Petra Kvitová

joueuse de tennis tchèque

Petra Kvitová
Image illustrative de l’article Petra Kvitová
Petra Kvitová à Birmingham en 2018.
Carrière professionnelle
2006
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Naissance (33 ans)
Bílovec
Taille 1,82 m (6 0)
Prise de raquette Gauchère, revers à deux mains
Entraîneur Jiri Vanek
Gains en tournois 37 252 032 $
Palmarès
En simple
Titres 31
Finales perdues 11
Meilleur classement 2e (31/10/2011)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 196e (28/02/2011)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F (1) 1/2 V (2) 1/4
Double 1/16 1/16 1/32 1/32
Mixte 1/16
Meilleurs résultats au Masters
Simple V (1)
Médailles olympiques
Simple 1
Titres par équipe nationale
Coupe B. J. King 6 (2011, 2012, 2014, 2015, 2016, 2018[1])
Hopman Cup 1 (2012)

Petra Kvitová, est une joueuse de tennis tchèque, née le à Bílovec (alors en Tchécoslovaquie).

Joueuse de fond de court, elle a pour meilleurs coups le service et le coup droit. Elle est entraînée durant 7 ans par David Kotyza.

Après un premier titre à Hobart en 2009, elle est révélée lors du tournoi de Wimbledon 2010 en atteignant les demi-finales, où elle s'incline face à Serena Williams.

En 2011, elle remporte six tournois, dont l'Open de Madrid (classé Premier Mandatory), le tournoi de Wimbledon et le Masters, atteignant la deuxième place mondiale en fin d'année.

En 2014, elle remporte une deuxième fois le tournoi de Wimbledon.

Agressée au couteau à son domicile par un cambrioleur, elle subit une opération à la main et sa carrière sportive est interrompue en 2017. Elle revient finalement dans le top 5 dès 2018, puis réussit pour la deuxième fois de sa carrière à atteindre le 2e rang mondial après avoir perdu la finale de l'Open d'Australie 2019.

Biographie modifier

Petra Kvitová naît le à Bílovec, une petite ville située dans la région de Moravie-Silésie, dans l'Est de la Tchéquie. Elle est la fille de Jiří Kvita, professeur qui l'a initiée au tennis, et de Pavla Kvitová. Elle a deux frères, Jiří et Libor, respectivement ingénieur et professeur.

Elle a une grande admiration pour Martina Navrátilová, gauchère comme elle. Jusqu'à ses 16 ans, entraînée par son père, elle joue dans sa région natale au tennis-club de Fulnek. Elle rejoint ensuite le prestigieux club de tennis situé à Prostějov, où s'entraînaient déjà, entre autres, Tomáš Berdych et Lucie Šafářová.

Elle réside actuellement[Quand ?] à Fulnek dans le Nord de la Moravie.

Style de jeu modifier

Petra Kvitová est une attaquante de fond : s'appuyant sur son service (son service slicé lui permet souvent de s'ouvrir le court et de finir l'échange très vite), elle aime prendre l'ascendant rapidement dans l'échange pour réaliser le coup gagnant et mettre son adversaire sous pression. Toutefois, quand son adversaire parvient à faire durer les échanges, elle devient fébrile. En effet, son déplacement pas tout le temps soigné lui fait commettre des fautes. Son style de jeu agressif s'exprime très bien sur des surfaces rapides en particulier sur le gazon.

Carrière tennistique modifier

2006 : débuts sur le circuit ITF modifier

Petra Kvitová devient professionnelle en 2006 et remporte déjà deux titres sur le circuit ITF dans son pays, à Szeged et à Valašské Meziříčí. Ce sont ses premiers et uniques faits d'armes sur le circuit cette année-là.

2007-2008 : débuts sur le circuit WTA modifier

En 2007, Petra Kvitová remporte 4 titres ITF (ITF/Stuttgart 1, ITF/Prague Pruhonice, ITF/Prerov et ITF/Valašské Meziříčí) et perd une finale à Zlín. C'est aussi la première fois qu'elle participe au tableau principal d'un tournoi WTA à Stockholm, où elle perd au premier tour face à Marta Domachowska. Elle termine l'année 150e mondiale.

La saison 2008 marque la grande progression de Petra Kvitová, surtout en termes de classement. Elle participe pour la deuxième fois à un tableau principal à Paris, puis à nouveau à Memphis et Miami, et elle remporte son 7e titre ITF à Monzón, ce qui lui permet d'intégrer le top 100 pour la première fois le , passant du 123e au 98e rang mondial. Elle participe aussi pour la première fois à la Fed Cup lors d'une rencontre de play-off entre son pays et Israël ; elle remporte son premier match face à Shahar Peer et perd le suivant contre Tzipora Obziler mais son équipe s'impose finalement 3-2.

C'est également en 2008 qu'elle participe pour la première fois tableau principal d'un tournoi du Grand Chelem à Roland-Garros, où elle crée l'exploit en atteignant les huitièmes-de-finale, battue par l'Estonienne Kaia Kanepi après avoir éliminé successivement la Japonaise Akiko Morigami, l'Australienne Samantha Stosur et la Hongroise Ágnes Szávay, tête de série no 12. C'est ensuite à Budapest qu'elle atteint son premier quart de finale sur le circuit, en écartant notamment Sorana Cîrstea, tête de série no 8, avant de récidiver à Zurich à la fin de l'année, où elle élimine Patty Schnyder, tête de série no 6. Cela lui permet d'intégrer le top 50 ; Petra Kvitová termine l'année tout juste 50e.

2009 : premier titre WTA modifier

Dès janvier, Petra Kvitová passe un autre cap en remportant son tout premier titre WTA à Hobart, s'imposant en finale face à sa compatriote Iveta Benešová en deux sets[2], après avoir notamment éliminé Alona Bondarenko, tête de série no 7. En revanche, elle perd dès le premier tour de l'Open d'Australie contre Victoria Azarenka. Elle défend les couleurs de son pays en Fed Cup face à l'Espagne en remportant ses deux matchs face à Carla Suárez Navarro et Nuria Llagostera. Elle ne fait ensuite rien de conséquent jusqu'à Miami, où elle est battue par Sabine Lisicki dès le premier tour.

Elle ne peut participer à Roland-Garros à cause d'une blessure à la cheville gauche mais c'est à l'US Open cette année-là qu'elle produit son premier coup d'éclat : après avoir écarté Alisa Kleybanova (tête de série no 27 puis Tathiana Garbin, elle dispose pour la première fois de sa carrière d'une joueuse du top 10, en l'occurrence la no 1 mondiale en exercice, Dinara Safina, en trois sets (6-4, 2-6, 7-65)[3], dans un match de 2 heures et 34 minutes. Ce match lui permet d'atteindre pour la deuxième de sa carrière le 4e tour en Grand Chelem, s'inclinant à nouveau à ce stade face à Yanina Wickmayer.

Elle atteint ensuite la finale du tournoi de Linz, éliminant entre autres Agnieszka Radwańska, no 10 mondiale à l'époque,mais perdant à nouveau face à Yanina Wickmayer. Les résultats de son année 2009 lui permettent de se maintenir dans le top 50.

2010 : demi-finale à Wimbledon mais année compliquée modifier

L'année 2010 commence plutôt sur une mauvaise note puisqu'elle perd son titre à Hobart, n'arrivant même pas à se qualifier pour le tableau principal. Elle se hisse en demi-finale du tournoi de Memphis face à Maria Sharapova qui la bat en deux sets, puis elle connait ensuite une période décevante avec des résultats peu convaincants, se faisant éliminer souvent au 1er ou au 2e tour.

C'est sur le gazon londonien à Wimbledon qu'elle se fait à nouveau remarquer en atteignant la demi-finale, écartant trois têtes de série : la no 23 Zheng Jie au deuxième tour, la no 14 Victoria Azarenka (7-5, 6-0, après avoir été complètement dominée au premier set) et la no 3 Caroline Wozniacki, à qui elle inflige une véritable correction (6-2, 6-0) en 46 minutes[4],[5], précisément, terminant le match avec 23 coups gagnants. Elle écarte ensuite Kaia Kanepi dans un véritable come-back lors des quarts-de-finale[6], s'imposant après avoir été menée 5-2 dans le troisième set et en sauvant au total 5 balles de match[7]. Elle s'incline finalement face à la future lauréate, Serena Williams, en deux sets[8].

Petra Kvitová n'arrive pas à confirmer durant le reste de la saison, perdant de maintes fois aux premiers tours dans les tournois auxquels elle participe. Elle atteint néanmoins le 3e tour à l'US Open, où elle est pour la première fois tête de série (no 27), s'inclinant contre Kim Clijsters. Elle passe aussi deux tours à Beijing et elle termine l'année en tant que 34e mondiale. Kvitová est récompensée en fin de saison par le trophée de la révélation de l'année aux WTA Awards.

2011 : titre à Wimbledon, place de no 2 mondiale modifier

Petra Kvitová atteint la finale de Brisbane en disposant de l'Allemande Andrea Petkovic en deux sets (6-1, 6-3). C'est le deuxième titre de sa carrière après celui d'Hobart en 2010[9].

Elle confirme ce résultat à l'Open d'Australie en atteignant les quarts de finale pour la deuxième fois de sa carrière en disposant de Samantha Stosur au troisième tour (7-65, 6-3 alors 6e mondiale) pour affronter Flavia Pennetta, qu'elle bat en trois sets (3-6, 6-3, 6-3) en ayant très mal débutée la rencontre[10]. C'est Vera Zvonareva, alors no 2 mondiale, qui met fin à son parcours au terme d'un match décousu, (2-6, 4-6).

 
Petra Kvitová à Roland-Garros en 2011.

Elle défend ensuite les couleurs de son pays en Fed Cup face à l'Estonie en remportant ses deux matchs puis s'illustre une fois encore à l'Open GDF Suez en venant à bout de la toute fraîchement couronné no 1 mondiale, Kim Clijsters en 1 heure de jeu et deux sets (6-4, 6-3)[11] dans un match qu'elle a dominé de bout en bout. Fatiguée après tant d'efforts, Petra Kvitová n'arrive pas à enchaîner et perd d'entrée à Dubai[12]. Elle dit : « Je pense que rien n'allait pour moi aujourd'hui. Je ne pouvais pas trop bien servir à cause des petits soucis au ventre. Oui, j'étais lente et fatiguée donc c'était assez compliqué de jouer »[13].

Elle ne fait rien de conséquent sur la tournée américaine, est appelée une fois encore en Fed Cup face à la Belgique où elle remporte ses deux matchs et il faut attendre Madrid pour la voir reprendre des couleurs et remporter son premier tournoi Mandatory[14],[15],[16] face à Victoria Azarenka (7-63, 6-4) alors 5e mondiale. Elle avait auparavant battu la no 3 mondiale Vera Zvonareva (6-1, 6-4) et Li Na 6e mondiale (6-3, 6-1), future lauréate de Roland-Garros. Cette victoire si importante dans sa progression lui permet d'entrer dans le top 10 pour la toute première fois de sa carrière le .

Petra Kvitová décide après sa victoire de jouer un tournoi ITF à Prague en reconnaissance de ce que certaines personnes lui avaient apporté lorsqu'elle n'était qu'une junior[17]. Elle arrive en finale tout en étant blessée à la hanche[17] ce qui la met en sérieuse difficulté pour les Internationaux de France. Elle récupère néanmoins à temps mais perd au 4e tour face à Li Na (6-2, 1-6, 3-6), qui remporte le tournoi plus tard. C'est sur le gazon que la carrière de Petra Kvitová va prendre un tournant drastique.

Elle atteint la finale d'Eastbourne face à la Française Marion Bartoli, finale qu'elle perd (en trois manches serrées) dans des conditions de jeu exécrables (à cause de la pluie, les demi-finales et finale ont été jouées le même jour).

 
Petra Kvitová avec son trophée à Wimbledon en 2011.

Cela ne l'empêche pas de remporter le tournoi de Wimbledon à sa première finale de Grand Chelem[18] 13 ans après Jana Novotná, la dernière joueuse Tchèque à avoir gagné un titre majeur et à avoir soulevé le Venus Rosewater Dish. Cette victoire fait d'elle « le visage de la nouvelle génération »[18] selon les dires d'Amélie Mauresmo. Kvitová bat sur sa route Yanina Wickmayer (6-0, 6-2) en huitième, puis Tsvetana Pironkova (6-3, 65-7, 6-2) la demi-finaliste de l'an dernier lors des quarts de finale[19], et enfin la 5e mondiale, Victoria Azarenka en demi-finale (6-1, 3-6, 6-2)[20]. Elle accède pour la première fois à une finale de Grand Chelem[21] et devient la première gauchère à réaliser cela depuis Monica Seles en 1998[22] et la première depuis 17 ans à Wimbledon (Martina Navrátilová en 1994)[23]. En finale, elle défait la 6e mondiale, Maria Sharapova en deux sets (6-3, 6-4) facilement sans subir la pression[24],[25]. Elle succède ainsi aux sœurs Williams, qui avaient remporté à elles deux les quatre dernières éditions du tournoi (2007, 2008 pour Venus et 2009, 2010 pour Serena). Petra Kvitová atteint le 7e rang mondial.

Victime d'une blessure abdominale après son sacre à Wimbledon, Kvitová s'incline par deux fois devant Andrea Petkovic au 3e tour du tournoi de Toronto (1-6, 2-6) puis de Cincinnati où elle souffrait d'asthme[26] dû au climat très humide de l'US Open Series. Elle s'incline ensuite dès le premier tour de l'US Open face à Alexandra Dulgheru en 1 heure 38 minutes et 52 fautes directes. Elle devient aussi par ailleurs la première lauréate de Wimbledon dans l'ère Open à perdre dès le premier tour à Flushing Meadows[27].

Déjà qualifiée pour les Masters de fin d'année, mais en manque de confiance depuis son titre à Wimbledon avec plusieurs échecs notoires sur la tournée asiatique par exemple à Beijing en perdant contre Sofia Arvidsson. Petra Kvitová remporte le tournoi de Linz en Autriche face à la Slovaque Dominika Cibulková en 2 sets. C'est son 5e titre de la saison[28] relançant ainsi sa forme et sa confiance pour la dernière ligne droite.

Petra Kvitová est tête de série no 3 au Masters d'Istanbul. Elle se hisse en demi-finale avec le statut de favorite en battant Vera Zvonareva, Agnieszka Radwańska et Caroline Wozniacki sans perte de manche[29]. Invaincue en poule, elle confirme sa bonne série en se déjouant de la no 7 mondiale Samantha Stosur en trois sets (5-7, 6-3, 6-3) pour atteindre sa 7e finale de la saison face à la Biélorusse Victoria Azarenka no 4 mondiale[30]. Dans un match disputé de 2 h 18, elle finit par s'imposer, (7-5, 4-6, 6-3) pour remporter son second titre majeur de la saison et lui attribuant ainsi le tout nouveau rang de no 2 mondiale[31]. Elle devient aussi la 3e joueuse de l'histoire à remporter les Masters dès sa première participation après Serena Williams en 2001 et Maria Sharapova en 2004[32].

Fer de lance de l'équipe tchèque de Fed Cup, composée de Lucie Šafářová, Lucie Hradecká et de Květa Peschke, Petra Kvitová remporte ses deux matchs de simples face à Maria Kirilenko (6-2, 6-2) puis Svetlana Kuznetsova (4-6, 6-2, 6-3) portant son invincibilité en salle à 17. La paire de double Hradecká/Peschke permet à la Tchéquie de remporter la Fed Cup pour la deuxième fois de son histoire[réf. souhaitée].

Elle finit la saison 2011 invaincue dans les tournois indoors avec un bilan de 17 victoires, remporte son 6e titre de la saison à égalité avec Caroline Wozniacki et s'installe comme prétendante au trône de no 1 mondiale pour la saison 2012.

Le , elle est désignée joueuse WTA de l'année par un jury de journalistes ainsi que « joueuse qui a le plus progressé »[33].

Elle termine son exceptionnelle saison avec 60 victoires pour 13 défaites (82.2 %), 6 titres dont un Grand-Chelem, 13 victoires pour 5 défaites face aux joueuses du top 10, $5 145 943 de Prize money pour la saison 2011, et elle termine la saison no 2 mondiale pour la première fois de sa carrière.

2012 : double demi-finaliste en Grand Chelem ; 2e Fed Cup modifier

Petra Kvitová commence sa saison par la Coupe Hopman. Elle y représente la Tchéquie avec son compatriote Tomáš Berdych. Cette participation à l'épreuve mixte australienne est une totale réussite : ils empochent le titre, invaincus en simple, face à la paire française Marion Bartoli-Richard Gasquet.

 
Petra Kvitová à Wimbledon en 2012.

La Tchèque dispute son premier tournoi officiel de l'année à Sydney, en tant que tête de série no 2. Au 1er tour, elle bat en 3 sets la Roumaine Alexandra Dulgheru, puis ne laisse que quatre jeux à la Slovaque Daniela Hantuchová. Alors en lice pour la place de no 1 mondiale à la suite de l'élimination de Caroline Wozniacki, Petra Kvitová rate le coche et perd en demi-finale face à la tenante du titre, Li Na (no 5), après avoir mené pendant la moitié du match, 1-6, 7-5, 6-2.

Petra Kvitová se rend à Melbourne pour disputer l'Open d'Australie, dont elle est l'une des grandes favorites. Elle déroule complètement face à Vera Dushevina au premier tour (6-2, 6-0), puis éprouve plus de difficultés face à la talentueuse Espagnole Carla Suárez Navarro (6-2, 2-6, 6-4), avant de rallier la deuxième semaine du tournoi en battant, sur abandon, Maria Kirilenko (no 27), 6-0, 1-0 ab. Elle retrouve l'ancienne no 1 mondiale serbe Ana Ivanović, et sort vainqueur sans trop de difficultés (6-2, 7-6). En quarts de finale, elle affronte une joueuse surprise, l'Italienne Sara Errani, contre qui elle a plus de mal que prévu, commettant un grand nombre de fautes directes. La Tchèque s'en sort finalement en deux sets (6-4, 6-4). Grâce à l'élimination de Caroline Wozniacki en quarts de finale par la tenante du titre Kim Clijsters, Petra est la no 1 mondiale virtuelle. Toutefois, Maria Sharapova met fin à son beau parcours en demi-finale, la battant In extremis, 6-2, 3-6, 6-4, empêchant ce rêve de devenir réalité (en cas de victoire, Petra Kvitová s'assurait la première place). La Russe prend également une revanche sur la finale de Wimbledon, 6 mois plus tôt.

La Tchèque laisse sa grande rivale Victoria Azarenka devenir la nouvelle patronne du circuit.

Petra connaît une tournée californienne difficile à cause des blessures qui la gênent. Sur terre battue, les résultats reviennent mais elle ne parvient toujours pas à se hisser en finale notamment à Stuttgart, battue par Sharapova en demi finale 6-4, 6-4. Elle ne parvient pas à conserver son titre à Madrid. À Roland Garros, Petra arrive en demi finale en buttant sur la Russe Sharapova, favorite du tournoi 6-3, 6-3.

La saison sur gazon ne débute pas idéalement avec une défaite au premier tour d'Eastbourne. À Wimbledon, elle sera stoppée par une grande Serena 6-3, 7-5 laissant filer une balle de set à 5-4 dans le deuxième set.

Marquée physiquement, Kvitová se fait sortir en quart de finale aux JO de Londres à Wimbledon par Kirlenko et échoue au pied du podium. Mais à Montréal, elle rectifie le tir en remportant le premier titre de la saison en venant à bout de la chinoise Na Li 7-5, 2-6, 6-3. Elle a réalisé une très belle semaine canadienne en balayant Marion Bartoli de son passage 6-1, 6-1. La tête de série no 5 continue en dominant aisément Tamira Paszek 6-3, 6-2 et la tête de série no 7 Caroline Wozniacki en trois sets 3-6, 6-2, 6-3. Elle enchaîne avec le tournoi de Cincinnati avec trois victoires consécutives sur Barthel, Peng et Pavlyuchenkova. Elle atteint la demi finale mais s'incline contre Angelique Kerber 1-6, 6-2, 4-6. Elle remporte le 9e titre de sa carrière à New Heaven face à Maria Kirilenko au terme de deux sets très accrochés (7-6, 7-5). À l'US Open, elle atteint les 1/8 de finale en battant successivement Polona Hercog, les Françaises Alizé Cornet et Pauline Parmentier. Face à Marion Bartoli pour une place en quarts, elle remporte le 1er set très facilement 6-1, avant de subir une veritable correction dans les deux derniers sets, qu'elle perd 6-2 et 6-0.

2013 : déception en Grand Chelem modifier

Kvitová commence la saison à la 8e place mondiale (6 places de moins qu'en 2012). Elle commence sa saison par le tournoi de Bribane. Tête de série numéro 6, elle élimine assez facilement l'Espagnole Carla Suárez Navarro 6-3, 6-4 mais chute ensuite contre la future finaliste du tournoi Anastasia Pavlyuchenkova en 2 sets serrés 6-4, 7-5. À Sydney, la Tchèque perd ensuite d'entrée, lourdement contre une autre future finaliste, la Slovaque Dominika Cibulková 6-1, 6-1. Petra arrive au premier Grand Chelem de la saison, l'Open d'Australie, en manque de confiance. Elle est opposée au premier tour à l'Italienne Francesca Schiavone qu'elle élimine en 3 sets (6-4, 2-6, 6-2) mais chute de peu au tour suivant contre la jeune Britannique Laura Robson 2-6, 6-3, 11-9 après être pourtant passée plusieurs fois à deux points de la victoire dans le dernier set.

Pour retrouver des sensations, Kvitová décide d'aller jouer à l'Open Gaz de France, bénéficiant d'une wild-card. Étant exemptée de premier tour, elle passe non sans difficultés son second match contre Stefanie Vögele 7-6, 6-3. Elle est éliminée en quarts de finale par une excellente Kristina Mladenovic 6-3, 6-4.

La Tchèque retrouve des couleurs à l'Open de Doha en tant que tête de série no 7. Au premier tour, elle bénéficie de l'abandon de la Russe Ekaterina Makarova après avoir gagné le premier set 6-4. Elle réussit à gagner un match pourtant mal embarqué contre une autre Russe, Nadia Petrova 4-6, 6-4, 6-3. C'est en quarts de finale du tournoi que Petra Kvitova est très proche de créer l'exploit, menant 6-3, 3-6, 4-1 contre Serena Williams. L'Américaine finit par s'imposer 7-5 au troisième set, ce qui lui permet de redevenir no 1 mondiale aux dépens de Victoria Azarenka.

En quarts de finale de Fed Cup, contre les Australiennes, elle gagne ses deux simples contre Jarmila Gajdošová 7-6, 6-3 puis contre Samantha Stosur 2-6, 7-6, 6-4, contribuant à qualifier les Tchèques pour les demi-finales.

À l'Open de Dubaï, Petra joue un tennis très convaincant et remporte le 10e titre de sa carrière, profitant des retraits tardifs de Serena Williams et de Victoria Azarenka. Pendant ce tournoi, elle élimine notamment l'ex-numéro un mondiale Ana Ivanović 7-5, 7-6 au 2e tour, la tenante du titre Agnieszka Radwańska 6-2, 6-4 en quarts de finale puis une autre ancienne no 1 mondiale, Caroline Wozniacki en demi-finales, 6-3, 6-4. Elle bat en finale Sara Errani lors d'une finale décousue (6-2, 1-6, 6-1).

À l'Open D'Indian Wells, elle atteint les quarts de finale, battue par la Russe Maria Kirilenko 4-6, 6-4, 6-3.

Le reste de sa saison est plus irrégulier, elle se fait éliminer de manière précoce en Grand Chelem (défaite au 3e tour à Roland-Garros et à l'US Open). Elle atteint néanmoins les quarts de finale de Wimbledon, battue en trois sets par la Belge Kirsten Flipkens. À la fin de l'été, elle atteint la finale du Tournoi de New Haven, battue 6-2, 6-2 par la Roumaine Simona Halep.

La fin de saison de Kvitová est beaucoup plus convaincante : elle s'impose en finale à Tokyo face à Angelique Kerber et remporte son 11e titre. Elle enchaîne par une demi-finale à Pékin, battue par Jelena Janković.

Elle se qualifie pour les Masters de tennis de fin d'année, et y atteint les demi-finales.

2014 : deuxième sacre à Wimbledon et 3e Fed Cup modifier

 
Petra Kvitová à Wimbledon en 2014.

Petra entame le tournoi de Wimbledon en tant que tête de série no 6. Elle remporte ses deux premiers matchs très facilement, respectivement contre sa compatriote Andrea Hlaváčková (6-3, 6-0) et la jeune Allemande Mona Barthel (6-2, 6-0). Elle joue ensuite un match accroché contre l'ancienne no 1 mondiale, Venus Williams, remporté sur le score très serré de (5-7, 7-62, 7-5)[34]. Elle se qualifie ensuite pour les demi-finales en éliminant la Chinoise Shuai Peng (6-3, 6-2), puis la Tchèque Barbora Strýcová (6-1, 7-5)[35]. Elle y élimine une troisième joueuse Tchèque, Lucie Šafářová (7-66, 6-1) pour s'offrir sa deuxième finale à Londres, après avoir été sacrée en 2011[36],[37]. Elle est opposée à la jeune star, la Canadienne Eugenie Bouchard, auteur d'un grand tournoi (Elle arrive en finale sans avoir perdu un set). Kvitova affiche un niveau de jeu stratosphérique tout au long de la rencontre, qu'elle remporte logiquement sur le score très sévère de (6-3, 6-0), en à peine une heure[38].

Elle rejoint ainsi Martina Navrátilová, Steffi Graf, Venus et Serena Williams dans le club très fermé des multiples vainqueurs de Wimbledon[39],[40].

Après un début de tournée américaine plutôt décevant, où elle s'est inclinée prématurément à l'Open du Canada et à Cincinnati. Elle remporte le tournoi de New Haven contre Magdaléna Rybáriková (6-4, 6-2) et sans avoir perdu le moindre set[41]. À l'US Open, une défaite prématurée au troisième tour contre Aleksandra Krunić entache ses bonnes sensations.

La tournée asiatique par contre est une réussite. Avec une victoire à l'Open de Wuhan contre Eugenie Bouchard (6-3, 6-4)[42]. À l'Open de Chine, elle atteint la finale où elle est battue par Maria Sharapova (6-4, 2-6, 6-3).

Elle finit sa saison avec la finale de Fed Cup contre l'Allemagne où elle gagne ses deux simple contre Andrea Petkovic et Angelique Kerber signant sa dernière victoire sur une top 10 de la saison. Elles gagnent 3-1 et signe leurs troisième succès en Fed Cup[43].

Elle termine l'année à la 4e place mondiale et signant son retour dans le top 5.

2015 : classement régulier et mononucléose modifier

Petra Kvitova lance sa saison en Chine, à Shenzhen, où tête de série no 2, elle se fait sortir en demi-finale par Timea Bacsinszky (6-4, 6-4), alors 47e mondiale. Elle peaufine sa préparation pour l'Open d'Australie en s'engageant dans le tournoi de Sydney. Dans un tableau qui voit s'effondrer une à une les têtes de série, la Tchèque fait son chemin jusqu'en finale où elle y bat non sans mal sa compatriote Karolína Plíšková (7-65, 7-66), gagnant son 15e titre en vingt finales jouées[44].

Elle aborde l'Open d'Australie en qualité de 4e mondiale mais est vaincue dès le 3e tour par Madison Keys (no 35 mondiale) sur le score de 6-4, 7-5. Elle n'a plus été au-delà d'un troisième tour à Melbourne depuis sa demi-finale en 2012[45].

À Dubaï comme à Doha, elle est prématurément éliminée coup sur coup par Carla Suárez Navarro. Fatiguée, Petra décide de ne pas participer à la tournée américaine et déclare donc forfait pour les prestigieux tournois d'Indian Wells et de Miami[46].

En Fedcup, elle contribue à la victoire de la Tchéquie contre la France en remportant ses deux matches en simple.

Elle revient en forme pour la saison sur terre battue pour l'Open de Madrid. Elle bat la qualifiée Olga Govortsova en trois sets, l'Américaine Coco Vandeweghe également, la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (6-1, 6-4) et enfin en quart de finale la Roumaine Irina-Camelia Begu qu'elle bat (7-5, 6-3). En demi-finale, elle affronte la no 1 mondiale, l'Américaine Serena Williams qu'elle n'a jamais battue en cinq confrontations. Mais finalement en élevant son niveau de jeu et bénéficiant d'un jour sans, elle remporte le match 6-2, 6-3 de manière expéditive en une heure et quatorze minutes de jeu[47],[48]. En finale, elle affronte une surprise, la Russe Svetlana Kuznetsova, qu'elle bat facilement 6-1, 6-2 en un peu plus d'une heure pour s'adjuger son deuxième trophée dans la capitale espagnole après son succès en 2011 et son 16e titre en carrière[49].

Après une mononucléose et des performances décevantes, notamment en grand chelem, elle arrive dans son jardin en août à New Haven. Elle arrive en finale en battant Madison Keys, Agnieszka Radwańska et Caroline Wozniacki, 4e mondiale (7-5, 6-1). Elle bat sa compatriote Lucie Šafářová (66-7, 6-2, 6-2), 6e mondiale en l'emportant pour la septième fois pour aucune défaite dans leur confrontation, remportant son 17e titre et devenant une des prétendantes au titre à New York[50]. Elle signe son meilleur résultat en carrière à l'US Open avec un quart de finale, en ayant battu toutes les joueuses en deux sets mais est vaincu en trois sets 4-6, 6-4, 6-2 par la future vainqueur Flavia Pennetta.

Après une tournée asiatique mauvaise, elle arrive au masters de Singapour, et parvenant à se qualifier pour les demi-finales en ayant gagné seulement un match de poule, ce qui est rare[51]. Elle y bat Maria Sharapova (6-3, 7-63) en 1h49 et se qualifie pour la finale, la deuxième de sa carrière[52]. Cependant elle perdra contre Agnieszka Radwańska (6-2, 4-6, 6-3).

2016 : bronze olympique et 5e Fed Cup modifier

Dominée au deuxième tour de l'Open d'Australie par l'Australienne Daria Gavrilova, Kvitová annonce quelques jours plus tard la fin de son travail avec son entraîneur David Kotyza, une association en place depuis plus de 7 ans[53].

Lors du tournoi d'Indian Wells, elle réussit à se qualifier pour les quarts de finale comme en 2013, après avoir battu en trois sets difficilement : Danka Kovinić (6-3, 4-6, 7-65), Johanna Larsson (6-3, 4-6, 7-5) après avoir été menée 5-3 dans l'ultime manche et Nicole Gibbs (4-6, 6-3, 6-4) en plus de deux heures de matchs à chaque fois[54]. Elle perdra cependant au tour d'après contre la no 3 mondiale Agnieszka Radwańska, en deux manches.

Après une tournée sur terre battue européenne décevante, elle déçoit à nouveau à Roland-Garros. Après avoir éprouvé beaucoup de difficulté à battre Danka Kovinić en trois manches au premier tour, elle chute au troisième contre une novice, l'Américaine Shelby Rogers 108e mondiale, avec un score étonnant de 6-0, 63-7, 6-0[55].

Après un passage à vide, elle revient mieux pour les Jeux olympiques, où elle passe facilement Tímea Babos et Caroline Wozniacki en deux manches, avant d'éprouver plus de mal en trois manches (4-6, 6-4, 6-4) face à la Russe Ekaterina Makarova. En quart, elle pulvérise (6-2, 6-0) Elina Svitolina, la tombeuse de Serena Williams au tour précédent, mais perd en trois manches (6-4, 1-6, 6-3) contre la Portoricaine Mónica Puig, future médaillée d'or de l'épreuve. Pour la petite finale, elle bat l'Américaine Madison Keys 9e mondiale (7-5, 2-6, 6-2) et gagne ainsi la médaille de bronze, sa première médaille aux JO[56].

Pour la tournée américaine de l'été, pour la défense de son titre à New Haven, elle bat Louisa Chirico en trois sets, Eugenie Bouchard et Ekaterina Makarova facilement avant d'être vaincue sèchement par Agnieszka Radwańska en demi-finale, qui sera la future vainqueur. À l'US Open, elle se qualifie pour la première fois de la saison en huitième en ayant battu notamment Jeļena Ostapenko et Elina Svitolina en deux manches, avant de perdre contre l'Allemande Angelique Kerber, future vainqueur du tournoi et future numéro une mondiale.

Début des tournois asiatiques, d'abord à Wuhan, elle bat à nouveau Jeļena Ostapenko et Elina Svitolina en deux sets comme à l'US Open, avant de prendre sa revanche contre la no 1 mondiale Angelique Kerber, qu'elle vainc dans un match sublime à suspense en plus de trois heures de combat (610-7, 7-5, 6-4) et un premier set de plus d'une heure et demie[57]. À partir des quarts de finale, elle ne perdra aucun set, dominant complètement ses adversaires par sa puissance, battant successivement Johanna Konta 13e mondiale (6-3, 6-4), puis en demie la 5e mondiale, Simona Halep (6-1, 6-2) en 1 h 7. Et enfin en finale contre Dominika Cibulková 12e mondiale, qu'elle pulvérisera 6-1, 6-1 en tout juste une heure de jeu, remportant ainsi son deuxième titre ici et le 18e en carrière[58]. Sur sa lancée, au tournoi de Pékin, elle atteint les quarts en battant la 4e mondiale, Garbiñe Muguruza (6-1, 6-4) mais perd dans un match serré contre le 9e mondiale, Madison Keys.

Sur les tournois indoor, elle perd en finale du tournoi de Luxembourg en deux sets secs avec une bulle contre Monica Niculescu. Mais elle se console, en remportant le Masters bis de Zhuhai en ayant écrasé la concurrence, et notamment Elina Svitolina en finale (6-4, 6-2) et 1 h 10 de jeu[59].

2017 : agression puis retour à la compétition modifier

Le , Petra Kvitová est agressée au couteau à son domicile à Prostějov (Moravie) par un cambrioleur, qui la blesse à la main gauche[60]. Elle doit subir une opération à la main et est écartée des courts pour le début de la saison 2017.

Elle fait son retour au tournoi de Roland-Garros, un mois après avoir repris l'entraînement et gagne son premier match avec beaucoup d'émotion[61], contre Julia Boserup (6-3, 6-2)[62]. Elle s'incline en deux tie breaks contre l'Américaine Bethanie Mattek-Sands au second tour.

De retour également sur la gazon de Birmingham avec une invitation, elle parvient en finale sans perdre le moindre set face à Tereza Smitková, Naomi Broady, la Française Kristina Mladenovic[63] et sa compatriote Lucie Šafářová. Elle défait par la suite Ashleigh Barty (4-6, 6-3, 6-2) et s'adjuge ainsi son premier titre depuis son agression de décembre[64],[65]. Elle déçoit en sortant dès le second tour face à Madison Brengle (3-6, 6-1, 2-6) au tournoi de Wimbledon alors qu'elle était l'une des favorites au titre[66].

Sur le dur américain, à Toronto et Cincinnati, la Tchèque se fait sortir par la même joueuse au second tour, l'Américaine Sloane Stephens (64-7, 6-3, 2-6) et (2-6, 3-6). Elle réagit à l'US Open en passant difficilement (7-5, 7-5) la Serbe Jelena Janković, puis facilement les Françaises Alizé Cornet (6-1, 6-2) et Caroline Garcia (6-0, 6-4)[67]. En huitième, la Tchèque réalise un gros match à la fois agressif et de qualité, lui permettant de vaincre la 3e mondiale, Garbiñe Muguruza (7-63, 6-3). Elle se qualifie ainsi pour la seconde fois de sa carrière en quart de finale après 2015[68]. Après 2 h 34 de combat acharné, une fin de match haletante et étouffante, elle s'incline sur le fil (3-6, 6-3, 62-7) face à la vétérane de 37 ans, Venus Williams[69].

En Chine pour la tournée asiatique, elle perd un match très serré à 3 tie-breaks face à la chinoise Peng Shuai à Wuhan dès le premier tour. Elle atteint ensuite les demi-finales à Pékin sans perdre de set, en battant ses compatriotes Kristýna Plíšková et Barbora Strýcová, ainsi que la qualifiée Varvara Lepchenko et surtout, la no 6 mondiale, Caroline Wozniacki (6-1, 6-4) sans forcer[70]. Elle s'incline au porte de la finale, face à la Française Caroline Garcia en deux manches (3-6, 5-7) en une heure et demie[71]. Elle perd au premier tour de son dernier tournoi de l'année à Tianjin après un dur combat en 3 manches face à Zhu Lin (4-6, 7-5, 4-6). Elle finit l'année 2017 en tant que no 29 mondiale.

2018 : 5 titres et retour dans le top 5 modifier

Petra Kvitová commence son année difficilement avec des défaites prématurées à Sydney au 2e tour contre la qualifiée Camila Giorgi (67-7, 2-6) et à l'Open d'Australie dès le premier tour contre Andrea Petkovic (3-6, 6-4, 8-10) dans une dernière manche accrochée.

En février à Saint-Pétersbourg, elle passe Elena Vesnina (6-2, 6-0), Irina-Camelia Begu (6-3, 1-6, 6-1) puis la 6e mondiale, Jeļena Ostapenko (6-0, 6-2)[72] et la 12e mondiale Julia Görges (7-5, 4-6, 6-2), lui permettant de se qualifier pour la finale[73]. Elle remporte facilement le titre (6-1, 6-2) contre la 10e mondiale Kristina Mladenovic, passant de la 29e à la 21e place mondiale[74]. Elle continue en Fed Cup en battant les Suissesses Viktorija Golubic (6-2, 1-6, 6-3) et Belinda Bencic (6-2, 6-4), permettant de passer en demi-finale. Poursuivant encore à Doha, en passant facilement (6-0, 6-3) Çağla Büyükakçay, puis la Polonaise Agnieszka Radwańska (63-7, 6-3, 6-4) en 2 h 37 avec un premier set accroché[75] et la 3e mondiale Elina Svitolina (6-4, 7-5) pour atteindre les quarts[76]. Par la suite, elle profite de l'abandon de la 10e mondiale Julia Görges dans le second set pour aller en demi-finale[77]. Au terme d'un combat âpre et disputé de 2 h 35, la Tchèque s'impose (3-6, 7-63, 7-5) contre la no 1 mondiale Caroline Wozniacki, après que son adversaire eut servi plusieurs fois pour le match[78]. La finale est à nouveau un match en trois sets, remporté par Kvitová au bout de 2 h 16 de jeu face à la 4e mondiale Garbiñe Muguruza (3-6, 6-3, 6-4), remportant son 22e titre[79]. Lui permettant au classement du de réintégrer le top 10 à la 10e place mondiale, une première depuis , et après une saison 2017 rendue très compliquée en raison d'une opération pour une blessure à une main subie lors d'un cambriolage[80].

Après deux performances moyennes à Indian Wells et Miami, avec des défaites respectives contre Amanda Anisimova (2-6, 4-6) et Jeļena Ostapenko (64-7, 3-6), elle commence ensuite sa saison sur terre battue où début mai. Elle remporte le tournoi de Prague, à domicile dans son pays, en battant en finale la Roumaine Mihaela Buzărnescu (4-6, 6-2, 6-3)[81]. Puis la semaine suivante à Madrid, elle vainc successivement Lesia Tsurenko (6-1, 6-2), Monica Puig (6-3, 7-68) et dans un match compliqué, Anett Kontaveit (64-7, 6-3, 6-3)[82]. Elle surclasse ensuite en quart de finale, la jeune espoir Russe Daria Kasatkina (6-4, 6-0)[83] ; avant de vaincre sa compatriote Tchèque no 6 mondiale, Karolína Plíšková (7-64, 6-3) en 1 h 44 pour s'offrir une place en finale[84]. Elle remporte le trophée aux dépens de la Néerlandaise Kiki Bertens (7-64, 4-6, 6-3) après 2 h 52 de match intense et haletant[85]. Il s'agit de son 3e trophée en carrière dans la capitale espagnole[86], et ce résultat lui permet de gagner deux places pour grimper à la 8e place mondiale. Elle déclare forfait à Rome pour mieux se concentrer sur Roland-Garros en tant que potentielle lauréate. Cependant, elle tombe dès le 3e tour contre l’Estonienne Anett Kontaveit en deux tie-breaks[87].

Elle rebondit sur sa surface favorite, le gazon de Birmingham en remportant son 5e sacre de la saison après avoir perdue q'un set dans tout le tournoi[88]. Battant au passage Johanna Konta, Daria Gavrilova, Julia Görges et Mihaela Buzărnescu en deux manches, avant de vaincre difficilement (4-6, 6-1, 6-2) Magdaléna Rybáriková en finale[89]. Mais à Wimbledon, la Tchèque déçoit une nouvelle fois par son inconstance et dans les Grand Chelem ces dernières années en s'inclinant dès le 1er tour (4-6, 6-4, 0-6) contre Aliaksandra Sasnovich en 2 h 14[90].

En août sur le ciment américain, d'abord à Montréal, elle perd (3-6, 2-6) en 1/8 de finale face à Kiki Bertens et s'inclinera en 1 h 54 à nouveau contre la Néerlandaise en demi-finale de Cincinnati en trois manches[91]. Après avoir battue pourtant Serena Williams (6-3, 2-6, 6-3)[92] et difficilement Elise Mertens (7-5, 5-7, 6-3).

2019 : finaliste à Melbourne et no 2 mondiale modifier

Petra Kvitová commence son année avec une défaite prématurée à Brisbane au 2e tour contre Anett Kontaveit (5-7, 61-7) mais réagit à Sydney avec un titre. Parvenant jusqu'en finale avec des victoires encourageante pour ce début de saison face à Aryna Sabalenka (6-1, 7-5), Hsieh Su-wei puis la no 2 mondiale, Angelique Kerber (6-4, 6-1) alors tenante du titre[93] et la qualifiée Aliaksandra Sasnovich. Avant de s'imposer (1-6, 7-5, 7-63) en retournant le match à son avantage face à la locale, Ashleigh Barty[94].

Commence l'Open d'Australie. La Tchèque s'achemine tranquillement jusqu'en demi-finale sans perdre un set face à Magdaléna Rybáriková, Irina-Camelia Begu, puis Belinda Bencic après Amanda Anisimova[95] et à nouveau Ashleigh Barty (6-1, 6-4) avec autorité. Elle retrouve un dernier carré en Grand Chelem pour la première fois depuis 2014[96]. Après un premier set accroché, Kvitová déroule dans la seconde manche avec une bulle (7-62, 6-0) en 1 h 34 pour atteindre sa première finale à Melbourne, et la première depuis son titre à Wimbledon 2014[97],[98]. Pour le titre, elle affronte la joueuse en forme de fin d'année dernière et lauréate de l'US Open 2018, la no 4 mondiale Naomi Osaka[99]. Dans une rencontre intense avec beaucoup de nervosité, la Tchèque finit par s'incliner (62-7, 7-5, 4-6) en 2 h 27 de jeu après avoir été menée dans la seconde manche[100],[101]. Malgré la défaite, elle retrouve la place de no 2 mondiale[102].

En février à Saint-Pétersbourg en tant que tenante du titre, elle s'incline en 1/4 de finale (4-6, 1-6) face à Donna Vekić. Elle revient avec une autre finale perdue à Dubaï face à Belinda Bencic (3-6, 6-1, 2-6) en 1 h 43 dans un match décousu[103],[104].

Elle déçoit à Indian Wells avec une défaite d'entrée mais atteint les 1/4 de finale au tournoi de Miami avec des victoires sur María Sákkari, Donna Vekić en trois manches et la Française Caroline Garcia (6-3, 6-3) ; mais s'incline (66-7, 6-3, 2-6) pour la première fois contre l'Australienne Ashleigh Barty qui remportera le titre[105].

La terre battue commence par Stuttgart pour Kvitová avec une victoire difficile (2-6, 6-2, 6-3) face à Anastasija Sevastova, puis vainc la 7e mondiale, Kiki Bertens (7-63, 3-6, 6-1) pour atteindre la quatrième finale de l'année[106]. Elle remporte son 2e titre, la première à y arriver cette saison, après sa victoire (6-3, 7-62) sur Anett Kontaveit[107].

Alors tenante du titre à Madrid, elle s'impose contre l'Américaine Sofia Kenin (6-1, 6-4), et les Françaises Kristina Mladenovic (6-3, 7-6) et Caroline Garcia (6-3, 6-3) mais s'incline contre la finaliste de l'année passé, la Néerlandaise Kiki Bertens (2-6, 3-6). Elle redescend au cinquième rang mondiale après le tournoi, puis abandonne à Rome une semaine plus tard contre María Sákkari (5-7, 7-5, 0-4 ab.) au deuxième tour. Blessée, elle ne dispute pas Roland Garros et reprend sur le Grand Chelem de Wimbledon début juillet.

Elle arrive en deuxième semaine pour la première fois depuis cinq ans et son dernier titre du Grand Chelem en disposant de la Tunisienne Ons Jabeur (6-4, 6-2), de la Française Kristina Mladenovic à nouveau (7-5, 6-2) et de la Polonaise Magda Linette (6-3, 6-2). Elle échoue néanmoins à aller plus loin, battue en huitièmes de finale par la locale Johanna Konta (6-4, 2-6, 4-6). Après une tournée américaine médiocre (premier tour à Cincinnati et deuxième tour à l'US Open), elle reprend des couleurs en Chine, d'abord à Wuhan en atteignant les demi-finale (victoires sur Sloane Stephens notamment) et à Beijing en éliminant Kristina Mladenovic pour la troisième fois de l'année puis la dixième mondiale Belinda Bencic. Elle s'incline néanmoins en quart contre la numéro un Ashleigh Barty. Elle termina sa saison par le Masters de fin d'année qui la voit enchainer trois défaites de nouveau contre Ashleigh Barty (4-6, 2-6), Belinda Bencic (3-6, 6-1, 4-6) et Naomi Osaka (6-7, 6-4, 4-6).

2020 : aucun titre mais demi-finale à Roland Garros modifier

Elle débute l'année par de bons résultats, en arrivant en demi-finale de Brisbane avec des victoires sur Anastasia Pavlyuchenkova (2-6, 6-1, 6-0), Liudmila Samsonova (6-3, 6-2) et l'Américaine Jennifer Brady (6-4, 6-2). Elle tombe contre une autre Américaine, Madison Keys (6-3, 2-6, 3-6). Elle enchaîne de nouvelles victoires à l'Open d'Australie sur Kateřina Siniaková (6-1, 6-0), Paula Badosa (7-5, 7-5), Ekaterina Alexandrova (6-1, 6-2) et la Grecque María Sákkari (6-7, 6-3, 6-2). Elle est néanmoins défaite en quarts de finale par la numéro un mondiale , soutenue par le public Ashleigh Barty (6-7, 2-6). Elle sort du Top 10 à la suite du tournoi. Après un forfait en quarts de finale à Saint-Pétersbourg, elle atteint sa seule finale de l'année à Doha en éliminant Carla Suárez Navarro (4-6, 6-3, 6-0), Jeļena Ostapenko (6-2, 5-7, 6-1), Ons Jabeur (7-6, 7-6) et en prenant sa revanche sur Ashleigh Barty (6-4, 2-6, 6-4) en demi-finale. Elle s'incline contre la Biélarusse Aryna Sabalenka en finale (3-6, 3-6).

Elle est nommée en compagnie du joueur de basket-ball Tomáš Satoranský porte-drapeau de la délégation tchèque aux Jeux olympiques d'été de 2020 à Tokyo[108].

Dans une année particulière marquée par la pandémie de Covid-19, elle s'incline au premier tour de New York fin août et en huitièmes de finale à l'US Open contre l'Américaine Shelby Rogers (6-7, 6-3, 6-7).

Son dernier tournoi de l'année est Roland Garros. Elle aligne plusieurs victoires sans perdre un set contre la locale Océane Dodin (6-3, 7-5), l'Italienne Jasmine Paolini (6-3, 6-3), la Canadienne Leylah Fernandez (7-5, 6-3) et la Chinoise Zheng Saisai (6-2, 6-4) pour rallier les quarts de finale pour la première fois depuis huit ans sur la terre battue parisienne. Elle se défait alors de l'Allemande Laura Siegemund, novice à ce niveau (6-3, 6-3) mais s'incline aux portes de la finale contre la récente gagnante de l'Open d'Australie Sofia Kenin (4-6, 5-7).

2021 : titre à Doha et sortie du Top 10 modifier

Elle débute l'année par deux résultats décevants à Melbourne et à l'Open d'Australie où elle s'incline au second tour à chaque fois (battue par Nadia Podoroska et Sorana Cîrstea). Début mars, elle élimine la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (6-1, 6-3), l'Estonienne Anett Kontaveit (6-3, 3-6, 6-2) et l'Américaine Jessica Pegula (6-4, 6-4) pour rallier sa première finale de l'année. Elle sort l'ancienne numéro une Garbiñe Muguruza (6-2, 6-1) pour remporter son premier titre depuis près de deux ans.

La fin de la tournée sur dur sera plus difficile avec un abandon d'entrée à Dubaï et une élimination au troisième tour de Miami par la cinquième Elina Svitolina (6-2, 5-7, 5-7). Sur terre battue, elle atteint le deuxième tour à Charleston (défaite contre la 91e mondial Danka Kovinić), Rome (battue par Vera Zvonareva) et les quarts de finale à Stuttgart (de nouveau contre Elina Svitolina) et à Madrid (défaite par la numéro un Ashleigh Barty). A Roland Garros, elle déclare forfait au second tour.

Fin juin, elle se défait de l'Américaine Ann Li et prend sa revanche sur Nadia Podoroska (6-3, 7-6) à Berlin pour jouer les demi-finale. Elle est battue à ce stade par la locale ex-numéro une Angelique Kerber (6-3, 4-6, 6-7). Elle enchaîne alors les mauvais résultats avec des premiers tours à Wimbledon et Prague (défaite contre la 226e mondiale) et deux deuxièmes tours aux Jeux Olympique de Tokyo et à Montréal.

Elle enchaîne deux victoires consécutives pour la première fois depuis deux mois à Cincinnati contre Madison Keys (7-5, 6-4) et Veronika Kudermetova (6-2, 6-4) et écarte sèchement Ons Jabeur (6-1, 6-2) pour jouer les quarts de finale du WTA 1000 mais est contrainte à l'abandon de nouveau face à l'Allemande Angelique Kerber (4-6, 3-3 ab.). Elle parvient ensuite au troisième tour de l'US Open, puis en demi-finale à Ostrava et termine son année par un deuxième tour à Indian Wells.

2022 : titre à Eastbourne et finale à Cincinnati modifier

Kvitova commence l'année par une défaite au premier tour d'Adelaïde contre Priscilla Hon, 263e joueuse mondiale (7-6, 5-7, 2-6)[109]. Elle démarre timidement la saison avec une défaite au deuxième tour de Sydney contre la Tunisienne Ons Jabeur, 10e mondiale[110], ainsi qu'une défaite au premier tour du Grand Chelem australien contre la Roumaine Sorana Cîrstea (2-6, 2-6). Elle s'arrête aussi au deuxième tour de Saint-Pétersbourg contre une autre Roumaine, Irina-Camelia Begu (4-6, 0-6).

Elle lance sa saison mi-février en sortant en huitièmes de finales de Dubaï la numéro deux mondiale Aryna Sabalenka (6-4, 6-4)[111] et est éliminée au tour suivant contre la Lettone Jeļena Ostapenko (7-5, 5-7, 6-7)[112]. Elle prend sa revanche sur Irina-Camelia Begu la semaine suivante à Doha, tournoi dont elle est tenante du titre mais abandonne au second tour contre Elise Mertens[113]. Elle sort par ailleurs du Top 30. Elle revient sur le circuit mi-mars et subit une nouvelle défaite au deuxième tour contre la Grecque María Sákkari, 6e mondiale (3-6, 0-6)[114].

La semaine suivante, elle parvient jusqu'en quarts de finale de Miami, sa meilleure performance dans ce tournoi en battant Clara Burel[115], Lauren Davis et Veronika Kudermetova[116]. Elle est battue par la numéro deux mondiale Iga Świątek (3-6, 3-6)[117], future gagnante du tournoi.

Elle s'envole alors pour la tournée sur terre battue qui s'avère décevante avec un abandon au premier tour de Charleston[118] et des éliminations d'entrée à Stuttgart (contre sa compatriote Karolína Plíšková , 7e joueuse mondiale[119]) et Madrid. En mai, elle atteint le deuxième tour lors du tournoi de Roland-Garros 2022[120], battue par Daria Gavrilova, 127e joueuse mondiale (4-6, 2-6).

En juin, juste avant Wimbledon, elle entame la tournée sur gazon. Elle débute par le tournoi de Birmingham, durant lequel elle s'incline au premier tour contre la future gagnante Beatriz Haddad Maia (6-7, 2-6)[121] et fin juin, elle dispute le tournoi d'Eastbourne. Elle se défait de Donna Vekić, Katie Boulter et Harriet Dart invitées au tournoi, puis en demi-finale de la Brésilienne Beatriz Haddad Maia[122], alors sur 13 victoires et deux titres consécutifs. Elle s'impose en finale contre Jeļena Ostapenko (6-3, 6-2)[123] pour son 29e titre, le cinquième sur gazon.

Attendue à Wimbledon, elle parvient au troisième tour à la faveur de victoires sur Jasmine Paolini et Ana Bogdan[124]. Elle s'incline contre la numéro quatre mondiale, l'Espagnole Paula Badosa (5-7, 6-7)[125].

Après une défaite d'entrée à Toronto[126], elle prend trois revanches à Cincinnati contre Jil Teichmann (6-7, 7-6, 6-3), Sorana Cîrstea (6-2, 6-3)[127] et la Tunisienne Ons Jabeur, désormais cinquième mondiale (6-1, 4-6, 6-0)[128]. Elle se défait ensuite d'Ajla Tomljanović (6-2, 6-3)[129] et de la locale Madison Keys (6-7, 6-4, 6-3)[130] pour atteindre pour la première depuis deux ans la finale d'un Premier. Elle s'incline alors contre la surprise Caroline Garcia en deux manches (2-6, 4-6)[131].

Elle maintient son niveau de forme en battant la qualifiée Erika Andreeva et la numéro 10 mondiale Garbiñe Muguruza en trois manches serrées (5-7, 6-3, 7-6)[132]. Elle profite également d'un forfait[133] pour atteindre les huitièmes de finales de l'US Open, sa meilleure performance en Grand Chelem depuis deux ans. Elle est battue par la huitième mondiale, Jessica Pegula (3-6, 2-6)[134].

Elle termine l'année par un quart de finale chez elle à Ostrava, battue par la gagnante de Wimbledon, Elena Rybakina (6-7, 4-6)[135] après s'être défaite de Paula Badosa (7-6, 6-4)[136] et un deuxième tour contre la Canadienne Bianca Andreescu à Guadalajara (6-3, 2-6, 0-6).

2023 : titres à Miami et Berlin ; retour dans le top 10 modifier

Après avoir battu la vainqueur de Wimbledon Elena Rybakina au premier tour d'Adélaïde 2 (6-3, 7-5), puis profité de l'abandon de Zheng Qinwen, elle cède en quarts de finale contre la Russe Daria Kasatkina (3-6, 6-73). Elle s'incline mi-janvier au second tour de l'Open d'Australie contre l'Ukrainienne Anhelina Kalinina (5-7, 4-6) et au même stade quelques semaines plus tard à Doha, battue par l'Américaine Coco Gauff (3-6, 6-76). Fin février, elle est éliminée en huitièmes à Dubaï par sa compatriote Barbora Krejčíková qu'elle affronte pour la première fois (3-6, 2-6). Quelques semaines plus tard, elle égale sa meilleure performance au WTA 1000 d'Indian Wells en éliminant l'invitée Elizabeth Mandlik (6-1, 7-5), puis en renversant la Lettone Jeļena Ostapenko (0-6, 6-0, 6-4) et la numéro trois mondiale Jessica Pegula après avoir sauvé quatre balles de match (6-2, 3-6, 7-611), sa première victoire de l'année sur une Top 10. Elle s'incline pour la cinquième fois de sa carrière contre María Sákkari (6-4, 5-7, 1-6), en quarts de finale du tournoi.

La semaine suivante, elle dispute le tournoi de Miami et élimine sa jeune compatriote Linda Nosková (6-3, 6-0), la Croate Donna Vekić, quart-de-finaliste en début d'année à l'Open d'Australie (6-4, 7-63), puis les Russes Varvara Gracheva (7-5, 7-65) et Ekaterina Alexandrova (6-4, 3-6, 6-3)[137] pour accéder pour la première fois de sa carrière aux demi-finale de ce tournoi. Elle parvient en finale à la faveur d'une victoire sur la surprise du tournoi, Sorana Cîrstea (7-5, 6-4)[138]. Elle retrouve à ce stade la Kazakhstanaise Elena Rybakina, septième mondiale, qu'elle avait battue en début d'année et en grande forme (finaliste à l'Open d'Australie et lauréate la semaine précédente à Indian Wells). Elle s'impose (7-614, 6-2) et gagne son premier WTA 1000 depuis près de cinq ans[139]. Cette victoire lui permet de retrouver le Top 10.

Elle entame fin avril la saison sur terre battue en commençant par le WTA 1000 de Madrid mais voit l'Allemande Jule Niemeier lui barrer la route dès le premier tour (6-79, 1-6). Elle est éliminée au même stade un mois plus tard à Roland-Garros par l'Italienne spécialiste de la surface Elisabetta Cocciaretto (3-6, 4-6).

Elle retrouve le gazon et gagne directement son 31e titre en carrière à Berlin sans perdre un set. Elle bat d'abord sa compatriote Karolína Plíšková, ancienne finaliste à Wimbledon (6-3, 6-4), l'Argentine Nadia Podoroska (6-1, 6-1) puis la quatrième mondiale Caroline Garcia (6-4, 7-63)[140]. Arrivée en demi-finale, elle s'impose contre la Russe Ekaterina Alexandrova, gagnante récente de S'Hertogenbosh (6-3, 6-4) et remporte le titre contre la Croate Donna Vekić (6-2, 7-66)[141]. À Wimbledon, elle retrouve la deuxième semaine pour la deuxième fois depuis huit ans, en remportant ses trois premiers matchs contre Jasmine Paolini (6-4, 6-7, 6-1), Aliaksandra Sasnovich (6-2, 6-2) et la qualifiée 225e mondiale Natalija Stevanovic (6-3, 7-5) mais s'incline en huitièmes de finale face à la finaliste en titre Ons Jabeur (0-6, 3-6)[142].

Elle s'envole pour la Canada et y dispute le WTA 1000 à Toronto. Dans un tournoi perturbé par la pluie, elle bat dans un match décousu l'Italienne Camila Giorgi (6-2, 5-7, 6-0) puis s'incline contre Belinda Bencic qu'elle n'avait plus joué depuis quatre ans, renversée en trois sets (7-6, 3-6, 1-6). Elle s'arrête également au deuxième tour à Cincinnati, alors qu'elle était finaliste l'année passée, éliminant la Russe Anna Blinkova (7-6, 6-0) et s'inclinant contre sa jeune compatriote, invitée au tournoi, Linda Nosková (6-3, 2-6, 4-6), ainsi qu'à l'US Open où elle sort Cristina Bucșa (6-1, 7-6) mais perd contre l'ancienne numéro une Caroline Wozniacki, sortie de sa retraite et ancienne numéro une qu'elle n'avait plus joué depuis cinq ans (5-7, 6-7). Elle entame la tournée asiatique et s'envole pour la Chine fin septembre. A Ningbo, elle passe d'abord la qualifiée Anna-Lena Friedsam (7-6, 6-1) puis profite du forfait de Yulia Putintseva pour passer en quarts mais perd contre la jeune Russe Diana Shnaider (4-6, 1-6), qui remporte jusqu'alors la plus belle victoire de sa carrière.

Elle déçoit également à Pékin, le dernier WTA 1000 de la saison en s'inclinant contre Liudmila Samsonova (4-6, 5-7) après s'être défaite difficilement de la locale Wang Xiyu (6-7, 7-5, 6-3) au premier tour.

2024 : forfait à l'Open d'Australie modifier

L'année 2024 commence par un forfait à l'Open d'Australie pour cause de maternité[143].

Palmarès modifier

En simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 12-01-2009   Moorilla International, Hobart Intern'l 220 000 $ Dur (ext.)   Iveta Benešová 7-5, 6-1 Parcours
2 02-01-2011   Brisbane International, Brisbane Intern'l 220 000 $ Dur (ext.)   Andrea Petkovic 6-1, 6-3 Parcours
3 07-02-2011   Open GDF Suez, Paris Premier 618 000 $ Dur (int.)   Kim Clijsters 6-4, 6-3 Parcours
4 30-04-2011   Mutua Madrid Open, Madrid PREMIER* 4 500 000 $ Terre (ext.)   Victoria Azarenka 7-63, 6-4 Parcours
5 20-06-2011   The Championships, Wimbledon G. Chelem 10 141 303 $ Gazon (ext.)   Maria Sharapova 6-3, 6-4 Parcours
6 10-10-2011   Generali Ladies, Linz Intern'l 220 000 $ Dur (int.)   Dominika Cibulková 6-4, 6-1 Parcours
7 25-10-2011   TEB BNP Paribas WTA Championships, Istanbul Masters 4 900 000 $ Dur (int.)   Victoria Azarenka 7-5, 4-6, 6-3 Parcours
8 06-08-2012   Coupe Rogers, Montréal Premier 5 2 168 400 $ Dur (ext.)   Li Na 7-5, 2-6, 6-3 Parcours
9 19-08-2012   New Haven Open at Yale, New Haven Premier 637 000 $ Dur (ext.)   Maria Kirilenko 7-69, 7-5 Parcours
10 18-02-2013   Duty Free Tennis Championships, Dubaï Premier 2 000 000 $ Dur (ext.)   Sara Errani 6-2, 1-6, 6-1 Parcours
11 22-09-2013   Toray Pan Pacific Open, Tokyo Premier 5 2 369 000 $ Dur (ext.)   Angelique Kerber 6-2, 0-6, 6-3 Parcours
12 23-06-2014   The Championships, Wimbledon G. Chelem 18 575 979 $ Gazon (ext.)   Eugenie Bouchard 6-3, 6-0 Parcours
13 18-08-2014   Connecticut Open, New Haven Premier 710 000 $ Dur (ext.)   Magdaléna Rybáriková 6-4, 6-2 Parcours
14 21-09-2014   Dongfeng Motor Wuhan Open, Wuhan Premier 5 2 440 070 $ Dur (ext.)   Eugenie Bouchard 6-3, 6-4 Parcours
15 11-01-2015   Apia International Sydney, Sydney Premier 731 000 $ Dur (ext.)   Karolína Plíšková 7-65, 7-66 Parcours
16 02-05-2015   Mutua Madrid Open, Madrid PREMIER* 4 785 714 $ Terre (ext.)   Svetlana Kuznetsova 6-1, 6-2 Parcours
17 23-08-2015   Connecticut Open by United Technologies, New Haven Premier 754 163 $ Dur (ext.)   Lucie Šafářová 66-7, 6-2, 6-2 Parcours
18 25-09-2016   Dongfeng Motor Wuhan Open, Wuhan Premier 5 2 589 000 $ Dur (ext.)   Dominika Cibulková 6-1, 6-1 Parcours
19 01-11-2016   Huajin Securities WTA Elite Trophy, Zhuhai Elite Trophy 2 214 500 $ Dur (int.)   Elina Svitolina 6-4, 6-2 Parcours
20 19-06-2017   Aegon Classic Birmingham, Birmingham Premier 885 040 $ Gazon (ext.)   Ashleigh Barty 4-6, 6-3, 6-2 Parcours
21 29-01-2018   St. Petersburg Ladies Trophy, Saint-Pétersbourg Premier 799 000 $ Dur (int.)   Kristina Mladenovic 6-1, 6-2 Parcours
22 12-02-2018   Qatar Total Open 2018, Doha Premier 5 3 198 000 $ Dur (ext.)   Garbiñe Muguruza 3-6, 6-3, 6-4 Parcours
23 30-04-2018   J&T Banka Prague Open, Prague Intern'l 250 000 $ Terre (ext.)   Mihaela Buzărnescu 4-6, 6-2, 6-3 Parcours
24 05-05-2018   Mutua Madrid Open, Madrid PREMIER* 6 685 828 $ Terre (ext.)   Kiki Bertens 7-66, 4-6, 6-3 Parcours
25 18-06-2018   Nature Valley Classic, Birmingham Premier 871 028 $ Gazon (ext.)   Magdaléna Rybáriková 4-6, 6-1, 6-2 Parcours
26 07-01-2019   Sydney International, Sydney Premier 757 900 $ Dur (ext.)   Ashleigh Barty 1-6, 7-5, 7-63 Parcours
27 22-04-2019   Porsche Tennis Grand Prix, Stuttgart Premier 820 970 $ Terre (int.)   Anett Kontaveit 6-3, 7-62 Parcours
28 01-03-2021   Qatar Total Open 2021, Doha WTA 500 565 530 $ Dur (ext.)   Garbiñe Muguruza 6-2, 6-1 Parcours
29 19-06-2022   Rothesay International Eastbourne, Eastbourne WTA 500 757 900 $ Gazon (ext.)   Jeļena Ostapenko 6-3, 6-2 Parcours
30 21-03-2023   Miami Open, Miami WTA 1000 8 800 000 $ Dur (ext.)   Elena Rybakina 7-614, 6-2 Parcours
31 19-06-2023   Bett1Open, Berlin WTA 500 780 637 $ Gazon (ext.)   Donna Vekić 6-2, 7-66 Parcours

Finales en simple dames modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 12-10-2009   Generali Ladies, Linz Intern'l 220 000 $ Dur (int.)   Yanina Wickmayer 6-3, 6-4 Parcours
2 13-06-2011   AEGON International, Eastbourne Premier 618 000 $ Gazon (ext.)   Marion Bartoli 6-1, 4-6, 7-5 Parcours
3 08-04-2013   BNP Paribas Katowice Open, Katowice Intern'l 235 000 $ Terre (int.)   Roberta Vinci 7-62, 6-1 Parcours
4 18-08-2013   New Haven Open at Yale, New Haven Premier 690 000 $ Dur (ext.)   Simona Halep 6-2, 6-2 Parcours
5 27-09-2014   China Open, Pékin PREMIER* 5 427 105 $ Dur (ext.)   Maria Sharapova 6-4, 2-6, 6-3 Parcours
6 25-10-2015   BNP Paribas WTA Finals by SC Global, Singapour Masters 7 000 000 $ Dur (int.)   Agnieszka Radwańska 6-2, 4-6, 6-3 Parcours
7 17-10-2016   BGL BNP Paribas Luxembourg Open, Luxembourg Intern'l 250 000 $ Dur (int.)   Monica Niculescu 6-4, 6-0 Parcours
8 14-01-2019   Australian Open, Melbourne G. Chelem 28 814 100 A$ Dur (ext.)   Naomi Osaka 7-62, 5-7, 6-4 Parcours
9 17-02-2019   Duty Free Tennis Championships, Dubaï Premier 5 2 527 250 $ Dur (ext.)   Belinda Bencic 6-3, 1-6, 6-2 Parcours
10 23-02-2020   Qatar Total Open 2020, Doha Premier 5 2 939 695 $ Dur (ext.)   Aryna Sabalenka 6-3, 6-3 Parcours
11 15-08-2022   Western & Southern Open, Cincinnati WTA 1000 2 527 250 $ Dur (ext.)   Caroline Garcia 6-2, 6-4 Parcours

Titre en double mixte modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 31-12-2011 Hyundai Hopman Cup XXIV[144]
  Perth
ITF 1 000 000 AU$ Dur (int.)   Tomáš Berdych   Marion Bartoli
  Richard Gasquet
2 matchs à 0 Parcours

Parcours en Grand Chelem modifier

En simple dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2007 Q2   Sandra Klösel
2008 Q1   Nika Ožegović 1/8 de finale   Kaia Kanepi 1er tour (1/64)   Tatiana Perebiynis 1er tour (1/64)   V. Ruano Pascual
2009 1er tour (1/64)   Victoria Azarenka 1er tour (1/64)   Maria Kirilenko 1/8 de finale   Yanina Wickmayer
2010 2e tour (1/32)   Serena Williams 1er tour (1/64)   Sophie Ferguson 1/2 finale   Serena Williams 3e tour (1/16)   Kim Clijsters
2011 1/4 de finale   Vera Zvonareva 1/8 de finale   Li Na Victoire   Maria Sharapova 1er tour (1/64)   Alexandra Dulgheru
2012 1/2 finale   Maria Sharapova 1/2 finale   Maria Sharapova 1/4 de finale   Serena Williams 1/8 de finale   Marion Bartoli
2013 2e tour (1/32)   Laura Robson 3e tour (1/16)   Jamie Hampton 1/4 de finale   Kirsten Flipkens 3e tour (1/16)   Alison Riske
2014 1er tour (1/64)   Luksika Kumkhum 3e tour (1/16)   Svetlana Kuznetsova Victoire   Eugenie Bouchard 3e tour (1/16)   Aleksandra Krunić
2015 3e tour (1/16)   Madison Keys 1/8 de finale   Timea Bacsinszky 3e tour (1/16)   Jelena Janković 1/4 de finale   Flavia Pennetta
2016 2e tour (1/32)   Daria Gavrilova 3e tour (1/16)   Shelby Rogers 2e tour (1/32)   Ekaterina Makarova 1/8 de finale   Angelique Kerber
2017 2e tour (1/32)   B. Mattek-Sands 2e tour (1/32)   Madison Brengle 1/4 de finale   Venus Williams
2018 1er tour (1/64)   Andrea Petkovic 3e tour (1/16)   Anett Kontaveit 1er tour (1/64)   Aliaksandra Sasnovich 3e tour (1/16)   Aryna Sabalenka
2019 Finale   Naomi Osaka 1/8 de finale   Johanna Konta 2e tour (1/32)   Andrea Petkovic
2020 1/4 de finale   Ashleigh Barty 1/2 finale   Sofia Kenin Annulé 1/8 de finale   Shelby Rogers
2021 2e tour (1/32)   Sorana Cîrstea 2e tour (1/32) Forfait 1er tour (1/64)   Sloane Stephens 3e tour (1/16)   María Sákkari
2022 1er tour (1/64)   Sorana Cîrstea 2e tour (1/32)   Daria Saville 3e tour (1/16)   Paula Badosa 1/8 de finale   Jessica Pegula
2023 2e tour (1/32)   Anhelina Kalinina 1er tour (1/64)   Elisabetta Cocciaretto 1/8 de finale   Ons Jabeur 2e tour (1/32)   Caroline Wozniacki
2024

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

En double dames modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 - - 1er tour (1/32)
  Eva Hrdinová
  Elena Vesnina
  V. Zvonareva
1er tour (1/32)
  Navrátilová
  I. Benešová
  G. Voskoboeva
2009 1er tour (1/32)
  M. Rybáriková
  Ayumi Morita
  M. Müller
- - 1er tour (1/32)
  Olga Savchuk
  Gisela Dulko
  Shahar Peer
2010 1er tour (1/32)
  Jelena Dokić
  N. Llagostera
  M. J. Martínez
2e tour (1/16)
  S. Vögele
  M. Kirilenko
  A. Radwańska
1er tour (1/32)
  L. Dekmeijere
  S. Kuznetsova
  Aravane Rezaï
1er tour (1/32)
  S. Vögele
  Květa Peschke
  K. Srebotnik
2011 2e tour (1/16)
  M. Krajicek
  N. Grandin
  V. Uhlířová
- 1er tour (1/32)
  D. Cibulková
  I. Benešová
  B. Z. Strýcová
-

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

En double mixte modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 - 1er tour (1/16)
  S. Stakhovsky
  Zheng Jie
  M. Bhupathi
- -

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 » modifier

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames modifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
  Doha   Wuhan
  Guadalajara
2009 3e tour (1/16)
  V. Zvonareva
1er tour (1/64)
  S. Lisicki
2e tour (1/16)
  F. Schiavone
  1er tour (1/32)
  J. Schruff
       
2010 2e tour (1/32)
  F. Pennetta
2e tour (1/32)
  K. Clijsters
1er tour (1/32)
  C. Wozniacki
3e tour (1/8)
  C. Wozniacki
  2e tour (1/16)
  A. Petkovic
1er tour (1/32)
  A. Rezaï
  1er tour (1/32)
  A. Bondarenko
2011 2e tour (1/32)
  B. Z. Strýcová
3e tour (1/16)
  Pavlyuchenkova
Victoire
  V. Azarenka
2e tour (1/16)
  S. Arvidsson
1er tour (1/32)
  A. Morita
  3e tour (1/8)
  A. Petkovic
3e tour (1/8)
  A. Petkovic
1/2 finale
  V. Zvonareva
2012 3e tour (1/16)
  C. McHale
2e tour (1/32)
  V. Williams
2e tour (1/16)
  L. Hradecká
2e tour (1/16)
  C. Suárez
  1/4 de finale
  A. Kerber
Victoire
  Li Na
1/2 finale
  A. Kerber
2e tour (1/16)
  P. Martić
2013 1/4 de finale
  M. Kirilenko
3e tour (1/16)
  K. Flipkens
2e tour (1/16)
  D. Hantuchová
1/2 finale
  J. Janković
1/4 de finale
  S. Williams
3e tour (1/8)
  S. Stosur
1/4 de finale
  S. Cîrstea
3e tour (1/8)
  C. Wozniacki
Victoire
  A. Kerber
2014 4e tour (1/8)
  D. Cibulková
1/4 de finale
  M. Sharapova
1/2 finale
  S. Halep
Finale
  M. Sharapova
1/4 de finale
  J. Janković
2e tour (1/16)
  Zhang S.
3e tour (1/8)
  E. Makarova
2e tour (1/16)
  E. Svitolina
Victoire
  E. Bouchard
2015     Victoire
  S. Kuznetsova
1er tour (1/32)
  S. Errani
3e tour (1/8)
  C. Suárez
1/4 de finale
  C. Suárez
2e tour (1/16)
  V. Azarenka
2e tour (1/16)
  C. Garcia
3e tour (1/8)
  R. Vinci
2016 1/4 de finale
  A. Radwańska
3e tour (1/16)
  E. Makarova
3e tour (1/8)
  D. Gavrilova
1/4 de finale
  M. Keys
3e tour (1/8)
  J. Ostapenko
2e tour (1/16)
  M. Keys
3e tour (1/8)
  S. Kuznetsova
  Victoire
  D. Cibulková
2017       1/2 finale
  C. Garcia
    2e tour (1/16)
  S. Stephens
2e tour (1/16)
  S. Stephens
1er tour (1/32)
  Peng Shuai
2018 3e tour (1/16)
  A. Anisimova
4e tour (1/8)
  J. Ostapenko
Victoire
  K. Bertens
1er tour (1/32)
  D. Gavrilova
Victoire
  G. Muguruza
  3e tour (1/8)
  K. Bertens
1/2 finale
  K. Bertens
3e tour (1/8)
  Pavlyuchenkova
2019 2e tour (1/32)
  V. Williams
1/4 de finale
  A. Barty
1/4 de finale
  K. Bertens
1/4 de finale
  A. Barty
Finale
  B. Bencic
3e tour (1/8)
  M. Sákkari
  2e tour (1/16)
  M. Sákkari
1/2 finale
  A. Riske
2020         Finale
  A. Sabalenka
    2e tour (1/16)
  M. Bouzková
 
WTA 1000
2021 3e tour (1/16)
  V. Azarenka
4e tour (1/8)
  E. Svitolina
1/4 de finale
  A. Barty
  2e tour (1/16)
  J. Teichmann
2e tour (1/16)
  V. Zvonareva
3e tour (1/8)
  C. Giorgi
1/4 de finale
  A. Kerber
 
2022 3e tour (1/16)
  M. Sákkari
1/4 de finale
  I. Świątek
1er tour (1/32)
  J. Teichmann
  2e tour (1/16)
  E. Mertens
  1er tour (1/32)
  A. Riske
Finale
  C. Garcia
2e tour (1/16)
  B. Andreescu
2023 1/4 de finale
  M. Sákkari
Victoire
  E. Rybakina
2e tour (1/32)
  J. Niemeier
2e tour (1/16)
  L. Samsonova
3e tour (1/8)
  B. Krejčíková
  3e tour (1/8)
  B. Bencic
   

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Masters modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 25/10/2011 TEB BNP Paribas WTA Championships
  Istanbul
4 900 000 Dur (int.) Victoire   Victoria Azarenka 7-5, 4-6, 6-3 Parcours
2 23/10/2012 TEB BNP Paribas WTA Championships
  Istanbul
4 900 000 Dur (int.) Round Robin (défaite)   Agnieszka Radwańska 6-3, 6-2 Parcours
3 21/10/2013 TEB BNP Paribas WTA Championships
  Istanbul
6 000 000 Dur (int.) 1/2 finale   Li Na 6-4, 6-2 Parcours
4 20/10/2014 BNP Paribas WTA Finals
  Singapour
6 500 000 Dur (int.) Round Robin (défaite)   Agnieszka Radwańska 6-2, 6-3 Parcours
Round Robin (victoire)   Maria Sharapova 6-3, 6-2
Round Robin (défaite)   Caroline Wozniacki 6-2, 6-3
5 25/10/2015 BNP Paribas WTA Finals by SC Global
  Singapour
7 000 000 Dur (int.) Finale   Agnieszka Radwańska 6-2, 4-6, 6-3 Parcours
6 22/10/2018 BNP Paribas WTA Finals by SC Global
  Singapour
7 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite)   Elina Svitolina 6-3, 6-3 Parcours
Round Robin (défaite)   Caroline Wozniacki 7-5, 3-6, 6-2
Round Robin (défaite)   Karolína Plíšková 6-3, 6-4
7 27/10/2019 Shiseido WTA Finals Shenzhen
  Shenzhen
14 000 000 Dur (int.) Round Robin (défaite)   Naomi Osaka 7-61, 4-6, 6-4 Parcours
Round Robin (défaite)   Belinda Bencic 6-3, 1-6, 6-4
Round Robin (défaite)   Ashleigh Barty 6-4, 6-2

Parcours aux Jeux olympiques modifier

En simple dames modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 28/07/2012 Olympic Tennis Event
  Wimbledon
Gazon (ext.) 1/4 de finale   Maria Kirilenko 7-63, 6-3 Parcours
2 06/08/2016 Olympic Tennis Event
  Rio de Janeiro
Dur (ext.)   Bronze   Madison Keys 7-5, 2-6, 6-2 Parcours
3 31/07/2021 Olympic Tennis Event
  Tokyo
Dur (ext.) 2e tour (1/16)   Alison Van Uytvanck 5-7, 6-3, 6-0 Parcours

En double dames modifier

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 11/08/2008 Olympic Tennis Event
  Pékin
Dur (ext.) 1er tour (1/16)   Lucie Šafářová   Samantha Stosur
  Rennae Stubbs
6-1, 6-0 Parcours

Parcours en Fed Cup modifier

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2007 - Barrage (groupe mondial I) - Espagne - Tchéquie - 4 : 1
1 14/07/2007   Palafrugell Terre (ext.)   Nuria Llagostera
  Virginia Ruano
  Petra Kvitová
  Barbora Z. Strýcová
6-4, 6-1 Parcours
2008 - Barrage (groupe mondial I) - Israël - Tchéquie - 2 : 3
2 26/04/2008   Ramat Ha-Sharon Dur (ext.)   Petra Kvitová   Shahar Peer 2-6, 6-3, 6-0 Parcours
  Tzipora Obziler   Petra Kvitová 6-3, 6-4
2009 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Tchéquie - Espagne - 4 : 1
3 07/02/2009   Brno Moquette (int.)   Petra Kvitová   Carla Suárez Navarro 6-4, 6-4 Parcours
  Petra Kvitová   Nuria Llagostera 6-4, 7-5
2009 - 1/2 finale (groupe mondial) - Tchéquie - États-Unis - 2 : 3
4 25/04/2009   Brno Dur (int.)   Petra Kvitová   Bethanie Mattek 6-3, 7-62 Parcours
  Alexa Glatch   Petra Kvitová 6-2, 6-1
2010 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Tchéquie - Allemagne - 3 : 2
5 06/02/2010   Brno Dur (int.)   Petra Kvitová   Andrea Petkovic 6-4, 6-4 Parcours
  Anna-Lena Grönefeld   Petra Kvitová 4-6, 6-3, 6-2
2010 - 1/2 finale (groupe mondial) - Italie - Tchéquie - 5 : 0
6 24/04/2010   Rome Terre (ext.)   Flavia Pennetta   Petra Kvitová 7-63, 6-2 Parcours
2011 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Slovaquie - Tchéquie - 2 : 3
7 05/02/2011   Bratislava Dur (int.)   Petra Kvitová   Dominika Cibulková 6-2, 6-3 Parcours
  Petra Kvitová   Daniela Hantuchová 6-4, 6-2
2011 - 1/2 finale (groupe mondial) - Belgique - Tchéquie - 2 : 3
8 16/04/2011   Charleroi Dur (int.)   Petra Kvitová   Kirsten Flipkens 6-2, 7-64 Parcours
  Petra Kvitová   Yanina Wickmayer 5-7, 6-4, 6-2
2011 - Finale (groupe mondial) - Russie - Tchéquie - 2 : 3
9 05/11/2011   Moscou Dur (int.)   Petra Kvitová   Maria Kirilenko 6-2, 6-2 Parcours
  Petra Kvitová   Svetlana Kuznetsova 4-6, 6-2, 6-3
2012 - 1er tour (groupe mondial) - Allemagne - Tchéquie - 1 : 4
10 04/02/2012   Stuttgart Dur (int.)   Petra Kvitová   Julia Görges 3-6, 6-3, 10-8 Parcours
  Petra Kvitová   Sabine Lisicki 6-72, 6-4, 6-1
2012 - 1/2 finale (groupe mondial) - Tchéquie - Italie - 4 : 1
11 21/04/2012   Ostrava Dur (int.)   Petra Kvitová   Sara Errani 6-4, 6-3 Parcours
  Petra Kvitová   Francesca Schiavone 6-4, 7-61
2012 - Finale (groupe mondial) - Tchéquie - Serbie - 3 : 1
12 03/11/2012   Prague Dur (int.)   Petra Kvitová   Jelena Janković 6-4, 6-1 Parcours
  Ana Ivanović   Petra Kvitová 6-3, 7-5
2013 - 1er tour (groupe mondial) - Tchéquie - Australie - 4 : 0
13 09/02/2013   Ostrava Dur (int.)   Petra Kvitová   Jarmila Gajdošová 7-62, 6-3 Parcours
  Petra Kvitová   Samantha Stosur 2-6, 7-63, 6-4
2013 - 1/2 finale (groupe mondial) - Italie - Tchéquie - 3 : 1
14 20/04/2013   Palerme Terre (ext.)   Roberta Vinci   Petra Kvitová 6-4, 6-1 Parcours
  Petra Kvitová   Sara Errani 2-6, 6-2, 6-0
2014 - 1/2 finale (groupe mondial) - Tchéquie - Italie - 4 : 0
15 19/04/2014   Ostrava Dur (int.)   Petra Kvitová   Camila Giorgi 6-4, 6-2 Parcours
  Petra Kvitová   Roberta Vinci 6-3, 7-5
2014 - Finale (groupe mondial) - Tchéquie - Allemagne - 3 : 1
16 08/11/2014   Prague Dur (int.)   Petra Kvitová   Andrea Petkovic 6-2, 6-4 Parcours
  Petra Kvitová   Angelique Kerber 7-65, 4-6, 6-4
2015 - 1/2 finale (groupe mondial) - Tchéquie - France - 3 : 1
17 18/04/2015   Ostrava Dur (int.)   Petra Kvitová   Kristina Mladenovic 6-3, 6-4 Parcours
  Petra Kvitová   Caroline Garcia 6-4, 6-4
2015 - Finale (groupe mondial) - Tchéquie - Russie - 3 : 2
18 14/11/2015   Prague Dur (int.)   Petra Kvitová   A. Pavlyuchenkova 2-6, 6-1, 6-1 Parcours
  Maria Sharapova   Petra Kvitová 3-6, 6-4, 6-2
2016 - 1er tour (groupe mondial) - Roumanie - Tchéquie - 2 : 3
19 06/02/2016   Cluj-Napoca Dur (int.)   Monica Niculescu   Petra Kvitová 6-3, 6-4 Parcours
  Simona Halep   Petra Kvitová 6-4, 3-6, 6-3
2016 - Finale (groupe mondial) - France - Tchéquie - 2 : 3
20 12/11/2016   Strasbourg Dur (int.)   Caroline Garcia   Petra Kvitová 7-66, 6-3 Parcours
2018 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Tchéquie - Suisse - 3 : 1
21 10/02/2018   Prague Dur (int.)   Petra Kvitová   Viktorija Golubic 6-2, 1-6, 6-3 Parcours
  Petra Kvitová   Belinda Bencic 6-2, 6-4
2018 - 1/2 finale (groupe mondial) - Allemagne - Tchéquie - 1 - 4
22 21/04/2018   Stuttgart Terre battue (int.)   Petra Kvitová   Julia Görges 6-3, 6-2 Parcours
  Petra Kvitová   Angelique Kerber 6-2, 6-2

Classements WTA en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année200620072008200920102011201220132014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple773  157  44  62  34  2  8  6  4  6  11  29  7  7  8  17  16  14
Rang en double454  959  379  333  361  532  260  1250265

Source : (en) Classements de Petra Kvitová sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques modifier

Confrontations avec ses principales adversaires modifier

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (8 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[145]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 31 août 2023 :

Les joueuses retraitées sont en gris.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Maria Sharapova 1 11 4 7 36,4 défaite (6-3, 4-6, 2-6) à la Fed Cup 2015
  María Sákkari 3 8 3 5 37,5 défaite (6-4, 5-7, 1-6) à Indian Wells 2023
  Andrea Petkovic 9 11 5 6 45,4 défaite (4-6, 4-6) à l'US Open 2019
  Angelique Kerber 1 16 8 8 50 défaite (4-6, 3-3) à Cincinnati 2021
  Ashleigh Barty 1 10 5 5 50 défaite (1-6, 6-3, 3-6) à Madrid 2021
  Caroline Wozniacki 1 15 8 7 53,3 défaite (5-7, 65-7) à l'US Open 2023
  Carla Suárez Navarro 6 13 7 6 53,8 victoire (4-6, 6-3, 6-0) à Doha 2020
  Madison Keys 7 9 5 4 55.6 victoire (6-7, 6-4, 6-3) à Cincinnati 2022
  Victoria Azarenka 1 9 5 4 55.6 défaite (5-7, 4-6) à Indian Wells 2021
  Caroline Garcia 4 10 6 4 60 victoire (6-4, 7-63) à Berlin 2023
  Jeļena Ostapenko 5 10 6 4 60 victoire (0-6, 6-0, 6-4) à Indian Wells 2023
  Ekaterina Makarova 8 10 6 4 60 victoire (6-3, 6-1) à New Haven 2016
  Agnieszka Radwańska 2 13 8 5 61,5 victoire (6-1, 7-63) à New Haven 2018
  Jelena Janković 1 8 5 3 62,5 victoire (7-5, 7-5) à l'US Open 2017
  Venus Williams 1 8 5 3 62,5 victoire (7-66, 7-5) à Melbourne II 2021
  Anett Kontaveit 2 8 5 3 62.5 défaite (0-6, 4-6) à Ostrava 2021
  Elina Svitolina 3 11 7 4 63,6 défaite (7-64, 5-7, 2-6) à Stuttgart 2021
  Samantha Stosur 4 8 7 1 87,5 victoire (6-3, 5-7, 6-2) à Pékin 2014
  Kristina Mladenovic 10 10 9 1 90 victoire (6-4, 6-4) à Pékin 2019
  Lucie Šafářová 5 10 10 0 100 victoire (6-1, 1-0 ab.) à Birmingham 2017

Victoires sur le top 5 modifier

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 5 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier*/WTA 1000
Premier/WTA 500
Elite Trophy
Intern'l/WTA 250
Fed Cup
#   Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 72   US Open 2009 Dur   Dinara Safina no 1 1/16 6-4, 2-6, 7-65 Tableau
2 no 62   Wimbledon 2010 Gazon   Caroline Wozniacki no 4 1/8 6-2, 6-0 Tableau
3 no 18   Paris 2011 Dur (int.)   Kim Clijsters no 2 Finale 6-4, 6-3 Tableau
4 no 18   Madrid 2011 Terre battue   Vera Zvonareva no 3 1/8 6-1, 6-4 Tableau
5   Victoria Azarenka no 5 Finale 7-63, 6-4
6 no 8   Wimbledon 2011 Gazon   Victoria Azarenka no 5 1/2 6-1, 3-6, 6-2 Tableau
7 no 6   Tokyo 2011 Dur   Maria Sharapova no 2 1/4 4-3 ab. Tableau
8 no 3   Masters 2011 Dur (int.)   Caroline Wozniacki no 1 Poules 6-4, 6-2 Tableau
9   Victoria Azarenka no 4 Finale 7-5, 4-6, 6-3
10 no 8   Dubaï 2013 Dur   Agnieszka Radwańska no 4 1/4 6-2, 6-4 Tableau
11 no 7   Pékin 2013 Dur   Li Na no 5 1/4 4-6, 6-2, 6-4 Tableau
12 no 6   Masters 2013 Dur (int.)   Agnieszka Radwańska no 4 Poules 6-4, 6-4 Tableau
13 no 3   Masters 2014 Dur (int.)   Maria Sharapova no 2 Poules 6-3, 6-2 Tableau
14 no 4   Madrid 2015 Terre battue   Serena Williams no 1 1/2 6-2, 6-3 Tableau
15 no 5   New Haven 2015 Dur   Caroline Wozniacki no 4 1/2 7-5, 6-1 Tableau
16 no 5   Masters 2015 Dur (int.)   Maria Sharapova no 4 1/2 6-3, 7-63 Tableau
17 no 7   Stuttgart 2016 Terre battue (int.)   Garbiñe Muguruza no 4 1/4 6-1, 3-6, 6-0 Tableau
18 no 16   Wuhan 2016 Dur   Angelique Kerber no 1 1/8 610-7, 7-5, 6-4 Tableau
19   Simona Halep no 5 1/2 6-1, 6-2
20 no 11   Pékin 2016 Dur   Garbiñe Muguruza no 4 1/8 6-1, 6-4 Tableau
21 no 14   US Open 2017 Dur   Garbiñe Muguruza no 3 1/8 7-63, 6-3 Tableau
22 no 21   Doha 2018 Dur   Elina Svitolina no 3 1/8 6-4, 7-5 Tableau
23   Caroline Wozniacki no 1 1/2 3-6, 7-63, 7-5
24   Garbiñe Muguruza no 4 Finale 3-6, 6-3, 6-4
25 no 8   Sydney 2019 Dur   Angelique Kerber no 2 1/4 6-4, 6-1 Tableau
26 no 11   Doha 2020 Dur   Ashleigh Barty no 1 1/2 6-4, 2-6, 6-4 Tableau
27 no 28   Cincinnati 2022 Dur   Ons Jabeur no 5 1/8 6-1, 4-6, 6-0 Tableau
28 no 15   Indian Wells 2023 Dur   Jessica Pegula no 3 1/8 6-2, 3-6, 7-611 Tableau
29 no 9   Berlin 2023 Gazon   Caroline Garcia no 4 1/4 6-4, 7-63 Tableau

Équipements et sponsors modifier

Petra Kvitová joue actuellement avec la raquette Wilson BLX Steam 100[146],[147], qui a une surface de frappe de 645 cm2 et un poids de 295 g (non cordée) permettant ainsi une assez grande vitesse de tête de raquette. Elle utilise des chaussures Nike Zoom 2K10[148] et est habillée par le même équipementier pour ses vêtements[146]. Grâce à sa victoire à Londres, les sponsors se bousculent à sa porte selon son agent[149] et c'est ainsi qu'elle a signé un contrat avec Ulysse Nardin[149], fabricant de montres suisses, ou encore le fabricant de vêtements Steilmann[149].

Distinctions modifier

Pour ses résultats sportifs modifier

À chaque fin de saison, la WTA attribue des prix aux joueuses (WTA Awards) qui se sont le plus distinguées au cours de la saison par leurs résultats sportifs. Voici la liste de prix que l'on lui a accordée depuis de le début de sa carrière :

  • Prix du Newcomer of the Year (révélation de l'année) en 2010
  • Prix du Player of the Year (joueuse de l'année) en 2011
  • Prix du Most Improved Player of the Year et Fan favorite breakthrough player en 2011

Pour sa personnalité et ses engagements modifier

Voici la liste des distinctions que Petra Kvitová a obtenues par les médias ou la WTA elle-même pour sa personnalité, son engagement sur le tour ou envers son pays, son fair-play :

  • Prix Fed Cup Heart Award en 2011[150] par la Fed Cup et un jury de 7 personnes[151].
  • Prix Karen Krantzcke Sportsmanship Award en 2011 et 2014 lors des WTA Awards.

Notes et références modifier

  1. Sélectionnée en finale, elle n'a toutefois pris part à aucun match (décisif ou non).
  2. (en) « Petra Kvitova wins first WTA title », sur zimbio.com, (consulté le )
  3. (en) « Tennis-Czech teenager upsets Safina », sur uk.reuters.com, (consulté le )
  4. « Kvitova atomise Wozniacki », sur eurosport.fr, (consulté le )
  5. (en) « Wimbledon 2010 : Petra Kvitova trashes no 3 seed Caroline Wozniacki », sur guardian.co.uk, (consulté le )
  6. (en) « Petra Kvitova produces stunning comeback against Kaia Kanepi to set up semi-final clash with Serena Williams », sur dailymail.co.uk, (consulté le )
  7. (en) « Kvitova battles into semis », sur skysports.com, (consulté le )
  8. « Wimbledon : Serena Williams bat Petra Kvitova en demi-finale », sur lepoint.fr, (consulté le )
  9. « Brisbane : Deuxième titre pour Petra Kvitova », sur dhnet.be,
  10. « Zvonareva et Clijsters tiennent leur rang », sur Eurosport,
  11. « Kvitova fait chuter Clijsters », sur sport365.fr, (consulté le )
  12. (en) « Exhausted Kvitova upset in Dubai », sur tennis.com, (consulté le )
  13. (en) « Tired Kvitova bumped out in Dubai », sur tennis-scout.org, (consulté le )
  14. (en) « Madrid : Kvitova d. Azarenka », sur blogs.tennis.com, (consulté le )
  15. (en) « Petra Kvitova beats Azarenka to win Madrid », sur news.bbc.co.uk, (consulté le )
  16. (en) « Kvitova hits 40 winners for biggest career title », sur wtatennis.com, (consulté le )
  17. a et b (en) « Petra Kvitova sustains hip injury in ITF tournament in Prague », sur womenstennisblog.com, (consulté le )
  18. a et b « Wimbledon : Kvitova remporte son premier titre du Grand-chelem », sur rtl.fr, (consulté le )
  19. (en) « Wimbledon 2011: Petra Kvitova into semis again after defeating Tsvetana Pironkova 6-3, 6-7, 6-2 », sur telegraph.co.uk,
  20. (en) « Wimbledon : Kvitova d. Azarenka », sur blogs.tennis.com, (consulté le )
  21. « Kvitova, star en devenir », sur eurosport.fr, (consulté le )
  22. « Kvitova, génie en herbe », sur eurosport.fr, (consulté le )
  23. (en) « Kvitova reaches first Grand Slam final », sur wtatennis.com, (consulté le )
  24. (en) « Wimbledon 2011: Petra Kvitova defeats Maria Sharapova 6-3, 6-4 to win women's singles final on Centre Court », sur telegraph.co.uk, (consulté le )
  25. « Kvitova, comme une grande », sur eurosport.fr, (consulté le )
  26. « Bartoli privée de quart », sur eurosport.fr, (consulté le )
  27. (en) « US Open 2011: Wimbledon champion Petra Kvitova falls in first round », sur theguardian.com,
  28. « KVITOVA L'EMPORTE CONTRE CIBULKOVA », sur tvasports.ca, (consulté le )
  29. « Azarenka et Kvitova dans le dernier carré », sur rts.ch,
  30. « Une finale Kvitova-Azarenka », sur Eurosport,
  31. « Kvitova prend le pouvoir », sur Eurosport,
  32. « Petra Kvitova finit l'année en beauté », sur rts.ch,
  33. « Kvitova désignée joueuse de l'année », sur rtbf.be, (consulté le )
  34. (en) « Petra Kvitova edges Venus Williams in three-set classic at Wimbledon », sur theguardian.com,
  35. (en) « How The Match Was Won: Petra Kvitova v Barbora Zahlavova Strycova », sur wimbledon.com,
  36. « Wimbledon 2014 : Kvitova retrouve la finale, trois ans après », sur Eurosport,
  37. (en) « With Focus and Force, Kvitova and Bouchard Reach Wimbledon Final », sur nytimes.com,
  38. « Le bis de Petra Kvitova », sur L'Équipe,
  39. « Petra Kvitova, la femme de l'ombre retrouve la lumière », sur Eurosport,
  40. (en) « Petra Kvitova crushes Eugenie Bouchard to claim second Wimbledon », sur theguardian.com,
  41. « Sacrée pour la troisième fois, Petra Kvitova retrouve des couleurs », sur eurosport.fr (consulté le )
  42. « victoire de la Tchèque Petra Kvitova à Wuhan », sur lepoint.fr (consulté le )
  43. « Petra Kvitova et la Tchéquie battent l'Allemagne (3-0) pour leur huitième succès », sur eurosport.fr (consulté le )
  44. « Petra Kvitova remporte son 15e titre », sur lematin.ch (consulté le )
  45. « Petra Kvitova éliminée par Madison Keys au 3e tour », sur francetvsport.fr, (consulté le ).
  46. « leparisien.fr/flash-actualite-… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  47. « Petra Kvitova sort Serena Williams et file en finale à Madrid », sur lequipe.fr (consulté le )
  48. « WTA Madrid - Serena Williams chute aussi, finale surprise Petra Kvitova - Svetlana Kuznetsova », sur rtl.be (consulté le )
  49. « Petra Kvitova bat Svetlana Kuznetsova (6-1, 6-2) et remporte le tournoi de Madrid », sur eurosport.fr (consulté le )
  50. « Sacrée pour la troisième fois, Petra Kvitova retrouve des couleurs », sur eurosport.fr (consulté le )
  51. « Masters féminin : Petra Kvitova en demies grâce à la victoire de Lucie Safarova sur Angelique Kerber », sur eurosport.fr (consulté le )
  52. « Masters Singapour : Agnieszka Radwanska et Petra Kvitova se retrouvent pour une finale inattendue », sur eurosport.fr (consulté le )
  53. « WTA - Après 7 ans de collaboration, Petra Kvitova se sépare de son entraîneur », sur eurosport.fr,
  54. « Indian Wells : Petra Kvitova s'en sort bien et accède aux quarts de finale », sur lequipe.fr,
  55. « Roland-Garros : Shelby Rogers élimine Petra Kvitova au troisième tour », sur lequipe.fr,
  56. « JO 2016 - La joueuse de tennis tchèque Kvitova médaillée de bronze », sur rtl.be,
  57. « Angelique Kerber éliminée par Petra Kvitova au tournoi de Wuhan », sur lequipe.fr,
  58. « Tournoi de Wuhan : Petra Kvitova irrésistible », sur lequipe.fr,
  59. « Petra Kvitova remporte le Masters bis à Zhuhai », sur lequipe.fr,
  60. « Petra Kvitova agressée au couteau par un cambrioleur, "sa vie n'est pas en danger" », sur Eurosport,
  61. « Roland-Garros : Petra Kvitova, de retour de blessure, a été intégrée au tableau principal », sur L'Équipe,
  62. « Petra Kvitova, retour gagnant et émouvant », sur Eurosport,
  63. « WTA Birmingham : Kristina Mladenovic éliminée par Petra Kvitova (6-4, 7-6) », sur Eurosport,
  64. Christophe Gaudot, « WTA Birmingham - Six mois après son agression, Kvitova remporte son premier tournoi de la saison », sur Eurosport,
  65. « Petra Kvitova : «Personne ne s'attendait à ma victoire à Birmingham» », sur L'Équipe,
  66. « Petra Kvitova éliminée dès le deuxième tour de Wimbledon », sur L'Équipe,
  67. « Caroline Garcia éliminée par Petra Kvitova (6-0, 6-4) », sur Eurosport,
  68. « Petra Kvitova poursuit sa renaissance et stoppe Garbine Muguruza », sur Eurosport,
  69. « Pour Venus Williams, la cure de jouvence continue », sur Eurosport,
  70. « Pékin : Petra Kvitova dernière qualifiée pour les quarts », sur L'Équipe,
  71. « Victorieuse de Petra Kvitova (6-3, 7-5), Caroline Garcia continue de planer ! », sur Eurosport,
  72. « Saint-Pétersbourg (WTA) : Jelena Ostapenko sèchement battue en quart de finale », sur L'Équipe,
  73. « ST. Pétersbourg : Petra Kvitova en finale », sur L'Équipe,
  74. « Kristina Mladenovic battue en finale à Saint-Pétersbourg par Petra Kvitova », sur L'Équipe,
  75. (en) « Kvitova keeps winning, quells Radwanska in Doha », sur wtatennis.com,
  76. (en) « Kvitova silences Svitolina in Doha, win streak marches on », sur wtatennis.com,
  77. (en) « Kvitova advances following Goerges retirement in Doha », sur wtatennis.com,
  78. « WTA Doha : Petra Kvitova domine Caroline Wozniacki et rejoint Garbine Muguruza en finale », sur Eurosport,
  79. « Doha : Kvitova assomme Muguruza et remporte le titre », sur Eurosport,
  80. « Classement WTA : Petra Kvitova grimpe à la 10e place, Garbine Muguruza revient dans le top 3 », sur Eurosport,
  81. (en) « Prague Open: Petra Kvitova beats Mihaela Buzarnescu in final », sur bbc.com,
  82. (en) « Kvitova, Garcia advance to Madrid quarterfinals », sur tennisworldusa.org,
  83. (en) « WTA Madrid: Petra Kvitova dismantles Daria Kasatkina for ninth win in a row », sur tennisworldusa.org,
  84. « Petra Kvitova écarte Karolina Pliskova et rejoint Kiki Bertens en finale », sur Eurosport,
  85. « Petra Kvitova bat Kiki Bertens en finale », sur Eurosport,
  86. « WTA - Madrid - Kvitova : "Surprise d'avoir tenu physiquement" », sur tennisactu.net,
  87. « Anett Kontaveit élimine Petra Kvitova au troisième tour de Roland-Garros », sur L'Équipe,
  88. « Kvitova conserve son titre et prépare parfaitement Wimbledon », sur Eurosport,
  89. « Petra Kvitova et Magdalena Rybarikova en finale à Birmingham », sur L'Équipe,
  90. « Kvitova sortie d'entrée par Sasnovich », sur Eurosport,
  91. « Cincinnati : Kiki Bertens en finale après sa victoire sur Petra Kvitova. », sur L'Équipe,
  92. « Serena Williams battue par Petra Kvitova », sur L'Équipe,
  93. « Kerber déchue de son titre par Kvitova », sur Eurosport,
  94. « Petra Kvitova n'a rien lâché à Sydney », sur L'Équipe,
  95. « Open d'Australie : Kvitova expéditive face à Anisimova », sur L'Équipe,
  96. « Impressionnante contre Barty, Kvitova va enfin retrouver un dernier carré de Grand Chelem », sur Eurosport,
  97. « Petra Kvitova se qualifie pour la finale après sa victoire sur Danielle Collins (7-6 (2), 6-0) », sur Eurosport,
  98. « Kvitova : "C’est bizarre d’être en finale..." », sur Eurosport,
  99. « Renaissance ou confirmation : Kvitova - Osaka, duel pour une nouvelle reine », sur Eurosport,
  100. « Finale dames : Noami Osaka, reine du futur qui se conjugue déjà au présent », sur Eurosport,
  101. « Petra Kvitova, finaliste de l'Open d'Australie : «Tout le monde peut battre tout le monde» », sur L'Équipe,
  102. « Classement WTA: Osaka et Kvitova au sommet », sur lepoint.fr,
  103. « Dubaï : l'exploit de Belinda Bencic, titrée face à Petra Kvitova », sur L'Équipe,
  104. « Petra Kvitova, battue par Belinda Bencic à Dubaï : « Trop de hauts et de bas » », sur L'Équipe,
  105. « Kvitova tombe face à Barty et ne détrônera pas Osaka », sur Eurosport,
  106. « Tournoi WTA de Stuttgart : Petra Kvitova rejoint Anett Kontaveit en finale », sur L'Équipe,
  107. « Tournoi WTA de Stuttgart : Petra Kvitova s'impose en finale », sur L'Équipe,
  108. « JO de Tokyo : Petra Kvitová et Tomáš Satoranský, les deux porte-drapeaux tchèques pour l’ouverture », sur francais.radio.cz, (consulté le )
  109. « WTA - Adelaïde - Hon terrasse Kvitova, Paquet battue, Fernandez assure », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  110. Zone Sports- ICI.Radio-Canada.ca, « Ons Jabeur défait Petra Kvitova au tournoi de Sydney », sur Radio-Canada.ca (consulté le )
  111. « WTA - Dubaï - Halep rejoint Jabeur, Kvitova fait tomber Sabalenka », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  112. « WTA - Dubaï : Ostapenko renverse Kvitova et rallie à nouveau le dernier carré », sur beIN SPORTS France (consulté le )
  113. « Elise Mertens rejoint les huitièmes de finale à Doha après l’abandon de Petra Kvitova », sur Le Soir, (consulté le )
  114. S. B. M. Actu, « Tennis/Indian Wells – Maria Sakkari déroule face à Petra Kvitova - Sport Business Mag », (consulté le )
  115. « Clara Burel a fini par craquer face à Petra Kvitova à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  116. S. B. M. Actu, « Tennis/WTA Miami – Petra Kvitova se défait de Veronika Kudermetova - Sport Business Mag », (consulté le )
  117. « WTA - Miami - Swiatek éteint Kvitova, Pegula n'a pas eu à forcer », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  118. « WTA - Charleston - Cornet ok, Kvitova abandonne, Rogers battue chez elle », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  119. « Tennis - WTA - Stuttgart : Swiatek enchaîne une 20eme victoire, Raducanu déroule, Kontaveit en trois sets », sur Sport 365, (consulté le )
  120. « Kvitova stoppée net par Saville », sur beIN SPORTS France (consulté le )
  121. « Birmingham 2022: Haddad Maia écarte Kvitova », sur TennisTemple (consulté le )
  122. « WTA : Beatriz Haddad Maia battue par Petra Kvitova à Eastbourne », sur RDS.ca, (consulté le )
  123. « Petra Kvitova s'impose à Eastbourne », sur L'Équipe (consulté le )
  124. « Petra Kvitova donne rendez-vous à Paula Badosa au 3e tour de Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  125. Sport/Foot Magazine, « Wimbledon: double lauréate, Petra Kvitova battue par Paula Badosa au 3e tour », sur Sport/Foot Magazine, (consulté le )
  126. « Tennis, WTA – Tournoi de Toronto 2022 : Riske-Amritraj domine Kvitova », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  127. « Tennis, WTA – Tournoi de Cincinnati 2022 : Kvitova bat Cirstea », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  128. « Kvitova refait le coup de l’an dernier à Cincinnati et élimine Jabeur », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  129. « Tennis - WTA - Cincinnati : Kvitova a pris le meilleur sur Tomljanovic », sur Sport 365, (consulté le )
  130. « Kvitova disputera la 40e finale de sa carrière à Cincinnati », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  131. Maxime Battistella, « WTA Cincinnati : Caroline Garcia remporte son 10e titre en balayant Petra Kvitova (6-2, 6-4) », sur www.eurosport.com, (consulté le )
  132. « “J’ai essayé de faire la même chose que Serena” », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  133. « Tennis – US Open 2022 : Kvitova écarte Kalinina par forfait », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  134. « Tennis – US Open 2022 : Pegula sort Kvitova », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  135. « Tennis, WTA – Tournoi d’Ostrava 2022 : Rybakina sort Kvitova », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  136. « WTA - Ostrava - Kvitova sort Badosa et file en quart, Swiatek par abandon », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  137. « Petra Kvitova qualifiée pour les demi-finales à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  138. « Petra Kvitova rejoint Elena Rybakina en finale », sur L'Équipe (consulté le )
  139. « Petra Kvitova vient à bout d'Elena Rybakina en finale à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  140. « Caroline Garcia stoppée en quarts de finale par Petra Kvitova à Berlin », sur L'Équipe (consulté le )
  141. « Berlin 2023 - Tableau simple dames : calendrier et résultats - Tennis », sur L'Équipe (consulté le )
  142. « Ons Jabeur retrouve les quarts de finale à Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  143. « Petra Kvitova annonce être enceinte, un bébé attendu pour cet été », sur tennisactu.net,
  144. Épreuve organisée par l'ITF.
  145. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,
  146. a et b (en) « Équipements sportifs », sur tennis-warehouse.com (consulté le )
  147. (en) Spécificités de la raquette BLX Steam 100, sur wilson.com (consulté le )
  148. (en) Spécificités de la chaussure Nike Zoom 2K10 WGrey, sur tennis-warehouse.com (consulté le )
  149. a b et c (en) « Wimbledon's Kvitová to add zeros to her marketing earnings. », sur tennis-warehouse.com, (consulté le )
  150. (en) « Kvitova captures Fed Cup Heart Award », sur wtatennis.com, (consulté le )
  151. (en) « Kvitova captures Fed Cup Heart Award », sur fedcup.com (consulté le )

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier

Navigation modifier