Corse-du-Sud

département français

Corse-du-Sud
Blason de Corse-du-Sud
Corse-du-Sud
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Création du département
Chef-lieu
(Préfecture)
Ajaccio
Sous-préfectures Sartène
Préfet Pascal Lelarge
Code Insee 2A
Code ISO 3166-2 FR-2A
Code Eurostat NUTS-3 FR831
Démographie
Gentilé Corses
Population 158 507 hab. (2019)
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 51′ 00″ nord, 9° 02′ 00″ est
Superficie 4 014 km2
Subdivisions
Arrondissements 2
Circonscriptions législatives 2
Cantons 11
Intercommunalités 7
Communes 124
Liens
Site web corsedusud.fr

La Corse-du-Sud est une circonscription départementale française, partie de la collectivité de Corse. Son code officiel attribué par l'INSEE est 2A. Sa préfecture est Ajaccio.

À la suite de la réforme des territoires de 2015, les deux départements de la Corse (celui de Haute-Corse et celui de Corse-du-Sud) ont fusionné le avec la collectivité territoriale de Corse, qui exerce déjà les compétences d'une région à statut particulier, pour former la nouvelle collectivité de Corse.
Le territoire de la Corse-du-Sud ne demeure qu'en tant que circonscription départementale, circonscription administrative de l'État avec à sa tête un préfet qui siège à Ajaccio.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La Corse-du-Sud est formée de la partie méridionale de l'île de Corse. Elle est limitrophe de la circonscription départementale de la Haute-Corse au nord-est, baignée par la Méditerranée à l'ouest et la Mer Tyrrhénienne au sud-est, et contiguë à la Sardaigne au sud.

Relief et géologieModifier

HydrographieModifier

ClimatModifier

Le climat d'une grande partie de la Corse-du-Sud est de type méditerranéen : chaud et sec en été, doux et pluvieux en hiver. Cependant, l’île connaît aussi des nuances du climat alpin, en particulier en hiver. Il n'est pas rare de voir les sommets des montagnes enneigés jusqu'à mai-juin.

VégétationModifier

La Corse-du-Sud est le département français qui possède le plus haut taux de boisement avec un ratio de ~66 % de sa superficie[1]. La Corse a une végétation composée essentiellement de :

Voies de communication et transportsModifier

Réseau routierModifier

Transport aérienModifier

 
Figari - Corse-du-Sud : l'aéroport.

Il y a deux aéroports en Corse-du-Sud :

tous deux gérés par la Chambre de commerce et d'industrie d'Ajaccio et de la Corse-du-Sud.

Transport maritimeModifier

La Corse-du-Sud possède quatre ports, dont trois assurent des liaisons passagers ou mixtes (véhicules particuliers et poids lourds) vers ou depuis le continent, et deux vers la Sardaigne :

Aucune liaison de port corse à port corse. Aucune liaison de Corse-du-Sud vers ou de l'Italie continentale.

Transport ferroviaireModifier

La ligne Bastia - Ajaccio des chemins de fer corses dessert la vallée de la Gravona sur toute sa longueur (9 points d'arrêt d'Ajaccio à Bocognano). Elle permet de joindre plusieurs fois par jour Corte en 2 heures, Bastia en 3 heures 30, et Calvi en 4 heures (avec changement). Une desserte locale plus importante est assurée entre Ajaccio-centre et Mezzana.

UrbanismeModifier

Les résidences secondairesModifier

Selon le recensement général de la population du 1er janvier 2008, 36,9 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes de la Corse-du-Sud dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux.

HistoireModifier

La Corse-du-Sud a été formée par division de la Corse le , en application de la loi du 15 mai 1975. Ses limites correspondent à celles de l'ancien département du Liamone, qui exista de 1793 à 1811.

Elle était historiquement divisée en quatre provinces, du nord au sud : Vico, Ajaccio, Sartène et Bonifacio.

Politique et administrationModifier

Tendance politique et résultatsModifier

Administration départementaleModifier

PolitiqueModifier

JusticeModifier

Cour d'appel : Bastia.

Politique environnementaleModifier

FinancesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

En 2019, le département comptait 158 507 habitants[Note 1], en augmentation de 6,21 % par rapport à 2013 (France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1982 1990 1999 2006 2011 2016 2019
108 604118 808118 593135 718145 846154 303158 507
(Sources : SPLAF - population totale du département depuis sa création jusqu'en 1962[2] − puis base Insee − population sans doubles comptes de 1968 à 2006[3] puis population municipale à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Communes les plus peupléesModifier

Liste des quinze communes les plus peuplées du département
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Ajaccio 2A004 CA du Pays Ajaccien 82,03 71 361 (2019) 870   
Porto-Vecchio 2A247 CC du Sud Corse 168,65 11 132 (2019) 66   
Bastelicaccia 2A032 CC Celavu-Prunelli 18,21 4 124 (2019) 226   
Propriano 2A249 CC du Sartenais Valinco Taravo 18,73 3 699 (2019) 197   
Alata 2A006 CA du Pays Ajaccien 30,37 3 456 (2019) 114   
Grosseto-Prugna 2A130 CC de la Pieve de l'Ornano et du Taravo 31,56 3 402 (2019) 108   
Sarrola-Carcopino 2A271 CA du Pays Ajaccien 27,01 3 289 (2019) 122   
Sartène 2A272 CC du Sartenais Valinco Taravo 200,40 3 248 (2019) 16   
Afa 2A001 CA du Pays Ajaccien 11,84 3 229 (2019) 273   
Bonifacio 2A041 CC du Sud Corse 138,36 3 192 (2019) 23   
Zonza 2A362 CC de l'Alta Rocca 134,46 2 759 (2019) 21   
Cuttoli-Corticchiato 2A103 CA du Pays Ajaccien 30,37 2 017 (2019) 66   
Peri 2A209 CA du Pays Ajaccien 23,65 2 015 (2019) 85   
Pietrosella 2A228 CC de la Pieve de l'Ornano et du Taravo 35,23 1 859 (2019) 53   
Lecci 2A139 CC du Sud Corse 27,41 1 838 (2019) 67   

Services et équipementsModifier

EnseignementModifier

Académie : Ajaccio

SantéModifier

Manifestations culturelles et festivitésModifier

LoisirsModifier

SportsModifier

MédiasModifier

CultesModifier

ÉconomieModifier

 
Vue du port d'Ajaccio.
 
Vue du port de Bonifacio.

TourismeModifier

Circuits de randonnéeModifier

Le tourisme dans le départment de Corse-du-Sud bénéficie d'un réseau dense de circuits de randonnée qui longent les côtes et traversent les zones de montagne[5],[6].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Patrimoine culturelModifier

Festivals
  • Porto-Vecchio Festival: Le Porto-Vecchio Festival est un festival de musique prisé qui se déroule chaque été depuis 2010. Il réunit des artistes de qualité et met en avant des musiciens internationalement connus aux côtés des talents locaux.
  • Scèn'è Soniu : Le festival du rêve est un festival d'arts de la rue. Depuis 2001, il réunit des artistes internationaux et locaux.

Patrimoine naturelModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Héraldique, logotype et deviseModifier

Les armes (non officielles) de Corse-du-Sud sont celles issues du drapeau Corse, et sont partagées par Haute-Corse. Elles se blasonnent ainsi : « D'argent à la tête de maure de sable allumée et tortillée du champ. »


AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

  1. taux de boisement des départements
  2. Site sur la Population et les Limites Administratives de la France - Fiche historique du département
  3. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  4. Fiches Insee - Populations légales du département pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019
  5. "Topo-guide de Grande Randonnée. À travers la montagne corse" par la Fédération française de la randonnée pédestre, 2011 [1]
  6. "Incomparable Corse" par Camille Moirenc chez l'Éditeur Palantines en 2015