Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rosset.

Marc Rosset
Carrière professionnelle
1988 – 2006
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (48 ans)
Genève
Taille 2,01 m (6 7)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 6 812 693 $
Palmarès
En simple
Titres 15
Finales perdues 8
Meilleur classement 9e (11/09/1995)
En double
Titres 8
Finales perdues 3
Meilleur classement 8e (02/11/1992)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/2 1/8 1/8
Double 1/16 V(1) 1/8 1/16
Médailles olympiques
Simple 1 - -
Titres par équipe nationale
World Team Cup 1 (1996)

Marc Rosset, né le à Genève, est un ancien joueur de tennis professionnel suisse.

Son palmarès est riche de 15 titres en simple et 8 en double ainsi que d'une médaille d'or olympique remportée en finale du simple hommes à Barcelone en 1992. Il a obtenu son meilleur classement en simple en septembre 1995 avec une 9e place. Il a été également capitaine de l'équipe de Suisse de Coupe Davis de 2002 à 2005.

Sommaire

CarrièreModifier

Marc Rosset fut un joueur atypique sur le circuit ATP. De par son physique, son jeu, son caractère et ses résultats faits de succession de coups d'éclats et de contre-performances.

Grâce à sa grande taille – il mesure 2,01 m – Rosset est doté d'un service puissant. Ce coup était, avec son coup droit, les bases de son jeu porté vers l'attaque[réf. nécessaire].

La meilleure saison de Rosset fut 1992. Au cours de celle-ci, il remporte notamment la médaille d'or aux jeux olympiques de Barcelone en simple, Roland-Garros en double (avec Jakob Hlasek) et est finaliste de la Coupe Davis avec la Suisse (défaite 3-1 contre les États-Unis). Marc Rosset atteint en 1994 dans la foulée de sa victoire à l'Open de Lyon la finale de l'open de Paris Bercy battant au passage Boris Becker en quart et Michael Chang en demi avant de céder logiquement face à Andre Agassi en finale. 1996 reste marqué par la première demi-finale de Rosset en grand Chelem à Roland-Garros. Après avoir expédié ses adversaires en trois petits sets (notamment Stefan Edberg en huitième), Marc remonte un handicap de deux sets à zéro face à l'allemand Bernd Karbacher avant de l'emporter. À sa sortie du court, il offre sa raquette à Jean-Paul Belmondo. Marc cède en demi face à Michael Stich et passe à côté de son unique chance de remporter un tournoi du grand chelem. Il aurait pu affronter Kafelnikov en finale contre qui il menait 5 à 1 dans leur confrontation.

Rosset est connu pour son franc-parler et son caractère entier qui n'ont pas toujours plu aux journalistes qui le qualifièrent de « grande gueule ». Ce caractère lui joue quelques mauvais tours comme lors du 3e match de la finale de la Coupe Hopman 1996, le double mixte avec Martina Hingis contre Iva Majoli et Goran Ivanišević. À 6-3, 6-7, 5-4, ils ratent quatre balles de match sur le service de Goran dont une litigieuse sur une ligne. C'est alors qu'il se brise le poignet en frappant une bâche publicitaire de rage, il doit ensuite abandonner et ne peut participer à l'Open d'Australie.

La carrière et surtout la vie de Rosset ont failli prendre fin tragiquement le . Ce jour-là, le Genevois, qui venait de perdre au 1er tour de l'US Open, devait rentrer en Suisse à bord du vol 111 Swissair New York-Genève, il ne le prend finalement pas pour rester dîner avec un ami. Dans la soirée l'avion s'écrase au large des côtes canadiennes sans qu'il y ait de survivant parmi les 229 personnes qui se trouvaient à bord[1].

En 2000, à l'Open 13 de Marseille, il bat son compatriote Roger Federer qui joue sa première finale. Federer raconte qu'il crut avoir laissé passer son unique chance de remporter un titre, il en gagnera finalement plus d'une centaine[2].

Rosset a mis officiellement fin à sa carrière en octobre 2005 à l'issue du tournoi de Bâle, après cinq dernières saisons difficiles. Il a remporté 15 titres en simple (obtenus sur toutes les surfaces et sur trois décennies différentes) et 8 titres en double. Il a figuré pendant 12 années consécutives (1989-2000) parmi les 100 meilleurs joueurs du monde, dont 11 années dans le top 50. De plus il possède à son tableau de chasse le scalp de 14 joueurs qui étaient, avaient été ou seraient par la suite no 1 mondial (Connors, Lendl, Wilander, Edberg, Becker, Courier, Sampras, Agassi, Muster, Moyá, Kafelnikov, Rafter, Safin et Federer).

Depuis la fin de sa carrière, Rosset n'est pas resté inactif. Il est notamment copropriétaire d'un restaurant italien et il possède sa propre académie de tennis, tout ceci à Genève[1]. Il est aussi occasionnellement consultant à la Radio télévision suisse sur certains tournois et coorganise le Geneva Open Challenger avec le promoteur Daniel Perroud.

PalmarèsModifier

En simple messieursModifier

En double messieursModifier

En double mixteModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1990 1er tour (1/64)   M. Larsson 2e tour (1/32)   M. Chang 3e tour (1/16)   A. Volkov 1er tour (1/64)   P. Cash
1991 1er tour (1/64)   L.-A. Wahlgren 1er tour (1/64)   A. Agassi 1er tour (1/64)   S. Edberg 1er tour (1/64)   G. Raoux
1992 1/8 de finale   J. Courier 1er tour (1/64)   P. Sampras 3e tour (1/16)   G. Ivanišević 1er tour (1/64)   G. Ivanišević
1993 2e tour (1/32)   R. Krajicek 1er tour (1/64)   J. Eltingh 1er tour (1/64)   T. Woodbridge
1994 3e tour (1/16)   G. Stafford 1er tour (1/64)   A. O'Brien 2e tour (1/32)   W. Ferreira 3e tour (1/16)   B. Karbacher
1995 1er tour (1/64)   A. Gaudenzi 2e tour (1/32)   F. Meligeni 1er tour (1/64)   M. Joyce 1/8 de finale   Bo. Becker
1996 1/2 finale   M. Stich 3e tour (1/16)   P. Rafter 1er tour (1/64)   J. Palmer
1997 2e tour (1/32)   J. Tarango 1/8 de finale   M. Norman 2e tour (1/32)   P. Korda 1er tour (1/64)   À. Corretja
1998 2e tour (1/32)   V. Spadea 1er tour (1/64)   G. Pozzi 2e tour (1/32)   C. Wilkinson 1er tour (1/64)   D. Hrbatý
1999 1/4 de finale   T. Enqvist 1er tour (1/64)   T. Haas 2e tour (1/32)   J. Knippschild 1er tour (1/64)   L. Hewitt
2000 2e tour (1/32)   W. Black 2e tour (1/32)   A. Medvedev 1/8 de finale   A. Popp 2e tour (1/32)   À. Corretja
2001 2e tour (1/32)   C. Moyà 1er tour (1/64)   O. Rochus 1er tour (1/64)   M. Larsson 1er tour (1/64)   A. Stoliarov
2002 2e tour (1/32)   N. Escudé 1er tour (1/64)   S. Grosjean
2003 1er tour (1/64)   R. Ginepri 1er tour (1/64)   G. Kuerten 1er tour (1/64)   W. Moodie

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1990 1er tour (1/32)
  A. Mancini
  B. Dyke
  L. Warder
2e tour (1/16)
  O. Delaitre
  N. Aerts
  D. Marcelino
1991 2e tour (1/16)
  G. Luza
  G. Connell
  G. Michibata
1er tour (1/32)
  J.-P. Fleurian
  G. Ivanišević
  P. Korda
1992 2e tour (1/16)
  C. Miniussi
  R. Båthman
  R. Bergh
Victoire
  J. Hlasek
  D. Adams
  A. Olhovskiy
2e tour (1/16)
  D. Nargiso
  P. Haarhuis
  M. Koevermans
2e tour (1/16)
  J. Hlasek
  K. Evernden
  G. Layendecker
1993 1er tour (1/32)
  J. Hlasek
  B. Pearce
  B. Talbot
1/8 de finale
  G. Ivanišević
  G. Connell
  P. Galbraith
2e tour (1/16)
  G. Ivanišević
  D. Eisenman
  D. Johnson
1994 2e tour (1/16)
  G. Ivanišević
  H. J. Davids
  P. Norval
1er tour (1/32)
  H. Leconte
  J. Garat
  M. Ruah
1995 1/4 de finale
  A. Boetsch
  J. Hlasek
  D. Wheaton
1er tour (1/32)
  O. Delaitre
  J. Novák
  D. Rikl
1996 1er tour (1/32)
  A. Boetsch
  D. Johnson
  F. Montana
1997 1er tour (1/32)
  G. Ivanišević
  P. McEnroe
  S. Stolle
1er tour (1/32)
  A. Boetsch
  T. Nijssen
  S. Noteboom
1998 1er tour (1/32)
  T. Henman
  S. Doseděl
  L. Pimek
1999
2000 2e tour (1/16)
  J. Tarango
  E. Ferreira
  R. Leach
2e tour (1/16)
  A. Gaudenzi
  W. Ferreira
  I. Kafelnikov
2001 1er tour (1/32)
  A. Gaudenzi
  W. Ferreira
  I. Kafelnikov
1er tour (1/32)
  A. Kratzmann
  M. Mirnyi
  D. Prinosil
1/8 de finale
  M. Safin
  M. Mirnyi
  V. Voltchkov
1er tour (1/32)
  A. Gaudenzi
  B. Bryan
  M. Bryan

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[4] Canada Cincinnati Stockholm puis Essen puis Stuttgart puis Madrid[5] Paris
1990 1er tour
  F. Santoro
1/4 de finale
  A. Chesnokov
1/8 de finale
  S. Edberg
1/8 de finale
  S. Bruguera
1991 2e tour
  D. Rostagno
1/4 de finale
  R. Reneberg
1er tour
  C. Pistolesi
1er tour
  C. Pioline
1er tour
  A. Krickstein
1er tour
  R. Agenor
1er tour
  A. Volkov
1992 1er tour
  C. Pioline
3e tour
  M. Chang
1/8 de finale
  M. Tillström
1/8 de finale
  C. Miniussi
1er tour
  J. Grabb
1er tour
  W. Masur
1993 1/4 de finale
  J. Courier
1/8 de finale
  P. McEnroe
1/8 de finale
  À. Corretja
1/8 de finale
  G. Ivanišević
2e tour
  F. Clavet
1/2 finale
  M. Stich
1/8 de finale
  P. Sampras
1994 1/8 de finale
  D. Cahill
3e tour
  P. Rafter
1er tour
  S. Doseděl
1er tour
  J. Siemerink
1er tour
  S. Pescosolido
1/8 de finale
  J. Stoltenberg
1/8 de finale
  P. Sampras
Finale
  A. Agassi
1995 1/8 de finale
  G. Ivanišević
1er tour
  J. Tarango
1/4 de finale
  G. Ivanišević
2e tour
  Washington
1/8 de finale
  J. Courier
1/8 de finale
  J. Hlasek
1996 1er tour
  R. Furlan
1/8 de finale
  M. Joyce
1er tour
  R. Krajicek
1/8 de finale
  M. Ríos
1/8 de finale
  À. Corretja
2e tour
  Philippoussis
1er tour
  C. Caratti
2e tour
  F. Mantilla
1/4 de finale
  M. Gustafsson
1997 1/8 de finale
  M. Chang
2e tour
  S. Doseděl
2e tour
  D. Vacek
1/8 de finale
  J. Courier
1er tour
  J. Díaz
1er tour
  D. Prinosil
1er tour
  A. Clément
1998 1er tour
  C. Pioline
3e tour
  G. Rusedski
1er tour
  B. Ulihrach
1er tour
  S. Schalken
1er tour
  M. Norman
1/8 de finale
  A. Agassi
1999 2e tour
  A. Pavel
1er tour
  J. Novák
1er tour
  A. Clément
2e tour
  N. Lapentti
1er tour
  J. Courier
1/8 de finale
  M. Safin
2000 1er tour
  A. Calleri
1er tour
  T. Henman
1er tour
  Philippoussis
1/8 de finale
  M. Safin
1er tour
  A. Ilie
1er tour
  M. Ríos
2e tour
  M. Norman
1/8 de finale
  F. Santoro
2001 1er tour
  T. Enqvist
1er tour
  H. Arazi
1er tour
  C. Moyà
1er tour
  M. Norman
2002 1er tour
  A. Gaudenzi

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en fin de saisonModifier

En simpleModifier

Année 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005
Rang 22   60   35   16   14   15   22   31   32   39   28   125   93   125   213   944

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Marc Rosset, sa vie, son œuvre, www.cartonrouge.ch
  2. Roger Federer a les finales dans le cent, blog.lefigaro.fr
  3. Épreuve organisée par l'ITF.
  4. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  5. Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995), de Stuttgart (1996-2001) et de Madrid (2002-2008) se sont succédé.