Ouvrir le menu principal

Premier ministre du Pakistan

Premier ministre du Pakistan
(ur) وزیر اعظم
Image illustrative de l’article Premier ministre du Pakistan
Armoiries du Pakistan

Image illustrative de l’article Premier ministre du Pakistan
Titulaire actuel
Imran Khan
depuis le

Création
Mandant Assemblée nationale du Pakistan
Premier titulaire Liaquat Ali Khan
Résidence officielle Secrétariat du Premier ministre, Islamabad
Site internet http://pmo.gov.pk/

Le Premier ministre du Pakistan (en ourdou : وزیر اعظم, wazir-e-azam signifiant « grand vizir ») est le chef de gouvernement du Pakistan. Son rôle et ses pouvoirs sont définis par la Constitution de 1973. Son rôle est prépondérant dans la politique du pays, alors qu'il dirige le gouvernement, détermine et mène la politique de la nation. Il est responsable devant la seule Assemblée nationale, par laquelle il est élu et peut être démis par elle. Il n'est donc pas responsable devant le président de la République, qui détient des pouvoirs et un rôle surtout honorifiques.

Toutefois, sous l'influence des régimes militaires, le Premier ministre a souvent disposé de pouvoirs bien plus réduits sous l'effet de réformes constitutionnelles. Cela a notamment été le cas sous la Constitution de 1962, puis officiellement entre 1985 et 1997 et entre 2003 et 2010 sous la Constitution de 1973. Durant ces périodes, le régime politique était fortement présidentiel et le Premier ministre était nommé discrétionnairement par le chef de l’État.

Le 2 décembre 1988, Benazir Bhutto devient la première femme Premier ministre du Pakistan.

Le titulaire actuel est Imran Khan depuis le .

Sommaire

Rôle et pouvoirsModifier

 
Résidence officielle du Premier ministre.
Article détaillé : Constitution du Pakistan.

Alors que le président de la République islamique du Pakistan est, selon la Constitution de 1973, le chef de l’État et le représentant de l'unité de la nation, le Premier ministre est le chef du gouvernement : il est désigné par la norme suprême comme le « chef de l’exécutif de la fédération ». Alors que les pouvoirs du président de la République sont avant tout symboliques et honorifiques, le Premier ministre dispose de larges pouvoirs. Il mène la politique de la nation et dirige la fédération.

Les pouvoirs du Premier ministre sont surtout définit le chapitre III (« Le gouvernement fédéral ») de la partie 3 (« La fédération pakistanaise »), aux articles 90 à 100. Le Premier ministre est avant tout le chef du gouvernement pakistanais : il dirige le « cabinet fédéral » et nomme ses membres. Il préside les plus stratégiques commissions et comités déterminant la politique de la nation[1].

L'article 91 fixe l'élection du Premier ministre par l'Assemblée nationale. Le scrutin se fait sans débat et plusieurs candidats peuvent se présenter. L'élu est ensuite formellement nommé par le président. Pour être élu, il faut avant tout avoir été élu député, et donc répondre aux critères d’éligibilité de cette fonction : avoir 25 ans, être Pakistanais, être honnête, intègre ainsi que connaitre respecter les principes islamiques[2]. De plus, le Premier ministre plus particulièrement doit être musulman selon l'artile 91[1].

L'article 95 prévoit que le Premier ministre est responsable devant l'Assemblée nationale, c'est-à-dire que cette dernière peut voter une motion de censure à son encontre. Elle doit être initiée par au moins 20 % des députés puis approuvée par une majorité absolue des membres de l'Assemblée[1].

Histoire politiqueModifier

Article détaillé : Politique au Pakistan.

La fonction du Premier ministre existe depuis la création du Pakistan le 14 août 1947 et le poste est occupé par Liaquat Ali Khan, à l'époque du Dominion. Le chef du gouvernement était sous ce régime accompagné d'un gouverneur général alors que le chef de l’État demeurait le souverain du Royaume-Uni. La première Constitution, en 1962, prévoit un régime très présidentiel dans lequel le rôle du Premier ministre est mineur. À l'inverse, la Constitution de 1973 mise en place sous l'impulsion de Zulfikar Ali Bhutto prévoit un régime parlementaire avec un rôle présidentiel réduit à des titres honorifiques et des pouvoirs symboliques, alors que le chef du gouvernement se voit attribuer la conduite de la politique de la nation.

Bien que la Constitution de 1973 soit toujours d'actualité, elle a été plusieurs fois modifiée en profondeur afin d'accorder au président des pouvoirs supplémentaires, comme celui de démettre le Premier ministre et de dissoudre l'Assemblée nationale et les assemblées provinciales. Des réformes en ce sens ont été adoptées après des coups d’État, sous des régimes militaires. C'est le cas par un amendement à la Constitution en 1985 annulé par un nouveau en 1997, et de nouveau en 2001, annulé en 2010. Durant ces deux périodes, le régime politique était fortement présidentiel et a retrouvé sa forme parlementaire originaire depuis 2010[3],[4].

Le 2 décembre 1988, Benazir Bhutto devient la première femme et la plus jeune personnalité à occuper les fonctions de Premier ministre dans le pays. Elle est, de surcroît, la première femme du monde contemporain élue démocratiquement à la tête d'un pays musulman.

Liste des Premiers ministresModifier

# Nom
(naissance - mort)
Portrait Début des fonctions Fin des fonctions Parti
1 Liaquat Ali Khan
(1896–1951)
  14 août 1947 16 octobre 1951 Ligue musulmane
2 Khawaja Nazimuddin
(1894–1964)
  17 octobre 1951 17 avril 1953 Ligue musulmane
3 Muhammad Ali Bogra
(1909–1963)
  17 avril 1953 12 août 1955 Ligue musulmane
4 Chaudhry Muhammad Ali
(1905–1980)
  12 août 1955 12 septembre 1956 Ligue musulmane
5 Huseyn Shaheed Suhrawardy
(1892–1963)
  12 septembre 1956 17 octobre 1957 Ligue Awami
6 Ibrahim Ismail Chundrigar
(1898–1968)
  17 octobre 1957 16 décembre 1957 Ligue musulmane
7 Feroz Khan Noon
(1893–1970)
  16 décembre 1957 7 octobre 1958 Parti républicain
Poste supprimé (7 octobre 1958 - 7 décembre 1971)
8 Nurul Amin
(1893–1974)
  7 décembre 1971 20 décembre 1971 Ligue musulmane du Pakistan
Poste supprimé (20 décembre 1971 - 14 août 1973)
9 Zulfikar Ali Bhutto
(1928–1979)
  14 août 1973 5 juillet 1977 Parti du peuple pakistanais
Poste supprimé (5 juillet 1977 - 24 mars 1985)
10 Muhammad Khan Junejo
(1932–1993)
  24 mars 1985 29 mai 1988 Indépendant puis
Ligue musulmane du Pakistan
Poste supprimé (29 mai 1988 - 2 décembre 1988)
11 Benazir Bhutto
(1953–2007)
  2 décembre 1988 6 août 1990 Parti du peuple pakistanais
12 Ghulam Mustafa Jatoi
(1931–2009)
  6 août 1990 6 novembre 1990 Parti national du peuple
13 Nawaz Sharif
(né en 1949)
  6 novembre 1990 18 juillet 1993 Ligue musulmane du Pakistan (N)
14 Balakh Sher Mazari
(né en 1928)
  18 avril 1993 26 mai 1993 Parti du peuple pakistanais[N 1]
15 Moeenuddin Ahmad Qureshi
(1930–2016)
  18 juillet 1993 19 octobre 1993 Indépendant
16 Benazir Bhutto
(1953–2007)
  19 octobre 1993 5 novembre 1996 Parti du peuple pakistanais
17 Miraj Khalid
(1916–2003)
  5 novembre 1996 17 février 1997 Parti du peuple pakistanais
18 Nawaz Sharif
(né en 1949)
  17 février 1997 12 octobre 1999 Ligue musulmane du Pakistan (N)
Poste supprimé (12 octobre 1999 - 23 novembre 2002)
19 Zafarullah Khan Jamali
(né en 1944)
  23 novembre 2002 26 juin 2004 Ligue musulmane du Pakistan (Q)
20 Chaudhry Shujaat Hussain
(né en 1946)
 
30 juin 2004 26 août 2004 Ligue musulmane du Pakistan (Q)
21 Shaukat Aziz
(né en 1949)
  28 août 2004 15 novembre 2007 Ligue musulmane du Pakistan (Q)
22 Muhammad Mian Soomro
(né en 1950)
  16 novembre 2007 25 mars 2008 Ligue musulmane du Pakistan (Q)
23 Youssouf Raza Gilani
(né en 1952)
  25 mars 2008 19 juin 2012 Parti du peuple pakistanais
24 Raja Pervez Ashraf
(né en 1950)
  22 juin 2012 24 mars 2013 Parti du peuple pakistanais
25 Mir Hazar Khan Khoso
(né en 1929)
  25 mars 2013 5 juin 2013 Indépendant
26 Nawaz Sharif
(né en 1949)
  5 juin 2013 28 juillet 2017 Ligue musulmane du Pakistan (N)
27 Shahid Khaqan Abbasi
(né en 1958)
  Ligue musulmane du Pakistan (N)
28 Nasir-ul-Mulk
(né en 1950)
  Indépendant
29 Imran Khan
(né en 1952)
  en fonction Mouvement du Pakistan pour la justice

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier