Markéta Vondroušová

joueuse de tennis tchèque

Markéta Vondroušová (depuis 2022 épouse Šimková), née le à Sokolov, est une joueuse de tennis professionnelle tchèque.

Markéta Vondroušová
Image illustrative de l’article Markéta Vondroušová
Markéta Vondroušová lors de l’US Open en 2023.
Carrière professionnelle
2015
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Naissance (24 ans)
Sokolov
Taille 1,73 m (5 8)
Prise de raquette Gauchère, revers à deux mains
Entraîneurs Jan Mertl
Jan Hernych
Gains en tournois 9 778 887 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 4
Meilleur classement 6e (11/09/2023)
En double
Titres 0
Finales perdues 3
Meilleur classement 38e (11/09/2023)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 F (1) V (1) 1/4
Double 1/2 1/16 1/4 1/8
Mixte - - 1/16 -
Médailles olympiques
Simple - 1 -

Elle remporte le tournoi de Wimbledon en 2023 en battant la Tunisienne Ons Jabeur en finale. Elle atteint également les finales de Roland-Garros en 2019 et des Jeux olympiques en 2021, perdues respectivement face à Ashleigh Barty et Belinda Bencic, et a remporté deux titres en simple sur le circuit WTA à ce jour.

Carrière modifier

En junior, elle remporte en 2015 le double de deux tournois du Grand Chelem avec sa compatriote Miriam Kolodziejová : l'Open d'Australie, puis Roland-Garros.

Évoluant principalement sur le circuit ITF, elle y a remporté sept titres en simple et quatre en double.

2017-2018. 1er titre à Bienne et entrée dans le Top 100 modifier

Elle commence l'année par le tournoi ITF de Stuttgart-Stammheim en s'y présentant en tant que 420e mondiale. Elle remporte le tournoi en affrontant sur son parcours la Britannique Katie Boulter. Elle accumule les très bonnes performances sur ce circuit, parvenant par exemple alors qu'elle est issue des qualifications, à gagner le tournoi de Grenoble en disposant de la Russe Anna Blinkova en finale, parvenant également en finale à Perth et Clare.

Elle se distingue sur le circuit WTA en avril. Alors classée au 233e rang mondial, elle se qualifie pour la finale du tournoi de Bienne après être sortie des qualifications, en battant notamment ses compatriotes Kristýna Plíšková, 58e mondiale (6-2, 7-5) en quart de finale, puis Barbora Strýcová (18e, 7-63, 6-2) en demi-finale[1]. Elle bat Anett Kontaveit en finale (6-4, 7-66), le tout sans perdre un set durant la semaine[2]. À l'issue du tournoi, elle atteint le 117e rang mondial. Elle parvient deux semaines plus tard à remporter une victoire en Fed Cup contre l'Américaine Lauren Davis (6-2, 7-5), 36e mondiale.

Elle emporte début mai un match à Prague dans son pays natal et gagne un nouveau tournoi ITF sans perdre un set à Trnava. Elle rentre à l'issue du tournoi pour la première fois avant ses 18 ans dans le Top 100.

Ce classement lui permet de disputer les qualifications à Roland Garros, dont elle se sort en éliminant l'Argentine Nadia Podoroska (6-0, 6-1) et la Russe Anna Blinkova (6-1, 6-4). Elle joue pour la première fois de sa vie un match dans le tableau final d'un Grand Chelem et l'emporte contre l'invitée Française Amandine Hesse en ne lui laissant qu'un jeu (6-1, 6-0). Elle joue au deuxième tour la Russe Daria Kasatkina, vainqueur du tournoi de Charleston quelques mois plus tôt et s'incline (61-7, 4-6).

 
Marketa Vondrousova à Birmingham 2017

Pour ses débuts sur gazon, elle sort des qualifications à Birmingham et perd contre l'Australienne Ashleigh Barty, future numéro une mondiale, (5-7, 61-7) puis est battue deux nouvelles fois, en qualifications à Eastbourne et au premier tour de Wimbledon pour sa première participation sur la gazon londonien, renversée par Peng Shuai (7-65, 0-6, 4-6). Elle retourne disputer un tournoi ITF à Prague fin juillet, qu'elle remporte contre sa compatriote Karolína Muchová (7-5, 6-1).

Elle termine l'année en affrontant la numéro huit mondiale, Svetlana Kuznetsova au premier tour de l'US Open. Elle s'incline mais en offrant une belle résistance (6-4, 4-6, 62-7) puis subit une contre-performance au deuxième tour de Tashkent contre la Suissesse Stefanie Vögele, 196e (68-7, 6-4, 5-7).

L'année 2018 est une année où elle découvre les WTA 1000 pour elle. Elle subit des défaites contre deux Croates, Petra Martić au premier tour d'Auckland (62-7, 3-6) puis contre Donna Vekić au second tour d'Hobart (4-6, 4-6). Elle gagne son premier match à l'Open d'Australie contre la Japonaise Kurumi Nara (7-5, 6-4) et s'incline au deuxième tour face à la huitième mondiale, Caroline Garcia au bout d'un match très disputé (7-63, 2-6, 6-8).

Cette défaite encourageant s'accompagne d'une autre à Doha contre la numéro trois mondiale, Elina Svitolina (2-6, 4-6). S'inclinant d'entrée à Dubaï contre la 105e Bernarda Pera (6-0, 3-6, 0-6) pour son premier match en WTA 1000, elle réussit un beau parcours à Indian Wells où elle élimine coup sur coup la qualifiée Madison Brengle (6-2, 6-2), la onzième mondiale Johanna Konta (7-65, 6-4) et la jeune Biélorusse Aryna Sabalenka (6-2, 6-2) ne s'inclinant que de nouveau contre Petra Martić en huitièmes de finale (3-6, 64-7).

