Isidore Mvouba

homme politique congolais (RC)

Isidore Mvouba
Illustration.
Isidore Mvouba en 2007.
Fonctions
Président de l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(3 ans et 1 mois)
Prédécesseur Justin Koumba
Premier ministre du Congo-Brazzaville

(4 ans, 8 mois et 8 jours)
Président Denis Sassou-Nguesso
Prédécesseur Bernard Kolélas (indirectement)
Successeur Clément Mouamba (indirectement)
Ministre d’État
Ministre du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé

(6 ans, 7 mois et 8 jours)
Président Denis Sassou-Nguesso
Gouvernement Sassou II, III et IV
Successeur Gilbert Ondongo
Biographie
Date de naissance (70-71 ans)
Lieu de naissance Kindamba (République du Congo)
Nationalité Congolaise
Parti politique PCT

Isidore Mvouba
Premiers ministres du Congo-Brazzaville

Isidore Mvouba né à Kindamba dans le département du Pool en 1954[1], est un homme d'État congolais. Il était Premier ministre du Congo-Brazzaville de 2005 à 2009, ministre de 2009 à 2016. Il est président de l'Assemblée nationale depuis 2017[2].

BiographieModifier

Mvouba est né à Kindamba, situé dans la région du Pool[1], et est devenu ingénieur des chemins de fer, travaillant au Chemin de fer Congo-Océan à partir de 1976[1],[3].

Isidore Mvouba a suivi une formation d'ingénieur des chemins de fer à Moscou au cours des années 1970.[réf. nécessaire]

Membre dirigeant du Parti congolais du travail depuis le milieu des années 1980, fidèle de l'actuel président Denis Sassou-Nguesso, il a été ministre des Transports de 1999 à 2002, puis ministre d'État, ministre des Transports et des privatisations, chargé de la coordination de l'action gouvernementale de 2002 à 2005, puis Premier ministre du au .

Dans le gouvernement du (remanié le , le et le ), il est ministre d’État, ministre du Développement industriel et de la Promotion du secteur privé, jusqu'en 2016.

Après les élections législatives congolaises de juillet 2017, Mvouba a été élu président de l'Assemblée nationale le 19 août 2017. Il était le seul candidat à ce poste, et a reçu 144 voix[4],[5].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Tea Rokolj, « Historical Dictionary of Republic of the Congo (4th edition)2013210John F. Clark and Samuel Decalo. Historical Dictionary of Republic of the Congo (4th edition). Lanham, MD and Plymouth: Scarecrow Press 2012. xlvi+521 pp., (ISBN 978 0 8108 4919 8) (print); (ISBN 978 0 8108 7989 8) (e‐book) £75 $120 Historical Dictionaries of Africa », Reference Reviews, vol. 27, no 5,‎ , p. 56–57 (ISSN 0950-4125, DOI 10.1108/rr-02-2013-0016, lire en ligne, consulté le 14 mars 2020)
  2. Philippe Moukoko, Dictionnaire général du Congo-Brazzaville 2e édition: Alphabétique, analytique et critique avec des annexes cartographiques et un tableau chronologique, Editions L'Harmattan, (ISBN 978-2-14-011084-9, lire en ligne)
  3. « Mvouba, Isidore », sur International Year Book and Statesmen's Who's Who (consulté le 14 mars 2020)
  4. Bikindou, « Congo – Assemblée Nationale : Isidore Mvouba accède au perchoir », sur Les Echos du Congo Brazzaville (consulté le 14 mars 2020)
  5. « Parlement : Isidore Mvouba élu président de l’Assemblée nationale | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo », sur www.adiac-congo.com (consulté le 14 mars 2020)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier