Ouvrir le menu principal

José Luis Clerc

joueur de tennis argentin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clerc.

José Luis Clerc
Image illustrative de l’article José Luis Clerc
Carrière professionnelle
1977 – 1989
Nationalité Drapeau de l'Argentine Argentine
Naissance (61 ans)
Buenos Aires
Taille 1,85 m (6 1)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Gains en tournois 1 987 063 $
Palmarès
En simple
Titres 25
Finales perdues 10
Meilleur classement 4e (03/08/1981)
En double
Titres 2
Finales perdues 8
Meilleur classement 29e (15/10/1984)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/2 1/8 1/8
Double - 1/2 1/16 -
Titres par équipe nationale
World Team Cup 1 (1980)

José Luis Clerc, né le à Buenos Aires, est un ancien joueur de tennis professionnel argentin.

Actif de 1977 à 1989, il a remporté vingt-cinq tournois [1], dont les Internationaux d'Italie en 1981, et a été demi-finaliste de Roland-Garros en 1981 et 1982, battu par Ivan Lendl puis Mats Wilander.

Spécialiste de la terre battue, Clerc a conquis vingt de ses vingt-cinq titres professionnels sur cette surface, de 1978 à 1983. Membre du top dix mondial de 1980 à 1983, il atteint son meilleur classement ATP en août 1981, à la quatrième place mondiale, après sa victoire à Indianapolis face à Lendl.

Celui que les argentins surnomment « Batata »[2] réussit en 1981 sa plus grande saison, durant laquelle il accomplit une série de vingt-huit victoires consécutives : un match de Coupe Davis puis quatre tournois sur terre battue et trois matchs sur dur à l'US Open. Il reçoit, au terme de la saison, le ATP Sportsmanship Award, récompensant le joueur le plus fairplay.

Avec l'équipe d'Argentine, il participe à la finale de Coupe Davis 1981 en jouant le dernier match décisif face à John McEnroe, mais il s'incline au meilleur des cinq sets, laissant ainsi les États-Unis s'arroger le titre.

En proie à des blessures, Clerc se retire du circuit professionnel en 1989.

Même s'il évolua dans l'ombre de Guillermo Vilas, ce droitier au revers à une main est considéré comme l'un des plus grands joueurs argentins[3], et reste le second, après Vilas, à avoir remporté le plus grand nombre de titres sur le circuit ATP, devant Juan Martin Del Potro, Guillermo Coria ou Gastón Gaudio.

Sommaire

PalmarèsModifier

En simple messieursModifier

En double messieursModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1978 n.o. 2e tour (1/32)   A. Ashe 1er tour (1/64)   W. Fibak 3e tour (1/16)   R. Lutz 1er tour (1/32)   J. Marks
1979 n.o. 2e tour (1/32)   G. Moretton 1/8 de finale   R. Tanner 1/8 de finale   V. Gerulaitis
1980 n.o. 2e tour (1/32)   Y. Noah 3e tour (1/16)   O. Parun 1er tour (1/64)   B. Mitton 2e tour (1/16)   M. Edmondson
1981 n.o. 1/2 finale   I. Lendl 3e tour (1/16)   P. Kronk 1/8 de finale   B. Manson
1982 n.o. 1/2 finale   M. Wilander 1er tour (1/64)   K. Warwick
1983 n.o. 2e tour (1/32)   F. Luna 1er tour (1/64)   C. Panatta 1er tour (1/64)   T. Wilkison
1984 n.o. 2e tour (1/32)   K. Nováček
1985 n.o. 3e tour (1/16)   Y. Noah 1er tour (1/64)   S. Edberg
1986 n.o. n.o.
1987 n.o.
1988 n.o.
1989 1er tour (1/64)   A. Gómez n.o.

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1977 1er tour (1/32)
  C. Kirmayr
  P. Hutka
  J. Simbera
2e tour (1/16)
  R. Ycaza
  W. Fibak
  D. Stockton
1978 n.o. 2e tour (1/16)
  B. Prajoux
  A. Ashe
  F. McNair
1er tour (1/32)
  B. Prajoux
  F. McNair
  R. Ramírez
1979 n.o. 2e tour (1/16)
  P. Rodríguez
  J. Kodeš
  T. Šmíd
1980 n.o.
1981 n.o. 1/2 finale
  I. Năstase
  H. Günthardt
  B. Taróczy
2e tour (1/16)
  I. Năstase
  B. Gottfried
  R. Ramírez
1982 n.o. 1/8 de finale
  I. Năstase
  M. Edmondson
  B. Manson
1983 n.o. 1/8 de finale
  I. Năstase
  E. Fromm
  S. Glickstein
1984 n.o. 1/8 de finale
  I. Năstase
  S. Stewart
  M. Edmondson
1985 n.o. 2e tour (1/16)
  I. Năstase
  S. Glickstein
  H. Simonsson

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Notes et référencesModifier

  1. « Jose-Luis Clerc | Titles and Finals | ATP Tour | Tennis », sur ATP Tour (consulté le 30 mai 2019)
  2. (es) Por Maria Agustina D´Ambra 3 de noviembre de 2018, « "Entendí que su futuro estaba en mis manos", la conmovedora historia de José Luis "Batata" Clerc y su hija Sophie », sur Infobae (consulté le 30 mai 2019)
  3. (es) adminsvf, « José Luis Clerc, un señor del tenis », sur Argentina en el mundo, (consulté le 30 mai 2019)

Liens externesModifier