Les mois suivants sont compliquées pour elle. Exception faîte de Stuttgart où elle sort des qualifications et s'impose devant la onzième au classement WTA Julia Görges, qui joue dans son pays natal (6-2, 6-2), et devant abandonner au tour suivant contre Elina Svitolina (6-2, 1-6, 2-3 ab.). Elle est sortie d'entrée à Miami (par la 125e Wang Yafan), Roland Garros (défaite qui l'expulse du Top 100), S'Hertogenbosh, Majorque, Wimbledon et au deuxième tour de Lugano. Elle enchaîne deux victoires consécutives dans le pays de son premier titre, en Suisse à Gstaad en disposant de Lara Arruabarrena, Elista Kostova et Ievguenia Rodina. Elle tombe néanmoins contre la Luxembourgeoise Mandy Minella, 226e (6-4, 2-6, 2-6) en demi-finale.

Après deux nouvelles défaites, au premier tour de Cincinnati contre l'Australienne Ashleigh Barty (3-6, 5-7) et en qualifications de New Haven contre Ellen Perez, 275e (62-7, 4-6), elle gagne son premier match à l'US Open face à l'Allemande Mona Barthel, repêchée (6-1, 6-4) et enchaîne avec une nouvelle victoire contre la qualifiée Eugenie Bouchard, ancienne cinquième mondiale (6-4, 6-3). C'est la première fois de sa carrière où elle accède au troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem. Elle affronte lors de ce match la Néerlandaise Kiki Bertens, 13e et spécialiste de terre battue et la bat (7-64, 2-6, 7-61) pour jouer la seconde semaine. Elle se fait renverser alors par l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (7-63, 5-7, 2-6) après 2 h 32 de jeu[3].

Devant rejouer les qualifications des WTA 1000, elle accède au tableau final de Wuhan et perd de justesse contre Julia Görges, qui prend sa revanche (3-6, 6-3, 64-7).

2019. L'année du déclic : première finale de Grand Chelem à Roland-Garros mais opération au poignet modifier

L'année de Vondroušová commence début janvier par un deuxième tour à l'Open d'Australie comme l'année passée, éliminant la Russe Ievguenia Rodina (6-3, 6-2) mais battu par sa bête noire, la Croate Petra Martić (4-6, 5-7). Fin février, elle dispose de deux joueuses hors du Top 100, Georgina García Pérez (6-0, 7-6) et la Russe Anna Blinkova (7-6, 3-6, 6-3), avant de se défaite de la Roumaine Irina-Camelia Begu (5-7, 6-1, 6-3) et d'une autre Russe, Anastasia Potapova (6-0, 6-2) pour disputer sa deuxième finale en carrière à Budapest en tant que tête de série numéro 8, mais tombant face à la Belge Alison Van Uytvanck (6-1, 5-7, 2-6)[4].

Au tournoi d'Indian Wells, elle passe Daria Kasatkina (6-2, 6-1), puis Jeļena Ostapenko (4-6, 6-3, 6-4) et surtout la no 2 mondiale, Simona Halep (6-2, 3-6, 6-2)[5], sa première victoire en carrière sur une Top 10. En quart de finale, elle s'incline avec acharnement en 2 h 11 contre la no 6 mondiale Elina Svitolina (6-4, 4-6, 4-6)[6]. Puis à Miami la Tchèque atteint à nouveau les quarts de finale. Elle bat de nouveau Ostapenko mais en deux manches, puis Elise Mertens et Tatjana Maria. Elle s'incline contre sa compatriote Karolína Plíšková alors no 7 mondiale (3-6, 4-6) en 1 h 20[7].

La terre battue arrive, elle atteint à nouveau une finale à la faveur de victoires sur l'Australienne Ajla Tomljanović (6-3, 6-3), l'ancienne numéro deux Svetlana Kuznetsova (6-4, 6-3), l'Espagnole Lara Arruabarrena (6-1, 6-2) et sa compatriote Barbora Strýcová (6-2, 6-1) avec qui elle a atteint les demi-finale de l'Open d'Australie en double en début d'année. Elle perd contre Petra Martić (6-1, 4-6, 1-6) au tournoi d'Istanbul[8] en finale, joueuse qu'elle n'a alors jamais battu en quatre confrontations.

En mai à Rome, elle bat à nouveau la Tchèque Barbora Strýcová (1-6, 6-4, 7-6) dans un duel serré et la no 2 mondiale, Simona Halep et finaliste sortante (2-6, 7-5, 6-3)[9], puis passe Daria Kasatkina (7-5, 2-6, 6-2) avant de perdre en trois manches face à Johanna Konta en quart de finale[10] (3-6, 6-3, 1-6).

 
Marketa Vondrousova à Roland Garros 2019.

En juin, elle atteint la finale du simple dames de Roland-Garros[11]. C'est ainsi la première fois qu'elle atteint une finale de Grand Chelem dans sa carrière et sans être tête de série. Pour cela, elle bat la tête de série 28, Carla Suárez Navarro (6-4, 6-4) pour arriver en deuxième semaine, puis la tête de série 12, Anastasija Sevastova (6-2, 6-0) en moins d'une heure de jeu[12] et Petra Martić (7-61, 7-5), sa première victoire contre la Croate en cinq confrontations, pour atteindre le dernier carré après deux heures de combat[13]. Elle affronte et prend sa revanche (7-5, 7-62) en 1 h 45 sur la tête de série numéro 26, Johanna Konta pour se qualifier en finale[14]. Elle s'incline face à Ashleigh Barty alors 8e mondiale, en h 10 min (1-6, 3-6)[15],[16]. Après cet événement, elle atteint le 16e rang mondial[17].

Sa saison sur gazon est rapide, elle ne gagne qu'un match à Eastbourne contre Zheng Saisai (6-2, 6-3) avant de s'incliner contre la Belge Elise Mertens (1-6, 7-5, 2-6) et ne parvient toujours pas à remporter de match à Wimbledon, battue par l'Américaine Madison Brengle (4-6, 4-6).

En septembre, Vondroušová met un terme à sa saison en raison d'une opération au poignet gauche et ne reprendra pas avant 2020[18].

2020. Demi-finale à Rome mais saison décevante modifier

Markéta reprend tranquillement avec un quart à Adélaïde, ne s'inclinant que contre la numéro 1 mondiale, Ashleigh Barty et future vainqueur (3-6, 3-6), ayant auparavant infligé un 6-0 à Tatjana Maria et une double roue de bicyclette à la qualifiée locale Arina Rodionova. Elle déçoit cependant sur la suite de sa saison, ne remportant que deux matchs en sept tournois sur huit mois. Elle déçoit à l'Open d'Australie où elle s'incline d'entrée contre Svetlana Kuznetsova (2-6, 6-4, 4-6) et à Saint-Pétersbourg, battue au premier tour par Ajla Tomljanović (6-3, 3-6, 4-6). Elle est sortie dès le début également à Doha, Palerme (par la qualifiée Kaja Juvan, 111e), à New York. Elle s'impose seulement à Dubaï contre Anastasija Sevastova et à l'US Open contre Greet Minnen, battue au tour d'après par la 106e Aliaksandra Sasnovich en deux manches sèches (1-6, 2-6).

Sur terre battue, elle réalise un super parcours à Rome en septembre. Évacuant les qualifiées Misaki Doi et Arantxa Rus, puis Polona Hercog difficilement en trois manches. Elle passe en demie en battant facilement la 6e mondiale, Elina Svitolina (6-3, 6-0)[19], mais s'inclinera à la porte de la finale en 1 h 22 (2-6, 4-6) contre sa compatriote Karolína Plíšková[20].

Lors d'un Roland Garros spécial en octobre et presque sans public à cause du covid-19, elle est battue dès le premier tour contre la futur gagnante, la Polonaise Iga Świątek (1-6, 2-6).

2021. Finale aux Jeux Olympiques modifier

L'année de Vondroušová commence par une élimination de justesse au premier tour d'Abu Dhabi par Hsieh Su-wei (6-3, 3-6, 6-7) puis par une demi-finale au WTA 500 de Melbourne II avec des victoires sur Varvara Gracheva (6-4, 6-0), Vera Zvonareva (7-6, 6-7, 6-4) et Nadia Podoroska. Elle perd sèchement contre Garbiñe Muguruza en n'inscrivant qu'un jeu. Pour l'Open d'Australie, elle atteint les huitièmes en perdant un set contre Rebecca Peterson au premier tour, et aucun contre Rebecca Marino (6-1, 7-5) et Sorana Cîrstea (6-2, 6-4) mais s'incline (4-6, 2-6) de façon surprenante face au jeu atypique de Hsieh Su-wei[21] qui prend ainsi sa revanche. C'est néanmoins la première fois qu'elle atteint la deuxième semaine dans le Grand Chelem australien.

Après une élimination à Dubaï par la très jeune Coco Gauff, fin mars à Miami, elle bat la 12e Belinda Bencic (4-6, 6-4, 6-4) mais perd sévèrement contre Aryna Sabalenka en 1/8 de finale (1-6, 2-6). Sa préparation à Roland Garros n'est pas fructueuse, perdant au premier tour de Madrid (contre l'ancienne numéro une Angelique Kerber) et Rome (contre Ajla Tomljanović), ainsi qu'un deuxième tour à Stuttgart perdu contre Simona Halep, numéro trois mondiale (1-6, 3-6).

À Roland Garros elle atteint cependant les huitièmes en ne perdant qu'un set contre Kaia Kanepi (4-6, 6-3, 6-0), après des victoires sur la locale invitée Harmony Tan (6-1, 6-3), novice au second tour et sur la Slovène Polona Hercog (6-3, 6-3). Elle est battue en 1 h 52 par Paula Badosa (4-6, 6-3, 2-6). Comme d'habitude, la saison sur gazon est plus compliquée pour elle, perdant au premier tour de Berlin (contre la 106e Liudmila Samsonova) et d'Eastbourne (contre la Tunisienne Ons Jabeur) mais gagnant son premier match à Wimbledon. Elle remporte le premier tour du tournoi londonien cotnre l'Estonienne Anett Kontaveit (2-6, 6-4, 6-2) puis s'incline contre Emma Raducanu, 338e mondiale (2-6, 4-6), invitée par les organisateurs et vainqueur quelques mois plus tard de l'US Open à la surprise générale.

Vondroušová participe aux Jeux olympiques qui se déroulent en 2021 à cause de la pandémie mondiale. Elle passe le premier tour face à Kiki Bertens en trois sets (6-4, 3-6, 6-4) puis Mihaela Buzărnescu (6-1, 6-2) et bat la numéro 2 mondiale, Naomi Osaka (6-1, 6-4) pour atteindre les quarts[22]. Gardant des forces, elle profite de l'abandon de Paula Badosa et se qualifie pour la finale en évacuant l'Ukrainienne Elina Svitolina (6-3, 6-1)[23], sa seule qualification en finale de l'année contre la sixième joueuse au classement WTA. C'est la première fois qu'elle se défait de deux joueuses du Top 10 dans le même tournoi. Elle affronte la Suissesse Belinda Bencic mais est battue (5-7, 6-2, 3-6) et manque cette médaille d'or[24]. Elle retrouve son bourreau au premier tour de Cincinnati et subit le même sort (3-6, 5-7). Elle tombe lors du WTA 250 de Chicago sous les coups de la Française Alizé Cornet (6-2, 4-6, 3-6) puis atteint le deuxième tour de l'US Open, arrêtée par la Russe Daria Kasatkina (6-3, 4-6, 4-6).

En septembre, elle retrouve un dernier carré au Luxembourg avec une défaite sur Clara Tauson, futur gagnante (4-6, 6-2, 4-6), ayant gagné auparavant des victoires sur les Belges Elise Mertens (7-5, 6-2) et Alison Van Uytvanck (6-2, 6-3) ainsi que contre la Croate Jana Fett (7-5, 6-2). Puis à Chicago, Markéta bat sans perdre de set Ajla Tomljanović (6-2, 6-1) A. Pavlyuchenkova (6-3, 6-2) et Jil Teichmann (6-4, 6-3); avant d'avoir un drôle de match contre Danielle Collins, remportant la rencontre (64-7, 6-0, 7-63). Elle déclare forfait avant son match contre Garbiñe Muguruza en demi-finale.

Elle atteint également les demies à Moscou en battant notamment Elena Rybakina (6-4, 6-4) et A. Pavlyuchenkova (6-4, 6-2) de nouveau mais tombant face à Anett Kontaveit qui remportera le tournoi (3-6, 4-6) dans sa cinquième demi-finale de l'année.

2022. Demi-finale à Dubaï mais sortie éphémère du Top 100 à cause de blessures modifier

La Tchèque commence l'année par le tournoi d’Adélaïde au cours duquel elle sort la Suissesse Viktorija Golubic (5-7, 6-4, 6-3) mais s'incline en trois sets dans un match serré contre la Croate Ana Konjuh (6-4, 2-6, 6-7).

Markéta prend un set à la tête de série numéro 2, Aryna Sabalenka de l'Open d'Australie au troisième tour, mais perd à ce stade (6-4, 3-6, 1-6) alors qu'elle avait effacé l'invité locale Priscilla Hon (6-2, 6-3) et la Russe Liudmila Samsonova (6-2, 7-5). Elle tombe lors d'un nouveau match en trois sets d'entrée à Saint-Pétersbourg contre la Roumaine Sorana Cîrstea (5-7, 6-3, 4-6).

En février lors du tournoi de Dubaï, la Tchèque retrouve un dernier carré en WTA 1000 pour la seconde fois de sa carrière après être sortie des qualifications, en profitant de l'abandon de Danielle Collins (2-6, 3-0 ab.) et des victoires sur Varvara Gracheva (6-2, 6-0) et Dayana Yastremska (7-5, 6-4), également qualifiées. Elle déclare forfait avant son match contre Veronika Kudermetova aux portes de la finale.

Au tournoi d'Indian Wells, elle bat la 5e mondiale, Anett Kontaveit (3-6, 7-5, 7-65), son unique victoire sur une Top 10 de l'année, et s'incline en huitièmes dans un autre gros match face à Veronika Kudermetova (6-7, 7-6, 5-7). Elle dispute mi-avril un seul match sur terre battue sur le circuit WTA, perdu face à la Tchèque Ons Jabeur, dixième (6-4, 2-6, 3-6).

Souffrant du poignet, la Tchèque subit une petite intervention chirurgicale et revient en octobre sur le circuit ITF en remportant un 100 000 $ à Shrewsbury en s'imposant notamment en demi-finale contre l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (7-6, 6-3). Cela lui permet de finir l'année dans le top 100. Elle joue enfin un dernier tournoi en décembre à Angers, s'imposant contre Yanina Wickmayer (6-1, 7-6) et Viktoriya Tomova (6-2, 6-2) et s'inclinant en quarts de finale contre l'Américaine Claire Liu (1-6, 6-7). Elle termine l'année en finissant de justesse dans le Top 100, à la 99e place.

2023 : 1er titre en Grand Chelem à Wimbledon et entrée dans le top 10 modifier

L'année de Vondroušová commence par un quart au WTA 500 d'Adélaïde I, perdant seulement contre la 2e mondiale, Aryna Sabalenka (3-6, 5-7), vainqueur de l'Open d'Australie quelques semaines plus tard et après deux victoires intéressantes contre la Russe Ekaterina Alexandrova (4-6, 6-3, 6-2) et Kaia Kanepi (6-0, 6-4) . Lors de l'Open d'Australie, Markéta bat la tête de série numéro 2, Ons Jabeur (6-1, 5-7, 6-1)[25] au deuxième tour, ainsi qu'Alison Riske (5-7, 6-1, 6-4) mais s'incline au tour suivant contre sa très jeune (17 ans) compatriote Linda Fruhvirtová, qui dispute le tournoi pour la première fois en trois sets (5-7, 6-2, 3-6).

En février au tournoi de Linz, elle atteint le dernier carré à la faveur de victoires sur Viktoriya Tomova (6-3, 6-3) et Rebeka Masarova (6-1, 6-1) et d'un abandon de la Hongroise Dalma Gálfi sans perdre de manche mais perd contre Anastasia Potapova (1-6, 7-6, 3-6). De nouveau sortie du Top 100 malgré ces bons résultats, elle s'incline dès le premier tour à Dubaï contre sa compatriote Karolína Plíšková (3-6, 4-6) mi-février.

Au tournoi d'Indian Wells, elle arrive en huitièmes de finale après des victoires notables sur Marie Bouzková (6-1, 6-1) et à nouveau Ons Jabeur (7-6, 6-4) qui revenait à la compétition[26]. Elle perd (4-6, 7-62, 4-6) contre sa compatriote Karolína Muchová qui fera une bonne saison également en atteignant quelques mois plus tard la finale de Roland Garros. Puis au tournoi de Miami, Vondroušová atteint de nouveau ce stade vec des victoires sur la 11e Veronika Kudermetova (6-4, 6-2) et prend sa revanche sur Karolína Plíšková sans perdre une manche (6-1, 6-2). Elle s'inclinera contre la Roumaine Sorana Cîrstea, surprise du tournoi en deux sets (6-7, 4-6).

Sa tournée sur terre battue se révèle plutôt bonne aussi, parvenant à sortir des qualifications à Madrid et perdant au deuxième tour contre une Magda Linette (6-7, 6-4, 6-4) demi-finaliste en début d'année à l'Open d'Australie. Sur terre battue à Rome, la Tchèque atteint à nouveau un huitièmes de finale avec des victoires sur Bianca Andreescu (6-0, 6-1) et la 8e mondiale, María Sákkari (7-5, 6-3). Elle s'incline contre Elena Rybakina (3-6, 3-6), sixième mondiale et qui remportera le tournoi. Elle gagne un match à Roland Garros contre Alycia Parks (6-4, 6-0) mais doit s'incliner contre la neuvième mondiale Daria Kasatkina, demi-finaliste l'année passée au tour suivant (3-6, 4-6).

Elle démarre la courte saison sur gazon mi-juin et parvient à battre Bianca Andreescu (7-6, 7-5) et profite de l'abandon de la locale Jule Niemeier (6-3, 6-5 ab.) à Berlin pour jouer les quarts de finale; perdant à ce stade contre María Sákkari (6-7, 1-6), 8e.

 
Marketa Vondrousova contre Elina Svitolina lors de sa demi-finale à Wimbledon.

En juillet, au tournoi de Wimbledon alors non tête de série, elle aligne d'abord trois victoires pour rejoindre le deuxième semaine contre l'Américaine Peyton Stearns (6-2, 7-5), la Russe Veronika Kudermetova (6-3, 6-3), 12e joueuse mondiale mais qui n'a jamais franchit le second tour ici et la Croate Donna Vekić (6-1, 7-5). Markéta Vondroušová atteint la finale en battant sa compatriote Marie Bouzková (2-6, 6-4, 6-3) et notamment la numéro 4 mondiale, Jessica Pegula en quarts de finale (6-4, 2-6, 6-4)[27], pour sa première victoire sur une Top 10 sur gazon et l'ancienne numéro 3 mondiale Elina Svitolina en deux sets (6-3, 6-3)[28] en demi-finale. En finale du simple dames, opposée à Ons Jabeur, finaliste l'année passée, elle remporte son premier titre en Grand Chelem à l'âge de 24 ans en battant la numéro 6 mondiale en deux sets (6-4, 6-4)[29] alors qu'elle était menée 2-4 au premier set et 1-3 au deuxième set[30],[31]. Elle devient également la première joueuse de tennis à remporter le tournoi sans être classée tête de série et la troisième Tchèque à s’imposer à Wimbledon après Jana Novotna et Petra Kvitova[32].

À la suite de son premier titre en Grand Chelem, elle fait son entrée dans le top 10 pour la première fois de sa carrière.

Elle retrouve le circuit en août, à l'occasion de l'Open de Canada, qu'elle dispute pour la première fois de sa carrière. Elle y obtient deux victoires contre l’Égyptienne Mayar Sherif (6-4, 6-2) et contre l'ancienne numéro une mondiale invitée au tournoi et sur le retour, Caroline Wozniacki (6-2, 7-5)[33]. Elle rencontre en huitièmes de finale l'Américaine Coco Gauff, titrée à Washington quelques jours avant. Elle encaisse une défaite nette (3-6, 0-6) contre la jeune septième mondiale. Elle joue le tournoi de Cincinnati quelques jours plus tard et y bat la spécialiste de double Kateřina Siniaková (7-5, 6-4), la Russe Anastasia Potapova (6-4, 6-2) ainsi que la locale Sloane Stephens (7-5, 6-3) pour jouer les quarts de finale. C'est la première fois depuis trois ans qu'elle parvient à ce stade en WTA 1000. Elle y rencontre la numéro une mondiale Iga Świątek contre qui elle perd le match (6-7, 1-6)[34].

A l'US Open, elle sort d'abord facilement la qualifiée Sud-Coréenne Han Na-lae (6-3, 6-0), l'Italienne Martina Trevisan (6-2, 6-2) puis la Russe Ekaterina Alexandrova (6-2, 6-1) pour arriver en deuxième semaine. Elle joue en huitièmes de finale la jeune américaine novice Peyton Stearns et la renverse (6-7, 6-3, 6-2)[35] pour disputer pour la première fois les quarts de finale à New York. Elle voit une troisième américaine, Madison Keys, ancienne finaliste lui barrer la route (1-6, 4-6)[36].

Elle dispute pour la première fois de sa carrière le tournoi de Pékin début octobre mais essuie une défaite contre l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (6-1, 4-6, 1-6). Elle ne rejoue qu'au Masters de fin d'année, qu'elle dispute pour la première fois. Elle s'incline d'abord contre l'ex-numéro une Iga Świątek (6-7, 0-6)[37] puis est battu par le Tunisienne Ons Jabeur, (4-6, 3-6)[38] qui prend sa revanche de la finale de Wimbledon. Elle essuie une troisième défaite contre la jeune Coco Gauff, vainqueur quelques mois plus tôt de son premier Grand Chelem (7-5, 6-7, 3-6).

2024. Déception en Australie mais quart de finale à Roland Garros modifier

En tant que numéro sept mondiale, elle commence la saison de manière décevante à l'Open d'Australie en étant balayée par la qualifiée Ukrainienne Dayana Yastremska (1-6, 2-6) au premier tour, elle qui n'avait plus perdu en Grand Chelem à ce stade depuis quatre ans[39]. Elle part à Doha et remporte sa première victoire de la saison au premier tour du WTA 1000 contre la qualifiée Belge Greet Minnen après s'être effondrée lors du deuxième set (6-2, 0-6, 6-4). Elle perd néanmoins le match suivant contre la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (5-7, 3-6). Elle accède aux quarts de finale à Dubaï, son premier bon résultat de la saison en battant l'Américaine Peyton Stearns (6-1, 5-7, 6-2) et ne laissant que quatre jeux à la Russe Liudmila Samsonova (6-2, 6-2). Confrontée à la Roumaine surprise Sorana Cîrstea, elle mène 6-2, 5-1 puis obtient six balles de match. Elle n'en convertit aucune et se fait renverser par son adversaire (6-2, 6-7, 2-6)[40].

Elle gagne un match à Indian Wells pour le début de la tournée américaine sur dur contre Bernarda Pera en ne laissant à l'Américaine que deux jeux (6-0, 6-2) mais déclare forfait avant son match contre l'Ukrainienne Marta Kostyuk au troisième tour. Elle retrouve le circuit près d'un mois plus tard, à Stuttgart sur terre. Elle écarte la Croate Donna Vekić (6-4, 6-3), la Russe Anastasia Potapova (7-6, 6-1) et la numéro deux mondiale Aryna Sabalenka, vainqueur de son deuxième Open d'Australie en début de saison (3-6, 6-3, 7-5)[41] au terme d'un gros match. Confronté à la non tête de série Ukrainienne, Marta Kostyuk, elle s'incline contre cette dernière en demi-finale (6-7, 2-6). Alors qu'elle annonce s'être séparé de son mari[42], elle atteint sa meilleure performance en carrière à Madrid en remportant facilement son deuxième tour contre l'Américaine Shelby Rogers (6-1, 6-3) mais doit faire face à la jeune Mirra Andreeva, qui s'était révélée l'année passée en capitale espagnole et qui l'écarte (5-7, 1-6). Elle affronte deux Roumaines à Rome, et l'emporte contre Ana Bogdan (6-2, 3-6, 6-4) mais essuie une défaite contre la vétéran Sorana Cîrstea (6-7, 3-6) qui accède pour la première fois de sa carrière à 34 ans aux huitièmes de finale du tournoi italien. Comme lors de ces deux derniers tournois, elle remporte un match renversant à Strasbourg contre Magdalena Fręch (5-7, 6-1, 6-0) mais est à son tour renversée lors de son second match par l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (7-5, 3-6, 2-6)[43].

Elle réussit un beau parcours à Roland Garros, sortant facilement l'Espagnole Rebeka Masarova (6-1, 6-3) et la Française invitée Chloé Paquet qui réussit son plus beau parcours jusqu'alors en Grand Chelem (6-1, 6-3)[44], et renverse après un début de match complètement manqué la qualifiée Katie Volynets (0-6, 6-1, 6-4). Elle affronte une seconde qualifiée en huitièmes de finale en la personne de la Serbe Olga Danilović, une des surprises du tournoi qu'elle écarte aussi (6-4, 6-2). Le défi s'avère être de taille en quarts de finale, son adversaire étant Iga Świątek, triple gagnante à Roland Garros et vainqueur à Rome et Madrid. Elle ne fait pas le poids et s'incline en ne marquant que deux jeux (0-6, 2-6) contre la numéro une mondiale, améliorant malgré tout son meilleur classement en carrière en étant numéro cinq mondiale à l'issue du tournoi[45].

Palmarès modifier

Titre en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 10-04-2017   Ladies Open Biel Bienne, Bienne Intern'l 250 000 $ Dur (int.)   Anett Kontaveit 6-4, 7-66 Parcours
2 03-07-2023   The Championships, Wimbledon G. Chelem 44 700 000 £ Gazon (ext.)   Ons Jabeur 6-4, 6-4 Parcours

Finales en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 18-02-2019   Hungarian Ladies Open, Budapest Intern'l 250 000 $ Dur (int.)   Alison Van Uytvanck 1-6, 7-5, 6-2 Parcours
2 22-04-2019   Istanbul Cup, Istanbul Intern'l 226 750 $ Terre (ext.)   Petra Martić 1-6, 6-4, 6-1 Parcours
3 26-05-2019   Roland-Garros, Paris G. Chelem 23 029 029 € $ Terre (ext.)   Ashleigh Barty 6-1, 6-3 Parcours
4 24-07-2021   Jeux olympiques, Tokyo J. olympiques NC Dur (ext.)     Belinda Bencic 7-5, 2-6, 6-3 Parcours

Titre en double dames modifier

Aucun

Finales en double dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 10-05-2021 Internazionali BNL d'Italia
  Rome
WTA 1000 2 549 105 $ Terre (ext.)   Sharon Fichman
  Giuliana Olmos
  Kristina Mladenovic 4-6, 7-5, [10-5] Parcours
2 10-01-2022 Adélaïde International 2
  Adélaïde
WTA 250 239 477 $ Dur (ext.)   Eri Hozumi
  Makoto Ninomiya
  Tereza Martincová 1-6, 7-64, [10-7] Parcours
3 19-06-2023 Bett1Open
  Berlin
WTA 500 780 637 $ Gazon (ext.)   Caroline Garcia
  Luisa Stefani
  Kateřina Siniaková 4-6, 7-68, [10-4] Parcours

Finale en double en WTA 125 modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 05-12-2022 Open P2i Angers Arena Loire
  Angers
WTA 125 115 000 $ Dur (int.)   Alycia Parks
  Zhang Shuai
  Miriam Kolodziejová 6-2, 6-2 Parcours

Parcours en Grand Chelem modifier

En simple dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 2e tour (1/32)   Daria Kasatkina 1er tour (1/64)   Peng Shuai 1er tour (1/64)   Svetlana Kuznetsova
2018 2e tour (1/32)   Caroline Garcia 1er tour (1/64)   Ana Bogdan 1er tour (1/64)   Sachia Vickery 1/8 de finale   Lesia Tsurenko
2019 2e tour (1/32)   Petra Martić Finale   Ashleigh Barty 1er tour (1/64)   Madison Brengle
2020 1er tour (1/64)   Svetlana Kuznetsova 1er tour (1/64)   Iga Świątek Annulé 2e tour (1/32)   Aliaksandra Sasnovich
2021 1/8 de finale   Hsieh Su-wei 1/8 de finale   Paula Badosa 2e tour (1/32)   Emma Raducanu 2e tour (1/32)   Daria Kasatkina
2022 3e tour (1/16)   Aryna Sabalenka
2023 3e tour (1/16)   Linda Fruhvirtová 2e tour (1/32)   Daria Kasatkina Victoire   Ons Jabeur 1/4 de finale   Madison Keys
2024 1er tour (1/64)   Dayana Yastremska 1/4 de finale   Iga Świątek

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 1/4 de finale
  Chan H-ch.
  Niculescu
1er tour (1/32)
  Kichenok
  Rodionova
2018 1er tour (1/32)
  Alexandrova
  Sevastova
1er tour (1/32)
  Kuznetsova
  Šafářová
1er tour (1/32)
  E. Alexandrova
  Zvonareva
2019 1/2 finale
  Stosur
  Zhang
2e tour (1/16)
Forfait
2020 1er tour (1/32)
  Mertens
  Sabalenka
Annulé
2021 2e tour (1/16)
  Melichar
  Schuurs
2e tour (1/16)
  Aoyama
  Shibahara
2e tour (1/16)
  Gauff
  McNally
2022 2e tour (1/16)
  Danilina
  Haddad Maia
2023 1/8 de finale
  Kostyuk
  Ruse
2e tour (1/16)
  Kudermetova
  Samsonova
1/8 de finale
Forfait 1/8 de finale
Forfait

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2021 2e tour (1/16)
  Zhang
  Peers

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et WTA 1000 modifier

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames modifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Wuhan
  Doha   Guadalajara
2018 4e tour (1/8)
  P. Martić
1er tour (1/64)
  Wang Y.
    2e tour (1/16)
  E. Svitolina
    1er tour (1/32)
  A. Barty
1er tour (1/32)
  J. Görges
2019 1/4 de finale
  E. Svitolina
1/4 de finale
  Ka. Plíšková
      1/4 de finale
  J. Konta
     
2020 Annulé
Annulé
Annulé
Annulé
1er tour (1/32)
  Zheng S.
1/2 finale
  Ka. Plíšková
Annulé
1er tour (1/32)
  L. Siegemund
Annulé
WTA 1000
2021 1er tour (1/64)
  V. Golubic
4e tour (1/8)
  A. Sabalenka
1er tour (1/32)
  A. Kerber
Annulé
2e tour (1/16)
  C. Gauff
1er tour (1/32)
  A. Tomljanović
    Annulé
2022 4e tour (1/8)
  V. Kudermetova
    Annulé
         
2023 4e tour (1/8)
  K. Muchová
4e tour (1/8)
  S. Cirstea
2e tour (1/32)
  M. Linette
1er tour (1/32)
  A. Kalinina
1er tour (1/32)
  K. Plíšková
4e tour (1/8)
  E. Rybakina
3e tour (1/8)
  C. Gauff
1/4 de finale
  I. Świątek
 
2024 3e tour (1/16)
Forfait
  3e tour (1/16)
  M. Andreeva
  3e tour (1/8)
  A. Pavlyuchenkova
3e tour (1/16)
  S. Cîrstea
     

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours au Masters modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 29/10/2023 WTA Finals
  Cancún
9 000 000 Dur (ext.) Round Robin (défaite)   Iga Świątek 63-7, 0-6 Parcours
Round Robin (défaite)   Ons Jabeur 4-6, 3-6
Round Robin (défaite)   Coco Gauff 7-5, 64-7, 3-6

Parcours aux Jeux olympiques modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 24/07/2021 Olympic Tennis Event
  Tokyo
Dur (ext.)   Argent     Belinda Bencic 7-5, 2-6, 6-3 Parcours

En double dames modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 31/07/2021 Olympic Tennis Event
  Tokyo
Dur (ext.) 1/8e de finale   Karolína Plíšková   Laura Pigossi
  Luisa Stefani
2-6, 6-4, [13-11] Parcours

Parcours en Fed Cup modifier

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2017 - 1/2 finale (groupe mondial) - États-Unis - République tchèque - 3 - 2
1 22/04/2017   Wesley Chapel Terre (ext.)   Coco Vandeweghe   Markéta Vondroušová 6-1, 6-4 Parcours
  Markéta Vondroušová   Lauren Davis 6-2, 7-5

Classements WTA en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année201520162017201820192020202120222023
Rang en simple429  374  67  67  16  21  35  99  7
Rang en double386155  634  100  600  65  119  44

Source : (en) Classements de Markéta Vondroušová sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques modifier

Confrontations avec ses principales adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[46]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Daria Kasatkina 8 5 2 3 40 défaite (3-6, 4-6) à Roland-Garros 2023
  Aryna Sabalenka 1 7 3 4 42,9 victoire (3-6, 6-3, 7-5) à Stuttgart 2024
  Elina Svitolina 3 6 3 3 50 victoire (6-3, 6-3) à Wimbledon 2023
  Ons Jabeur 2 8 4 4 50 défaite (4-6, 3-6) au Masters 2023

Victoire sur le top 10 modifier

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier /
WTA 1000
WTA 500
WTA 250
Fed Cup
  Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 61   Indian Wells 2019 Dur   Simona Halep no 2 1/8 6-2, 3-6, 6-2 Tableau
2 no 44   Rome 2019 Terre battue   Simona Halep no 2 1/16 2-6, 7-5, 6-3 Tableau
3 no 19   Rome 2020 Terre battue   Elina Svitolina no 6 1/4 6-3, 6-0 Tableau
4 no 42   Jeux olympiques 2021 Dur   Naomi Osaka no 2 1/8 6-1, 6-4 Tableau
5   Elina Svitolina no 6 1/2 6-3, 6-1
6 no 33   Indian Wells 2022 Dur   Anett Kontaveit no 5 1/16 3-6, 7-5, 7-65 Tableau
7 no 86   Open d'Australie 2023 Dur   Ons Jabeur no 2 1/32 6-1, 5-7, 6-1 Tableau
8 no 105   Indian Wells 2023 Dur   Ons Jabeur no 4 1/16 7-65, 6-4 Tableau
9 no 70   Rome 2023 Terre battue   María Sákkari no 8 1/16 7-5, 6-3 Tableau
10 no 42   Wimbledon 2023 Gazon   Jessica Pegula no 4 1/4 6-4, 2-6, 6-4 Tableau
11   Ons Jabeur no 6 Finale 6-4, 6-4
12 no 8   Stuttgart 2024 Terre battue   Aryna Sabalenka no 2 1/4 3-6, 6-3, 7-5 Tableau

Notes et références modifier

  1. « La belle surprise Marketa Vondrousova, finaliste à Biel », sur L'Équipe,
  2. « Bienne : la sensation Marketa Vondrousova, titrée pour son deuxième tournoi WTA », sur L'Équipe,
  3. « US OPEN : À BOUT DE FORCE, TSURENKO SE QUALIFIE POUR LES QUARTS CONTRE VONDROUSOVA (6-7, 7-5, 6-2) », Eurosport,
  4. « Budapest : la Belge Alison Van Uytvanck s'offre le doublé », L'Équipe,
  5. « Surprise par Vondrousova, Halep tombe dès les 8es », Eurosport,
  6. (en)« Svitolina vaults past Vondrousova into Indian Wells semifinals », wtatennis.com,
  7. (en)« Pliskova edges Vondrousova in all-Czech Miami QF clash », wtatennis.com,
  8. « Tournoi WTA d'Istanbul : Petra Martic victorieuse en finale », L'Équipe,
  9. « Halep prend la porte », Eurosport,
  10. « Rome : Johanna Konta élimine Marketa Vondrousova et rejoint les demi-finales », L'Équipe,
  11. « Barty - Vondrousova : Deux novices pour une couronne », Eurosport,
  12. « A 19 ans et déjà en quart, Vondrousova s'affirme comme une révélation du tournoi », Eurosport,
  13. « Première demi-finale en Grand Chelem pour Vondrousova », Eurosport,
  14. « Le rêve continue pour Vondrousova », Eurosport,
  15. Maxime Battistella, « Sacrée Barty ! », Eurosport,
  16. « Roland-Garros - Vondrousova : "Elle m'a donné une leçon" », tennisactu.net,
  17. « Mladenovic N.1 en double, Barty devient N.2 en simple », Eurosport,
  18. « WTA : Marketa Vondrousova met un terme à sa saison après une opération », L'Équipe,
  19. « Rome : facile face à Elina Svitolina, Marketa Vondrousova est en demi-finales », L'Équipe,
  20. « Rome : Karolina Pliskova rejoint Simona Halep en finale », L'Équipe,
  21. « Hsieh Su-Wei accède aux quarts de finale pour la première fois en Grand Chelem », lapresse.ca,
  22. « JO TOKYO 2020 - NAOMI OSAKA BALAYÉE AU 3E TOUR PAR MARKETA VONDROUSOVA (6-1, 6-4) », Eurosport,
  23. « TOKYO 2020 - MARKETA VONDROUSOVA REJOINT BELINDA BENCIC EN FINALE », Eurosport,
  24. « JEUX OLYMPIQUES - CHAMPIONNE OLYMPIQUE À TOKYO, BELINDA BENCIC FAIT GRIMPER LA SUISSE AU TABLEAU DES MÉDAILLES », Eurosport,
  25. « OPEN D'AUSTRALIE DAMES 2E TOUR ONS JABEUR ÉLIMINÉE PAR MARKETA VONDROUSOVA », Eurosport,
  26. « Ons Jabeur encore trop juste et éliminée au troisième tour d'Indian Wells », L'Équipe,
  27. « Marketa Vondrousova en demi-finales de Wimbledon après avoir éliminé Jessica Pegula », sur L'Équipe (consulté le )
  28. « Marketa Vondrousova, qualifiée pour la finale de Wimbledon : « C'est dingue ! » », sur L'Équipe (consulté le )
  29. « Vondrousova s'impose contre Jabeur à Wimbledon et remporte son premier Grand Chelem », sur L'Équipe (consulté le )
  30. « Vondrousova s'impose contre Jabeur à Wimbledon et remporte son premier Grand Chelem », sur L'Équipe (consulté le )
  31. « Wimbledon 2023 : la Tchèque Marketa Vondrousova domine Ons Jabeur et remporte son premier titre en Grand Chelem », sur Franceinfo, (consulté le )
  32. « Marketa Vondrousova devient la première joueuse de tennis à remporter Wimbledon sans être classée tête de série », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  33. « Marketa Vondrousova domine Caroline Wozniacki au deuxième tour à Montréal », sur L'Équipe (consulté le )
  34. « Iga Swiatek en demies à Cincinnati grâce à sa victoire face à Marketa Vondrousova », sur L'Équipe (consulté le )
  35. « Marketa Vondrousova s'en sort face à Peyton Stearns et accède aux quarts de finale de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  36. « Madison Keys écarte Marketa Vondrousova et file en demies à l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  37. « Iga Swiatek et Coco Gauff réussissent leur entrée au Masters WTA de Cancun », sur L'Équipe (consulté le )
  38. « Iga Swiatek se rapproche des demi-finales au Masters WTA de Cancun », sur L'Équipe (consulté le )
  39. « La nuit à Melbourne : Vondrousova éliminée, Tsitsipas chahuté, Shelton en trombe », sur L'Équipe (consulté le )
  40. « Dubaï : l'incroyable remontée de Sorana Cirstea face à Marketa Vondrousova », sur L'Équipe (consulté le )
  41. « Sabalenka éliminée par Vondrousova en quarts à Stuttgart, Swiatek domine Raducanu », sur L'Équipe (consulté le )
  42. Jean Muller, « Insolite, WTA > Marketa Vondrousouva (en plein divorce) : "Comme si cela n'était pas suffisant, mon ex-mari est parti en prenant notre chat" », sur We Love Tennis, (consulté le )
  43. « Kalinina renverse Vondrousova et se hisse en demi-finales à Strasbourg », sur L'Équipe (consulté le )
  44. « Chloé Paquet expédiée par Marketa Vondrousova au troisième tour de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  45. « La tornade Swiatek balaye Vondrousova en quarts de finale à Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  46. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier

Navigation modifier

Simple
Rang Évolution Nom Points
1     Iga Świątek 11 695
2     Coco Gauff 7 988
3     Aryna Sabalenka 7 788
4     Elena Rybakina 5 973
5     Jessica Pegula 4 625
6     Markéta Vondroušová 4 503
7     Jasmine Paolini 4 068
8     Zheng Qinwen 4 005
9     María Sákkari 3 980
10     Ons Jabeur 3 748
Double
Rang Évolution Nom Points
1     Elise Mertens 7 720
2     Su-Wei Hsieh 7 025
3     Erin Routliffe 6 940
4     Storm Hunter 6 475
5     Kateřina Siniaková 6 458
6     Laura Siegemund 6 255
7     Gabriela Dabrowski 6 250
8     Vera Zvonareva 5 280
9     N. Melichar-Martinez 4 735
9     Ellen Perez 4 735