Ouvrir le menu principal

Saint-Jean-de-Muzols

commune française du département de l'Ardèche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Jean.

Saint-Jean-de-Muzols
Saint-Jean-de-Muzols
Vue de Saint-Jean-de-Muzols en 2017 depuis le belvédère de Pierre-Aiguille à Crozes-Hermitage.
Blason de Saint-Jean-de-Muzols
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Tournon-sur-Rhône
Canton Tournon-sur-Rhône
Intercommunalité Arche Agglo
Maire
Mandat
(vacant)
2014-2020
Code postal 07300
Code commune 07245
Démographie
Population
municipale
2 426 hab. (2016 en diminution de 0,53 % par rapport à 2011)
Densité 227 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 04′ 56″ nord, 4° 48′ 52″ est
Altitude Min. 109 m
Max. 418 m
Superficie 10,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes

Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Muzols

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Muzols

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Muzols

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Jean-de-Muzols

Saint-Jean-de-Muzols est une commune française située dans le département de l'Ardèche, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés les Muzolais.

GéographieModifier

Route dans les gorges du Doux. Commune voisine à la sous-préfecture de l'Ardèche : Tournon.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Ancien port sur le Rhône, grec puis romain (Muzolium). Paroisse formée par la réunion de trois chapelles dont une commanderie des Ordre de Saint-Jean de Jérusalem dite de Sainte-Épine[1].

HéraldiqueModifier

Les armes de Saint-Jean-de-Muzols se blasonnent ainsi :
D'azur à trois tours d'argent.

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Le 19 mai 2011, Guy Martinez annonce sa démission de maire de la commune et de président de la communauté de communes du Tournonnais pour raisons de santé.

Lors du conseil municipal du 6 juillet 2011, André Arzalier est élu maire en remplacement de Guy Martinez.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1963 24 mars 1989 Noël Passas UNR puis RPR  
24 mars 1989 juillet 1997
(démission)
Jean Pontier PRS puis PRG Éducateur
Député
Conseiller général
juillet 1997 mars 2008 Maurice Plantier    
mars 2008 juillet 2011
(démission)
Guy Martinez    
juillet 2011 juillet 2019
(décès)
André Arzalier[2] DVD Retraité

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 2 426 habitants[Note 1], en diminution de 0,53 % par rapport à 2011 (Ardèche : +2,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
575620583597676801905955987
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1141 1051 1511 1391 3321 1201 0161 0741 062
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0651 0389658839049641 0161 0071 038
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 0561 2631 5321 9552 3152 3942 4392 4462 452
2013 2016 - - - - - - -
2 4452 426-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

  • Autel du IIe siècle élevé à Hadrien par les bateliers du Rhône (Monument historique), place de l'Église.
  • Maisons anciennes.
  • Pont sur le Doux des XVe et XVIe siècles (inscrit aux Monuments historiques), dit Grand Pont, entre Tournon et Saint-Jean-de-Muzols.
  • Église du XIXe siècle de style romano-classique avec son baptistère.
  • Ancienne église du Ier siècle d'art roman méridional (Monument historique).
  • Château de Belle Combe, datant du XIIIe siècle. Aujourd'hui gîtes et chambres d'hôtes.

Vie localeModifier

  • Fête patronale : dimanche suivant le 24 juin.
  • Fête communale : dimanche suivant le Mardi gras.
  • Pêche, baignades, promenades.
  • Marché des artisans, commerçants tous les vendredis matin.
  • Fête de la Saint-Jean, supprimée il y a quelques années[Quand ?] et réinstaurée depuis 2009.

Événement culturelModifier

  • Salon livres de vins. Une biennale de rencontres entre viticulteurs locaux producteurs de saint-joseph (AOC).

SportsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Augustin Chassaing, Cartulaire des Hospitaliers (ordre de Saint-Jean de Jérusalem) du Velay, (lire en ligne), p. XLVIII
  2. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 31 juillet 2015).
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier