Liste des noms latins des villes françaises

page de liste de Wikipédia

Cet article donne une liste de localités et cités attestées dans l'Antiquité et au Moyen Âge, et aujourd'hui situées en France, dont le nom est mentionné sous une forme latine dans des documents historiques rédigés en latin classique ou en latin médiéval[n 1] et dont l'existence semble être confirmée par l'archéologie[1]. Les noms de villes sont classés en deux listes :

Les sourcesModifier

Les sources nous permettant de connaître les formes latines ou latinisées[n 2] des toponymes sont multiples. Elles peuvent être classées en trois grandes catégories :

Sources épigraphiquesModifier

L'épigraphie latine se compose essentiellement de[2] :

Sources textuellesModifier

Elles se composent de mentions littéraires, descriptions d'historiens et de géographes comme :

Sources géographiquesModifier

Noms latins et noms français correspondantsModifier

AModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Agedincum Sens (Yonne)
Aginnum Agen (Lot-et-Garonne)
Alba Helviorum Alba-la-Romaine (Ardèche)
Aquae Aix-les-Bains (Savoie)
Aquae Sextiae Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)
Aquae Tarbellicae Dax (Landes)
Arausio Orange (Vaucluse)
Aregenua Vieux-la-Romaine (Calvados)
Arelate Arles (Bouches-du-Rhône)
Argentomagus Argenton-sur-Creuse (Indre)
Argentoratum, Augusta Argentorate, Argentoria, Argentinensis Strasbourg (Bas-Rhin)
Arpajonum, Arpajoni castrum, Arpacona Arpajon (Essonne)
S. Audoeni fanum, villa od. domus Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)
Augusta Suessionum Soissons (Aisne)
Augusta Viromanduorum Saint-Quentin (Aisne)
Augustobona, Augustobonam, Augustoboua, Trecae Troyes (Aube)
Augustodunum Autun (Saône-et-Loire)
Augustodurum, Bajocae, Bajocassium civitas Bayeux (Calvados)
Augustomagus, Silvanectum Senlis (Oise)
Augustonemetum Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)
Augustoritum, Lemovicum Limoges (Haute-Vienne)
Autessiodurum Auxerre (Yonne)
Autricum Chartres (Eure-et-Loir)
Avenio Avignon (Vaucluse)
Avaricum, Bituricum Bourges (Cher)

BModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Bagacum Nerviorum Bavay (Nord)
Balgenciacus Beaugency (Loiret)
Belna Beaune (Côte-d'Or)
BERGUSIUM Bourgoin (Isère)
Bidiscum, Bichium, Bitis, Bites Bitche (Moselle)
Bigarcium, Bigartu, Biarcœ, Biarcium Biache-Saint-Vaast (Pas-de-Calais)
Boutae Annecy (Haute-Savoie)
Brestum, Brestia, Brivates Portis Brest (Finistère)
Briga Eu (Seine-Maritime)
Brigantio Briançon (Hautes-Alpes)
Brocomagus Brumath (Bas-Rhin)
Burdigala Bordeaux (Gironde)


CModifier

Nom latins ou latinisés Noms français
Caesarodunum, Turoni, Metropolis civitas Turonum, Turonorum, Augusta Turonum, T(h)oronus, Turonica civitas, Turones Tours (Indre-et-Loire)
Caesaromagus, Bellovacum Beauvais (Oise)
Cadomum Caen (Calvados)
Caliacum Chailly-en-Brie (Seine-et-Marne)
Camaracum Cambrai (Nord)
Caranusca Hettange-Grande (Moselle)
Castellum Menaporum Cassel (Nord)
Castrum Caninum Château-Chinon (Nièvre)
Castrum Vernonense Vernon (Eure)
Catalaunum, Catelaunorum Châlons-en-Champagne (Marne)
Cenabum, Aurelianum Orléans (Loiret)
Condate Redonum Rennes (Ille-et-Vilaine)
Condevincum , Portus Namnetum Nantes (Loire-Atlantique)
Condatomagus La Graufesenque / Millau (Aveyron)
Corensi Corancy (Nièvre)
Corobilium Corbeil (Marne)
Corbolium Corbeil-Essonnes (Essonne)
Crisenaria Cressy (Seine-Maritime)
Cularo (jusque 381) Grenoble (Isère)
Corterate, Coerteratis Coutras (Gironde)

DModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Darioritum Vannes (Morbihan)
Darantasia Moûtiers (Savoie)
Dea Augusta Vocontiorum Die (Drôme)
Decetia Decize (Nièvre) )
Dinia, Diniensium civitas Digne-les-Bains, (Alpes-de-Haute-Provence)
Divio Dijon (Côte-d'Or)
Divodurum Metz (Moselle)
Divona Cadurcorum Cahors (Lot)
Durocortorum, Remis Reims (Marne)
Duroicoregum Domqueur (Somme)

EModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Ebrodunensium, Eburodurum Embrun (Hautes-Alpes)
Elimberrum, Augusta Auscorum Auch (Gers)
Elusa Éauze (Gers)
Engolisma, Iculisma Angoulême (Charente)
Epomanduodurum Mandeure (Doubs)

FModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Fanomin (GOL[4]: Fanum Minervae) La Cheppe, (Marne)
Flavia (GOL[4]: Flaviacum) Saint-Germer-de-Fly, (Oise)
Flaviniacum (GOL[4]: Flaviacum) Flavigny-sur-Ozerain, (Côte-d'Or)
Forum Julii Fréjus, (Var)
Forum Segusiavorum, Forum Segusiavorum Libera Feurs (Loire)

GModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Gesoriacum, Bononia Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)
Glanum Saint-Rémy-de-Provence, (Bouches-du-Rhône)
Gratianopolis (à partir de 381) Grenoble (Isère)
Gaiacum Gye (Meurthe-et-Moselle)

HModifier

Noms latins ou latinisés Noms français

I / JModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Illiberris, Castrum Helenae Elne (Pyrénées-Orientales)
Indiciacum Saint-Flour (Cantal)
Isla Lille (Nord)
Intranum Entrains-sur-Nohain (Yonne)
Iatinum Meaux (Seine-et-Marne)
Judicium Yutz (Moselle)
Juliobona Lillebonne (Seine-Maritime)
Juliomagus Angers (Maine-et-Loire)

LModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Lapurdum Bayonne (Pyrénées-Atlantiques)
Legedia, Abrincas Avranches (Manche)
Limonum Poitiers (Vienne)
Lugdunum Lyon (Rhône)
Lugdunum Clavatum, Laudunum, Laudunensis Laon (Aisne)
Lugdunum Convenarum Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne)
Lutetia, Lutetia Parisiorum Paris

MModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Magdunum Meung-sur-Loire (Loiret)
Massilia Marseille (Bouches-du-Rhône)
Medicinum Mézin (Lot-et-Garonne)
Mediolanum Aulercorum Évreux (Eure)
Monspessulanum Montpellier (Hérault)
Mediolanum Santonum Saintes (Charente-Maritime)

NModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Narbo Martius, Narbonensis Narbonne (Aude)
Nemausus Nîmes (Gard)
Nemetacum / Nemetacum Atrebatum Arras (Pas-de-Calais)
Neriomagus / Aquæ Nerii Néris-les-Bains (Allier)
Nicaea, Nicia Nice (Alpes-Maritimes)
Noviodunum Jublains (Mayenne)
Noviodunum Biturigum Neung-sur-Beuvron (Loir-et-Cher)
Noviomagus Lexoviorum (GOL[4]: Lexovium) Lisieux, (Calvados)
Noviomagus Veromanduorum (GOL[4]: Noviomium, Noviomense palatium, Noviomum, Novionum) Noyon, (Oise)
Novio Rito (GOL[4]: Niortum, Novirogus, Nyrax) Niort (Deux-Sèvres)
Nantios, Nanceium Nancy (Meurthe-et-Moselle)

OModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Olbia, Pomponiana, Eyras Hyères (Var)
Odovna / Oduna Ouanne (Yonne)

PModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Ponte Saravi, Pons Saravi Sarrebourg (Moselle)
Portus Itius Wissant ? (Pas-de-Calais)
Portus Syracusanus Porto-Vecchio (Corse-du-Sud)
Portus Veneris Port-Vendres (Pyrénées-Orientales)

QModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Quimperlacum, Quimperlegium Quimperlé (Finistère)

RModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Ramboletium Rambouillet (Yvelines)
Rauranum Rom (Deux-Sèvres)
Revessio / Ruessio Saint-Paulien (Haute-Loire)
Rodium Roiglise (Somme)
Rotomagus Rouen (Seine-Maritime)
Ruscino Château-Roussillon (Pyrénées-Orientales)
Rhodumna Roanne (Loire)
Ruper-Regia Rocroi (Ardennes)

SModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Samarobriva Amiens (Somme)
Sidvo, Sidolocus ou Sedelocus Saulieu (Côte-d'Or)
Sodobrium Suèvres (Loir-et-Cher)
Spinetum, Spinogelum, Spinoilum, Espinolum Épinay-sur-Orge, (Essonne)

TModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Taruenna Thérouanne (Pas-de-Calais)
Tasciaca Thésée (Loir-et-Cher)
Telo Martius Toulon (Var)
Tolosa Toulouse (Haute-Garonne)
Tres Tabernæ Saverne (Bas-Rhin)
Tullum Leucorum Toul (Meurthe-et-Moselle)

UModifier

Noms latins Noms français
Ugernum Beaucaire (Gard)

VModifier

Noms latins ou latinisés Noms français
Vesontio Besançon (Doubs)
Vetula Vinea Viellevigne, (Loire-Atlantique)
Vienna Vienne, (Isère)
Viennavicus Vienne-en-Val, (Loiret)
Vierium Vihiers (Maine-et-Loire)
Vorgium Carhaix-Plouguer (Finistère)

Noms français et noms latins correspondantsModifier

Abréviations utilisées :

AModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Agde (Hérault) Agathe Tyche (G : vers 525 av. J.-C. puis RR) colonie grecque de Massalia puis ville sous domination romaine en 118 av. J.-C. 34 003
Agen (Lot-et-Garonne) Aginnum[5] (HE) Chef-lieu de civitas 47 001
Ahun (Creuse) Acitodunum[5] (HE) vicus 23 001
Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) Aquae Sextiae (RR) colonie 13 001
Aix-les-Bains (Savoie) Aquae (HE), Aquis villam (MA) vicus 73 008
Alba-la-Romaine (Ardèche) Alba Augusta Helviorum (HE) Chef-lieu de civitas 07 005
Albi (Tarn) Albiga, Civitas albigensium à partir de 406 (BE) Chef-lieu de civitas 81 004
Aléria (Haute-Corse) Aleria (HE) colonie 2B 009
Alise-Sainte-Reine (Côte-d'or) Alesia (HE) vicus 21 008
Amiens (Somme) Samarobriva (HE), Ambianorum (BE) Chef-lieu de civitas 80 021
Ancenis - Saint-Géréon (Loire-Atlantique) Ancenesium (HE), Angenisium, Angenium vicus 44 003
Angers (Maine-et-Loire) Juliomagus (HE) Chef-lieu de civitas 49 007
Angoulême (Charente) Engolisma, Iculisma (HE) civitas (fin IIIe ou IVe siècle) 16 015
Annecy (Haute-Savoie) Boutae (HE), Annecium (TM) vicus 74 010
Annemasse (Haute-Savoie) Namascae (HE) vicus 74 012
Antibes (Alpes-Maritimes) Antipolis (G) Chef-lieu de civitas 06 004
Apt (Vaucluse) Apta Julia ou Apta Julia Vulgientis (HE) colonie de droit latin 84 003
Ardentes (Indre) Alerta[5] (HE) vicus 36 005
Argentan (Orne) Argentomagos / Argentomagus (HE) civitas ? 61 006
Argentat (Corrèze) Argentoratum (HE) vicus ? 19 010
Argenton-sur-Creuse - Saint-Marcel (Indre) Argentomagus (HE) pagus ? 36 006
Arles (Bouches-du-Rhône) Arelate (RR) colonie 13 004
Arpajon (Essonne) Arpajonum, Arpajoni castrum, Arpacona castrum et canabae 91 021
Arras (Pas-de-Calais) Nemetacum (HE), Nemetocenna, Atrebatis (BE) Chef-lieu de civitas 62 041
Aubusson (Creuse) Albuciensis (MA) 23 008
Auch (Gers) Elimberrum, Augusta Auscorum (HE) Chef-lieu de civitas 32 013
Audierne (Finistère) Vindana Portus (HE) 29 003
Aulnay (Charente-Maritime) Aunedonnacum (HE) camp romain puis vicus 17 024
Aurillac (Cantal) Aureliacum (HE) vicus 15 014
Autun (Saône-et-Loire) Augustodunum (HE) civitas 71 014
Auxerre (Yonne) Autessiodurum (HE), Autricum vicus puis Chef-lieu de civitas au IIIe siècle 89 024
Avignon (Vaucluse) Avenio (HE) Chef-lieu de civitas 84 007
Avranches (Manche) Legedia (HE), Abrincas (BE) Chef-lieu de civitas 50 025

BModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Banassac (Lozère) Banaciacum (HE) vicus 48 500
Bar-le-Duc (Meuse) Caturiges (HE) mutatio ou mansio 55 000
Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence) civitas Rigomagensium (HE) Chef-lieu de civitas jusqu’à la fin du IVe siècle puis vicus 04 019
Barzan (Charente-Maritime) Novioregum (HE) pagus ou vicus 17 034
Bavay (Nord) Bagacum Nerviorum (HE) Chef-lieu de civitas jusqu'au début du Ve siècle 59 053
Bayeux (Calvados) Augustodurum (HE), Bajocae, Bajocassium civitas civitas 14 047
Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) Lapurdum (HE), Baiona 64 102
Bazas (Gironde) Cossium, Civitas Basatica (BE) civitas 33 036
Beaucaire (Gard) Ugernum 30 032
Beaune (Côte-d'Or) Belna (HE) vicus 21 054
Beauvais (Oise) Caesaromagus (HE), Bellovacis (BE), Bellovacum Chef-lieu de civitas 60 057
Besançon (Doubs) Vesontio (HE) Chef-lieu de civitas 25 056
Béziers (Hérault) Colonia Urbs Julia Septimanorum Baeterra (RR : 36 av. J.-C.), Civitas urbs baeterrensis, Baeterrae (BE) colonie de droit romain 34 032
Bobigny (Seine-Saint-Denis) Balbinius, Balbiniacum villa 93 008
Bordeaux (Gironde) Burdigala (HE) Chef-lieu de civitas, municipe de droit latin, capitale de l'Aquitaine seconde à partir du IIIe siècle 33 063
Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) Bononia ad Sequanam 92 012
Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) Gesoriacum (HE), Bononia (BE) pagus ? puis Chef-lieu de civitas après 293 62 160
Bourges (Cher) Avaricum (HE) Chef-lieu de civitas 18 033
Bourg-Saint-Andéol (Ardèche) Bergoïata vicus 07 042
Boussac (Creuse) Bociacus / Bociacum 23 031
Brest (Finistère) Gesocribatum, Gesocribates, Brivates Portis, Brestum (MA), Brestia castrum 29 019
Briançon (Hautes-Alpes) Brigantio, castellum Virgantiam (seconde moitié du IVe siècle) civitas 05 023
Briançonnet (Alpes-Maritimes) Brigomagus vicus 06 024
Brive-la-Gaillarde (Corrèze) Briva Curretia (HE), Brivae (MA) vicus 19 031

CModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Caen (Calvados) Cadon, Cathim, Cadomo ou Cadumo (MA), Cadomum vicus 14 118
Cahors (Lot) Divona Cadurcorum (HE), Cadurco civitas 46 042
Cambrai (Nord) Cameracum (HE), Camaracum vicus, début du Ve siècle civitas 59 122
Candé (Maine-et-Loire) Condatum, Condeium, Candetum, Candiacus (MA)[6] vicus 49 054
Carcassonne (Aude) Julia Carcaso (HE) colonie 11 069
Carentan (Manche) Karentonem, Carentomus (MA) vicus 50 099
Carhaix-Plouguer (Finistère) Vorgium (HE) civitas 29 024
Carpentras (Vaucluse) Carpentorate Meminorum (HE) pagus ? 84 031
Cassel (Nord) Castellum Menapiorum (HE) civitas 59 135
Castellane (Alpes-de-Haute-Provence) Civitas Saliniensum, Salinae (HE) civitas 04 039
Castres (Tarn) Castrum (MA) 81 065
Caudebec-en-Caux (Seine-Maritime) Loium vicus ? 76 164
Caudebec-lès-Elbeuf (Seine-Maritime) Uggate, Uggade vicus ? 76 165
Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) Cabillo(num) (RR) vicus ? 71 076
Châlons-en-Champagne (Marne) Durocatalanum, Catalaunum, Catelaunorum civitas 51 108
Chambéry (Savoie) Lemencum, Leminco (BE), Camefriacum (MA), Camberiacum (TM) vicus 73 065
Charleville-Mézières quartier de Montcy-Saint-Pierre (Ardennes) Castricum (Castrice) vicus 08 105
Chartres (Eure-et-Loir) Autricum (HE) civitas 28 085
Chassenon (Charente) Cassinomagus (HE) vicus 16 086
Château-Chinon (Nièvre) Castrum Caninum castrum ? 58 062, 58 063
Château-Roussillon quartier de Perpignan (Pyrénées-Orientales) Ruscino (HE) civitas 66 136
Château-Thierry (Aisne) Otmus vicus 02 168
Chaudes-Aigues (Cantal) Calentes Baioe[7] (BE), Calide Aquis (MA) vicus 15 045
La Cheppe (Marne) Fanomin 50 129
Cherbourg (Manche) Coriallum (BE) 50 129
Chorges (Hautes-Alpes) Civit Catur civitas du pagus Rigomagensis[8] 05 040
Cimiez quartier de Nice (Alpes-Maritimes) Cemenelum (HE) civitas 06 088
Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) Augustonemetum (HE), Clarus Mons civitas ? 63 113
Clisson (Loire-Atlantique) Clissonium vicus ? 44 043
Colmar (Haut-Rhin) Columbaria (MA), Calmaria (TM) 68 066
Compiègne Compendium (MA : VIe siècle) 60 159
Corancy (Nièvre) Corensi (MA) 58 082
Corbeil-Essonnes (Essonne) Corbolium 91 174
Corsept (Loire-Atlantique) Corbilo (Identification incertaine)[9] vicus 44 046
Corseul (Cotes d'Armor) Fanum Martis (HE) civitas 22 048
Coutances (Manche) Cosedia, Constantia (BE) civitas puis pagus 50 147
Cressy (Seine-Maritime) Crisciacum (MA) 76 191
Créteil (Val-de-Marne) Vicus Cristolium, Vicus Christalius (MA), Christolium, Cristolium vicus 94 028
Le Croisic (Loire-Atlantique) Crociliacum, Crocilliacum 44 049

DModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Dax (Landes) Aquae Tarbellicae (HE) civitas 40 088
Decize (Nièvre) Decetia oppidum celtique 58 095
Delle (Territoire de Belfort) Datira ou Dadila (MA) mansio ou vicus 90 033
Die (Drôme) Dea Augusta Vocontiorum (HE) civitas à partir du IIe siècle 26 113
Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) Dinia, Diniensium civitas civitas 04 070
Dijon (Côte-d'Or) Divio vicus 21 231
Domqueur (Somme) Duroicoregum[10] mansio 80 249
Dreux (Eure-et-Loir) Durocassium (HE) civitas 28 134

EModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Éauze (Gers) Elusa civitas au IIIe siècle, capitale de la Novempopulanie ou Aquitaine IIIe 32 119
Elne (Pyrénées-Orientales) Illiberris, Castrum Helenae (BE) vicus 66 065
Embrun (Hautes-Alpes) Eburodunum (HE), Ebrodunensium civitas 05 046
Entrains-sur-Nohain Intranum vicus 58 109
Épinal (Vosges) Calmonensis, Spinalis vicus 88 160
Épinay-sur-Orge (Essonne) Spinetum, Spinogelum, Spinoilum, Espinolum (MA) 91 216
Étampes (Essonne) Stampis (MA), Stampae vicus 91 223
Eu (Seine-Maritime) Briga
Évaux-les-Bains (Creuse) Ivaonum vicus ? 23 076
Évreux (Eure) Mediolanum Aulercorum (HE) civitas 27 229

FModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Feurs (Loire) Forum Segusiavorum Libera (HE) civitas 42 094
Flavigny-sur-Ozerain (Côte-d'Or) Flaviniacum (HE), Flaviacum (MA ou TM[4]) 21 271
Fréjus (Var) Forum Julii (HE) colonie 83 061

GModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Gap (Hautes-Alpes) Vapincum camp romain et canabae 05 061
Grand (Vosges) Andesina sanctuaire gallo-romain 88 212
Grenoble (Isère) Cularo (Jusqu'en 381), Gratianopolis vicus puis civitas 38 185

HModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Harfleur (Seine-Maritime) Caracotinum (BE) vicus 76 341
Hettange-Grande (Moselle)[11] Caranusca vicus 57 323
Hillion (Côtes d'Armor) Iliacus Roboris mutatio ou mansio 22 081
Hirson (Aisne) Iricio (MA) 02 381
Hyères (Var) Olbia (G: vers 325 av. J.-C.), Pomponiana (RR : IIe siècle av. J.-C.), Eyras (MA : 963)[12] colonie grecque de Massalia et port de galères romain[13] 83 069

IModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Issoire (Puy-de-Dôme) Isiodorensis 63 178
Issoudun (Indre) Uxeldunum (HE) vicus 36 088
Izernore (Ain) Isarnodurum (HE) vicus 01 192

JModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Javols (Lozère) Andéritum (HE), Anderitum Gabalorum Chef-lieu de civitas 48 076
Jouars-Pontchartrain (Yvelines) Diodurum (HE) vicus 78 321
Jublains (Mayenne) Noviodunum (HE), civitas Diablintum vers 400 (BE) Chef-lieu de civitas 53 122

KModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Kaysersberg (Haut-Rhin) Caesareum castrum 68 162
Kembs (Haut-Rhin) Cambete castrum 68 163
Kervignac (Morbihan) Plebs Veneaca (VIe siècle) 56 094

LModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Lamothe-Capdeville (Lot) Cossa (Cos) vicus ou mansio 82 090
Langeais ? (Maine-et-Loire) Alingavia[5] vicus ? 37 123
Langres (Haute-Marne) Andemantunnum (HE) Chef-lieu de civitas 52 269
Laval (Mayenne) Vallis Guidonis (MA) 53 130
Lectoure (Gers) Lactora (HE) civitas 32 208
Lescar (Pyrénées-Atlantiques) Beneharnum (HE) civitas 64 335
Lezoux (Puy-de-Dôme) Ledoso Vico (MA) vicus 63 195
Lille (Nord) Isla (1066) (M)
Lillebonne (Seine-Maritime) Juliobona (HE) Chef-lieu de civitas 76 384
Limoges (Haute-Vienne) Augustoritum (HE), Lemovicum (M ou TM) Chef-lieu de civitas 87 085
Lisieux (Calvados) Noviomagus Lexoviorum (HE), Lexovium (M ou TM[4]) Chef-lieu de civitas 14 366
Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) Liberiacum villa 93 046
Lodève (Hérault) Luteva / Forum Neronis civitas ? 34 142
Lons-le-Saunier (Jura) Ledo salinarius vicus 39 300
Luc-en-Diois (Drôme) Lucus Augusti (HE) Chef-lieu de civitas jusqu'au début du IIe siècle puis mansio 26 167
Lucciana (Haute-Corse) Mariana (HE) colonie 2B 148
Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône) Luxovium (MA) vicus 70 311
Lyon (Rhône) Lugdunum (HE) colonie, Chef-lieu de civitas, capitale de la Gaule lyonnaise, capitale des trois Gaules 69 123

MModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Mâcon (Saône-et-Loire) Matisco (HE) vicus 71 270
Mandeure (Doubs) Epomanduodurum (HE) vicus 25 367
Le Mans (Sarthe) Vindunum (HE), Cenomannum Chef-lieu de civitas 72 181
Marseille (Bouches-du-Rhône) Massalia, Massilia, Phocea (G) cité pérégrine 13 055
Maubeuge (Nord) Malbodium (seconde moitié du IIIe siècle) vicus ? 59 392
Meaux (Seine-et-Marne) Iatinum (HE), civitas Meldorum (BE), Meldum Chef-lieu de civitas 77 284
Melun (Seine-et-Marne) Metlosedum, puis Melodunum vicus 77 288
Mende (Lozère) Mimate vicus 48 095
Metz[11] (Moselle) Divodurum Mediomatricorum (HE), Civitas Mediomatricorum (BE) ; Mettis, Metis (MA) Chef-lieu de civitas 57 463
Meudon (Hauts-de-Seine) Meclodunum, Milidonem (MA) vicus ? 92 048
Mézin (Lot-et-Garonne) Medicinum (MA) 47 167
Millau quartier de La Graufesenque (Aveyron) Condatomagus (HE) vicus 12 145
Montargis (Loiret) Morita Regulo, Mons Argi ? vicus 45 208
Montauban (Tarn-et-Garonne) Montalbani (MA) bastide 82 000
Montbéliard (Doubs) Montebelgardi, Montem Billiardae vicus 25 388
Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) Condate Senonum vicus ? 77 305
Montpellier (Hérault) Monspessulanum, (génitif : Montispessulani) civitas 34 172

NModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Naix-aux-Forges (Meuse) Nasium (HE) civitas jusqu'à la fin du Ier siècle 55 370
Nanterre (Hauts-de-Seine) Nemetodurum (HE) puis Nemptodoro vicus 92 050
Nantes (Loire-Atlantique) Condevincum (HE), Condevincum, Condivincum, Portus Namnetum (BE), Namnetes (VIe siècle) Chef-lieu de civitas 44 109
Narbonne (Aude) Narbo Martius (RR: 118 av. J.-C.)), Narbonensis (BE) colonie de droit romain, Chef-lieu de civitas, capitale de la Gaule narbonnaise 11 262
Nasbinals (Lozère) site de Puech-Crémat-Bas Ad Silanum[5] mansio 48 104
Néris-les-Bains (Allier) Aquae Nerii (HE), Aquae Neriae vicus 03 195
Neung-sur-Beuvron (Loir-et-Cher) Noviodunum Biturigum (HE) vicus 41 159
Nevers (Nièvre) Nevirnum (HE) vicus 58 194
Nice (Alpes-Maritimes) Nicaea, Nicia (G) pagus ou vicus dépendant de Marseille 06 088
Nîmes (Gard) Colonia Augusta Nemausus (RR) colonie de droit latin 30 189
Niort (Deux-Sèvres) Novio Rito (HE) ; Niortum, Novirogus, Nyrax (M ou TM[4]) vicus 79 191
Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne) De vico Novigento (MA) VIe siècle, Novigentum vicus 94 052
Noyon (Oise) Noviomagus Veromanduorum (HE) ; Noviomium, Noviomense palatium, Noviomum, Novionum (MA ou TM[4]) vicus 60 471

OModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Ollioules (Var) Oliva, Olivulas, Oliolis vicus 83 090
Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques) Iluro vicus 64 422
Orange (Vaucluse) (Colonia Julia Secundanorum) Arausio (RR) colonie 84 087
Orléans (Loiret) Cenabum (HE), Aureliani, Aurelianense palatium, Aurelianum, Avrilanis civitas pagus ou vicus 45 234
Ouanne (Yonne) Odovna / Oduna 89 283
Ouessant (Finistère) Uxantis, Uxisama, Axanta 29 155

PModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Paris Lutetia Parisiorum, Lutetia Parisiensis (HE), Lutetia apud Parisios, Parisiis (BE), Parisius Chef-lieu de civitas 75 056
Périgueux (Dordogne) Vesunna (HE) Chef-lieu de civitas 24 322
Péronne (Somme) Peronam[14] (MA : seconde moitié du VIe siècle) 80 620
Pierremande (Aisne) Petramantula (MA) 02 599
Poitiers (Vienne) Limonum (HE), Pictavum Chef-lieu de civitas 86 194
Ponches-Estruval (Somme) Pontes[15] mansio ou mutatio 80 631
Pontoise (Val-d'Oise) Briva Isarae (HE), Pontem Hiserae, Pons Isarae, Pontisara vicus] 95 500
Porto-Vecchio (Corse-du-Sud) Portus Syracusanus 2A 247
Port Vendres (Pyrénées-Orientales) Portus Veneris 66 146
Provins (Seine-et-Marne) Agendicum ? civitas ? ou vicus ? 77 379
Le Puy-en-Velay (Haute-Loire) Anicium (HE), Podium in Velavium (TM) civitas à partir du Ve siècle 43 157

QModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Quimper (Finistère) Aquilonia, Quimperia vicus 29 232
Quimperlé (Finistère) Quimperlacum, Quimperlegium (MA ou TM[4]) 29 233

RModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Rambouillet (Yvelines) Ramboletium, Rambolitum vicus 78 517
Reims (Marne) Durocortorum (HE), Remis (BE) Chef-lieu de civitas, capitale de la Gaule belgique (HE) 51 454
Rennes (Ille-et-Vilaine) Condate Redonum, Condate Riedonum (HE) Chef-lieu de civitas 35 238
Rezé (Loire-Atlantique) Ratiatum vicus 44 143
Riez (Alpes de Haute-Provence) Colonia Julia Augusta Apollinarium Reiorum (HE) colonie 04 166
Roanne (Loire) Rodumna vicus 42 187
Rodez (Aveyron) Segodunum (HE), Civitas Rutenorum, Ruteni (BE) Chef-lieu de civitas 12 202
Roiglise (Somme) Rodium mansio ou mutatio (vicus] 80 676
Rouen (Seine-Maritime) Ratomagos (HE), Rotomagus (BE) Chef-lieu de civitas, capitale de la Lyonnaise seconde à la fin du IIIe siècle 76 540

SModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne) Lugdunum Convenarum (HE), Civitas Convenarum (BE) civitas, colonie honoraire au IIe siècle 31 472
Saint-Bonnet-de-Montauroux (Lozère) Condate vicus 48 139
Saint-Clair-sur-Epte (Val d'Oise) Petromantalum vicus 95 541
Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) Noventium, Novigentum (MA), Sanctus Clodoaldus (M ou TM) vicus 92 064
Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) Catolacus (HE), Fanum Sancti Dionysii, Sanctus Dionysius vicus 93 066
Saint-Georges-de-Montaigu (Vendée) Durivum vicus 85 217
Saint-Germer-de-Fly (Oise) Flavia ; Flaviacum (MA ou TM[4]) 60 577
Saint-Jean-de-Muzols (Ardèche) Muzolium vicus 07 245
Saint-Lizier (Ariège) Lugdunum Consoranorum ? Civitas Consorannorum[16] vicus puis civitas 09 268
Saint-Lô (Manche) Briovera, Sanctus Laudus vicus ? 50 502
Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme) Augusta Tricastinorum (HE), Sanctus Paulus Tricastinorum (M ou TM) civitas 26 324
Saint-Paulien (Haute-Loire) Ruessium, Ruessio, Sanctus Paulianus Chef-lieu de civitas jusqu'au Ve siècle 43 216
Saint-Quentin (Aisne) Augusta Viromanduorum (HE), Sanctus Quintinus (TM) Chef-lieu de civitas 02 691
Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône) Glanum (G) puis (HE), Sanctus Remigius Chef-lieu de civitas 13 100
Sainte-Gemmes-le-Robert (Mayenne) Robrica[10], Robricaria (Rubricaire) mansio ? 53 218
Saintes (Charente-Maritime) Mediolanum Santonum Chef-lieu de civitas, capitale de la Gaule aquitaine du Ier au IIIe siècle 17 415
Saulieu (Côte d'Or) Sidvo, Sidolocus ou Sedelocus vicus 21 584
Sceaux-du-Gâtinais (Loiret) Aqua Segeste (HE) vicus 45 303
Sées (Orne) Civitas Sagiensis (BE), Sagii Chef-lieu de civitas 61 464
Senez (Alpes-de-Haute-Provence) Sanitensium ou Salinensium (HE), civitas Sanitiensum (vers 400), Sanetia (VIe siècle), puis Senaciensis comitatum (IXe siècle) civitas 04 204
Senlis (Oise) Augustomagus (HE), Sulbanectis, Silvanectis, Sylvanectis, Silvanectum (BE) Chef-lieu de civitas 60 612
Sens (Yonne) Agedicum puis Agedicum, Agiedicum, Agedincum, Senonum Chef-lieu de civitas, capitale de la 4e Lyonnaise (Senonia) au IVe siècle 89 387
Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence) Segustero (HE) Chef-lieu de civitas entre le IIe siècle et la fin du IVe siècle 04 209
Soissons (Aisne) Augusta Suessionum (HE), Suessionis (BE) Chef-lieu de civitas 02 722
Strasbourg (Bas-Rhin) Argentoratum (HE), Augusta Argentorate camp romain et canabae? 67 482

TModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Tarascon (Bouches-du-Rhône) Nerluc puis Tarusco vicus 13 108
Tarbes (Hautes-Pyrénées) Tarba vicus?, pagus? 65 440
Thérouanne (Pas-de-Calais) Colonia Morinorum (HE), Tarvenna, Tervanna civitas 62 811
Thésée (Loir-et-Cher) Tasciaca vicus 41 258
Toul (Meurthe-et-Moselle) Tullum Leucorum (HE) vicus puis Chef-lieu de civitas à la fin du Ier siècle 54 528
Toulon (Var) Telo Martius (HE) 83 137
Toulouse (Haute-Garonne) Tolosa (HE) puis Palladia Tolosa (2e moitié du Ier siècle) colonie romaine, Chef-lieu de civitas 31 555
Tours (Indre-et-Loire) Caesarodunum (HE), Turoni, Augusta Turonum, T(h)oronus, Turonica civitas, Turones Chef-lieu de civitas, capitale de la Lyonnaise troisième au IVe siècle 37 261
Triguères (Loiret) Vellaunodunum ? vicus ? 45 329
Troyes (Aube) Augustobona (HE), Tricassium (BE :à partir du IIIe siècle) Chef-lieu de civitas 10 387

UModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Uzerche (Corrèze) Usercam[17] vicus 19 276
Uzès (Gard) Ucetia vicus 30 334

VModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Vaison-la-Romaine (Vaucluse) Vasio (HE) civitas 84 137
Valence (Drôme) Valentia (HE) colonie 26 362
Valognes (Manche) Aulauna colonie ? 50 615
Vannes (Morbihan) Darioritum, Venetum (HE) civitas 56 260
Venasque (Vaucluse) Vindisca vicus 84 143
Vence (Alpes-Maritimes) Vintia, Vincium civitas 06 157
Vendôme (Loir-et-Cher) Pagus Vindocinensis (Ve siècle), Vindocino[18][source insuffisante], Vindocinum pagus ou vicus 41 269
Verdun (Meuse) Verodunum pagus puis castrum au IIIe siècle 55 545
Vernon (Eure) Vernum (MA) vicus ? 27 681
Versailles (Yvelines) Versaliae 78 646
Vichy (Allier) Aquae Calidae (HE), Aquae Vippiacenses, Vippiacum vicus 03 200
Le Vieil-Évreux (Eure) Gisacum (HE) vicus 27 684
Vienne (Isère) Colonia Julia Viennensis, Vienna Allobrogium (HE) colonie 38 544
Vienne-en-Val (Loiret) Viennavicus (HE) vicus 45 335
Vieux (Calvados) Aregenua (HE) civitas 14 747
Vihiers (Maine-et-Loire) Vierium vicus 49 373
Villards-d'Héria (Jura) Sequani[19] vicus 39 561
Villeneuve-sur-Lot, quartier d'Eysses (Lot-et-Garonne) Excisum (HE) civitas 47 323
Villetelle (Hérault) Ambrussum (HE) vicus 34 340
Vouillé (Vienne) Voglada vicus 86 294

WModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Wissant (Pas-de-Calais) Portus Itius ? port antique 62 899
Wizernes (Pas-de-Calais) Weserinium (MA : 844) 62 902

XModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Xonville (Meurthe-et-Moselle) Sionevilla (MA : 849) 54 599

YModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Yzeure (Allier) Isodrus[20] (MA) 03 321

ZModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés statut Code commune
Zoteux (Pas-de-Calais) Altaria en 1142 62 903

Autres lieuxModifier

Nom français ou francisé Noms latins ou latinisés
Beaujolais Bellijocensis ager
Belle-Île-en-Mer Vindilis

BibliographieModifier

Voir les bibliographies des articles Toponymie française et Liste de sites archéologiques par pays.

Introduction aux sourcesModifier

Bases de données bibliographiquesModifier

  • Données en archéologie, préhistoire et histoire, sur le net (DAPHNE), sous la dir. de la Maison René-Ginouvès, CNRS (en ligne).
  • Bulletin analytique d'histoire romaine [depuis 1962], sous la dir. du Groupe de recherche d'histoire romaine (Strasbourg), éd. Association pour l'étude de la civilisation romaine, Strasbourg, depuis 1965 (ISSN 0525-1044) (OCLC 183333435) (données depuis 1990 en ligne).
  • Anthropological Index Online [depuis 1957], sous la dir. de la Anthropology Library, British Museum (en ligne).

Synthèses scientifiques à propos de la GauleModifier

  • Carte archéologique de la Gaule [Pré-inventaire archéologique], sous la dir. de Michel Provost, Paris, Académie des inscriptions et belles-lettres, depuis 1988, 101 vol. (catalogue). = CAG
  • Topographie chrétienne des cités de la Gaule, des origines au milieu du VIIIe siècle, sous la dir. de Nancy Gauthier, Jean-Charles Picard et Noël Duval, Paris, De Boccard, 1986-1989, 7 vol. parus (OCLC 16867475).
    Contenu : 1. Province ecclésiastique de Trèves (Belgica Prima), par Nancy Gauthier ; 2. Provinces ecclésiastiques d'Aix et d'Embrun (Narbonensis Secunda et Alpes Maritimae), par Yvette Duval, Paul-Albert Février, Jean Guyon. La Corse, par Philippe Pergola ; 3. Provinces ecclésiastiques de Vienne et d'Arles (Viennensis et Alpes Graiae et Poeninae), par Jacques Biarne, et al. ; 4. Province ecclésiastique de Lyon (Lugdunensis Prima), par Brigitte Beaujard, et al. ; 5. Province ecclésiastique de Tours (Lugdunensis Tertia), par Luce Pietri, Jacques Biarne ; 6. Province ecclésiastique de Bourges (Aquitania Prima), par Françoise Prévot, Xavier Barral i Altet ; 7. Province ecclésiastique de Narbonne (Narbonensis Prima), par Paul-Albert Février, Xavier Barral i Altet.

Dictionnaires, encyclopédies et cartesModifier

Guides touristiquesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le latin n'a commencé à être évincée des actes, des chartes, des censiers, des capitulaires, polyptyques et autres écrits par le français, qu'à partir de l'ordonnance de Villers-Cotterêts.
  2. Les étymons de ces toponymes peuvent être, selon leur situation géographique du sud au nord : pré-indo-européens ou préceltiques, grecs (dans le sud-est méditerranéen uniquement), celtiques (dans l'ensemble de la France), celto-latins ou romans, germaniques (essentiellement au nord de la Loire), etc.

RéférencesModifier

  1. Didier Marcotte (Géographes grecs, Paris, 2000, p. X) rappel qu'un commentaire véritablement moderne aux auteurs de descriptions régionales, de circuits [...], de portulans [...], doit faire l'écho des acquis de l'investigation sur le terrain. On retrouve ce débat détaillé, entre autres, dans les différents Atlas archéologiques régionaux et nationaux (voir la liste de cartes archéologiques de la BiAA et Rodier 2006).
    Un bon point de départ philologique peut être de consulter l'article correspondant au toponyme dans la (de) Paulys Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft, en dépit de son ancienneté (pour les premières lettres).
  2. Voir en premier lieu le CIL et L'Année épigraphique.
  3. Par exemple l'Itinéraire d'Antonin et les Geographi Latini minores (éd. par A. Riese, Heilbronn, 1878, : repr. Hildesheim, 1964)
  4. a b c d e f g h i j k et l Orbis Latinus.
  5. a b c d et e R.W. Mathisen et H.S. Sivan, Barrington Atlas, 1997, « livret de la carte 34 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  6. [Pecha 2006] Michel Pecha, Le doyenné de Candé aux XIe et XIIe siècles : Organisation de l'espace et structures sociales, , 904 p., sur tel.archives-ouvertes.fr (lire en ligne), p. 106.
  7. Sidoine Apollinaire vers 450
  8. Notitia Galliarum
  9. Corbilo est attesté par Strabon, IV, 2, comme "emporium sur la Loire" au IIe siècle av. J.-C..
  10. a et b Voir la table de Peutinger.
  11. a et b « Table de Peutinger agrandie: section 2 ouest », sur euratlas.net (consulté le 8 février 2020). ]
  12. [Dauzat & Rostaing 1979] Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 6b sous aire.
  13. [Coupry & Descroix 1947] Jacques Coupry et Félix Descroix, « Le Site Antique d'Olbia près d'Hyères (Var) », Revue Archéologique, t. 28,‎ , p. 12-22 (lire en ligne [sur jstor (gratuit si inscription)]).
    [Maureillan 1907] Maurice Alexandre Poitevin de Maureillan, Pomponiana ( Olbia), San-Salvadour, La Pompéi hyéroise (monographie), , sur.
    « Les hommes qui ont fait Olbia », Hyères patrimoine XI [PDF], sur hyeres.fr, (consulté le 8 février 2020).
    Plan dans f.o.r. var[Quoi ?], p. 29.
  14. Venance Fortunat, La vie de Sainte Radegonde
  15. article Itinéraire d'Antonin.
  16. Notitia Galliarum (entre fin IVe et Ve siècle)]
  17. [Desbordes 1984] J.-M. Desbordes, « Corrèze. Uzerche », Bulletin Monumental, vol. 142, no 1,‎ , p. 89-90 (lire en ligne [sur persee]), p. 89, note 2 : « quapropter pro Baxone qui ad ecclesiam Usercam confugit, intercessor accedo » [« c'est pourquoi j'intercède en faveur de Baxon, qui s'est réfugié à l'église d'Uzerche »].
  18. Article Grégoire de Tours.
  19. « La civilisation gallo-romaine dans le Jura » [PDF], sur cndp.fr (consulté le 8 février 2020).
  20. Stéphane Gendron, Les Noms de lieux en France, essai de toponymie, 1990 p. 92