Ouvrir le menu principal

Liste des chefs de l'exécutif par État en 2011

page de liste de Wikipédia

La liste des chefs de l'exécutif par État en 2011 s'appuie sur la liste des pays du monde et sur la liste des dirigeants des États, telles qu'elles étaient connues du 1er janvier au [1]. La liste principale comptait alors 192 pays internationalement reconnus par l'ONU, plus le Vatican. Des listes additionnelles concernent : les États partiellement reconnus par la communauté internationale, les territoires indépendants de fait, les territoires autonomes ou à administration spéciale et les gouvernements alternatifs ou en exil.

Les chefs de l'exécutif des États exerçant une pleine souveraineté sont principalement les chefs d'État et les chefs de gouvernement :

  • Un chef d'État est une personne physique, parfois une personne morale, qui représente symboliquement la continuité et la légitimité de l'État. Diverses fonctions lui sont traditionnellement rattachées : représentation extérieure, promulgation des lois, nomination aux hautes fonctions publiques. Selon le pays, il peut être le plus éminent détenteur du pouvoir exécutif effectif, ou au contraire personnifier le pouvoir suprême exercé en son nom par d'autres personnalités politiques.
  • Un chef de gouvernement est une personne physique qui possède le premier ou second rôle de l'exécutif (selon le type de régime politique) et se trouve à la tête du gouvernement c'est-à-dire de l'ensemble des ministres ou secrétaires d'État chargés de responsabilités exécutives.

Dans le cas de territoires autonomes et autres collectivités non souveraines c'est-à-dire dépendant d'un État suzerain, les titres de chef de l'exécutif local sont divers : préfet, bailli, gouverneur, président, etc.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Sommaire : §1 - Entités partiellement reconnues comme État
§2 - Collectivités françaises d'outre-mer et territoires français à statut spécial
§3 - Territoires britanniques d'outre-mer et dépendances de la Couronne britannique
§4 - Territoires spéciaux des États-Unis
§5 - Territoires extérieurs, intérieurs et associés de l'Australie
§6 - Territoires spéciaux des Pays-Bas
§7 - Dépendances et territoires spéciaux de Norvège
§8 - Dépendances et territoires spéciaux de Nouvelle-Zélande
§9 - Autres territoires autonomes
§10 - Autres territoires indépendants de facto
§11 - Gouvernements en exil et/ou alternatifs

Notes et références - Articles connexes - Liens externes

AModifier

Pays Fonction Nom Depuis le
  Afghanistan Président de la République Hamid Karzai[2]
Premier vice-président de la République Mohammed Fahim
Second vice-président de la République Karim Khalili
  Afrique du Sud Président de la République[3] Jacob Zuma
Vice-président de la République Kgalema Motlanthe
  Albanie Président de la République Bamir Topi
Premier ministre Sali Berisha[4]
  Algérie Président de la République Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Ahmed Ouyahia[5] 23 juin 2008
  Allemagne Président fédéral Christian Wulff 30 juin 2010
Chancelière fédérale Angela Merkel 22 novembre 2005
  Andorre Coprince français Nicolas Sarkozy
Coprince épiscopal Joan-Enric Vives i Sicília
Représentant personnel
du coprince français
Christian Frémont
Représentant personnel
du coprince épiscopal
Nemesi Marquès Oste
Syndics générals
(successifs)
Vicenç Mateu Zamora
Josep Dallerès Codina[6]
Chef du gouvernement Jaume Bartumeu
  Angola Président de la République[7] José Eduardo dos Santos[8]
Vice-président de la République Fernando da Piedade Dias dos Santos
  Antigua-et-Barbuda Reine Élisabeth II
Gouverneur général Dame Louise Lake-Tack 17 juillet 2007
Premier ministre Baldwin Spencer 24 mars 2004
  Arabie saoudite Roi[9] Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud[10]
Prince héritier et vice-premier ministre Sultan ben Abdelaziz Al Saoud
  Argentine Présidente de la Nation Cristina Fernández de Kirchner
Chef du cabinet Aníbal Fernández 8 juillet 2009
  Arménie Président de la République Serge Sargsian[11] 9 avril 2008
Premier ministre Tigran Sargsian 9 avril 2008
  Australie
(voir aussi : §5)
Reine Élisabeth II 6 février 1952
Gouverneur général Quentin Bryce 5 septembre 2008
Premier ministre Julia Gillard 24 juin 2010
  Autriche Président de la République Heinz Fischer 8 juillet 2004
Chancelier Werner Faymann 2 décembre 2008
  Azerbaïdjan
(voir aussi : §9 et §10)
Président de la République Ilham Aliev[12]
Premier ministre Artur Rasizada[13]

BModifier

Pays Fonction Nom Depuis le
  Bahamas Reine Élisabeth II 10 juillet 1973
Gouverneur général Sir Arthur Foulkes 14 avril 2010
Premier ministre Hubert Ingraham[14] 4 mai 2007
  Bahreïn Roi Hamad ben Issa el-Khalifa[15] 6 mars 1999
Premier ministre Khalifa ben Salmane el-Khalifa[16] 19 janvier 1970
  Bangladesh Président de la République Zillur Rahman 12 février 2009
Premier ministre Cheikh Hasina Wajed[17] 6 janvier 2009
  Barbade Reine Élisabeth II 30 novembre 1966
Gouverneur général Sir Clifford Husbands 1er juin 1996
Premier ministre Freundel Stuart 23 octobre 2010
  Belgique Roi Albert II
Premier ministre
(successifs)
Yves Leterme[18] 25 novembre 2009
Elio Di Rupo 5 décembre 2011
  Belize Reine Élisabeth II
Gouverneur général Sir Colville Young
Premier ministre Dean Barrow
  Bénin Président de la République[19] Yayi Boni
  Bhoutan Roi Jigme Khesar Namgyel Wangchuck
Premier ministre Lyonchen Jigme Thinley[20]
  Biélorussie Président Alexandre Loukachenko
Premier ministre Mikhaïl Miasnikovitch
  Birmanie Chefs d'État
(successifs)
Thein Sein[21] (président de la République)
Than Shwe[22] (président du Conseil d'État pour la Paix et le Développement)
Premier vice-président Tin Aung Myint Oo
Second vice-président Sai Mauk Kham
Premier ministre poste abolie
Thein Sein[23] avril 2007
  Bolivie Président de l'État plurinational[24] Evo Morales
Vice-président de la République Álvaro García Linera
  Bosnie-Herzégovine Président du collège présidentiel[25] Nebojša Radmanović[26]
Président du Conseil Nikola Špirić 11 janvier 2007
Haut Représentant international Valentin Inzko (Autriche) 26 mars 2009
  Botswana Président de la République[27] Seretse Ian Khama
Vice-président de la République Mompati Merafhe[28]
  Brésil Présidents de la République fédérative
(successifs)
Dilma Rousseff
Luiz Inácio Lula da Silva
Vice-président de la République fédérative Michel Temer
  Brunei Sultan Hassanal Bolkiah
Premier ministre[29] Hassanal Bolkiah
Prince héritier Al-Muhtadee Billah
  Bulgarie Président de la République Gueorgui Parvanov 22 janvier 2002
Premier ministre Boïko Borissov 27 juillet 2009
  Burkina Faso Président de la République Blaise Compaoré[30]
Premier ministre Tertius Zongo 4 juin 2007
  Burundi Président de la République[31] Pierre Nkurunziza
Première vice-présidente[32] Thérence Sinunguruza
Seconde vice-président Gervais Rufyikiri

CModifier

Pays Fonction Nom Depuis le
  Cambodge Roi Norodom Sihamoni
Premier ministre Hun Sen[33]
  Cameroun Président de la République Paul Biya[34] 6 novembre 1982
Premier ministre Philémon Yang 30 juin 2009
  Canada Reine Élisabeth II
Gouverneur général David Johnston 1er octobre 2010
Premier ministre Stephen Harper
  Cap-Vert Président de la République Pedro Pires 22 mai 2001
Premier ministre José Maria Neves 1er février 2001
  Centrafrique Président de la République François Bozizé
Premier ministre Faustin Archange Touadéra
  Chili Président de la République[35] Sebastián Piñera 11 mars 2010
  Chine
(voir aussi : §1 et §9 et §11)
Secrétaire général
du Parti communiste chinois
Hu Jintao
Président de la République Hu Jintao
Premier ministre Wen Jiabao
  Chypre
(voir aussi : §10)
Président de la République[36] Dimítris Khristófias
  Colombie Président de la République Juan Manuel Santos
Vice-président de la République Angelino Garzón
  Comores Présidents de l'Union
(successifs)
Ikililou Dhoinine[37]
Ahmed Abdallah Mohamed Sambi
Premiers vice-présidents de l'Union
(successifs)
Fouad Mohadji
Ikililou Dhoinine [38]
Second vice-président de l'Union
(successifs)
Mohamed Ali Soilihi
Idi Nadhoim
Troisième vice-président de l'Union Nourdine Bourhane [39]
Vice-président de l'Union Idi Nadhoim  ?
  République du Congo Président de la République Denis Sassou-Nguesso[40]
Premier Ministre Isidore Mvouba
  République démocratique du Congo Président de la République Joseph Kabila[41]
Premier ministre Adolphe Muzito 10 octobre 2008
  Corée du Nord Chefs suprêmes
(successifs)
Kim Jong-un[42] 17 décembre 2011
Kim Jong-il 8 juillet 1994
Secrétaire général du Comité central
du Parti du travail de Corée
poste vacant 17 décembre 2011
Kim Jong-il 8 octobre 1997
Président du Comité
de défense nationale
[43]
poste vacant 17 décembre 2011
Kim Jong-il 9 avril 1993
Président du Présidium de
l’Assemblée populaire suprême[44]
Kim Yong-nam 5 septembre 1998
Premier ministre Choe Yong-rim 7 juin 2010
  Corée du Sud Président de la République Lee Myung-bak 25 février 2008
Premier ministre Kim Hwang-sik 1er octobre 2010
  Costa Rica Présidente de la République[45] Laura Chinchilla
Premier vice-président de la République Alfio Piva Mesén
Second vice-président de la République Luis Liberman Ginsburg
  Côte d'Ivoire Présidents de la République Alassane Ouattara[46] 4 décembre 2010
Premiers ministres
(en concurrence)
Guillaume Soro[47]
Gilbert Marie N'gbo Aké[48]
  Croatie Président de la République Ivo Josipovic 18 février 2010
Premier ministre Jadranka Kosor 6 juillet 2009
  Cuba Commandant en chef Fidel Castro[49] 1er janvier 1959
Secrétaire général
du Parti communiste cubain[50]
Fidel Castro[51] Juillet 1961[52]
Raúl Castro (faisant fonction pour Fidel Castro)
Président de la République Raúl Castro[53]
Président du Conseil des ministres Raúl Castro[53]

DModifier

EModifier

FModifier

GModifier

Pays Fonction Nom Depuis (le)
  Gabon Président de la République Ali Bongo Ondimba 16 octobre 2009
Premier ministre Paul Biyoghe Mba 17 juillet 2009
  Gambie Président de la République Yahya Jammeh[66]
Vice-présidente de la République Isatou Njie Saidy
  Géorgie
(voir aussi : §1 et §11)
Président Mikheïl Saakachvili[67]
Premier ministre Nika Guilaouri 6 février 2009
  Ghana Président de la République John Atta-Mills
Vice-président de la République John Dramani Mahama
  Grèce
(voir aussi : §9)
Président de la République Károlos Papoúlias
Premier ministre George Papandréou
  Grenade Reine Élisabeth II
Gouverneur général Carlyle Glean 27 novembre 2008
Premier ministre Tillman Thomas
  Guatemala Président de la République[68] Álvaro Colom[69]
Vice-président de la République Rafael Espada
  Guinée Président de la République Alpha Condé 21 décembre 2010
Premier ministre Mohamed Saïd Fofana 24 décembre 2010
  Guinée-Bissau Président de la République Malam Bacai Sanhá[70] 8 septembre 2009
Premier ministre Carlos Gomes Júnior[71] 2 janvier 2009
  Guinée équatoriale Président de la République Teodoro Obiang Nguema Mbasogo
Premier ministre Ignacio Milam Tang
  Guyana Président de la République Bharrat Jagdeo[72]
Premier ministre Sam Hinds[73]

HModifier

IModifier

JModifier

KModifier

LModifier

MModifier

Pays Fonction Nom Depuis (le)
  Macédoine Président de la République Gjorge Ivanov 12 mai 2009
Premier ministre Nikola Gruevski
  Madagascar Président de la Transition Andry Rajoelina[97]
Premier ministre Albert-Camille Vital 20 décembre 2009
  Malaisie Roi Mizan Zainal Abidin 13 décembre 2006
Premier ministre Datuk Seri Najib Tun Razak 3 avril 2009
  Malawi Président de la République Bingu wa Mutharika
Vice-présidente de la République Joyce Banda[98]
  Maldives Président de la République[99] Mohamed Nasheed
Vice-président de la République Mohammed Waheed Hassan
  Mali Président de la République Amadou Toumani Touré[100] 8 juin 2002
Premiers ministres
(successifs)
Modibo Sidibé
Cissé Mariam Kaïdama Sidibé 28 septembre 2007
  Malte Président de la République Marie-Louise Coleiro Preca
Premier ministre Joseph Muscat
  Maroc
(voir aussi : §1)
Roi Mohammed VI
Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane
  Îles Marshall Président de la République[101] Jurelang Zedkaia
  Maurice
(voir aussi : §9)
Président de la République Anerood Jugnauth
Premier ministre Navin Ramgoolam
  Mauritanie Président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz[102]
Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdhaf
  Mexique Président de la République[103] Felipe Calderón
  États fédérés de Micronésie Président de la République Manny Mori
Vice-président de la République Alik L. Alik
  Moldavie
(voir aussi : §9)
Président de la République Marian Lupu (intérim) 30 décembre 2010
Premier ministre Vlad Filat 25 septembre 2009
  Monaco Prince souverain Albert II[104]
Ministre d'État Michel Roger 29 mars 2010
  Mongolie Président de la République Tsakhiagiyn Elbegdorj[105]
Premier ministre Sükhbaataryn Batbold
  Monténégro Président de la République Filip Vujanović[106]
Président du gouvernement Igor Lukšić
  Mozambique Président de la République Armando Guebuza[107]
Premier ministre Aires Ali

NModifier

OModifier

PModifier

QModifier

RModifier

SModifier

Pays Fonction Nom Depuis (le)
  Saint-Christophe-et-Niévès
(voir aussi : §9)
Reine Élisabeth II
Gouverneur général Cuthbert Sebastian 1er janvier 1996
Premier ministre Denzil Douglas
  Sainte-Lucie Reine Élisabeth II
Gouverneur général Dame Pearlette Louisy
Premier ministre Stephenson King[121] 1er mai 2007
  Saint-Marin Capitaines-régents Giovanni Francesco Ugolini[122] 1er octobre 2010
Andrea Zafferani 1er octobre 2010
  Saint-Vincent-et-les-Grenadines Reine Élisabeth II
Gouverneur général Frederick Ballantyne
Premier ministre Ralph Gonsalves
  Salomon Reine Élisabeth II
Gouverneur général Sir Frank Kabui 7 juillet 2009
Premier ministre Danny Philip 25 août 2010
  Salvador Président de la République Mauricio Funes
Vice-président de la République Salvador Sánchez Cerén
  Samoa Chef de l’État Tupua Tamasese Tupuola Tufuga Efi[123]
Premier ministre Tuilaepa Sailele Malielegaoi
  Sao Tomé-et-Principe
(voir aussi : §9)
Président de la République Fradique de Menezes[124]
Premier ministre Patrice Trovoada[125]
  Sénégal Président de la République Abdoulaye Wade 1er avril 2000
Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye
  Serbie
(voir aussi : §10)
Président de la République Boris Tadić
Président du gouvernement Mirko Cvetković
  Seychelles Président de la République James Michel
Vice-président de la République Danny Faure
  Sierra Leone Président de la République Ernest Bai Koroma
Vice-président de la République Samuel Sam-Sumana
  Singapour Président de la République Sellapan Rama Nathan 1er septembre 1999
Premier ministre Lee Hsien Loong
  Slovaquie Président de la République Ivan Gašparovič
Présidente du gouvernement Iveta Radičová
  Slovénie Président de la République Danilo Türk
Président du gouvernement Borut Pahor
  Somalie
(voir aussi : §10)
Président de la République Charif Ahmed[126] 31 janvier 2009
Premier ministre Mohamed Abdullahi Mohamed 1er novembre 2010
  Soudan
(voir aussi : §9)
Président de la République Omar el-Béchir[127]
Vice-présidents de la République Salva Kiir
Ali Osmane Taha 1998
  Sri Lanka Président de la République Mahinda Rajapakse[128] 19 novembre 2005
Premier ministre D.M. Jayaratne 21 avril 2010
  Suède Roi Charles XVI Gustave
Premier ministre Fredrik Reinfeldt
  Suisse Présidente de la Confédération[129]
(successifs)
Micheline Calmy-Rey[130]
Doris Leuthard
  Suriname Président Dési Bouterse[131]
Vice-président[132] Robert Ameerali
  Swaziland Roi Mswati III 25 avril 1986
Premier ministre Barnabas Sibusiso Dlamini[133] 23 octobre 2008
  Syrie Président de la République Bachar el-Assad 17 juillet 2000
Premier ministre Mohammed Naji al-Otari

TModifier

Pays Fonction Nom Depuis (le)
  Tadjikistan
(voir aussi : §9)
Président Emomalii Rahmon[134]
Premier ministre Oqil Oqilov
  Tanzanie
(voir aussi : §9)
Président de la République Jakaya Kikwete
Premier ministre Mizengo Pinda
  Tchad Président de la République Idriss Déby
Premier ministre Emmanuel Nadingar 5 mars 2010
  Tchéquie Président de la République Václav Klaus[135]
Premier ministre Petr Nečas 13 juillet 2010
  Thaïlande Roi Bhumibol Adulyadej 9 juin 1946
Premier ministre Abhisit Vejjajiva 15 décembre 2008
  Timor oriental Président de la République José Ramos-Horta[136] 20 mai 2007
Premier ministre Xanana Gusmão[137] 8 août 2007
  Togo Président de la République Faure Gnassingbé[138] 4 mai 2005
Premier ministre Gilbert Houngbo 8 septembre 2008
  Tonga Roi George Tupou V
Premier ministre Lord Tu‘ivakano
  Trinité-et-Tobago
(voir aussi : §9)
Président de la République George Maxwell Richards 17 mars 2003
Premier ministre Kamla Persad-Bissessar 26 mai 2010
  Tunisie Présidents de la République
(successifs)
Fouad Mebazaa (intérim)
Zine el-Abidine Ben Ali[139]
Premiers ministres
(successifs)
Béji Caïd Essebsi
Mohamed Ghannouchi
  Turkménistan Président[140] Gurbanguly Berdimuhamedow[141]
Vice Premier ministre Raşit Meredow
  Turquie Président de la République Abdullah Gül[142]
Premier ministre Recep Tayyip Erdoğan
  Tuvalu Reine Élisabeth II
Gouverneur général Iakoba Taeia Italeli
Premier ministre Willy Telavi

UModifier

VModifier

YModifier

ZModifier

Entités partiellement reconnues comme ÉtatModifier

Ces pays sont reconnus par plusieurs autres États[149], mais pas encore par l'ONU, c'est-à-dire pas par la majorité des membres de cet organisme.

Entité et statut Issue de Fonction Nom Depuis le
  Abkhazie
(État pro-russe sécessionniste de la Géorgie)
  Géorgie Président Sergueï Bagapch
Premier ministre Sergueï Chamba
  Kosovo[150]
(Région autonome puis République auto-proclamée indépendante de la Serbie)
  Serbie Présidents de la République
(successifs)
Behgjet Pacolli
Jakup Krasniqi[151]
Premier ministre Hashim Thaçi
Administrateur de l’ONU[152] Lamberto Zannier (Italie)
  Ossétie du Sud
(État pro-russe sécessionniste de la Géorgie)
  Géorgie Président Edouard Kokoïty
Premier ministre Vadim Brovtsev
  Palestine (voir aussi : §11)
(État putatif revendiqué par les Palestiniens)
(Gouvernement de l'Autorité palestinienne)
  Israël Président Mahmoud Abbas[153]
Premier ministre Salam Fayyad[154]
  Sahara-Occidental alias
République arabe sahraouie démocratique
(RASD[155])
  Maroc Président[156] Mohamed Abdelaziz
Premier ministre Abdelkader Taleb Oumar
  Taïwan alias
République de Chine
  Chine Président de la République Ma Ying-jeou 20 mai 2008
Président du Yuan exécutif Wu Den-yih 10 septembre 2009

Collectivités françaises d'outre-mer et territoires français à statut spécialModifier

Ces entités relèvent de la révision constitutionnelle du , relative aux territoires de la République française.

Mayotte, précédemment collectivité d'outre-mer est devenu un département d'outre-mer à partir du .

Territoire Statut Fonction Nom Depuis le
  Île de Clipperton   Domaine public maritime de l'État[157] français Président de la République Nicolas Sarkozy
Ministre chargée de l'Outre-mer Marie-Luce Penchard
Haut-Commissaire[158] Richard Didier
  Nouvelle-Calédonie   Collectivité sui generis française Président de la République Nicolas Sarkozy
Haut-Commissaire Albert Dupuy
Présidents du gouvernement
(successifs)
Harold Martin
Philippe Gomès
  Polynésie française   Collectivité d'outre-mer française Président de la République Nicolas Sarkozy
Haut-Commissaire Richard Didier
Président Gaston Tong Sang[159]
  Saint-Barthelemy   Collectivité d'outre-mer française Président de la République Nicolas Sarkozy
Préfet Dominique Lacroix ?
Préfet délégué Jacques Simonnet 2009
Président du Conseil territorial Bruno Magras ?
  Saint-Martin   Collectivité d'outre-mer française Président de la République Nicolas Sarkozy
Préfet Dominique Lacroix ?
Préfet délégué Jacques Simonnet 2009
Président du Conseil territorial Frantz Gumbs ?
  Saint-Pierre-et-Miquelon   Collectivité d'outre-mer française Président de la République Nicolas Sarkozy
Préfet Jean-Régis Borius
Président du Conseil territorial Stéphane Artano
  Terres australes et antarctiques françaises[160]   Territoire d'outre-mer français Président de la République Nicolas Sarkozy
Préfet administrateur supérieur Christian Gaudin
  Wallis-et-Futuna   Collectivité d'outre-mer française Président de la République Nicolas Sarkozy
Administrateur supérieur Michel Jeanjean
Président de l'Assemblée territoriale Victor Brial

Territoires britanniques d'outre-mer et dépendances de la Couronne britanniqueModifier

Un Territoire britannique d'outre-mer (en anglais, United Kingdom Overseas Territory, anciennement appelé Dependent Territory et plus tôt encore une colonie de la Couronne Crown colony) est l'un des 14 territoires qui trouve sous la souveraineté et le contrôle formel du Royaume-Uni mais qui n'est pas une partie du Royaume proprement dit (Grande-Bretagne et Irlande du Nord). Ils sont les vestiges de l'Empire britannique qui n'ont pas accédé à l'indépendance ou qui ont voté pour rester territoires britanniques.

Une Dépendance de la Couronne (en anglais Crown dependency) désigne les territoires qui sont possession de la Couronne britannique sans pour autant être rattachés au Royaume-Uni (et donc à l’Union européenne), au contraire des territoires britanniques d’outre-mer.

Territoire Statut Fonction Nom Depuis le
  Akrotiri and Dhekelia   Base militaire souveraine Reine Élisabeth II
Administrateur Jamie Gordon 2008
  Anguilla   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur William Alistair Harrison
Vice-gouverneur Stanley Reid ?
Ministre en chef Hubert Hughes
  Antarctique (Territoire britannique de l')
(British Antarctic Territory - BAT)
  Territoire britannique d'outre-mer
Régi par le Traité de l'Antarctique ; contesté par l'Argentine et le Chili
Reine Élisabeth II
Commissaire Colin Roberts 2008
  Bermudes   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur Richard Gozney
Premier ministre Paula Cox
  Caïmans (îles)   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur Duncan Taylor
Premier ministre McKeeva Bush
Vice-premier ministre Juliana O'Connor-Connolly
  Falkland (îles)
(alias îles Malouines)
  Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur Nigel Haywood
Premier ministre Tim Thorogood
  Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud   Territoire britannique d'outre-mer
(revendiqué par l'Argentine)
Reine Élisabeth II
Commissaire Nigel Haywood
  Gibraltar   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur Adrian Johns
Premier ministre Peter Caruana
  Guernesey   Dépendance de la Couronne britannique La Reine, Duc de Normandie Élisabeth II
Lieutenant-gouverneur Fabian Malbon
Bailli Geoffrey Rowland
Premier ministre Lyndon Trott
  Jersey   Dépendance de la Couronne britannique La Reine, Duc de Normandie Élisabeth II
Lieutenant-gouverneur Andrew Ridgway
Bailli Michael Birt
Premier ministre Terry Le Sueur
  Man (île de)   Dépendance de la Couronne britannique La Reine, Seigneur de Man Élisabeth II
Lieutenant-gouverneur Adam Wood
Premier deemster David Doyle
  Montserrat   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur Peter Andrew Waterworth
Premier ministre Reuben Meade
  Océan Indien (Territoire britannique de l')
(British Indian Ocean Territory - BIOT)
  Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Commissaire Colin Roberts 2008
Administrateur Joanne Yeadon 2007
  Pitcairn (îles)   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur Victoria Treadell 2010
Maire Mike Warren
  Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur Andrew Gurr
Administrateur
de l'Île de l'Ascension
Ross Denny
Administrateur
de Tristan da Cunha
Sean Burns
  Turques-et-Caïques (îles)   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur Gordon Wetherell
Premier ministre Fonction suspendue[161]
  Vierges (îles britanniques)   Territoire britannique d'outre-mer Reine Élisabeth II
Gouverneur William Boyd McCleary 2010
Vice-gouverneur Vivian Inez Archibald 2010 ?
Premier ministre Ralph T. O'Neal

Territoires spéciaux des États-UnisModifier

Territoires Souveraineté & statut Fonction Nom Depuis le
  Île Baker
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé, inhabité)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162] Daniel M. Ashe
  Guam   États-Unis
(Territoire non incorporé, organisé)
Président Barack Obama
Gouverneur Felix Perez Camacho
  Île Howland
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé, inhabité)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162] Daniel M. Ashe
  Île Jarvis
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé, inhabité)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162] Daniel M. Ashe
  Atoll Johnston
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé, inhabité)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162],[163] Daniel M. Ashe
  Récif Kingman
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé, inhabité)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162] Daniel M. Ashe
  Mariannes du Nord (îles)   États-Unis
(État libre associé, non incorporé, organisé)
Président Barack Obama
Gouverneur Benigno Fitial
Lieutenant gouverneur Eloy Songao Inos
  Midway (îles)
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé, inhabité)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162],[163] Daniel M. Ashe
  Île de la Navasse
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé, inhabité, revendiqué par Haïti)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162] Daniel M. Ashe
  Atoll Palmyra
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire incorporé, non organisé)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162],[163],[164] Daniel M. Ashe
  Porto Rico   États-Unis
(État libre associé, non incorporé, organisé)
Président Barack Obama
Gouverneur Luis Fortuño
  Samoa américaines (îles)   États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé)
Président Barack Obama
Gouverneur Togiola Tulafono
  Vierges américaines (îles)   États-Unis
(Territoire non incorporé, organisé)
Président Barack Obama
Gouverneur John de Jongh
  Wake
(Pacific Remote Islands Marine National Monument, Île mineure éloignée des États-Unis)
  États-Unis
(Territoire non incorporé, non organisé, inhabité, revendiqué par les Îles Marshall)
Président Barack Obama
Directeur de la USFWS[162] Daniel M. Ashe

Territoires extérieurs, intérieurs et associés de l'AustralieModifier

Les territoires sont classés par ordre alphabétique de la partie principale de leur nom.

Territoires Souveraineté et statut Fonction Nom Depuis le
  Ashmore-et-Cartier (îles)[165]
(Ashmore and Cartier Islands)
  Australie
(Territoire extérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Attorney-General Robert McClelland
Australian Minister for the Northern Territory Gary Grey
  Christmas (île)
(Christmas Island)
  Australie
(Territoire extérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Administrateur Brian Lacy
Président du comté Gordon Thomson[166] 1999
  Cocos (îles)
(Cocos (Keeling) Islands)
  Australie
(Territoire extérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Administrateur Brian Lacy
Président du comté Balmut Pirus[167]
  Corail (îles de la mer de)[168]
(Coral Sea Islands)
  Australie
(Territoire extérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Ministre en chef du Territoire de la capitale australienne Jon Stanhope
Ministre de l'Environnement Peter Garrett
  Heard-et-MacDonald (îles)[169]
(Heard and MacDonald Islands)
  Australie
(Territoire extérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Directeur du Département australien de l'Antarctique Lyn Maddock ?
  Norfolk (île)
(Norfolk Island)
  Australie
(Territoire associé autogouverné)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Administrateur Owen Walsh
Chief minister David Buffet
  Territoire antarctique australien[170]
(Australian Antarctic Territory)
  Australie
(Territoire extérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Directeur du Département australien de l'Antarctique Lyn Maddock ?
  Territoire de la capitale australienne
(Australian Capital Territory – ACT)
  Australie
(Territoire intérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Ministre en chef Jon Stanhope
  Territoire de la baie de Jervis
(Jervis Bay Territory – JBT)
  Australie
(Territoire intérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Ministre en chef Jon Stanhope
  Territoire du Nord
(Northern Territory – NT)
  Australie
(Territoire intérieur)
Reine d'Australie Élisabeth II
Gouverneure générale Quentin Bryce
Administrateur Tom Pauling
Ministre en chef Paul Henderson

Territoires spéciaux des Pays-BasModifier

Dépendances et territoires spéciaux de NorvègeModifier

Territoires et statut Partie de Fonction Nom Depuis le
  Bouvet (Île)   Norvège
(Dépendance inhabitée)
Roi de Norvège Harald V
Administrateur Département des affaires polaires[174] ?
  Jan Mayen (Île)   Norvège
(Territoire administré par le comté de Nordland)
Roi de Norvège Harald V
Gouverneur du Nordland Hill-Marta Solberg 2007
  Pierre Ier (Île)   Norvège
(Dépendance inhabitée)
Roi de Norvège Harald V
Administrateur Département des affaires polaires[174] ?
  Reine-Maud (Terre de la)   Norvège
(Dépendance inhabitée)
Roi de Norvège Harald V
Administrateur Département des affaires polaires[174] ?
  Svalbard   Norvège
(Territoire à souveraineté spéciale[175])
Roi de Norvège Harald V
Gouverneur[176] Odd Olsen Ingerø[177]

