Nikoloz Guilaouri

homme politique géorgien

Nikoloz Guilaouri
ნიკოლოზ გილაური
Illustration.
Nika Guilaouri en 2012
Fonctions
Premier ministre de Géorgie

(3 ans, 4 mois et 28 jours)
Gouvernement Guilaouri
Prédécesseur Grigol Mgaloblichvili
Successeur Ivane Merabichvili
Premier vice-Premier ministre géorgien
Président Mikheil Saakachvili
Premier ministre Grigol Mgaloblichvili
Prédécesseur Création du poste
Successeur Poste vacant
Ministre des Finances
Président Mikheil Saakachvili
Premier ministre Grigol Mgaloblichvili
Successeur Kakha Baindurachvili
Biographie
Nom de naissance Nikoloz Zourabis dze Guilaouri
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Tbilissi (RSS de Géorgie)
Nationalité géorgienne
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université de Limerick (Irlande)
Profession Politicien
Religion orthodoxe
Résidence Site diplomatique d'Oran

Nikoloz Guilaouri
Premiers ministres de Géorgie

Nikoloz Guilaouri, dit Nika Guilaouri, (en géorgien : ნიკოლოზ გილაური)[Note 1], né le à Tbilissi, est un homme politique géorgien, Premier ministre de 2009 à 2012.

BiographieModifier

Guilauri est ministre de l'Énergie de à , date de sa nomination comme ministre des Finances, fonction qu'il cumule à partir de avec celle de premier vice-Premier ministre. À la suite de la démission de Grigol Mgaloblichvili, il est nommé Premier ministre par le président Saakachvili et prend ses fonctions le , après avoir obtenu l'investiture devant le Parlement par 106 voix sur 114.

Le , le président Saakachvili nomme Ivane Merabichvili, alors ministre de l'Intérieur, pour lui succéder.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La transcription en langue française des patronymes géorgiens a été stable jusqu’à la fin du XXe siècle : les règles constituées par l’intermédiation de la langue russe, confirmées par la Légation de la République démocratique de Géorgie en France (1921-1933) et proches de la prononciation en langue géorgienne, étaient utilisées sans exception ; elles le sont encore aujourd’hui par le ministère français des Affaires étrangères et par la plupart des universitaires français s’intéressant à la Géorgie. L’usage a progressivement changé avec l’intermédiation de la langue anglaise et la définition d’une translittération latine proche de la transcription anglaise (2002). Ainsi ნიკოლოზ გილაური donne Nikoloz Guilaouri en transcription française et Nikoloz Gilauri en transcription anglaise (et en translittération latine).

RéférencesModifier