Ouvrir le menu principal

Petr Korda

joueur de tennis tchèque
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Korda.

Petr Korda
Carrière professionnelle
1987 – 2000
Nationalité Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Naissance (51 ans)
Prague
Taille 1,91 m (6 3)
Prise de raquette Gaucher
Entraîneur Ivo Werner
Gains en tournois 10 448 900 $
Palmarès
En simple
Titres 10
Finales perdues 17
Meilleur classement 2e (02/02/1998)
En double
Titres 10
Finales perdues 14
Meilleur classement 10e (11/06/1990)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V(1) F(1) 1/4 1/4
Double V(1) F(1) 1/16 1/8
Titres par équipe nationale
Hopman Cup 1 (1994)

Petr Korda, né le à Prague, est un joueur de tennis tchécoslovaque puis tchèque, professionnel de 1987 à 2000.

Il a remporté un titre du Grand Chelem en simple, à l'Open d'Australie en 1998 face à Marcelo Ríos et est également finaliste des Internationaux de France de tennis en 1992. Il atteint la seconde place mondiale au classement de l'ATP World Tour, à la suite de sa victoire en Grand Chelem en 1998.

Il remporte la Coupe du Grand Chelem 1993 en éliminant en demi-finale Pete Sampras no 1 mondial (3-6, 7-63, 3-6, 7-610, 13-11) et en battant en finale Michael Stich no 2 (2-6, 6-4, 7-65, 2-6, 11-9).

Petr Korda est un joueur au style extrêmement classique, gaucher, au revers à une main, célèbre pour son jeu spectaculaire et sa grande expressivité sur le court.

Il est l'un des premiers joueurs de tout premier plan à être suspendu pour dopage, pendant l'été 1998[1],[2].

Il a été entraîneur de Radek Štěpánek (en collaboration avec Tomáš Krupa).

Il est l'époux de Regina Kordová, également joueuse professionnelle tchèque, avec qui il a trois enfants : Sebastian Korda, également joueur de tennis, Jessica Korda et Nelly Korda, joueuses de golf professionnelles.

PalmarèsModifier

En simple messieursModifier

En double messieursModifier

En double mixteModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1988 2e tour (1/32)   Bo. Becker 3e tour (1/16)   S. Youl 1er tour (1/64)   G. Bloom
1989
1990 2e tour (1/32)   H. Leconte 2e tour (1/32)   M. Gustafsson 1er tour (1/64)   G. Bloom 2e tour (1/32)   A. Agassi
1991 2e tour (1/32)   R. Krajicek 2e tour (1/32)   A. Agassi 1er tour (1/64)   D. Wheaton 1er tour (1/64)   A. Boetsch
1992 1er tour (1/64)   J. Tarango Finale   J. Courier 2e tour (1/32)   J. Hlasek 1er tour (1/64)   E. Sánchez
1993 1/4 de finale   J. Courier 2e tour (1/32)   M.-K. Goellner 1/8 de finale   M. Stich 1er tour (1/64)   W. Ferreira
1994 1er tour (1/64)   T. Enqvist 1er tour (1/64)   A. Gaudenzi 2e tour (1/32)   M. Zoecke
1995 3e tour (1/16)   A. Krickstein 1er tour (1/64)   F. Meligeni 1/8 de finale   C. Pioline 1/4 de finale   A. Agassi
1996 1er tour (1/64)   T. Henman 3e tour (1/16)   M. Ríos 3e tour (1/16)   A. Medvedev
1997 1er tour (1/64)   M. Ríos 1/8 de finale   G. Blanco 1/8 de finale   P. Sampras 1/4 de finale   J. Björkman
1998 Victoire   M. Ríos 1er tour (1/64)   M. Zabaleta 1/4 de finale   T. Henman 1er tour (1/64)   B. Karbacher
1999 3e tour (1/16)   T. Martin 2e tour (1/32)   C. Moyà

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1987 1er tour (1/32)
  P. Složil
  J. Gunnarsson
  J. Svensson
1988 2e tour (1/16)
  C. Suk
  T. Meinecke
  R. Osterthun
1er tour (1/32)
  P. Cane
  J. Fitzgerald
  A. Järryd
1989 2e tour (1/16)
  M. Šrejber
  T. Carbonell
  C. Costa
1/8 de finale
  T. Šmíd
  P. Annacone
  C. van Rensburg
1990 2e tour (1/16)
  C. Suk
  P. Cash
  S. Edberg
Finale
  G. Ivanišević
  S. Casal
  E. Sánchez
2e tour (1/16)
  T. Šmíd
  S. Cannon
  B. Garnett
2e tour (1/16)
  G. Ivanišević
  W. Ferreira
  P. Norval
1991 1er tour (1/32)
  G. Ivanišević
  N. Brown
  M. Oosting
2e tour (1/16)
  G. Ivanišević
  R. Krajicek
  M. Schapers
2e tour (1/16)
  T. Carbonell
  G. Connell
  G. Michibata
1/8 de finale
  K. Nováček
  M. Lucena
  B.-O. Pedersen
1992 2e tour (1/16)
  W. Masur
  S. Davis
  D. Pate
1/4 de finale
  J. Pugh
  J. Hlasek
  M. Rosset
1er tour (1/32)
  J. Pugh
  J-L. de
  M. Ondruska
1er tour (1/32)
  J. Pugh
  F. Montana
  B. Shelton
1993 1er tour (1/32)
  D. Vacek
  J. Grabb
  R. Reneberg
1/2 finale
  S. Edberg
  L. Jensen
  M. Jensen
1994 1/8 de finale
  S. Edberg
  J. Eltingh
  P. Haarhuis
1995 1/2 finale
  P. McEnroe
  M. Knowles
  D. Nestor
1er tour (1/32)
  V. Flégl
  S. Davis
  J. Tarango
1/8 de finale
  N. Kulti
  M. Knowles
  D. Nestor
1996 Victoire
  S. Edberg
  S. Lareau
  A. O'Brien
1/8 de finale
  S. Edberg
  J. Palmer
  J. Stark
1er tour (1/32)
  C. Suk
  B. MacPhie
  M. Tebbutt
1997 2e tour (1/16)
  P. Cash
  N. Broad
  P. Norval
1/8 de finale
  J. Salzenstein
  T. Woodbridge
  M. Woodforde
1er tour (1/32)
  R. Reneberg
  M. Philippoussis
  P. Rafter

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[4] Canada Cincinnati Stockholm puis Essen puis Stuttgart[5] Paris
1990 2e tour
  T. Witsken
2e tour
  R. Agenor
1er tour
  G. Forget
1er tour
  F. Santoro
2e tour
  J. Hlasek
1er tour
  M. Ondruska
1/8 de finale
  P. Sampras
1er tour
  K. Curren
1991 1er tour
  A. Cherkasov
2e tour
  R. Reneberg
Finale
  A. Chesnokov
2e tour
  A. Agassi
1/4 de finale
  J. Courier
1/4 de finale
  M. Chang
1992 1/8 de finale
  S. Bruguera
3e tour
  D. Nargiso
2e tour
  M. Larsson
1/2 finale
  C. Costa
2e tour
  O. Delaitre
1/4 de finale
  W. Masur
1/4 de finale
  P. Sampras
1/4 de finale
  P. Sampras
2e tour
  A. Boetsch
1993 1/4 de finale
  M. Chang
1/2 finale
  P. Sampras
1/8 de finale
  C. Pioline
1/2 finale
  M. Pernfors
2e tour
  B. Gilbert
1/4 de finale
  M. Rosset
1/8 de finale
  S. Edberg
1994 Finale
  P. Sampras
1/4 de finale
  P. Sampras
2e tour
  H. Skoff
1/8 de finale
  J. Sánchez
2e tour
  T. Enqvist
2e tour
  A. Mansdorf
1er tour
  T. Enqvist
1/4 de finale
  S. Bruguera
1995 2e tour
  T. Enqvist
2e tour
  M. Ríos
1er tour
  A. Gaudenzi
1er tour
  O. Gross
2e tour
  M. Stich
2e tour
  M. Chang
2e tour
  P. Sampras
1996 1er tour
  À. Corretja
1/8 de finale
  M. Chang
1/8 de finale
  C. Costa
2e tour
  T. Muster
1/8 de finale
  T. Enqvist
2e tour
  M. Woodforde
1/2 finale
  I. Kafelnikov
1997 2e tour
  A. Medvedev
1er tour
  J. Gimelstob
2e tour
  J. Siemerink
Victoire
  R. Krajicek
1/8 de finale
  P. Sampras
1998 1/4 de finale
  M. Ríos
1/8 de finale
  T. Henman
1/4 de finale
  R. Krajicek
1er tour
  H. Arazi
2e tour
  V. Spadea
1/4 de finale
  P. Rafter
2e tour
  T. Johansson
2e tour
  M. Philippoussis
1999 1er tour
  G. Rusedski
1er tour
  C. Ruud

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et référencesModifier

  1. Giuseppe Costa, Sous la pression des joueurs de tennis, Petr Korda risque un an de suspension, Le Temps, 8 janvier 1999
  2. Christian Losson, « Korda, mouton noir d'un sport trop blanc. Contrôlé positif à Wimbledon, il a dégringolé à la 111e place mondiale. », sur Libération.fr, (consulté le 5 septembre 2011)
  3. Épreuve organisée par l'ITF.
  4. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  5. Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995) et de Stuttgart (1996-2001) se sont succédé.

Voir aussiModifier