Ouvrir le menu principal

Belize

pays d'Amérique centrale
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belize (homonymie).

Belize

Drapeau
Drapeau du Belize.
Blason
Armoiries du Belize.
Description de l'image LocationBelize.svg.
Devise nationale Sub umbra floreo (Je fleuris à l'ombre)
Hymne national « Land of the Free (Pays de la liberté) »
Administration
Forme de l'État Monarchie constitutionnelle unitaire
Monarque Élisabeth II
Gouverneur général Sir Colville Young
Premier ministre Dean Barrow (Parti démocratique uni)
Langues officielles Anglais
Capitale Belmopan (17 222 hab.)[1]

17° 15′ N, 88° 46′ O

Géographie
Plus grandes villes, classées par aire urbaine Belize City (59 426 hab.)
Belmopan (17 222 hab.)
San Ignacio (19 486 hab.)
Orange Walk Town (13 696 hab.)[1]
Superficie totale 22 966 km2
(classé 151e)
Superficie en eau 0,7 %
Fuseau horaire UTC -6
Histoire
Indépendance Royaume-Uni
21 septembre 1981
Démographie
Gentilé Bélizien
Population totale (2017[2]) 360 346 hab.
(classé 177e)
Densité 16 hab./km2
Économie
PIB nominal (2014) 1 699 millions de USD (163e)
PIB (PPA) (2014) 2 975 millions de USD (159e)
PIB (PPA) par hab. (2014) 8 300 USD (100e)
IDH (2017) en augmentation 0,708[3] (élevé  ; 106e)
Monnaie Dollar bélizien (BZD​)
Divers
Code ISO 3166-1 BLZ, BZ​
Domaine Internet .bz
Indicatif téléphonique +501
Organisations internationales Communauté caribéenne : 1974[4]
ONU : 25 septembre 1981[5]
Commonwealth : 1981
Organisation des États américains : 1991

Le Belize ou Bélize[6], en anglais Belize, en espagnol Belice, est une monarchie constitutionnelle unitaire ayant un régime parlementaire à tendance ministérielle, dont le territoire est situé en Amérique centrale, au sud du Mexique et à l’est du Guatemala. Elle a pour capitale Belmopan. Sa devise est « Sub umbra floreo » (« Je fleuris à l'ombre ») et son drapeau est constitué de trois bandes horizontales respectivement rouge, bleue et rouge, avec au centre les armoiries du Belize. Son hymne est Land of the Free (Pays des hommes libres) et sa monnaie est le dollar bélizien. Le Belize est généralement considéré comme étant un paradis fiscal.

Sommaire

ToponymeModifier

Le Belize se nommait autrefois le Honduras britannique. La dénomination actuelle provient du nom de l’ancienne capitale et du fleuve du même nom.

GéographieModifier

 
Carte du Belize.
 
Vue satellite du Belize mai 2001.
 
Le « Grand Trou Bleu » ; phénomène géologique remarquable.
Article détaillé : Géographie du Belize.

Le Belize est le seul pays anglophone d'Amérique centrale et le seul de cette partie du continent américain à ne posséder une façade maritime que sur l'Atlantique (à l'exception des îles de la mer des Caraïbes, qui ont une façade orientée vers l'Atlantique mais ne sont pas directement rattachées au continent).

Le Nord du Belize consiste principalement en des plaines côtières plates et marécageuses, aux lieux fortement forestiers. Au sud se trouve un registre de basse montagne des monts Maya, dont le point le plus élevé au Belize est la crête de Victoria culminant à 1 160 m. Le Belize est situé entre les fleuves Hondo et Sarstoon, avec le fleuve Belize s'écoulant au centre du pays. Tout le long des côtes de la mer des Caraïbes se trouve une barrière de corail formant des cayes.

Le climat local est tropical et est généralement très chaud et humide. La saison des pluies se déroule de mai à novembre avec des risques habituels mais fréquents comme les ouragans et les inondations.

  • Données géographiques :
    • Superficie : 22 966 km2 ;
    • Densité de population : 15,13 hab/km2 ;
    • Frontières terrestres : 516 km (Guatemala : 266 km ; Mexique : 250 km) ;
    • Littoral : 386 km ;
    • Altitude minimale : 0 m ;
    • Altitude maximale : 1 160 m.

HistoireModifier

Article détaillé : Histoire du Belize.
  • XVIe siècle av. J.-C.-IVe siècle : expansion de la civilisation maya depuis le Nord de la péninsule du Yucatán
  • Au XVIIe siècle, on comptait parmi les repaires de corsaires, pirates et flibustiers, huguenots ou puritains, la côte de Belize.
  • 1588 : victoire britannique sur l'Armada espagnole.
  • 1763 : les Britanniques exportent le bois, et en échange ils protègent les Espagnols contre la piraterie.
  • 1783 : les Britanniques quittent la côte des Mosquitos (au Nicaragua).
  • 1798 : bataille de St George's Caye : lors des guerres de la Révolution française, une expédition navale montée par les Espagnols, alliés de la France, est repoussée le 10 septembre.
  • 1802 : immigration du peuple garifuna depuis l'île Saint-Vincent.
  • 1862 : la colonie est baptisée « Honduras britannique »[7].
  • 1954 : le droit de vote est accordé aux femmes.
  • 1981 : indépendance du Belize, en qualité de royaume du Commonwealth[7].
  • 1983 : tentative d'annexion partielle par le Guatemala.
  • 1994 : le Guatemala réclame un accès à la mer des Caraïbes.
  • 2000 : l'ouragan Keith dévaste le pays.
  • 2002 : accord bilatéral avec Cuba pour promouvoir le tourisme.
  • 2003 : Said Wilbert Musa entame son second mandat de Premier ministre après la victoire de son parti du PUP, parti uni du peuple.
  • 2008 : victoire de l'UDP aux élections générales après deux mandats successifs du PUP.
  • 2008 : en décembre 2008, le Belize et le Guatemala ont signé un accord visant à soumettre les différends territoriaux à la Cour internationale de justice, après les référendums dans les deux pays (qui n’ont pas eu lieu en décembre 2013). Le Guatemala et le Belize participent notamment aux mesures de confiance approuvées par l’OEA, notamment le projet d’échange linguistique entre le Guatemala et le Belize.

PolitiqueModifier

Article détaillé : Politique au Belize.

Le Belize est une démocratie parlementaire et membre du Commonwealth. Le chef d'État est actuellement la reine Élisabeth II, représentée dans le pays par un gouverneur général, qui doit avoir la nationalité du pays. L'organe exécutif primaire du gouvernement est le conseil des ministres, mené par le Premier ministre qui est chef du gouvernement. Les ministres du conseil sont des membres du parti politique majoritaire au parlement et tiennent habituellement des sièges d'élus en même temps que leurs positions de ministre. Le parlement bicaméral du Belize est l'Assemblée nationale, qui se compose d'une chambre des représentants et d'un sénat. Les 29 membres de la Chambre des représentants sont habituellement élus pour cinq ans maximum. Les membres du sénat sont au nombre de huit, cinq sont choisis par le Premier ministre, deux par le chef de l'opposition, et un par le gouverneur général conformément à l'avis du comité consultatif du Belize. Le Sénat est dirigé par un président, qui est un membre abstentionniste désigné par la partie régissant. Le Belize est un membre actif de la Communauté caribéenne (Caricom).

L'homosexualité est illégale et peut conduire à 10 ans d'emprisonnement[8].

DistrictsModifier

 
Districts du Belize.
Article détaillé : Districts du Belize.

Le Belize est divisé en 6 districts :

ÉconomieModifier

Article détaillé : Économie du Belize.

Le 20 janvier 2005, des mouvements populaires assez violents ont eu lieu lors de la mise en place de nouvelles taxes.

DémographieModifier

 
Évolution de la démographie entre 1961 et 2003 (chiffre de la FAO, 2005). Population en milliers d'habitants.
Article détaillé : Démographie du Belize.

Peuplé de 353 858 habitants au [2], le Belize connaît une croissance économique positive et comporte un indice de développement humain élevé[9].

Groupes ethniquesModifier

La plupart des Béliziens sont d'origine multiraciale : la moitié de la population est d'ascendance amérindienne et européenne (Mestizos), un quart d'ascendance africaine et européenne (Créoles) et environ 6 % d'ascendance africaine et amérindienne (Garifunas).

Le reste de la population est composé de Mayas, de Blancs, dont une importante population mennonite, et des personnes d'ascendance asiatique.

