Ouvrir le menu principal

Mats Wilander

joueur de tennis suédois

Mats Wilander
Image illustrative de l’article Mats Wilander
Carrière professionnelle
1981 – 1996
Nationalité Drapeau de la Suède Suède
Naissance (54 ans)
Växjö
Taille 1,82 m (6 0)
Prise de raquette Droitier, revers à 2 mains
Gains en tournois 7 976 256 $
Hall of Fame Membre depuis 2002
Palmarès
En simple
Titres 33
Finales perdues 27
Meilleur classement 1er (12/09/1988)
En double
Titres 7
Finales perdues 11
Meilleur classement 3e (21/10/1985)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V(3) V(3) 1/4 V(1)
Double F(1) 1/2 V(1) F(1)
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 3

Mats Wilander, né le à Växjö, est un ancien joueur de tennis professionnel suédois. Durant sa carrière, il a atteint la place de numéro 1 mondial en 1988 et a notamment remporté 7 tournois du Grand Chelem. Il est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 2002.

Sommaire

BiographieModifier

Une ascension régulièreModifier

Mats Wilander débute très tôt dans le tennis et commence à briller dans les tournois juniors. Il remporte en effet le tournoi de Roland-Garros junior et les championnats européens des moins de 16 ans et 18 ans. Il remporte également l'Orange Bowl de Miami des moins de 16 ans. Dès ses débuts comme professionnel, Wilander démontre ses qualités exceptionnelles. Il remporte Roland-Garros en 1982, à l'âge de 17 ans et 9 mois face à Guillermo Vilas (record à l'époque du plus jeune joueur à remporter un tournoi du Grand Chelem). Son ascension est alors régulière. Il atteint la finale de Roland-Garros l'année suivante (qu'il perd face à Yannick Noah) mais remporte son deuxième tournoi du Grand Chelem en Australie, sur gazon, en battant successivement John McEnroe en demi-finale et Ivan Lendl en finale. Dès lors, il devient certain qu'il a le potentiel pour être numéro 1 et peut-être remporter les quatre tournois majeurs du circuit professionnel. Pourtant Mats Wilander a fort à faire avec la concurrence des Lendl, McEnroe et de l'ancien numéro 1 mondial Jimmy Connors. Il réussit la performance de remporter un tournoi du grand chelem par an de 1982 à 1985, avec ses victoires en 1984 à l'Open d'Australie, puis en 1985 à Roland-Garros, avec une finale perdue contre Stefan Edberg la même année en Australie. Il s'installe parmi les dix meilleurs joueurs du monde pendant cette période et gravit les échelons, de numéro 3 en juillet 1985 à numéro 2 mondial derrière Lendl dès avril 1986. L'année 1986 est pourtant particulièrement décevante en grand chelem avec des défaites prématurées en simple avant les quarts de finale. Il s'illustre cependant en double en remportant le tournoi de Wimbledon avec son compatriote Joakim Nyström. Il reprend des couleurs en simple l'année suivante et devient le dauphin d'Ivan Lendl au classement ATP face auquel il échoue dans trois finales majeures à Roland-Garros, à l'US Open et aux Masters en fin d'année.

1988 : Petit chelem et numéro un mondialModifier

Grâce à un grand sang-froid, une régularité hors pair (il a été surnommé l'« expert-comptable du tennis » par Patrice Dominguez) et un sens du jeu imperturbable, Mats Wilander réussit en 1988 une saison quasi parfaite. À l'Open d'Australie, il écarte, les deux fois en cinq sets, en demi-finale le tenant du titre Stefan Edberg, puis en finale l'australien Pat Cash pourtant tombeur du numéro un mondial Lendl au tour précédent. Wilander continue sur sa lancée et s'impose à Key Biscayne (actuel Masters de Miami) face à Jimmy Connors cette année-là le tournoi se déroule sous la même forme qu'en Grand-Chelem, c'est-à-dire 7 tours en 5 manches ce qui en faisait une sorte de 5e tournoi du Grand-Chelem. À Roland-Garros il écarte la révélation du tournoi Andre Agassi en demi-finale, puis le Français Henri Leconte, 5e mondial l'année précédente. À Wimbledon, il ne peut faire mieux que quart de finaliste, battu par Miloslav Mečíř. C'est à l'US Open qu'il donne une nouvelle fois sa pleine mesure après sa finale l'année précédente. Après une bataille acharnée en cinq sets contre le numéro 1 mondial et tenant du titre Ivan Lendl, il remporte son troisième tournoi du Grand Chelem de l'année, réalisant ainsi le premier petit chelem depuis Jimmy Connors en 1974. Wilander accède également pour la première fois à la tête du classement ATP et met fin à un règne de trois ans de Lendl qui retrouve sa place au début de l'année 1989. En 1988, Wimbledon est donc le tournoi qui fait échouer Wilander dans sa quête des quatre titres du Grand Chelem. C'est d'ailleurs le seul tournoi qu'il ne parvient pas à remporter (en simple) avant sa retraite. À noter qu'en remportant l'US Open en 1988 il est le premier joueur dans les tournois du Grand Chelem à s'être imposé sur les quatre surfaces différentes, (mais sur trois tournois du Grand Chelem différents): Open d'Australie, gazon puis sur dur ; Roland Garros, terre battue ; US Open deuxième surface dure différente.

La Coupe DavisModifier

Parallèlement à sa carrière en simple, Wilander s'attache à participer à la Coupe Davis pour la Suède. Avec toute sa rigueur et son talent, il atteint sa première finale (perdue) dès 1983 contre l'Australie. Ensuite, le joueur permet à la Suède de remporter la Coupe Davis en 1984 et 1985. En finale en 1986, Wilander décline la sélection car il se marie. La Suède perd alors la Coupe face à l'Australie. C'est donc en 1987 que le joueur remporte son troisième et dernier saladier d'argent dans un match remporté 5-0 face à l'Inde. Par la suite, en 1988 et 1989, la Suède s'incline en finale face à l'Allemagne. Mats Wilander aura permis à son équipe nationale de participer à sept finales de Coupe Davis consécutives.

Fin de carrièreModifier

À partir de 1989, ayant perdu sa motivation après avoir atteint son objectif de devenir le meilleur joueur du monde, Wilander décline brutalement. Il ne parvient plus à briller en grand chelem, éliminé dès le deuxième tour de l'US Open 1989 par un certain Pete Sampras. Ses seules performances marquantes sont un quart de finale à Wimbledon 1989 perdu face à John McEnroe, puis une demi-finale à l'Open d'Australie 1990 perdue face à Stefan Edberg. En dehors des tournois du grand chelem, il parvient à remporter le tournoi d'Itaparica en 1990 et réalise son dernier coup d'éclat aux Masters du Canada en 1995, en parvenant en 1/2 finale après des victoires face à son vieux rival Edberg, puis face au numéro six mondial Ievgueni Kafelnikov. En 1995, Mats Wilander et le Tchèque Karel Nováček sont contrôlés positifs à la cocaïne lors d’un double à Roland-Garros[1]. Ils sont suspendus trois mois[2]. Wilander prend sa retraite en octobre 1996, après une ultime défaite face à Martin Damm au tournoi de Pékin. Il participe tout de même à quelques tournois seniors et n'est pas éloigné du monde du tennis puisqu'il a été un temps capitaine de l'équipe de Suède en Coupe Davis puis entraîneur de Marat Safin en 2001, de Tatiana Golovin en 2007 et de Paul-Henri Mathieu en 2008. Par ailleurs, il tient une chronique régulière dans le journal L'Équipe. Wilander est aujourd'hui animateur de la série télévisée Game, Set and Mats (Jeu, Set et Mats), maintenant Mats Point, sur Eurosport.

Autres faits lors de sa carrièreModifier

En demi-finale de Roland-Garros en 1982, Mats Wilander rend le point à son adversaire, José Luis Clerc, sur une balle de match en sa faveur, alors que l'arbitre a déjà déclaré : « Jeu, set et match Wilander ». Il gagnera quand même quelques minutes plus tard et se qualifiera pour la finale[3]. Tout au long de sa carrière, Wilander sera considéré comme l'un des joueurs les plus fair-play du circuit.

Wilander a disputé contre l'Américain John McEnroe en juillet 1982 ce qui était à l'époque le plus long match en simple de l'histoire de la Coupe Davis : une défaite 9-7, 6-2, 15-17, 3-6, 8-6 en 6 heures et 22 minutes. Ce record a été battu en 2015 par Leonardo Mayer et João Souza au premier tour de la compétition, en 6 heures et 43 minutes[4].

Wilander devait partir pour une opération du genou aux États-Unis juste avant Noël. Le no 1 mondial décida finalement de rester chez lui pour se reposer. L'avion qu'il devait prendre explose en plein vol le 21 décembre 1988 au-dessus de Lockerbie victime d'un attentat terroriste[5].

PalmarèsModifier

En simple messieursModifier

En double messieursModifier

Performances dans les tournois majeursModifier

Les liens correspondants à chaque édition des tournois mènent vers le dernier adversaire rencontré.

Tournoi 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 Bilan %
Open d'Australie 1T NP V V F - NP V 2T DF HF NP NP HF 1T NP 36-7 83,7
Roland-Garros NP V F DF V 3T F V QF NP 2T NP NP 1T 2T 2T 47-9 83,9
Wimbledon 3T HF 3T 2T 1T HF QF QF QF NP NP NP NP NP 3T NP 25-10 71,4
US Open NP HF QF QF DF HF F V 2T 1T NP NP 3T 1T 2T NP 36-11 76,6
Grand Chelem Victoires-Défaites 2-2 13-2 18-3 16-3 17-3 8-3 16-3 25-1 10-4 5-2 4-2 0-0 2-1 3-3 4-4 1-1 144-37 79,6
Tournoi 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996
Indian Wells - - - - - - DF NP NP 1T NP NP NP 2T 2T 1T
Miami - - - - HF F QF V 3T NP NP NP NP 1T QF 1T
Monte-Carlo NP NP V F F DF V 3T DF NP 2T NP NP NP NP NP
Rome NP DF NP 2T DF DF V 3T 3T NP 1T NP NP NP 1T NP
Hambourg 3T QF QF DF DF NP NP NP NP NP NP NP NP NP NP NP
Canada 1 NP 3T 2T NP NP NP NP NP NP NP NP NP NP NP DF NP
Cincinnati NP NP V V F V 3T V DF 2T NP NP NP 1T 1T NP
Madrid NP QF NP NP NP NP NP NP NP NP 2T NP NP NP - -
Paris-Bercy - - - - - NP NP NP 1T 1T NP NP NP NP NP NP
Masters NP 1T DF DF QF DF F 1T NP NP NP NP NP NP NP NP

(1) : tournoi disputé alternativement à Toronto les années paires et à Montréal les années impaires. NP = non participation au tournoi.

HF = défaite en huitième de finale, QF = défaite en quart de finale, DF = défaite en demi-finale, F = défaite en finale, V = tournoi remporté.

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1981 n.o. 3e tour (1/16)   J. Fitzgerald 1er tour (1/32)   P. Kronk
1982 n.o. Victoire   G. Vilas 1/8 de finale   B. Teacher 1/8 de finale   I. Lendl
1983 n.o. Finale   Y. Noah 3e tour (1/16)   R. Tanner 1/4 de finale   I. Lendl Victoire   I. Lendl
1984 n.o. 1/2 finale   I. Lendl 2e tour (1/32)   P. Cash 1/4 de finale   P. Cash Victoire   K. Curren
1985 n.o. Victoire   I. Lendl 1er tour (1/64)   S. Živojinović 1/2 finale   J. McEnroe Finale   S. Edberg
1986 n.o. 3e tour (1/16)   A. Chesnokov 1/8 de finale   P. Cash 1/8 de finale   M. Mečíř n.o.
1987 Finale   I. Lendl 1/4 de finale   P. Cash Finale   I. Lendl n.o.
1988 Victoire   P. Cash Victoire   H. Leconte 1/4 de finale   M. Mečíř Victoire   I. Lendl n.o.
1989 2e tour (1/32)   R. Krishnan 1/4 de finale   A. Chesnokov 1/4 de finale   J. McEnroe 2e tour (1/32)   P. Sampras n.o.
1990 1/2 finale   S. Edberg 1er tour (1/64)   B. Gilbert n.o.
1991 1/8 de finale   J. Yzaga 2e tour (1/32)   F. Santoro n.o.
1992 n.o.
1993 3e tour (1/16)   C. Pioline n.o.
1994 1/8 de finale   M. Washington 1er tour (1/64)   A. Agassi 1er tour (1/64)   G. Forget n.o.
1995 1er tour (1/64)   J. Eltingh 2e tour (1/32)   W. Ferreira 3e tour (1/16)   J. Eltingh 2e tour (1/32)   T. Martin n.o.
1996 2e tour (1/32)   T. Martin n.o.

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open Open d'Australie
1983 n.o. 2e tour (1/16)
  Simonsson
  B. Gottfried
  P. McNamee
2e tour (1/16)
  J. Nyström
  G. Donnelly
  M. Gandolfo
1/4 de finale
  J. Nyström
  Ti. Gullikson
  To. Gullikson
1984 n.o. 2e tour (1/16)
  J. Nyström
  K. Curren
  S. Denton
1er tour (1/32)
  J. Nyström
  H. Günthardt
  B. Taróczy
Finale
  J. Nyström
  Edmondson
  S. Stewart
1985 n.o. 1/2 finale
  J. Nyström
  Edmondson
  K. Warwick
1er tour (1/32)
  J. Nyström
  Bo. Becker
  M. Leach
1/2 finale
  J. Nyström
  H. Leconte
  Y. Noah
1/2 finale
  J. Nyström
  Edmondson
  K. Warwick
1986 n.o. Victoire
  J. Nyström
  G. Donnelly
  P. Fleming
Finale
  J. Nyström
  A. Gómez
  S. Živojinović
n.o.
1987 1/4 de finale
  J. Nyström
  A. Järryd
  R. Seguso
2e tour (1/16)
  J. Nyström
  Limberger
  Woodforde
1/4 de finale
  J. Nyström
  A. Gómez
  S. Živojinović
n.o.
1988 n.o.
1989 n.o.
1990 n.o.
1991 n.o.
1992 n.o.
1993 n.o.
1994 n.o.
1995 1er tour (1/32)
  N. Pereira
  C. Suk
  D. Vacek
1/8 de finale
  K. Nováček
  J. Grabb
  P. McEnroe
1er tour (1/32)
  K. Nováček
  D. Nargiso
  G. Raoux
n.o.

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Participation aux MastersModifier

En simpleModifier

En doubleModifier

Année Ville Surface Partenaire Résultats Résultat final
1985   New York Moquette indoor   Joakim Nyström 2v, 1d Finaliste
1986   Londres Moquette indoor   Joakim Nyström 1v, 3d Septième

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Hambourg Rome Canada Cincinnati Stockholm puis Essen puis Stuttgart[7] Paris
1990 1er tour
  J. Gunnarsson
2e tour
  D. Cahill
2e tour
  S. Edberg
1er tour
  J. Hlasek
1991 2e tour
  A. Chesnokov
1er tour
  M. Gustafsson
1992
1993
1994 2e tour
  C. Costa
1er tour
  A. O'Brien
1er tour
  J. Grabb
1995 2e tour
  A. Agassi
1/4 de finale
  J. Björkman
1er tour
  J. Eltingh
1/2 finale
  A. Agassi
1er tour
  R. Furlan
1996 1er tour
  A. Voinea
1er tour
  À. Corretja

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Résultats en Coupe DavisModifier

Date Lieu Surface Tour Match n° Adversaire Score Résultat
09/07/1981 Båstad   Terre battue QF 2   Peter McNamara 4-6, 2-6, 1-6 Défaite 1-3
11/07/1981 4 Paul McNamee 6-1, 6-2, 4-6, 0-6, 4-6
05/03/1982 Stockholm   Synthétique 1T 1   Vadim Borisov 9-7, 6-1, 6-4 Victoire 4-1
07/03/1982 5 Alexander Zverev 4-6, 10-8, 6-2
09/07/1982 Saint-Louis   Synthétique QF 2   Eliot Teltscher 6-4, 7-5, 3-6, 3-6, 6-0 Défaite 2-3
11/07/1982 5 John McEnroe 7-9, 2-6, 17-15, 6-3, 6-8
04/03/1983 Lomma   Synthétique 1T 2   Yustedjo Tarik 6-2, 6-2, 6-1 Victoire 5-0
06/03/1983 4 Tintus Wibowo 6-3, 6-3
08/07/1983 Eastbourne   Herbe QF 2   Chris Lewis 6-4, 7-5, 6-8, 10-8 Victoire 3-2
10/07/1983 5 Russell Simpson 6-3, 6-3, 6-2
30/09/1983 Stockholm   Synthétique DF 1   Guillermo Vilas 6-4, 6-3, 6-4 Victoire 4-1
02/10/1983 5 José Luis Clerc 6-1, 6-2
26/12/1983 Melbourne   Herbe F 1   Pat Cash 6-3, 4-6, 9-7, 6-3 Défaite 2-3
28/12/1983 5 John Fitzgerald 6-8, 6-1, 6-0
24/02/1984 Norrköping   Synthétique 1T 2   Ricardo Ycaza 6-3, 6-2, 6-1 Victoire 4-1
25/02/1984 3 (1) Ycaza / Gómez 3-6, 6-3, 6-4, 6-4
26/02/1984 5 Andrés Gómez 7-5, 6-4
28/09/1984 Båstad   Terre battue DF 1   Tomáš Šmíd 7-5, 7-5, 6-2 Victoire 5-0
30/09/1984 4 Ivan Lendl 6-3, 4-6, 6-2
16/12/1984 Göteborg   Terre battue F 1   Jimmy Connors 6-1, 6-3, 6-3 Victoire 4-1  
18/12/1984 4 John McEnroe 3-6, 7-5, 3-6
02/08/1985 Bangalore   Herbe QF 2   Ramesh Krishnan 6-3, 6-3, 6-2 Victoire 4-1
04/08/1985 4 Vijay Amritraj 6-8, 7-9
04/10/1985 Malmö   Terre battue DF 2   Wally Masur 6-1, 6-1, 6-0 Victoire 5-0
06/10/1985 4 Peter McNamara 6-4, 6-3
20/12/1985 Munich   Synthétique F 1   Michael Westphal 6-3, 6-4, 10-8 Victoire 3-2  
21/12/1985 3 (2) Becker / Maurer 6-4, 6-2, 6-1
22/12/1985 4 Boris Becker 3-6, 6-2, 3-6, 3-6
07/03/1986 Brøndby   Synthétique 1T 2   Michael Mortensen 8-6, 6-2, 10-8 Victoire 5-0
08/03/1986 3 (1) Mortensen / Bastiansen 6-3, 6-3, 6-4
09/03/1986 5 Michael Tauson 6-2, 6-3
18/07/1986 Båstad   Terre battue QF 1   Paolo Canè 6-8, 6-2, 6-3, 6-4 Victoire 5-0
19/07/1986 3 (2) Canè/ Panatta 6-4, 7-5, 6-2
20/07/1986 5 Claudio Panatta 6-4, 6-3
13/03/1987 Florence   Terre battue 1T 2   Simone Colombo 6-2, 6-3, 6-0 Victoire 3-2
14/03/1987 3 (1) Canè/ Colombo 6-1, 6-2, 6-2
15/03/1987 5 Paolo Canè 3-6, 6-2, 5-7
24/07/1987 Fréjus   Terre battue QF 2   Henri Leconte 6-3, 6-4, 6-2 Victoire 4-1
26/07/1987 5 Thierry Tulasne 6-4, 6-3
02/10/1987 Barcelone   Terre battue DF 1   Emilio Sánchez 8-6, 3-6, 6-0, 6-2 Victoire 3-2
04/10/1987 3 (1) Sánchez / Casal 0-6, 3-6, 6-2, 4-6
18/12/1987 Göteborg   Terre battue F 1   Ramesh Krishnan 6-4, 6-1, 6-3 Victoire 5-0  
19/12/1987 5 Vijay Amritraj 6-2, 6-0
20/12/1987 3 (2) Amritraj / Amritraj 6-2, 3-6, 6-1, 6-2
08/04/1988 Norrköping   Synthétique QF 2   Miloslav Mečíř 11-13, 3-6, 4-6 Victoire 3-2
09/04/1988 3 (3) Mečíř / Šmíd 8-6, 6-4, 8-6
10/04/1988 4 Milan Šrejber 6-3, 2-6, 4-6, 3-6
22/07/1988 Båstad   Terre battue DF 1   Yannick Noah 2-6, 13-11, 6-3, 3-6, 6-0 Victoire 4-1
23/07/1988 3 (1) Leconte / Forget 6-4, 7-9, 2-6, 2-6
24/07/1988 4 Henri Leconte 6-1, 6-1, 7-5
16/10/1988 Göteborg   Terre battue F 1   Carl-Uwe Steeb 10-8, 6-1, 2-6, 4-6, 6-8 Défaite 1-4
07/041989 Vienne   Terre battue QF 2   Horst Skoff 7-6, 6-7, 6-1, 4-6, 7-9 Victoire 3-2
09/041989 5 Alex Antonitsch 3-6, 5-7
21/071989 Båstad   Terre battue DF 2   Goran Prpić 7-6, 6-1, 6-0 Victoire 4-1
23/071989 5 Goran Ivanišević 6-3, 6-3
15/12/1989 Stuttgart   Synthétique F 1   Carl-Uwe Steeb 5-7, 7-6, 6-7, 6-2, 6-3 Défaite 2-3
17/12/1989 4 Boris Becker 2-6, 0-6, 2-6
02/02/1990 Cagliari   Terre battue 1T 2   Omar Camporese 6-4, 6-4, 5-7, 6-7, 6-4 Défaite 2-3
04/02/1990 5 Paolo Canè 4-6, 6-3, 6-4, 5-7, 5-7
22/09/1995 Las Vegas   Dur DF 2   Andre Agassi 6-7, 2-6, 2-6 Défaite 1-4
24/09/1995 5 Pete Sampras 6-2, 6-7, 3-6

Soit un total en simple de 36 victoires contre 16 défaites et en double de 7 victoires contre 2 défaites.

Partenaire en double: (1) = Anders Järryd, (2) = Joakim Nyström, (3) = Stefan Edberg.

Confrontations avec ses principaux adversairesModifier

Confrontations lors des différents tournois ATP, aux Masters et en Coupe Davis.

Classement par pourcentage de victoires. Ordre : victoires - défaites.

Adversaire 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 Bilan %
Andre Agassi 1-0 1-0 0-1 0-4 2-5 28,6
Boris Becker 1-3 0-1 1-0 0-1 0-1 1-1 3-7 30
Ivan Lendl 2-1 2-2 1-2 1-3 0-2 0-3 1-0 0-2 7-15 31,8
Pete Sampras 0-1 1-0 0-1 1-2 33,3
Miloslav Mečíř 0-2 2-1 2-2 0-2 4-7 36,4
Pat Cash 1-0 0-2 1-0 0-1 1-1 1-0 0-1 4-5 44,4
John McEnroe 0-1 3-1 0-3 1-1 2-0 0-1 6-7 46,2
Brad Gilbert 0-1 1-0 1-1 50
Stefan Edberg 1-0 1-1 2-1 2-1 2-2 2-1 0-1 0-2 1-0 11-9 55
Yannick Noah 0-1 2-2 2-0 0-1 1-1 2-0 7-5 58,3
Anders Järryd 4-1 1-0 1-1 0-1 1-0 7-3 70
Tim Mayotte 1-0 1-0 0-1 1-0 3-1 75
Andrés Gómez 1-1 2-0 1-0 1-0 1-0 1-0 1-1 8-2 80
Henri Leconte 1-0 1-1 1-0 1-0 2-1 1-0 1-0 3-0 11-2 84,6
Guillermo Vilas 2-1 2-0 1-0 2-0 7-1 87,5
Thomas Muster 1-0 1-0 2-0 100
Jimmy Connors 2-0 1-0 1-0 1-0 5-0 100

Sources: site officiel de l'ATP

Classement ATP en fin de saisonModifier

Saison : 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996
Rang : 480   283   69   7   4   4   3   3   3   1   13   41   157 - 330   126   45   194

Source : (en) Classements de Mats Wilander sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et référencesModifier

  1. (en) « ITF faces legal challenge after allegations of cocaine use », The Independent,
  2. 11 mai 2009, « Richard Gasquet a été suspendu à titre provisoire », sur 24heures.ch
  3. https://www.youtube.com/watch?v=y2n9PsEC8Ek
  4. General Records, www.daviscup.com
  5. http://www.15-lovetennis.com/?p=9554
  6. Connors, non invité, bénéficia du forfait pour blessure de Boris Becker.http://articles.latimes.com/1986-04-21/sports/sp-829_1_jimmy-connors
  7. Les Masters 1000 de Stockholm (1990-1994), d'Essen (1995) et de Stuttgart (1996-2001) se sont succédé.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier