Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rostaing.
Charles Rostaing
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur
Centre d'enseignement et de recherche d'oc
-
Jean Boutière (en)
Capoulié du Félibrige
-
Frédéric Mistral (d)
Élie Bachas (d)
Majoral du Félibrige
-
Mireille Durand (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
signature de Charles Rostaing
signature

Charles Rostaing, né le [1] à Istres et mort le à Saint-Mitre-les-Remparts, est un linguiste français, spécialiste de la toponymie[2].

BiographieModifier

Charles Rostaing est un des spécialistes les plus connus de la toponymie française en général et provençale en particulier au XXe siècle. Il est par ailleurs le grand-père du biographe Alain Wodrascka.[réf. souhaitée]

De 1923 à 1926, il est étudiant à l'université d'Aix-en-Provence, où il a pour professeurs Georges Lote et Émile Ripert ; en 1928, il est reçu à l'agrégation de grammaire.

De 1934 à 1946, il est professeur de lycée à Alès, Toulon et Nice, puis à Paris. En octobre 1946, il est nommé chargé d’enseignement de langue et littérature provençales à la Faculté des Lettres d’Aix-en-Provence ; en 1947, il soutient sa thèse Essai sur la toponymie de la Provence : depuis les origines jusqu'aux invasions barbares.

Il est alors nommé maître de conférences, puis, en 1948, professeur de langue et littérature françaises classiques, avant de succéder à Auguste Brun (de), en 1952, dans la chaire de Langues romanes, qu’il occupe jusqu’à son départ pour la Sorbonne en 1967. Il y est directeur du Centre d’enseignement et de recherche d'oc de 1967 à 1974.

Majoral du Félibrige en 1952, il en fut le neuvième capoulié (président) de 1956 à 1962.

Il a appartenu au comité de patronage de Nouvelle École[3].

ŒuvreModifier

Charles Rostaing seulModifier

  • Les Noms de lieux, Presses universitaires de France, coll. Que sais-je ?, 1re édition 1945 ; 7e édition 1969 ; réédité en 1992
  • Essai sur la toponymie de la Provence, éd. d'Artrey, Paris, 1950
  • Essai sur la toponymie de la Provence (depuis les origines jusqu’aux invasions barbares), Laffite Reprints, Marseille, 1973 (1re édition 1950)
  • Essai sur la toponymie de la Provence, éd. Jeanne Laffite, Marseille, 1994

En collaborationModifier

  • Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, éd. Larousse, 1968
  • Charles Rostaing et René Jouveau, Précis de littérature provençale, Saint-Rémy-de-Provence, 1972
  • Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, 2e édition Librairie Guénégaud, Paris 1978
  • Albert Dauzat, Gaston Deslandes et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de rivières et de montagnes en France, Klincksieck, 1978

Notes et référencesModifier

  1. Notice d'autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF
  2. Nécrologie par Jean-Claude Bouvier
  3. « Droit de réponse de M. Alain de Benoist, concernant Nouvelle École », Courrier hebdomadaire du CRISP, vol. 9, no 715,‎ , p. 1-44 (DOI 10.3917/cris.715.0001).

Voir aussiModifier