Harry Hopman

joueur de tennis australien

Harry Hopman
Image illustrative de l’article Harry Hopman
Harry Hopman en 1930.
Carrière professionnelle
1929 – 1948
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance
Glebe
Décès (à 79 ans)
Key Largo
Prise de raquette Droitier
Hall of Fame Membre depuis 1978
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 4
En double
Titres 3
Finales perdues 5
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F(3) 1/4 1/8 1/4
Double V(2) F(2)[1] - F(1)
Mixte V(4) F(1) F(1) V(1)
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1

Harry Hopman, né le à Glebe (Sydney) et mort le , est un joueur et entraîneur de tennis australien. Il est également joueur de squash remportant l'Open d'Australie de squash amateur en 1933, 1934 et 1936[2],[3].

BiographieModifier

Harry Hopman a joué dans les années 1930, réalisant ses meilleures performances en double mixte et double messieurs.

Il a été membre de l'équipe d'Australie de Coupe Davis en 1928, 1930, 1932 et, surtout, l'entraîneur de l'équipe qu'il a menée vers la victoire à seize reprises : en 1939, où il était également joueur bien qu'il n'ait pas joué, et entre 1950 et 1967 (sauf en 1954, 1958 et 1963)[4]. Pour lui rendre hommage, une épreuve par équipe nationale mixte jouée à Perth en Australie porte son nom : la Coupe Hopman.

Il a entraîné Maureen Connolly l'année de son Grand Chelem en 1953.

Harry Hopman a été l'époux de Nell Hall, également joueuse de tennis à succès. Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 1978. Il était surnommé le « Sorcier ».

Palmarès (partiel)Modifier

En simple messieursModifier

En double messieursModifier

En double mixteModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le site de l'ITF présente des erreurs sur le palmarès d'Hopman
  2. Harry Gordon, « Hopman, Henry Christian (Harry) (1906–1985) », dans Australian Dictionary of Biography, National Centre of Biography, Australian National University (lire en ligne)
  3. « Harry Hopman, b. 1906 », sur National Portrait Gallery people (consulté le 16 novembre 2020)
  4. http://content.yudu.com/Library/A1m37c/DavisCupMediaGuide20/resources/index.htm?referrerUrl=http%3A%2F%2Fwww.daviscup.com%2Fen%2Fhistory%2Frecords.aspx