Groupes ethniques au Belize (recensement de 2010)[10]
Ethnie National Districts
Locuteurs % Belize Carozal Cayo Orange Walk Stann Creek Toledo
Mestizos 170 446 52,9 % 34,5 % 79,3 % 67,5 % 79,4 % 33,9 % 19,9 %
Créoles 83 460 25,9 % 56,5 % 8,0 % 18,5 % 7,2 % 22,0 % 5,0 %
Mayas 36 507 11,3 % 2,4 % 2,8 % 8,0 % 1,7 % 16,9 % 66,5 %
Garifunas 19 639 6,1 % 6,4 % 0,9 % 2,0 % 0,8 % 27,5 % 6,1 %
Indo-Caribéens 12 452 3,9 % 5,4 % 4,3 % 2,1 % 0,7 % 5,0 % 6,3 %
Mennonites 11 574 3,6 % 0,2 % 6,7 % 4,2 % 11,1 % 0,2 % 0,8 %
Blancs 4 015 1,2 % 1,7 % 1,0 % 1,3 % 0,3 % 1,7 % 1,0 %
Asiatiques 3 316 1,0 % 1,5 % 0,8 % 1,0 % 0,8 % 0,9 % 0,3 %
Autres

LanguesModifier

 
Langue la plus parlée par district en 2010 :
  •      Espagnol
  •      Anglais
  •      Mayas
  •      Kriol
Article détaillé : Langues au Belize.

L'anglais est la langue officielle du Belize, ainsi que la langue la plus parlée. Toutefois, selon le recensement de 2010, seulement 63 % des Béliziens sont capables de tenir une conversation en anglais[10].

56,6 % des habitants sont par ailleurs capables de tenir une conversation en espagnol[10] et 44,6 % peuvent le faire en kriol.

L'anglais et le kriol prédominent le long de la côte ainsi que dans le centre et le Sud du pays. Dans l'Ouest et le Nord, l'espagnol est plus répandu. Les divers groupes mayas parlent une langue maya ainsi qu'un dialecte du créole anglais, similaire aux dialectes créoles des îles anglophones des Caraïbes. Des communautés du sud du pays parlent surtout le garifuna.

Langues maîtrisées au Belize (recensement de 2010)[10]
Langue National Districts
Locuteurs % Belize Carozal Cayo Orange Walk Stann Creek Toledo
Anglais 183 903 62,9 72,5 % 54,4 % 66,7 % 62,2 % 52,0 % 47,9 %
Espagnol 165 296 56,6 34,1 % 84,7 % 71,5 % 85,6 % 39,3 % 28,2 %
Kriol 130 467 44,6 16,8 % 18,9 % 39,9 % 18,9 % 67,4 % 47,2 %
Langues mayas 30 748 10,5 1,2 % 2,5 % 6,2 % 2,3 % 16,3 % 68,4 %
Garifuna 8 442 2,9 2,7 % 0,4 % 0,9 % 0,5 % 13,8 % 3,0 %
Allemand 9 364 3,2 0,1 % 5,8 % 3,9 % 10,0 % 0,3 % 0,7 %
Chinois 2 600 0,9 1,3 % 0,7 % 0,8 % 0,7 % 0,9 % 0,3 %
Autres 2 779 0,9

ReligionsModifier

Religions au Belize[10]
Langue National Districts
Locuteurs % Belize Carozal Cayo Orange Walk Stann Creek Toledo
Catholicisme 129 456 40,1 % 38,1 % 46,4 % 34,6 % 44,5 % 40,8 % 44,3 %
Pentecôtisme 27 121 8,4 % 5,7 % 4,3 % 15,5 % 4,5 % 8,9 % 10,4 %
Adventiste du septième jour 17 559 5,4 % 6,2 % 10 % 4,3 % 5,1 % 4,4 % 1,6 %
Anglicanisme 15 065 4,7 % 11,1 % 1 % 2,2 % 1,1 % 5 % 0,9 %
Mennonitisme 12 053 3,7 % 0,4 % 6,6 % 4,1 % 11,1 % 0,6 % 2,1 %
Baptisme 11 620 3,6 % 4,4 % 1,6 % 2,7 % 1 % 5,5 % 7,9 %
Méthodisme 9 457 2,9 % 7 % 1,3 % 0,5 % 0,6 % 2,8 % 1,9 %
Église du Nazaréen 9 145 2,8 % 2,2 % 2,1 % 3,7 % 0,3 % 3,9 % 6,2 %
Sans 49 975 15,5 % 13,8 % 16,3 % 19,5 % 12,3 % 17,4 % 12,8 %
Autres

CultureModifier

PatrimoineModifier

Musées et autres institutionsModifier

Liste du patrimoine mondialModifier

Le programme Patrimoine mondial (UNESCO, 1971) a inscrit dans sa liste du patrimoine mondial (au 17 janvier 2016) : Liste du patrimoine mondial au Belize.

Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanitéModifier

Le programme Patrimoine culturel immatériel (UNESCO, 2003) a inscrit dans sa liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité (au 17 janvier 2016) :

Registre international Mémoire du mondeModifier

Le programme Mémoire du monde (UNESCO, 1992) a inscrit dans son registre international Mémoire du monde (au 17 janvier 2016) :

  • 2009 : registres des esclaves des Antilles britanniques 1817-1834 (Bahamas, Belize, Bermuda, Dominique, Jamaïque, St Kitts, Trinité-et-Tobago, Royaume-Uni)[12].

Fêtes et jours fériésModifier

Fêtes et jours fériés
Date Nom Remarques
1er janvier New Year's Day
9 mars Baron Bliss Day
début mars San José Succotz Fiesta
fin avril ou début mai National Agricultural Trade Show Belmopan
mai (variable) Cashew Festival Crooked Tree
mai (variable) Cayo Expo San Ignacio
24 mai Commonwealth Day Crooked Tree
fin juin Lobster Fest Placencia
début à la mi-juillet Benque Viejo Fiesta Benque Viejo
août International Costa Maya Festival San Pedro, Ambergris Caye
10 septembre St George's Caye Day
21 septembre Belize Independence Day
11 octobre Pan-American Day
19 novembre Garifuna Settlement
25 décembre Christmas Day
26 décembre Boxing Day

CommunicationsModifier

  • Lignes de téléphone : 21 000[2] (juillet 2015) (31 000 en 1997) ;
  • Téléphones portables : 170 000[2] (juillet 2015) (3 000 en 1997) ;
  • Utilisateurs d'Internet : 144 000[2] (juillet 2015) (12 000 en 2000) ;
  • Nombre de fournisseurs d'accès Internet : 6 (en 2007) ;
  • Postes de radio : 133 000 (en 1997) ;
  • Postes de télévision : 41 000 (en 1997).

TransportsModifier

  • Routes : 2 870 km[2] (dont 488 km goudronnés) (en 2011) ;
  • Voies navigables : 825 km[2] (en 2011) ;
  • Nombre d'aéroports : 47[2] (dont 6 avec des pistes goudronnées) (en 2013).

CodesModifier

Le Belize a pour codes :

CinémaModifier

Notes et référencesModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Belize.
  1. a et b Abstract of Statistics 2013 (page 5) « Copie archivée » (version du 10 mai 2017 sur l'Internet Archive).
  2. a b c d e f g et h (en) « CIA World Factbook », sur cia.gov, .
  3. (en) « Human Development Reports », sur hdr.undp.org (consulté le 20 octobre 2018).
  4. « CARICOM - son histoire, ses institutions et son schéma d’intégration régionale », sur le site oas.org, consulté le .
  5. L'ONU compte actuellement 193 États Membres, sur le site un.org, consulté le .
  6. Terme recommandé par la Commission d'enrichissement de la langue française, et publié au Journal officiel de la République française le 24 septembre 2008 [lire en ligne].
  7. a et b « Carte ferroviaire du Honduras britannique », sur Bibliothèque numérique mondiale, 1920-1929 (consulté le 24 octobre 2013).
  8. « Au Belize, le combat de « l’Antéchrist » en faveur de la cause homosexuelle », lemonde.fr,‎ (lire en ligne).
  9. [PDF] Rapport sur le développement humain 2010 des Nations unies.
  10. a b c d et e (en) « The Statistical Institute of Belize », .
  11. « La langue, la danse et la musique des Garifuna - patrimoine immatériel - Secteur de la culture - UNESCO », sur www.unesco.org (consulté le 18 juin 2016).
  12. « Registres des esclaves des Antilles britanniques 1817-1834 | Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture », sur www.unesco.org (consulté le 18 juin 2016).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier