Ouvrir le menu principal

Vladimir Voltchkov

joueur de tennis biélorusse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voltchkov.

Vladimir Voltchkov
Image illustrative de l’article Vladimir Voltchkov
Vladimir Voltchkov à la Coupe du Kremlin en 2006.
Carrière professionnelle
1996 – 2008
Nationalité Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Naissance (41 ans)
Minsk
Taille 1,80 m (5 11)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Vladimir Voltchkov Sr
Gains en tournois 1 315 133 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 25e (30/04/2001)
En double
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 71e (09/06/2003)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/32 1/2 1/32
Double 1/16 1/16 1/2 1/16

Vladimir Nikolaïevitch Voltchkov (du russe : Владимир Николаевич Волчков), ou Uladzimir Mikalaïevitch Valtchkow (du biélorusse : Уладзімір Мікалаевіч Валчкоў), né le 7 avril 1978 à Minsk, est un joueur biélorusse de tennis.

Il est connu pour avoir atteint les demi-finales du tournoi de Wimbledon en 2000 en étant issu des qualifications.

CarrièreModifier

Sur le circuit junior, il est quart de finaliste à Wimbledon en 1995, battu par Olivier Mutis et finaliste aux Championnats d'Europe deux semaines plus tard contre Peter Wessels. En 1996, il remporte le tournoi de Wimbledon en battant Ivan Ljubičić (3-6, 6-2, 6-3). En décembre, il est demi-finaliste de l'Orange Bowl et atteint la 7e place au classement ITF junior à l'issue du tournoi.

Chez les professionnels, il se fait remarquer dès 1998 à Wimbledon. Issu des qualifications, il élimine Karol Kučera, 12e joueur mondial (7-66, 6-3, 6-4), avant de se hisser jusqu'au troisième tour.

En 2000, il se révèle en atteignant à la surprise générale les demi-finales du tournoi de Wimbledon alors qu'il n'était classé qu'à la 237e place mondiale et avait dû disputer le tournoi de qualification[1]. Il amasse à cette occasion plus de 179 000 $, soit autant que ce qu'il avait gagné en 4 ans de carrière[2]. Il bat notamment deux top 20 au cours du tournoi dont Cédric Pioline, 6e, au 2e tour[3]. Cette performance l'amène au 69e rang à l'ATP. En septembre, il est sélectionné aux Jeux olympiques de Sydney. Il échoue au deuxième tour en simple et atteint les quarts de finale en double avec Max Mirnyi. En novembre, il est demi-finaliste à Brighton.

Parcours au tournoi de Wimbledon 2000 :

L'année suivante, il y atteint la demi-finale en double du tournoi de Wimbledon avec Max Mirnyi grâce notamment à une victoire sur les no 3 et 4 mondiaux au deuxième tour : Daniel Nestor et Sandon Stolle. Il est aussi demi-finaliste à Doha et Rotterdam avec des succès sur Nicolas Kiefer et Dominik Hrbatý. Malgré 4 victoires pour 20 défaites à partir du mois de mars, il parvient à se maintenir dans le top 100.

En 2002, il atteint la finale de l'Open de Tachkent en étant issu des qualifications, profitant de l'abandon en quart de finale du no 2 mondial, Tommy Haas[5]. En octobre, à Saint-Pétersbourg, il élimine Marat Safin, 3e à l'ATP en deux sets (6-4, 6-4), puis s'incline en demi contre Mikhail Youzhny. En 2003, il est quart de finaliste à quatre reprises sur le circuit ATP. Depuis 2004, il joue essentiellement dans des tournois Challenger puis Future à partir de 2006. Embêté par plusieurs ennuis physiques, il met fin à sa carrière en 2008.

En simple, il a remporté sept tournois Challenger : Puebla en 1998, Hambourg et Ljubljana en 1999, Fergana en 2000, Manchester et Aix-la-Chapelle en 2002, Wrexham et Sarajevo en 2005, ainsi que cinq tournois Futures. En double, il compte cinq titres Challeger à son actif : Bristol en 1998, Naples et Rome en 2002, Ségovie en 2004 et Cordoue en 2005. Il a également remporté six Futures.

Membres emblématique de l'équipe de Biélorussie de Coupe Davis, deuxième joueur le plus prolifique de l'équipe derrière Max Mirnyi, son partenaire de double, il a participé à 32 rencontres pendant 15 ans et a gagné 43 matchs pour 29 défaites. Ses performances lui ont valu un Davis Cup Commitment Award en 2014. Il a participé aux débuts de l'équipe en 3e division continentale en 1994 et n'a manqué qu'une seule rencontre jusqu'à l'arrêt de sa carrière en 2008 (contre le Luxembourg en 1998). Il participe aux barrages du groupe mondial en 2000 et 2001. Après une défaite contre le Zimbabwe, Voltchkov et Mirnyi parviennent à eux seuls de remporter six rencontres d'affilée : une en barrages en 2002, trois dans le groupe 1 puis en barrage en 2003 et deux dans le groupe mondial en 2004. Cette année-là, ils éliminent la Russie et l'Argentine[6] avant de s'incliner en demie contre les États-Unis. En 2006, alors qu'il n'a joué qu'un seul match en 4 mois et qu'il est sur la pente descendante (classé que 301e), il réalise l'exploit de battre l'Espagne à domicile en s'imposant sur David Ferrer, no 10 (6-3, 6-4, 6-3), López/Verdasco (7-62, 6-4, 7-5) et Tommy Robredo, no 14 (7-66, 6-3)[7]. Depuis 2014, il est le capitaine de l'équipe de Coupe Davis[8].

PalmarèsModifier

Titre en simpleModifier

Aucun

Finale en simple (1)Modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 09/09/2002   President's CupTachkent Int' Series Dur (ext.)   Ievgueni Kafelnikov 7-66, 7-5

Titre en double (1)Modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score
1 10/02/2003   Siebel Open
 San José
Int' Series Dur (ext.)   Lee Hyung-taik   Paul Goldstein
  Robert Kendrick
7-5, 4-6, 6-3

Finale en doubleModifier

Aucune

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
1998 3e tour (1/16)   D. Sanguinetti
1999 1er tour (1/64)   Daniel Nestor 1er tour (1/64)   Markus Hantschk 1er tour (1/64)   Gianluca Pozzi
2000 1/2 finale   Pete Sampras
2001 1er tour (1/64)   Bohdan Ulihrach 1er tour (1/64)   J-R. Lisnard 1er tour (1/64)   Mikhail Youzhny 2e tour (1/32)   J. C. Ferrero
2002 1er tour (1/64)   Tim Henman
2003 1er tour (1/64)   Guillermo Cañas 1er tour (1/64)   Tim Henman 1er tour (1/64)   David Nalbandian 1er tour (1/64)   Lee Hyung-taik
2004 2e tour (1/32)   Nicolás Massú

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2001 1/2 finale
  Max Mirnyi
  D. Johnson
  Jared Palmer
2e tour (1/16)
  D. Hrbatý
  Ellis Ferreira
  Rick Leach
2002 1er tour (1/32)
  I. Labadze
  Martin Damm
  D. Prinosil
1er tour (1/32)
  N. Godwin
  Jordan Kerr
  G. Silcock
1/8 de finale
  N. Godwin
  D. Johnson
  Jared Palmer
2003 2e tour (1/16)
  Max Mirnyi
  Gastón Etlis
  M. Rodríguez
2e tour (1/16)
  H. Lee
  M. Knowles
  D. Nestor
1er tour (1/32)
  H. Lee
  Ota Fukárek
  Petr Luxa

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg[9] Canada Cincinnati Stuttgart puis Madrid[10] Paris
2000 - - - - - - 1er tour
  Mariano Puerta
- -
2001 1er tour
  A. Di Pasquale
2e tour
  Ivan Ljubičić
1er tour
  Albert Portas
1er tour
  Hicham Arazi
1er tour
  Albert Portas
- 1er tour
  Michael Chang
- -
2003 - 1er tour
  F. Clavet
- - - - - - -

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

RéférencesModifier

  1. Vingt-trois ans après, Vladimir Voltchkov marche sur les traces de John McEnroe, sur Le Temps, 6 juillet 2000
  2. One-Slam Wonders: Voltchkov’s Wimbledon run, sur tennis365.com, 2 janvier 2018
  3. Pioline mord l'herbe, sur Libération, 29 juin 2000
  4. Voltchkov is given thumbs down by the Emperor, sur The Daily Telegraph, 8 juillet 2000
  5. Kafelnikov y Voltchkov, por el título de Tachkent, sur El Mundo, 13 septembre 2002
  6. Belarus makes history in Minsk, sur daviscup.com, avril 2004
  7. Coupe Davis : La Biélorussie qualifiée
  8. La Biélorussie surprend, sur kidstennis.ch, 12 septembre 2017
  9. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome et de Hambourg a changé au cours des ans.
  10. Les Masters 1000 de Stuttgart (1996-2001) et de Madrid (2002-2008) se sont succédé.

Liens externesModifier