Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mantilla et Botella.

Félix Mantilla
Image illustrative de l’article Félix Mantilla
Carrière professionnelle
1993 – 2008
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (45 ans)
Barcelone
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Entraîneur Toni Navarro
Gains en tournois 5 332 214 $
Palmarès
En simple
Titres 10
Finales perdues 11
Meilleur classement 10e (08/06/1998)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 208e (02/08/2004)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/2 1/32 1/8
Double 1/32 - 1/32 1/16
Titres par équipe nationale
World Team Cup 1 (1997)

Félix Mantilla Botella, né le à Barcelone, est un ancien joueur de tennis professionnel espagnol reconverti en entraîneur. Il est droitier et a un revers à une main.

BiographieModifier

Professionnel de 1993 à 2008, il fait partie de la génération des joueurs espagnols qui ont émergé à la fin des années 1990 avec (Carlos Moyà, Àlex Corretja et Albert Costa). Il réside à Monte-Carlo.

Joueur typique de terre battue, il a atteint les demi-finales à Internationaux de France de tennis en 1998 (après avoir sorti Thomas Muster, il s'incline face à son compatriote Carlos Moyà). Il obtient alors son meilleur classement mondial (dixième).

Ses 10 victoires en tournoi ont toutes été obtenues sur terre battue. La plus belle eut pour cadre le Masters Series de Rome en 2003 lorsqu'il battit Roger Federer en 3 sets en finale.

Il n'avait plus joué depuis l'US Open 2005 pour cause de maladie grave (cancer de la peau), avant de tenter un retour en avril 2007 au tournoi challenger de Monza (abandon au 2e tour) puis au tournoi de Barcelone (battu au 2e tour par Carlos Moyà). En juin, il atteint la finale du tournoi challenger de Reggio Emilia (battu par Olivier Patience). Felix Mantilla a joué son dernier match sur le circuit au tournoi de Umag en juillet 2007 (battu par Robin Haase au 1er tour). Le , Felix annonce sa retraite[1].

À partir de janvier 2016, il entraîne Alexandr Dolgopolov.

PalmarèsModifier

En simple messieursModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1996 3e tour (1/16)   I. Kafelnikov 1er tour (1/64)   P. Haarhuis 2e tour (1/32)   G. Forget
1997 1/4 de finale   C. Moyà 2e tour (1/32)   M. Larsson 1/8 de finale   R. Krajicek
1998 1er tour (1/64)   B. Black 1/2 finale   C. Moyà 3e tour (1/16)   S. Grosjean 2e tour (1/32)   T. Henman
1999 1er tour (1/64)   Y. El Aynaoui 1/8 de finale   F. Meligeni 2e tour (1/32)   P. Goldstein 1er tour (1/64)   M. Norman
2000 1er tour (1/64)   M. Zabaleta 1er tour (1/64)   A. Calleri 1er tour (1/64)   Y. El Aynaoui
2001 1er tour (1/64)   D. Nestor 1er tour (1/64)   B. Ulihrach 2e tour (1/32)   W. Black 2e tour (1/32)   T. Haas
2002 1er tour (1/64)   A. Costa 1er tour (1/64)   J. I. Chela
2003 1/8 de finale   S. Grosjean 1/8 de finale   J. C. Ferrero 1er tour (1/64)   F. Niemeyer 1er tour (1/64)   I. Karlović
2004 1er tour (1/64)   T. Ascione 2e tour (1/32)   M. Safin 2e tour (1/32)   V. Spadea
2005 1er tour (1/64)   J. Hernych 3e tour (1/16)   G. Gaudio 1er tour (1/64)   G. Müller 1er tour (1/64)   G. Coria

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/32)
  Á. López Morón
  K. Beck
  K. Kučera
2e tour (1/16)
  Á. López Morón
  B. Bryan
  M. Bryan
2004 1er tour (1/32)
  Á. López Morón
  G. Gaudio
  I. Karlović
1er tour (1/32)
  N. Massú
  J. Benneteau
  N. Mahut

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[2] Canada Cincinnati Stuttgart puis Madrid[3] Paris
1996 1/4 de finale
  A. Costa
1/8 de finale
  P. Sampras
1/8 de finale
  M. Rosset
1997 1er tour
  S. Stolle
2e tour
  D. Hrbatý
2e tour
  A. Medvedev
1er tour
  P. Rafter
Finale
  A. Medvedev
2e tour
  D. Prinosil
2e tour
  B. Ulihrach
1998 1er tour
  A. Costa
2e tour
  P. Haarhuis
1er tour
  N. Kiefer
2e tour
  T. Muster
1/2 finale
  À. Corretja
1er tour
  W. Ferreira
1999 1/8 de finale
  C. Woodruff
3e tour
  T. Enqvist
1/2 finale
  G. Kuerten
1/2 finale
  P. Rafter
2e tour
  A. Di Pasquale
1er tour
  J. van Lottum
2000 1er tour
  S. Doseděl
3e tour
  N. Lapentti
2e tour
  G. Gaudio
1/4 de finale
  M. Norman
2e tour
  M. Safin
2001 1/8 de finale
  N. Lapentti
1er tour
  C. Moyà
2002 1er tour
  F. González
3e tour
  T. Henman
2e tour
  J. C. Ferrero
2e tour
  T. Robredo
2e tour
  J. Novák
2e tour
  T. Dent
1er tour
  S. Schalken
1er tour
  I. Ljubičić
1er tour
  N. Escudé
2003 1er tour
  R. Federer
2e tour
  W. Ferreira
2e tour
  J. C. Ferrero
Victoire
  R. Federer
2e tour
  F. González
1er tour
  T. Enqvist
1/8 de finale
  J. C. Ferrero
2e tour
  A. Pavel
2004 1er tour
  S. Larose
2e tour
  D. Nalbandian
2e tour
  M. Zabaleta
2005 2e tour
  R. Gasquet

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Coupe DavisModifier

Il a joué une fois dans l'équipe d'Espagne de Coupe Davis en 1999, match qu'il a remporté en 1999 contre le Néo-Zélandais Mark Nielsen en 5 sets.

Classement ATP en fin de saisonModifier

En simple
  • 1992 : no 691
  • 1993 : no 431
  • 1994 : no 233
  • 1995 : no 92
  • 1996 : no 18
  • 1997 : no 16
  • 1998 : no 20
  • 1999 : no 25
  • 2000 : no 99
  • 2001 : no 45
  • 2002 : no 55
  • 2003 : no 22
  • 2004 : no 102
  • 2005 : no 117
  • 2006 : no 1110
  • 2007 : no 425

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Mantilla Retires from Professional Tennis » sur le site officiel de l'ATP, 7 avril 2008.
  2. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  3. Les Masters 1000 de Stuttgart (1996-2001) et de Madrid (2002-2008) se sont succédé.

Liens externesModifier