Dépendances et territoires spéciaux de Nouvelle-ZélandeModifier

Autres territoires autonomesModifier

Territoires et statut Partie de Fonction Nom Depuis le
  Açores
(Région autonome portugaise)
  Portugal Président[178] Carlos César
Vice-président[179] Sérgio Humberto Rocha de Ávila
  Adjarie
(République autonome)[180]
  Géorgie Chef du gouvernement Levan Varshalomidze
  Åland
(État associé finlandais)
  Finlande Gouverneur Peter Lindbäck
Premier ministre Viveka Eriksson
  Bougainville (îles de)
(Région autonome)
  Papouasie-Nouvelle-Guinée Reine de PNG Élisabeth II
Gouverneur général Michael Ogio[181]
Président John Momis
Vice-président Patrick Nisira
  Crimée
(République autonome)
  Ukraine Président Viktor Yanukovych
Vice-président Vasyl Dzharty
  Féroé (îles)
(Région autonome[182])
  Royaume de Danemark Reine Marguerite II de Danemark
Haut commissaire Dan M. Knudsen
Løgmaður Kaj Leo Johannesen
  Gagaouzie   Moldavie Gouverneur Mihail Formuzal
  Groenland
(Région autonome[183])
  Royaume de Danemark Reine Marguerite II de Danemark
Haut commissaire Søren Hald Møller
Premier ministre Kuupik Kleist
  Haut-Badakhchan
(province autonome)
  Tadjikistan Président Kadyr Kasymov
  Hong Kong
(Région administrative spéciale)
  Chine Chef de l'exécutif Donald Tsang
  Karakalpakistan
(province autonome)
  Ouzbékistan Président Musa Yerniyazov 2002
Premier ministre Bakhodir Yangiboyev 2006
  Kurdistan
(Région autonome)
  Irak Président du gouvernement autonome Massoud Barzani
Premier ministre Barham Salih
Vice-président Kosrat Rasul Ali
  Macao
(Région administrative spéciale)
  Chine Chef de l'exécutif Fernando Chui Sai On
  Madère
(Région autonome portugaise)
  Portugal Président Alberto João Jardim
Vice-président João Cunha e Silva ?
Mindanao musulman
(Région autonome des Philippines)
  Philippines Gouverneurs
(successifs)
Mujiv Hataman (officier responsable)
Ansaruddin-Abdulmalik A. Adionga 2009
Vice-gouverneurs
(successifs)
Hadja Bainon Karon
Reggie Sahali-Generalea 2009
  Mont Athos
(Région autonome monastique)
  Grèce Gouverneur civil[184],[185],[186],[187] Aristos Kasmiroglou
Protos[188] Geron Paul
(Grande Laure)
  Nakhitchevan
(Région autonome)
  Azerbaïdjan Président du Parlement Vasif Talıbov 1993
  Niévès
(Île autonome)
  Saint-Christophe-et-Niévès Reine Élisabeth II
Vice-gouverneur général Eustace John 1992
Premier ministre Joseph Parry
  Principe
(Région auto-gouvernée)
  Sao Tomé-et-Principe Président de la République Fradique de Menezes
Premier ministre Patrice Trovoada
Président de Principe José Cardoso Cassandra
  Rodrigues
(île autonome)
  Maurice Président Anerood Jugnauth
Chefs Commissaires
(successifs)
Gaëtan Jhabeemissur
Johnson Roussety
Chief executive Pritam Singh Mattan
  Tobago
(Région autonome)
  Trinité-et-Tobago Président de Trinité-et-Tobago George Maxwell Richards
Chief Secretary Orville London[189]
  Transnistrie
(République autonome)
  Moldavie Président Igor Smirnov
Vice-président Sergueï Leontiev ?
  Zanzibar   Tanzanie Président Ali Mohamed Shein
Vice-présidents (2) Seif Sharif Hamad  ?
Seif Ali Iddi  ?

Autres territoires indépendants de factoModifier

Gouvernements en exil et/ou alternatifsModifier

Pays ou territoire Partie de Fonction Nom Depuis (le)
  Abkhazie
(Gouvernement pro-géorgien)[194]
  Géorgie Président du Conseil suprême Temour Mjavia
Premier ministre Giorgi Baramia
  République populaire biélorusse
(gouvernement en exil à Toronto)
  Biélorussie Présidente de la Rada[195] Ivonka Survilla 1997
  Kosovo
(Administration serbe)
- Préfet du district du Kosovo Goran Arsic
  Kosovo
(Assemblée du Kosovo-et-Métochie)
- Président du Conseil Dragan Velic
Présidente du bureau exécutif du Conseil Rada Trajkovic
  Moluques-du-Sud   Indonésie Président John Wattilete 17 avril 2010
  Ossétie du Sud
(Entité provisoire d'Ossétie du Sud)
  Géorgie Chef de l’administration provisoire Dmitri Sanakoïev[196]
  Tchétchénie
(Émirat du Caucase)
  Russie Émir Dokou Oumarov[197]
  Tchétchénie
(Itchkérie)
  Russie Président Akhmed Zakaïev[198]
  Tibet   Chine dalaï-lama Tenzin Gyatso[199]
Président du Cabinet Samdhong Rinpoché

Notes et référencesModifier

  1. Un État ou un dirigeant, apparu ou disparu au cours de l'année 2011, sera donc mentionné dans la liste.
  2. Président de l’administration intérimaire jusqu’au 19 juin 2002.
  3. Le régime est parlementaire, mais les fonctions de chef du gouvernement et de chef de l'État se confondent sous le titre de président de la République d'Afrique du Sud. Ce dernier est élu par le parlement.
  4. Précédemment président du au .
  5. Précédemment du 31 décembre 1995 au 15 décembre 1998 et du 5 mai 2003 au 24 mai 2006.
  6. Précédemment du au .
  7. Le président de la République d'Angola est à la fois à la tête de l'État et du gouvernement angolais ; il existe un poste de Premier ministre, mais le pouvoir de ce dernier est très limité et son abolition effective est prévue pour 2012.
  8. Président par intérim jusqu’au puis président de la République populaire d'Angola jusqu'au .
  9. Monarchie absolue.
  10. Régent de 1995 au (de facto de 1995 au et à partir du ).
  11. Précédemment, premier ministre du 4 avril 2007 au 9 avril 2008.
  12. En azéri, « İlham Əliyev ».
  13. En azéri, « Artur Rasizadə ». Premier ministre par intérim jusqu’au . Auparavant, premier ministre du au (par intérim jusqu’au ).
  14. Précédemment premier ministre du 21 août 1992 au 3 mai 2002.
  15. Émir jusqu’au 14 février 2002.
  16. Président du Conseil d’État jusqu’au 16 août 1971.
  17. Précédemment du 23 juin 1996 au 15 juillet 2001.
  18. Précédemment du 20 mars au 30 décembre 2008. Le gouvernement démissionne le 22 avril 2010.
  19. Le Bénin est une république multipartite à régime présidentiel, où le président est à la fois chef de l’État et chef du gouvernement. La constitution ne contient ni vice-président ni vice-premier ministre.
  20. Précédemment premier ministre du 20 juillet 1998 au 9 juillet 1999 et du 30 août 2003 au 18 août 2004.
  21. Premier ministre d’avril 2007 au (par intérim jusqu’au [faisant fonctions pour Soe Win jusqu’au ]).
  22. Prédécesseur de Thein Sein
  23. Premier ministre par intérim jusqu’au [faisant fonctions pour Soe Win jusqu’au ]). Président de la République du 4 février 2011.
  24. Le président, élu tous les 5 ans, est à la fois le chef d'État et le chef du gouvernement.
  25. La présidence collégiale est tripartite. Voir Liste des membres secondaires des exécutifs.
  26. Précédemment du au et du au .
  27. Le président du Botswana est à la fois le chef de l'État et le chef du gouvernement.
  28. Contrairement à la tradition politique botswanais qui veut que le vice-président devienne président, le nouveau président Seretse Ian Khama a indiqué, lors de son inauguration le , que Mompati Merafhe ne deviendra pas président en 2018.
  29. Il est également Ministre des Affaires étrangères et Ministre de la défense
  30. Président du Front populaire (et « chef de l’État » à partir du 31 octobre 1987) jusqu’au 24 décembre 1991.
  31. Le Burundi est une république multi-partite à régime présidentiel où le président occupe les charges de chef de l'État et chef du gouvernement.
  32. Les postes de vice-présidents de la République sont créés en juin 1998 avec l'entrée en vigueur de la constitution transitoire. Ils remplacent le poste de Premier ministre.
  33. Président du conseil des ministres jusqu’au 2 juillet 1993, co-Premier ministre du 2 juillet au 21 septembre 1993 et second premier ministre du 21 septembre 1993 au 30 novembre 1998. S’est vu attribuer le titre honorifique de « Sâmdech » par le roi Sihanouk en 1993.
  34. Auparavant, premier ministre du 30 juin 1975 au 6 novembre 1982.
  35. Le Chili est une république depuis son indépendance en 1810 ; depuis 1826, un président de la République est à la tête de l’État et du gouvernement.
  36. Le gouvernement de Chypre ne comprend ni vice-président, ni premier ministre, ni vice-premier ministre.
  37. Précédemment Vice-président de l'Union du 26 mai 2006 au 26 mai 2011.
  38. Présidents de l'Union du 26 mai 2011.
  39. Précédemment Premier Ministre de la République des Comores de décembre 1997 jusqu'en mai 1998.
  40. Contrôle du pouvoir de facto depuis le 15 octobre 1997. Précédemment un des 11 membres du Comité militaire du Parti du travail congolais (présidence collégiale en place du 18 mars au 3 avril 1977) et président du 8 février 1979 au 31 août 1992 (« chef de l’État » jusqu’au 14 août 1979).
  41. Par intérim jusqu’au 26 janvier 2001.
  42. La succession de Kim Jong-il a été préparée de son vivant. Comme son père avant lui, Kim Jong-un, connu du public depuis 2008, est devenu dirigeant de facto le jour de la mort de son père, même s'il n'a succédé officiellement aux postes qu'il occupait qu'en avril 2012. Cependant, depuis 1998, Kim Il-sung, mort le 8 juillet 1994, s’est vu attribuer le titre posthume de « président éternel ».
  43. Déclaré comme étant « le plus haut poste de l’État » le 5 septembre 1998.
  44. Fonctions cérémoniales de chef d’État uniquement.
  45. Le Costa Rica est une république multipartite à régime présidentiel, où le président est à la fois chef de l’État et chef du gouvernement.
  46. Reconnu vainqueur de l’élection présidentielle de 2010 par la Commission électorale indépendante et l’ONU. Premier ministre du 7 novembre 1990 au 11 décembre 1993.
  47. Reconduit par Ouattara le 4 décembre 2010.
  48. Nommé par Gbagbo.
  49. Depuis le 1er janvier 1959, Fidel Castro est le dirigeant de facto du pays avec l’appellation de Commandant en chef de la révolution cubaine, « titre créé pour lui durant la période insurrectionnelle qui devait aboutir à la révolution de 1959 ». Le 19 février 2008, dans la perspective du renouvellement de l’exécutif par la nouvelle assemblée, il déclare : « Je n’aspirerai ni n’accepterai - je répète - je n’aspirerai ni n’accepterai la charge de président du Conseil d’État et de commandant en chef. » Cependant, à la présidence du Conseil d’État le 24 février suivant, « Dans son premier discours de chef de l'État, Raul Castro a pris soin de souligner qu'il continuerait à consulter Fidel Castro, qui a renoncé à ses fonctions mardi en raison de son fragile état de santé - sur les grandes décisions de l'État. "Le mandat de cette administration est clair (...) continuer à renforcer la révolution à un moment historique", a-t-il dit. Il a ajouté qu'il acceptait le poste à condition que Fidel Castro demeure "commandant en chef de la révolution" (...) "Fidel est Fidel. Fidel est irremplaçable, on poursuivra son œuvre lorsqu'il ne sera plus physiquement présent." » Il n’est pas à exclure que Fidel Castro reste influent sur les affaires, tel Deng Xiaoping, considéré comme le dirigeant de la Chine de la fin des années 1970 au début des années 1990 bien qu’il ne détenait aucune fonction officielle. En outre, « Dimanche, Raul Castro, dans son discours d'investiture, a fait voter le principe de la "consultation" de son aîné Fidel, 81 ans, désormais reclus dans un hôpital en raison de sa santé défaillante, sur toute décision "spécialement importante" en matière de défense, de politique étrangère ou d'économie, soit les dossiers majeurs de Cuba. » [1] [2]
  50. Sur la formation du Parti communiste cubain : ORI, PURSC et PCC.
  51. En incapacité depuis le 31 juillet 2006.
  52. Date de formation de l’ORI.
  53. a et b Faisant fonctions pour Fidel Castro jusqu’au 24 février 2008.
  54. La République dominicaine est une république présidentielle multipartite où le président est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement.
  55. Précédemment du 16 août 1996 au 16 août 2000.
  56. Vice-président de la République arabe d'Égypte (1975-1981) au moment de l'assassinat du président de la République Anouar el-Sadate en octobre 1981, il lui succède au poste de chef de l'État et se présente à la présidence de la République, élection qu'il remporte le 14 octobre 1981. Il reste au pouvoir jusqu'à sa démission le , conséquence de la Révolution populaire égyptienne.
  57. a et b Le , Ahmed Chafik démissionne, dans le cadre de la Révolution égyptienne de 2011 et Essam Charaf est nommé pour le remplacer.
  58. L'Équateur est une république multipartite à régime présidentiel, où le président est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement.
  59. Le gouvernement de l’Érythrée est dirigé par le Président de l'État.
  60. Secrétaire général du gouvernement provisoire jusqu’au 24 mai 1993.
  61. Mahmud Ahmed Sherifo critique la politique du président érythréen Afeworki lors d'une interview en mai 2001 ; il lance le mouvement de contestation qui mènera à la "lettre des 15". Il est arrêté le 15 septembre 2001 ; il serait mort en détention en 2003.
  62. Chef de l’État par intérim du au et du au .
  63. Auparavant, président par intérim du 28 mai 1991 au 22 août 1995.
  64. Par intérim jusqu’au 5 novembre 2009 (faisant fonctions pour Ratu Josefa Iloilovatu jusqu’en septembre 2009).
  65. Précédemment président par intérim du 5 décembre 2006 au 4 janvier 2007 et premier ministre par intérim du 5 janvier 2007 au 9 avril 2009.
  66. Président du Conseil de commandement provisoire des forces armées jusqu’au  ; Chef de l’État jusqu’au .
  67. Précédemment du 25 janvier 2004 au 25 novembre 2007.
  68. Le Guatemala est une République présidentielle multipartite. Les élections législatives et présidentielles ont lieu tous les 4 ans en même temps. Le président est à la fois le chef de l'État et le chef du gouvernement. Le président et les ministres qu'il nomme sont à la tête du pouvoir exécutif.
  69. Le , Otto Pérez Molina est élu président ; il doit prendre ses fonctions le .
  70. Précédemment président par intérim du 14 mai 1999 au 17 février 2000.
  71. Précédemment du 10 mai 2004 au 2 novembre 2005.
  72. Premier ministre du 9 au 11 août 1999.
  73. Précédemment premier ministre du 9 octobre 1992 au 17 mars 1997 et du 22 décembre 1997 au 9 août 1999.
  74. Précédemment du 7 février 1996 au 7 février 2001.
  75. Porfirio Lobo Sosa dit Pepe Lobo n'a été reconnu explicitement ni par l'Union européenne, ni par le Mercosur ainsi que la plupart des pays d'Amérique latine. Les États-Unis, Panama et la Colombie ont reconnu le nouveau président tandis que d'autres pays tels le Venezuela contestent la légitimité du scrutin
  76. Précédemment du 6 juillet 1998 au 27 mai 2002.
  77. Précédemment premier ministre du 22 avril au 21 juin 1977 (intérim), du 14 septembre 1984 au 20 octobre 1986 et du 4 novembre 1995 au 18 juin 1996 (par intérim jusqu’au 22 novembre).
  78. Précédemment du 18 juin 1996 au 6 juillet 1999.
  79. Régent du 6 au 7 février 1999.
  80. Précédemment du au .
  81. french.cri.cn
  82. Premier secrétaire du Parti communiste de la RSS du Kazakhstan du 22 juin 1989 au 28 août 1991 et président du Soviet suprême de cette même république du 22 février au 24 avril 1990. La République du Kazakhstan s’est constituée le 10 décembre 1991 et a succédé à la RSS du Kazakhstan ; le 16 du même mois, elle déclarait son indépendance ; le 25, celle-ci était finalisée par la dissolution de l’URSS. Nazarbaïev fût également président du conseil des ministres de la RSS du Kazakhstan du 22 mars 1984 au 27 juillet 1989.
  83. Présidente du gouvernement provisoire jusqu’au 19 mai 2010.
  84. Précédemment du 29 mars au 28 novembre 2007 (par intérim jusqu’au 30 mars 2007).
  85. Teima Onorio occupa le poste de vice-présidente de la République des Kiribati une première fois de 2003 à 2007, avant d'y être reconduite à partir du .
  86. Premier ministre du 13 juillet 2003 au 7 février 2006.
  87. Le gouvernement présente sa démission le 16 mars 2009.
  88. Précédemment du 12 novembre 1990 au 25 janvier 1995.
  89. Le 25 janvier 2011, Najib Mikati est chargé de former un gouvernement.
  90. Dirigeant de facto.
  91. Mustafa Abdel Jalil est le président du Conseil national de transition, en opposition à Mouammar Kadhafi
  92. Chef de l’État
  93. Chef du gouvernement.
  94. Mahmoud Jebril est le chef du comité de crise du Conseil national de transition ; en opposition à Baghdadi Mahmoudi
  95. Régent du 26 août 1984 au 13 novembre 1989.
  96. Précédemment du 3 novembre 1999 au 26 octobre 2000.
  97. Le 17 mars 2009, le président Marc Ravalomanana démissionne et transfère, par ordonnance présidentielle, les pleins pouvoirs à un directoire militaire présidé par le vice-amiral Hippolyte Ramaroson. Le jour-même, les généraux de l'armée décident, par ordonnance, de transférer le pouvoir à Andry Rajoelina. Rajoelina s’était déclaré « en charge » de la République dès le 31 janvier 2009 et « président de la Haute Autorité de transition » (en opposition à Ravalomanana) dès le 7 février suivant.
  98. Joyce Banda est la première femme à occuper le poste de vice-présidente du Malawi.
  99. Le Président est le chef de l'État et le chef du gouvernement de la République des Maldives. Il est élu tous les cinq ans par le parlement.
  100. Précédemment du 26 mars 1991 au 8 juin 1992 (président du Conseil de réconciliation nationale jusqu’au 31 mars 1991, puis président du Comité de transition pour le salut du peuple).
  101. Les Îles Marshall sont une république présidentielle, où le président est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement.
  102. Précédemment, président du Haut Conseil d’État (6 août 2008 - 15 avril 2009).
  103. Il n'y a pas de vice-président ni de Premier ministre ni de chef de cabinet ; en cas de démission ou de décès du président, le Congrès désigne un président intérimaire.
  104. Régent du 31 mars au 6 avril 2005.
  105. Tsakhiagiyn Elbegdorj fut précédemment premier ministre de Mongolie du au et du au .
  106. Précédemment président par intérim du au et premier ministre du au .
  107. Précédemment membre de la présidence collégiale intérimaire constituée par le bureau politique du comité central du Front de libération du Mozambique (FRELIMO) ( - ).
  108. Le Président de Nauru est le chef de l'exécutif, à la fois chef de l'État et chef du gouvernement, de la République de Nauru. Ses fonctions sont définies par la Constitution promulguée le , lors de l'indépendance du pays vis-à-vis de l'Australie.
  109. Auparavant, membre de la Junte gouvernementale de reconstruction nationale du au (coordinateur à partir du ) et président du au .
  110. Faisant fonctions pour Umaru Yar’Adua jusqu’au .
  111. Régence du prince Haakon du 25 novembre 2003 au 13 avril 2004 et du 29 mars au 7 juin 2005.
  112. Précédemment premier ministre du 17 mars 2000 au 19 octobre 2001.
  113. Premier secrétaire du Parti communiste de la RSS d’Ouzbékistan du 23 juin 1989 au 3 novembre 1991.
  114. Michael Ogio fut d'abord Gouverneur général de Papouasie-Nouvelle-Guinée par intérim jusqu’au .
  115. Le président du Paraguay est à la fois le chef de l'État et le chef du gouvernement. Le président et le vice-président sont élus pour un mandat de 5 ans. Le président choisit après l'élection les membres de son cabinet.
  116. Précédemment président du au .
  117. Précédemment par intérim du au .
  118. Suspendu du 20 avril au 23 mai 2007. Intérim assuré par Nicolae Văcăroiu, le président du Sénat.
  119. Précédemment président du au (par intérim jusqu’au ) et premier ministre du au (par intérim jusqu’au ).
  120. Par intérim jusqu’au .
  121. Par intérim jusqu’au 9 septembre 2007.
  122. Précédemment du 1er avril au 1er octobre 2002.
  123. Membre du Conseil des députés faisant fonctions de chef d’État du 11 mai au 20 juin 2007.
  124. Précédemment du 3 septembre 2001 au 16 juillet 2003.
  125. Précédemment du 14 février au 22 juin 2008.
  126. Précédemment à la tête de l’État (en opposition au président Abdullahi Yusuf Ahmed) en tant que président de l’Union des tribunaux islamiques du 5 au 29 juin 2006, puis à la tête du gouvernement (en opposition au premier ministre Ali Mohamed Gedi) en tant que président du comité exécutif du Conseil suprême islamique de Somalie du 29 juin au 28 décembre 2006.
  127. Président du Conseil de commandement révolutionnaire pour le salut national jusqu’au 16 octobre 1993.
  128. Premier ministre du 6 avril 2004 au 21 novembre 2005.
  129. La présidence suisse est collégiale. Voir Liste des membres secondaires des exécutifs.
  130. Précédemment du 1er janvier au 31 décembre 2007.
  131. Précédemment président du Conseil militaire national (dirigeant de facto du pays) du 25 février 1980 au 25 janvier 1988 et faisant fonctions de président (en tant que commandant de l’armée nationale) du 13 au 15 août 1980 et du 4 au 8 février 1982.
  132. Président d’office du conseil des ministres.
  133. Précédemment du 26 juillet 1996 au 29 septembre 2003
  134. Président par intérim jusqu’au 27 novembre 1992 ; président du Conseil suprême du 27 novembre 1992 au 16 novembre 1994.
  135. Précédemment président par intérim du au .
  136. Premier ministre du 26 juin 2006 au 19 mai 2007 (par intérim jusqu’au 10 juillet 2006). En incapacité (blessé par balle) du 11 février au 17 avril 2008 ; intérim assuré par Vicente Guterres (du 11 au 13 février) puis par Fernando de Araújo (du 13 février au 17 avril).
  137. Président du 20 mai 2002 au 20 mai 2007.
  138. Précédemment du 5 au 25 février 2005 (par intérim à partir du 21)
  139. Un mouvement de protestation populaire le contraint à quitter le pays le . Il abandonne ainsi son poste de président de la République pour se réfugier à Djeddah, en Arabie saoudite.
  140. Les articles 50-58 de la constitution turkmène de 2008 définissent les pouvoirs du président de la république ; celui-ci est à la fois chef de l'état et chef du gouvernement (art. 50) ; le poste de premier ministre est ainsi supprimé.
