Ouvrir le menu principal

Christian Frémont

politicien français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frémont.
Christian Frémont
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur de cabinet du président de la République française
Nicolas Sarkozy
-
Préfet des Bouches-du-Rhône
Provence-Alpes-Côte d'Azur
-
Yvon Ollivier (d)
Préfet de la Gironde
Aquitaine
-
Georges Peyronne (d)
Alain Gehin (d)
Préfet du Pas-de-Calais
-
inconnu
Daniel Cadoux (d)
Préfet du Finistère
-
Maurice Saborin (d)
Michel Morin (d)
Préfet de l'Ariège
-
Michel Soulier (d)
Bernard Puydupin (d)
Directeur des stages (d)
École nationale d'administration
-
Jean Puybasset (d)
Bernard Larvaron (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Distinctions

Christian Frémont est un haut fonctionnaire français, né le à Champagnac-de-Belair et mort le à Paris[1]. Il a notamment occupé du au le poste de directeur de cabinet du président de la République Nicolas Sarkozy.

BiographieModifier

Fils d'agriculteurs, diplômé de la faculté de lettres de Bordeaux et de l'Institut d'études politiques de Bordeaux, Christian Frémont est professeur de lettres, puis inspecteur des postes et télécommunications. Ancien élève de l'ENA (promotion Charles de Gaulle, 1972), Christian Frémont est chef du bureau de l'équipement au sein du ministère de l'Économie et des Finances entre 1974 et 1977 puis directeur de cabinet des ministres de l'Intérieur Philippe Marchand et Paul Quilès. Il est directeur adjoint entre 1977 et 1980, directeur des stages de l'ENA entre 1980 et 1990, avant d'occuper successivement les fonctions de préfet de l'Ariège en 1991 et 1992, puis du Finistère de 1992 à 1996, enfin du Pas-de-Calais jusqu'en 1997, date à laquelle il devient directeur général de l'administration au ministère de l'Intérieur. Nommé préfet de la région Aquitaine le , il demeure à Bordeaux pendant trois ans avant de partir à Marseille le pour prendre le poste de préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, préfet des Bouches-du-Rhône[2].

Lors du Conseil des ministres du , sur proposition du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales, « il est mis fin aux fonctions de préfet de M. Christian Frémont, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet de la zone de défense sud, préfet des Bouches-du-Rhône (hors classe) »[3].

Il est alors pressenti officieusement pour devenir directeur de cabinet d'Alain Juppé, ministre d'État, ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables, au lendemain de la constitution du gouvernement Fillon I. Cependant, la défaite du ministre aux élections législatives et la démission de ce dernier annulent l'arrêté de nomination qui devait être publié après les élections. Christian Frémont est donc nommé au poste de directeur de cabinet de Jean-Louis Borloo, successeur d'Alain Juppé. Conseiller du président de la République Nicolas Sarkozy en , il est nommé directeur de cabinet de celui-ci en remplacement d'Emmanuelle Mignon le suivant[4]. Après la défaite de l'ancien président en 2012, il continue à travailler pour lui lorsqu'il installe ses bureaux rue de Miromesnil, avant d'être remplacé par Michel Gaudin[2].

Christian Frémont meurt d'un cancer en 2014 ; il est inhumé dans son village natal[2].

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier