Ouvrir le menu principal

Andrey Rublev
Image illustrative de l’article Andrey Rublev
Andrey Rublev à Wimbledon en 2017.
Carrière professionnelle
2014
Nationalité Drapeau de la Russie Russie
Naissance (21 ans)
Moscou
Taille 1,88 m (6 2)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Fernando Vicente
Gains en tournois 3 113 513 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 2
Meilleur classement 31e (19/02/2018)
En double
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 99e (02/07/2018)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/64 1/32 1/4
Double 1/16 1/8

Andrey Rublev, né le à Moscou, est un joueur de tennis russe, professionnel depuis 2014.

Il est un grand espoir du tennis russe. À seulement seize ans, il avait déjà remporté 4 tournois Future dont trois en simple et à 19 ans il fait son entrée dans le top 100 mondial.

Sommaire

CarrièreModifier

Parcours junior et début prometteur professionnelModifier

2014. Numéro 1 mondial juniorModifier

Il remporte le tournoi junior de Roland-Garros en battant l'Espagnol Jaume Munar 6-2, 7-5. À Wimbledon, il atteint la finale du tournoi de double junior. Il obtient deux médailles lors des Jeux olympiques de la jeunesse de 2014 : le bronze en simple et l'argent en double garçons. Il termine la saison à la première place mondiale en junior et est déclaré champion du monde ITF.

2015. L'éclosionModifier

Il participe à son premier Masters 1000 à Miami, invité par les organisateurs[1]. Au premier tour, il affronte l'Espagnol Pablo Carreño-Busta (54e mondial, alors qu'il est lui-même 389e mondial), le bat 1-6, 6-1, 6-4 et signe sa première victoire dans cette catégorie. Il perd cependant 3-6, 4-6 au tour suivant contre le grand serveur américain John Isner en tout juste une heure de jeu. Il remporte la toute première édition du Masters Junior en gagnant en finale face à Taylor Fritz 62-7, 6-3, 6-4[2].

Le 21 avril, il signe sa troisième victoire sur le circuit principal à l'ATP 500 de Barcelone en s'imposant face à Fernando Verdasco 7-64, 6-3, alors 37e mondial, puis bute en trois sets au tour suivant contre un autre terrien, l'Italien Fabio Fognini.

Le 19 juillet, il remporte le simple décisif pour la Russie en Coupe Davis face à Pablo Andújar (32e mondial), pour son deuxième simple à enjeu seulement dans l'épreuve (6-4, 7-64, 6-3) en 2 h 03. Il envoie la Russie en barrage d'accession pour le groupe mondial aux dépens de l'Espagne[3].

En août, il se qualifie pour son premier tournoi du Grand Chelem à l'US Open. Il perd cependant dès le premier tour face au grand serveur sud-africain Kevin Anderson, futur quart de finaliste, dans un match très serré (61-7, 7-65, 5-7, 3-6).

2016Modifier

Fin février, Andrey Rublev participe au Challenger de Quimper en passant par les qualifications. Il parvient à atteindre sa première finale de Challenger où il affronte le Français tête de série numéro 1 Paul-Henri Mathieu. Alors qu'il était mené d'un set et d'un break, il remporte finalement la partie 66-7, 6-4, 6-4 en 2 h 26, et s'adjuge ainsi son premier titre Challenger à seulement 18 ans[4]. Il rejoint le cercle très fermé des joueurs nés en 1997 et après à avoir remporté au moins un titre en Challenger, avec Alexander Zverev et Taylor Fritz[5].

Premières performances en Grand Chelem et finales en simpleModifier

2017. Premier titre ATP, premier quart de finale en Grand Chelem, finale aux Masters Next Gen et première victoire contre un top 10Modifier

Andrey Rublev atteint d'abord les quarts de finale à Halle en battant la tête de série numéro 8, Albert Ramos-Viñolas (61-7, 7-5, 6-4) et son compatriote Mikhail Youzhny (6-0, 3-6, 6-3), avant de s'incliner contre Karen Khachanov (68-7, 6-4, 3-6). À Wimbledon, il passe un tour avant de perdre contre la tête de série numéro 25, Albert Ramos-Viñolas (5-7, 7-66, 6-4, 3-6, 4-6) au terme d'un gros match.

En juillet, il participe au tournoi d'Umag sur terre battue. Après avoir perdu au dernier tour des qualifications, il est repêché en tant que lucky loser à la suite du forfait de Borna Ćorić. Il en profite et bat coup sur coup Carlos Berlocq (6-2, 6-4), puis le finaliste sortant Andrej Martin (7-65, 7-5). Il réussit ensuite à sortir le tenant du titre Fabio Fognini, après un combat de plus de deux heures (65-7, 6-2, 7-62)[6]. Il écarte en 1/2 finale l'invité du tournoi Ivan Dodig (7-64, 6-1) et se qualifie ainsi pour sa première finale ATP[7]. Il crée l'exploit en s'imposant en finale face à Paolo Lorenzi (6-4, 6-2) en 1 h 16[8] et devient ainsi le premier lucky loser à triompher dans un tournoi du circuit principal depuis Rajeev Ram, à Newport en 2009. Il intègre également le top 50 (49e mondial) pour la première fois de sa carrière et devient le seul joueur de moins de 20 ans à l'intégrer cette année[9].

Lors de l'US Open, après avoir dominé pour son entrée en lice Aljaž Bedene (6-1, 6-4, 6-4), il réalise l'exploit au second tour d'éliminer le 9e mondial, Grigor Dimitrov (7-5, 7-63, 6-3), c'est sa première victoire contre un top 10[10]. Il bat ensuite Damir Džumhur (6-4, 6-4, 5-7, 6-4)[11], puis le belge David Goffin (7-5, 7-63, 6-3) alors 14e mondial, pour se qualifier en quart de finale[12]. C'est le plus jeune joueur à atteindre ce stade de la compétition à l'US Open depuis Andy Roddick en 2001[13]. Il s'incline lourdement (1-6, 2-6, 2-6) en 1 h 36 face au no 1 mondial et son idole Rafael Nadal[14]. Et reconnaît après match s'être pris « une leçon » de la part de l'Espagnol[15].

À Pékin, il vainc Jack Sock (3-6, 6-1, 6-2) et Tomáš Berdych (1-6, 6-4, 6-1) en 1 h 46, avant de s'incliner en quart de finale face au 4e mondial, Alexander Zverev (2-6, 3-6)[16]. Le 16 octobre, il se qualifie pour la première édition du Masters Next Gen se déroulant du 7 au 11 novembre à Milan après Alexander Zverev[17]. Il est placé dans le groupe A avec Denis Shapovalov, Chung Hyeon et le local Gianluigi Quinzi. Il remporte son premier match contre Quinzi (1-4, 4-0, 4-33, 0-4, 4-33) en 1 h 46, puis s'incline contre Chung (0-4, 1-4, 31-4) en 1 h 8 et s'impose pour son dernier match de poule contre Denis Shapovalov (4-1, 38-4, 4-32, 0-4, 4-33) en deux heures. En demi-finale, il vainc facilement Borna Ćorić (4-1, 4-36, 4-1) en une heure pour se qualifier pour la finale[18]. Il s'incline à nouveau contre Chung Hyeon comme en poule (4-35, 32-4, 2-4, 2-4) en 1 h 57 et laissant le titre pour son adversaire[19].

2018Modifier

Andrey Rublev commence cette nouvelle année au tournoi exhibition d'Abu Dhabi. Il perd dès son entrée en lice contre Roberto Bautista-Agut, avant de remporter le match de la cinquième place contre Pablo Carreño Busta. Pour son premier tournoi officiel de l'année, il dispute l'Open de Doha. Il passe d'abord sur abandon Cedrik-Marcel Stebe, puis la tête de série numéro 7, Fernando Verdasco, et Borna Ćorić. Enfin, il atteint la finale au terme d'un match accroché de deux heures et demi face à Guido Pella (6-2, 4-6, 7-62)[20]. Il s'incline en finale face à Gaël Monfils (2-6, 3-6) au bout d'une heure de jeu[21]. Il déclare ensuite forfait pour le tournoi d'Auckland.

PalmarèsModifier

Titre en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 17-07-2017   Plava Laguna Croatia OpenUmag ATP 250 482 060  Terre (ext.)   Paolo Lorenzi 6-4, 6-2 Parcours

Finales en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 07-11-2017   Next Gen ATP FinalsMilan Next Gen Finals 1 275 000 $ Dur (int.)   Chung Hyeon 35-4, 4-32, 4-2, 4-2 Parcours
2 01-01-2018   Qatar ExxonMobil OpenDoha ATP 250 1 286 675 $ Dur (ext.)   Gaël Monfils 6-2, 6-3 Parcours

Titre en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 19-10-2015   Kremlin Cup by Bank of Moscow
 Moscou
ATP 250 698 325 $ Dur (int.)   Dmitri Toursounov   Radu Albot
  František Čermák
2-6, 6-1, [10-6] Parcours

Finale en double messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 21-03-2018   Miami Open presented by Itaú
 Miami
Masters 1000 7 972 535 $ Dur (ext.)   Bob Bryan
  Mike Bryan
  Karen Khachanov 4-6, 7-65, [10-4] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 1er tour (1/64)   Kevin Anderson
2016
2017 2e tour (1/32)   Andy Murray 1er tour (1/64)   D. Schwartzman 2e tour (1/32)   A. Ramos-Viñolas 1/4 de finale   Rafael Nadal
2018 3e tour (1/16)   Grigor Dimitrov 1er tour (1/64)   Jérémy Chardy
2019 1er tour (1/64)   M. McDonald

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2017 1/8 de finale
  K. Khachanov
  J. Benneteau
  É. Roger-Vasselin
2018 1er tour (1/32)
  M. Elgin
  Max Purcell
  Luke Saville
2019 2e tour (1/16)
  R. Carballés Baena
  Leonardo Mayer
  João Sousa

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2015 2e tour
  John Isner
2016 1er tour
  Í. Cervantes
1er tour
  A. Zverev
2017 2e tour
  T. Berdych
2e tour
  J. M. del Potro
1er tour
  F. Verdasco
2018 2e tour
  T. Fritz
2e tour
  V. Pospisil
2e tour
  D. Thiem
1er tour
  E. Donskoy
1er tour
  K. Nishikori
1er tour
  R. Bautista
2019 3e tour
  K. Khachanov
3e tour
  D. Shapovalov
1er tour
  F. Fognini

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Victoires sur le top 10Modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# A.R. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 53   US Open 2017 Dur   Grigor Dimitrov no 9 1/32 7-5, 7-63, 6-3

Classements ATP en fin de saisonModifier

Année 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 808   517   174   156   39   68
Rang en double 1406   439   129   425   315   129

Source : (en) Classements de Andrey Rublev sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et référencesModifier

  1. « 2015 Wildcards Announced », sur miamiopen.com
  2. « Andrey Rublev premier vainqueur du Masters Junior », sur tennisactu.net
  3. « Coupe Davis: Andrey Rublev renverse l'Espagne », sur lequipe.fr
  4. « Quimper (CH) - Rublev titré face à Paul-Henri Mathieu », sur tennisactu.net
  5. « Quimper (CH) - Titré, Rublev rejoint Zverev et Fritz », sur tennisactu.net
  6. « ATP - Umag Fognini bluffé par Rublev », sur welovetennis.fr,
  7. « Umag : une finale Paolo Lorenzi - Andrey Rublev », sur L'Équipe,
  8. « Lucky loser et sacré à 19 ans, Rublev a vécu une incroyable semaine », sur Eurosport,
  9. « ATP - Rublev, seul -20 ans qui intègre le top 50 en 2017 », sur tennisactu.net,
  10. « Grigor Dimitrov éliminé en trois sets par Andrey Rublev », sur Eurosport,
  11. « Rublev est à un pas de son idole », sur Eurosport,
  12. « Andrey Rublev a eu "l'impression" que Goffin "était à la peine avec son genou" », sur rtbf.be,
  13. « MAUVAISE RÉPUTATION, IDOLE, PRÉCOCITÉ : 5 CHOSES À SAVOIR SUR ANDREY RUBLEV », sur sport24.lefigaro.fr,
  14. « Rafael Nadal balaye Andrey Rublev pour se hisser en demi-finales », sur Eurosport,
  15. « Andrey Rublev reconnaît que Rafael Nadal lui a «donné une leçon» », sur L'Équipe,
  16. « Alexander Zverev verra les demi-finales à Pékin », sur L'Équipe,
  17. (en) « Rublev Qualifies For Next Gen ATP Finals », sur atpworldtour.com,
  18. « Masters Next Gen : Andrey Rublev et Hyeon Chung se retrouvent en finale », sur Eurosport,
  19. « Hyeon Chung vainqueur du premier Masters Next Gen face à Andrey Rublev (3-4, 4-3, 4-2, 4-2) », sur Eurosport,
  20. « Le Russe Andrey Rublev rejoint Gaël Monfils en finale du tournoi de Doha », sur L'Équipe,
  21. « Gaël Monfils triomphe à Doha après sa victoire contre Andrey Rublev (6-2, 6-3) », Eurosport,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier