Andrey Rublev

joueur de tennis russe

Andrey Rublev
Image illustrative de l’article Andrey Rublev
Andrey Rublev à Wimbledon en 2019.
Carrière professionnelle
2014
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance (23 ans)
Moscou
Taille 1,88 m (6 2)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Fernando Vicente
Gains en tournois 6 666 124 $
Palmarès
En simple
Titres 8
Finales perdues 2
Meilleur classement 8e (19/10/2020)
En double
Titres 2
Finales perdues 2
Meilleur classement 74e (06/01/2020)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/4 1/32 1/4
Double 1/16 - - 1/8
Titres par équipe nationale
ATP Cup 1 (2021)

Andrey Rublev, né le à Moscou, est un joueur de tennis russe, professionnel depuis 2014.

Grand espoir du tennis russe, il fait son entrée dans le top 50 mondial à 19 ans. Il est le vainqueur de huit titres ATP en simple dont quatre tournois ATP 500.

Il est membre de l'équipe de Russie de Coupe Davis depuis 2014.

BiographieModifier

Andrey Rublev est le fils d'Andrey Sr., ancien boxeur devenu restaurateur, et de Marina Marenko, professeur de tennis[1].

Il commence le tennis à l'âge de trois ans. Il est entraîné par l'ancien joueur Espagnol Fernando Vicente.

CarrièreModifier

2014-2016 : Numéro 1 mondial et champion du monde junior et débuts prometteurs chez les professionnelsModifier

Andrey Rublev remporte en 2014 le tournoi junior de Roland-Garros en battant l'Espagnol Jaume Munar (6-2, 7-5). À Wimbledon, il atteint la finale en double. Il obtient deux médailles lors des Jeux olympiques de la jeunesse : le bronze en simple et l'argent en double garçons avec Karen Khachanov. Il termine la saison à la première place mondiale en junior et est déclaré champion du monde ITF.

En 2015, il participe à son premier Masters 1000 à Miami, invité par les organisateurs. Alors classé 389e mondial, il bat au premier tour l'Espagnol Pablo Carreño-Busta (1-6, 6-1, 6-4) avant de perdre au tour suivant contre John Isner. Il remporte ensuite la toute première édition du Masters Junior en gagnant en finale face à Taylor Fritz (62-7, 6-3, 6-4)[2].

Le , il signe sa troisième victoire sur le circuit principal à l'ATP 500 de Barcelone en s'imposant face à Fernando Verdasco (7-64, 6-3), alors 37e mondial, puis bute en trois sets au tour suivant contre un autre terrien, l'Italien Fabio Fognini (3-6, 6-4, 6-1). Mi-mai, il manque une balle de match contre le n°10 mondial Marin Čilić au deuxième tour du tournoi de Genève. Le , il remporte le simple décisif pour la Russie en Coupe Davis face à l'Espagnol Pablo Andújar (32e mondial), pour son deuxième simple à enjeu seulement dans l'épreuve (6-4, 7-64, 6-3) en 2 h 03. Il envoie ainsi son pays en barrage d'accession pour le groupe mondial[3]. En août, il se qualifie pour son premier tournoi du Grand Chelem à l'US Open. Il perd cependant dès le premier tour face au grand serveur Sud-africain Kevin Anderson, futur quart de finaliste, dans un match assez serré (7-61, 65-7, 7-5, 6-3). Fin octobre, il remporte l'épreuve de double de la Coupe du Kremlin avec Dmitri Toursounov, devenant le plus jeune joueur titré dans un tournoi ATP de double depuis 2004.

Fin , Andrey Rublev participe au Challenger de Quimper en passant par les qualifications en raison d'une inscription tardive. Il parvient à atteindre la finale où il affronte Paul-Henri Mathieu, tête de série numéro 1. Alors qu'il était mené d'un set et d'un break, il remporte finalement la partie 66-7, 6-4, 6-4 en 2 h 26, et s'adjuge ainsi son premier titre Challenger à seulement 18 ans[4]. Il rejoint alors le cercle très fermé des joueurs nés en 1997 titrés dans cette catégorie, avec Alexander Zverev et Taylor Fritz[5]. S'il n'obtient pas autant de succès en tournoi ATP que la saison précédente, il parvient cependant à se distinguer sur des tournois Challenger en étant demi-finaliste à Orléans et finaliste à Mouilleron-le-Captif après avoir battu Benoît Paire.

2017 : Révélation, premier titre en simple et quart de finale à l'US OpenModifier

En 2017, Andrey Rublev passe tout d'abord le premier tour de l'Open d'Australie en éliminant Lu Yen-hsun mais chute lourdement contre le n°1 mondial Andy Murray (6-3, 6-0, 6-2). Il atteint ensuite la finale du Challenger de Rennes, ainsi que les demi-finales à Irving. Sur gazon, il est d'abord quart de finaliste à Halle en battant le 22e mondial Albert Ramos-Viñolas (61-7, 7-5, 6-4) et son compatriote Mikhail Youzhny (6-0, 3-6, 6-3), avant de s'incliner contre Karen Khachanov (68-7, 6-4, 3-6). À Wimbledon, il passe un tour avant de retrouver Albert Ramos contre lequel il s'incline au terme d'un gros match (5-7, 7-66, 6-4, 3-6, 4-6).

En juillet, il participe au tournoi d'Umag sur terre battue. Après avoir perdu au dernier tour des qualifications, il est repêché en tant que lucky loser à la suite du forfait de Borna Ćorić. Il réussit ensuite à sortir en quart de finale le tenant du titre Fabio Fognini à l'issue d'un match disputé (65-7, 6-2, 7-62), puis en demi-finale l'invité Ivan Dodig. En finale, il domine Paolo Lorenzi en 1 h 16 (6-4, 6-2)[6] et devient ainsi le premier lucky loser à triompher dans un tournoi du circuit principal depuis Rajeev Ram, à Newport en 2009. Il intègre le top 50 à l'issue du tournoi.

Il se révèle au grand public lors de l'US Open, où il réalise l'exploit d'éliminer au second tour le 9e mondial, Grigor Dimitrov (7-5, 7-63, 6-3)[7]. Il bat ensuite Damir Džumhur (6-4, 6-4, 5-7, 6-4)[8], puis le David Goffin (7-5, 7-63, 6-3) alors 14e mondial, pour se qualifier en quart de finale[9]. C'est le plus jeune joueur à atteindre ce stade de la compétition à l'US Open depuis Andy Roddick en 2001[1]. Il s'incline lourdement (1-6, 2-6, 2-6) en 1 h 36 face au no 1 mondial et son idole Rafael Nadal[10]. Il reconnaît après le match s'être pris « une leçon » de la part de l'Espagnol[11].

À Pékin, il vainc Jack Sock (3-6, 6-1, 6-2) et Tomáš Berdych (1-6, 6-4, 6-1), avant de s'incliner en quart de finale face au 4e mondial, Alexander Zverev (6-2, 6-3)[12]. Qualifié pour la première édition du Masters Next Gen à Milan[13], il remporte deux matchs de poule contre le local Gianluigi Quinzi et le Canadien Denis Shapovalov mais s'incline contre Chung Hyeon. En demi-finale, il vainc facilement Borna Ćorić (4-1, 4-36, 4-1)[14] et retrouve Chung en finale contre lequel il s'incline à nouveau (4-35, 32-4, 2-4, 2-4)[15].

2018-2019 : Deux saisons marquées par des blessures, deuxième titre en simpleModifier

Pour son premier tournoi officiel de l'année, Andrey Rublev dispute l'Open de Doha. Il atteint la finale après avoir notamment battu Fernando Verdasco, ainsi que Guido Pella en demi-finale au terme d'un match accroché de deux heures et demi (6-2, 4-6, 7-62)[16]. Il s'incline en finale face à Gaël Monfils (6-2, 6-3) au bout d'une heure de jeu[17]. Lors de l'Open d'Australie, il écarte le vétéran David Ferrer au premier tour après un marathon de 3 h 50 (7-5, 66-7, 6-2, 66-7, 6-2)[18]. Il échoue au troisième tour en quatre sets contre Grigor Dimitrov (6-3, 4-6, 6-4, 6-4). Il enchaîne ensuite avec deux quarts de finale en salle à Montpellier et Rotterdam où il bat le n°1 français Lucas Pouille. Lors de sa tournée nord-américaine, il connaît trois contre-performances, ne remportant aucun match et se blessant au dos à Miami. Après avoir perdu un match de près de trois heures contre Dominic Thiem à Monte-Carlo, il déclare forfait pour le reste de la tournée sur terre battue en raison d'une fracture de fatigue aux lombaires, ainsi que pour le tournoi de Wimbledon[19]. Il reprend timidement la compétition mi-juillet et parvient tout de même à se hisser en demi-finale du tournoi de Washington. Il est en revanche battu au premier tour des autres tournois qu'il dispute, ne remportant que trois autres matchs jusqu'à la fin de la saison. Il participe une nouvelle fois au Masters Next Gen où il s'incline cette fois-ci en demi-finales contre Stéfanos Tsitsipás (4-33, 35-4, 4-0, 2-4, 4-32) et prend la troisième place du tournoi.

Retombé au 115e rang en , Andrey Rublev décide de s'aligner au Challenger d'Indian Wells et atteint facilement la finale où il est néanmoins dominé par Kyle Edmund (6-3, 6-2). Lors du Masters de Miami, il s'extirpe des qualifications et bat le 11e mondial Marin Čilić au deuxième tour (6-4, 6-4). Sa saison sur terre battue est cependant une nouvelle fois perturbée par des douleurs au poignet droit qui le font manquer Roland-Garros pour la deuxième année consécutive. Il rebondit à Hambourg où il se distingue avec une victoire sur Dominic Thiem (7-63, 7-65)[20]. Il est battu en finale par le tenant du titre Nikoloz Basilashvili (7-5, 4-6, 6-3). Il réalise un nouveau coup d'éclat deux semaines plus tard à Cincinnati en battant tout d'abord Stanislas Wawrinka (6-4, 6-4), puis le n°3 mondial et multiple vainqueur du tournoi Roger Federer (6-3, 6-4) en une heure de jeu[21]. Il est finalement stoppé en quart de finale par Daniil Medvedev (6-2, 6-3), résultat qui lui permet toutefois de retrouver le top 50. Il enchaîne sur sa lancée avec un quart de finale à Winston-Salem et un huitième de finale à l'US Open où il écarte le n°8 mondial Stéfanos Tsitsipás au premier tour (6-4, 65-7, 7-67, 7-5) ainsi que Nick Kyrgios au troisième (7-65, 7-65, 6-3). En octobre, il remporte à domicile le deuxième titre de sa carrière à Moscou en dominant Adrian Mannarino en finale (6-4, 6-0) le jour de son anniversaire[22]. En fin d'année, il mène son pays jusqu'en demi-finale de la Coupe Davis grâce à ses quatre victoires en simple. Il conclut sa saison au 23e rang mondial.

2020. 5 titres, régularité en Grand Chelem et entrée dans le top 8Modifier

Andrey Rublev réalise un début de saison impressionnant en remportant deux nouveaux titres sur les deux premières semaines de la saison à Doha en battant en finale le Français Corentin Moutet (6-2, 7-63)[23] et à Adélaïde en battant le qualifié Lloyd Harris (6-3, 6-0) facilement en finale[24] mais étant passé non loin de la défaite au tour précédent face à Félix Auger-Aliassime (7-65, 67-7, 6-4)[25]. Cette performance de gagner deux titres en deux semaines n'avait plus été accomplie depuis 2004.

À l'Open d'Australie, il se qualifie pour les huitièmes en battant la tête de série numéro 11, David Goffin (2-6, 7-63, 6-4, 7-64)[26], mais y est battu par Alexander Zverev (4-6, 4-6, 4-6) en 1 h 37[27].

Lors de la reprise du circuit interrompu pour cause de la pandémie de Covid-19, il fait forte impression à l'US Open en arrivant en huitièmes de finale au bout d'1 h 24 de jeu face à Salvatore Caruso[28]. Il se qualifie ensuite pour les quarts de finale en dominant le 8e mondial Matteo Berrettini (4-6, 6-3, 6-3, 6-3) en 2 h 42[29],[30]. Il s'incline finalement contre son compatriote Daniil Medvedev (66-7, 3-6, 65-7) en 2 h 28, après avoir fracassé sa raquette de rage à la fin du match[31].

Le , il remporte son titre le plus prestigieux en dominant Stéfanos Tsitsipás en finale du tournoi ATP 500 de Hambourg (6-4, 3-6, 7-5)[32]. Dans la semaine, il bat le qualifié Tennys Sandgren, Tommy Paul, Roberto Bautista-Agut et Casper Ruud (6-4, 6-2) en demi-finale[33].

Il dispute ensuite les Internationaux de France, tournoi où il n'a encore jamais remporté un match. Il passe d'abord non loin de la défaite dès le premier tour face à Sam Querrey, 2 jours après sa finale à Hambourg, alors mené deux manches à rien et breaké dans la troisième. Le Russe réussit à inverser la tendance et l'emporter (65-7, 64-7, 7-5, 6-4, 6-3)[34]. Il perd un autre set face à Alejandro Davidovich Fokina puis déroule contre Kevin Anderson pour arriver en seconde semaine[35]. Il éprouve beaucoup de mal à passer l'obstacle Márton Fucsovics, qu'il vainc en près de quatre heures de jeu (64-7, 7-5, 6-4, 7-63) pour atteindre les quarts de finale pour la première fois à Roland-Garros[36]. Il y retrouve le Grec Stéfanos Tsitsipás qui prend sa revanche en s'imposant en trois sets secs (5-7, 2-6, 3-6) en 1 h 55[37].

La semaine suivante, il complète son palmarès en Russie, remportant son deuxième titre ATP 500, lors du tournoi de Saint-Pétersbourg contre Borna Ćorić (7-65, 6-4)[38]. Pour se hisser en finale, il bat Vasek Pospisil, le Français Ugo Humbert (4-6, 6-4, 7-5) dans un match en trois sets compliqué, puis Cameron Norrie et le Canadien Denis Shapovalov (4-6, 6-3, 6-4)[39].

Il atteint dans la foulée la finale de l'Open de Vienne après sa victoire notamment sur Dominic Thiem (7-65, 6-2) en quart de finale et profitant de l'abandon de Kevin Anderson en demie[40]. Il remporte la finale en dominant Lorenzo Sonego (6-4, 6-4), pour s'offrir son 5e titre de la saison et une 39e victoire qui lui assure la qualification pour les ATP Finals[41].

À Londres, pour son premier match de poule, il s'incline sèchement (3-6, 4-6) en 1 h 17 face à Rafael Nadal. Plus relâché et moins tendu pour appréhender cette nouvelle compétition, il fait face de nouveau à Stéfanos Tsitsipás. Malgré le gain du second set, Rublev finit par s'incliner (1-6, 6-4, 66-7) en 1 h 55 dans un tie-break tendu[42]. Déjà éliminé, il s'impose (6-2, 7-5) face à Dominic Thiem qui est déjà qualifié pour les demi-finales, en 1 h 14 pour sauver l'honneur et conclure sa saison sur une bonne note[43].

Il termine la saison à la 8e place mondiale[44].

2021. Victoire à l'ATP Cup et 4e quart de finale en Grand ChelemModifier

Andrey Rublev commence sa saison à l'ATP Cup, tournoi auquel il n'avait pu participer l'année précédente. Il gagne ses matchs de simple contre Guido Pella et Yoshihito Nishioka en deux sets, puis contre Jan-Lennard Struff en trois manches et en finale, contre l'Italien Fabio Fognini[45].

À l'Open d'Australie, il se qualifie pour les huitièmes de finale sans perdre la moindre manche après des victoires sur Yannick Hanfmann, Thiago Monteiro et Feliciano López[46]. Il se qualifie pour son quatrième quart de finale consécutif en Grand Chelem depuis Melbourne 2020 après l'abandon de Casper Ruud (6-2, 7-63, ab.) après 1 h 17 de jeu[47]. Il se fait une nouvelle fois dominer (5-7, 3-6, 2-6) en un peu plus de deux heures de jeu par son compatriote et ami, Daniil Medvedev[48].

Andrey Rublev revient sur les courts à l'ATP 500 de Rotterdam, joué sur dur en intérieur. Il passe le qualifié Marcos Giron, puis Andy Murray (7-5, 6-2)[49] et le Français Jérémy Chardy dans une rencontre serrée (7-62, 62-7, 6-4). Il se qualifie pour la finale après sa victoire (6-3, 7-62) face à Stéfanos Tsitsipás, signant sa 19e victoire de suite dans cette catégorie de tournois[50]. Face au qualifié Márton Fucsovics, il remporte son huitième titre en carrière après sa victoire (7-64, 6-4) dans une rencontre compliquée[51]. Puis à Doha, Andrey Rublev se qualifie pour le dernier carré en bénéficiant d'un bye au premier tour et de deux forfaits, une première depuis 1990 et la création du circuit ATP[52]. Il s'incline en 1 h 13 (3-6, 3-6) contre l'Espagnol Roberto Bautista-Agut. Enfin à l'ATP 500 de Dubaï, il bat facilement le qualifié Emil Ruusuvuori, Taylor Fritz et à nouveau Márton Fucsovics pour atteindre les demi-finales.

PalmarèsModifier

Titres en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 17-07-2017   Plava Laguna Croatia OpenUmag ATP 250 482 060  Terre (ext.)   Paolo Lorenzi 6-4, 6-2 Parcours
2 14-10-2019   VTB Kremlin CupMoscou ATP 250 840 130 $ Dur (int.)   Adrian Mannarino 6-4, 6-0 Parcours
3 06-01-2020   Qatar ExxonMobil OpenDoha ATP 250 1 359 180 $ Dur (ext.)   Corentin Moutet 6-2, 7-63 Parcours
4 13-01-2020   Adelaide InternationalAdélaïde ATP 250 546 355 $ Dur (ext.)   Lloyd Harris 6-3, 6-0 Parcours
5 21-09-2020   Hamburg European OpenHambourg ATP 500 1 062 520  Terre (ext.)   Stéfanos Tsitsipás 6-4, 3-6, 7-5 Parcours
6 12-10-2020   St. Petersburg OpenSaint-Pétersbourg ATP 500 1 243 790 $ Dur (int.)   Borna Ćorić 7-65, 6-4 Parcours
7 26-10-2020   Erste Bank OpenVienne ATP 500 1 409 510  Dur (int.)   Lorenzo Sonego 6-4, 6-4 Parcours
8 01-03-2021   ABN AMRO World Tennis TournamentRotterdam ATP 500 1 117 900  Dur (int.)   Márton Fucsovics 7-64, 6-4 Parcours

Finales en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
- 07-11-2017   Next Gen ATP FinalsMilan Next Gen Finals 1 275 000 $ Dur (int.)   Chung Hyeon 35-4, 4-32, 4-2, 4-2 Parcours
1 01-01-2018   Qatar ExxonMobil OpenDoha ATP 250 1 286 675 $ Dur (ext.)   Gaël Monfils 6-2, 6-3 Parcours
2 22-07-2019   Hambourg European OpenHambourg ATP 500 1 855 490  Terre (ext.)   Nikoloz Basilashvili 7-5, 4-6, 6-3 Parcours

Titres en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 19-10-2015   Kremlin Cup by Bank of Moscow
 Moscou
ATP 250 698 325 $ Dur (int.)   Dmitri Toursounov   Radu Albot
  František Čermák
2-6, 6-1, [10-6] Parcours
2 08-03-2021   Qatar ExxonMobil Open
 Doha
ATP 250 890 920 $ Dur (ext.)   Aslan Karatsev   Marcus Daniell
  Philipp Oswald
7-5, 6-4 Parcours

Finales en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 21-03-2018   Miami Open presented by Itaú
 Miami
Masters 1000 7 972 535 $ Dur (ext.)   Bob Bryan
  Mike Bryan
  Karen Khachanov 4-6, 7-65, [10-4] Parcours
2 28-10-2019   Rolex Paris Masters
 Paris
Masters 1000 5 207 405  Dur (int.)   Pierre-Hugues Herbert
  Nicolas Mahut
  Karen Khachanov 6-4, 6-1 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 Q2   Ivan Dodig 1er tour (1/64)   Kevin Anderson
2016 Q2   Jan-Lennard Struff Q2   Marcus Willis Q1   Miljan Zekić
2017 2e tour (1/32)   Andy Murray 1er tour (1/64)   D. Schwartzman 2e tour (1/32)   A. Ramos-Viñolas 1/4 de finale   Rafael Nadal
2018 3e tour (1/16)   Grigor Dimitrov 1er tour (1/64)   Jérémy Chardy
2019 1er tour (1/64)   M. McDonald 2e tour (1/32)   Sam Querrey 1/8 de finale   Matteo Berrettini
2020 1/8 de finale   Alexander Zverev 1/4 de finale   Stéfanos Tsitsipás Annulé 1/4 de finale   Daniil Medvedev
2021 1/4 de finale   Daniil Medvedev

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 1/8 de finale
  K. Khachanov
  J. Benneteau
  Roger-Vasselin
2018 1er tour (1/32)
  M. Elgin
  Max Purcell
  Luke Saville
2019 2e tour (1/16)
  R. Carballés
  L. Mayer
  João Sousa
1er tour (1/32)
  M. Kukushkin
  Oliver Marach
  Jürgen Melzer
2020 1er tour (1/32)
  A. Vasilevski
  Max Purcell
  Luke Saville
Annulé

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours au MastersModifier

Année Lieu Résultat Tour Adversaires Victoire / Défaite Scores
2020 Londres Round Robin RR
RR
RR
Rafael Nadal
Stéfanos Tsitsipás
Dominic Thiem
Défaite
Défaite
Victoire
3-6, 4-6
1-6, 6-4, 66-7
6-2, 7-5

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2015 2e tour
  John Isner
2016 1er tour
  Í. Cervantes
1er tour
  A. Zverev
2017 2e tour
  T. Berdych
2e tour
  J. M. del Potro
1er tour
  F. Verdasco
2018 2e tour
  T. Fritz
2e tour
  V. Pospisil
2e tour
  D. Thiem
1er tour
  E. Donskoy
1er tour
  K. Nishikori
1er tour
  R. Bautista
2019 3e tour
  K. Khachanov
3e tour
  D. Shapovalov
1er tour
  F. Fognini
1/4 de finale
  D. Medvedev
1/8 de finale
  A. Zverev
1er tour
  J.-W. Tsonga
2020 n.o. n.o. n.o. n.o. 2e tour
  H. Hurkacz
n.o. 1er tour
  D. Evans
n.o. 1/8 de finale
  S. Wawrinka
2021 1/2 finale
  H. Hurkacz

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Confrontations avec ses principaux adversairesModifier

Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10). Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Joueur Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Fabio Fognini 9 6 1 5 16,7[53] défaite (3-6, 4-6) au tournoi de Pékin 2019
  Matteo Berrettini 8 5 2 3 40[54] victoire (4-6, 6-3, 6-3, 6-3) à l'US Open 2020
  Dominic Thiem 3 5 3 2 60[55] victoire (6-2, 7-5) au Masters 2020

Victoires sur le top 10Modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# A.R. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 53   US Open 2017 Dur   Grigor Dimitrov no 9 1/32 7-5, 7-63, 6-3
2 no 78   Hambourg 2019 Terre battue   Dominic Thiem no 4 1/4 7-63, 7-65
3 no 70   Cincinnati 2019 Dur   Roger Federer no 3 1/8 6-3, 6-4
4 no 43   US Open 2019 Dur   Stéfanos Tsitsipás no 8 1/64 6-4, 65-7, 7-67, 7-5
5 no 23   Coupe Davis 2019 Dur (int.)   Roberto Bautista-Agut no 9 Poules 3-6, 6-3, 7-60
6 no 14   US Open 2020 Dur   Matteo Berrettini no 8 1/8 4-6, 6-3, 6-3, 6-3
7 no 14   Hambourg 2020 Terre battue   Stéfanos Tsitsipás no 6 Finale 6-4, 3-6, 7-5
8 no 8   Vienne 2020 Dur (int.)   Dominic Thiem no 3 1/4 7-65, 6-2
9 no 8   Masters 2020 Dur (int.)   Dominic Thiem no 3 Poules 6-2, 7-5
10 no 8   Rotterdam 2021 Dur (int.)   Stéfanos Tsitsipás no 6 1/2 6-3, 7-62

Classements ATP en fin de saisonModifier

Année 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang en simple 808   517   174   156   39   68   23   8
Rang en double 1406   439   129   425   315   129   75   81

Source : (en) Classements de Andrey Rublev sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Mauvaise réputation, idole, précocité : 5 choses à savoir sur Andrey Rublev », sur sport24.lefigaro.fr,
  2. « Andrey Rublev premier vainqueur du Masters Junior », sur tennisactu.net
  3. Fabien Mulot, « Coupe Davis: Andrey Rublev renverse l'Espagne », sur lequipe.fr,
  4. « Quimper (CH) - Rublev titré face à Paul-Henri Mathieu », sur tennisactu.net,
  5. « Quimper (CH) - Titré, Rublev rejoint Zverev et Fritz », sur tennisactu.net,
  6. « Lucky loser et sacré à 19 ans, Rublev a vécu une incroyable semaine », sur Eurosport,
  7. « Grigor Dimitrov éliminé en trois sets par Andrey Rublev », sur Eurosport,
  8. Laurent Vergne, « Rublev est à un pas de son idole », sur Eurosport,
  9. « Andrey Rublev a eu "l'impression" que Goffin "était à la peine avec son genou" », sur rtbf.be,
  10. « Rafael Nadal balaye Andrey Rublev pour se hisser en demi-finales », sur Eurosport,
  11. « Andrey Rublev reconnaît que Rafael Nadal lui a «donné une leçon» », sur L'Équipe,
  12. « Alexander Zverev verra les demi-finales à Pékin », sur L'Équipe,
  13. (en) « Rublev Qualifies For Next Gen ATP Finals », sur atpworldtour.com,
  14. « Masters Next Gen : Andrey Rublev et Hyeon Chung se retrouvent en finale », sur Eurosport,
  15. « Hyeon Chung vainqueur du premier Masters Next Gen face à Andrey Rublev (3-4, 4-3, 4-2, 4-2) », sur Eurosport,
  16. « Le Russe Andrey Rublev rejoint Gaël Monfils en finale du tournoi de Doha », sur L'Équipe,
  17. « Gaël Monfils triomphe à Doha après sa victoire contre Andrey Rublev (6-2, 6-3) », Eurosport,
  18. « Open d'Australie: le jeune Rublev s'offre un marathon face au vétéran Ferrer », sur Le Point,
  19. « Des nouvelles de Rublev, touché au dos depuis 3 mois », sur tennisactu.net,
  20. « Rublev Upsets Thiem In Hamburg For Second Top 10 Win », sur atptour.com,
  21. Iris Chartreau, « Coup de tonnerre : Roger Federer éliminé par Andrey Rublev en 8e de finale », sur Eurosport,
  22. « Andrey Rublev balaye Adrian Mannarino en finale à Moscou », sur L'Équipe,
  23. « ATP DOHA : CORENTIN MOUTET BATTU EN FINALE PAR ANDREY RUBLEV », sur Eurosport,
  24. « Adélaïde : nouveau titre pour Andrey Rublev », sur L'Équipe,
  25. « ATP ADÉLAÏDE : RUBLEV DOMINE DIFFICILEMENT (7-6, 6-7, 6-4) AUGER-ALIASSIME ET FILE EN FINALE », sur Eurosport,
  26. « Open d'Australie : Andrey Rublev fait tomber David Goffin et rallie pour la première fois les huitièmes de finale à Melbourne », sur L'Équipe,
  27. « ZVEREV, ÇA DEVIENT SÉRIEUX », sur Eurosport,
  28. « US OPEN - MEDVEDEV ET RUBLEV QUALIFIÉS POUR LES HUITIÈMES DE FINALE À FLUSHING », sur Eurosport,
  29. « US Open : Andrey Rublev éteint Matteo Berrettini », sur L'Équipe,
  30. « US OPEN - CARACTÈRE DE COCHON, DÉPRESSION, AMI DE MEDVEDEV : VOICI ANDREY RUBLEV », sur Eurosport,
  31. « US OPEN : DANIIL MEDVEDEV N'A LAISSÉ AUCUNE CHANCE À ANDREY RUBLEV », sur Eurosport,
  32. « Finale Hambourg : Andrey Rublev coiffe Tsitsipas au poteau et s'offre son plus beau titre », sur Eurosport,
  33. « Hambourg : Andrey Rublev sort Casper Ruud et se hisse en finale », sur L'Équipe,
  34. « Roland-Garros : Andrey Rublev remonte deux sets de retard face à Sam Querrey », sur L'Équipe,
  35. « Roland-Garros : Andrey Rublev facile vainqueur de Kevin Anderson au troisième tour », sur L'Équipe,
  36. « ROLAND-GARROS 2020 - ANDREY RUBLEV QUALIFIÉ EN QUARTS APRÈS SA VICTOIRE CONTRE MARTON FUCSOVICS », sur Eurosport,
  37. « ROLAND-GARROS 2020 - STEFANOS TSITSIPAS QUALIFIÉ EN DEMIE APRÈS SA VICTOIRE CONTRE ANDREY RUBLEV », sur Eurosport,
  38. « ATP 500 SAINT-PETERSBOURG: ANDREY RUBLEV REMPORTE UN 4E TITRE EN 2020 APRÈS SA VICTOIRE CONTRE CORIC », sur Eurosport,
  39. « ANDREY RUBLEV EN FINALE APRÈS SA VICTOIRE SUR DENIS SHAPOVALOV (4-6, 6-3, 6-4) », sur Eurosport,
  40. « ATP VIENNE : ANDREY RUBLEV ÉLIMINE LE TENANT DU TITRE DOMINIC THIEM EN QUART DE FINALE (7-6, 6-2) », sur Eurosport,
  41. « ATP VIENNE - ANDREY RUBLEV BAT LORENZO SONEGO EN FINALE ET EMPOCHE UN 7E TITRE », sur Eurosport,
  42. « ATP MASTERS LONDRES - STEFANOS TSITSIPAS BAT ANDREY RUBLEV EN TROIS SETS, THIEM QUALIFIÉ EN DEMIE », sur Eurosport,
  43. « MASTERS 2020 - ANDREY RUBLEV DOMINE DOMINIC THIEM DANS UN MATCH SANS ENJEU », sur Eurosport,
  44. « CLASSEMENT ATP : MEDVEDEV SE RAPPROCHE DE LA 3E PLACE, DJOKOVIC CREUSE SON AVANCE », sur Eurosport,
  45. « ATP CUP - RUBLEV ET MEDVEDEV OFFRENT LE TITRE À LA RUSSIE CONTRE L'ITALIE », sur Eurosport,
  46. « OPEN D'AUSTRALIE 2021 : MEDVEDEV VIENT À BOUT DE KRAJINOVIC AU 3E TOUR, TSITSIPAS BALAIE YMER », sur Eurosport,
  47. « Andrey Rublev retrouvera Daniil Medvedev en quarts de finale de l'Open d'Australie », sur L'Équipe,
  48. « OPEN D'AUSTRALIE 2021 - DANIIL MEDVEDEV, VAINQUEUR FACILE D'ANDREY RUBLEV, QUALIFIÉ POUR LES DEMIES », sur Eurosport,
  49. « Andrey Rublev domine Andy Murray au deuxième tour à Rotterdam », sur L'Équipe,
  50. « ATP ROTTERDAM : ANDREY RUBLEV DOMINE STEFANOS TSITSIPAS (6-3, 7-6) EN DEMI-FINALE », sur Eurosport,
  51. « ATP ROTTERDAM - ET DE HUIT : ANDREY RUBLEV DOMINE MARTON FUCSOVICS ET S'OFFRE UN NOUVEAU TITRE », sur Eurosport,
  52. « ATP DOHA : RUBLEV PREMIER QUALIFIÉ POUR LES DEMI-FINALES D'UN TOURNOI SANS JOUER DEPUIS 1990 », sur Eurosport,
  53. (en) « Confrontations Rublev vs. Fognini », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  54. (en) « Confrontations Rublev vs. Berrettini », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  55. (en) « Confrontations Rublev vs. Thiem », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Classements ATP au 5 avril 2021
Simple
Rang Évolution Nom Points
1     Novak Djokovic 11 963
2     Daniil Medvedev 10 030
3     Rafael Nadal 9 670
4     Dominic Thiem 8 660
5     Stéfanos Tsitsipás 7 040
6     Alexander Zverev 6 125
7     Roger Federer 5 875
8     Andrey Rublev 5 400
9     Diego Schwartzman 3 720
10     Matteo Berrettini 3 453
Double
Rang Évolution Nom Points
1     Mate Pavić 9 010
2     Robert Farah 9 000
3     Juan Sebastián Cabal 8 910
4     Nikola Mektić 8 160
5     Bruno Soares 7 310
6     Nicolas Mahut 6 980
7     Horacio Zeballos 6 950
8     Filip Polášek 6 810
9     Ivan Dodig 6 710
10     Wesley Koolhof 6 560