  141. Président par intérim jusqu’au 14 février 2007.
  142. Précédemment, premier ministre du 18 novembre 2002 au 14 mars 2003.
  143. Premier ministre du 21 novembre 2002 au 5 janvier 2005 (intérim de Mykola Azarov du 7 au 28 décembre 2004) et du 8 septembre 2005 au 4 août 2006 (par intérim jusqu’au 22 septembre 2005).
  144. Précédemment du 7 au 28 décembre 2004 (faisant fonctions pour Viktor Ianoukovitch) et du 5 au 24 janvier 2005 (intérim).
  145. Comme doyen du Collège cardinalice (en tant que cardinal Ratzinger) et conjointement avec le cardinal camerlingue Eduardo Martínez Somalo, a assuré l’intérim à la tête de l’État du 2 au .
  146. Précédemment au pouvoir du au .
  147. « Faisant fonctions » pour Levy Mwanawasa du jusqu’au , puis « par intérim » jusqu’au .
  148. Premier ministre, exerçant de facto le pouvoir, du au . Avant 1987, le titre de président était surtout honorifique.
  149. L’Abkhazie et l’Ossétie du Sud sont reconnues seulement par la Russie, le Nicaragua, le Venezuela et Nauru.
  150. Carte et liste des États reconnaissant le Kosovo indépendant (en anglais) : International reaction to the 2008 Kosovo declaration of independence.
  151. Jakup Krasniqi fut président par intérim du au .
  152. Sur la position de la MINUK : [3]
  153. Mahmoud Abbas a prolongé son mandat qui devait se terminer le 9 janvier 2009. Le Hamas considère que le président du Conseil législatif palestinien, Abdel Aziz Doweik, assure dorénavant la charge de président.
  154. N’exerce son contrôle qu’en Cisjordanie. Ismaïl Haniyeh, qui était premier ministre depuis le 14 mars 2006 et qui a été limogé le 14 juin 2007, conteste la légitimité du gouvernement Fayyad et continue à se considérer comme premier ministre. Haniyeh et le Hamas contrôlent la bande de Gaza.
  155. La RASD est actuellement reconnue par plusieurs dizaines de pays. Elle ne contrôle qu’une faible partie du territoire. Le Maroc contrôle de fait la majeure partie du territoire et le revendique dans sa totalité.
  156. Président du Conseil de commandement révolutionnaire jusqu’au 16 octobre 1982.
  157. La situation juridique de l’Île Clipperton (l’étendue des lois applicables et les compétences des tribunaux) n'a pas toujours été claire. Cependant, la loi de 2007 a considérablement simplifié ces questions en plaçant l’île sous le principe de l'identité législative (et paradoxalement, cette loi rapproche donc cette possession française du régime juridique applicable aux DOM, même si l'île n’a pas de collectivité territoriale compétente, faute de représentant local, sa représentation étant collective par le parlement de la République tout entier devant lequel est responsable le gouvernement qui y en a l'autorité) : la loi indique clairement que les lois et règlements de la République s'y appliquent de plein droit (au contraire des anciens TOM et des COM actuels et autres territoires à statut particulier sui generis, où l'élaboration des lois et règlements se fait en concertation avec les collectivités territoriales locales dotées de compétences législatives spécifiques, à l'exception des questions de souveraineté.
  158. L'autorité du Ministre chargé de l'Outre-mer sur l'Île de Clipperton est déléguée au Haut-commissaire de la République en Polynésie française
  159. Gaston Tong Sang fut également Président de la Polynésie française du au et du au , sous les couleurs du parti politique local To Tatou Ai'a
  160. Les Terres australes et antarctiques françaises, aussi connues sous l'acronyme TAAF, constituent depuis la loi du , un territoire d'outre-mer de la France, actuellement composé de cinq districts : trois d'entre eux sont subantarctiques et situés au sud de l'océan Indien : Kerguelen, Crozet et îles Saint-Paul et Amsterdam, l'un est composé d'îlots pour la plupart dans le canal du Mozambique : les îles Éparses tandis que le cinquième est une portion du continent antarctique : la Terre-Adélie.
  161. Les pouvoirs du Premier ministre des îles Turques-et-Caïques ont été déléguées au Gouverneur des Îles Turques-et-Caïques le
  162. a b c d e f g h et i Les Îles mineures éloignées des États-Unis, sans poupulation pérenne ni gouvernement local, sont administrées par le Directeur de la United States Fish and Wildlife Service, sous la tutelle du Département de l'Intérieur des États-Unis.
  163. a b et c Les atolls Johnston et Midway, ainsi que d'autres îles qui ont hébergé d'anciennes bases militaires, étaient auparavant administrés par l'United States Navy.
  164. L'île Cooper est administrée par l'Office of Insular Affairs
  165. www.regional.gov.au : Ashmore and Cartier Islands.
  166. www.shire.gov.cx
  167. www.worldstatesmen.org : Cocos Islands.
  168. www.regional.gov.au : Coral Sea Islands.
  169. www.regional.gov.au : sub-antarctic Territory of Heard Island and McDonald Islands.
  170. www.regional.gov.au : Antarctic Territory.
  171. Aruba est un pays constitutif du Royaume des Pays-Bas depuis que l'île s'est séparée des Antilles néerlandaises en 1986.
  172. Curaçao est un pays constitutif du Royaume des Pays-Bas depuis que l'île s'est séparée des Antilles néerlandaises en 1986.
  173. Saint-Martin (ou Sint-Maarten en néerlandais) est un pays constitutif du Royaume des Pays-Bas depuis que la fédération des Antilles néerlandaises a été dissoute le .
  174. a b et c Le Département des affaires polaires est un service du Ministère de la justice et de la police norvégien.
  175. Selon les termes du Traité du Spitzberg, les citoyens de divers pays ont le droit d'exploiter les ressources naturelles de ce territoire « sur un pied d'égalité absolu ».
  176. Le Gouverneur de l'archipel de Svalbard, appelé Sysselmann, administre ce territoire, à l'exception de la fiscalité qui dépend des services d'imposition (fylkesskattekontor) et de contentieux (fylkesskattenemnd) du Nord-Troms et des affaires juridiques qui relèvent du tribunal de grande instance (tingrett) de Tromsø.
  177. Odd Olsen Ingerø fut également gouverneur de 2001 à 2005.
  178. « edt-gra.azores.gov.pt »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) : Présidence de la Région autonome portugaise des Açores
  179. edt-gra.azores.gov.pt Vice-président de la Région autonome portugaise des Açores.
  180. L'Adjarie était anciennement sécessioniste de la Géorgie. Après des manifestations de masse organisées à Batoumi par le mouvement Kmara contre la politique de Aslan Abachidze, celui-ci démissionne le et se réfugie à Moscou ; l’Adjarie est depuis revenue dans le giron de l’État central de Géorgie
  181. Michael Ogio fut d'abord Gouverneur général de Papouasie-Nouvelle-Guinée par intérim jusqu’au .
  182. Les Îles Féroé sont autonomes depuis 1948
  183. Le Groenland est une province autonome depuis 1988, avec une autonomie accrue depuis le referendum du .
  184. poseidon.csd.auth.gr
  185. Constitution grecque - 3e partie - section F - chapitre Troisième - Article 105
  186. Le Gouverneur civil de la République monastique du Mont Athos est nommé par le Ministre des Affaires étrangères du gouvernement grec.
  187. www.worldstatesmen.org
  188. Doyen de la Sainte Épistasie de la Mont Athos.
  189. www.nalis.gov.tt : Orville London
  190. Précédemment premier ministre du au , du au et du au .
  191. Ismaël Haniyeh était premier ministre de l'Autorité palestinienne depuis le
  192. Le Puntland se considère comme un État autonome au sein de la Somalie. À la différence du Somaliland voisin, il ne recherche pas l’indépendance (quand bien même il est, pour l’instant, indépendant de facto).
  193. Hakimullah Mehsud, chef du Mouvement des Talibans du Pakistan, aurait été tué en 2010.
  194. Gouvernement pro-géorgien installé à Tbilissi.
  195. Faisant fonctions de présidente
  196. Président du gouvernement alternatif du au .
  197. Président de la République tchétchène d’Itchkérie jusqu’au 7 octobre 2007. Depuis la proclamation de l’indépendance de la Tchétchénie, au début des années 1990, le mouvement indépendantiste tchétchène était divisé entre des nationalistes partisans d’un état laïc et des islamistes ayant la volonté d’appliquer la charia. La rupture est parvenue à son point le plus critique lors de la proclamation de l’Émirat du Caucase par Dokou Oumarov, président de la République tchétchène. Une proclamation rejetée par le ministre des affaires étrangères de la même république de l’époque, Akhmed Zakaïev. L’Émirat du Caucase s’étendrait, notamment, outre la Tchétchénie, sur l’Ingouchie, le Daghestan, l’Ossétie.
  198. « Président du cabinet » de la République tchétchène d’Itchkérie. En opposition à Dokou Oumarov et à l’Émirat du Caucase.
  199. XIVe dalaï-lama. En exil depuis le 31 mars 1959 (depuis le 1er mai 1960, à Dharamsala, Inde).

AnnexesModifier