Edmond Saglio

archéologue français
Edmond Saglio
Fonctions
Directeur de musée
Musée de Cluny
-
Président
Société nationale des antiquaires de France
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Enfants
Édouard Saglio (d)
André SaglioVoir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Édouard Charton (beau-père)
Charles-André-Joseph Paravey (d) (oncle)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Académie des inscriptions et belles-lettres (-)
Comité des travaux historiques et scientifiques
Société archéologique du département de Constantine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Edmond Saglio, né le à Paris où il est mort le , est un archéologue français.

Biographie modifier

Edmond Saglio est le fils de Charles André Joseph Saglio, directeur des raffineries du Havre, et de Joséphine Amélie Paravey. Il est le frère d'Alfred Saglio.

Conservateur des objets d'art du Moyen Âge et de la Renaissance au musée du Louvre de 1879 à 1893, puis directeur du Musée de Cluny, il dirige avec Charles Daremberg la rédaction du Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines[1] et il en fut le principal rédacteur. Il est élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1887.

Il épouse Julie Charton, fille aînée d'Édouard Charton, fondateur du Magasin pittoresque, député et sénateur de l'Yonne, membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Deux de ses fils sont peintres : Édouard (1868-1940) et André (1869-1929), connu sous le nom de Jacques Drésa, commissaire du gouvernement français pour les expositions des Beaux-Arts de 1890 à 1921, Auteur de décors et costumes pour l’Opéra de Paris.

Il est promu officier de la Légion d'honneur en 1903[2].

Notes et références modifier

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier