Territoire britannique d'outre-mer

territoires sous souveraineté et contrôle formel du Royaume-Uni hors des îles Britanniques

Un territoire britannique d'outre-mer (en anglais : British Overseas Territory) est l'un des quatorze territoires britanniques en dehors des îles Britanniques. Les territoires britanniques d'outre-mer sont administrés individuellement et chacun est constitutionnellement distinct des autres et du Royaume-Uni proprement dit (c'est-à-dire la Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord). Tous les territoires sont sous pleine souveraineté britannique. La plupart des territoires britanniques d'outre-mer sont des îles ou des archipels, mais ils comprennent également une partie de l'Europe continentale (Gibraltar) et une partie de l'île de Chypre, ainsi qu'une grande partie du continent antarctique. Trois des territoires manquent d'une population humaine permanente; la plupart ont une population sédentaire comprise entre 50 et plusieurs dizaines de milliers[1].

Les territoires d'outre-mer sont les territoires britanniques qui étaient auparavant connus sous le nom de territoires dépendants (Dependent territories) avant le XXIe siècle. Le statut de ces territoires a été défini par le British Overseas Territories Act 2002 du Parlement du Royaume-Uni[1],[2]. En tant qu'anciennes parties de l'Empire britannique, les territoires britanniques d'outre-mer sont appelés « colonies » dans l'ancienne législation qui reste en vigueur. Le terme colony (« colonie ») s'applique parce que les territoires ne sont ni des États souverains du Commonwealth, ni des États associés, et ils ne relèvent pas non plus de la responsabilité d'un autre État que le Royaume-Uni. Le terme crown colony (« colonie de la Couronne ») est aussi parfois utilisé, mais sa signification n'est pas précise. La souveraineté britannique est conservée dans le territoire britannique de l'océan Indien et les zones de souveraineté de Chypre à des fins de défense[1].

La superficie totale est de 18 492 km2 (sans comprendre le territoire britannique de l'Antarctique : 1 413 492 km2) avec une population totale supérieure à 270 000 habitants en 2016. Ce qui représente environ 7,5 % de la superficie du Royaume-Uni pour un peu moins de 0,42 % de la population britannique, ces territoires ont une densité de 14,6 hab/km2, ce qui est très faible par rapport au reste du pays.

L'existence des territoires britanniques d'outre-mer va de pair, depuis 1983, avec le statut de citoyen des territoires britanniques d'outre-mer (en). Cette citoyenneté n'accorde pas nécessairement le droit de séjour sur tout territoire d'outre-mer ; chacun de ces territoires a la capacité de décider lui-même des lois gouvernant l'immigration, et peut ainsi accorder, ou non, le statut de belonger (belonger status (en)), en général mêlé de droit du sol et de droit du sang.

Les territoires britanniques d’outre-mer doivent être distingués des dépendances de la Couronne (Guernesey, Jersey, île de Man) et des protectorats, car[pas clair] aucun ne fait formellement partie du Royaume-Uni et où le Royaume-Uni n’exerce pas non plus directement sa souveraineté, confiée à un gouvernement local. Le Royaume-Uni assure seulement, en accord avec les gouvernements locaux, leur défense et leur sécurité et peut les représenter au niveau international, mais seulement avec leur accord (les traités internationaux signés par le Royaume-Uni n'engagent pas les dépendances de la Couronne ni les protectorats).

De même, les territoires britanniques d’outre-mer ne sont pas les dominions (Royaume du Commonwealth).

Liste des territoires britanniques d'outre-merModifier

Territoires habitésModifier

Drapeau Nom du territoire Capitale Population Superficie Statut Localisation Observations Monnaie
  Anguilla The Valley 17 087 (2017)
91 km² Autonomie territoriale Antilles Dollar de la Caraïbe orientale
  Bermudes Hamilton 70 864 (2017)
53,3 km² Autonomie territoriale Au large des États-Unis, à l'Est Dollar des Bermudes
  Îles Caïmans George Town 61 733 (2016)
264 km² Autonomie territoriale Antilles Dollar des îles Caïmans
  Gibraltar Gibraltar 32 247 (2016)
6,8 km² Autonomie territoriale Sud de l'Espagne Revendiqué par l'  Espagne. Livre de Gibraltar
  Îles Vierges britanniques Road Town 35 802 (2018)
153 km² Autonomie territoriale Antilles Dollar américain
  Îles Malouines Port Stanley 3 198 (2016)
12 200 km² Amérique du Sud Revendiquées par l'  Argentine. Livre des îles Malouines
  Montserrat Plymouth 5 146 (2016)
102 km² Autonomie territoriale Antilles Plymouth est abandonnée depuis 1995. La capitale de fait est Brades. Dollar de la Caraïbe orientale
  Îles Pitcairn Adamstown 50 (2016)
47 km² Sud du Pacifique Dollar néo-zélandais
      Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha Jamestown 5 145 (2016)
410 km² Sud de l'Atlantique Livre de Sainte-Hélène
  Îles Turks-et-Caïcos Cockburn Town 35 924 (2016)
948 km² Autonomie territoriale Antilles Dollar américain

Statuts particuliersModifier

Drapeau Nom du territoire Capitale Population Superficie Statut Localisation Observations Monnaie
  Akrotiri et Dhekelia Cantonnement d'Episkopi 14 500 (2016)
254 km2 Bases militaires souveraines Enclaves sur l'île de Chypre Euro
  Territoire britannique de l'océan Indien - 3 500[3] (2016)
60 km2[3] Archipel des Chagos[3]
(océan Indien)
Bail des   États-Unis jusqu'en 2036 sur Diego Garcia avec une base militaire, revendiqué par   Maurice[3] et les   Seychelles[4]. Dollar américain, Livre sterling
  Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud King Edward Point 1 400 (2016)
3 903 km2 Atlantique Sud Revendiquées par l'  Argentine Livre sterling
  Territoire britannique de l'Antarctique Rothera 0 (2016)
1 395 000 km2 Antarctique Régi par le Traité sur l'Antarctique, contesté par l'  Argentine et le   Chili Livre sterling

Carte de localisationModifier

 
Carte de localisation des territoires britanniques d'outre-mer.

GalerieModifier

Liste des grandes villes dans les territoires britanniques d'outre-merModifier

Classées par population :

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en-GB) Ian Hendry et Susan Dickson, British Overseas Territories Law, Bloomsbury Publishing, (ISBN 978-1-5099-1872-0, lire en ligne)
  2. (en-GB) « British Overseas Territories Act 2002 », sur legislation.gov.uk, (consulté le )
  3. a b c et d (en) « The World Factbook - British Indian Ocean Territory » (consulté le ).
  4. (en) « The World Factbook - Seychelles » (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :