. Elle remporte ensuite le titre face à Carla Suárez Navarro (6-1, 6-4) plutôt facilement[21]. Il s'agit de son 1er titre Premier, ce qui lui permet d'intégrer le top 20.

À l'US Open, elle passe Danielle Collins en trois sets, puis l'ancienne no 2 mondiale, Vera Zvonareva (6-3, 7-67) et la 5e mondiale, Petra Kvitová (7-5, 6-1) pour atteindre son premier 1/8 de finale en Grand Chelem[22]. Avant de s'incliner face à la tête de série numéro 20 et future lauréate du tournoi, Naomi Osaka (3-6, 6-2, 4-6) de 20 ans également. La Biélorusse sera la seule à lui prendre un set de tout son parcours[23].

En Chine, pour la tournée asiatique à Wuhan, elle affronte et bat difficilement Carla Suárez Navarro (7-62, 2-6, 6-2). Après un démarrage diesel dans le tournoi, elle enchaîne au 2e tour avec une victoire sur la 6e mondiale, Elina Svitolina (6-4, 2-6, 6-1), signant sa 7e victoire sur une top 10 cette saison[24]. Puis la qualifiée Sofia Kenin, après Dominika Cibulková (7-5, 6-3)[25] et la tête de série numéro 16, Ashleigh Barty (7-62, 6-4) pour atteindre la finale en h 25 min[26]. Elle remporte facilement (6-3, 6-3) en h 12 min son 2e titre de la saison et le premier en catégorie Premier 5 contre l’Estonienne Anett Kontaveit[27]. Grâce à ce titre, la Biélorusse entre dans le top 20 à la 20e place mondiale[28].

Ensuite à l'Open de Pékin, elle enchaîne avec une victoire sur la tête de série numéro 14, Garbiñe Muguruza (7-5, 6-4) ; ainsi que la tenante du titre et 8e mondiale, Caroline Garcia (5-7, 7-63, 6-0) au terme d'une rencontre à retournement pour atteindre les quarts de finale[29]. Fatiguée des matchs à répétitions, elle s'incline (5-7, 5-7) contre la locale Wang Qiang, en forme depuis septembre.

Au Masters de Zhuhai, placée dans le groupe Orchidée, elle bat Ashleigh Barty (6-4, 6-4) en h 25 min, mais s'incline dans son dernier match face à Caroline Garcia (4-6, 4-6) en h 23 min qui prend sa revanche, l'éliminant de la compétition. Elle termine ainsi sa saison à la 11e place mondiale.

2019 : 2e titre en Premier 5, finale à San José et montée dans le top 10 mais fragilité en Grand Chelem modifier

 
Elise Mertens (à gauche) avec Aryna Sabalenka lors d'un match de double à Roland-Garros 2019.

Pour son premier tournoi de l'année à Shenzhen, Sabalenka obtient un titre. En tant que tête de série numéro 1, elle profite de l'abandon de Maria Sharapova en quart et s'adjuge le trophée face à Alison Riske (4-6, 7-62, 6-3) au terme d'une finale disputée[30]. Elle ne renouvelle pas à Sydney, où elle sort dès le premier tour, battue en deux manches par Petra Kvitová (1-6, 5-7). Pendant l'Open d'Australie, Sabalenka, tête de série numéro 11, franchit rapidement le premier tour en dominant Anna Kalinskaya en deux sets (6-1, 6-4), puis Katie Boulter (6-3, 6-4). Elle est éliminée sèchement (3-6, 2-6) au tour suivant par l'Américaine Amanda Anisimova[31]. Elle monte à la 10e place au classement WTA, grâce notamment à une performance nettement plus positive que l'an dernier, où elle s'était arrêtée au premier tour[32].

Pendant le tournoi de Saint-Pétersbourg, Aryna Sabalenka, exemptée de premier tour et tête de série numéro 4, écarte Alison Van Uytvanck en huitièmes (6-1, 6-4) puis Ekaterina Alexandrova en quarts (6-3, 6-4) avant de chuter face à Kiki Bertens en demies (65-7, 2-6). La Biélorusse grimpe encore d'une place.

Elle gagne ensuite, facilement, deux matchs de Fed Cup : face à Andrea Petkovic (6-2, 6-1) et face à Laura Siegemund (6-1, 6-1). À Dubaï, tête de série numéro 8, elle franchit le premier tour, puis chute au second. Après avoir dominé Ivana Jorovic (6-4, 6-0), elle est battue par Belinda Bencic (4-6, 6-2, 67-7). Elle franchit un palier de moins que l'an passé, mais son classement ne bouge pas.

Lors du tournoi d'Indian Wells, où elle est tête de série no 9, Aryna est exemptée de premier tour, puis elle défait Ajla Tomljanović en trois sets (6-3, 4-6, 6-0), elle écarte Lesia Tsurenko en deux sets (6-2, 7-5) puis tombe finalement face à Angelique Kerber en trois sets (1-6, 6-4, 4-6). Elle s'arrête au même stade qu'en 2018, et ne bouge pas au classement. Sabalenka sera ensuite sortie précocement à Miami, battue par son adversaire du premier tour d'Indian Wells : Tomljanović (3-6, 4-6). À la suite de ce résultat décevant par rapport à 2018, elle chute d'une place. Cependant avec sa partenaire et amie, la Belge Elise Mertens, elles remportent Indian Wells et Miami en double[33].

Elle n'ira pas beaucoup plus loin sur la terre battue de Charleston, alignée en tant que tête de série no 3, où elle sort Kateryna Kozlova en trois manches (3-6, 6-3, 6-3) mais est défaite par Mónica Puig en deux sets (2-6, 5-7). Son classement stagne cependant.

Deux défaites précoces se succéderont ensuite : une en deux sets (5-7, 4-6) face à Svetlana Kuznetsova, wild-card, à Madrid, puis une également en deux sets (1-6, 4-6) face à Alizé Cornet, qualifiée, à Rome. À l'issue de ces deux déceptions elle chute d'une place, pour devenir 11e mondiale.

De retour en France afin de préparer Roland-Garros, Aryna Sabalenka réalise un beau parcours à Strasbourg, où elle atteint les demi-finales. Tête de série no 2, elle terrasse Lin Zhu (6-0, 6-1) au premier tour, défait Laura Siegemund (6-4, 6-3) au second, prend sa revanche sur Mónica Puig en quarts (6-1, 3-6, 6-2) mais tombe sèchement face à Dayana Yastremska (4-6, 4-6). Malgré cette bonne semaine, elle reste 11e.

Vient donc ensuite le tournoi majeur français, où elle reste sur une défaite au premier tour en 2018. Tête de série no 11, elle bat Dominika Cibulková en deux manches (7-5, 6-1) pour filer au second tour, où elle sera à nouveau battue par Amanda Anisimova, révélation de ce tournoi, en deux manches (4-6, 2-6). Malgré cette défaite rapide, elle reste sur un résultat positif et monte d'une place pour retourner dans le top 10.

Suivront deux défaites au premier tour de Bois-le-Duc face à Destanee Aiava (63-7, 6-1, 4-6), puis au premier tour de Birmingham face à Hsieh Su-wei (3-6, 6-2, 61-7).

Au tournoi d'Eastbourne, Sabalenka, qui reste sur une finale en 2018, est tête de série no 8 et donc exemptée de premier tour. Elle bat Tamara Zidanšek en deux sets (6-2, 6-3), Caroline Wozniacki en trois (2-6, 6-4, 7-65) et tombe, en quarts et également en trois sets, face à Kiki Bertens (4-6, 6-3, 4-6). La Biélorusse sort alors du top 10. À Wimbledon, 2018 et 2019 seront semblables pour Aryna, avec une défaite au premier tour à chaque fois. Tête de série no 10, elle sera sortie par Magdaléna Rybáriková en deux sets (2-6, 4-6).

Cependant, à San José, elle atteint la finale, faisant oublier sa défaite au premier tour en 2018. Tête de série no 2, elle passe en deux sets sur Coco Vandeweghe (6-3, 6-3), se défait de Carla Suárez Navarro en trois sets (3-6, 6-2, 6-4), domine Donna Vekić en deux sets (6-4, 6-3) mais est stoppée par Zheng Saisai lors de la dernière marche (3-6, 63-7). Sa performance lui octroie une place de 9e mondiale[34].

Elle est sortie deux jours plus tard au premier tour du tournoi de Toronto, battue par Anastasia Pavlyuchenkova en trois manches (6-3, 3-6, 5-7). Malgré un résultat différent de l'année dernière, elle reste 9e. À Cincinnati, où elle est tête de série no 9, Sabalenka accède aux seizièmes de finale après avoir écarté Petra Martić (6-1, 6-4) et Zheng Saisai (6-4, 6-3). Elle est défaite en trois sets (7-64, 4-6, 4-6) par María Sákkari aux portes des huitièmes.

Pour ce qui est de l'US Open, Aryna Sabalenka s'y rend avec le statut de tête de série no 9 et avec 240 points à défendre, après avoir rallié les seizièmes de finale en 2018. Après avoir disposé de Victoria Azarenka au premier tour (3-6, 6-3, 6-4), elle est écartée en deux sets par Yulia Putintseva (3-6, 63-7) au tour suivant. C'est n'est donc qu'avec 70 points que Sabalenka se retire de ce tournoi.

Pour le tournoi de Wuhan en tant que 14e mondiale, elle passe sa compatriote Aliaksandra Sasnovich, puis Danielle Collins en ne perdant qu'un jeu et la 8e mondiale, Kiki Bertens. Après, elle franchit l'obstacle Elena Rybakina en trois manches et après h 43 min de jeu, elle sort la no 1 mondiale, Ashleigh Barty (7-5, 6-4) pour rallier la finale[35]. Sabalenka conserve finalement son titre à Wuhan en l'emportant (6-3, 3-6, 6-1) en h 54 min contre l'Américaine Alison Riske[36].

Enfin pour le Masters bis de Zhuhai, placée dans le Groupe Rose, Aryna remporte ses deux matchs de poules contre María Sákkari (6-3, 6-4) en h 19 min et Elise Mertens (6-4, 3-6, 7-5) plus difficilement en h 20 min. Dans une rencontre serré, elle s'impose (7-5, 7-64) en h 52 min face à Karolína Muchová et aller en finale[37]. Elle gagne le titre (6-4, 6-2) en h 16 min contre Kiki Bertens[38].

2020 : 3 titres dont un 3e en Premier 5 modifier

Sabalenka atteint les demi-finales à Adélaïde en ayant battu surtout la tête de série numéro 2, Simona Halep (6-4, 6-2), mais s'inclinant en deux manches contre Dayana Yastremska. Lors de l'Open d'Australie, Aryna Sabalenka, bien que tête de série, s'incline en deux sets dès le premier tour face à Carla Suárez Navarro (66-7, 66-7).

Elle participe au tournoi de Dubaï où elle passe le premier tour contre Maria Sakkari (6-2, 4-6, 6-1) ainsi que le deuxième contre Elise Mertens (6-4, 6-3), avant de s'incliner face à Simona Halep (6-3, 2-6, 2-6) qui remportera le tournoi. Sabalenka poursuit au tournoi de Doha, exemptée de premier tour, elle bat Anett Kontaveit en trois sets, après María Sákkari (6-3, 6-0) puis la Chinoise Zheng Saisai en trois manches compliqué[39]. Elle rallie la finale en disposant de la Russe Svetlana Kuznetsova (6-4, 6-3) en h 13 min de jeu[40]. En h 14 min, elle s'octroie le titre face à Petra Kvitová (6-3, 6-3), remportant son 3e titre en catégorie Premier 5[41].

Lors de l'US Open, elle élimine Océane Dodin au premier tour (7-61, 6-4) avant de s'incliner contre sa compatriote Victoria Azarenka (1-6, 3-6) lors du tour suivant.

Le , Sabalenka s'impose en finale du simple du tournoi d'Ostrava, en République tchèque, prenant sa revanche sur Victoria Azarenka (6-2, 6-2). Pendant la semaine, elle aura battu Cori Gauff en trois manches serrées (1-6, 7-5, 7-62), la qualifiée Sara Sorribes Tormo sur l'étonnant score de 0-6, 6-4, 6-0 où elle remporte les 12 derniers jeux du match après avoir perdu les 10 premiers, puis Jennifer Brady en demi-finale (6-4, 6-4)[42]. Elle remporte aussi la finale du double en compagnie d'Elise Mertens face à Gabriela Dabrowski et Luisa Stefani (6-1, 6-3).

Sabalenka participe ensuite au tournoi de Linz, en Autriche, en tant que tête de série numéro 1, où elle passe le premier tour contre Jasmine Paolini (6-4, 6-4) ainsi que le deuxième contre Stefanie Vögele (6-0, 6-3). En quarts de finale, elle affronte Océane Dodin. La Française abandonne au deuxième set (6-3, 3-3) après avoir déjà perdu le premier. En demi-finale, elle se défait plus difficilement de Barbora Krejčíková en trois sets (7-5, 4-6, 6-3) avant d'affronter en finale sa partenaire de double Elise Mertens. La Biélorusse remporte le match (7-5, 6-2) pour son deuxième titre WTA d'affilée après Ostrava[43].

2021 : 10e titre en carrière, titre en double à l'Open d'Australie, premières 1/2 finales de Grand Chelem en simple et numéro 2 en fin de saison modifier

Aryna Sabalenka commence l'année par une victoire au tournoi WTA 500 d'Abou Dabi, en tant que tête de série numéro 4, elle dispose d'abord de Polona Hercog, puis Ajla Tomljanović et la Tunisienne Ons Jabeur sans perdre de set. Elle vainc Elena Rybakina en perdant son premier set de l'année[44] et María Sákkari facilement en deux manches pour arriver en finale[45]. Elle remporte le titre facilement (6-2, 6-2) contre la Russe Veronika Kudermetova[46]. C'est son 9e titre en carrière et le troisième d'affilée.

 
Aryna Sabalenka lors d'un match à Roland-Garros 2021.

Tête de série numéro 4 du tournoi de Melbourne, elle s'incline dès son premier match au deuxième tour face à Kaia Kanepi en trois sets (1-6, 6-2, 1-6).

Tête de série numéro 7, elle débute par une victoire au premier tour de l'Open d'Australie en s'imposant en deux sets face à Viktória Kužmová (6-0, 6-4) puis gagne au deuxième tour face à Daria Kasatkina (7-65, 6-3). Au troisième tour, elle se défait d'Ann Li (6-3, 6-1) pour atteindre les huitièmes de finale du tournoi pour la première fois de sa carrière. Elle perd contre Serena Williams en trois sets (4-6, 6-2, 4-6)[47]. En double, elle remporte le tournoi avec Mertens en battant en finale les Tchèques Barbora Krejčíková et Kateřina Siniaková. Elle devient alors numéro 1 mondiale de la discipline.

À Doha et Dubaï, elle perd contre la même joueuse, à chaque fois en trois manches serrées, face à Garbiñe Muguruza. Aryna va en quarts de finale de Miami, perdant contre la numéro 1 mondiale, Ashleigh Barty (4-6, 7-65, 3-6), qui remportera le tournoi[48].

Sur terre battue au tournoi de Stuttgart, Sabalenka passe sans forcer Shuai Zhang et la qualifiée Anna-Lena Friedsam, avant de perdre un set contre Anett Kontaveit. Elle se qualifie pour la finale, en dominant (6-3, 6-2) la 3e mondiale, Simona Halep[49]. Après le gain du premier set, elle perd en trois manches face à la numéro 1 mondiale, Ashleigh Barty[50]. Elle enchaîne avec le tournoi de Madrid avec sérénité, Sabalenka bat facilement la qualifiée Vera Zvonareva, Daria Kasatkina, après Jessica Pegula et profite de l'abandon d'Elise Mertens en quarts alors qu'elle menée largement[51]. Elle rallie la finale en battant facilement Anastasia Pavlyuchenkova en un peu plus d'une heure[52]. La Biélorusse prend sa revanche est vainc finalement en h 39 min la numéro 1 mondiale, Ashleigh Barty dans une rencontre décousue (6-0, 3-6, 6-4), remportant son 11e titre en carrière et l'un des plus importants[53].

Elle participe à Roland-Garros. Après avoir sorti Ana Konjuh (6-4, 6-3) et sa compatriote Aliaksandra Sasnovich (7-5, 6-3), elle s'incline au troisième tour en trois sets face à la future finaliste, Anastasia Pavlyuchenkova (4-6, 6-2, 0-6)[54].

Elle aborde Wimbledon avec une maigre préparation sur gazon, alors tête de série numéro 2, elle dispose de la qualifiée Monica Niculescu, puis perd un set face à la locale Katie Boulter et facilement contre Camila Osorio. Elle s'impose (6-3, 4-6, 6-3) contre Elena Rybakina et va en quarts de finale[55] ; puis passe en h 14 min face à la Tunisienne Ons Jabeur (6-4, 6-3) et atteint les demi-finales pour la première fois de sa carrière en Grand Chelem[56],[57]. Elle échoue au portes de la finale en trois sets face à Karolína Plíšková (7-5, 4-6, 4-6) après h 53 min de jeu[58].

Après avoir sorti Magda Linette en deux sets (6-2, 6-1), Sabalenka s'incline dès le deuxième tour aux Jeux olympiques à Tokyo en trois sets face à Donna Vekić (4-6, 6-3, 63-7). C'est la première participation de Sabalenka aux Jeux olympiques.

En août au tournoi du Canada à Montréal, elle atteint les demi-finales avec des victoires sur Sloane Stephens et sa compatriote Victoria Azarenka notamment[59]. Elle bute une nouvelle fois sur Karolína Plíšková mais en deux manches[60].

Lors de l'US Open, en tant que no 2 mondiale, Aryna Sabalenka lance son tournoi par un match face à Nina Stojanović, puis obtient de faciles victoires face à Tamara Zidanšek, Danielle Collins et de nouveau Elise Mertens[61]. En 1 h 26, elle domine la Tchèque Barbora Krejčíková pour atteindre sa seconde demi-finale consécutive en Grand Chelem[62],[63]. Sabalenka s'incline à nouveau à la porte de la finale en trois sets face à la jeune Canadienne, Leylah Fernandez (63-7, 6-4, 4-6) après h 21 min[64].

Pour ses premiers Masters en simple, placée dans le Groupe Chichén Itzá, elle perd sèchement son premier match face à Paula Badosa, puis gagne face à Iga Świątek (2-6, 6-2, 7-5) en h 18 min ; mais s'incline sur le fil dans une rencontre de prêt de trois heures contre María Sákkari[65].

2022 : 1/2 finale à l'US Open, finale au Masters et impact du conflit Ukraine/Russie modifier

Elle commence l'année par deux défaites aux premiers tours des tournois d'Adélaïde. Elle dispute et atteint par la suite les huitièmes de finale de l'Open d'Australie, s'inclinant contre l'Estonienne Kaia Kanepi. Durant les mois de février et de mars, elle remporte quatre victoires en quatre tournois.

La tournée sur terre battue est meilleure pour elle, atteignant la finale du tournoi de Stuttgart, avec des victoires sur Bianca Andreescu, Anett Kontaveit et Paula Badosa. Elle s'incline en finale contre la Polonaise Iga Świątek (2-6, 2-6). Elle atteint également les demi-finale au tournoi de Rome, s'inclinant de nouveau contre Iga Świątek (2-6, 1-6).

Durant le mois de mai, elle dispute le tournoi de Roland-Garros 2022 en tant que tête de série no 7. Elle s'incline au troisième tour pour la troisième année consécutive face à l'Italienne Camila Giorgi (6-4, 1-6, 0-6)[66].

En juin, elle atteint la finale du tournoi de Bois-le-Duc, en battant Kateryna Baindl, Arianne Hortono, Alison Van Uytvanck et Shelby Rogers. Elle perd en finale contre Ekaterina Alexandrova (5-7, 0-6)[67], encaissant neuf jeux consécutifs.

Elle dispute dans la foulée le tournoi de Berlin où elle est éliminée au premier tour par la Russe Veronika Kudermetova (6-2, 5-7, 4-6)[68]. Elle s'incline en quarts à San Jose contre la Russe Daria Kasatkina[69], puis au deuxième tour de Toronto contre Coco Gauff[70]. Elle enchaîne mi-août avec une demi-finale à Cincinnati, battue par Caroline Garcia en trois manches (2-6, 6-4, 1-6)[71].

Elle participe ensuite à l'US Open en tant que tête de série no 6 et bat successivement la qualifiée Catherine Harrison[72], puis en sauvant deux balles de match et étant menée 2-6 1-5, Kaia Kanepi (2-6, 7-6, 6-4)[73] et Clara Burel pour rejoindre les huitièmes de finale[74]. Elle bat la locale Danielle Collins pour la quatrième fois en autant de rencontres[75], puis la Tchèque Karolína Plíšková, ancienne finaliste, pour jouer une demi-finale en Grand Chelem pour la troisième fois de sa carrière et la deuxième année consécutive à New York[76]. Elle s'incline pour la quatrième fois de l'année contre la numéro un mondiale Iga Świątek (6-3, 1-6, 4-6)[77].

Plus d'un mois après, elle est sortie en quart de finale du tournoi de San Diego contre la qualifiée Donna Vekić[78], puis au deuxième tour de Guadalajara contre la Russe Liudmila Samsonova[79].

En novembre, à Fort Worth (Texas), elle s'incline en finale du Masters WTA, face à Caroline Garcia en deux sets (6-7, 4-6)[80].

2023 : 1er titre en Grand Chelem à l'Open d'Australie, titre à Madrid, demi-finale à Roland-Garros et Wimbledon, finale à l'US Open et numéro 1 mondiale modifier

La Biélorusse lance son année en remportant le onzième titre de sa carrière à Adelaïde 1 en ne concédant pas un set du tournoi. Elle s'impose face à Liudmila Samsonova (7-6, 7-6), Markéta Vondroušová (6-3, 7-5), Irina-Camelia Begu (6-3, 6-2)[81] et la jeune Tchèque Linda Nosková (6-3, 7-5), qui dispute sa première finale sur le circuit[82]. Elle emporte ainsi son premier trophée depuis un an et demi.

Elle enchaîne ensuite en réalisant un Open d'Australie remarquable, ne concédant qu'un seul set du tournoi en finale où elle s'impose face à Elena Rybakina (4-6, 6-3, 6-4)[83]. Auparavant, elle s'était imposée aux premier tour contre la Tchèque Tereza Martincová (6-1, 6-4), l'Américaine Shelby Rogers (6-3, 6-1), la Belge Elise Mertens (6-2, 6-3), ancienne demi-finaliste, en huitième de finale contre la Suissesse Belinda Bencic, titrée elle aussi à Adelaïde plus tôt dans l'année (7-5, 6-2)[84] et contre deux joueuses inattendues à ce niveau : Donna Vekić, 64e mondiale, (6-3, 6-2)[85] et la Polonaise Magda Linette, qui n'était jamais parvenue en deuxième semaine d'un majeur (7-6, 6-2)[86]. Elle s'impose en finale contre la Kazakhe Elena Rybakina, vainqueure de Wimbledon l'année dernière. Elle remporte ainsi son premier titre en Grand Chelem, après trois demi-finales perdues en 2021 et 2022[87].

Fin février, elle domine à Dubaï l'Américaine Lauren Davis (6-0, 6-1) puis élimine la tenante du titre Jeļena Ostapenko (2-6, 6-1, 6-1) mais se fait renverser en quarts de finale par la Tchèque Barbora Krejčíková (6-0, 6-7, 1-6)[88], future vainqueur du tournoi. En tant que tête de série numéro deux à Indian Wells, elle élimine d'abord la Russe Evgeniya Rodina (6-2, 6-0) puis profite du forfait de l'Ukrainienne Lesia Tsurenko. Elle prend sa revanche sur la Tchèque Barbora Krejčíková (6-3, 2-6, 6-4) pour atteindre les quarts de finale, sa meilleure performance dans ce tournoi jusqu'alors. Elle écarte les sixièmes et septièmes mondiales Coco Gauff (6-4, 6-0)[89] et María Sákkari (6-2, 6-3)[90]. Elle retrouve en finale la Kazakh Elena Rybakina, qu'elle avait battu quelques mois auparavant en finale de l'Open d'Australie. Son adversaire prend sa revanche, la bat pour la première fois (6-7, 4-6) et la Biélorusse échoue pour la première fois de sa carrière en finale d'un WTA 1000[91].

Elle élimine la semaine suivante à Miami comme à l'Open d'Australie Shelby Rogers (6-4, 6-3) ainsi que les Tchèques Marie Bouzková (6-1, 6-2) et Barbora Krejčíková (6-3, 6-2, pour leur troisième duel de l'année). Elle égale alors sa meilleure performance à Miami mais ne parvient pas à aller plus loin, battue par la surprenante Roumaine Sorana Cîrstea (4-6, 4-6)[92].

Pour le début de saison sur terre battue, elle s'envole pour Stuttgart où elle avait été finaliste l'année passée. S'imposant sans problème contre la Tchèque Barbora Krejčíková dans leur troisième duel de la saison (6-2, 6-3), l'ancienne numéro deux Paula Badosa (4-6, 6-4, 6-4) et la Russe Anastasia Potapova, surprise du tournoi (6-1, 6-2)[93], elle rallie sa quatrième finale de la saison. Elle s'incline contre la Polonaise Iga Świątek, numéro une et qui l'avait fait tomber au même stade l'année dernière (3-6, 4-6)[94]. C'est la troisième finale consécutive qu'elle perd sur la terre battue allemande.

La semaine suivante, elle part à Madrid et y remporte des victoires sur la Roumaine en forme Sorana Cîrstea (6-4, 6-3), l'invité Colombienne Camila Osorio (6-4, 7-5), la très jeune Russe Mirra Andreeva (6-3, 6-1)[95] pour rallier les quarts de finale. Elle renverse à ce stade une autre surprise du tournoi, l'Egyptienne Mayar Sherif (2-6, 6-2, 6-1) puis s'impose comme à Indian Wells contre la Grecque María Sákkari en demi-finale (6-4, 6-1)[96]. Elle remporte en finale le tournoi (6-3, 3-6, 6-3) face à la no 1 mondiale Iga Świątek et prend ainsi sa revanche de Stuttgart[97]. Elle marque mi-mai un coup d'arrêt à Rome en étant éliminée dès le premier match par l'Américaine Sofia Kenin, ancienne numéro quatre mondiale et finaliste à Roland Garros en 2020 (6-7, 2-6)[98].

À Roland-Garros, elle fait partie des favorites et arrive en tant que tête de série numéro deux. Elle s'impose sans perdre de set contre Marta Kostyuk (6-2, 6-3)[99], contre sa compatriote qualifiée Iryna Shymanovich (7-5, 6-2)[100] et la Russe Kamilla Rakhimova (6-2, 6-2)[101] pour jouer pour la première fois un huitième de finale à Roland Garros. Elle se défait en session de nuit de l'ancienne vainqueur Sloane Stephens (7-6, 6-4)[102] et après avoir écarté en quart de finale l'Ukrainienne Elina Svitolina (6-4, 6-4)[103], toujours sans perdre le moindre set, elle s'incline en demi-finale face à la Tchèque Karolína Muchová (6-7, 7-6, 5-7), surprise du tournoi, malgré une balle de match obtenue[104].

Elle redémarre quelques semaines plus tard à Berlin, y bat Vera Zvonareva (6-3, 6-2) mais s'incline comme l'année passée contre la Russe Veronika Kudermetova (2-6, 6-7). Présentée comme l'une des favorites à Wimbledon, elle y fait son retour. Tête de série numéro deux, elle domine facilement la Hongroise Panna Udvardy, 82e joueuse mondiale (6-3, 6-1)[105] puis lâche un set contre la naturalisée Française Varvara Gracheva (2-6, 7-5, 6-2)[106]. Elle passe en deuxième semaine à la faveur d'une victoire sur la Russe Anna Blinkova (6-2, 6-3)[107] puis affronte une autre joueuse Russe en huitièmes en la personne d'Ekaterina Alexandrova, vainqueur à Bois-Le-Duc quelques semaines plus tôt sur gazon. Elle s'impose facilement (6-4, 6-0)[108] et accède aux quarts de finale.

 
Après la demi-finale perdue à Wimbledon contre Ons Jabeur.

L'Américaine Madison Keys qui joue le second quart de finale à Wimbledon de sa carrière, huit ans après le premier se dresse face à elle mais la Biélorusse continue son parcours sans perdre de set (6-2, 6-4)[109], parvenant en demi-finale pour la quatrième fois sur les quatre derniers Grands Chelems qu'elle a disputés. La Tunisienne Ons Jabeur, finaliste l'année précédente, met fin à son parcours aux portes de la finale (7-65, 4-6, 3-6), au terme d'un beau duel qui aurait pu, si elle avait remporté ce match, lui donner la place de numéro un[110].

Elle s'envole pour le Canada pour disputer la tournée américaine début août. Comme l'année passée, elle est éliminée dès le troisième tour à l'Open du Canada, contre la Russe Liudmila Samsonova (6-7, 6-4, 3-6)[111], qui remporte la plus belle victoire de sa carrière jusqu'alors, après avoir sorti Petra Martić (6-3, 7-6). À Cincinnati, elle se défait difficilement de la qualifié locale Ann Li (7-5, 2-6, 6-4) puis se débarrasse plus facilement de la Russe Daria Kasatkina (6-3, 6-3) et prend sa revanche sur Ons Jabeur (7-5, 6-3)[112] contre qui elle avait perdu à Wimbledon. Elle joue pour la troisième fois les demi-finales du tournoi, mais comme lors de ses précédentes tentatives, elle est arrêtée à ce stade par la Tchèque Karolína Muchová, qui découvre ce niveau en WTA 1000 et qui la bat de nouveau (6-7, 6-3, 6-2)[113].

 
Aryna Sabalenka au premier tour de l'US Open.

Annoncée comme une des favorites à l'US Open, elle ne déçoit pas et s'impose aisément sur ses premiers tours contre la Belge Maryna Zanevska (6-3, 6-2), la Britannique Jodie Burrage (6-3, 6-2) et la Française Clara Burel (6-1, 6-1)[114] qu'elle avait éliminé au même stade l'an dernier. La défaite précoce de la numéro une Iga Świątek, tenante du titre, en huitièmes de finale contre Jeļena Ostapenko lui assure de devenir à son tour numéro une pour la première fois de sa carrière à l'issue du tournoi[3]. Libérée de l'enjeu, elle se montre ensuite expéditive face à la Russe Daria Kasatkina (6-1, 6-3)[115] et la Chinoise Zheng Qinwen, tombeuse de la finaliste en titre Ons Jabeur et qui dispute son premier quart en Grand Chelem (6-1, 6-4)[116]. Parvenue en demi-finale pour la troisième année consécutive, elle prend de nouveau la direction de la défaite en perdant sèchement le premier set et en accusant un break de retard dans le deuxième (0-6, 3-5) contre la locale Madison Keys. Elle parvient cependant à inverser la situation pour remporter le match (0-6, 7-61, 7-65)[117] et disputer sa première finale à New York. Elle affronte lors de ce match la jeune Coco Gauff qui propose un jeu de défense. Au terme d'un match intense, elle échoue à soulever le trophée (6-2, 3-6, 2-6)[118], renversée par l'Américaine qui remporte son premier Grand Chelem en carrière.

Devenue numéro une, elle attend un mois avant de rejouer au WTA 1000 de Pékin, où elle sort facilement l'ancienne numéro quatre Sofia Kenin (6-1, 6-2) avant d'éliminer la qualifiée Katie Boulter (7-5, 7-6) et l'Italienne Jasmine Paolini (6-4, 7-6). Confronté à Elena Rybakina, cinquième joueuse mondiale, elle perd pour la deuxième fois contre la Kazakh cette année (5-7, 2-6) en quarts de finale.

Arrivant au Masters de Cancun dans la peau d'une favorite, elle fait forte impression contre María Sákkari, à qui elle ne cède qu'un seul jeu (6-0, 6-1)[119] mais s'incline dans le match suivant contre l'Américaine Jessica Pegula (4-6, 3-6)[120]. Elle gagne sa place en demi-finale à la faveur d'une victoire sur la numéro quatre Elena Rybakina qu'elle bat une nouvelle fois cette saison (6-2, 3-6, 6-3)[121] dans un match perturbé par la pluie. Elle est défaite en demi-finale par l'ex numéro une mondiale Iga Świątek (3-6, 2-6)[122]. Quelques jours plus tard, la Polonaise remporte le Masters et revient ainsi à la place de numéro une mondiale, laissant la Biélorusse deuxième au classement WTA[123].

2024 : finale à Brisbane et 2e titre du Grand Chelem à l'Open d'Australie modifier

Tête de série numéro une à Brisbane pour son premier tournoi de l'année, elle ne fait qu'une bouchée de l'Italienne Lucia Bronzetti (6-3, 6-0) et de la Chinoise Zhu Lin (6-1, 6-0), et sort sans perdre de set la Russe Daria Kasatkina qu'elle bat pour la troisième fois de suite (6-1, 6-4). Elle affronte sa compatriote et ancienne numéro une mondiale Victoria Azarenka et la sort (6-2, 6-4)[124] pour jouer la finale du tournoi. Elle retrouve la Kazakhe Elena Rybakina qu'elle avait battue en finale à l'Open d'Australie la saison passée. Son adversaire, numéro quatre mondiale, ne lui laisse que trois jeux, prenant sa revanche du Masters de fin d'année passée (0-6, 3-6)[125].

Elle enchaîne ensuite avec l'Open d'Australie, premier Grand Chelem de l'année où elle est tenante du titre et où elle est considérée comme l'une des favorites pour remporter le tournoi. Elle accomplit des performances remarquables en ne concédant aucun set contre la qualifiée locale Ella Seidel (6-0, 6-1)[126], la très jeune Brenda Fruhvirtová (6-3, 6-2)[127], l'Ukrainienne Lesia Tsurenko auquel elle ne cède aucun jeu (6-0, 6-0)[128], l'Américaine Amanda Anisimova (6-3, 6-2)[129], la Tchèque Barbora Krejčíková, neuvième mondiale (6-2, 6-3)[130] et en battant notamment la numéro trois mondiale et vainqueur du dernier US Open, Coco Gauff en demi-finales (7-62, 6-4) pour accéder à sa troisième finale dans un tournoi de Grand Chelem[131]. En finale, elle conserve son titre en dominant la tête de série n°15, Zheng Qinwen en deux sets (6-3, 6-2), en 1h16 de jeu et remporte le 2e tournoi en Grand Chelem de sa carrière, à 25 ans[132]. Elle devient la première joueuse, depuis 11 ans, à conserver son titre à l'Open d'Australie, depuis Victoria Azarenka en 2013[133].

Mi-février, elle revient sur le circuit mais essuie une défaite à Dubaï dès le second tour contre la Croate Donna Vekić (7-6, 3-6, 0-6)[134].

Style de jeu modifier

 
Sabalenka au service.

Sabalenka a un jeu en fond de court agressif. Elle a un service puissant et son jeu est construit autour des coups gagnants du fond de court. Elle déclare à ce titre : « J'espère que tous mes coups peuvent être forts, mais mon service, je pense, est le meilleur ». Ses coups de fond sont souvent frappés très à plat. L'ancienne joueuse professionnelle Mary Carillo a loué la puissance de son style de jeu avec son attitude féroce, décrivant son jeu comme « le grand tennis de bébé personnifié ».

Bien que Sabalenka ait la capacité de frapper beaucoup de coups gagnants, ils sont souvent accompagnés de beaucoup d'erreurs directes. Dans sa première victoire dans le top dix en carrière contre Karolína Plíšková, elle a frappé 40 coups gagnants pour 39 fautes directes. Sa deuxième victoire dans le top dix en carrière contre Caroline Wozniacki était similaire, avec 64 coups gagnants pour 54 erreurs directes. Son entraîneur Dmitri Toursounov attribue son amélioration à l'été 2018 au développement d'une meilleure sélection de coups. Il dit que « Le principal est qu'elle a cessé d'essayer [de] frapper un coup gagnant à chaque coup de raquette ». Sabalenka préfère jouer sur gazon et sur dur. Elle commente à ce titre que « Cette année [en 2017] j'ai joué pour la première fois sur des courts en gazon [à Wimbledon]. Et j'ai vraiment aimé. J'ai apprécié mon jeu sur les courts en gazon, la sensation de gazon, c'est agréable. Je pense que mon jeu est adapté à l'herbe et aux courts en dur ». Sur terre battue, elle participe aux finales en simple et en double à Lugano en 2018.

Sabalenka accompagne fréquemment ses coups de grognements bruyants. Elle déclare qu'« honnêtement, je ne m'entends même pas quand je joue ». Cependant, elle exprime son espoir que ses grognements ne dérangent pas ses adversaires. À l'Open d'Australie, la foule locale s'est moquée de cette habitude, lors d'un match contre l'Australienne Ashleigh Barty.

Palmarès modifier

Titres en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 19-08-2018   Connecticut Open, New Haven Premier 799 000 $ Dur (ext.)   Carla Suárez Navarro 6-1, 6-4 Parcours
2 23-09-2018   Wuhan Open, Wuhan Premier 5 2 746 000 $ Dur (ext.)   Anett Kontaveit 6-3, 6-3 Parcours
3 31-12-2018   Shenzhen Open, Shenzhen Intern'l 750 000 $ Dur (ext.)   Alison Riske 4-6, 7-62, 6-3 Parcours
4 22-09-2019   Dongfeng Motor Open, Wuhan Premier 5 2 527 250 $ Dur (ext.)   Alison Riske 6-3, 3-6, 6-1 Parcours
5 22-10-2019   WTA Elite Trophy, Zhuhai Elite Trophy 2 419 844 $ Dur (int.)   Kiki Bertens 6-4, 6-2 Parcours
6 23-02-2020   Qatar Total Open, Doha Premier 5 2 939 695 $ Dur (ext.)   Petra Kvitová 6-3, 6-3 Parcours
7 19-10-2020   Ostrava Open, Ostrava Premier 528 500 $ Dur (int.)   Victoria Azarenka 6-2, 6-2 Parcours
8 09-11-2020   Upper Austria Ladies, Linz Intern'l 225 500 $ Dur (int.)   Elise Mertens 7-5, 6-2 Parcours
9 06-01-2021   Abu Dhabi Women's Open, Abou Dabi WTA 500 565 530 $ Dur (ext.)   Veronika Kudermetova 6-2, 6-2 Parcours
10 29-04-2021   Mutua Madrid Open, Madrid WTA 1000 6 536 160 $ Terre (ext.)   Ashleigh Barty 6-0, 3-6, 6-4 Parcours
11 01-01-2023   Adélaïde International 1, Adélaïde WTA 500 826 837 $ Dur (ext.)   Linda Nosková 6-3, 7-64 Parcours
12 16-01-2023   Australian Open, Melbourne G. Chelem 76 500 000 $ Dur (ext.)   Elena Rybakina 4-6, 6-3, 6-4 Parcours
13 25-04-2023   Mutua Madrid Open, Madrid WTA 1000 7 652 174 $ Terre (ext.)   Iga Świątek 6-3, 3-6, 6-3 Parcours
14 14-01-2024   Australian Open, Melbourne G. Chelem 86 500 000 $ Dur (ext.)   Zheng Qinwen 6-3, 6-2 Parcours

Finales en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 09-10-2017   Tianjin Open, Tianjin Intern'l 500 000 $ Dur (ext.)   Maria Sharapova 7-5, 7-68 Parcours
2 09-04-2018   Samsung Open, Lugano Intern'l 250 000 $ Terre (ext.)   Elise Mertens 7-5, 6-2 Parcours
3 24-06-2018   Nature Valley International, Eastbourne Premier 852 564 $ Gazon (ext.)   Caroline Wozniacki 7-5, 7-65 Parcours
4 29-07-2019   Silicon Valley Classic, San José Premier 811 081 $ Dur (ext.)   Zheng Saisai 6-3, 7-63 Parcours
5 19-04-2021   Porsche Tennis Grand Prix, Stuttgart WTA 500 565 530 $ Terre (int.)   Ashleigh Barty 3-6, 6-0, 6-3 Parcours
6 18-04-2022   Porsche Tennis Grand Prix, Stuttgart WTA 500 611 210 € Terre (int.)   Iga Świątek 6-2, 6-2 Parcours
7 06-06-2022   Libéma Open, Bois-le-Duc WTA 250 203 024 € Gazon (ext.)   Ekaterina Alexandrova 7-5, 6-0 Parcours
8 31-10-2022   WTA Finals Fort Worth, Fort Worth Masters 5 000 000 $ Dur (int.)   Caroline Garcia 7-64, 6-4 Parcours
9 08-03-2023   BNP Paribas Open, Indian Wells WTA 1000 8 800 000 $ Dur (ext.)   Elena Rybakina 7-611, 6-4 Parcours
10 17-04-2023   Porsche Tennis Grand Prix, Stuttgart WTA 500 780 637 $ Terre (int.)   Iga Świątek 6-3, 6-4 Parcours
11 28-08-2023   US Open, Flushing Meadows G. Chelem 29 488 400 $ Dur (ext.)   Coco Gauff 2-6, 6-3, 6-2 Parcours
12 01-01-2024   Brisbane International by Evie, Brisbane WTA 500 1 736 763 $ Dur (ext.)   Elena Rybakina 6-0, 6-3 Parcours

Titres en double dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 06-03-2019 BNP Paribas Open
  Indian Wells
PREMIER* 8 359 455 $ Dur (ext.)   Elise Mertens   Barbora Krejčíková
  Kateřina Siniaková
6-3, 6-2 Parcours
2 19-03-2019 Miami Open
  Miami
PREMIER* 8 359 455 $ Dur (ext.)   Elise Mertens   Samantha Stosur
  Zhang Shuai
7-65, 6-2 Parcours
3 26-08-2019 US Open
  Flushing Meadows
G. Chelem 21 656 000 $ Dur (ext.)   Elise Mertens   Ashleigh Barty
  Victoria Azarenka
7-5, 7-5 Parcours
4 19-10-2020 Ostrava Open
  Ostrava
Premier 528 500 $ Dur (int.)   Elise Mertens   Gabriela Dabrowski
  Luisa Stefani
6-1, 6-3 Tableau
5 08-02-2021 Australian Open
  Melbourne
G. Chelem 22 689 778 $ Dur (ext.)   Elise Mertens   Barbora Krejčíková
  Kateřina Siniaková
6-2, 6-3 Parcours
6 14-06-2021 Bett1 Open
  Berlin
WTA 500 456 073 $ Gazon (ext.)   Victoria Azarenka   Nicole Melichar
  Demi Schuurs
4-6, 7-5, [10-4] Parcours

Finales en double dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 09-04-2018 Samsung Open
  Lugano
Intern'l 250 000 $ Terre (ext.)   Kirsten Flipkens
  Elise Mertens
  Vera Lapko 6-1, 6-3 Parcours
2 22-09-2019 Dongfeng Motor Open
  Wuhan
Premier 5 2 527 250 $ Dur (ext.)   Duan Ying-Ying
  Veronika Kudermetova
  Elise Mertens 7-63, 6-2 Parcours

Titre en simple en WTA 125 modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 20-11-2017   L&T Mumbai Open, Bombay WTA 125 125 000 $ Dur (ext.)   Dalila Jakupović 6-2, 6-3 Parcours

Titre en double en WTA 125 modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 13-11-2017 Taipei Open
  Taipei
WTA 125 125 000 $ Moquette (int.)   Veronika Kudermetova   Monique Adamczak
  Naomi Broady
2-6, 7-65, [10-6] Parcours

Parcours en Grand Chelem modifier

En simple dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2016 Q2   Mandy Minella
2017 Q2   Liu Fangzhou Q1   İpek Soylu 2e tour (1/32)   Carina Witthöft Q1   Camilla Rosatello
2018 1er tour (1/64)   Ashleigh Barty 1er tour (1/64)   Kiki Bertens 1er tour (1/64)   Mihaela Buzărnescu 1/8 de finale   Naomi Osaka
2019 3e tour (1/16)   Amanda Anisimova 2e tour (1/32)   Amanda Anisimova 1er tour (1/64)   Magdaléna Rybáriková 2e tour (1/32)   Yulia Putintseva
2020 1er tour (1/64)   C. Suárez Navarro 3e tour (1/16)   Ons Jabeur Annulé 2e tour (1/32)   Victoria Azarenka
2021 1/8 de finale   Serena Williams 3e tour (1/16)   A. Pavlyuchenkova 1/2 finale   Karolína Plíšková 1/2 finale   Leylah Fernandez
2022 1/8 de finale   Kaia Kanepi 3e tour (1/16)   Camila Giorgi [135] 1/2 finale   Iga Świątek
2023 Victoire   Elena Rybakina 1/2 finale   Karolína Muchová 1/2 finale   Ons Jabeur Finale   Coco Gauff
2024 Victoire   Zheng Qinwen

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 1er tour (1/32)
  S. Cîrstea
  B. Haddad
2e tour (1/16)
  L. Hradecká
  Hsieh S-w.
1/8 de finale
  E. Mertens
  D. Schuurs
2019 1/8 de finale
  B. Krejčíková
  K. Siniaková
1/2 finale
  Tímea Babos
  K. Mladenovic
1/4 de finale
  Hsieh S-w.
  B. Strýcová
Victoire
  V. Azarenka
  A. Barty
2020 1/4 de finale
  Chan H-c.
  L. Chan
2e tour (1/16)
  A. Muhammad
  J. Pegula
Annulé 1/4 de finale
  L. Siegemund
  V. Zvonareva
2021 Victoire
  B. Krejčíková
  K. Siniaková

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 2e tour (1/16)
  L. Siegemund
  A. Sitak

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 » modifier

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames modifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Wuhan
  Doha   Guadalajara
2017         1er tour (1/32)
  K. Bondarenko
       
2018 3e tour (1/16)
  M. Vondroušová
2e tour (1/32)
  P. Kvitová
1er tour (1/32)
  B. Pera
1/4 de finale
  Wang Q.
  1er tour (1/32)
  Hsieh S-w.
3e tour (1/8)
  E. Mertens
1/2 finale
  S. Halep
Victoire
  A. Kontaveit
2019 4e tour (1/8)
  A. Kerber
2e tour (1/32)
  A. Tomljanović
1er tour (1/32)
  S. Kuznetsova
2e tour (1/16)
  D. Kasatkina
3e tour (1/8)
  B. Bencic
1er tour (1/32)
  A. Cornet
1er tour (1/32)
  A. Pavlyuchenkova
3e tour (1/8)
  M. Sákkari
Victoire
  A. Riske
2020 Annulé
Annulé
Annulé
Annulé
Victoire
  P. Kvitová
  Annulé
3e tour (1/8)
  J. Pegula
Annulé
WTA 1000
2021   1/4 de finale
  A. Barty
Victoire
  A. Barty
Annulé
1/4 de finale
  G. Muguruza
3e tour (1/8)
  C. Gauff
1/2 finale
  Ka. Plíšková
2e tour (1/16)
  P. Badosa
Annulé
2022 2e tour (1/32)
  J. Paolini
2e tour (1/32)
  I.C. Begu
1er tour (1/32)
  A. Anisimova
Annulé
1/4 de finale
  I. Świątek
1/2 finale
  I. Świątek
3e tour (1/8)
  C. Gauff
1/2 finale
  C. Garcia
2e tour (1/16)
  L. Samsonova
2023 Finale
  E. Rybakina
1/4 de finale
  S. Cîrstea
Victoire
  I. Swiatek
1/4 de finale
  E. Rybakina
1/4 de finale
  B. Krejčíková
2e tour (1/16)
  S. Kenin
3e tour (1/8)
  L. Samsonova
1/2 finale
  K. Muchová
 

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours au Masters modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l’édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 10/11/2021 WTA Finals
  Guadalajara
5 000 000 Dur (ext.) Round Robin (défaite)   Paula Badosa 4-6, 0-6 Parcours
Round Robin (victoire)   Iga Świątek 2-6, 6-2, 7-5
Round Robin (défaite)   María Sákkari 61-7, 7-66, 3-6
2 31/10/2022 WTA Finals
  Fort Worth
5 000 000 Dur (int.) Finale   Caroline Garcia 64-7, 4-6 Parcours
3 29/10/2023 WTA Finals
  Cancún
9 000 000 Dur (ext.) 1/2 finale   Iga Świątek 3-6, 2-6 Parcours

En double dames modifier

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 27/11/2019 WTA Finals
  Shenzhen
14 000 000 Dur (int.) Round Robin   Elise Mertens   Tímea Babos
  Kristina Mladenovic
4-6, 6-2, [10-5] Parcours

Parcours aux Jeux olympiques modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 31/07/2021 Olympic Tennis Event
  Tokyo
Dur (ext.) 2e tour (1/16)   Donna Vekić 6-4, 3-6, 7-63 Parcours

Parcours en Fed Cup modifier

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2016 - Barrage (groupe mondial I) - Russie - Biélorussie - 2 : 3
1 16/04/2016   Moscou Terre (int.)   Daria Kasatkina
  Elena Vesnina
  Olga Govortsova
  Aryna Sabalenka
6-4, 6-2 Parcours
2017 - 1er tour (groupe mondial) - Biélorussie - Pays-Bas : 4 : 1
2 11/02/2017   Minsk Dur (int.)   Kiki Bertens   Aryna Sabalenka 3-6, 7-66, 6-4 Parcours
  Aryna Sabalenka   Michaëlla Krajicek 7-65, 6-4
2017 - 1/2 finale (groupe mondial) - Biélorussie - Suisse - 3 - 2
3 22/04/2017   Minsk Dur (int.)   Timea Bacsinszky   Aryna Sabalenka 6-4, 7-5 Parcours
  Aryna Sabalenka   Viktorija Golubic 6-3, 2-6, 6-4
2017 - Finale (groupe mondial) - Biélorussie - États-Unis - 2 : 3
4 11/11/2017   Minsk Dur (int.)   Aryna Sabalenka   Sloane Stephens 6-3, 3-6, 6-4 Parcours
  Coco Vandeweghe   Aryna Sabalenka 7-65, 6-1
  Shelby Rogers
  Coco Vandeweghe
  Aryna Sabalenka
  Aliaksandra Sasnovich
6-3, 7-63
2018 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Biélorussie - Allemagne - 2 : 3
5 10/02/2018   Minsk Dur (int.)   Aryna Sabalenka   Tatjana Maria 4-6, 6-1, 6-2 Parcours
  Aryna Sabalenka   Antonia Lottner 6-3, 5-7, 6-2
  Anna-Lena Grönefeld
  Tatjana Maria
  Lidziya Marozava
  Aryna Sabalenka
64-7, 7-5, 6-4

Classements WTA en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année201520162017201820192020202120222023
Rang en simple548  155  78  11  11  10  2  5  2
Rang en double851  919  444  61  5  5  28  319  404

Source : (en) Classements de Aryna Sabalenka sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Périodes au rang de numéro une mondiale modifier

En simple (au )
# Précédée par Dates Suivie par Nombre de
semaines
Cumul
1   Iga Świątek 11/09/2023 - 05/11/2023   Iga Świątek 8 8

Records et statistiques modifier

Confrontations avec ses principales adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[136]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Les joueuses retraitées sont en gris.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Kiki Bertens 4 7 2 5 28,6 défaite (4-6, 4-6) en Fed Cup 2020
  Iga Świątek 1 9 3 6 33,3 défaite (3-6, 2-6) au Masters 2023
  Caroline Garcia 4 5 2 3 40 défaite (64-7, 4-6) au Masters 2022
  Simona Halep 1 5 2 3 40 victoire (6-3, 6-2) à Stuttgart 2021
  Petra Kvitová 2 5 2 3 40 défaite (4-6, 4-6) à Dubaï 2022
  Coco Gauff 3 7 3 4 42,8 victoire (7-62, 6-4) à l'Open d'Australie 2024
  Ashleigh Barty 1 8 4 4 50 victoire (6-0, 3-6, 6-4) à Madrid 2021
  Veronika Kudermetova 9 5 3 2 60 défaite (2-6, 62-7) à Berlin 2023
  Karolína Plíšková 1 5 3 2 60 victoire (6-1, 7-64) à l'US Open 2022
  Elena Rybakina 3 8 5 3 62,5 défaite (0-6, 3-6) à Brisbane 2024
  Ons Jabeur 2 6 4 2 66,7 victoire (7-5, 6-3) à Cincinnati 2023
  Markéta Vondroušová 6 6 4 2 66,7 victoire (6-3, 7-5) à Adelaïde 1 2023
  Jessica Pegula 3 6 4 2 66,7 défaite (4-6, 3-6) au Masters 2023
  María Sákkari 3 10 7 3 70 victoire (6-0, 6-1) au Masters 2023
  Daria Kasatkina 8 8 6 2 75 victoire (6-1, 6-4) à Brisbane 2024
  Victoria Azarenka 1 5 4 1 80 victoire (6-2, 6-4) à Brisbane 2024
  Barbora Krejčíková 2 7 6 1 85,7 victoire (6-2, 6-3) à l'Open d'Australie 2024
  Anett Kontaveit 2 5 5 0 100 victoire (6-4, 3-6, 6-1) à Stuttgart 2022

Victoires sur le top 10 modifier

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier
Elite Trophy
Intern'l
Fed Cup
#   Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 45   Eastbourne 2018 Gazon   Karolína Plíšková no 7 1/4 6-3, 2-6, 7-65 Tableau
2 no 39   Canada 2018 Dur   Caroline Wozniacki no 2 1/16 5-7, 6-2, 7-64 Tableau
3 no 34   Cincinnati 2018 Dur   Karolína Plíšková no 8 1/16 2-6, 6-3, 7-5 Tableau
4   Caroline Garcia no 5 1/8 6-4, 3-6, 7-5
5 no 25   New Haven 2018 Dur   Julia Görges no 9 1/2 6-4, 7-63 Tableau
6 no 20   US Open 2018 Dur   Petra Kvitová no 5 1/16 7-5, 6-1 Tableau
7 no 20   Wuhan 2018 Dur   Elina Svitolina no 6 1/16 6-4, 2-6, 6-1 Tableau
8 no 16   Pékin 2018 Dur   Caroline Garcia no 8 1/8 5-7, 7-63, 6-0 Tableau
9 no 14   Wuhan 2019 Dur   Kiki Bertens no 8 1/8 6-1, 7-69 Tableau
10   Ashleigh Barty no 1 1/2 7-5, 6-4
11 no 14   Zhuhai 2019 Dur   Kiki Bertens no 10 Finale 6-4, 6-2 Tableau
12 no 12   Adélaïde 2020 Dur   Simona Halep no 4 1/4 6-4, 6-2 Tableau
13 no 7   Stuttgart 2021 Terre battue   Simona Halep no 3 1/2 6-3, 6-2 Tableau
14 no 7   Madrid 2021 Terre battue   Ashleigh Barty no 1 Finale 6-0, 3-6, 6-4 Tableau
15 no 2   US Open 2021 Dur   Barbora Krejčíková no 9 1/4 6-1, 6-4 Tableau
16 no 2   Masters 2021 Dur   Iga Świątek no 9 RR 2-6, 6-2, 7-5 Tableau
17 no 4   Stuttgart 2022 Terre battue   Anett Kontaveit no 6 1/4 6-4, 3-6, 6-1 Tableau
18   Paula Badosa no 3 1/2 7-65, 6-4
19 no 7   Masters 2022 Dur (int.)   Ons Jabeur no 2 RR 3-6, 7-65, 7-5 Tableau
20   Jessica Pegula no 3 RR 6-3, 7-5
21   Iga Świątek no 1 1/2 6-2, 2-6, 6-1
22 no 5   Open d'Australie 2023 Dur   Belinda Bencic no 10 1/8 7-5, 6-2 Tableau
23 no 2   Indian Wells 2023 Dur   Coco Gauff no 6 1/4 6-4, 6-0 Tableau
24   María Sákkari no 7 1/2 6-2, 6-3
25 no 2   Madrid 2023 Terre battue   María Sákkari no 9 1/2 6-4, 6-1 Tableau
26   Iga Świątek no 1 Finale 6-3, 3-6, 6-3
27 no 1   Masters 2023 Dur   María Sákkari no 9 RR 6-0, 6-1 Tableau
28   Elena Rybakina no 4 RR 6-2, 3-6, 6-3
29 no 2   Open d'Australie 2024 Dur   Coco Gauff no 4 1/2 7-62, 6-4 Tableau

Notes et références modifier

  1. « Mouratoglou : Elena Rybakina, Iga Swiatek et Aryna Sabalenka sont le big 3 de la WTA », sur Tennis World FR, (consulté le )
  2. Yves Simon, « Avec Swiatek, Sabalenka et Rybakina, le circuit féminin tient enfin son Big 3 », sur sudinfo.be, (consulté le )
  3. a et b « Aryna Sabalenka va devenir n°1 mondiale à la place d'Iga Swiatek », sur L'Équipe (consulté le )
  4. (en) « World Group, Play-off -- Play-off round -- Russia vs. Belarus »
  5. « Bertens s'impose en h 22 min face à la jeune biélorussie Aryna Sabalenka », sur lequipe.fr, (consulté le )
  6. « Fed Cup: grosse déception pour Golubic et la Suisse à Minsk », sur Radio télévision suisse, (consulté le )
  7. (en) « Sabalenka claims L&T Mumbai Open for biggest career title », sur wtatennis.com, WTA Tour, .
  8. « WTA Lugano: Stefanie Vögele stoppée en demi-finales », sur RTS,
  9. « Mertens s'impose à Lugano en simple et en double avec Flipkens », sur rtbf.be,
  10. « WTA Eastbourne / Aryna Sabalenka s'offre Karolina Pliskova en quarts de finale », sur Eurosport,
  11. « WTA Eastbourne : Sabalenka qualifiée pour la finale après sa victoire face à Radwanska », sur Eurosport,
  12. « Eastbourne : Caroline Wozniacki bousculée mais titrée », sur Eurosport,
  13. « Montréal : Caroline Wozniacki éliminée d'entrée de jeu », sur L'Équipe,
  14. « Montréal : Elise Mertens sort Aryna Sabalenka et file en quart de finale », sur L'Équipe,
  15. (en) « Sabalenka scores Pliskova upset in Cincinnati second round », sur wtatennis.com,
  16. « ennis: Garcia tombe de haut face à Sabalenka à Cincinnati », sur lanouvellerepublique.fr,
  17. « Cincinnati - Halep vient à bout de sa journée marathon, pas Svitolina », sur Eurosport,
  18. « Halep visera un deuxième titre consécutif face à Bertens », sur Eurosport,
  19. (en) « Sabalenka stops Gavrilova title defense in New Haven », sur wtatennis.com,
  20. « New Haven: Sabalenka écoeure Görges et file en finale », sur Eurosport,
  21. « WTA New Haven : Aryna Sabalenka bat Carla Suarez Navarro (6-1, 6-4) et ouvre son palmarès », sur Eurosport,
  22. (en)« Aryna Sabalenka upsets Petra Kvitova to reach Round of 16 », sur usopen.org,
  23. « Naomi Osaka fait craquer Aryna Sabalenka (6-3, 2-6, 6-4) et s'offre son 1er quart en Grand Chelem », sur Eurosport,
  24. (en)« Sabalenka savors 'special' Svitolina win in Wuhan », sur wtatennis.com,
  25. (en)« WTA Wuhan: don't stop Aryna Sabalenka now », sur tennisworldusa.org,
  26. « Tournoi WTA de Wuhan : Aryna Sabalenka se qualifie pour la finale », sur L'Équipe,
  27. « Aryna Sabalenka, l'irrésistible ascension continue », sur Eurosport,
  28. « Aryna Sabalenka entre dans le top 20 pour la première fois », sur L'Équipe,
  29. « Caroline Garcia battue en trois sets par Sabalenka », sur Eurosport,
  30. « WTA - Shenzhen : Aryna Sabalenka titrée au bout d'une journée marathon », sur Eurosport,
  31. « Open d'Australie : la prodige Amanda Anisimova veut «gagner ce tournoi» - Open d'Australie (F) », sur L'Équipe (consulté le )
  32. « Classement WTA: Osaka et Kvitova au sommet », sur lunion.fr,
  33. « Tennis: après Indian Wells, Mertens et Sabalenka sacrées à Miami en double », sur courrier-picard.fr,
  34. « Tennis: la Chinoise Zheng surprend Sabalenka et s'impose à San Jose », sur france24.com,
  35. « WTA WUHAN : SABALENKA ET RISKE FONT TOMBER BARTY ET KVITOVA ET SE JOUERONT EN FINALE », sur Eurosport,
  36. « WTA : ARYNA SABALENKA CONSERVE SON TITRE À WUHAN EN DOMINANT ALISON RISKE », sur Eurosport,
  37. (en) « Sabalenka slips past Muchova into Zhuhai final », sur Eurosport,
  38. « Aryna Sabalenka remporte le Masters bis face à Kiki Bertens », sur L'Équipe (consulté le )
  39. (en) « Sabalenka swirls past Zheng in gusty Doha quarterfinal », sur wtatennis.com,
  40. « ARYNA SABALENKA EN FINALE À DOHA », sur Eurosport,
  41. « WTA DOHA : SABALENKA DOMINE KVITOVA (6-3, 6-3) EN FINALE ET REMPORTE LE TITRE », sur Eurosport,
  42. « Aryna Sabalenka remporte le tournoi d'Ostrava en battant Victoria Azarenka en finale (6-2, 6-2) », sur L'Equipe,
  43. « ARYNA SABALENKA CONCLUT EN BEAUTÉ AVEC UN 8E SACRE », sur Eurosport,
  44. (en) « Sabalenka semifinal bound after Rybakina victory in Abu Dhabi », sur wtatennis.com,
  45. « WTA ABOU DABI : SABALENKA PREMIÈRE QUALIFIÉE POUR LA FINALE À ABOU DHABI », sur Eurosport,
  46. « WTA ABOU DABI - UN TROISIÈME TITRE DE SUITE : SABALENKA DÉBUTE 2021 COMME ELLE A TERMINÉ 2020 », sur Eurosport,
  47. « OPEN D'AUSTRALIE 2021 : OSAKA ET S. WILLIAMS PASSENT IN EXTREMIS EN QUARTS DE FINALE », sur Eurosport,
  48. « Ashleigh Barty qualifiée pour les demi-finales de l'Open de Miami », sur L'Equipe,
  49. « WTA Stuttgart - Aryna Sabalenka se joue de Simona Halep et rejoint Ashleigh Barty en finale », sur dhnet.be,
  50. « LA N.1 MONDIALE ASHLEIGH BARTY S'IMPOSE DEVANT ARYNA SABALENKA EN FINALE À STUTTGART », sur Eurosport,
  51. « Malmenée, Elise Mertens abandonne contre Aryna Sabalenka en quarts à Madrid », sur lesoir.be,
  52. « Aryna Sabalenka qualifiée pour la finale de l'Open de Madrid », sur L'Equipe,
  53. « ARYNA SABALENKA TITRÉE À MADRID EN BATTANT ASHLEIGH BARTY EN FINALE (6-0, 3-6, 6-4) », sur Eurosport,
  54. « Anastasia Pavlyuchenkova écarte Aryna Sabalenka et file en 8es de finale de Roland-Garros », sur L'Equipe,
  55. « Sabalenka élimine Rybakina et se qualifie pour les quarts de finale », sur L'Equipe,
  56. « WIMBLEDON : ARYNA SABALENKA SE QUALIFIE POUR SA PREMIÈRE DEMI-FINALE EN BATTANT ONS JABEUR (6-4, 6-3) », sur Eurosport,
  57. « WIMBLEDON, DEMI-FINALE - SABALENKA AFFRONTE PLISKOVA POUR UNE PLACE EN FINALE À LONDRES », sur Eurosport,
  58. « KAROLINA PLISKOVA REJOINT ASHLEIGH BARTY EN FINALE APRÈS SA VICTOIRE SUR ARYNA SABALENKA (5-7, 6-4, 6-4) », sur Eurosport,
  59. « Aryna Sabalenka file en demi-finales de l'Open du Canada après sa victoire sur Victoria Azarenka », sur L'Equipe,
  60. « Pliskova impressionne face à Sabalenka et rejoint la finale de Montréal », sur tennismajors.com,
  61. « US Open : Elise Mertens éliminée en huitième de finale par Aryna Sabalenka », sur rtbf.be,
  62. « US OPEN 2021 - ARYNA SABALENKA, TROP PUISSANTE POUR BARBORA KREJCIKOVA, JOUERA SA PREMIÈRE DEMIE À NEW YORK », sur Eurosport,
  63. « US OPEN 2021 : ET SI C'ÉTAIT (ENFIN) L'HEURE DE SABALENKA ? », sur Eurosport,
  64. « US OPEN 2021 - LEYLAH FERNANDEZ ÉCARTE ARYNA SABALENKA ET JOUERA SA PREMIÈRE FINALE DE GRAND CHELEM », sur Eurosport,
  65. « Maria Sakkari en demi-finales du Masters grâce à sa victoire contre Aryna Sabalenka », sur L'Equipe,
  66. « Camila Giorgi renverse Aryna Sabalenka et rejoint Daria Kasatkina en huitièmes de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  67. « Ekaterina Alexandrova crée la surprise à 's-Hertogenbosch », sur L'Équipe (consulté le )
  68. « WTA - Berlin - Sabalenka, Muguruza, Cornet et Jeanjean out, Jabeur... », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  69. « WTA - San José : Kasatkina renverse Sabalenka et rejoint le dernier carré », sur beIN SPORTS France (consulté le )
  70. Jean Muller, « WTA - Toronto, Le blog de la rédac' > Sabalenka, 310 double-fautes en 37 matchs en 2022, est-ce encore du tennis ? », sur We Love Tennis, (consulté le )
  71. « Caroline Garcia domine Aryna Sabalenka et se qualifie pour la finale à Cincinnati », sur L'Équipe (consulté le )
  72. Tennis Majors et ses partenaires, « Tennis – US Open 2022 : Sabalenka sort Harrison », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  73. « US Open - 6-2, 5-1, deux balles de match : Aryna Sabalenka miraculée contre Kaia Kanepi », sur Eurosport, (consulté le )
  74. « US Open: Burel impuissante face à Sabalenka », sur LEFIGARO, (consulté le )
  75. « US Open - Aryna Sabalenka sort Danielle Collins et file en quarts de finale », sur Eurosport, (consulté le )
  76. « Aryna Sabalenka en demi-finales de l'US Open après sa victoire sur Karolina Pliskova », sur L'Équipe (consulté le )
  77. « US OPEN - Demi-finale dames - Iga Swiatek écarte Aryna Sabalenka », sur Eurosport, (consulté le )
  78. Baptiste Mulatier, « WTA - San Diego > Le coup de gueule de Sabalenka après sa défaite en quarts », sur We Love Tennis, (consulté le )
  79. « Caroline Garcia qualifiée pour le Masters WTA après la défaite de Sabalenka à Guadalajara », sur L'Équipe (consulté le )
  80. « lequipe.fr/Tennis/Caroline-garcia-domine-aryna-sabalenka-et-remporte-le-masters »
  81. « Ons Jabeur surprise à Adélaïde par la Tchèque Linda Noskova », sur L'Équipe (consulté le )
  82. « Aryna Sabalenka sacrée à Adélaïde », sur L'Équipe (consulté le )
  83. « Aryna Sabalenka remporte l'Open d'Australie, son premier Grand Chelem », sur L'Équipe (consulté le )
  84. « Aryna Sabalenka file en quarts de finale », sur L'Équipe (consulté le )
  85. « Aryna Sabalenka déroule face à Donna Vekic pour rallier le dernier carré », sur L'Équipe (consulté le )
  86. « Aryna Sabalenka écarte Magda Linette et rejoint Elena Rybakina en finale de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  87. « Aryna Sabalenka remporte l'Open d'Australie, son premier Grand Chelem », sur L'Équipe (consulté le )
  88. « Battue par Krejcikova, Sabalenka s'incline pour la première fois de la saison à Dubaï », sur L'Équipe (consulté le )
  89. « Aryna Sabalenka n'a pas tremblé face à Coco Gauff et se qualifie pour les demi-finales d'Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  90. « Aryna Sabalenka en finale à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  91. « Elena Rybakina domine Aryna Sabalenka en finale à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  92. « Aryna Sabalenka sortie par Sorana Cirstea en quarts de finale à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  93. « Aryna Sabalenka domine largement Anastasia Potapova en demi-finales à Stuttgart », sur L'Équipe (consulté le )
  94. « Iga Swiatek s'offre Aryna Sabalenka et le titre à Stuttgart », sur L'Équipe (consulté le )
  95. « Mirra Andreeva éliminée par Aryna Sabalenka à Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  96. « Aryna Sabalenka qualifiée pour la finale du WTA 1000 de Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  97. « Aryna Sabalenka sacrée à Madrid face à la n°1 mondiale Iga Swiatek », sur L'Équipe (consulté le )
  98. « Aryna Sabalenka éliminée dès son entrée en lice à Rome par Sofia Kenin », sur L'Équipe (consulté le )
  99. « Un face-à-face expéditif mais tendu entre Aryna Sabalenka et Marta Kostyuk », sur L'Équipe (consulté le )
  100. « Aryna Sabalenka domine son deuxième tour et poursuit son Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  101. « Pourquoi la Biélorusse Sabalenka ne s'est pas présentée en conférence de presse vendredi », sur L'Équipe (consulté le )
  102. « Aryna Sabalenka en quarts de finale de Roland-Garros après sa victoire face à Sloane Stephens », sur L'Équipe (consulté le )
  103. « Elina Svitolina éliminée par Aryna Sabalenka en quarts de finale de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  104. « Roland-Garros : Muchova s'offre Sabalenka et une première finale en Grand Chelem », sur L'Équipe (consulté le )
  105. « Wimbledon : Aryna Sabalenka déroule face à Panna Udvardy », sur LEFIGARO, (consulté le )
  106. « Pas d'exploit pour Varvara Gracheva face à Aryna Sabalenka à Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  107. « Aryna Sabalenka domine Anna Blinkova et se qualifie en huitièmes de finale de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  108. « Aryna Sabalenka qualifiée pour les quarts de finale de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  109. « Aryna Sabalenka après sa qualification en demies de Wimbledon : « Hâte de jouer ce match » », sur L'Équipe (consulté le )
  110. « Ons Jabeur renverse Aryna Sabalenka et retrouve la finale de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  111. « Sabalenka éliminée en huitièmes de finale par Samsonova à Montréal », sur L'Équipe (consulté le )
  112. « Aryna Sabalenka en demi-finales à Cincinnati après sa victoire sur Ons Jabeur », sur L'Équipe (consulté le )
  113. « Karolina Muchova domine Aryna Sabalenka et rejoint Coco Gauff en finale à Cincinnati », sur L'Équipe (consulté le )
  114. « Clara Burel surclassée par Aryna Sabalenka au troisième tour de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  115. « Aryna Sabalenka se qualifie en quarts de finale de l'US Open sans trembler », sur L'Équipe (consulté le )
  116. « Aryna Sabalenka se qualifie aisément pour les demies de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  117. « Sabalenka qualifiée pour la finale de l'US Open après son énorme come-back face à Keys », sur L'Équipe (consulté le )
  118. « Coco Gauff renverse Aryna Sabalenka en finale de l'US Open et s'offre son premier tournoi du Grand Chelem », sur L'Équipe (consulté le )
  119. « Aryna Sabalenka écrase Maria Sakkari en ouverture du Masters WTA », sur L'Équipe (consulté le )
  120. « Jessica Pegula domine Aryna Sabalenka et file en demies du Masters WTA de Cancun », sur L'Équipe (consulté le )
  121. « Iga Swiatek et Aryna Sabalenka opposées en demi-finale du Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  122. « Iga Swiatek affrontera Jessica Pegula en finale du Masters ce lundi », sur L'Équipe (consulté le )
  123. « Iga Swiatek écrase Jessica Pegula en finale à Cancun et remporte son premier Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  124. « Elena Rybakina - Aryna Sabalenka en finale à Brisbane », sur L'Équipe (consulté le )
  125. « Elena Rybakina dispose d'Aryna Sabalenka et s'impose à Brisbane », sur L'Équipe (consulté le )
  126. « Aryna Sabalenka expéditive pour son entrée en lice à l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  127. « Aryna Sabalenka qualifié sans encombre au 3e tour de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  128. « Aryna Sabalenka en démonstration à l'Open d'Australie et qualifiée pour les huitièmes », sur L'Équipe (consulté le )
  129. « Tennis - Open d'Australie (F) : Sabalenka poursuit son sans-faute en écartant Anisimova », sur L'Équipe (consulté le )
  130. « Sabalenka, trop forte pour Krejcikova, rejoint Gauff en demi-finales de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  131. « Open d’Australie : Aryna Sabalenka élimine Coco Gauff et affrontera Qinwen Zheng en finale », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  132. « Open d’Australie : Aryna Sabalenka conserve sa couronne à Melbourne », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  133. « Sabalenka expédie Zheng pour s’offrir un joli doublé à l’Open d’Australie », sur www.20minutes.fr, (consulté le )
  134. « Sabalenka surprise d'entrée par Vekic à Dubaï », sur L'Équipe (consulté le )
  135. « Guerre en Ukraine - Wimbledon interdit les joueurs et joueuses Russes et Biélorusses à participer au tournoi 2022 », sur Eurosport,
  136. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Navigation modifier

Liens externes modifier

Simple
Rang Évolution Nom Points
1     Iga Świątek 9 770
2     Aryna Sabalenka 8 905
3     Coco Gauff 7 200
4     Jessica Pegula 5 705
5     Elena Rybakina 5 688
6     Ons Jabeur 4 076
7     Zheng Qinwen 3 950
8     Markéta Vondroušová 3 846
9     María Sákkari 3 710
10     Karolína Muchová 3 520
Double
Rang Évolution Nom Points
1     Elise Mertens 7 540
2     Hsieh Su-wei 7 242
3     Storm Hunter 6 465
4     Laura Siegemund 5 930
5     Gabriela Dabrowski 5 760
6     Erin Routliffe 5 590
7     Coco Gauff 5 280
  Jessica Pegula 5 280
9     Vera Zvonareva 5 210
10     Taylor Townsend 4 950